2018 : « Le docteur Jivago » un film prémonitoire

Ce qui m’a le plus frappé pendant cette année ?

Il y a un tas de choses, mais la plus lourde de conséquences est sans doute le renversement de la réalité.

Le faux devient vrai et le vrai devient faux. Ce ne sont pas les délinquants qui ont peur de la police mais la police qui a peur des délinquants. Les assassins sont les victimes et les victimes sont les assassins. Les agressés qui se défendent deviennent les agresseurs.

Les mots pour dire les choses existent. La langue française est l’une des plus riches et des plus précises. Mais on ne peut pas prononcer les mots appropriés : il faut éluder avec des périphrase vides de sens. L’école ne sert pas pour acquérir des connaissances mais pour donner des diplômes.

La réalité n’est pas vraie, c’est l’idéologie qui est vraie. Le contraire de la réalité est affirmé avec une mauvaise foi éhontée.

Hier soir ARTE diffusait “Le docteur Jivago”. Je l’ai regardé, non plus séduite par le romantisme mais ébahie, effrayée par la similitude avec la situation actuelle de l’Europe :

le vieux monde s’écroule, impuissant, sous l’idéologie bolchevique. Notre maison bourgeoise européenne est envahie et dévastée par le Tiers Monde prolétaire. La suite on la connait, terrifiante, avec des décennies de guerres.

La leçon de l’Histoire n’enseigne jamais.

Anne Lauwaert

image_pdfimage_print

19 Commentaires

  1. Il exerce où le Dr jivago ? Y prend la carte bleue ou la carte vitale ? Certainement il doit soigner les députés à l’Assemblée, y faut tenir la nuit pendant les votes, à titiller le bouton des collègues pour aboutir à de si bonnes lois.

  2. Rien d’autre à faire que de regarder arte. Bon, pour les autres chaînes, c’est aussi intéressant que de lire le mode d’emploi du canard WC.
    J’espère que ce soir vous avez enregistré le professeur Macron qui parle à ses élèves. Quand on ressortira la cassette pour le réveillon de 2050, on pourra au moins épater les invités. C’était bien bien en ce temps là. Et la première dame, qu’est-elle devenue?

  3. Eh oui , Mme Lauwaert , vous auriez pu tout aussi bien ajouter que dans notre étrange  » démocratie  » les fascistes se sont autoproclamés  » antifas  » et traitent de fascistes …. les souverainistes .
    Les antifas ( ces idiots utiles de l’ oligarchie financière , dixit A. Finkielktraut ) incarnent à merveille ce qu’ est devenue la  » gauche  » d’ aujourd’ hui qui , plus que quiconque , excelle dans l’ art orwellien du retournement des valeurs . Car non seulement elle ( la gauche ) a renoncé à lutter contre le capitalisme , mais c’ est elle qui a permis le triomphe de celui-ci en s’ alliant la droite molle .
    Il reste à nos gauchos le loisir de faire mumuse avec le mariage pour tous , le féminisme , l’ islamophobie et , bien sûr , l’ antiracisme …

    • oui mais ! c’est sans compter avec les résistants… que nous sommes… 😉

  4. La meilleure de l’année pour moi, c’est que le journal Le Monde s’est mis à nous donner des conseils pour détecter les Fake News .
    Meilleurs voeux a vous, Anne, à vos proches et à tous les amoureux de la France.

    • merci ! à vous et aux vôtres, aussi: tout de bon ! et… tous ensemble !!!

  5. Merci Madame, pour votre prise de conscience face à la réalité actuelle au travers d’un excellent film.

  6. Très beau film, mais qui n’augure en rien la suite des événements historiques à venir.

  7. la police a peut-être peur des délinquants mais elle a aussi peur du gouvernement

    • la police devrait cesser d’avoir peur et se rendre compte que le peuple est à ses côtés!

  8. Comme vous dites Anne « Le faux devient vrai et le vrai devient faux. » En d’autres termes on appelle cela l’inversion des valeurs. Ou le satanisme, même si vous êtes athée, Satan existe, peut-être pas en tant qu’entité réelle mais en tant que concept. Satan, c’est l’inversion de toutes les valeurs, ce qui était bien est devenu mal, et ce qui était mal est devenu bien. Satan, par exemple, ce n’est plus pour une femme de se marier, d’élever ses enfants, c’est de multiplier les conquêtes (plus il y en a mieux c’est…), d’avorter, de ne pas avoir d’enfants, d’être bisexuelle, etc… Pour un homme, Satan, c’est de tromper son épouse tour de bras, d’avoir 12 maîtresses, de le engrosser et d’ensuite de les harceler pour qu’elles avortent, de ne pas s’occuper de ses enfants, d’être égoïste, etc..

  9. « La réalité n’est pas vraie, c’est l’idéologie qui est vraie ». On retrouve cela aussi dans 1984. Comme le dit O’Brien à Winston « 2 et 2 font 5 » ou bien « je pourrais me mettre à voler comme un oiseau si je le désirais ».

    • oui mais… un jour les noeuds arrivent dans le peigne… allez courage !

  10. Pauvre Descartes ! Réduit à Des Cartes de séjour !
    Quand la VERITE devient RETIVE (anagramme) !
    Quand les VALEURS deviennent LAVEURS de Civilisation !
    Quand la REALITE devient ALTEREE (presque) !
    Bonne Année ????

  11. à tous: merci pour vos commentaires et tout de bon pour cette année nouvelle et surtout, serrons-nous les coudes: l’union fait la force !

  12. Précisons que l’histoire n’est plus enseignée: les élèves font p.ex. de la « critique historique » sur base de documents qu’ils situent mal… Elle ne risque pas de donner des leçons utiles, cette « histoire », et j’en arrive à me demander si nos ministres font exprès.

Les commentaires sont fermés.