1

Le lynchage de Georges Frêche est-il vraiment catholique ?

Notre journal avait déjà vécu dangereusement, fin 2009, en publiant, dans la rubrique « Point de vue » (prudence) la tribune d’un de nos lecteurs, Stanislas Geyler, intitulée « Halte au lynchage de Georges Frêche ». Avec des arguments pertinents, Stanislas démontait les différentes procès en sorcellerie qu’a connu l’homme fort de Montpellier par une bien-pensance médiatique qui le hait.
[http://www.ripostelaique.com/Halte-au-lynchage-de-Georges.html->http://www.ripostelaique.com/Halte-au-lynchage-de-Georges.html
Je ne voudrais pas encore aggraver le cas de RL, au sujet du lynchage dont est victime Georges Frêche, je vais donc m’exprimer en mon seul nom. Rassurez-vous, je ne suis pas une grande admiratrice de Georges Frêche. La laïque que je suis n’a pas oublié qu’il s’est fait épingler par le tribunal administratif de Montpellier, pour financement déguisé d’un lieu de culte musulman. Frêche a gardé de son passé maoiste une fascination pour le pouvoir fort. Il est un baron socialiste classique, qui ne connaît qu’un principe : la fin justifie les moyens pour garder le contrôle de son appareil. Malheur à quiconque s’oppose à lui, dans sa Région. Au sein du PS, avec son homme de main, le sénateur Navarro, il règne en maître, excluant quiconque se met sur son passage. Mais il n’est pas pire qu’une Martine Aubry à Lille, qu’un Guérini à Marseille, et que tous les petits marquis socialistes qui tiennent leur fédération d’une main de fer. On a vu les méthodes peu ragoûtantes de ce parti, lors de la grotesque élection de Martine Aubry, face à Ségolène Royal.
Donc, Georges Frêche avait fait un beau pied de nez à la direction du Parti socialiste, et à toute la presse, qui le pensent infréquentables depuis qu’il a osé s’interroger sur l’équipe de France de football, majoritairement très colorée (disant à haute voix ce que la majorité des gens pensent). Le sénateur n’avait fait, avec son absence de délicatesse habituelle, que réclamer la discrimination positive pour les joueurs de couleur blanche. Il avait fait du Yazid Sabeg et de la Halde à l’envers ! Les socialistes avaient donc fini par l’exclure, après des injures contre des harkis UMP venus perturber une de ses réunions (et il faut en faire pour se faire virer du PS). Martine Aubry l’avait excommunié.
Manque de chance, ces « salauds » de militants locaux ont choisi, pour les prochaines régionales, de gagner avec Georges Frêche, plutôt que de perdre avec un candidat estampillé Martine. Et, plus cruel encore, les communistes, derrière Gayssot, et les Verts locaux font souvent le même choix, dans la région montpelliéraine, malgré les grands cris de vierges effarouchées de leurs chefs nationaux. Décidément, telle de vulgaires électeurs suisses, la base, quand elle s’exprime, ne suit pas les ordres des élites politico-médiatiques.

L’affreux devaît être châtié, les snippers guettaieint leur heure. Frêche les a comblés. Alors, certes, ce n’est pas bien de dire que Laurent Fabius n’a pas une tronche bien catholique…. Sans doute peut-on reprocher plein de choses à Laurent Fabius, sans avoir besoin de l’attaquer ainsi. Mais enfin, relativisons un peu, les propos de Frêche n’ont rien à voir avec les dessins ouvertement antisémites de l’extrême droite des années 1985, à l’époque du sang contaminé, quand on dessinait le Premier ministre de l’époque en juif assoiffé de sang, avec un nez crochu. L’ampleur du délire est telle qu’on se croirait revenu à l’été 2008 quand, de manière grotesque, le dessinateur Siné était accusé d’antisémitisme par les Val, BHL et autres Delanoë pour avoir écrit que le fils Sarkozy irait loin, sur la base de sa conversion supposée à la religion de l’héritière Darty, sa future épouse. Les plaignants, désavoués par les tribunaux, avaient cru voir de l’antisémitisme dans les propos du dessinateur, dont certains textes passés n’étaient pas, par ailleurs, exempts de tout reproche sur cette question.
Il demeure une question de fond. Qu’est-ce que cela veut vraiment dire d’avoir une tronche pas trop catholique ? Moi j’ai toujours compris que cela signifiait qu’un individu, sur son visage, portait des signaux qui ne rassuraient pas, quant à la confiance qu’on pouvait lui faire. Peut-on dire que Laurent Fabius incarne la loyauté et la continuité dans son combat politique ? Faut-il rappeler qu’il fut longtemps parmi les plus européistes de son parti, avant de prendre la tête de la campagne du non. Faut-il rappeler que dans son livre, Julien Dray (jamais démenti par le clan fabiusien) révèle le chantage auquel Fabius se serait livré auprès de François Hollande : il réclamait d’avoir l’investiture socialiste en 2007, faute de quoi il militerait pour le non. Faut-il rappeler que l’ancien Premier ministre est passé, en quelques années, des positions les plus droitières de son parti, en matière économique, au statut de candidat de l’aile gauche, soutenu par Mélenchon et tous les trotskistes recyclés socialistes ?
Donc, il ne faut pas dire que Laurent Fabius, a une tronche pas trop catholique. Alors pourrait-on dire que Le Pen, au visage tout de même inquiétant, a une tronche pas trop catholique ? Pourrait-on dire que le glacial Bruno Megret a une tronche pas trop catholique ? Pourrait-on dire que Margareth Thatcher, et toute son arrogance, a une tronche pas trop catholique ? Pourrait-on dire que Georges Marchais avait une tronche pas trop catholique ? Pourrait-on dire que Charles Pasqua a une tronche pas trop catholique ? Un humoriste pourrait-il dire que Tariq Ramadan a une tronche pas trop catholique ?
A-t-on encore le droit de commenter ce que les traits d’un visage inspire ? Nicolas Sarkozy n’avait pas hésité, quand il n’était que ministre de Chirac, à parler de son physique, ne cachant pas que ses traits montraient un homme ambitieux, voire arriviste, et qu’il assumait cela.
Georges Frèche s’est trompé de cible. Pour ne pas s’aliéner la presse et les bobos, c’est de Nicolas Sarkozy qu’il aurait dû parler ainsi. Imaginez l’ancien maire de Montpellier dire que le Président de la République avait une tronche pas trop catholique ! Vous croyez vraiment que le lynchage aurait été semblable ? Bien sûr que non ! Au contraire, les ex-faux-amis de Georges Frèche auraient applaudi à deux mains. Je n’ai pas oublié tous les vrais dérapages antisémites dont Nicolas Sarkozy a été victime, tout au long de sa campagne présidentielle. Liliane Kandel, féministe historique, femme de gauche, s’en était émue, mais s’était surtout indignée du silence de ses vieux amis de gauche, et d’une bonne partie de la presse.
[http://www.liberation.fr/tribune/0101102376-lettre-a-mes-vieux-amis->http://www.liberation.fr/tribune/0101102376-lettre-a-mes-vieux-amis]
Cette même presse, d’ailleurs, ne s’était pas beaucoup émue devant le déferlement antisémite qui a submergé la France, durant les événements de Gaza, quand une grande partie de la gauche défilait avec les supporters du Hamas.
http://www.ripostelaique.com/France-te-rends-tu-compte-de-la.html
Houria Bouteldja, porte-parole des Indigènes de la République, qui continue d’être régulièrement invitée sur les plateaux télévisés, notamment par Frédéric Taddéi, qualifie les Blancs de souchiens : cela c’est tendance, coco. Les appels aux meurtres racistes des rappeurs contre nos concitoyens : banalités dûes aux injustices sociales ! Diams et son voile qui insultent les hommes politiques français, dans leur ensemble, dans la meilleure tradition de l’antiparlementarisme fasciste : colère compréhensible, selon l’ineffable député socialiste Jean-Marie Le Guen ! Mais Frêche osant parler de la tronche pas trop catholique de Fabius, là, pas de quartier, pas de sommations, à mort le raciste, feu à volonté !
C’est que toute cette bobocratie se reconnaît dans un Fabius, qui est autant de gauche que je suis nonne. Né avec un cuillière en argent dans la bouche (selon la truculente formule de Charles Pasqua), il est bien sûr de gauche, puisqu’il défend les sans-papiers et tout ce qui va avec le politiquement correct ! En défendant Fabius, et en lynchant Frêche, journalistes et bobos de gauche se refont une santé moraliste, à bon compte.
Alors qu’en tapant Sarkozy, Frêche aurait bénéficié des circonstances atténuantes. Nos petits commissaires politiques auraient même peut-être défendu la liberté d’expression. Ils auraient peut-être même accusé le président de la République de transformer la France en dictature, comme ils avaient osé le faire en faisant circuler une pétition grotesque pour soutenir Airy Routier, le rédacteur en chef du Nouvel Obs en ligne. Rappelons que ce dernier avait quand même rendu public, sans aucune preuve, un Sms supposé de Sarkozy, suppliant Cecilia de revenir, quelques jours avant le mariage du président de la République avec Carla Bruni… Bel exemple de déontologie, messieurs les donneurs de leçons !
Dans le petit monde de la bien-pensance, il faut bien se tenir à table. Il ne faut surtout pas dire de gros mots, ni franchir des lignes jaunes disposées par les maîtres-censeurs. Georges Frêche se tient très mal à table, et n’hésite pas à provoquer le politiquement correct… C’est donc forcément un Le Pen de gauche. Il a donné aux lyncheurs l’occasion de se défouler.
En plus, ils peuvent habiller cette mise à mort des oripeaux de l’antiracisme, et même de lutte contre l’antisémitisme.
Elle n’est pas belle, la gauche « morale », celle qu’appelle de ses voeux Martine Aubry ?
Jeanne Bourdillon




Toutes nos vidéos sur les prières musulmanes illégales dans les rues de France

Depuis seize semaines, l’auteur a réalisé 25 vidéos dans l’enclave islamisée de Barbès (18e arrondissement de Paris), qui montrent comment des musulmans y occupent illégalement des rues entières pour leur prière, chaque vendredi.
Il y a six semaines, l’auteur a réalisé 3 vidéos à Clichy, qui montrent des musulmans priant illégalement sur un trottoir de cette ville.
Dans le même cadre, Roger Heurtebise a lui aussi réalisé 2 vidéos sur l’islamisation de Marseille, qui montrent des musulmans priant illégalement sur la voie publique en plein centre-ville, et dans un bâtiment municipal.

