200 000 Français agressés gratuitement depuis janvier

Un regard, un sourire, une cigarette refusée parce que l’on ne fume pas, un léger coup d’épaule en passant, une remarque qui peut paraître désobligeante, une tentative courageuse pour séparer deux coléreux, et que sais-je encore ! Il suffit que vous soyez seul, ou en nombre inférieur, pour qu’un groupe d’individus ou une bande de voyous vous tombent dessus, vous rouent de coups et quelquefois, hélas, vous achèvent sur le trottoir.

Et cela même pas pour vous voler, gratuitement, pour le plaisir, pourrait-on presque s’écrier !

Nous vivons une si triste époque où quand vous sortez le matin vous n’êtes pas certain de rentrer le soir, et davantage si vous êtes une jeune femme ou une femme âgée, toutes deux risquent l’agression et même le viol, il n’y a pas d’âge pour y échapper !

Depuis début 2018, près de 200 000 personnes ont été victimes d’agressions, un chiffre en augmentation de près de 10 %, n’en déplaise au ministre de l’Intérieur et à ses statistiques bidons, et 134 personnes sont mortes des suites de ces agressions. Plus de 700 quotidiennement, d’après les services de gendarmerie et de police.

Et cela fait dorénavant 135 !

France : Sarcelles (Val-d’Oise) – Mardi, vers 19 h 30, un jeune de 17 ans a été tué au cours d’une bagarre par un coup violent porté sur le crâne à l’aide d’une barre de fer, d’un bâton ou d’une batte de baseball.

Il n’était pas connu des services de police et les agresseurs sont activement recherchés.

Créteil (Val-de-Marne) – Lundi matin, impasse du Moulin-Berson, Quartier de l’Île Sainte-Catherine, une vieille dame, âgée de 94 ans, a été retrouvée par son infirmière, qui a donné l’alerte, ligotée au niveau des jambes avec des câbles électriques.

La piste d’un cambriolage est privilégiée puisque la chambre a été fouillée.

Fort heureusement, ces voyous n’ont pas eu besoin de frapper cette malheureuse nonagénaire qui a été conduite à l’hôpital Henri Mondor.

Italie : Rome – Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, une jeune fille de 16 ans, Désirée Mariottini, a été retrouvée morte dans un bâtiment désaffecté du quartier central de San Lorenzo.

Désirée a été droguée puis violée collectivement par plusieurs migrants illégaux africains et arabes.

Elle a subi des violences jusqu’à en mourir, pour des raisons que l’autopsie dévoilera.

Avant elle ce fut le cas de Pamela Mastropietro, à Macerata, et de Sara Bosco, à Fortanini, et de dizaines d’autres jeunes femmes qui ont eu la chance de s’en tirer vivantes mais resteront traumatisées à vie.

Un Sénégalais s’est présenté spontanément au commissariat de police pour raconter la scène à laquelle il a assisté : « Je suis arrivé vers minuit. Une fille criait, j’ai regardé et il y avait une autre fille dans le lit. Ils avaient mis une couverture sur sa tête, mais on pouvait quand même la voir. Je ne sais pas si elle respirait, elle semblait déjà morte, parce que la fille qui criait disait qu’elle était morte. Il y avait des Africains et des Arabes, six ou sept personnes. Une autre fille était là, elle criait qu’ils l’avaient violée ».

Apprenant ce nouveau crime, le ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini, s’est rendu à San Lorenzo et a déclaré, masquant difficilement son émotion et sa colère « Je m’engage  à revenir avec un bulldozer et à nettoyer cette centaine de bâtiments abandonnés à Rome, occupés illégalement par des criminels. J’ai demandé au procureur général de Rome d’utiliser une main de fer pour punir ces criminels ».

Espagne : Ibiza (Îles Baléares) – Un migrant illégal de nationalité marocaine, âgé de 32 ans, a dû être abattu par la « Guardia Civil » après avoir montré une attitude violente et menaçante lors de son interpellation.

Mercredi 24 octobre, vers 18 h 30, au rond-point de Jésus, situé sur l’avenue San Joan, ce Marocain avait agressé un homme pour le voler.

L’homme a résisté et a reçu deux coups de couteau au visage puis l’agresseur s’est enfui.

Les nombreux témoins de cette attaque ont alerté les services d’urgence et la victime a été conduite à l’hôpital et son pronostic vital est réservé.

Quant à l’auteur de l’agression, il a également été hospitalisé dans un état critique avec une balle dans l’abdomen.

Manuel Gomez

image_pdf
0
0

15 Commentaires

  1. Béziers : Il casse la mâchoire d’une femme en sortant de boîte de nuit car leur tenue « fait honte au coran » !

  2. 200.000 ? Dites vous ?
    N’est pas le chiffre de nos « invités » chaque année ?
    Chacun le sien ?

  3. merci a la gauche pour ces situations , les politiciens et journaleux de gauche sont responsable de tous ces crimes et si il y a un Dieux j espère qu’ils seront jugés et seront punis

  4. il y a vraiment quelque chose de pourri dans le royaume de l’UE où les zélites ne protègent pas sciemment leurs plèbes

  5. Le chiffre de 200 000 ne m’étonne pas vraiment mais où l’avez-vous trouvé ?

  6. 136 : Villeparisis (77) : Un homme tué, en bas de chez lui, à coups de bâtons et de barres de fer.
    http://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/villeparisis-agresse-un-homme-succombe-a-ses-blessures-28-10-2018-7929774.php
    137 : Die (26) : un homme tué à coups de couteau lors d’une rixe
    https://www.laprovence.com/actu/en-direct/5217350/drome-un-homme-tue-a-coups-de-couteau-un-auteur-presume-en-garde-a-vue.html
    Presque 138 : Paris : un commerçant juif poignardé par des Africains.
    http://www.fdesouche.com/1096075-paris-un-commercant-juif-poignarde-par-des-africains

    Malmö (Suède) : viol d’une fillette de 10 ans, la police dispose de la description du suspect mais refuse de la révéler
    http://www.fdesouche.com/1095885-valdtakt-mot-10-arig-flicka-i-malmo

  7. L’un des complices du djihadiste tunisien de Nice libéré 2 ans après l’attentat du 14 juillet !

      • non non à peine croyable j’en conçois ! mais il s’agit bien de la France à Paris dans un bus assurant la liaison entre les villes de Massy et Juvisy

Les commentaires sont fermés.