1

Que Macron cesse d’insulter le peuple de France !

Le président Emmanuel Macron s’est encore lâché. Il n’a pas pu s’empêcher de critiquer le peuple de France !

Quand il réalise qu’en France les Gaulois n’avaient pas apprécié, il dit que c’était de l’humour ! Nous manquerions d’humour ! Sans doute comme en Algérie, au sujet des « crimes contre l’humanité » ! De l’humour ou du mépris ? Parce qu’il faut vraiment mépriser le peuple de France, les Français, pour faire de l’humour sur son dos quasi à chaque fois qu’il est en visite à l’étranger.

Le président Macron est élu, répondent certains, et je ne peux pas m’empêcher de me demander si notre démocratie est bel et bien à la hauteur des désirs des Français lorsque l’on voit l’importance des abstentions ! Élu, dit-on, par une majorité de voix, celles seulement des électeurs qui se sont déplacés ! Parmi ces électeurs, beaucoup ont voté contre Marine Le Pen surtout. Dans tous les cas, c’est une grande minorité d’électeurs inscrits qui l’ont élu !

Alors, Emmanuel Macron est légalement élu ! A-t-il pour autant la légitimité réelle ? Celle du cœur, du désir. Certes non ! Peut-il parler au nom des Français dans leur ensemble ? Légalement, oui !  Il est élu par un système qui est tout ce que l’on veut, sauf démocratique ! Il est élu « légalement » mais pour moi, il ne représente pas la France et je lui dénie le droit de parler pour moi ! Une dénégation qui n’est qu’un coup d’épée dans l’eau, elle ne sert à rien. Mais elle est aussi réelle que sa réalité de président élu par une minorité de Français. Aujourd’hui, d’ailleurs, il est au fond de l’eau !

Il serait temps que les électeurs cessent de jouer ! Refusent de se déplacer aux urnes, de « perdre leur temps », comme ils disent, d’aller à la pêche car, finalement, leur attitude ne sert que ceux qui, au bout du bout, les entubent in fine !

J’ai perdu les élections municipales dans ma ville du fait des abstentions, y compris par des militants du Front National qui, à l’époque, ont préféré partir en vacances, aller à la pêche. J’ai perdu à 6 voix près. Ceux qui ne cessaient de me dire qu’il fallait au moins un opposant patriote, un élu qui informerait, qui lutterait contre les subventions aux adversaires des patriotes, qui serait, avec d’autres sur ma liste, le porte-voix, le grain de sable, ne sont pas allés voter. Sur 30 000 inscrits, seulement 10 000 se sont déplacés. Encore aujourd’hui, je suis en colère ! Encore aujourd’hui, j’ai de la rancœur car je n’ai pas pu défendre des dossiers de personnes en détresse ! Je le leur avais promis ! Ils se sont retrouvés seuls face à une administration municipale qui n’en avait rien à faire et dont le maire fut élu avec 28 % des électeurs inscrits !

Emmanuel Macron profite de ce système électoral où être majoritaire n’a pas d’importance. Il suffit d’être au deuxième tour, après avoir sabordé ses adversaires d’une manière ou d’une autre, pas toujours avec délicatesse, souvent en utilisant des manières judiciaires peu ragoûtantes. Placer, par des amis médiatiques, une savonnette sur la planche des plus dangereux, et puis compter sur la mémoire de poisson rouge des Français qui ne tirent en général que rarement les leçons du passé, pas même celles de l’instant ; les retraités savaient que Macron allait leur prendre dans la poche 1,7 % de CSG ! Les syndicalistes savaient qu’il allait leur massacrer les statuts de la fonction publique et des EPIC (SNCF, RATP et autres) et leurs régimes de retraite, etc. Un beau sourire du candidat, et puis voilà. Emmanuel Macron les empale en douceur et en profondeur, tandis que Christophe Barbier assure que beaucoup de retraités seront morts en 2022 ! (Source Valeurs actuelles)

Élection présidentielle : qu’importent les frais de campagne, les dépassements puisque, de toute façon, le Conseil constitutionnel ne dira rien en cas de dépassement de ces frais ! C’est Roland Dumas, autrefois président de ce Conseil, ancien ministre socialiste, qui s’est vanté d’avoir sauvé le cul de Jacques Chirac alors qu’il aurait dû annuler l’élection présidentielle !

Il n’y a que deux façons de gagner, finalement ! Soit voter en masse pour faire table rase ou renverser les institutions ! Nous en sommes encore très loin, et de l’un et de l’autre. Pour nos politiciens véreux, les planqués, c’est tout bénéfice ! Mieux, ils s’en amusent…

Pour conclure, jamais un Charles de Gaulle n’aurait critiqué son peuple en terre étrangère. Ni Giscard, ni Mitterrand, ni même Chirac. À cette époque pas si lointaine, ces présidents avaient encore le sens de l’État, de la dignité. Aujourd’hui, Emmanuel Macron le fait et dit que c’est de l’humour. Vous êtes priés de vous marrer avec lui ! 

Nous avons un président irrespectueux qui fut élu par une minorité et qui gouverne de fait, quoi qu’ils en disent, avec l’assentiment des abstentionnistes et des votes blancs ! Des leçons à tirer? Aucune chance, le bocal est bien en place !

Gérard Brazon (Libre Expression)




Honte à cette Église arriérée qui a couvert ses réseaux pédophiles

Image associée

 

Honte à cette Église catholique arriérée qui refuse le mariage des prêtres mais qui a littéralement couvert des réseaux  pédophiles pendant des décennies.

Combien de scandales, combien d’abominations cachent les archives du Vatican ?

En Pennsylvanie, ce sont 300 prêtres prédateurs qui ont martyrisé plus de 1 000 enfants, victimes des sévices de saligauds qui prétendent transmettre la parole de Dieu. Le calvaire dure depuis 70 ans.

Deux prêtres seulement ont été inculpés.

Un barbare à soutane a même violé 5 sœurs de la même famille, la dernière petite fille ayant 18 mois, selon le Procureur général de Pennsylvanie.

Et la hiérarchie savait, y compris le pape.

https://www.huffingtonpost.fr/2018/08/26/le-pape-francois-accuse-davoir-couvert-les-actes-dun-cardinal-americain-accuse-de-pedophilie_a_23509698/

Aux États-Unis, ce sont 6 721 prêtres qui ont été accusés d’abus sexuels entre 1950 et 2016, selon l’organisme Bishop Accountability.

Au Chili, ce sont 158 personnes – évêques, prêtres ou laïcs liés à l’Église – qui sont ou ont été visées par une enquête pour sévices sexuels, sur mineurs et adultes, depuis les années 1960.

En Australie, c’est le numéro 3 du Vatican qui est accusé de sévices sexuels par plusieurs plaignants.

En France, c’est le père Preynat qui est soupçonné d’avoir abusé de 70 jeunes scouts, couvert par l’archevêque de Lyon.

Et 25 évêques auraient couvert des actes de pédophilie.

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/pedophilie-dans-l-eglise-25-eveques-soupconnes-d-avoir-couvert-des-abus-sexuels_1891008.html

Une soixantaine d’affaires sont entre les mains de la justice. Mais combien sont passées au travers des mailles du filet pendant des décennies d’omerta ?

Résultat de recherche d'images pour "photo eglise pediphilie"

En Belgique, selon un rapport de l’Église belge, ce sont plus de 1 000 victimes d’abus sexuels de la part de prêtres qui ont été répertoriées en quatre ans.