Vidéos de Maxime Lépante sur l’islamisation de Paris

1) Des musulmans occupent la rue Myrha à Paris pour prier (9 octobre 2009) [4:21]
http://www.youtube.com/watch?v=HYTuwqz9v6A
Chaque vendredi, de 13h à 15h, des musulmans bloquent la rue Myrha (18e arrondissement de Paris) avec des barrières, déplient leurs tapis sur la chaussée, et prient dessus. Les véhicules ne peuvent plus passer ; les personnes qui habitent dans cette rue ne peuvent plus ni sortir ni entrer chez elles.
2) Des musulmans occupent le boulevard Barbès à Paris pour prier (16 octobre 2009) [1:42]
http://www.youtube.com/watch?v=a-3inrMlh0o
Sur le trottoir de l’un des grands boulevards de Paris, des musulmans déplient leurs tapis, enlèvent leurs chaussures, et font leur prière en public. Les passants ne peuvent plus passer ; les commerces sont obligés de fermer.
3) Des musulmans occupent la rue des Poissonniers à Paris pour prier (16 octobre 2009) [3:40]
http://www.youtube.com/watch?v=L05Jy0Xwd6A
Commençant sur le boulevard Barbès, la rue des Poissonniers est elle aussi réquisitionnée par des musulmans pour leur prière : trottoirs couverts de tapis, passants obligés de marcher sur la chaussée.
4) Des musulmans occupent la rue Myrha à Paris pour prier (16 octobre 2009) [4:52]
http://www.youtube.com/watch?v=9G775EL2CS4
Comme chaque vendredi, la rue Myrha est bloquée par des musulmans, qui confisquent ses trottoirs et sa chaussée pour leur prière. Dans cette vidéo, on peut constater comment, peu à peu, les musulmans débordent les barrières et occupent de plus en plus de place sur la chaussée, au croisement avec la rue Léon.
5) Des musulmans occupent la rue Léon à Paris pour prier (16 octobre 2009) [2:03]
http://www.youtube.com/watch?v=WxDEo-NgwIU
Une vidéo frappante montrant la rue Léon, qui fait l’angle avec la rue Myrha, bloquée par des musulmans, qui ont réquisitionné sa chaussée pour leur prière, et qui s’y mettent à quatre pattes sur leurs tapis. Année après année, le phénomène prend de l’ampleur.
6) La rue des Poissonniers (Paris 18e) occupée par des musulmans, de bas en haut (23 octobre 2009) [3:23]
http://www.youtube.com/watch?v=cD8bmopzcEc
La rue des Poissonniers filmée de bas en haut, juste avant la prière des musulmans, qui ont confisqué ses deux trottoirs, et déplié dessus leurs tapis, forçant les non-musulmans à marcher sur la chaussée.
7) La rue des Poissonniers (Paris 18e) occupée par des musulmans, de haut en bas (23 octobre 2009) [2:40]
http://www.youtube.com/watch?v=IBvQk0QiFhI
La rue des Poissonniers filmée de haut en bas, pendant la prière des musulmans, qui ont confisqué ses deux trottoirs. Une fois leur prière commencée, les musulmans bloquent la rue avec une barrière (visible à la fin de la vidéo), empêchant tout véhicule de l’emprunter.
8) Paris islamisée : le boulevard Barbès occupé par des musulmans (23 octobre 2009) [2:57]
http://www.youtube.com/watch?v=KSne0bQ3mug
Une vidéo spectaculaire montrant le boulevard Barbès lors de la fin de la prière des musulmans, qui se mettent à quatre pattes sur les trottoirs, et chantent « Allah-ou-akbar ». Les piétons doivent marcher sur la chaussée de la rue des Poissonniers ; les véhicules sont interdits de passage.
9) Paris islamisée : la rue Polonceau occupée par des musulmans (23 octobre 2009) [2:24]
http://www.youtube.com/watch?v=JuoKBiDx1cE
Après la prière, les musulmans ramassent les grands tapis qui couvraient sur 100 mètres la rue Polonceau, totalement interdite aux non-musulmans pendant la prière. Au début et à la fin de la vidéo, on voit les barrières placées par les musulmans à chaque bout de la rue Polonceau pour marquer leur territoire.
10) Paris islamisée : la rue Myrha occupée par des musulmans (23 octobre 2009) [2:57]
http://www.youtube.com/watch?v=mt6hqb7_hEU
Les musulmans occupent la rue Myrha et la rue Léon pour leur prière du vendredi. Les deux rues sont bloquées par des barrières ; les véhicules sont interdits de passage ; les chaussées sont recouvertes de tapis sur lesquels les musulmans s’agenouillent, empêchant les piétons de passer.
11) Police musulmane à Barbès (6 novembre 2009) [1:51]
http://www.youtube.com/watch?v=wZU6KYgz-14
Une vidéo choquante montrant comment, chaque vendredi à midi, pendant que les musulmans occupent illégalement les rues du quartier Barbès pour leur prière, la police nationale disparaît, et laisse les islamistes des mosquées Polonceau et Myrha contrôler les rues et régler la circulation.
12) Islamisation de Barbès : Prière en arabe diffusée par haut-parleurs [1:33]
http://www.youtube.com/watch?v=0jl7FxF9aRA
Des employés de la mosquée Polonceau placent, sur les trottoirs de la rue des Poissonniers et du boulevard Barbès, des haut-parleurs qui diffuseront le prêche en arabe de l’imam, pendant la prière des musulmans, qui occupent illégalement les trottoirs de ces deux voies, comme chaque vendredi.
13) Razzy Hammadi (PS) idiot utile de l’islam [2:04]
http://www.youtube.com/watch?v=6X_qQXDZYV4
Le 8 novembre 2009, sur France 3, Razzy Hammadi (Secrétaire national du PS chargé des services publics), a déclaré : « Jamais le Maire de Paris ne laissera une seule barrière dans les rues de Paris, c’est un mensonge ! ». Cette vidéo, preuves à l’appui, démontre que Razzy Hammadi est un menteur.
14) Prière musulmane illégale – Boulevard Barbès (20 novembre 2009) [1:23]
http://www.youtube.com/watch?v=2bwy_dQAN2I
Comme chaque vendredi à midi, les musulmans occupent illégalement le trottoir du boulevard Barbès pour y prier. Les tapis sont déroulés sur le bitume, les musulmans agenouillés dessus, pendant que des haut-parleurs diffusent la prière ; les non-musulmans, eux, sont obligés de marcher sur la chaussée ou sur la piste cyclable.
15) Prière musulmane illégale – Rue des Poissonniers (20 novembre 2009) [2:24]
http://www.youtube.com/watch?v=Wt14QNUF0Lc
Chaque vendredi à midi, les musulmans occupent illégalement les deux trottoirs de la rue des Poissonniers pour y prier. Les tapis sont déroulés sur le bitume, les musulmans agenouillés dessus, pendant que des haut-parleurs diffusent la prière ; les non-musulmans, eux, sont obligés de marcher sur la chaussée.
16) Prière musulmane illégale – Rue Myrha (27 novembre 2009) [2:09]
http://www.youtube.com/watch?v=hqs5a_uoRSc
Après la prière, pendant laquelle la rue Myrha était totalement interdite aux non-musulmans, des employés de la mosquée Myrha ramassent les tapis de prière. Au début de la vidéo, on peut voir les barrières utilisées par les musulmans pour barrer la rue Myrha pendant près de 2 heures.
17) Islamisation de Paris – Boulevard Barbès & Rue des Poissonniers (27 novembre 2009) [2:01]
http://www.youtube.com/watch?v=RrNSRJAtoHk
Comme chaque vendredi, les musulmans occupent illégalement les trottoirs du boulevard Barbès et de la rue des Poissonniers pour prier. Les non-musulmans sont obligés de marcher sur la chaussée ; la prière en arabe est diffusée par haut-parleurs ; les musulmans crient « Allah-ou-akbar ! ».
18) Islamisation de Paris – Rue Polonceau (27 novembre 2009) [2:06]
http://www.youtube.com/watch?v=pw64Qmk6sMs
La rue Polonceau est intégralement occupée par des musulmans, sur plus de 100 mètres de long, pour leur prière. La chaussée est réquisitionnée par les musulmans ; les véhicules sont interdits de passage ; la prière en arabe est diffusée par haut-parleurs ; les musulmans crient « Allah-ou-akbar ! » en se mettant à quatre pattes.
19) Islamisation de Paris : Musulmans priant illégalement rue Léon (4 décembre 2009) [2:28]
http://www.youtube.com/watch?v=yBBWZFb_FjY
Une fois de plus, les musulmans ont barré la rue Léon (Paris, 18e), et l’occupent illégalement pour prier sur la voie publique. Lorsque retentit le cri de l’imam « Allah-ou-akbar », ils se mettent à quatre pattes sur leurs tapis.
20) Islamisation de Paris : Musulmans priant illégalement rue Myrha (4 décembre 2009) [5:23]
http://www.youtube.com/watch?v=XZfHHpTwVsw
Une fois de plus, les musulmans ont barré la rue Myrha (Paris, 18e), et prient illégalement sur sa chaussée. Au fur et à mesure, les musulmans débordent les barrières, et occupent de plus en plus de place avec leurs tapis. Puis, au cri de l’imam « Allah-ou-akbar », ils se mettent à quatre pattes.
21) Paris islamisé – Ramassage des tapis rue Polonceau (4 décembre 2009) [3:08]
http://www.youtube.com/watch?v=nL-jqG3tBjI
Après la prière, lors de laquelle la rue Polonceau était occupée par les musulmans et interdite aux non-musulmans, des employés de la mosquée Polonceau ramassent les grands tapis qui couvraient toute la chaussée sur plus de 100 mètres. A la fin de la vidéo, on voit la barrière utilisée par les musulmans pour barrer la rue Polonceau chaque vendredi.
22) Islamisation de Paris – Noël à Barbès (25 décembre 2009) [3:11]
http://www.youtube.com/watch?v=ZxnM_wgZKRU
Une vidéo spectaculaire : en ce jour de Noël 2009, sur le boulevard Barbès, quatre policiers regardent les musulmans priant illégalement sur la voie publique, sans intervenir contre eux… mais verbalisent une voiture ! Aux cris de « Allah-ou-akbar », les musulmans se mettent à quatre pattes. Sommes-nous toujours en France ?
23) Islamisation de Paris – Noël rue Myrha (25 décembre 2009) [3:15]
http://www.youtube.com/watch?v=GGkk5RPHuZc
En ce jour de Noël 2009, la rue Myrha est submergée par une affluence record de musulmans, venus prier illégalement sur la voie publique afin de montrer leur mépris de la France, de ses lois et de ses traditions… A la fin de la vidéo, des islamistes lancent un appel à une manifestation de soutien aux terroristes du Hamas…
24) Dans l’antre de la rue des Poissonniers (Islamisation de Paris – 8 janvier 2010) [3:21]
http://www.youtube.com/watch?v=hSuzUMPBZNs
Notre enquêteur Maxime Lépante s’aventure dans la rue des Poissonniers qui, comme chaque vendredi, est barrée par les musulmans, qui prient illégalement sur ses trottoirs. Les cris de « Allah-ou-akbar ! » fusent. Maxime arrive jusqu’à la rue Polonceau, barrée elle aussi par les musulmans.
25) Dans l’antre de la rue Polonceau (Islamisation de Paris – 8 janvier 2010) [1:51]
http://www.youtube.com/watch?v=vYc0k6f5iCk
Poussé par l’envie de toujours mieux informer, notre enquêteur Maxime Lépante se faufile, en pleine prière, entre les tapis surmontés de musulmans qui bloquent la rue Polonceau, et la remonte sur près de 50 mètres, longeant les musulmans accroupis qui crient « Allah-ou-akbar ! ».

Vidéos de Maxime Lépante sur l’islamisation de Clichy

1) Prières musulmanes illégales à Clichy (11 décembre 2009) – Avant la prière [4:14]
http://www.youtube.com/watch?v=IX_wCQMdKdI
2) Prières musulmanes illégales à Clichy (11 décembre 2009) – Pendant la prière [4:02]
http://www.youtube.com/watch?v=2WQNtfnlan4
3) Prières musulmanes illégales à Clichy (11 décembre 2009) – Après la prière [2:12]
http://www.youtube.com/watch?v=jspsgX7sqdA
Des musulmans occupent illégalement le trottoir et une partie de la chaussée de la rue Madame de Sanzillon, à Clichy (92), chaque vendredi à midi, pour prier. Ils placent des barrières sur la chaussée pour occuper trois places de parking, et déroulent des grands tapis sur le trottoir ; les non-musulmans sont obligés de traverser la rue pour emprunter l’autre trottoir.

Vidéos de Roger Heurtebise sur l’islamisation de Marseille

1) Marseille : occupation de la voie publique pour cause de prières musulmanes [2:26]
http://www.youtube.com/watch?v=xJmZAqCxjI0
Chaque vendredi, des rues du centre-ville de Marseille (rue des Récollettes, rue Thubaneau, rue de la Mission de France) sont totalement interdites aux véhicules et aux piétons, en toute illégalité, pour permettre à des musulmans de faire leur prière en public et d’écouter des sermons en arabe relayés par haut-parleurs.
2) Marseille : prière musulmane au Parc Chanot [7:16]
http://www.youtube.com/watch?v=tw2GAEbu068
La mairie de Marseille a mis à disposition des musulmans, pendant trois jours, le Hall 1 du Parc Chanot pour l’Aïd-el-Kébir. Ce bâtiment municipal est ainsi transformé en mosquée, en particulier vendredi 27 novembre 2009 où a eu lieu la « grande prière » à 8 h 30.
Maxime Lépante




Dossier sur les prières musulmanes illégales dans les rues de France

Depuis seize semaines, Riposte Laïque mène l’enquête dans l’enclave musulmane de Barbès (18e arrondissement de Paris), et dénonce l’occupation et le blocage de rues entières de ce quartier par des milliers de musulmans, chaque vendredi.
Grâce à ses enquêteurs de terrain, Riposte Laïque a aussi publié des articles documentés révélant que les mêmes pratiques illégales ont lieu chaque vendredi à Puteaux (92), à Clichy (92), et dans le centre de Marseille.
Ce sont en tout 2 éditoriaux, 45 articles, 4 lettres ouvertes et 1 droit de réponse qui ont été publiés sur ce sujet (sauf mention contraire, les articles ont été écrits par Maxime Lépante).

Articles parus dans le numéro 105

(12 octobre 2009)
Des rues barrées pendant 2 heures pour cause de prières musulmanes : c’est en plein Paris, tous les vendredis !
Éditorial par Cyrano
http://www.ripostelaique.com/Des-rues-barrees-pendant-2-heures.html
Voyage dans la France musulmane : deuxième étape, Barbès (75)
http://www.ripostelaique.com/Voyage-dans-la-France-musulmane,2814.html
Interview de Pascal Lespinasse, habitant du 18e arrondissement
http://www.ripostelaique.com/Interview-de-Pascal-Lespinasse.html
Photoreportage dans les zones islamisées de Barbès
http://www.ripostelaique.com/Photoreportage-dans-les-zones.html

Articles parus dans le numéro 106

(19 octobre 2009)
Des prieurs musulmans occupent rues et trottoirs parisiens… L’armée française au pèlerinage de La Mecque !
Éditorial par Cyrano
http://www.ripostelaique.com/Des-prieurs-musulmans-occupent.html
Islamisation de Barbès : choses vues et entendues cette semaine
http://www.ripostelaique.com/Islamisation-de-Barbes-choses-vue.html
Photoreportage boulevard Barbès et rue des Poissonniers
http://www.ripostelaique.com/Photoreportage-boulevard-Barbes-et.html
Photoreportage rue Myrha et rue Léon
http://www.ripostelaique.com/Photoreportage-rue-Myrha-et-rue.html
Quatre vidéos exclusives montrant des rues parisiennes occupées par des musulmans en prières
http://www.ripostelaique.com/4-videos-exclusives-montrant-des.html

Articles parus dans le numéro 107

(26 octobre 2009)
Barbès, territoire perdu de la République
http://www.ripostelaique.com/Barbes-territoire-perdu-de-la.html
Quelques moyens pour lutter contre l’occupation des rues par des musulmans
http://www.ripostelaique.com/Quelques-moyens-pour-lutter-contre.html
Cartographie des zones islamisées de Barbès
http://www.ripostelaique.com/Cartographie-des-zones-islamisees.html
Trois nouvelles vidéos exclusives sur l’islamisation de Barbès
http://www.ripostelaique.com/Trois-nouvelles-videos-exclusives.html
M. Delanoë, que comptez-vous faire pour que les Parisiens du 18e puissent circuler librement le vendredi ?
par Mireille Kukawka
http://www.ripostelaique.com/M-Delanoe-que-comptez-vous-faire.html
Lettre à Bertrand Delanoë, suite aux prières dans les rues de Paris
par Aimée Toulgoat
http://www.ripostelaique.com/Lettre-a-Bertrand-Delanoe-suite.html

Articles parus dans le numéro 108

(2 novembre 2009)
Prières musulmanes dans la rue à Puteaux (92)
http://www.ripostelaique.com/Prieres-musulmanes-dans-la-rue-a.html
Photoreportage rue des Poissonniers (23 octobre 2009)
http://www.ripostelaique.com/Photoreportage-rue-des.html
Deux nouvelles vidéos exclusives sur l’islamisation de Barbès
http://www.ripostelaique.com/Deux-nouvelles-videos-exclusives.html

Article paru dans le numéro 109

(9 novembre 2009)
Révélations sur la collusion entre la police et les musulmans à Barbès
http://www.ripostelaique.com/Revelations-sur-la-collusion-entre.html

Article paru dans le supplément week-end du numéro 109

(13 novembre 2009)
Prières musulmanes : après le Paris de Delanoë, le Marseille de Gaudin !
par Roger Heurtebise
http://www.ripostelaique.com/Prieres-musulmanes-apres-le-Paris.html

Articles parus dans le numéro 110

(16 novembre 2009)
Dernières nouvelles de l’enclave musulmane de Barbès
http://www.ripostelaique.com/Dernieres-nouvelles-de-l-enclave.html
Razzy Hammadi (PS), idiot utile de l’islam
http://www.ripostelaique.com/Razzy-Hammadi-PS-idiot-utile-de-l.html

Articles parus dans le numéro 111

(23 novembre 2009)
Dix haut-parleurs déversent la prière musulmane dans deux rues de Barbès
http://www.ripostelaique.com/Dix-haut-parleurs-deversent-la.html
Marseille, de l’Alcazar aux mosquées et de la « Marseillaise » aux « Allah Akbar » dans la rue
par Roger Heurtebise
http://www.ripostelaique.com/Marseille-de-l-Alcazar-aux.html
Prières musulmanes dans la rue : je suis prêt à une manifestation sur Marseille
par Jacques Le Roux
http://www.ripostelaique.com/Prieres-musulmanes-dans-la-rue-je.html

Article paru dans le supplément week-end du numéro 111

(27 novembre 2009)
Deux nouvelles vidéos montrant les musulmans priant dans les rues de Paris
http://www.ripostelaique.com/Deux-nouvelles-videos-montrant-les.html

Articles parus dans le numéro 112

(30 novembre 2009)
Les intégristes infestent l’enclave musulmane de Barbès
http://www.ripostelaique.com/Les-integristes-infestent-l.html
La rue Myrha et la rue Polonceau sont toujours barrées !
http://www.ripostelaique.com/La-rue-Myrha-et-la-rue-Polonceau.html
Marseille : prière musulmane au Parc Chanot
par Roger Heurtebise
http://www.ripostelaique.com/Marseille-priere-musulmane-au-Parc.html

Articles parus dans le numéro 113

(7 décembre 2009)
Daniel Vaillant justifie le coup de force des musulmans à Barbès
http://www.ripostelaique.com/Daniel-Vaillant-justifie-le-coup.html
Trois nouvelles vidéos sur les prières musulmanes illégales dans les rues de Paris
http://www.ripostelaique.com/Trois-nouvelles-videos-sur-les.html
Prière musulmane au Parc Chanot : droit de réponse de la Ville de Marseille
http://www.ripostelaique.com/Priere-musulmane-au-Parc-Chanot.html

Articles parus dans le numéro 114

(14 décembre 2009)
Un caméraman de DLR agressé par la milice islamique de Barbès
par Martine Chapouton
http://www.ripostelaique.com/Un-cameraman-de-DLR-agresse-par-la.html
Après Barbès, Puteaux et Marseille, prières musulmanes illégales à Clichy
http://www.ripostelaique.com/Apres-Barbes-Puteaux-et-Marseille.html
Nouvelles agressions par la milice musulmane de Barbès
http://www.ripostelaique.com/Nouvelles-agressions-par-la-milice.html
Le président du CFCM solidaire de l’occupation illégale de la voie publique pour les prières du vendredi
par Roger Heurtebise
http://www.ripostelaique.com/Le-president-du-CFCM-solidaire-de.html

Article paru dans le numéro 115

(21 décembre 2009)
Barbès : les mensonges grossiers des supporters de Daniel Vaillant
http://www.ripostelaique.com/Barbes-les-mensonges-grossiers-des.html

Articles parus dans le numéro 116

(28 décembre 2009)
Photoreportage rue Myrha et rue Léon (4 décembre 2009)
http://www.ripostelaique.com/Photoreportage-rue-Myrha-et-rue,3223.html
Deux nouvelles vidéos sur les prières musulmanes illégales à Barbès
http://www.ripostelaique.com/Deux-nouvelles-videos-sur-les.html

Articles parus dans le numéro 117

(4 janvier 2010)
Noël dans l’enclave musulmane de Barbès
http://www.ripostelaique.com/Noel-dans-l-enclave-musulmane-de.html
Barbès : Au milieu des musulmans en prière, la police réagit en verbalisant une voiture !
http://www.ripostelaique.com/Barbes-Au-milieu-des-musulmans-en.html
Retrouvons l’honneur perdu des musulmans
par Pascal Hilout
http://www.ripostelaique.com/Retrouvons-l-honneur-perdu-des.html

Articles parus dans le numéro 118

(11 janvier 2010)
Participez à la lutte contre l’occupation des rues par des musulmans
http://www.ripostelaique.com/Participez-a-la-lutte-contre-l.html
Les vidéos sur les prières musulmanes illégales circulent dans le monde entier
http://www.ripostelaique.com/Les-videos-sur-les-prieres.html

Articles parus dans le numéro 119

(15 janvier 2010)
Enclave musulmane de Barbès : quand la réalité rejoint la caricature
http://www.ripostelaique.com/Enclave-musulmane-de-Barbes-quand.html
Nouvelle vidéo à Barbès : ramassage des tapis après la prière
http://www.ripostelaique.com/Nouvelle-video-a-Barbes-ramassage.html

Articles parus dans le numéro 120

(18 janvier 2010)
Réactions aux vidéos sur les prières musulmanes illégales
http://www.ripostelaique.com/Reactions-aux-videos-sur-les.html
L’appel au secours des habitants du 18ème arrondissement de Paris à M. Sarkozy
par Christian Roehrig
http://www.ripostelaique.com/L-appel-au-secours-des-habitants.html

Articles parus dans le numéro 121

(22 janvier 2010)
Les haut-parleurs illégaux de la mosquée Polonceau
http://www.ripostelaique.com/Les-haut-parleurs-illegaux-de-la.html
Deux nouvelles vidéos à Barbès : slalom au milieu des musulmans en prière
http://www.ripostelaique.com/Deux-nouvelles-videos-a-Barbes.html

Articles parus dans le numéro 122

(25 janvier 2010)
Images inédites de l’enclave musulmane de Barbès
http://www.ripostelaique.com/Images-inedites-de-l-enclave.html
Vente à la sauvette devant la mosquée Myrha
http://www.ripostelaique.com/Vente-a-la-sauvette-devant-la.html
Maxime Lépante




Interview de Jean-Jacques Beaurepaire : l'islam à la conquête de Montreuil

Jean-Jacques Beaurepaire habite Montreuil depuis plus de 10 ans. Il y travaille.
Riposte Laïque : Vous nous avez contacté pour nous signaler qu’à Montreuil (93), la rue Édouard-Vaillant, près du métro Croix de Chavaux, est, selon vos propos « prise en otage par la mosquée et ses adhérents », chaque vendredi. Pouvez-vous nous décrire ce qu’il se passe chaque vendredi dans cette rue ?
Jean-Jacques Beaurepaire :
Tous les vendredis, depuis l’existence de la mosquée de la rue Édouard-Vaillant, nous voyons de plus en plus de fidèles arriver dans cette mosquée, fidèles de plus en plus nombreux car ce sont des fidèles de passage, qui travaillent sur le marché ouvert ce jour-là ou qui viennent d’ailleurs que de Montreuil.
Riposte Laïque : Comment savez-vous que de nombreux musulmans qui viennent prier dans cette rue viennent d’ailleurs que de Montreuil ?
Jean-Jacques Beaurepaire :
Ce sont des gens différents de ceux que nous voyons en semaine, car nous connaissons les habitants du quartier. En plus, le nombre important d’hommes qui viennent prier ne correspond pas à la population de Montreuil. De plus, des hommes barbus habillés en djellaba viennent recruter les marchands du marché de Montreuil et les musulmans de passage, en les appelant oralement à la prière, d’où l’affluence de personnes dans cette mosquée.
Riposte Laïque : Vous voulez dire que des membres de la mosquée de la rue Édouard-Vaillant viennent appeler à la prière les vendeurs qui travaillent au marché Croix-de-Chavaux, sur la place du Marché de Montreuil ?
Jean-Jacques Beaurepaire :
Oui, des barbus en tenue religieuse circulent dans le marché pour appeler à la prière, et désormais certains commerçants ferment leurs étals pour aller prier, ce qui n’était pas le cas il y a quelques mois. Il n’y a pas que ces pressions pour aller prier, il y a tout un climat d’ensemble, toute une islamisation en marche : on parle arabe sur le marché, des stands vendent maintenant des voiles islamiques, des cassettes religieuses, des corans, il y a de plus en plus de musulmans barbus en djellaba, etc… Petit à petit le paysage change. L’islamisation douce est en marche au vu et au su de tous les citoyens de Montreuil, sans que nos politiciens ne s’intéressent à la majorité silencieuse que personne ne veut entendre.
Riposte Laïque : Comment les musulmans de la mosquée de la rue Édouard-Vaillant procèdent-ils, chaque vendredi, pour « prendre en otage » cette rue ?
Jean-Jacques Beaurepaire :
Les portes de la mosquée, située au fond d’une cour, restent ouvertes, et des tapis sont installés jusqu’à la porte d’entrée de l’immeuble, puis d’autres tapis sont ostensiblement déroulés sur les trottoirs.
Riposte Laïque : Les musulmans occupent-ils seulement les deux trottoirs de la rue Édouard-Vaillant, ou déplient-ils aussi leurs tapis sur la chaussée de cette rue ?
Jean-Jacques Beaurepaire :
Ils déplient des tapis sur les deux trottoirs, et la rue est embouteillée car forcément les musulmans qui prient débordent des trottoirs et empêchent la circulation piétonne des Montreuillois, y compris des personnes qui ont des enfants dans des poussettes ou qui poussent des caddies, ce qui fait que chacun prend le bout de rue libre pour marcher, et les voitures voulant passer sont gênées par les piétons qui ne peuvent plus marcher sur les trottoirs.
Riposte Laïque : Comment sont vêtus les musulmans qui occupent les trottoirs de la rue Édouard-Vaillant ?
Jean-Jacques Beaurepaire :
Certains portent la djellaba, d’autres des keffiehs, et d’autres restent habillés à l’occidentale.
Riposte Laïque : Entend-on depuis l’extérieur le prêche de l’imam ?
Jean-Jacques Beaurepaire :
Oui, tous les Montreuillois qui passent entendent les prêches de l’imam, car la porte-cochère qui donne sur la rue reste ouverte afin que les musulmans sur les trottoirs puissent eux aussi entendre la prière.
Riposte Laïque : Ce prêche est-il fait en français ou en arabe ?
Jean-Jacques Beaurepaire :
En arabe.
Riposte Laïque : Pouvez-vous nous dire combien de musulmans prient chaque vendredi dans la rue Édouard-Vaillant, selon vous ?
Jean-Jacques Beaurepaire :
Le vendredi 1er janvier 2010, les trottoirs étaient complètement envahis par les tapis, et il y avait plus de 200 hommes sur ces tapis.
Riposte Laïque : Depuis combien de temps cette situation dure-t-elle ?
Jean-Jacques Beaurepaire :
Cette situation dure depuis plusieurs années et s’aggrave de plus en plus. Nous sommes pour que chaque religion puisse s’exercer librement, mais dans le respect du « pouvoir vivre ensemble », or dans ce cas les occupations des trottoirs sont incompatibles avec le respect des autres Montreuillois, c’est une humiliation pour les Montreuillois qui n’ont rien à voir avec la religion musulmane. Nous dirons même que c’est du prosélytisme vis-à-vis des autres populations de Montreuil, c’est de l’ostentatoire et cela ne vient pas vraiment d’un manque de place, puisque la mairie prête des locaux à tous pour des événements exceptionnels, il y a rue Émile Zola une autre mosquée, au coin avec la rue Paul Bert.
Riposte Laïque : Vous voulez dire que la mairie de Montreuil prête aux musulmans des locaux municipaux situés rue Émile Zola, locaux qui leur servent de mosquée ?
Jean-Jacques Beaurepaire :
Oui, en attendant la fin de la construction d’une grande mosquée en haut de Montreuil.
Riposte Laïque : Savez-vous s’il s’agit d’un prêt, ou si les musulmans paient un loyer pour ces locaux ?
Jean-Jacques Beaurepaire :
Nous ne savons pas. Par contre, il est connu qu’à Montreuil toutes les associations peuvent demander à la Maison des Associations des locaux pour des événements, peut-être que la mosquée est gérée par une association qui bénéficie de ces droits.
Riposte Laïque : Souhaitez-vous que la grande mosquée soit achevée le plus vite possible, pour mettre fin à la situation actuelle ?
Jean-Jacques Beaurepaire :
Oui, c’est le projet, mais certaines des mosquées actuelles seraient maintenues en activité. Il est, paraît-il, question de garder cette mosquée de la rue Édouard-Vaillant même après l’achèvement de la grande !
Riposte Laïque : Pensez-vous alors que, si cette mosquée de la rue Édouard-Vaillant continue à fonctionner, malgré l’ouverture de la grande mosquée, les musulmans risquent de continuer à occuper les trottoirs de cette rue ?
Jean-Jacques Beaurepaire :
Impossible de savoir, il nous semble que les pouvoirs publics et la mairie devraient soulever et régler cette question qui perturbe l’ordre public et sème une discrimination entre les populations. De plus, comment savoir si certaines mosquées vont accepter de s’unir dans la grande mosquée et de la partager ?
Riposte Laïque : Pensez-vous que cette occupation des trottoirs, et cette arrivée de nombreux musulmans qui n’habitent pas Montreuil, et qui viennent donc pour occuper l’espace public, soit le fruit d’une stratégie des responsables de cette mosquée ?
Jean-Jacques Beaurepaire :
Ce qu’il faut surtout soulever comme problématique constante, c’est que chaque mosquée devrait logiquement, comme chaque église, s’occuper des personnes de confession du quartier ou du secteur dans lequel se trouve la mosquée… Or, le prosélytisme aidant, des barbus et des religieux viennent dans les marchés, les commerces, etc., demander « la part de dime », c’est-à-dire de l’argent pour les pauvres, et appellent tous les musulmans à venir prier rue Édouard-Vaillant… suite à quoi certains étals du marché sont fermés à l’heure de la prière. Résultat, cet afflux de musulmans donne l’impression qu’il n’y a pas assez de place dans la mosquée, alors que dans la semaine cette même mosquée suffit à ses fidèles du quartier ou de la commune. Nous pensons qu’il y a là une stratégie consistant à envahir l’espace public pour montrer qu’il n’y aurait pas assez de mosquées en France, et pour diffuser l’islam.
Riposte Laïque : Comment les habitants de la rue et du quartier réagissent-ils face à ces occupations de trottoirs ?
Jean-Jacques Beaurepaire :
Les habitants de la rue sont ne sont pas pris au sérieux par les pouvoirs publics, car personne ne peut plus critiquer ce qui touche à l’islam et aux musulmans.
Riposte Laïque : Avez-vous fait personnellement des démarches auprès de la mairie ou de la Préfecture de police, pour leur signaler ce problème ? Ou des personnes que vous connaissez ont-elles fait de telles démarches ?
Jean-Jacques Beaurepaire :
La police et la mairie et nos représentants municipaux ne peuvent ignorer de tels faits, et nous attendons qu’ils gèrent ces problèmes avec l’imam de cette mosquée pour que tous les Montreuillois puissent vivre raisonnablement ensemble au quotidien leur religion dans le respect des uns et des autres. C’est cela même que les Montreuillois trouvent absolument inacceptable, c’est ce laisser-aller et cette complaisance qui irrite les habitants de Montreuil. Est-il normal que le marché, place publique, soit devenu un lieu de propagande religieuse?
Riposte Laïque : Depuis que vous y habitez, comment décririez-vous l’évolution de ce quartier ?
Jean-Jacques Beaurepaire :
Nous avons connu Montreuil sous le Parti Communiste laïc, avec laïcité obligatoire partout dans les écoles, les dispensaires, les lieux publics, et transmission du patrimoine culturel laïc. C’est dire notre exaspération aujourd’hui de voir ce même Parti Communiste et les Verts et les syndicats soutenir une telle islamisation et communautarisation de notre ville, et favoriser des groupes confessionnels. Le quartier a beaucoup changé, il est maintenant à dominance orientale avec les commerces et cafés orientaux, des boucheries hallal, de plus en plus de stands de voiles islamiques dans le marché, des stands de reliques religieuses musulmanes, de bouquins religieux sur l’islam… Résultat : de plus en plus de femmes voilées et d’islamisation, et sur le marché l’arabe est devenu la langue usuelle. Dans les cafés il y a beaucoup d’hommes seuls, pas de femmes, les commerces ont changé de genre, certaines commerçantes comme à la boulangerie portent des foulards… Nous voyons même des burqas… Nous avions déjà la rue de Paris qui donne sur la porte de Montreuil, très cosmopolite et orientalisée, pour laquelle les Montreuillois en réunion de quartier demandaient sans cesse que cette rue centrale soit rénovée et modernisée. Le changement causé par l’islamisation a touché le haut de Montreuil dans les cités, et maintenant c’est le tour du centre de Montreuil et de la Croix-de-Chavaux. C’est effrayant dans la mesure où dans un pays dit laïc et de liberté comme le nôtre, ce procédé d’infiltration primaire marche très bien.
Riposte Laïque : Pendant la période du ramadan, avez-vous été victime ou témoin de critiques, ou d’actes d’intimidation, parce que vous mangiez ou buviez dans la rue en plein jour ? Ou certaines de vos connaissances habitant le quartier en ont-elles été victimes ou témoins de tels actes ?
Jean-Jacques Beaurepaire :
Nous avons eu une voisine brune qui mangeait un sandwich dans le Carrefour de Montreuil, et un homme la prenant pour une musulmane s’est mis à l’invectiver car il lui disait qu’il était interdit de manger durant le ramadan ! Elle a répondu qu’elle n’était pas de cette religion.
Riposte Laïque : Suite à cette orientalisation et à cette islamisation du quartier dont vous parlez, y a-t-il plus ou moins d’insécurité à Montreuil, selon vous ?
Jean-Jacques Beaurepaire :
On ressent une insécurité car les codes de vie et les comportements ont changé pour les citoyens montreuillois d’autres communautés, et notamment pour les laïcs. Ce sont d’autres mœurs. Ce n’est plus le droit qui compte, c’est le nombre et la force : la force fait loi. Certains racontent que même la police a peur des musulmans, car lors d’interventions pour verbaliser ou pour une autre raison, les policiers se retrouvent rapidement devant un groupe de jeunes qui défendent leurs amis, et ce sont des échanges verbaux et des gesticulations du groupe vers la police avec des menaces… À ce stade, la police finit par céder et partir. Si notre voiture était mal garée, la police serait intervenue depuis longtemps, elle nous l’aurait dégagée et nous aurions déjà payé une amende importante… Pourquoi un tel mépris pour la majorité invisible ? Les politiques nous parlent sans cesse de minorités visibles qu’il faut défendre, mais la majorité invisible, qui l’écoute ?
Propos recueillis par Maxime Lépante
—————————————————————————————————————–
Regardez la vidéo que nous avons tournée à Montreuil, le vendredi 15 janvier 2010 :
L’islam à la conquête de Montreuil (15 janvier 2010) [3:15]
http://www.youtube.com/watch?v=dMOGdhKKMlY




La stratégie islamiste à l'oeuvre à Montreuil

Ayant été alerté par plusieurs informateurs au sujet de l’islamisation de Montreuil (93), l’auteur a revêtu un nouveau déguisement, et s’est rendu incognito dans cette ville, le vendredi 15 janvier 2009, à midi.
Comme à Barbès, comme à Puteaux (92), comme à Marseille, comme à Clichy, (92), l’auteur y a assisté à la confiscation d’une rue par des musulmans en prières, occupant illégalement les trottoirs et une partie de la chaussée.
C’est un sympathisant de Riposte Laïque qui nous avait informé de la situation critique qui règne à Montreuil : une fois de plus, nous vous engageons à nous envoyer toute information que vous auriez sur des prières musulmanes en pleine rue. (1)
Mais avant tout, voici la vidéo que nous avons tournée à Montreuil, en ce vendredi 15 janvier 2010 :
L’islam à la conquête de Montreuil (15 janvier 2010) [3:15]
http://www.youtube.com/watch?v=dMOGdhKKMlY
—————————————————————————————————————–
Un marché islamisé :
Arrivé en avance, l’auteur fait un petit tour dans le marché de la Croix de Chavaux, situé directement à la sortie de la station de métro Croix de Chavaux (ligne 9), sur la place du Marché. Une atmosphère particulière y règne : nombreuses femmes voilées, comme dans les pays musulmans du Tiers Monde ; de-ci, de-là, un intégriste musulman en kamis – et voici que des commerçants se mettent à crier à tue-tête, et de plus en plus fort à mesure qu’approche l’heure de la prière, « Mashallah ! »… (2) Plusieurs fois retentit même un guttural « Allah ou-akbar ! »… Réjouissante ambiance… Puis ces commerçants débarrassent leurs étals ou les recouvrent d’une bâche, et se dirigent vers la rue Édouard-Vaillant, non loin de là…
Arrivée de nombreux musulmans étrangers à la commune :
De la bouche du métro sortent des files de musulmans, qui s’engouffrent eux aussi dans la rue Édouard-Vaillant ; se fondant dans la masse, l’auteur arrive devant la mosquée de cette rue. (3)
Occupation illicite du domaine public :
Et voici qu’une fois de plus l’auteur assiste à l’occupation illicite du domaine public par des musulmans : le trottoir de gauche, qui longe la mosquée, est recouvert de tapis ; des musulmans sont installés dessus ; d’autres les rejoignent ; des employés de la mosquée déroulent un long tapis sur la chaussée ; puis d’autres musulmans déroulent des tapis plus petits sur le trottoir d’en face.

Rue confisquée :
Ce sont à présent deux cents hommes qui sont agenouillés sur les tapis, contraignant la plupart des piétons à marcher sur la chaussée, au risque de se faire renverser par les véhicules, qui n’ont plus à leur disposition qu’une étroite bande de bitume.
Enseignants dhimmis :
Surviennent deux classes d’enfants du primaire, escortées par quatre ou cinq enseignants, qui se faufilent dans le mince passage encore libre sur le trottoir de droite, devenus quasiment étrangers dans leur propre pays. Plusieurs de ces enseignants, en bons dhimmis, font signe aux enfants de se taire, confisquant ainsi la parole des enfants de l’école républicaine et laïque de France, et œuvrant à les transformer eux aussi en bons dhimmis. Passant devant l’auteur, un enseignant dit à une petite fille noire : « Chut ! Tu respectes, hein ! ». Et voilà comment un enseignant du système public se fait le propagandiste de l’islam, et demande aux enfants de sa classe de respecter les musulmans qui prouvent qu’ils ne respectent ni la France ni les citoyens français en priant dans les rues et en volant l’espace public !
Le calvaire des habitants de la rue :
Peu après, une femme, escortée par ses deux filles adolescentes, survient, et, marchant sur la chaussée, à cause des trottoirs occupés, s’exclame, d’une voix mi-inquiète mi-furieuse : « J’espère qu’on va pouvoir rentre chez nous ! ». Au n°11 de la rue Édouard-Vaillant, contigu à la mosquée, un immeuble vient d’être achevé, vers lequel se dirigent les trois femmes ; mais, en raison de l’occupation totale, par les musulmans et par leurs tapis, du trottoir situé devant la mosquée, elles se voient contraintes de faire tout un détour, de contourner des voitures garées plus loin puis de revenir sur leurs pas pour pouvoir accéder, tant bien que mal (et plutôt mal que bien) à leur habitation, finissant par se faufiler le long du mur de leur immeuble pour parvenir à atteindre la porte de celui-ci ! Exemple supplémentaire de ce comportement intolérable des musulmans, qui volent un lieu public, et empêchent les non-musulmans de circuler librement sur le territoire national ! Et dire que ces musulmans ont le culot de se présenter comme des victimes, alors qu’ils transforment systématiquement les habitants de nombreux quartiers de France en victimes de leurs agissements égoïstes et de leur comportement de type totalitaire !

Une tactique délibérée :
Après la prière, l’auteur suit plusieurs intégristes en kamis, qui viennent de sortir de la mosquée, et constate qu’ils s’engouffrent dans la bouche de métro de la place du Marché. Ainsi, de nombreux musulmans qui occupent illégalement la rue Édouard-Vaillant chaque vendredi arrivent-ils et repartent-ils par métro : preuve, s’il en est, qu’ils n’habitent pas le quartier, et viennent seulement pour prier dans la rue dans le but de se montrer, d’imposer leur présence, de voler l’espace public, en se moquant bien de la gêne occasionnée aux habitants du quartier. Ce qui prouve qu’il n’y a pas qu’à Barbès que les musulmans appliquent cette tactique consistant à occuper les rues en nombre, afin de faire croire qu’ils n’ont pas assez de place dans leurs mosquées, et de pouvoir ainsi exiger des pouvoirs publics qu’ils leur facilitent la construction d’une nouvelle mosquée…
La responsabilité écrasante de Dominique Voynet :
Voilà comment Dominique Voynet, du parti des Verts, mairesse de Montreuil depuis le 22 mars 2008, (4) livre chaque vendredi un quartier de sa commune aux musulmans, révélant ainsi son mépris pour tous ses administrés non-musulmans (5), et copiant en cela le comportement scandaleux de Daniel Vaillant, maire (PS) du 18e arrondissement de Paris, de Gilles Catoire, maire (PS) de Clichy, et de Jean-Claude Gaudin (UMP), maire de Marseille…
Maxime Lépante
(1) Voir à ce sujet :
Participez à la lutte contre l’occupation des rues par des musulmans
http://www.ripostelaique.com/Participez-a-la-lutte-contre-l.html
(2) « Ma Chaa Allah » (« Ce que » « a voulu » Allah) : expression de résignation signifiant à peu près : « C’est de la volonté d’Allah et il faut s’y plier ».
(3) Centre Culturel Français Musulman (CCFM),
9, rue Édouard Vaillant,
93 100 Montreuil-sous-Bois.
(4) A la suite de Jean-Pierre Brard, ancien maire communiste de 1984 à 2008.
(5) Il est vrai que les musulmans votent à une écrasante majorité pour la gauche, et presque aucun pour la droite.
Voir à ce sujet le sondage CSA-Cisco publié après le premier tour de l’élection présidentielle de 2007 :« Les Français musulmans ont très majoritairement voté pour Ségolène Royal, selon un sondage sortie des urnes réalisé dimanche 22 avril par l’institut CSA-CISCO pour La Croix. D’après ce sondage, 64% d’entre eux ont voté pour Ségolène Royal, 19% pour François Bayrou et 1% pour Nicolas Sarkozy, sans distinction entre pratiquants réguliers, occasionnels ou non pratiquants. »
seuls_1_des_musulmansont_vote_sarkozy.html




Les rendez-vous féministes et laïques

Jeudi 4 février 2010
De 13h45 à 17h
Salle Pablo Neruda
Hôtel de ville de Bobigny
31, avenue du Président Salvador Allende
93000 Bobigny
Journée Internationale du lutte contre les mutilations sexuelles féminines.
SOUS LE HAUT PARRAINAGE DE L’UNICEF
ET EN SOLIDARITE AVEC LES FEMMES D’AFRIQUE,
l’Observatoire départemental des violences envers les femmes de Seine-Saint-Denis, le Comité départemental de prévention des agressions sexuelles et de la maltraitance et le Service de Protection Maternelle et Infantile de Seine-Saint-Denis organisent une demi-journée d’information et de formation des professionnel-le-s :
Ouverture par :
Jean-Charles Nègre, Vice-président du Conseil général en charge de l’Observatoire départemental des violences envers les femmes.
Introduction par :
Dr Jeanne Cuesta, Chef du service de PMI du Conseil général de la Seine-Saint-Denis.
Avec les témoignages de :
Diaryatou Bah : présentation de son ouvrage « On m’a volé mon enfance », édition Anne Carrière
Seydou Niang : témoignera du travail effectué au Sénégal par l’organisation non gouvernementale TOSTAN sur l’abandon collectif de la pratique de l’excision.
Samedi 6 février
16 h 30 cinéma Le Trianon, entrée libre
Conférence de Martine Broos
« Les femmes dans la littérature américaine » suivie de la projection du portrait de
Carson McCullers réalisé par Fabrice Cazeneuve pour l’émission de Bernard Rapp
« Un siècle d’écrivains »
Dimanche 7 février
14 h 30 cinéma Le Trianon, entrée payante 5€
Projection du film « La domination masculine » de Patrick Jean http://www.ladominationmasculine.net/
Dimanche 7 février 16 h 30 salle Trianon conférence débat, entrée libre
Alexandra Destais
Docteure ès Lettres, intervenante à l’Université populaire de Caen, http://alexandra-destais.fr
travaille depuis quelques années sur l’érotisme littéraire féminin, sur la représentation du corps sexuel dans la littérature française et francophone, sur l’évolution des mentalités et des discours portant sur la sexualité, l’érotisme et l’amour.
Pascale Hustache
Docteure ès Lettres, conseillère principale d’éducation
Pour une signature de son livre publié aux Editions Dittmar http://dittmar.editions.free.fr/
« Destins de femmes dans le roman populaire en France et en Angleterre au XIX ème siècle »
A travers ce tableau des femmes au XIXème l’auteure tente de montrer le rapport de force qui existe entre la gente masculine et les femmes de l’époque et nous dévoile les soubresauts de l’émancipation de ces dernières dans un contexte difficile : « comment naître à
l’autonomie pour se faire reconnaître comme des êtres à part entière, libres de leur intelligence et de leur corps…? »
Jeudi 18 Février
à 20 heure 30
AMICALE LAIQUE LOCMARIA PLOUZANE
GROUPE LAICITE
CONFERENCE DEBAT
Salle TY LANVENNEC
LAICITE
VIVRE ENSEMBLE DANS LA REPUBLIQUE LAIQUE
avec Christine Tasin, membre de la rédaction de Riposte Laïque
Les dangers qui guettent la laïcité et les valeurs de la République
En partenariat avec le CDAFAL29.




