1

L’UOIF invite un savant saoudien qui ordonne aux femmes d’offrir leur vagin aux combattants islamistes

S’exprimant devant les caméras de la télévision publique, questionné par Pujadas, le Président Hollande a soutenu la justesse et l’efficacité de l’intervention de l’armée française au Mali.

Je ne le contredirai pas sur ces deux points. Je ne me livrerai pas à un macabre calcul quant à nombre de fanatiques djihadistes mis hors d’état de nuire.

Les soldats français combattent au Mali dans de rudes conditions ; cinq d’entre eux l’ont payé de leur vie. Les soldats tchadiens combattent courageusement et ont eu des pertes importantes. L’armée malienne, qu’il faudrait reconstruire en même temps que l’Etat du Mali, souffre et combat elle aussi.

Par contre, s’il m’avait été donné de me trouver à la place de monsieur Pujadas, j’aurai posé une ou deux questions, nettement moins consensuelles.

J’aurai demandé à François Hollande : Monsieur le Président, votre ministre des Affaires étrangères, -manifestement un simple commissionnaire de l’Etat dans l’Etat qui a pour nom « Quai d’Orsay »-, dit qu’il va organiser une contrebande des armes pour aider à vaincre militairement, les adversaires de la dictature du parti de la renaissance arabe socialiste, (le Baath).

Monsieur le Président, savez-vous que le parti Ennahda et les salafistes tunisiens ont envoyé par centaines les jeunes tunisiens fondamentalistes combattre et se faire tuer en Syrie au sein des milices djihadistes dont l’objectif est de renverser le clan Assad et le parti Baath pour réaliser la dictature de la charia s’imposant à tous les Syriens ?

Cette contrebande de jeunes gens est devenue un scandale politique qui agite la société tunisienne toute entière. Des centaines de jeunes tunisiens ne reviendront pas dans leur famille. Ceux qui rentreront risquent d’être devenus, ou devenir, ce que furent les jeunes algériens partis au djihad en Afghanistan où ils se formeront pour être, à leur retour, l’instrument humain principal de ces années de plomb qui coûteront la vie à plus de deux cent mille algériens de tous sexes et tous âges.

Monsieur le Président, comment vous-même et votre ministre aux affaires syriennes, le sieur Fabius, comptez-vous empêcher les armes de contrebande envoyées par notre pays, aux frais du contribuable, de tomber dans l’escarcelle des frères de combat des hommes que l’armée française, que les Tchadiens et que les Touareg armés traquent dans le massif des Ifoghas ?

Comment combattre le banditisme tyrannique pro-charia, au nord du Mali, et lui paver la voie du pouvoir absolu en Syrie ? N’y aurait-il pas là comme une grosse c…. dans le potage ?

En d’autres termes, n’est-ce pas deux orientations et deux choix politiques antinomiques ?

Monsieur le Président, nos soldats, les soldats tchadiens, les soldats maliens, combattent contre des voyous pour lesquels la « religion » permet de considérer la femme comme un simple moyen de satisfaire une pulsion, sans se masturber, sans payer une femme dont c’est le gagne-pain, et de libérer l’homme des tensions permanentes que produit son organisme.

Au Mali, ces personnages pour qui la femme n’est qu’un trou, n’est qu’un vagin anonyme, ont épousé pour une nuit, ou moins, ou plus, de toutes jeunes femmes et des adolescentes données par des familles tenues en joue. Vous avez condamné cela. Vos ministres ont condamné cette prostitution forcée, déguisée et gratuite.

Une question : une organisation agissant en France, -l’UOIF elle s’appelle-, invite à son congrès annuel un « savant » saoudien. Ce savant*1, selon la terminologie de cette organisation émanant des « Frères musulmans », vient de se caractériser curieusement, lui et son savoir.

http://www.islamisation.fr/

En effet, se préoccupant des pulsions sexuelles des djihadistes, de leur bien-être et de leur efficacité optimale, ce savant vient d’émettre une « fatwa » : les femmes et les jeunes filles de Syrie doivent se livrer à un « djihad » au moyen de leur corps, qu’elles doivent pour cela livrer aux djihadistes. Ceux-ci pourront les « épouser », pour quelques instants ; puis ils devront les répudier « religieusement », -leur affaire faite, leur tension psychique sexuelle et leurs tensions glandulaires sexuelles retombées-, pour que d’autres djihadistes les épousent également pour quelques instants.

Pendant toutes les guerres, cela s’appellera un « BMC », un bordel militaire de campagne. Des femmes dont c’étaient le métier recevaient des soldats. Elles recevaient aussi salaire, à cette fin. C’était une forme officielle de la prostitution, l’Etat en étant l’organisateur.

Ici, en Syrie, -pour les besoins physiologiques et psychiques des djihadistes-, un « savant » saoudien de la charia énonce un jugement « religieux » : il fait devoir aux jeunes filles et jeunes femmes syriennes de s’offrir, en qualité d’épouse provisoire, en tant qu’E.D.D. (épouse à durée déterminée, d’une durée définie par l’époux provisoire) aux pulsions des combattants de la charia anti-ASSAD, pour améliorer leurs performances au combat.

Le ministre de l’intérieur a accordé le droit de venir pour discourir, à ce proxénète d’un genre nouveau

Manuel Valls maintiendra-t-il son autorisation, quand il saura en quoi consiste l’enseignement du « savant » invité par l’UOIF ; un « savant » qui œuvre, comme Ennahda et les salafistes tunisiens, à remplacer le pouvoir autoritaire du parti Baath syrien par la tyrannie de la charia et de ses miliciens.

Question : Peut-on vouloir la victoire du peuple malien, -dans son combat acharné pour briser définitivement la tyrannie de la charia portée par les djihadistes retranchés dans les Ifoghas-, et laisser publiquement, devant des milliers de personnes, prêcher en faveur des djihadistes qui veulent imposer à l’immense majorité des Syriens ce qu’elle ne veut pas ?**2

Question : peut-on encore s’interroger sur la prostitution, sur ses limites et laisser librement et légalement parler, devant des milliers de personnes rassemblées par l’UOIF, un personnage appelant à la prostitution djihadiste habillée en mariage à durée minimale ???

Ces questions n’ont pas été posées par le journaliste Pujadas. Mais ce n’est pas de sa faute, il n’était sûrement pas au courant.

Alon Gilad

*1 en Allemagne hitlérienne, les « scientifiques » qui mirent au point les gaz pour mettre à mort les malades mentaux allemands, puis les Juifs déportés vers les camps d’extermination, en plus de leurs grades d’officiers supérieurs SS, portaient pour la plupart de ronflant titres, honorifiques et honorables, de Herr Professor » ou « Herr Doktor ».

Ces Doktor et ces Professor, n’étaient cependant que des criminels en blouse blanche, des assassins, quand même ils ne voyaient pas de leurs propres yeux et ne touchaient pas de leurs mains les victimes des gaz qu’ils mirent au point. Nos savants du congrès de l’UOIF sont eux aussi des savants, à la manière dont les Herr Doktor et les Herr Professor nazis étaient professeurs et docteurs.

**2 Le prédicateur en question, ne se singularise pas que par son appel à la mobilisation du vagin des jeunes filles des zones syriennes tenues par les salafistes en tous genres.

L’homme en question s’est aussi singularisé par un rappel de l’actualité d’un « dit authentique » de MHMD, celui concernant le devoir de tuer « le Juif qui se cache derrière la pierre ou derrière l’arbre »…

Encore une question, pour notre Président qui avait déclaré solennellement que la défense de la sécurité des Juifs « était cause nationale ». Et c’est parce qu’elle est cause nationale, que ce brave ministre de l’intérieur a accepté que le prédicateur qui appelle a achever par des mains musulmanes l’extermination des Juifs commencée par le troisième Reich, a obtenu un visa pour venir haranguer les futurs djihadistes des deux sexes réunis au Bourget par l’UOIF ?

Question : N’y aurait-il que pour le « mariage homosexuel » que ce brave bougre d’hôte de l’Elysée souquera ferme et mettra en œuvre ce qu’il a promit pendant sa campagne électorale ou tout de suite après ?

Tout le reste n’aurait pas autant d’importance, ou pourrait être oublié ?!

Curieuses promesses ?

Curieux Président ?

Curieux homme ?




Pujadas-Hollande : Lèche-mi et lèche-moi sont sur un plateau…

Concernant le monologue à deux voix entre Hollande et son protégé Poujadas, nous leur rappelons que 80% des Français n’ont pas été dupes un seul instant de leur mise en scène. Les Romanichels ne se tirent pas les cartes entre eux, ils se contentent de prédire l’avenir aux plus naïfs qui les consultent, en leur racontant ce qu’ils ont envie d’entendre, comme ce fut le cas au cours de cet interview de complaisance.

La prestation DU GUIGNOL de l’Info, n’a pas provoqué le « CHOC ! » attendu. Mais depuis quand l’objectif d’une prestation télévisée d’un chef d’état, est-elle dévolue à ce que celui-ci remonte dans les sondages ? L’objectif d’un président digne de ce nom par temps de crise, ne devrait-il pas être de sauver le pays du gouffre qui se présente à lui ? Les derniers 20% qui lui accordent encore tant soit peu de crédit, sont assurément des « surdoués » assidus d’Arte ou de Télérama qui vantent les mérites des fictions d’art et d’essai auxquelles l’immense majorité des mortels ne comprend rien ! Ou plutôt si, que la caisse à outils de Monsieur BRICOLAGE est vide et que les mauvais outils sont déjà à l’œuvre. Avec de mauvais outils, c’est bien connu, nul ne peut faire du bon travail. Sait-il seulement se servir d’un outil ? Depuis 10 mois, il se tape sur les doigts à chaque fois qu’il émet seulement l’intention d’enfoncer un clou, ce que l’on nomme vulgairement dans le bâtiment : du travail de b… ! Avec un tel handicap, il sait qu’il lui sera impossible de remonter la pente de la confiance des Français, et comme pour lui la démission est inenvisageable, nous nous dirigeons inéluctablement dans les semaines qui viennent, soit vers une gouvernance établie par ordonnances, soit régie par l’article 16, et pour finir par une nouvelle cohabitation dans l’hypothèse la plus douce. François Mitterrand n’a-t-il pas déclaré lui-même un jour : « … Au delà d’un million de personnes dans les rues, le pouvoir vacille ! … » Nous y sommes ! Le point de non retour a été franchi au cour de la manifestation du 24 Mars qui en rappelle quelques autres : à Tripoli, contre un certain Socialiste au nom de Kadhafi, à Tunis avec un autre Socialiste au doux nom de Ben Ali, au Caire toujours contre un Socialiste Moubarak, demain en France contre le Socialiste Hollande, ce qui dès à présent se traduit dans l’esprit du plus grand nombre par DEGAGE ! Personne n’oubliera la réponse abusivement brutale des forces de l’ordre, par le gazage des femmes et des enfants ! Ce dimanche-là Javert a frappé et les Misérables des temps modernes ont été co-réécrits par Valls et Hollande en faisant gazer un landau ! En matière d’incompréhension du Peuple, d’Intolérance et de mensonges médiatiques, le Socialisme a toujours une longueur d’avance menant au désastre, il n’y aura malheureusement pas d’exception Française dans ce domaine, n’en déplaise aux théologiens de l’absurde : les commentateurs d’une unique pensée.

Hilaire de l’Orne




Après Boulevard Voltaire, Aude Lancelin attaque Amazon… et la parole libre

Amazon aurait parait-il un problème d’image …

C’est Aude Lancelin qui le dit, alors… comme elle fait partie des bobos bien-pensants qui lors de la « grande distribution » ont reçu la pensée universelle, de ceux qui savent tout sur tout (et sur tous) et se croient à ce titre autorisés à mépriser tout ce qui ne gravite pas autour de leur nombril, et qui ont l’aplomb de ne pas penser comme eux… comment oser mettre en doute ses assertions ?

Aude-AncelinDans un article aussi insipide qu’hypocrite du magazine « Marianne » où la donzelle sévit, elle s’en prend au géant de la vente en ligne Amazon, au prétexte avancé, que celui-ci fait de l’ombre aux petites librairies… Effectivement si on ne creuse pas, on peut très bien s’arrêter à cette affirmation, et redouter avec elle, la disparition à terme de ces magasins qui ne laissent jamais indifférents les amoureux de la lecture, assoiffés de culture ou de distraction.

Marianne : Amazon à l’heure du-boycott

Pourtant, une question me taraude : ne serait-ce pas plutôt Aude Lancelin qui aurait un sérieux problème de vue (normal, avec ses œillères, ça gène et déforme la vision) ou de foie (en crise aiguë à cause de sa jalousie évidente du succès d’Amazon) ? Derrière les reproches énoncés, n’y aurait-il pas une autre raison qu’elle se garde bien d’avouer … comme par exemple l’inacceptable  liberté d’expression  régnant sur Internet qu’elle et ses amis rêvent  ni plus ni moins d’éradiquer ?

En tous cas, la mauvaise foi caractérisée (et hystérique) des bobos abrutis de suffisance est évidente ; ainsi elle clame que « l’an dernier Amazon « flambait » au Salon du Livre avec sa liseuse Kindle », et tout de suite elle laisse entendre que si cette année le géant y est absent, ce serait pour se faire discret… en raison de « la résistance à ses pratiques capitalistes agressives qui s’organise à travers l’Europe entière »Elle n’y va pas avec le dos de la cuillère !

Personnellement je ne vois pas en quoi serait agressive, une librairie en ligne qui vend ses livres au même prix qu’ailleurs, expédie rapidement ses commandes, et ne se sucre pas avec des frais de port sans commune mesure avec les tarifs postaux  ?

Je ne vois pas pourquoi je devrais me sentir agressée par le fait d’avoir sur le site, un espace où je peux retrouver la liste de mes préférences, les articles consultés récemment, des propositions de livres traitant de sujets avoisinants, et cerise sur le gâteau, l’opportunité de donner mon avis sur les ouvrages que j’ai lus et que j’ai envie de défendre, ou de déconseiller selon de cas…

En revanche il me semble bien plus transparent, que c’est plutôt son ineptie à elle, qui est agressive… dès lors que quelqu’un s’avise d’avoir du succès sans en avoir obtenu l’autorisation de la bien-pensance !

Et c’est là où, à mon humble avis, il faut détecter (au radar patriotique) ce qui se cache certainement derrière ce beau discours, qui entre parenthèse ne vise ni la Fnac, ni Virgin, autres monstres qui concurrencent les petits magasins de quartiers depuis bien plus longtemps qu’ Amazon, sans paraître gêner le moins du monde la demoiselle…

Certes je peux me tromper (n’ayant pas la prétention, comme certaines, d’avoir la science infuse) mais je suspecte que la véritable raison de la hargne de cette journaleuse pourrait plutôt être, entre autres,  l’immense et dérangeant succès  du livre de René Marchand : « RECONQUISTA ou la mort de l’Europe » (vendu chez Amazon,  aussi bien que dans de « vraies » librairies, en « vitrines et en rayons »).

Cet ouvrage cumule en effet, le toupet d’être diffusé par un éditeur extérieur au cénacle (sans doute étiqueté par elle, extrême droite, facho, nauséabond… puisque n’ayant pas été adoubé par elle-même et les siens), et celui d’obtenir un succès phénoménal, basé uniquement sur le bouches à oreilles, puisque n’ayant fait l’objet d’aucun  article émanant d’un journaliste intègre (je sais l’espèce est en voie de disparition), ni d’une seule invitation sur un plateau télé. Avouez que c’est rageant pour des gens qui prétendent mener les choses à leur unique convenance.

Et si dans son article, la vilaine jalouse brandit le logo de l’association « Paris librairies » représentant d’un côté « une frise de l’évolution inversée : un homme régressant vers le singe, de l’autre un homme lui tournant résolument le dos, un livre à la main ». Le message est clair.

Je lui en propose un autre, tout aussi parlant, comme thème de méditation, pour elle et ses amis de la bienpensance, bien plus dangereux à mon sens, que le succès du géant de la vente en ligne qui agace tant la ci-devant Aude Lancelin :

EVOLUTION ET ISLAM

Quelques précisions pour ceux qui ne connaîtraient pas cet admirable  esprit ouvert et conciliant …

En juin 2011, paraissait sur le blog des Editions Agone, signée de Jacques Bouveresse, une lettre ouverte au Nouvel Obs,  (où la drôlesse écrivait alors), la remettant vertement à sa place, à propos d’un article injurieux envers Claudine Tiercelin, nouvellement nommée à l’époque au Collège de France… endroit prestigieux où Aude la prétentieuse ne risque pourtant jamais de se retrouver !

http://blog.agone.org/post/2011/06/27/Poussee-de-nationalisme-philosophique-a-la-rue-d-Ulm

Marcus Graven et Bernard Bayle l’avaient également démystifiée en février dernier, dans deux  articles de Riposte Laïque, qui ne mâchaient pas leurs mots… preuves que si quelqu’un a un sérieux problème d’image… il ne me semble pas que ce soit Amazon, mais bien plutôt notre vaniteuse donzelle, donneuse de leçons frelatées.

http://ripostelaique.com/aude-lancelin-sinistre-caricature-du-marianne-de-szafran-domenach.html 

http://ripostelaique.com/boulevard-voltaire-cest-lesprit-de-marianne-avant-la-normalisation-szafran-domenach.html

Beaucoup plus prompte à décocher ses flèches empoisonnées contre qui ne rentre pas dans son style de pensée, qu’à raisonner intelligemment et sans parti pris, mademoiselle Lancelin a bien sa place maintenant dans « l’ersatz de Marianne », n’ayant plus rien à voir avec l’esprit de son fondateur, puisque défendant  ce que Jean-François Kahn combattait alors : la  dictature du politiquement correct qui sévit gravement de nos jours dans le milieu prétendument   journaliste.

C’est ainsi que dans son article contre Amazon, elle n’hésite pas, pour servir son propos, à faire l’impasse  sur le fait que même les petites librairies ont besoin d’un distributeur pour obtenir des livres, ce qui n’est certainement pas anodin ;  que ces mêmes librairies ne font pas toujours preuve de largesse d’esprit, mais bien au contraire pratiquent le politiquement correct, qui lui est cher… Et fielleusement elle s’arrange pour pointer du doigt la société de vigiles (au crâne rasé précise-t-elle) à laquelle Amazon fait appel en Allemagne, et dont seul le nom l’intéresse : « Hess Security… le même nom que Rudolf Hess ! La boucle est bouclée !

Belle démonstration de malhonnêteté intellectuelle !

Josiane Filio




La RATP répond à l’islamisation de l’entreprise par une charte sur la laïcité : du pipeau ?

Il fut une époque où je passais pour le facho syndicaliste du coin lorsque je dénonçais en séance de Comité ou dans des réunions directions/syndicats, les agissements de certains communautaristes dans les Centres Bus: refus de rouler avec les drapeaux français, exigence de halal, exigences vestimentaires, de salles de prières, etc. Déjà la CGT ne protestait pas beaucoup…

Les réponses se font aux coups par coups, à la demande, en réponse également « au pas de vague« ! Cette affaire dure depuis la volonté d’Anne Marie Idrac qui souhaitait que les Machinistes (Conducteurs de bus) « ressemblent aux voyageurs« . Ce qui était un aveu de fait, de la montée de l’immigration et de son cantonnement dans les banlieues de Paris et d’ailleurs. A cette époque, j’avais demandé si à Neuilly ou dans l’Ouest parisien, les Machinistes devaient être « de souche »? Le mépris de la dame fût sa seule réponse!

La RATP souhaitait mettre fin à la délinquance et aux agressions sur les Bus et contre les Machinistes ! Bonne initiative mais et comme d’habitude, à la façon des bisounours, en caressant dans le sens du poil la délinquance, à commencer par embaucher des grands-frères représentatif d’une population. Ce fût un échec. Un échec coûteux.

Nous vivons sur cette course, sur cette pensée et nous pouvons constater que les premières victimes sont les machinistes musulmans et les femmes.

Que la RATP fasse des chartes, des communications et cherche à faire un écran de fumée face à un véritable problème de fond qu’est l’islamisation des entreprises n’est pas une surprise. Il est temps toutefois de soulager des Directeurs de Centres Bus, les Cadres, les Chefs de lignes, les Maîtrises par exemple, en les soutenant face à ces demandes fortes de salles de prières et aux pressions faîtes sur tous les machinistes et l’encadrement. La pression qui consiste à accepter une présence religieuse et singulièrement la religion musulmane et ses particularismes vestimentaires et alimentaires y compris à travers les séances des délégués du personnel.

Il est parfaitement scandaleux que des syndicats dit de gauche comme SUD et la CGT se prêtent à ce communautarisme. Alors oui, les syndicats ont des difficultés pour trouver des adhérents. Ce n’est pas d’hier et les directions d’entreprises ont des responsabilités à ce sujet. La peur d’être montré du doigt, d’être syndicaliste et de prendre des responsabilités par crainte de sacrifier leur carrière n’est pas la seule en cause! Les islamistes en ont profité pour s’insinuer et occuper les postes.

Les directions le savaient et elles n’ont rien fait. Une charte oui, mais si à la base, sur le terrain, dans les bus, les métros, les RER l’encadrement n’a pas le soutien véritable et sans ambiguïté de la Direction générale, elle n’appliquera pas ou sera seulement dans la posture, car in fine, il faut bien le dire, la crainte d’un arrêt de travail est réelle et la peur de passer pour une direction islamophobe sera présente!

C’est donc bien la Direction Générale qui devra faire des exemples et non taper sur des Machinistes y compris femmes, des encadrants à qui l’on demandera des comptes sur leurs résultats, in fine.

Le premier des exemples et d’appliquer la laïcité partout à commencer par interdire le halal dans les distributeurs des salles du personnel, les salles de prières non déclarées mais réelles, les tenues vestimentaires (bas de pantalon coupé), les barbes islamiques, les saluts islamiques, le refus des certains comportements avec les collègues femmes, les vendredi chômés, les facilités au moment du ramadan, etc. C’est aussi le STIF (Syndicat des Transport Ile de France) dont le Président est le socialiste Huchon, véritable patron de la RATP qui doit soutenir les entreprises de transport et singulièrement la RATP sur cette affaire.

Cette situation était prévisible. Elle a débuté il y a plus de dix ans et désormais, tous les clients de la RATP peuvent constater la montée de l’intégrisme islamique uniquement en regardant le personnel qui les emmène au boulot le matin, tellement il est visible comme le recommande la Charia. Que cesse cette hypocrisie globale de l’ensemble des responsables politiques et d’entreprises et que chacun prenne ses responsabilités.

Gérard Brazon    (Puteaux-Libre) 

La régie des transports parisiens va remettre un document à ses cadres afin de répondre concrètement aux questionnements liés à la laïcité. Les syndicats s’en réjouissent. 

Comment réagir si un agent masculin refuse de serrer la main d’une ses collègues? Un agent peut-il refuser une visite médicale à cause du sexe du médecin? Que dire lors d’un entretien de recrutement à un candidat arborant un signe religieux ostentatoire? Dans un document de travail révélé ce mardi par Europe 1, la direction de la RATP entend donner «une ligne de conduite» à ses cadres confrontés «aux problématiques de la laïcité.»

RATP-13-01-31-Guide-Laïcité-et-neutralité-dans-lentreprise-charté

Par le Figaro




Boko Haram : Moussaoui plus soucieux de l’image de l’islam que de la vie des otages

Les 7 otages français : ce qu’on n’ose pas dévoiler sur le texte de revendication des terroristes islamistes.

En écoutant le porte-parole de terroriste, je reste saisie de stupéfaction et d’effroi.  Je ne comprends pas le silence des autorités musulmanes et des instances représentatives de l’Islam de France. On retrouve chez ces autorités musulmanes, la même paralysie intellectuelle : elles ne peuvent condamner ces paroles, comme elles sont dans l’impossibilité d’abroger les versets de haine dans le Coran (Télécharger le fichier PDF : « Abroger la haine et la violence du Coran, sans renier Allah et Mahomet, ou l’Islam modéré́ qui reste à inventer. », sur ce site :  https://sites.google.com/site/islamcoranalyse/ )

Al Koufrou Millatoune Wa-Hidatoune :

Quand on entend le texte de la revendication prononcé par ce sinistre porte-parole de Boko Haram, on est révolté par le crime en lui-même, mais également par le caractère raciste dont se revendique ces criminels. La phrase abjecte et particulièrement révoltante, concerne cette référence aux paroles de Mahomet (en arabe : « AL KOUFROU MILLATOUNE WA-HIDATOUNE ») : « la mécréance constitue une seule et unique communauté » pour définir la cible du djihad. Tous ceux qui ont étudié l’islam, connaissent ces paroles. Dans le contexte de cette revendication, ces paroles signifient que l’ensemble des non-musulmans, y compris les femmes et les enfants, sont considérés comme une seule et unique entité que le djihad doit viser. Ce caractère raciste abject de la revendication, est passé sous silence par les autorités musulmanes. Ces autorités ne dénoncent pas ces paroles, alors qu’elles se réfèrent explicitement au Prophète. Ce silence  me parait inacceptable.

[youtube]0O4v5x78M20[/youtube]

http://www.youtube.com/watch?v=0O4v5x78M20&bpctr=1364128443   :

Le Boko Haram revendique le rapt des 7 français au Cameroun.

Le contenu en arabe du texte des terroristes islamistes :

Pour plus de clarté, j’ai traduit le texte de la revendication, prononcée dans un arabe parfait et sans aucun accent. On peut être sûr que celui qui parle est de langue maternelle arabe :

« Au nom d’Allah, le Clément et le Miséricordieux (Bismil-Lahi Ar-Rahmane Ar-Rahim). Louange à Allah qui a fait du Djihad un culte (Al Hamdou Lil-Lahi Aladhi Ja’ala al Djihada ‘Ibada). Et il fait pour ses fidèles le djihad en tant qu’élément parmi les plus grands  de son culte (Wa Ja’alahou li ‘Ibadihi mine A’dhami Al ‘Ibada).

Allah a annoncé cette bonne nouvelle de la double récompense pour ses fidèles : soit la victoire, soit le martyre (Bacharahoume Bi Ihda al Hussnayines : Imma An Nasr aw Imma As Shahada). Que le salut et la paix soit sur le Prophète Mahomet, sur sa famille et sur ceux qui le suivent en accomplissant les bonnes actions jusqu’au jour du jugement dernier (As Salatou wa As Salamou ‘ala Rassoulil-Lahi, Salla Allahou ‘Alayhi wa ‘Ala Allihi Wa Mani Attiba’ahoumeBi Ihsannines  illa Youwma Dinne).

Ce terroriste poursuit ainsi : « Nous disons au Président de la France que nous sommes l’organisation de la prédication et du combat que vous appelez Boko Haram (Naqoulou li Raïssy Faranneça, Nahhnou Ahl Ad Da’wa Aw Al Djihad, Alladhi Youlaqibouhanna bi BOUKOU Haram)…

Et ce terroriste ne se gêne pas de revendiquer la prise en otages des quatre enfants, de leur mère et de leur père : « C’est nous qui avons enlevés ces sept personnes : ceux sont deux hommes, une femme et quatre enfants » (Nahnou Ladhina Amsakna Hadhouhou al Afrad Assab’ : Houm Rajjoulayne, Imra’atoune et Arba’ati Awlades). Pour ce sinistre porte-parole des terroristes islamistes, la barbarie qui consiste à ne pas épargner ni les femmes, ni les enfants innocents, fait partie intégrante du Djihad. Il revendique explicitement et sans le moindre état d’âme, la monstrueuse prise en otage d’une mère et de ses quatre enfants.

Après, il met en évidence les contradictions et le déni de réalité de François Hollande, qui refuse de qualifier le terrorisme d’islamiste. En obéissant au diktat de CFCM et de son président Moussaoui, Hollande et son gouvernement nient contre toute évidence la nature islamiste du terrorisme que la France combat au Mali. Malgré cette obéissance au diktat de l’Islam de France, le porte-parole des preneurs d’otage met les chose au point en s’adressant à la France et son Président : « que le Président français sache qu’il a entrepris une guerre contre l’Islam et nous combattrons la France partout et en tout lieu (Fal Ya’lam Raïssou Faranneça Annahou Qama Bi-Harbi Al Islam, Wa Nahnou Qoumena bi Mouharabatyhi fi Koulli Makanne)… Nous aurons la victoire avec la volonté, la domination, la puissance et la gloire d’Allah (Sa Nanetassirou bi Idhni-Lahi, wa Qahrihi, wa Qudratihi wa ‘Ouzatihi) … Nous établirons l’état islamique au Nigéria (Wa Nouqimou Dawlatou Al Islam fi Nigiria)….

Et après avoir répété ses exigences, ce terroriste légitime ses menaces par ces paroles de Mahomet, dont la connotation raciste est particulièrement révoltante :

NOUS SAVONS QUE LA MÉCRÉANCE CONSTITUE UNE SEULE ET UNIQUE COMMUNAUTÉ !!!! (Li Anana Na’rifou Inna AL KOUFFRA MILLATOUNE WA-HIDATOUNE !!!).

Par ce rappel des paroles de Mahomet, le terroriste inclut l’ensemble des non musulmans dans une seule et unique communauté, qui doit constituer une cible légitime du Djihad !!!

Et dans cette logique, il ne fait aucune différence entre les êtres humains constituant cette « communauté de l’infidélité » : les femmes, les enfants comme les vieillards font partie intégrante de cette communauté, et constituent à ce titre des cibles légitimes du Djihad.

Le caractère raciste de ces paroles n’a été condamné par aucun responsable des Instances représentatives de l’Islam de France. On soulignera également qu’il n’a pas été condamné par aucune association « antiraciste » comme le MRAP, SOS Racisme ou la Ligue des Droits de l’Homme (LDH).

Les médias comme les responsables politiques ont également gardé le silence, et personne n’a dénoncé l’aspect abject de ces menaces à caractère raciste.

Et ce discours haineux des terroristes se termine par des menaces particulièrement violentes qui n’épargne ni la maman, ni ses enfants, et qui sont légitimés par la référence au Prophète de l’Islam, modèle parfait dont les terroristes perpétuent les actes :

« En dernier lieu, nous vous disons : appliquez l’ensemble de nos revendications. Si vous ne respectez pas une seule nos revendications : nous égorgerons ceux qu’on vient de capturer, nous les égorgerons !!!! (Wa Akhirane Naqoulou Lakoume : Nafidhoou Hadhithi Al AchYa-a Koulouha, wa In Taraktoube Minha Chay-oune, Sa Nadhbihou Ha’Oula-ie Ladhina Akhanahoume, Sa Nadhbahou Ha’Oula-ie Ladhina Akhanahoume). Et Allah est le garant de son ordre, mais la majorité des gens ne la savent pas ! (Wa Allahou Ghaliboune ‘Ala Amrihi, wa Lakine Akthara Annassi La ya’lamoune).

Et que le salut et la bénédiction soit sur notre Prophète Mahomet, sur sa famille, ses compagnons et sur ceux qui le suivent et perpétue ses bonnes actions  jusqu’au jour du Jugement dernier !!!!  (Wa Salla Allahou wa Barika ‘Ala Nabi’inna Mohamadine, wa ‘Ala Allihi Wa Asshabihi wa Mani Tabi’ahoume Bi-Ihssanine Illa Yawoumi Dine). »

En conclusion, je dois dire que la barbarie de ce texte est du niveau de la barbarie constituée par cette prise en otage d’une famille, y compris la mère et ses quatre enfants. L’écoute de ces paroles donne froid au dos, et instaure une véritable terreur.

La réaction des instances représentatives de l’Islam de France :

Face à ces horreurs, le CFCM et son président Moussaoui appellent les musulmans de France à élever des prières pour la libération des otages :

http://www.lecfcm.fr/?p=3255

« Le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) exprime son effroi et sa profonde indignation suite à la diffusion des images vidéo de nos compatriotes enlevés mardi dernier au Nord du Cameroun par un groupe dénommé Boko Haram.

Ces images mêlant d’une manière extrêmement choquante, l’attestation de la Foi Musulmane à des menaces d’assassinat d’innocents, portent gravement atteinte à l’image de la religion musulmane.

Le CFCM rappelle aux détenteurs des otages leur lourde responsabilité devant Dieu et devant les Hommes car, selon le Saint Coran (5 :32), celui qui tue une personne innocente, c’est comme s’il a tué toute l’Humanité et celui qui lui sauve la vie c’est comme s’il a sauvé toute l’Humanité.

Le CFCM, qui partage l’inquiétude des otages et de leurs proches, les assure de son soutien et de sa solidarité totale, et appelle les musulmans de France à élever des prières pour que le Très Miséricordieux sauve et protège la vie de tous nos compatriotes otages afin qu’ils retrouvent au plus vite leur liberté et leurs familles.

Fait à Paris le 26 février 2013

Mohammed MOUSSAOUI

Président du CFCM »

Concernant ce communiqué du CFCM, je ferais plusieurs remarques :

  1. Ce communiqué occulte le fait qu’une mère et ses quatre enfants font partie des victimes innocentes, menacées d’égorgement par les terroristes islamistes.
  2. Le CFCM évite soigneusement d’appeler à des manifestations de soutien aux victimes. Il évite également de faire condamner le terrorisme international, pendant les prêches de la prière du Vendredi. Il évite ainsi toute condamnation publique de cette barbarie terroriste, et fait le service minimum en demandant d’ « élever des prières » !
  3. Le CFCM reconnait implicitement que l’éloge du Djihad, en tant que combat permanent contre l’infidèle, fait partie intégrante de l’attestation de la Foi Musulmane. Ainsi, au lieu de rejeter tout simplement et de condamner le discours des terroristes, le CFCM est gêné par le fait de mêler cette « attestation de la Foi Musulmane » à des menaces. Il donne l’impression que sa principale préoccupation, concerne l’atteinte portée à l’image de l’Islam, et non le discours de haine en lui-même.
  4. Le CFCM se retrouve ainsi, prisonnier du Dogme musulman et de l’Histoire de l’Islam, depuis son instauration par Mahomet. Ce Dogme musulman, comme cette Histoire de l’Islam sont très bien documentés sur cette séries d’article de Geneviève Harland : L’islam mis à nu [Note 1].
  5. Le CFCM ne recule pas devant la citation falsifiée du Coran. En affirmant dans son communiqué que « selon le Saint Coran (5 :32), celui qui tue une personne innocente, c’est comme s’il a tué toute l’Humanité et celui qui lui sauve la vie c’est comme s’il a sauvé toute l’Humanité », le CFCM falsifie et dénature les véritables parole de ce verset du Coran :

(Sourate 5 :AL-MA-IDAH (LA TABLE SERVIE), Verset 32) : « C’est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d’Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu’en dépit de cela, beaucoup d’entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre. »

مِنْ أَجْلِ ذَلِكَ كَتَبْنَا عَلَى بَنِي إِسْرَائِيلَ أَنَّهُ مَنْ قَتَلَ نَفْسًا بِغَيْرِ نَفْسٍ أَوْ فَسَادٍ فِي الْأَرْضِ فَكَأَنَّمَا

 قَتَلَ النَّاسَ جَمِيعًا وَمَنْ أَحْيَاهَا فَكَأَنَّمَا أَحْيَا النَّاسَ جَمِيعًا وَلَقَدْ جَاءَتْهُمْ رُسُلُنَا بِالْبَيِّنَاتِ ثُمَّ إِنَّ

 كَثِيرًا مِنْهُمْ بَعْدَ ذَلِكَ فِي الْأَرْضِ لَمُسْرِفُونَ

 

 

Ce verset permet au musulman de tuer non seulement ceux qui sont coupables de meurtre (le prix du sang), mais également ceux qui sont coupables de « corruption sur terre ». Et cette « corruption sur terre » inclut un nombre incalculable de motifs pour tuer en toute légalité selon la Loi islamique. Par ailleurs, le texte coranique parle de « donner la vie » (Ahh-Yaha en arabe) et non pas de sauver la vie, qui se dit « Anneqadha al Hayate » en arabe. J’ai repris ici la traduction donnée par  le Ministère des Affaires Religieuse de l’Arabie, gardienne officielle des Lieux Saints de l’Islam ( http://quran.al-islam.com/Loader.aspx?pageid=770&BookID=16&Page=1 ) .

Sur le site de l’Islam de France (http://islamfrance.free.fr/doc/coran/sourate/5.html ), comme celui de la Grande Mosquée de Lyon (http://www.mosquee-lyon.org/?cat=Coran ) le traducteur parle de « faire don de la vie ». Mais en tous les cas, il me semble qu’on ne peut utiliser l’expression de « sauver la vie », comme l’affirme le CFCM.

En conclusion, on reste atterrée autant par la barbarie des terroristes islamistes qui ont pris les sept otages français, que par la réaction incroyable de Conseil Français de Culte Musulman.

Zohra Nedaa Amal

Note 1 : La série d’articles très bien documentés de Geneviève Harland: L’islam mis à nu.(http://www.kabyles.net/_genevieve-harland,36_.html  ) :

   Objectif de l’islam : règne planétaire de la charia:

http://www.kabyles.net/objectif-de-l-islam-regne,9579.html

Vaut-il mieux être esclave ou dhimmi en terre d’islam ? :

http://www.kabyles.net/vaut-il-mieux-etre-esclave-ou,8266.html

Le Coran et les appels aux meurtres :

http://www.kabyles.net/le-coran-et-les-appels-aux,4556.html

Djihad, conquête des territoires non islamisés :

http://www.kabyles.net/djihad-conquete-des-territoires,4821.html

Mahomet n’aimait pas les poètes :

http://www.kabyles.net/mahomet-n-aimait-pas-les-poetes,4930.html

Fortune de Mahomet et expansion de l’islam :

http://www.kabyles.net/fortune-de-mahomet-et-expansion-de,5885.html

Mahomet, naissance et expansion de l’islam :

http://www.kabyles.net/mahomet-naissance-et-expansion-de,5096.html

L’islam mis à nu : Condition du dhimmi (I) :

http://www.kabyles.net/l-islam-mis-a-nu-condition-du,8260.html




Chronique d’un naufrage annoncé

Allons-nous droit dans le mur ? NON !
Depuis des dizaines d’années n’entendons-nous pas cette réflexion « nous allons droit dans le mur ! »
Force est de constater que :
Cela fait longtemps que nous avons percuté le mur . et le mur s’écroule !
La France n’est plus une démocratie et ressemble de plus en plus à une dictature !
La démocratie a été remplacée par la démagogie et la manipulation !
Le Mensonge s’impose quotidiennement à la place de la vérité !
La liberté de penser, de parler, de manifester sont encadrées par des lois gravement injustes !
L’accaparement est devenu la règle au lieu de la répartition !
Les citoyens sont plus souvent confrontés à l’arnaque et au racket plutôt qu’à l’honnêteté !
Le divorce est consommé entre le peuple et les politiciens assoiffés de pouvoirs qui ne représentent qu’eux même !
La drogue se répand comme une trainée de poudre dans toutes les couches de la société !
Les médias ne jouent plus leur rôle et désinforment !
La manipulation des foules est devenue la règle pour un Etat irresponsable, surendetté et « aux abois » !
Les lieux de pouvoir s’éloignent chaque jour un peu plus des citoyens à qui on ne demande plus leur avis !
Le chômage a remplacé l’emploi !
Le cancer devient une perspective pour chaque être humain !
La violence a envahi les rues, les commerces et des sanctuaires comme l’école, les transports, les domiciles !
Les condamnations ne sont plus appliquées car les prisons sont pleines et les voyous en liberté !
L’art fait souvent les beaux jours de provocateurs de tous poils et déstructure . on cherche le talent !
On veut détruire le mariage qui est un fondement de toute société !
La population de souche est remplacée à vitesse grand V par des déracinés encore plus facilement manipulables!
Une « pseudo » religion a la prétention d’imposer des règles de vie dans un pays laïque !
La nourriture s’industrialise au détriment de la qualité et du goût pour le profit de groupes multinationaux !
Les vêtements s’avachissent, s’uniformisent et traduisent la tristesse quotidienne !
La société de « surconsommation » a rendu la population idiote, obèse, dépensière, surendettée !
Le faux espoir dans le loto ou le tiercé rend toutes sortes de personnes accrocs au jeu !
Les matches de foot ont remplacé les jeux du cirque pour endormir les citoyens !
Les programmes de télévision deviennent majoritairement des drogues quotidiennes pour empêcher de penser !
La vulgarité, la provocation, la bêtise, la provocation, l’ignorance, la décadence sont « tendance » !
Les médicaments intoxiquent en masse une population devenue malade dans une spirale infernale !
Les graffs envahissent les murs comme les cannettes et toutes sortes de déchets les trottoirs, les routes et la nature!
Les mauvais conducteurs veulent faire la loi comme les voyous dans la société !
L’aménagement du territoire est enterrée ou profit de la concentration urbaine de la population !
Les nuisances environnementales nous pourrissent la vie !
La pauvreté envahit certains quartiers alors que parait-il la France est la 5ème puissance du monde !
Le pouvoir est gangréné par des minorités agissantes !
L’argent est devenu la valeur suprême et objet de toutes les corruptions !
L’eau source de vie, notre bien commun est sous la coupe de multinationales avides de profits !
Cela fait longtemps que nous avons percuté le mur . et le mur s’écroule !
Ce mur, c’est notre société. Cela fait beau temps qu’elle s’écroule, au profit de quelques-uns qui y trouvent leur compte !
Qu’attendons-nous pour nous révolter . et la reconstruire sur des fondations larges et solides ?

François Martin




Du maquis de Glières à la résistance contre l’islamisation de la France

J’étais sur le plateau des Glières la semaine passée. A l’approche de la commémoration de la chute du maquis le 26 mars 1944 j’ai longuement pensé à cette période de notre histoire. Alors que je me recueillais devant les tombes des résistants je ne pouvais pas m’empêcher de me demander si avec la progression de l’islam nous seront aussi contraints de nous cacher dans les montagnes, attendant des armes des pays encore libres. Jusqu’à il y a peu je voyais les cimetières militaires comme des symboles de la bêtise des hommes envoyant d’autres hommes se faire massacrer inutilement. Mais là dans ce coin de montagne je réalisais que leur sacrifice avait été utile pour préserver les valeurs qui nous sont chères . Une fois certain de la menace qui pèse sur notre civilisation le don de sa vie n’est pas vain.

Je pensais aussi au fascisme que les démocraties européennes ont laissé grossir en espérant que tout s’arrangerait. Rien ne s’est arrangé, Hitler, après avoir repris la Ruhr a fait l’Anschluss puis a envahi la république Tchèque. Il a avancé d’un pas, personne n’a bougé, alors il a avancé d’un autre pas. Le parallèle avec l’envahissement de l’islam devrait sauter aux yeux, hier le voile, aujourd’hui le halal, demain les tribunaux islamiques. Les journalistes et les pseudo-intellectuels se prennent pour des vigiles toujours prêts à dénoncer le fascisme du XXe siècle mais détournant le regard de celui du XXIème. Ils sont en retard d’une guerre et nous entraînent vers le néant. Leur logiciel leur fait ressasser des éternels « comme dans les années 30 » alors que la menace qui se présente à nous est d’une nouvelle forme. Si les combattants des Glières ont du risquer leur vie à 20 ans c’est que les décideurs de l’époque ont failli dans leur mission de protection de la nation. Honte sur ces politiciens qui, pour un mandat, sont prêts à toutes les concessions.

En laissant grossir une population musulmane hostile sur notre territoire les politiciens, les journalistes et les pseudo-intellectuels nous conduisent à la catastrophe. Ce qui pourrait se régler pacifiquement maintenant dans la loi se règlera dans 20 ans le sang, ou alors pour reprendre l’image utilisée par Malika Sorel la situation sera tellement désespérée que les français se laisseront cuire doucement sans se révolter.

Il y avait aussi aux Glières des groupes d’espagnols qui avaient fui l’Espagne franquiste, ils étaient très nombreux par rapport à la population, il faut le dire. Ils avaient l’expérience du totalitarisme, la déchirure du pays perdu et l’amour de la France. Maintenant les survivants des Glières et des idéologues mettent en avant ces  étrangers qui ont sauvé la France. Ils ont effectivement participé à la défense de la nation mais sans vouloir l’hispaniser. Les hommes et femmes qui ont survécus à la guerre se sont fondus dans la nation, ils n’ont pas exigé une France à mi chemin entre la France de leur arrivée et l’Espagne.

Lorsque Nicolas Sarkozy s’est rendu sur ce site on a crié à la récupération politicienne, qu’avec sa campagne xénophobe il ne pouvait pas parler des Glières. Les indignés professionnels sont prisonniers du piège antiraciste, ils ne peuvent rien dire aux immigrés par peur de se faire traiter de fasciste. Comme cela l’intégrisme progresse à couvert.

En regardant les photos des combattants j’avais l’impression de qu’ils me questionnaient : Et toi que fais-tu contre la menace qui monte ? Moi, j’ai arrêté de voter pour les partis immigrationnistes en mai 2012, j’écris dans Riposte Laique, je poste sur les forums pour ouvrir les yeux aux gens.

Après le bonheur d’une belle ballade en montagne avec des amis le retour dans la ville peuplée de voiles et de djellabas m’a ramené à la triste réalité. Mais c’est dit je ne lâche plus un cm de terrain.

Robert Durand




Je propose à RL de décorer Fillon de l’Ordre de la Babouche Laïque

Et si Riposte Laïque, qui compte dans ses rangs de nombreux experts et érudits es « religion d’amour et de paix », désignait un comité ad hoc afin de décerner une décoration hautement symbolique aux politiques, journalistes et autres sociologues spécialisés en reptations islamophiles? Je suggère l’Ordre de la Babouche Laïque. Le nombre de candidats talentueux serait certes impressionnant et le choix s’avèrerait cornélien pour ce jury impartial. Mais sa probité et son professionnalisme, loin des légions d’honneur galvaudées et prostituées aux kamis des imams, l’inclinerait à se détourner rapidement du menu fretin constitué des divers histrions stipendiés à la sauce Caron-Bourdin, des animateurs des désinfos du 20 heures et des créateurs de muslin-pride. Le pressenti, l’honoré, l’adoubé, sans hésiter, serait un de nos ministres présents ou passés connus pour tordre sans vergogne nos principes laïques pour les céder au plus offrant tout en prétendant les défendre ardemment.

 Ri7Fillon lècheL’élu de cette semaine, accueilli à bras ouvert dans les colonnes du quotidien du soir, serait un ex premier ministre, un ex inaugureur de mosquée(2), un ex contradicteur du défenseur des enfants à qui on écrase les pains au chocolat : j’ai nommé Monsieur Fillon. Dans le Monde du 27 courrant(1) il nous décrète tout de go que « la laïcité permet à la religion musulmane, après la religion catholique, de s’installer dans la République, et non contre elle ».Ah bon, là j’ai un souci chronologique, la religion catholique se serait donc « installée » dans notre République? Le petit père Combes doit se retourner dans sa tombe! La religion catholique, avec la loi de 1905, s’est fait mater, mettre au pas avec force et même violence, qu’on le regrette ou qu’on s’en félicite. Au lieu de faire un usage dévoyé de cette loi en favorisant « l’installation » de l’islam dans notre pays, en niant son caractère totalitaire et destructeur de notre identité, je souhaiterais pour le moins que cette « religion » importée soit traitée avec autant de fermeté que fut en son temps la religion catholique, religion historique et constitutive de notre civilisation.

 Monsieur Fillon, vous vous trompez ou vous mentez et vous nous trahissez en déclarant que l’islam est soluble dans notre République. Pratiquez-vous la méthode Coué ou cherchez vous à nous vendre, vous aussi, l’idéologie mortifère du vivre-ensemble, baudruche grotesque, maquillée comme une vieille putain qui, lasse de tapiner, ne trouve plus guère de clients que chez vos confrères en politique et vos affidés de la presse subventionnée. Je n’ai que faire de votre vision châtrée de la laïcité. Vous prenez pour acquise la reconnaissance de l’islam dans notre pays et vous appelez « mauvais vent » (on attend « nauséabond ») le refus de la dictature islamique et la révolte des citoyens devant la destruction de leur culture. Votre duplicité me dégoûte, vous jouez au coq défenseur de la laïcité et vous n’êtes que le piètre avocat du renard dans le poulailler.

Au lieu d’étaler votre lâcheté dans le Monde allez donc inaugurer une nouvelle mosquée, il en sort une de terre chaque semaine dans notre beau pays.

Danielle Moulins 

(1)http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/03/27/la-laicite-doit-s-etendre-a-l-entreprise-privee_3148787_3232.html

(2)http://www.dailymotion.com/video/xdukht_fillon-inaugure-la-mosquee-d-argent_news#.UVSH0ze4pI4




Les multiples avantages du jihad de fornication

Non, ce n’est pas une plaisanterie. Il ne s’agit que d’une simple dérive de l’islam, comme nous le diront les défenseurs de cette « religion ». En fait c’est l’esprit même de ces obsédés de sexe et de religion qui vient d’inventer un nouveau style de jihad : le jihad de fornication, tel que nous le livre un article sur un site laïque arabe.

Ce jihad est l’une des voies pour entrer au paradis d’Allah et un moyen de lutter pour « libérer les pays ». Ce jihad de fornication est offert aux combattants des « printemps arabes »,  célibataires ou mariés, qui sont dans l’impossibilité d’avoir des relations avec leurs épouses. On leur propose de convoler en « justes noces » pour quelques instants avec des filles pubères ou des femmes  divorcées, en somme un mariage à CDD en bonne et due forme, « béni » par un imam, pour une durée courte  fixée à l’avance qui, parfois, ne dépasse pas une heure, et qui est suivi d’un divorce, lui aussi « béni » par l’imam.  Ce qui permet la permet à d’autres combattants de forniquer à leur tour avec ces mêmes partenaires …

Le but de cette « avancée sociale » est de permettre aux jihadistes d’exercer leur droit légal (شرعي ) d’avoir des relations sexuelles qui intensifient leur détermination et stimulent leur ardeur au combat.

Des imams se sont évertués par des fatwas à inciter les filles à ce type de jihad, le considérant comme le meilleur moyen pour les femmes de pratiquer le jihad pour une cause sacrée – la libération du pays – ce qui leur assurera les bonnes grâces d’Allah. Elles verront alors que leur voie vers le paradis est aplanie.

La principale fatwa exige que la fille soit âgée de plus de 14 ans ou que la femme soit divorcée, qu’elle porte le niqab ou une tenue musulmane charia-compatible. Ce style de jihad sur la voie d’Allah et selon les canons de la charia permet à ceux qui le pratiquent, hommes ou femmes, d’entrer au paradis.

La femme qui subit cette fornication d’un grand nombre de « combattants » sera prédisposée à entrer au paradis grâce à ce jihad à l’horizontale, en raison des difficultés qu’elle doit supporter, de la douleur ressentie, accompagnée parfois de plaisir. Tout cela intercédera pour elle devant le Maître de l’univers. Il y a tournante et tournante licite …

Nous apprenons que le ministre des Affaires religieuses de Tunisie a refusé le jihad de fornication. Il considère que ces fatwas ne sont pas opposables au peuple tunisien ni aux institutions de l’État car elles ne sont pas fondées sur des références religieusement scientifiques. Cette déclaration a été faite après les nouvelles diffusées par la presse à propos de treize adolescentes tunisiennes parties en Syrie pour mettre en application ces fatwas … Dans quel état vont-elles rentrer ? Et rentreront-elles ?

On a attribué la principale fatwa à un propagandiste saoudien, Mohammad al-‘Arifi, qui a nié l’avoir émise. Cette fatwa insiste sur les détails légaux comme l’âge de la fille, le port du niqab ou de vêtements islamiques. On peut se demander quel est l’intérêt de porter tel ou tel vêtement puisque ces femmes se déshabillent pour coucher avec plusieurs personnes qui d’ailleurs leur sont étrangers. La fatwa n’aborde pas les conséquences de ce jihad : maladies sexuellement transmissibles, grossesses, séquelles psychiques et physiques inévitables et durables …. Cette fatwa peut être aussi une invitation tacite au viol de filles syriennes obligées, sous la menace, à « soutenir » les moujahidines en acceptant un mariage de quelques heures.

Ce type de fatwas est un affront fait à la femme et aussi à l’homme. C’est mêler hypocritement sexe, religion et politique. Libérer les pays par le combat armé induit-il une soumission aussi lamentable, aussi détestable et qui plus est chapeautée par des religieux ? Il s’agit d’un esclavage sexuel habillé de religion.

Bernard Dick

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 




Les musulmans doivent renoncer au Coran et à Mahomet, sinon ils resteront complices de l’islam

M. Thomas Ricard,

Comment osez-vous conseiller aux républicains que nous sommes de procéder ainsi :

 « …

3) Infiltration et investigation approfondie de chaque mosquée de France par les services de renseignement pendant une période d’au moins un an. Le but serait de vérifier ce qu’on y enseigne, qui l’on y invite et qui les finance.

4) Au terme de cette mission secrète, fermeture de toute mosquée diffusant des enseignements contraires aux valeurs républicaines (anti-sémitisme, apologie de violences conjugales, apologies de terrorisme, etc.), appelant à un remplacement des lois de la République par la Charia ou financée par des groupes islamistes comme les Frères Musulmans.

…. » ?

Alors que tout le monde sait que :

A –  Le Coran est non seulement vénéré par tous les musulmans, mais aussi psalmodié à longueur d’année dans toutes les prières, dans toutes les mosquées et lors de toutes les cérémonies privées

ET

B –  Les musulmans l’ont toujours considéré comme un, indivisible et intouchable

ET

C –  C’est bel et bien le Coran qui prescrit le qitâl ( du verbe qatala = tuer) à ses adeptes, institue une supériorité ontologique des hommes sur les femmes, des musulmans sur les autres croyants monothéistes et celle des monothéistes sur le reste de l’humanité, bonne à convertir par tous les moyens

ET

D – Quoi que nous fassions, l’islam fait déjà sa loi (sa charia) dans toute cité ou Cité où il s’installe : le voile de la musulmane, par exemple, vous crie à tous les coins de rue « celle qui me porte est musulmane et n’épousera que des musulmans ou des convertis bien circoncis ».

Monsieur Ricard,

Il n’y a pas trente six solutions : ou bien les musulmans dénoncent et renoncent aux ignominies du Coran et de Mahomet ou alors resteront-ils, à tout jamais, à la marge de tout humanisme et donc de notre humanité.

L’islam est irrémédiablement une idéologie totalitaire et nous savons comment combattre de telles idéologies pour en débarrasser l’humanité.

Ne seriez-vous pas en train de vous trouver des excuses pour maintenir la musulmane sous voile ?

Je m’interroge toujours sur l’enfer pavé de bons sentiments. Quant à la liberté de maintenir des ouailles enfermées dans un enclos à Ciel ouvert, c’est tout simplement un oxymore.

Pascal Hilout