Mais c’est en Irlande, pays le plus fervent de l’Église catholique, que 14 500 enfants ont été victimes de barbares déguisés en prêtres.

https://www.lci.fr/international/visite-du-pape-francois-en-irlande-pedophilie-adoptions-illegales-l-eglise-catholique-irlandaise-plombee-par-les-scandales-2096380.html

Les enquêtes remontent jusqu’en 1936. Là aussi, les autorités religieuses savaient.

Mais l’Église irlandaise s’est aussi rendue coupable de complicité dans des milliers d’adoptions illégales.

Les enfants nés de femmes non mariées étaient confiés à des parents adoptifs avec de faux certificats de naissance, leur attribuant la parentalité biologique de l’enfant.

La St Patrick’s Guild était une agence d’adoption gérée par les Sœurs de la charité !! Elle a falsifié 126 certificats de naissance entre 1946 et 1969.

Mais selon l’ONG de défense des enfants Barnardo’s, toutes les agences d’adoption ont été impliquées dans ces pratiques frauduleuses. 10 % des adoptions sur 15 000 seraient illégales.

Parlons aussi de “l’affaire des fosses communes”, où l’Église s’est encore particulièrement distinguée depuis 1925.

Une commission d’enquête s’est penchée sur le cas de 18 maisons “mère-enfant” qui accueillaient les filles-mères.

Ces maisons d’accueil se sont signalées par un fort taux de mortalité des bébés.

L’historienne Catherine Corless affirme que près de 800 enfants nés dans le foyer St Mary des sœurs du Bon secours de Tuam, dans l’Ouest du pays, avaient été enterrés dans une fosse commune entre 1925 et 1961.

On n’est plus à la messe, on nage en plein film d’épouvante.

Enfin, l’article évoque aussi le cas des “Magdalene Sisters” où l’on voit que, pour l’Église irlandaise, la morale divine sait se montrer particulièrement souple au besoin.

“Entre 1922 et 1996, plus de 10 000 jeunes femmes tombées enceintes hors mariage (un péché impardonnable, une ignominie dans l’Irlande aussi pieuse et arriérée de l’époque) ont été littéralement réduites en esclavage.

Elles ont travaillé gratuitement dans des blanchisseries, exploitées commercialement par des religieuses catholiques !!!

Les pensionnaires étaient surnommées les “Magdalene Sisters”.

Qu’en pense François, lui qui invite l’Europe à faire preuve de bonté, de générosité, de compassion à l’égard de tous les migrants de la planète ?

Cette Église catholique nous fait honte et insulte 1,3 milliard de fidèles. Elle est incapable de faire le ménage chez elle et elle couvre de actes abominables perpétrés sur des enfants innocents.

Comment, après de telles révélations, espérer que cette Église, coupable de complicité dans les pires crimes, prenne la défense des chrétiens d’Orient autrement que par des paroles sans lendemain ?

La femme de lettres franco-canadienne Nancy Huston vient de demander au souverain pontife de “mettre fin au célibat des prêtres et de reconnaître l’importance de la sexualité dans l’équilibre des êtres humains”.

On attend la réponse…

Jacques Guillemain




Les Gaulois, réfractaires au changement ? Changeons Macron et on verra…

Le troll Cron a encore fait des siennes. Il aime dire du mal de la France et des Français à l’étranger. C’est son fonds de commerce.

Après avoir dit en février 2017, à Lyon puis à Londres, qu’il n’y avait pas de culture française, que la culture en France était diverse, multiple :

https://www.youtube.com/watch?v=dlHDccvIq9o

Comme si une culture pouvait être multiple et diverse, le propre d’une culture, au contraire, c’est d’être une et unifiée, d’avoir un nom, sinon elle devient le néant, un magma informe, une auberge espagnole où chacun picore ce qu’il veut.

Il a insisté, en disant : « L’art français, je ne l’ai jamais vu ».

Jamais vu d’art roman ? Jamais passé devant Notre-Dame de Paris ? Ni admiré les vitraux de Chartres ? Ni le musée de Cluny, ni la Tour Eiffel ? Jamais vu de peinture de Monet, Degas, le Louvre et Orsay étant vides, jamais écouté Chopin, lu Montesquieu, Molière, Voltaire, Baudelaire, Bergson… et tant d’autres.

Qu’est-ce qui fait que nous sommes des Français, s’il n’y a pas de culture française ? Culture, d’ailleurs, que le monde entier nous envie…

Après avoir dit, en Algérie, toujours en février 2017, que « la colonisation était un crime contre l’humanité ». Comme si avoir construit des villes, des routes, des ponts, des écoles, des hôpitaux en Algérie, une belle agriculture exportatrice, lui avoir même donné son nom, était un crime contre l’humanité.

Il suffit de lire maintenant les Algériens de bonne foi pour savoir qu’ils nous regrettent car, cinquante ans après l’indépendance, l’Algérie est un pays qui ne marche plus, un dépotoir à ciel ouvert.

Mentir sciemment sur l’Histoire de France est une trahison. Et le faire dans un pays qui nous a fait la guerre est une abjection.

Mais ce n’est pas tout, à Athènes, en septembre 2017, il avait accusé les Français d’être des fainéants :

http://www.lefigaro.fr/politique/2017/09/08/01002-20170908ARTFIG00154-reformes-macron-ne-veut-rien-ceder-aux-faineants-aux-cyniques-et-aux-extremes.php

Et devant le scandale, il avait fait machine arrière, disant que le terme fainéant visait ceux qui étaient au pouvoir auparavant et non les Français.

Et voilà que le petit Cron, loin de faire son mea culpa, récidive !… Il n’a donc rien appris, rien compris ?… Il en est toujours au même niveau d’immaturité, depuis son affligeant « pensez printemps »  ?…

En visite au Danemark, devant la reine Margrethe, Macron a rendu hommage aux Danois, « ce peuple luthérien qui n’est pas exactement le Gaulois réfractaire au changement. »

https://www.lci.fr/politique/video-polemique-au-danemark-emmanuel-macron-evoque-un-peuple-gaulois-refractaire-au-changement-petite-phrase-2096885.html

Doit-on en déduire que les Danois sont meilleurs que nous parce qu’ils sont luthériens ? Comme les immigrés sont meilleurs que nous parce qu’ils sont musulmans ?… Mêler le religieux et le politique, depuis le fameux « rendez à César… », n’a décidément rien de bon. Pour le président d’un pays laïque, c’est incohérent.

Ainsi, nous serions réfractaires au changement ? Que Macron fasse un essai, qu’il renvoie dans les 57 pays musulmans les prétendus dix millions de musulmans (en réalité beaucoup plus) qui s’obstinent à squatter notre pays, et on verra si le Gaulois est réfractaire au changement !

Qu’il donne un coup d’arrêt définitif à tous ceux qui osent prôner la charia en France !

Qu’il rase les innombrables mosquées qui défigurent nos paysages avec l’argent de l’étranger, et on verra si les Gaulois sont hostiles au changement !

Qu’il interdise le voile, qui n’est qu’une provocation politique islamiste qui nous agresse partout, et on verra si les Gaulois sont hostiles au changement !

Qu’il ferme net le robinet de l’immigration guerrière qui nous coûte une fortune, et on verra si les Gaulois sont hostiles au changement !…

Et il s’est permis d’enfoncer le clou devant les étudiants danois en disant que l’identité européenne l’emporte sur les identités nationales. Disant : « Le vrai Danois n’existe pas. Il est d’abord européen. C’est vrai aussi pour les Français. » Mais alors, si le vrai Danois n’existe pas, pourquoi nous parler de la supériorité du peuple luthérien ? Par un tour de prestidigitation, Macron escamote le peuple danois puis le fait réapparaître d’un coup de baguette magique, juste pour enfoncer les Français selon lui opposés aux réformes ?

Comme si on pouvait être européen sans être d’abord, et avant tout, français. Il est évident qu’un Sri-Lankais, un Sénégalais ne peuvent pas être européens, malgré la meilleure bonne volonté, parce que leurs pays ne se situent pas en Europe.

On a envie de dire que si le vrai Français n’existe pas, alors Macron n’existe pas. Mais il faut se rendre à l’évidence. Ce nuisible existe bel et bien. Avec son air de ravi de la crèche, sourire stéréotypé crispé, les bras en l’air comme le ravi.

Macron est comme Merkel : il n’aime pas la France ni les Français. Merkel n’aime pas l’Allemagne ni les Allemands. Après l’indignation justifiée des Allemands devant les inqualifiables agressions mortelles de Chemnitz, tout ce qu’elle a eu comme argument, c’est de dire que ces manifestations de haine n’avaient pas leur place en Allemagne ! Pour Merkel, les Allemands agressés, assiégés, retranchés devant une immigration criminogène n’ont que le droit de se laisser tuer et violer en silence.

Que Macron démissionne et qu’on organise une nouvelle élection présidentielle, et on verra si les Gaulois n’aiment pas le changement.

Macron le progressiste voulait sans doute répondre aux « populistes » Salvini et Orban, mais le Danemark n’était pas le meilleur endroit pour nous faire la morale puisqu’il ne fait pas partie de la zone euro et qu’il a rejeté, en 2015, un referendum pour plus d’Europe au niveau juridique et politique. Le Danemark vient de décider de promouvoir l’intégration et de réduire l’immigration. Les Danois sont donc, en réalité, plus opposés aux réformes que les Français. Plus populistes. Mais Macron n’est pas à une bourde ou à une erreur politique près.

Au moment où j’écris, Macron se fend d’un communiqué de rétropédalage : le coup du Gaulois réfractaire au changement, ce serait de l’humour !

De l’humour ?… On se demande « en même temps » si l’élection de ce clown qui ne fait rire que lui-même n’est pas une petite blagounette hollandienne… et s’il va continuer longtemps sa marche forcée vers on ne sait quoi, et lui-même encore moins que nous ?

Et bien non, cela ne fait rire personne. C’est une insulte impardonnable. À deux titres au moins. D’abord, de ne pas comprendre ni respecter le peuple grâce auquel il est président, même élu par une toute petite proportion. Ensuite, d’aller dire du mal de ce peuple à l’étranger, alors qu’il est censé le représenter. C’est une trahison. Une forfaiture.

Sophie Durand




Bourdin a osé demander à Schiappa si elle était bien la Reine des Salopes !

On trouve de tout au gouvernement, comme à la Samaritaine !

Dans un débat hallucinant ce matin sur BFMTV entre Jean-Jacques Bourdin, le journaliste tenace, agressif et quelquefois pervers, et Marlène Schiappa, le ministre des femmes et éventuellement des hommes, tout s’est dit : son rôle dans le gouvernement, les congés maternité, le harcèlement dans les rues et, cerise sur le gâteau, Bourdin a demandé à Schiappa si elle était «  la reine des salopes », comme ce fut écrit dans un journal et repris par les autres. Schiappa, du bout des lèvres comme si elle commençait une fellation, a répondu qu’en effet, on l’avait affublée de ce titre.

https://actu.orange.fr/societe/videos/marlene-schiappa-chez-bourdin-sur-la-reine-des-salopes-CNT000000NsxsV.html

Pourquoi ? Et là apparurent les multiples facettes de cette femme politique : l’auteur de romans érotiques sous un nom d’emprunt, la mère de famille qui travaille et les congés maternité, la femme qui combat le harcèlement dans les rues et enfin la politicienne qui représente les femmes dans le gouvernement.

À l’écouter, c’était une suite de contradictions, de réponses incohérentes, de bafouillages défensifs contre les rumeurs et surtout du sexisme incroyable.

Comment peut-elle expliquer, après lecture de ses œuvres, son comportement vis-à-vis des hommes pour les punir de tout harcèlement qu’elle confond parfois avec séduction. D’abord, les titres de ses écrits : « Osez l’amour avec les rondes », qu’elle décrit comme de grandes spécialistes de la fellation. Autres incitations : « Comment transformer votre mec en Brad Pitt en trois jours ? ». Amusant de savoir si elle a appliqué sa méthode à son patron ? Continuons : «  Osez les sexfriends », en un mot, les coucheries d’une nuit. « Les filles bien n’avalent pas » : Schiappa parle évidemment du sperme mais ne dit rien des couleuvres qu’elle avale au gouvernement.

On s’étonne (c’est mon cas) que Macron lui ait donné une telle responsabilité, vu ses antécédents sur la tenue des femmes. N’oublions pas que dans son livre « Maman travaille », elle expliquait comment frauder la Sécurité sociale, accusation de Bourdin qu’elle a détournée en expliquant que c’était de l’humour !

Résumons, pour bien saisir cette nomination et les buts recherchés de Macron. Le président voulait autour de lui des collaborateurs qui sachent vraiment de quoi ils parleraient. Schiappa pouvait ainsi, avec son expérience, discuter et prendre des décisions quant à la vie sexuelle des femmes, à leurs maternités (elle est mère de deux enfants), au harcèlement dont elles sont les victimes et à la meilleure manière de subjuguer, de réduire le machisme des hommes et comment en faire des objets de servitude.

Pour terminer et vous titiller, vous les hommes, voici un extrait d’un de ses bouquins :

« Je glisse entre mes dents, à mi-voix : 

« Vas-y bouffe moi la chatte. » 

Il n’entend pas. 

Je réitère plus fort : 

« Bouffe-moi la chatte, Amaury! » 

Il s’exécute, ajoutant de la vigueur à ses mouvements de tête. Ses cheveux me chatouillent délicieusement le ventre, et comme il lèche un côté de mon sexe, je lui lance: 

« Applique-toi, bordel ! Au centre ! Sans déborder ! » 

Il lève un œil interrogateur, puis fait, la bouche pleine : « Oui, Maîtresse. » 

Une partie des œuvres de Schiappa pourraient servir à l’amélioration de l’enseignement dans les écoles primaires, en combinant cours d’orthographe, sous forme d’une dictée, et éducation sexuelle à partir de l’âge de 4 ans.

Suivez le guide (ancien instituteur dans une école défavorisée de Paris) en pleine classe du matin, histoire de retenir l’attention des gamins.

Les enfants, nous commençons par la dictée : c’est un texte de l’un des ministres de Macron, donc une personne respectable.

Je dicte :

Je glisse entre mes dents, virgule, à mi-voix, deux points à la ligne

Vas-y bouffe-moi la chatte, point à la ligne.

Il n’entend pas point à la ligne, attention, Pierre, à ton temps et à la terminaison, je continue, je réitère plus fort, deux point à la ligne, entre guillemets, bouffe-moi la chatte, virgule, Amaury, j’épelle A M A U R Y, point à la ligne, guillemets, comme il lèche un côté de mon sexe, virgule, je lui lance, deux points, guillemets, au centre, point d’exclamation, à la ligne, deux points, guillemets, il dit, virgule, la bouche pleine, deux points, guillemets, oui, virgule, maîtresse, point. 

Voilà, c’est terminé, relisez votre dictée et répondez aux questions suivantes :

De quelle chatte parle-t-il ?

Si vous avez un chat ou une chatte, le/la léchez-vous à la maison ?

Pourquoi a-t-il la bouche pleine ? Était-il à table ? Qui est la maîtresse ? Pourrait-ce être moi ?

Qu’est-ce que je vous dis quand vous avez la bouche pleine ?

Le lendemain, les cahiers sont corrigés.

Maintenant les enfants, d’après vos réponses, vous avez encore beaucoup à apprendre, donc passons au cours d’éducation sexuelle :

La chatte est un mot vulgaire pour indiquer le vagin : qui sait ce que c’est ? Bien, Henri : un trou entre les cuisses de la fille.  

Dans cet orifice, que peut-on y mettre ?

Brigitte, tu peux répondre. Eh… euh…. Madame… mon doigt, un crayon, un tuyau !

Brigitte ou les enfants, est-ce vraiment pour cela que les filles ont un vagin ?

Tu rigoles, Richard, et pourquoi ?

Madame euh… euh… mon papa y met sa bite dans le trou de ma grande sœur !

Pas bien, ce que tu dis, dans quel vagin ton père devrait-il mettre son pénis, le vrai mot technique pour bite ?

Madame, dans celui de ma mère, mais mon père dit qu’elle est trop vieille, comme Brigitte, la femme à Macron, et qu’il préfère les jeunes.

Ton père, Richard, est méchant et Marlène Schiappa ne va pas être contente. Comment elle appellerait ce geste ?

Emmerdement sexuel ! ricane Jean-Jacques, c’est pas bien. Mon grand frère dit qu’on ne peut baiser que les filles qui sont consentantes, même si elles ont six ans.

T’as raison, d’après la nouvelle loi, quand une fille ne se débat pas, c’est qu’elle veut bien. On dit qu’elle est consentante ! Que veut dire consentante et comment vous écrivez consentante ?

Moi M’dame, je sais, dit Roberto : con-sentant, c’est un vagin qui pue !

Pas gentil, Roberto, les filles sont propres et doivent se laver le vagin tous les matins comme vous, les garçons, vous devez frotter votre pénis pour le nettoyer.

M’dame, mon voisin, sur son lit, se frotte la bite mais sans eau, c’est normal ?

Là, on touche à un autre sujet délicat : c’est la masturbation, mais on en parlera en classe la semaine prochaine.

À présent, passons au calcul mental.

Schiappa va-t-elle écrire son prochain livre avec un titre provocateur :

« Après l’amour des rondes, osez celui des vieilles »

ou bien

« Ce que les enfants doivent apprendre dès l’âge de quatre ans »

et ce sera un best-seller !

Évidemment, son héros principal demeurera incognito !

André Girod




Macron, voilà pourquoi votre place n’est plus à l’Elysée

Monsieur Macron, vous venez encore de prouver à deux reprises en l’espace de 24 heures, et qui plus est depuis l’étranger, que votre place n’est plus à Élysée dès lors que vous refusez obstinément d’écouter et de protéger le peuple français.

Car ce peuple qui a 2 000 ans d’Histoire et 1 500 ans de chrétienté derrière lui n’a pas besoin d’un président qui agit uniquement pour promouvoir le mondialisme et le multiculturalisme au détriment des intérêts français.

Faut-il vous rappeler que la Constitution fait de vous “le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités” ? Or, vous ne cessez d’affaiblir la France et de la mettre en danger.

Avant toute prise de décision, de Gaulle se posait la question essentielle que se pose tout homme d’État digne de ce nom :

“Est-ce bon pour la France ? Est-ce bon pour le peuple français ?”

Jamais le Général n’aurait bradé la France comme vous le faites en la livrant à des légions d’immigrés qui refusent de s’intégrer et ne viennent que pour partager nos richesses sans partager nos valeurs.

Jamais il n’aurait accepté d’abandonner des pans entiers de la République aux barbus, des territoires devenus des zones de non-droit.

Mais vous n’êtes qu’un homme politique qui profite et abuse du pouvoir, comme l’a montré la scandaleuse affaire Benalla, ce favori que vous avez couvert de privilèges indus.

Vous n’êtes pas au service de la France, mais au service du mondialisme et du multiculturalisme débridés.

La commission sénatoriale reprendra ses auditions et nous en apprendra davantage sur les dérives du pouvoir que vous exercez sans partage.

Ce pouvoir, vous l’avez pris  à la suite d’un étrange concours de circonstances, dont les véritables dessous particulièrement troubles restent à écrire.

Qui a lancé la torpille qui a coulé Fillon, le candidat de droite assuré de la victoire après le renoncement de François Hollande ?

Quelles forces occultes ont œuvré dans l’ombre ?

Le fait est qu’après le lynchage médiatique de Fillon, plus rien ne vous barrait la route de la présidence.

Il est vrai que quand on a la finance, le patronat et la presse de son côté, tout est beaucoup plus facile. Fillon n’avait pas ces atouts et la justice ne lui a fait aucun cadeau, le mettant en examen le jour même des révélations accusatrices de la presse. Du jamais vu, donc d’autant plus étrange…

Vous n’aimez pas la France, vous n’aimez pas les Français. Vous n’avez cessé de les insulter, de les mépriser, sans comprendre que le patrimoine culturel qu’ils défendent a mille fois plus de valeur que votre vision erronée du grand village mondial et de la société multiculturelle que vous souhaitez mettre en place.

Le “vivre-ensemble” est un leurre, pour la simple raison que les immigrés extra-européens n’en veulent pas.

Des quartiers entiers se transforment en petits califats autonomes, comme le dit un commissaire. Vous avez perdu le contrôle de la situation et tout empire.

Des centaines de familles juives ont fui les villes du 9-3 et vous continuez à nous bassiner avec votre folle utopie du “vivre-ensemble”.

Le peuple, vous le méprisez et ne cessez d’insulter les Français.

Tantôt illettrés, comme les ouvrières de Gad, tantôt alcooliques comme les habitants du Nord, tantôt fainéants, ou cyniques, ou extrêmes, ou réfractaires aux réformes, comme vous venez de le dire à Copenhague.

Insulter la France et le peuple français, c’est devenu chez vous une seconde nature.

Mais durcissez donc le droit d’asile, limitez le nombre de visas au lieu de les augmenter, expulsez les clandestins, supprimez le droit du sol qui est scandaleusement détourné, supprimez la double nationalité et le regroupement familial au lieu de l’élargir comme vous l’avez fait avec votre loi bidon asile-immigration, instaurez la tolérance zéro avec les délinquants, et vous verrez si les “Gaulois sont réfractaires aux réformes” !!

Mais l’épisode le plus scandaleux a été d’accuser la France de “crime contre l’humanité” devant le peuple algérien, en assimilant la colonisation à un crime.

Explorateurs, militaires, colons, missionnaires, médecins, enseignants, ingénieurs, fonctionnaires, artisans et ouvriers, tous ces bâtisseurs d’empire fiers du rayonnement de la France, tous ces Français sont pour vous des criminels.

Ils ont fait la grandeur de la France, alors que vous l’humiliez sans cesse.

C’est tout simplement ignoble d’avoir parlé ainsi devant les Algériens.

Si la France, qui a propulsé en 132 ans une Algérie moyenâgeuse vers la modernité, a commis un crime contre l’humanité, que dire des Arabes qui ont envahi et occupé définitivement le Maghreb en massacrant les Berbères et en leur imposant l’islam ?

Qui est le véritable auteur de ce “génocide culturel” dont parlait Bouteflika ?

Les Algériens ont saccagé leur indépendance, mais c’est le peuple français que vous culpabilisez. Aucun autre chef d’État ne crache sur son pays comme vous le faites.

Vous avez insulté ce jour-là des millions de Français qui ont servi leur pays et consacré leur vie à la magnifique œuvre civilisatrice de la France à travers le monde. Mais vous ignorez l’Histoire de France, tout comme la géographie.

On l’a vu avec vos bourdes énormes sur la Guyane et la Guadeloupe.

Insulter la France et son peuple, c’est se montrer indigne de diriger notre nation millénaire.

Bien d’autres personnages illustres vous ont précédé et ont œuvré à son rayonnement. Vous, vous œuvrez à sa dilution dans l’Europe et le monde.

Mais on ne peut pas aimer la France quand on ignore son Histoire et ses siècles de grandeur. D’ailleurs, vous n’évoquez jamais le passé, car pour vous les nations doivent disparaître et se fondre dans le grand village mondial multiculturel.

Vous avez d’ailleurs répété que la France n’avait pas de culture. Une insulte de plus… À vous entendre, vous dirigez une nation d’idiots indécrottables.

Mais quittez donc le pouvoir, si le peuple est irrécupérable. L’Élysée n’est pas une prison.

Et aujourd’hui vous venez de prouver, si besoin en était, que vous exécrez les nations.

Mattéo Salvini et Viktor Orban vous ayant accusé d’être le principal artisan de l’invasion migratoire de l’Europe, ce qui est vrai, vous leur avez répondu :

@EmmanuelMacron répond à Salvini et Orban : « Je ne céderai rien aux nationalistes et à ceux qui prônent ce discours de haine. S’ils ont voulu voir en ma personne leur opposant principal, ils ont raison. »

Vous refusez d’admettre que sans le nationalisme la France serait allemande et que sans le nationalisme l’Europe sera musulmane.

Vous méprisez deux dirigeants qui protègent leur peuple et vous en êtes fier !

Mais Douglas Murray, l’auteur du best-seller “L’étrange Suicide de l’Europe. Immigration, identité, islam”, vient de déclarer :

“Sur les migrants, que cela plaise ou non, l’Italie sera un test”.

Le pire est que vous ne savez même plus ce que vous dites.

Un jour, vous voulez créer des centres fermés pour les migrants. Mais deux jours plus tard vous déclarez, au Congrès de Versailles :

« Jamais la France n’acceptera les solutions de facilité qui consisteraient à organiser des déportations à travers l’Europe, pour aller mettre dans je ne sais quel camp, à ses frontières ou ailleurs, des étrangers dont on ne voudrait pas. »

Votre haine des leaders patriotes est bien la preuve que, pour vous, les nations ont vécu et que les peuples qui entendent défendre leur identité et le patrimoine culturel légué par leurs ancêtres, sont des racistes porteurs de haine.

Mais qui sont les fanatiques qui ont tué des centaines de Français et fait plus de 1 000 blessés au nom de leur religion ? D’odieux nationalistes, des franchouillards attardés, des nostalgiques d’un passé révolu, ou des terroristes musulmans ?

De quel côté est la haine ? Où est la richesse de l’immigration, quand nous importons la violence et la mort ?

Qui assassine quotidiennement dans nos rues ? Des patriotes ou des fous d’Allah ? Qui prêche le jihad et veut faire de la France le premier califat d’Europe ?

Vos services ont recensé 90 attaques au couteau depuis le 1er juin. Cela ne vous choque pas ? Cela ne vous suffit pas ? À chaque attaque, il y a eu mort d’homme ou pronostic vital engagé.

Par votre politique laxiste, vous êtes responsable et coupable de ces attaques.

En effet, qui d’autre que le plus haut magistrat de France peut décider de protéger le peuple français ?

Plus l’intégration est un échec, plus la violence se propage en Europe, et plus vous ouvrez les frontières.

Votre ennemi n’est pas l’islam radical mais les patriotes, les Identitaires, que vous appelez les populistes, comme si le fait d’écouter le peuple qui vous a élu était un crime.

Pour vous, le patriotisme et la défense de nos racines judéo-chrétiennes, c’est une lèpre populiste.

Mais vous nagez à contre-courant. Jamais les peuples européens n’accepteront d’être dépossédés de leur pays.

Partout, en Europe, les partis populistes ont le vent en poupe et vous le verrez aux élections européennes. Regardez en Autriche, en Allemagne, en Italie, en Suède, au Danemark, partout les peuples disent non à l’immigration.

Le peuple français veut reprendre son destin en mains, un avenir que vous lui avez confisqué.

Deux Français sur trois ne veulent plus d’immigration. Deux Français sur trois estiment que l’islam est incompatible avec la loi républicaine.

Hélas, enfermé dans votre volonté de détruire le monde ancien, vous refusez d’écouter le peuple qui vous a élu.

Mais tôt ou tard les peuples européens balaieront par les urnes les illuminés qui leur ont confisqué le droit élémentaire de décider de leur propre avenir et qui œuvrent à la destruction de la civilisation occidentale.

Ce cynisme des élites n’a que trop duré.

Dans la presse du jour, je lis :

“La France débordée par les demandes d’asile”.

2017 fut déjà une année record. Mais 2018 est en hausse de plus de 17 %.

La machine s’emballe et vous avez perdu le contrôle de la situation.

Plus de 60 % des demandeurs d’asile sont des migrants économiques qui n’ont rien de réfugiés fuyant la guerre.

Mais aucun d’eux ne sera expulsé, les pays étrangers refusant de reprendre leurs ressortissants et n’accordant pas les laissez-passer consulaires indispensables au retour.

Votre loi asile-immigration, “humanité et fermeté”, n’est qu’une fumisterie destinée à leurrer le citoyen. C’est en fait un modèle de renoncement absolu.

Notre pays est devenu la destination privilégiée de tous les déboutés des autres pays européens.

Ce sont des milliers d’Afghans, d’Albanais, de Géorgiens, d’Ivoiriens, de Guinéens, de Soudanais, de Congolais RDC, de Bangladais, de Syriens, d’Algériens et autres nationalités qui déferlent toujours plus nombreux.

Il en arrive 100 par jour à Paris, qui se transforme peu à peu en ville du tiers-monde avec ses bidonvilles crasseux et soumis à la violence, détruisant le quotidien des riverains. Mais ce n’est pas votre problème.

100 000 demandeurs d’asile en 2017 et déjà 61 162 sur les 7 mois de 2018.

À Mayotte et en Guyane, c’est pire.

À Mayotte, les premiers demandeurs d’asile viennent de la RDC (ex-Zaïre), devant les Comoriens !

Ils arrivent aussi du Burundi, du Rwanda pour accoucher en masse afin de bénéficier du droit du sol qui les rend inexpulsables.

Toute l’Afrique rêve du droit du sol français et de la manne sociale qui va avec.

En Guyane, ils arrivent en majorité de Haïti (78 %), suivis par les Dominicains, les Surinamiens et les Brésiliens.

Ces deux départements sont en train de s’effondrer sous le poids de l’immigration clandestine et vous laissez faire.

L’immigration est un danger mortel pour le pays. Il n’y aura jamais de société multiculturelle harmonieuse car cela n’existe nulle part ailleurs dans le monde.

Avec votre politique démentielle, vous êtes le fossoyeur de l’identité française. Vous n’êtes plus digne de diriger notre nation millénaire.

Dans notre France de 2018, vous dépensez 50 000 euros par an pour accueillir un mineur isolé, mais vous laissez crever nos paysans avec 350 euros par mois.

Vous saignez les petits retraités pour payer les retraites des étrangers qui n’ont jamais travaillé, ni cotisé en France.

Vous augmentez massivement l’AME, qui soigne les sans-papiers, pendant que 30 % des Français diffèrent leurs soins faute de moyens suffisants.

C’est donc ça, la société multiculturelle paradisiaque que vous voulez nous imposer ? Cette inique préférence étrangère, les Français n’en veulent plus.

La France est le seul pays au monde où un sans-papiers, totalement hors-la-loi, est mieux traité et a plus de droits qu’un natif.

C’est un désastre que vous nous préparez et les Français qui vous ont élu commencent à le regretter.

Vous ne faites que semer les germes du chaos social et des conflits inter-ethniques de demain. Aucun président  n’a mis la France en danger comme vous le faites. Vous disloquez la nation par vos délires immigrationnistes.

Notre France millénaire, vous ne la méritez pas.

Et soyez assuré que vous ne changerez pas le peuple français. C’est lui qui changera de président.

Jacques Guillemain




Petit Macron, puisque tu choisis de baver sur tes compatriotes depuis l’étranger…

MACRON ET LES GAULOIS CHIANTS.

Petit bonhomme, tu choisis de baver sur tes compatriotes depuis l’étranger, avant d’ouvrir le parapluie un peu facile de l’humour, ce qui dénote une assez jolie propension à la sournoiserie des pleutres arrivés. Ceci alors, pour répondre à tes insultes : les Gaulois en question vont bientôt te donner la leçon que des parents responsables auraient dû t’administrer au moment où tu te faisais détourner par ta prof de théâtre. Gringalet, il me semble qu’un peu de modestie ne nuirait ni à ta carrière de banquier ni à celle de gigolo. Je comprends que faire quelques pas en arrière sur ton orgueil imbécile te soit coûteux, encore que tu sembles manier la désinvolture comme d’autres la raquette à Roland-Garros, mais dis-toi une chose très simple : il existe encore, sur ce que tu nommes patrie en pensant territoire, un peuple. Certes fatigué, certes « recru d’épreuves », comme disait quelqu’un, mais conscient de ce qu’il est. Face à qui ton armée de faquins, de porte-coton, de mous-des-lombes, d’affidés, de corrompus, de valets et de vide-pots-de-nuit ne fera pas le poids. Un conseil : dépêche-toi de proclamer officiellement la dictature car si tu comptes sur la démocratie pour sauver ta peau, tu es d’ores et déjà au vestiaire. Tout seul.

https://actu.orange.fr/france/macron-le-gaulois-refractaire-au-changement-et-l-identite-CNT00000164imM.html

TOUR DE FRANCE : UNE NOUVELLE ÉQUIPE.

« Les Rétro-pédaleurs » c’est leur nom. Casaque fuchsia, toque mauve, chaussettes vert fluo. Comme leur nom l’indique, ils pédalent à l’envers et changent fréquemment d’itinéraire. Manu Macron dirige ce team d’artistes que le sprinter Hulot, à la recherche d’une nouvelle casquette, a quitté avant le Tour 2019. Avec des grimpeurs comme Grivreaux, Belloubet, Schiappa et autres Dardmalin, une chose est sûre : ils auront du mal à franchir les grands cols et seront plus à l’aise pour les coups tordus dans le brouillard.

https://www.causeur.fr/macron-danemark-danois-gaulois-154092?utm_source=Envoi+Newsletter&utm_campaign=cca4be4da9-Newsletter_14_juin_COPY_01&utm_medium=email&utm_term=0_6ea50029f3-cca4be4da9-57260461

Un peu de politique intra-muros.

Notre ami Albarèdes peut être classé parmi les précurseurs : « Pour les élections européennes comme pour 2022, Emmanuel Macron a intérêt à la reconfiguration du champ politique autour de trois forces : une opposition de gauche «dure» avec Jean-Luc Mélenchon (le PS n’existant plus), une opposition de droite «dure» avec Marine Le Pen (les Républicains étant bien mal en point) et lui. Toute sa stratégie, depuis 2016, est fondée sur ce schéma. » « L’expert » du Figaro découvre ce que j’écris in RL depuis maintenant quatre ou cinq ans ». Bien vu, companero !

http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2018/08/29/31002-20180829ARTFIG00273-pourquoi-macron-et-salvini-ont-tous-les-deux-interet-a-une-opposition-frontale-et-simpliste.php

Non, ce n’est pas du copinage. « Sur le Coran ta mère », c’est juste la compétence reconnue. L’honnêteté récompensée. La vertu sanctifiée. Citoyen français croulant sous les taxes, tu reprendras bien un petit verre d’amitié bien conçue ?

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2018/08/30/25002-20180830ARTFIG00127-nomination-de-philippe-besson-il-n-y-a-aucun-copinage-assure-macron.php

C’est du Balzac pur jus.

Salvini met les choses au point. C’est du brutal.

https://francais.rt.com/international/53625-matteo-salvini-tacle-emmanuel-macron-hypocrite-president-francais


UN LIVRE IMPORTANT.

La dérive apparemment inarrêtable de la chrétienté occidentale vers son holocauste. La terrifiante responsabilité d’un pape objectivement engagé dans la collaboration avec son pire ennemi. Le fatum mais… ici et là, des lucides, comme dans la société civile, militaire, juridique, autre, et l’espérance d’une prise de conscience collective suffisante pour faire reculer l’indicible, quel qu’en soit le moyen.

http://islamisation.fr/2018/08/29/leglise-face-a-lislam-nouveau-livre-de-joachim-veliocas-preface-du-pere-henri-boulad/


DOUCE FRANCE, CHER PAYS DE NOS SOUFFRANCES…

Il aurait mieux fait de se taire, pas vrai, Gégé ?

https://www.cnews.fr/france/2018-08-30/paris-un-temoin-du-meurtre-de-la-station-exelmans-agresse-792562

Pédagogue du djihad. Vite, la retraite à quarante ans ! 

http://www.leparisien.fr/faits-divers/apologie-du-terrorisme-un-ex-prof-de-maths-condamne-a-deux-ans-de-prison-29-08-2018-7869465.php

Refus de serrer la main des femmes, pantalons raccourcis, barbes + morpions, Coran sur le tableau de bord, risque de passage à l’acte (à mesurer en fonction des trajets) : le modèle RATP transposable au TGV. Quelqu’un peut-il s’assurer que Guillaume Pépy lève son verre de thé au jasmin sans trembler comme une feuille ?

http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/drancy-la-sncf-va-chercher-ses-conducteurs-dans-les-quartiers-29-08-2018-7869321.php


L’AQUARIUS A LIVRÉ SA CARGAISON EN TEMPS ET EN HEURE.

« 16 Soudanais, 25 Érythréens, 10 Somaliens, ainsi que quelques Camerounais, Ivoiriens et Nigérians ». Des beaux gars en pleine forme, bourrés de testostérone, des bombes sexuelles. Les madames des messieurs de SOS-racisme, LDH, MRAP, CRAN et autres fournisseurs de petit personnel dévoué vont avoir du taf. Mais pourvu que MSF ait touché son chèque, avec la signature de Soros (sinon, c’est suspect). Le reste, ma foi…. 

http://www.leparisien.fr/societe/aquarius-59-refugies-sont-arrives-en-france-30-08-2018-7870227.php


CHEZ LES TARTUFFES, JOCRISSES ET AUTRES PAILLASSES.

Tahar Ben Jelloun, pleurnicheur trans-méditerranéen entretenu à coups de dîners de presse par les éditeurs français, fait la leçon à Salvini qui s’en tape, avec raison, comme de son premier plat de tagliatelles à la carbonara. Le Franco-Marocain Ben Jelloun, marocain pour la fierté nationale et français pour la culpabilisation de l’ancien maître et les bénéfices en droits d’auteur qui en découlent, est le parfait exemple de la double face post-coloniale. Ces moralistes pour huitièmes de boukha sont le déshonneur de leurs nations originelles. Les Salons, Journées ou Festivals du Livre où se pâment à leurs genoux (aux dents, verts pianistes ?) des auditoires très majoritairement ménopausés, leur tiennent lieu de Sofitels strausskahniens pour androcalmés. Rencontres du rimmel-qui-coule et du sucrage-de-fraises, Meetic pour nostalgiques des croisières coquines, fin de partie. Merci de bien vouloir ramener Monsieur Ben Jelloun dans sa cabine et cap sur Ouarzazate.

http://www.lepoint.fr/invites-du-point/tahar-ben-jelloun/tahar-ben-jelloun-lettre-a-matteo-salvini-29-08-2018-2246807_1921.php

François Hollande joue, quant à lui, les Cassandre. Ce nul intégral a laissé la porte ouverte à l’immigration sauvage façon Calais. Incapable de juguler le flot, secondé par un Cazeneuve en papier mâché. Et le voilà qui tombe sur les lanceurs d’alerte. Pour de bon, ce genre de pompier-pyromane pétant dans la soie des insignifiances au pouvoir commence à me les briser menu.

https://www.lejdd.fr/politique/hollande-sur-les-migrants-le-populisme-ne-nous-protege-de-rien-3742157

Pécresse parle juste. Lorsqu’elle n’est pas au pouvoir. Dommage.

http://video.lefigaro.fr/figaro/video/valerie-pecresse-les-migrants-en-situation-irreguliere-doivent-entrer-chez-eux/5828146159001/


DÉTAIL DES MESURES DANOISES CONTRE L’ETHNICISATION GALOPANTE;

RT nous en fait la meilleure synthèse. Débat ouvert.

https://francais.rt.com/international/52958-immigration-mesures-choc-danemark-lutter-contre-guettos-ethniques


ALLEMAGNE ET GRAND REMPLACEMENT.

Le petit protégé de Merkel a fini par tuer. Et ce sont les défenseurs des victimes qui sont accusés de nazisme. Comment dit-on « branquignols » en allemand ?

http://www.fdesouche.com/1067263-scandale-en-allemagne-le-mandat-darret-contre-lun-des-meurtriers-presumes-de-chemnitz-publie-sur-le-net

2 germanophones sur 25 élèves. Cette mère dont le fils doit s’adapter aux allogènes n’est pas contente. On la comprend.

https://www.rt.com/news/437015-german-kindergarten-video-integration/


UNE MÈRE GRECQUE CONTRE LE POT DE FER IMMIGRATIONNISTE.

Touchante lettre de celle dont le fils a été assassiné. Avec, au banc des accusés, les débiteurs de Bruxelles, dirigeants d’un pays en voie de disparition rapide.

http://www.fdesouche.com/1064791-grece-nikos-un-etudiant-de-25-ans-meurt-en-tentant-de-proteger-sa-petite-amie-dune-bande-de-migrants-venus-les-agresser


AÏDI, AÏLO, ON REVIENT DU BOULOT…

Les égorgeurs de Raqqa, de Mossoul et autres lieux de misère rentrent à la maison. Ils ont fait couler quelques rivières de sang en Orient, manière de visiter en agissant. La coutellerie canadienne va sûrement profiter de cette embellie. Justin Trudeau a l’air satisfait. On va surveiller ces zigs heure par heure, jusqu’au prochain massacre à Toronto ou à Montréal. Justin Trudeau ? Non. Justin Trouduc (pardonnez-moi, chers cousins du Nouveau Monde, mais on ne peut tout de même pas tout laisser passer !)

https://www.gatestoneinstitute.org/12921/canada-returning-jihadists


TRUMP CONTRE L’OLIGARCHIE.

Come on Donald !

https://reseauinternational.net/situation-tres-grave-trump-accuse-google-de-truquer-les-resultats-des-recherches-sur-lui/


MARKS ET SPENCER, H&M ET D’AUTRES HABILLENT LES NIGÉRIANES.

Les mannequins semblent éperdus de reconnaissance pour ce geste humanitaire de force 10. Marks et Spencer, c’est l’honneur du féminisme de combat, surtout lorsque les femmes sous linceul sont soumises à toutes sortes d’esclavages. Saloperies commerciales et crétins d’Occident !

http://www.dailymail.co.uk/news/article-6105393/Save-Kidnapped-Nigerian-schoolgirl-pleads-freedom.html

http://http://www.leparisien.fr/laparisienne/societe/les-marques-se-mettent-a-la-mode-islamique-29-03-2016-5668939.php


LES LARGESSES DE LA JUSTICE INDONÉSIENNE.

Elle se plaint du bruit de la mosquée. 18 mois de prison. On ne badine pas avec la tolérance, pas loin de Bali.

https://abcnews.go.com/International/wireStory/indonesia-woman-irked-mosque-noise-convicted-blasphemy-57303218


LE SOURIRE DU JOUR.

Il y en a qui font ça sous la burqa, à même le bitume. À Paris, on a tout de même des principes. Et le goût des couleurs.


Car c’est bien ainsi qu’Allah est le plus grand.

Jean Sobieski.




Macron et Merkel unis par la haine de leur peuple

Au Danemark, Macron évoque un « peuple gaulois réfractaire au changement ».
En Allemagne, Merkel insulte les citoyens meurtris parce qu’ils osent manifester contre leurs assassins.
Je ne suis pas française. Ni allemande, d’ailleurs. Peu importe, tout me convient pour exprimer ma colère. J’ai beau chercher sur le net, nulle part je ne trouve le moindre soutien aux familles endeuillées, aux victimes de cette lèpre envahissante. Mot d’ordre : diffamation universelle ! Récemment, désireuse de savoir à quel point cet envahissement était cause de dépression chez les Français et donc de surconsommation d’antidépresseurs (voulant prouver au monde entier que le musulman pollue), je suis tombée sur une centaine d’articles sur la dépression des migrants en route vers l’Eldorado. Arbitraire, la compassion.

Évoquant son admiration pour le modèle danois de « flexisécurité », Macron déclare : « Ce qui est possible est lié à un peuple marqué par son histoire. Ce peuple luthérien, qui a vécu les transformations de ces dernières années, n’est pas exactement le Gaulois réfractaire au changement ! Encore que ! Mais nous avons en commun cette part d’Européen qui nous unit », a-t-il plaisanté. (Comment peut-il encore plaisanter, je vous le demande ? La France, le pays qu’il est censé gouverner sagement, est en train de se noyer).

Je n’en reviens pas des différents JT visionnés hier après l’annonce des bagarres à Dresde et à Chemnitz. En France, en Allemagne, en Belgique, partout des présentatrices souriantes fustigent l’affreuse brutalité des manifestants.
Alexander Gauland, l’un des représentants du parti AfD au Bundestag, déclare au quotidien Welt : « Vous vous étonnez qu’après un pareil bain de sang, les gens pètent un câble ? À Fribourg, ce n’est pas autre chose qu’à Constance ou à Chemnitz ». Aussitôt, ce discours pertinent est traité d’absurde !