Sélection de quelques réactions

L’envergure de Riposte Laïque
Salut Cyrano,
J’ai trouvé ton dernier édito prodigieux et c’est de plus en plus agréable de te lire car nous prenons conscience de l’envergure du Mouvement RIPOSTE LAIQUE.
RIPOSTE LAIQUE n’est plus seulement un hebdomadaire en ligne mais incarne, mutatatis mutandis, le sursaut devant la montée du FACISME de l’éternelle sagesse humaine tapie au fond du coeur et du ventre de tous les hommes et femmes de bonne volonté .
Dans le ciel, dans les nuages qui passent, dans l’air que nous respirons, dans les pas mêmes que nous faisons la nuit pour rentrer chez nous, il y a une transcendance, le Bouddha parlerait de conscience transcendantale, qui te regarde et t’approuve.
La VERITE avance à coups de paradoxes : c’est quand il n’y a plus d’espoir et que tout semble foutu d’avance que le masque hideux de la bête commence à se fissurer et que la victoire est proche.
Huineng
Bravo Pascal Hilout
Je viens d’écouter les deux émissions (comme quoi ça a du bon de visiter régulièrement votre site). Merci à vos intervenants mais surtout mille mercis à M Hilout pour son courage et sa pugnacité face à son interlocuteur et aux auditeurs. Merci aussi à beur fm d’offrir ce débat.
Dans tous les cas, l’émission a été très intéressante et j’ai également apprécié l’intervention d’une demoiselle musulmane qui s’est montrée très honnête et ouverte. Comme quoi, les musulmans connaissent mal leur religion !
Merci encore, vous avez tout mon soutien.
Amicalement
Stéphane Bornat
PS : vous êtes la meilleure arme contre le FN
Stéphane Bornat
RL de plus en plus lu
Cher Cyrano,
Bonsoir.
Juste quelques mots, pour vous confirmer que RL est effectivement de plus en plus lu dans « Ce cher vieux pays », voire ailleurs, comme je l’ai vu dans un des écrits du journal.
En effet, il m’arrive de recevoir des articles émanant de RL, qui visiblement proviennent d’une source extérieure, à celles de mes contacts habituels (informés et réinformés régulièrement de votre existence), ce qui est très encourageant, et me ravi.
RL est toujours aussi passionnant à lire, car bien informé, bien écrit, et d’une très grande lucidité sur nos préoccupations actuelles. N’en déplaise à votre détraceur belge, qui à tout de même l’intelligence de se qualifier lui-même. Cette parcelle d’intelligence, n’interdit pas d’espérer, que la suite des événements, qui immanquablement se produiront, finiront par lui faire prendre conscience que c’est l’équipe de RL, qui instruit dans la bonne voie.
Félicitations à toutes les auteures et tous les auteurs, et bon courage pour la suite.
Bien amicalement.
Jean-Claude Collet
Le débat autour de la burqa n’est pas excessif !
Il faut interdire cette prison ambulante et partout ! Comment accepter que certaines femmes soient obligées de porter ce voile intégral, tout comme d’autres qui le portent par militantisme radical , anti-républicain, anti laïque ? Ne voit-on pas que ce sont NOS libertés qui sont en danger avec cet islamisme revendiqué, affiché ? Et ne me dites pas que c’est la crise, le chômage ( comme le disent les militants de l’islam religieux ou radical qui se soutiennent d’ailleurs ) la crise, tous les citoyens la subissent et en souffrent , quelle que soit leur ethnie, leur religion. Mais ces extrêmistes se servent de la crise pour paraître plus victimes ! Comme je l’ai dit, écrit, le racisme existe aussi dans les populations d’origine immigrée : les communautés entre elles, et contre les  » Français » , les « Blancs » . M’étant fait traitée de sale p… française, parce que je protestais contre la délinquance organisée dans mon quartier ( que j’ai dû quitter ) , je sais de quoi je parle !
Mireille Popelin, article paru dans Le Progrès de Lyon du 25 janvier
Mille fois d’accord
Cher Cyrano. Je contresigne et contresigne et…..ton édito. Mlle fois d’accord avec toi.
Ilios Yannakakis
Bien bien votre communiqué !
Je n’ai jamais été féministe, (je n’aime pas ce qui se termine en -iste-)mais je suis pour la défense de la dignité humaine tout simplement !
Vous avez vraiment du courage pour exposer telles réalités, je suppose que vous devez être victimes d’intimidations en tous genre. Jean Luc Melanchon se trompe de combat, le FN n’est rien à côté des islamistes intégristes entrants et siégeants déjà sur notre sol et celui de l’Europe ce monsieur fait une fixette et combat un adversaire facile et âgé sa fille est différente, tout comme peillon qui commence à faire campagne en s’acharnant sur Arlette Chabot, je ne connaissais pas Monsieur Peillon mais je le trouve vraiment stupide et immature comme bon nombre de membres du ps qui sont prêts à enfoncer la France dans l’extrémisme et eux avec pour avoir des voix… Toutes ces personnes que vous avez citées qui font béni oui oui avec les intégristes me font penser aux kamikases et aux attentats suicides…
Je suis avec vous riposte laïque et avec tous ceux et celles qui ont ouvert les yeux et sont sorti(e)s du déni. Comme a dit si justement Monsieur Coppé « être dans le déni et ignorer ce qui ne va pas risque d’avoir de graves conséquences » ce ne sont pas ses mots exacts mais le sens de ses propos était celui là. Monsieur Coppé voulait interdire totalement les fantomes dans nos rues.. On lui a coupé l’herbe sous les pieds.
En tout cas chose sure je ne voterai surtout pas à gauche d’ailleurs je n’ai jamais voté à gauche, je préfère un Nicolas Sarkozy parfois un peu frileux mais osant quand même dire que le danger est le communautarisme qu’un socialiste usant de démagogie suicidaire !
A bons entendeurs, je me charge de communiquer toutes les informations pour réveiller les consciences !
Nicole Bartoli
Dernier édito
Je vous félicite pour ce merveilleux document.
Bravo pour ce bon travail et merci de partager
Jacques Hadida
Pourquoi a-t-on re-sorti Jospin?
Pour concurrencer Mélenchon qui a un débat juste et cohérent et un programme contrairement aux autres membres de gauche ou de droite ? le PC lui aussi a un programme, on ne l’écoute pas; il a de bonnes résolutions et idées! Peillon je le trouve assez courageux en ce moment Montebourg que j’appréciais au cours de la campagne 2002 déçoit. Qui peut être assez costaud pour ëtre en face de Sarko! Physiquement, politiquement!Sarko ne pèse pas lourd, son équipe l’encadre mal à des exceptions près; mais il faut se méfier des petits hommes!
Jakou
Sur Facebook
Merci. J’ai mis votre édito en lien sur facebook.
Claude Courouve
Mrap
Bonjour à toutes et tous?
J’ai régardé les actualités ce midi, la MRAP était à côté de l’Imam menacé de mort par des intégristes.
Je disais à mon mari (et dire que la MRAP a exposé Fanny devant les tribunaux parce qu’elle avait refuser l’accès à une voilée dans son gîte.
C’est écœurant
De plus je demeure à Clamart, il y avait un autre imam qui soutenait aussi cet imam menacant de mort.
Alors que dans notre commune il y a plus de burqa que dans les communes voisine.
La télé devrait mieux se renseigner.
Quelle hypocrisie de la MRAP et de cet imam de Clamart.
Et quelle lâcheté de la part de la droite et gauche.
Ils sont content voilà que la France n’est plus libre de sa République ETC… Nous allons sur des menaces.
Cela prouve bien,qu’ils y a des intégristes en France et ils attendent l’occasion pour nous faire admettre par n’importe moyen leurs lois qui est la charia.
Tout ça fait peur et très inquiètant.
J’ai vu hier des personnes habillées avec une burqa en disant non à la burqa d’où viennent ces militant(e)s.
Cordialement, merci et bravo.
Nicole Ferreira
A propos de Pie XII
Lui signaler qu’il a été Nonce apostolique (ambassadeur du Vatican) dès 1925,que le Parti catholique ZENTRUM a apporté ses voix pour que HITLER n’avait pas tout à fait la majorité, qu’il a signé le Concordat en Juillet 1933.
Que l’encyclique n’a jamais condamné le nazisme mais le projet de création d’une religion pangermanique
etc etc
Amicalement
Jean-Claude Dubois
Un fait divers avait retenu mon attention
Suite à une dispute sur le trottoir devant un bureau de tabac dans une banlieue de grande ville française, quelques heures plus tard, un commando vengeur arrive sur les lieux pour un mitraillage punitif avec une simili kalachnikov.
Cet événement a provoqué la mort d’un enfant.
Tous les journalistes de France, et homme politique en mal de communication, sans exception ont été unanimes pour déclarer qu’il s’agissait en quelque sorte d’un « accident ».
Viser une façade en tirant par la fenêtre d’une voiture qui roule, c’est pas facile.
Loger ainsi dix balles sur quarante dans le corps d’un gamin c’est un hasard plus que malencontreux.
Personne ne parle plus de ce crime.
Sauf peut-être Fadela AMARA, et alors la presse bien pensante se jette sur elle pour l’invectiver.
Quelque chose doit m’échapper.
Francis TEGAL
J’approuve Anne et Annie
En réponse à m’article d’Anne Zelensky et Annie Sugier que j’approuve totalement, j’ajouterai simplement à l’adresse de Mme Aubry que personnellement, je ne me pose plus de questions depuis pas mal de temps et je ne revoterai plus PS, quelles que soient les élections, tant que ce parti ne prendra pas à nouveau clairement la défense de la laïcité et de l’égalité homme-femme, tant que des maires socialistes laisseront, en toute connaissance de cause et avec leur accord, les rues de nos villes livrées aux prières islamiques-istes.
Avec la défenses de leurs accommodements déraisonnables le PS gagnera peut-être des voix musulmanes, certainement pas toutes, mais perd aussi certainement des voix de femmes!
À bon entendeur salut! peut-être cela les fera-t-il réfléchir…?
Cordialement
Jenny Ecoiffier
Nancy
Bonsoir,
Comme vous le savez peut-être, je suis un fidèle lecteur de riposte laïque et vous avez bien voulu diffuser certaines de mes réactions.
Lisant votre dernier édito, je trouve cette phrase  » Qui dénonce les agressions ultra-violentes commises contre des jeunes hommes sortant de discothèque par des gangs voulant « casser du Blanc », à Nancy ? »
Or, j’habite Nancy et sauf si vous disposez d’informations secrètes, rien ne permet de valider ce que vous arguez. Les agressions sont réelles, violentes mais pour ce que nous en savons, crapuleuses. Bien sûr, cela n’empêche pas un comportement possiblement raciste des agresseurs, mais tant qu’ils ne seront pas identifiés, cela reste une hypothèse.
Il y a suffisamment de faits avérés dans l’actualité, pour ne pas nous laisser aller à des spéculations qui pourraient se retourner contre nous et discréditer ce noble combat..
Bien cordialement
Philippe Cholez
Je viens de lire un article sur ma page d’accueil d’orange
http://actu.orange.fr/france/un-commando-islamiste-menace-l-imam-de-drancy-selon-son-entourage_483474.html
et je vous envoie (peut-être l’avez déjà reçu) une video qui devrait passer en boucle sur les chaînes de télé
ah …… s’ils étaient tous comme lui !!!!!!!!!!!
Sujet : je suis musulman mais pas Kamikaze
http://www.toppeo.com/video-khalis-kamikaze-5577.html
Magnifique message à faire suivre absolument !!!!!!!
Une abonnée à la lettre de RIPOSTE LAÏQUE « protestante » (de religion) mais qui proteste aussi contre les abus et excès de tous les extrémistes de toutes les religions au nom de leur religion (il y en a eu et il y en a toujours)
Gilberte Martoïa
Hymens
Bonjour,
En réponse à votre article sur l’indemnité accordée par des juges français aux parents d’une petite musulmane ayant accidentellement perdu son hymen, je me permets de vous signaler ce lien :
http://www.gigimo.com/main/product/Artificial,Virginity,Hymen,2299.php?prod=2299
Un fabricant chinois d’hymens artificiels propose son produit à 30 dollars ( environ 20 euros, hors frais d’envois). Il paraît qu’il connaît un succès fou auprès d’honorables dames du Moyen-Orient. Des députés égyptiens envisagent même d’en faire interdire l’importation… Tel est pris qui croyait prendre ! Comme quoi le « Made in China » a du bon !
Continuez à faire votre excellent travail, vous êtes ma bulle d’oxygène hebdomadaire !
Je n’ai pas réussi à me procurer le rapport Gérin sur la burqa. Pourriez-vous le mettre en ligne si vous avez le lien ?
Merci.
Nadia Ayadi
Bravo pour votre site
Merci Cyrano,
Si je peux aider ou contribuer n’ hesitez pas de me contacter ca sera un plaisir, juste pour infos je suis Athée a la base ( je sais que c’est different de Laique), avec tout mon respect si vous etes croyant mais laique , pour moi jusqu’ a preuve du contraire God n’existe pas surtout quand je regarde Haiti, pour moi les religions toutes confondues et l’islam en particulier n’ont pas lieu d’ exister sur la face de la Terre, surtout sur la scene publique ou politique, cela m’ insupporte, et quand je regarde ce qu’ils essayent de faire de la France et des autres pays traditionnelement chretiens cela me revolte encore d’avantage, j’ ai lu certains articles sur votre site parlant de certains qui se reclament laique mais qui au demeurant defendent et protegent l’ islam (qui est a la base une ideologie anti-vie, anti-liberté, anti-amour, et anti-femme entre autres nombreux antis), pour moi c’est clair et net ; il nous faut une socoieté, un monde réaliste qui ne croit pas aux fairy tales
Bonnes soirée
Akila
Sifaoui a bien parlé
M. Sifaoui a déclaré a l’émission « C Dans l’air » mercredi 27/01/2010 a propos de la loi sur la burqua:
En Substance , a vérifier sur la bande son, On cherche a interdire la croix gammée, alors qu’il faut interdire le Nazisme.
La je trouve qu’il a bien parlé et la référence au Nazisme pour designer ce que vit notre société face a l’islam est ce que je dis depuis déjà plusieurs années !!!!
Dominique Laget
Article Mireille Popelin
Bonjour,
L’article de Mireille Popelin sur Pie XII m’avait profondément choquée, non pas avant tout par le thèse soutenue (Pie XII valet des
nazis) même si celle-ci est selon moi complètement erronée, mais par la légèreté, voire l’indigence militante des sources. Convoquer 2 articles issus respectivement de l’Humanité et de Golias pour étudier les actes de Pie XII, c’est faire preuve d’une partialité aveugle, de très peu d’esprit d’analyse et de grandes lacunes en critique historique.
Et si tous les articles de cette dame, pire tous les articles de Riposte Laïque, était aussi faiblement étayés ? C’est un soupçon qui pourrait facilement venir à l’esprit suite à la lecture de cet article.
Dernière petite précision quant au choix d’un article de l’Humanité :
Le rôle de Pie XII avant et pendant WWII n’a pas provoqué la moindre polémique que ce soit jusqu’en 1963, date à laquelle est parue la pièce « Le Vicaire » de l’allemand Rolf Hochhuth (ce dernier devant par la suite s’illustrer dans le négationnisme des chambres à gaz le plus radical). Cette pièce de théâtre, qui fait de Pie XII un pur valet du nazisme, a été montée en France par Planchon notamment, et a été le point de départ de la campagne contre Pie XII.
Or, après la chute de l’URSS et l’ouverture des archives des pays de l’Est, il a été révélé par un haut dignitaire du KGB, documents à l’appui, que cette pièce était commanditée par l’URSS dans le but de salir l’Eglise catholique.
de presse officiel du PCF n’est pas forcément une idée très honorable, sauf à faire de la désinformation militante.
Aussi je vois avec plaisir que vous avez donné la parole à un lecteur qui exprime lui aussi sa profonde stupéfaction devant un article aussi caricatural. Il donne un lien vers un article de Causeur; je ne saurais faire mieux, sauf peut-être en proposant à Mme Popelin de lire le livre du rabbin David Dalin « Le mythe du pape d’Hitler » pour se faire une idée plus circonstanciée de la question.
La pluralité dont vous faites preuve dans ce numéro me redonne confiance dans votre travail.
Cordialement,
Nathalie Pothier
Contribution au texte de Madame Badinter
Permettez-moi d’apporter ma modeste contribution à la question du port
de la burqa en France.
Comme vous, Madame Badinter je suis agressé par ce spectacle, car il
s’agit bien d’exhibition par l’usage du masque.
Mais observons nous nous-même. Nous voulons riposter, poser le cadre, la loi. Nous parlons des lumières, de la république laïque, de vivre ensemble, mais notre société vit elle vraiment sur ces valeurs ?
Le modèle vient de haut : pouvoir monarchique, égotisme, individualisme
et profit personnel décomplexé, exhibitionnisme. et agressivité.
Plus bas, on ne nous propose que de taper 1 / j’aime ou de taper 2/ je
n’aime pas. (et dans tous les cas on tape)
Nous parlons de moyen-age, mais de quelle hauteur parlons-nous. qui sommes encore dans l’arquaïque axe de la dualité.
Et l’on s’étonne que les victimes deviennent bourreaux ? (je
travaille à la Sauvegarde de l’Enfance…)
Observons nous et tirons profit de ce regard qui nous toise dans la fente
du tissu, miroir du notre.
Soit, interdisons le port de la burqa. Pour autant, que cela ne nous
invite pas à nous draper plus encore dans une dignité de théâtre.
Dénonçons plus fort encore nos propres masques qui sapent banalement la liberté,l’égalité, la fraternité.
Merci. Cordialement
Paul Marchal
Encouragements depuis Montreal
Bonjour,
Je vous envoie ce couriel de Montreal,pour vous encourager dans vos demarches pour sensibiliser le public.Le silence face au religions qui s’impose dans les espaces publiques est inacceptable.Peu a peu la meme chose se produit ici.
Bon courage dans vos efforts et demarches.
Roland Paul
De nombreux intellectuels, journalistes, hommes politiques dont le cœur du métier est pourtant de manier les idées et d’en débattre, se répandent actuellement sur toutes les radios et dans tous les journaux pour clamer leur refus d’un débat sur l’identité nationale.
Identité nationale : pour quelles raisons refuser un débat ?
On peut refuser un débat parce qu’on n’a pas d’idée sur le sujet à débattre : excellente raison.
On peut le refuser parce que l’idée qu’on se fait du sujet ne souffre aucune contradiction : pensée unique.
On peut le refuser parce que, à nos yeux, le sujet du débat n’existe pas : çà, c’est violent !
On peut le refuser par mépris pour les personnes qui pourraient y participer : pas très sympathique.
On peut le refuser par crainte que les arguments des participants ne « volent trop bas » : il ne tient qu’à nous, intellectuels, d’élever le débat.
On peut le refuser quand on craint que de la discussion ne jaillisse une vérité que l’on préfère occulter : encore une fois, excellente raison !
Et what else ? …
Régine Maget-Dana




Est-il normal que des défenseurs de la laïcité parlent d'immigration et d'insécurité ?

J’avais découvert RL grâce à son combat pour la laïcité. Ces derniers temps, des sujets tels que l’immigration, l’insécurité sont apparus. Est il normal que des défenseurs de la laïcité et des femmes en viennent à aborder ces thèmes ? On pourrait croire que non mais cela s’est fait logiquement dans une France, du 21ème siècle, malade de ses tabous et de sa bien pensance.
Comment les intervenants en sont ils arrivés là ? Comment pourrait on défendre la laïcité et les femmes sans le cadre rassurant de notre devise nationale « liberté, égalité, fraternité » ?
Ce tableau de Delacroix fait partie de nos symboles forts : une femme, drapeau français à la main , menant des hommes dans un combat pour la liberté.

Déjà en 1830, nos ancêtres se battaient pour ces principes ! et que se passe t’il presque deux siècles plus tard ? La laïcité est remise en question par une religion qui ne reconnait ni la liberté (d’expression), ni l’égalité (entre hommes/femmes et fidèles/infidèles), ni la fraternité (croyants, gens du livre et athées). En outre, non seulement les membres actifs de celle-ci remettent en cause nos principes mais les zélites et une partie de notre population également.
Quelle honte, en 2010, de voir la gravité du combat pour la laïcité et les femmes emporté sur le champ dangereux de l’immigration ou de l’insécurité parce qu’il a été abandonné par les élus !
Les textes que j’ai pu lire m’ont montré la nécessité de défendre la liberté d’expression bien malmenée par des censeurs aveugles (souvent obèses de leurs privilèges), l’égalité dans un pays où des femmes se voient reléguées à des objets sexuels et la création de la discrimination positive qui permet de créer des différences officielles, la fraternité à cause d’un communautarisme encouragé par la diversité et la richesse de « l’autre ».
Vous me demanderez le rapport avec l’immigration et l’insécurité ! Et bien l’immigration massive se fait en dépit du bon sens. Au lieu d’aider les entrants à s’imprégner de nos valeurs, nos zélites encouragent ceux-ci à cultiver leurs différences, à remettre en cause nos principes républicains au nom de l’anti racisme et de la repentance. La grande majorité de cette immigration est musulmane et, même si la majorité des musulmans est composée de gens bien et respectueux, un bon musulman est anti républicain ! cela est lié au contenu de cette religion, ce grand tabou jamais remis en cause par nos zélites.
Comment voulez vous que des personnes s’insèrent dans un pays lorsque :
· Ce pays se flagelle et vante les cultures qui ont poussés les gens à émigrer
· Leurs valeurs sont à l’opposé des nôtres mais seules les nôtres sont remises en questions et les leurs inabordables au nom du racisme.
· Le chef du pays met en place la discrimination positive et la laïcité positive.
· Leur religion réfute notre mode de vie
Que ce soit à Woippy ou ailleurs, on peut observer le refus des lois françaises. Cela est révélateur du rejet de notre devise : rejet de la liberté en niant le cadre nécessaire pour la vie en commun (conduite dangereuse, respect de la liberté des autres à évoluer en sécurité), rejet de l’égalité en niant l’égalité devant la loi (d’où l’intervention des forces de l’ordre) et rejet de la fraternité (le véhicule a été volé à qui, les bâtiments et voitures brulés étaient à qui ?). De fait, qui stigmatise qui ?
On voit tous que la remise en question des principes républicains est du fait de personnes issues de l’immigration . Malika Sorel explique très bien dans son livre « le puzzle de l’intégration » les facteurs freinant l’intégration de ces populations. La religion de ces personnes, de par son contenu, est également un frein majeur car, si elle propose un mode de vie, elle rejette également nos principes.
La France se balkanise ; nous assistons, de jour en jour, aux attaques envers sa constitution. RL fait partie des rares à avoir accepté de défendre celle-ci. Mais nous devrions nous questionner et comprendre pourquoi la société a laissé dériver des comportements que nos ancêtres ont combattu.
RL a le courage de mener ce combat sans tabous. Et c’est bien parce que la laïcité et le droit des femmes font partie d’un ensemble que nous devons prendre en compte la totalité des facteurs si nous voulons protéger l’esprit de lumière de notre pays.
Anthonin Lamoureux




