19 septembre : Les contre-manifestants musulmans avaient des regards de fous de Dieu

Publié le 27 septembre 2010 - par

Je viens de lire dans les réactions des lecteurs le compte rendu que fait Alexandre du rassemblement de dimanche place d’Iéna.
Il dit que : “Il y a toutefois eu une dizaine de jeunes musulmans qui sont passés avec un air narquois, sans néanmoins faire de provocations orales.”

Un air narquois ? moi j’ai vu des regards de fous de Dieu, des gueules d’assasins venus visiblement en découdre car ils avaient laissés de coté leur qamis habituel pour un pantalon et un blouson noirs plus pratiques pour la castagne. J’ai assez longuement regardé leur façon de fixer Pierre Cassen à la tribune, cela n’avait rien de narquois, chez le plus vieux d’entre eux il y avait aussi comme de la stupeur d’entendre un discours pareil : ” Ils osent ? “.

J’en ai encore froid dans le dos.
Et ils ne sont pas “passés” ils se sont installés derrière nous et ont écouté.
Ils sont arrivés peu à peu et il y avait parmis eux deux types qui avaient plutôt un look d’extrème gauche avec des cheveux longs et un bonnet qui n’avait rien de religieux. Et vous n’avez peut être pas remarqués ceux plus discrets qui s’étaient installés sur les barrières. Si la police n’était pas intervenue assez rapidement qu’est ce que ça aurait donné ?

Jacqueline Blanc-Vilatte

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi