2017, j’ai le coeur à chanter

C’est un peu jour de grand-messe,
D’où me vient cette gaieté ?
Le soleil joue dans la pièce
Et j’ai le coeur à chanter…

C’est un peu jour de grand-fête,
J’ai besoin de me griser
L’instant d’une cigarette,
D’un café noir arrosé…

C’est un peu jour sans école,
Un pinson vient délirer
Dans la ramure d’un saule
Qui s’arrête de pleurer…

C’est un peu jour grandiose,
Un diamantaire a posé
Sur le coeur de chaque rose
Sa rivière de rosée…

C’est un peu jour de grand-large,
Vers tes rivages dorés
Mon âme, si frêle barge,
Tangue jusqu’à chavirer…

C’est un peu jour de grand-liesse,
De cette nouvelle année
Chargée de folles promesses
J’entends matines sonner !…

Avec mes meilleurs voeux
Jean-Paul Orcel

image_pdfimage_print

6 Commentaires

  1. C’est la France de Villon, de Ronsard et de Du Bellay qui se réveille sous votre plume…
    Merci et Bonne Année !

  2. Vous oubliez tout de même que le 1er janvier 2017 n’est que le lendemain du 31 décembre 2016

Les commentaires sont fermés.