Diams, la haine obsessionnelle de la République

Samedi 23 janvier, lors de la cérémonie des NRJ MUSIC AWARDS sur TF1, Mélanie Georgiades, alias Diam’s, a franchi un nouveau palier dans le classement des « artistes » – les guillemets ont ici leur importance – les plus insupportables. Je ne souhaite pas revenir sur l’agressivité inhérente à ses éructations, ni sur ses gesticulations grotesques qui tenaient lieu de chorégraphie. En revanche, les énièmes paroles enfiellées de sa chanson m’ont une nouvelle fois interpellé.
Jusqu’à présent, nous avions l’habitude de l’entendre expectorer ses glaires contre la France, la République, l’école ou la laïcité (cf notamment « Ma France à moi », « La boulette » ou dernièrement « Lili »). C’est un fait : Diam’s crache régulièrement sur la France alors que notre pays – qui est également le sien – lui a permis de connaître un certain succès. Cette fois-ci, la chanteuse ne « veut pas être grande ». A mi-chemin entre un onirisme puéril des plus inquiétants et un hymne politico-contestataire des plus médiocres, son tube « Peter Pan » ressasse les poncifs sociétaux les plus éculés. Notons que Fadela Amara est dépeinte en « sorcière qui fait peur ». Apparemment, les propos de l’ex-présidente de « Ni putes ni soumises », contre le port de la burqa et sur le « nettoyage au karcher » de certaines cités, n’ont pas trouvé grâce à ses yeux. Il se trouve que notre vedette abhorre l’ordre républicain et ceux qui, à droite comme à gauche, le promeuvent. Elle déteste d’ailleurs l’actuel locataire de l’Elysée en raison de ses déclarations – qui restèrent à l’état d’incantations électorales – à l’encontre des « racailles ». Avec une telle opposante, Sarkozy n’a aucun souci à se faire. Elle ne lui fait, hélas, pas grand tort.
Celle qui souhaite « kiffer la vibes – et aujourd’hui le voile – avec son mec » s’enfonce dans la démagogie la plus crasse. En s’érigeant en contre-modèle républicain, Diam’s encourage la sédition morale d’une certaine jeunesse influençable.
Chancre plus que chantre des banlieues, Diam’s incarne pleinement ce qu’elle prétend combattre : la haine.
Aramis
Nique la France
Bonjour,
Vous n’avez peut-être pas encore vu la superbe vidéo du site niquelafrance.com
C’est édifiant. Je vais contrôler combien de jours le pouvoir politique laissera « chier » sur la France.
Je suis sur que MRAP, LICRA, HALDE et autres organisations ne bougeront pas le petit doigt.
Incroyable
niquelafrance.com
Bien cordialement
François Burgard




Ne soyez pas excessive, Christine Tasin

Christine Tasin est une remarquable rédactrice. Sa passion pour la politique est intacte. Sa foi républicaine constitue le socle de son engagement. Son honnêteté intellectuelle l’a poussé à se démarquer du conformisme ambiant qui pollue la scène politique. Un de ses derniers articles, Quand Peillon et le PS ont la nostalgie du stalinisme, m’a pourtant gêné. Si j’apprécie bien souvent le courage et la clarté des opinions de Christine Tasin, les assertions énoncées dans son libelle sont très discutables.
Sur le fond, C. Tasin répond à la reductio ad hitlerum – dont sont parfois injustement victimes les laïques – par la reductio ad stalinum, tout aussi stérile sur le plan intellectuel. Je remarque que la plume de Christine est souvent acerbe envers le Parti Socialiste. Toutefois, je juge absurde de parler de « nostalgie » du stalinisme pour un parti qui a toujours été à l’abri de la tentation totalitaire du communisme. Aucun tropisme stalinien n’infecte l’idéologie socialiste.
Les positions parfaitement critiquables du PS sur l’immigration ou le relativisme cultu(r)el sont dues à un humanisme dévoyé, tournant le dos aux principes républicains qui doivent prévaloir sur les particularismes ethniques ou religieux. Or, dans la vulgate d’une certaine gauche, ceux-ci se retrouvent subsumer sous le vocable idéalisé du multiculturalisme. De plus, le poids de la pensée antiraciste et tiers-mondiste – devenue hégémonique à Gauche – a eu raison de la défense des idées nationales.
Pourquoi en sommes nous arrivés là ? Les thèmes politiques (acceptation de la démocratie républicaine) et macroéconomiques (adhésion à un libéralisme tempéré) n’étant plus des axiomes particulièrement clivants entre la Gauche et la Droite de gouvernement, le Parti Socialiste a mis en exergue les questions de société afin de recréer un clivage politique visible. Hélas, sur certains points – notamment l’islamisation rampante d’une partie de la société – le PS est à contre-courant du bon-sens républicain et s’est aliéné le soutien des couches populaires.
Electeur de gauche, je ne puis que regretter ces manquements laïques de la part de l’actuel plus grand parti d’opposition. Notons d’ailleurs que sur ce sujet, l’UMP souffre, dans les faits, des mêmes failles. Néanmoins, je ne puis être aussi sévère que C. Tasin avec le PS, bien que je comprenne sa colère à l’encontre des positions défendues par son ancien parti. Peut-être que ma propre sensibilité politique masque mon objectivité. J’avoue que je préfère les cinq années du gouvernement Jospin aux gouvernements UMP qui se succèdent depuis 2002. Je n’omets pas non plus que l’essentiel des grandes réformes sociales – des congés payés aux 35 heures – ont été l’oeuvre de la Gauche. Cela ne signifie nullement que je porte un regard angélique à l’égard de l’ensemble des mesures édictées par la Gauche. D’ailleurs, je ne suis pas rétif à toutes les décisions prises par la Droite. Loin de moi tout manichéisme. En outre, je n’hésite pas à dénoncer certains renoncements ou fourvoiements dans lesquels la Gauche s’enlise. A mon humble avis, la critique légitime vis-à-vis de ces égarements serait beaucoup plus forte si elle ne tombait pas dans les travers de la démesure et de la caricature.
A propos de Vincent Peillon, je désapprouve catégoriquement sa désertion du plateau d’A Vous de juger ainsi que les motifs dérisoires qu’il a donnés pour justifier son boycott. Mais je regrette également que Christine Tasin l’ait affublé du sobriquet de « staliniste en herbe ». Nous n’avons pas besoin d’être excessif pour pointer les fadaises des bien-pensants. Coup de « pub », coup de « comm », Peillon a voulu faire parler de lui. Il n’en est pas à son premier essai. Souvenons nous qu’il sut attirer les caméras lors de la venue de Ségolène Royal à Dijon, en fustigeant de façon véhémente la démarche politique de son ancienne championne. En refusant de débattre avec Eric Besson, il décida de céder aux sirènes de la notoriété médiatique. Pourtant, l’estime intellectuelle que j’éprouve pour cet homme politique est réelle. Il bouillonne d’idées. L’un de ses derniers ouvrages, La Révolution française n’est pas terminée, est au demeurant fort intéressant. Il y développe un travail de philosophie politique et de révision historiographique (essentiellement par rapport aux thèses de François Furet), s’employant à réhabiliter la pensée pré-marxiste du socialisme républicain qui aurait été, selon ses dires, oubliée dans le corpus idéologique du socialisme institutionnel français. Ainsi, quel dommage de constater qu’un homme aussi intelligent se bute lorsqu’on évoque la question de l’identité nationale.
Concernant Eric Besson, plusieurs choses sont à souligner. Tout d’abord, quoiqu’on ait tous le droit de changer d’avis, les modalités de son allégeance à Sarkozy lors de la campagne électorale de 2007 sont éthiquement condamnables. Quelques fussent ses motivations, il porte en lui la marque de sa trahison. Au sujet du débat qu’il a lancé sur l’identité nationale, personne ne peut se laisser berner par les arrières-pensées électoralistes sous-jacentes à son initiative. D’ailleurs, a-t-il mis au centre de ce débat les problèmes soulevés par Riposte Laïque ? Quant au fait d’avoir accepté l’invitation d’A. Chabot, il n’y a rien de « courageux » dans son attitude. L’émission représentait pour lui une occasion fantastique de montrer son côté « humain ». Face à Marine Le Pen, il eut le beau rôle de représenter la défense des droits de l’homme et de la tolérance. En revanche, quoique n’étant pas dithyrambique à son endroit (litote), je n’ai que du mépris envers les comparaisons nauséabondes dont il est victime : Besson n’est ni Déat, ni Laval. Professer de telles inepties est proprement abjecte.
Le papier de Christine Tasin était également très dur à propos de l’Education nouvelle. Une pensée quasi téléologique d’anti-élitisme, d’anti-bourgeoisie et d’anti-catholicisme primaire serait donc à l’origine de la diffusion de cette nouvelle méthode d’enseignement ! Rien que cela ! Le complot des bobos-gogos contre l’intelligence aurait ainsi fait son oeuvre. Là aussi, il ne faut tout de même pas exagérer. Certes, je ne suis pas un fervent supporter de l’Education nouvelle. Je pense qu’elle a montré ses limites dans certains domaines et qu’elle a pu parfois se transformer en laxisme éducatif. Cependant, je ne suis pas favorable à ce que nous revenions à l’enseignement tel qu’il était pratiqué dans les années 50. L’Education nouvelle participe d’une pensée humaniste qui ne doit pas être intégralement récusée. Sachons garder ses apports positifs.
Enfin, je ne partage pas l’enthousiasme univoque de l’article susvisé à l’égard des Grandes écoles. On peut être un excellent étudiant, réussir un parcours professionnel estimable, tout en ayant suivi un cursus universitaire « classique ». De telles perspectives sont en effet plus difficiles. C’est pour cette raison qu’il convient de ne pas délaisser l’Université. A ce sujet, je ne donnerai pas tort à V. Peillon. De même, nous pouvons constater qu’un certain mépris est parfois perceptible de la part des « élites » desdites Grandes écoles à l’encontre de celles provenant de l’Université. Le sentiment élitaire et élitiste, cultivé au sein de ces Grandes écoles, peut conduire certains milieux professionnels, mélangeant des diplômés de diverses formations, à travailler dans une atmosphère méphitique. Celle-ci se ressent notamment au sein de certains laboratoires universitaires.
Mon commentaire n’est pas acrimonieux. Je respecte la franchise de Christine Tasin. Elle a le mérite d’affirmer ses idées contre toutes les menaces du politiquement correct. Mais je crains que l’excès de certains propos décrédibilise injustement l’engagement de l’auteur.
Stanislas Geyler