« L’origine de tous ces débordements» est à trouver dans le «Wir-schaffen-das» de la Chancelière », la critique exprimée par Wolfgang Kubicki (SPD) sur la politique d’asile de Merkel, a suscité l’indignation générale ! Il a ensuite posé une question : « Comment peuvent se sentir les gens ? Tout ce qu’on leur a refusé ou supprimé pendant des décennies est soudain distribué sans compter aux réfugiés ? »
Je m’étonne d’ailleurs chaque jour de l’absence de telles manifestations dans notre pays. Ils font comment, les parents, les maris, les femmes, les frères et sœurs des torturés, des martyrs, des violées, des suppliciés ? « Vous n’aurez pas ma haine ? ». Après les horribles attentats, personne n’a bougé, sauf pour déposer des bougies et des roses. Faut-il être extrémiste pour se révolter ? Comment Macron et Merkel apprendront-ils que nous ne sommes pas contents ? Que nous sommes déchirés, écœurés, éplorés, accablés ? Et que nos mains sont liées ? Pas les leurs, en revanche.
Le temps.ch : l’extrême droite secoue l’Allemagne (Il était temps !)

La tension ne retombe pas après le meurtre (25 coups de couteau, un meurtre ? un massacre, un bain de sang !) d’un Allemand par deux ré-fu-giés. Après deux nuits de débordements à Chemnitz, les manifestants se sont mobilisés mardi à Dresde. Ils sont une centaine, tout au plus, à s’être réunis au pied du parlement régional de Dresde. Là même où le parti d’extrême droite AfD « doit arriver au pouvoir l’an prochain, à l’issue des prochaines élections régionales », c’est ce que souhaite Roland, comptable de 54 ans (ni tatoué, ni grossier, ni bruyant), présent aux manifestations de l’AfD, « excédé par les avantages dont bénéficient les réfugiés. Un Allemand qui a travaillé et cotisé toute sa vie doit se contenter de 400 euros par mois. »

« Prenez une famille de Syriens : le père, la mère et deux enfants. Il touche 400 euros par mois, elle aussi, les enfants (il y en a 6, 7 ou 8 ?) 200 euros chacun, logement gratuit, chauffage, cuisine intégrée et assurance compris. C’est de la folie, de la folie ! ». « Les Syriens, n’en foutent pas une rame ! Ils ne travaillent pas, ils vagabondent dehors jusqu’à pas d’heure ! Et ils en profitent pour voler ou pour violer nos femmes ! »

Mais rassurons-nous : la Chancelière est en Afrique et va traiter de « façon responsable » l’immigration irrégulière des Sénégalais.
Le chef de l’État sénégalais a animé une conférence de presse de concert avec elle cet après-midi. À l’en croire, les deux États travailleront « de façon responsable » pour venir à bout du problème. Il faudrait commencer par identifier le nombre de Sénégalais vivant irrégulièrement en Allemagne. Les premières estimations font état de 1 100 personnes.

Il n’empêche, le président a plaidé pour que les Européens accordent plus de liberté de circulation aux Africains (ce n’est pas une blague !) : nous devons travailler avec l’Europe pour qu’il y ait plus de liberté dans l’obtention des visas ! Saisissant la balle au bond, Angela Merkel a fait savoir qu’une solution allait être étudiée qui puisse satisfaire les deux pays. On lui fait confiance, elle a toujours de bonne idées. Le Sénégal est la première étape de la tournée de Merkel en Afrique de l’Ouest. Cela promet. Elle va poursuivre ses méfaits ailleurs… (J’ai d’ailleurs entendu dire que le torchon brûle chez les Merkel).

En effet, pendant plus de dix ans, Angela Merkel et son époux, Joachim Sauer, ont traditionnellement pris ensemble leurs vacances d‘été dans le Tyrol du Sud. Photos en télésiège comprises. Pas cette année. De sombres théories circulent déjà dans les médias. Selon les informations d’un initié, la pression aux cotés de la « femme la plus puissante du monde » est devenue intenable pour Joachim Sauer (67 ans). « Bref, on ne peut rien y faire », a commenté l’homme, toujours réservé. Angela Merkel n’a pas voulu s’exprimer officiellement, comme nous le savons, elle arrange nos affaires au Sénégal.

Macron est insupportable de vanité, arrogant et méprisant envers les Français.
Merkel est seule responsable de l’invasion migratoire et du marasme qu’elle entraîne.

Anne Schubert




L’exploitation sexuelle des enfants blancs : aucune famille n’est à l’abri

En Grande-Bretagne, les gangs de prédateurs musulmans sont à 80 % d’origine pakistanaise. Ils ont exploité sexuellement des filles blanches, âgées de 11 à 16 ans, dès les années 1980. Mais il a fallu plusieurs décennies pour s’attaquer enfin au problème. En 2011, l’opération « SPAN » est lancée par la police de Manchester. Six mois d’enquête et d’investigations ont permis l’arrestation et le procès en 2012 de neuf criminels âgés de 24 à 59 ans, huit hommes d’origine pakistanaise et un Afghan demandeur d’asile.

À partir de ce procès et de ceux qui ont suivi, les médias britanniques ont commencé à s’intéresser aux victimes. Quelques-unes sortent de l’ombre et leurs témoignages nous renseignent sur les méthodes et les mentalités de ces criminels mais également sur la vie de ces femmes après l’enfer qu’elles ont connu.

Chloé avait 12 ans quand elle est entrée au collège. Elle nous décrit la phase d’approche des « Roméo », ceux qui sont chargés d’apprivoiser les filles. « Moi et mes amies voulions commencer à sortir un peu le week-end. Nous nous sommes liées d’amitié avec des garçons de 14-15 ans. Ils ne portaient pas de survêtement, ils étaient bien habillés. Quand vous avez 12-13 ans, vous trouvez cela important. Nous nous sommes vus tous les week-ends dans la galerie, au McDo… Il n’y avait rien d’étrange, on riait beaucoup. »

L’enfant d’un prédateur peut être un Roméo qui fréquente l’école. Le Roméo peut se joindre à un groupe grâce à une de ses connaissances. Les « cibles » sont aussi abordées aux portes des écoles, au centre commercial, au parc ou accostées en marchant dans la rue. Ils engagent la conversation. Les numéros de téléphone sont échangés, parfois un nom et il est alors facile de faire une recherche sur Facebook.

Une fois la confiance gagnée, les « Roméo » passent le relais aux adultes. Après plusieurs mois, les garçons présentent Chloé et ses amies à un groupe d’hommes plus âgés.  « Ils nous donnaient de l’alcool, des drogues douces, des cigarettes. J’avais l’habitude de dire à ma mère que j’allais chez mes amies et j’étais toujours de retour à l’heure. L’un d’eux a commencé à me repérer et j’ai pris l’habitude de passer tout mon temps avec lui… Ils n’ont jamais essayé de me toucher et je ne me suis jamais sentie mal à l’aise. C’étaient des amis. »

Les filles vont généralement par deux et se sentent ainsi en sécurité. Elles sont loin de deviner les intentions de ce groupe quand elles sont invitées à une « soirée ». Arrive alors l’étape du viol. Il se fait en groupe. « Ils ont déchiré mes vêtements. Il y avait un homme qui tenait mes pieds, un autre qui tenait mes bras…  Deux hommes tenaient mon amie et lui maintenaient les yeux ouverts pour qu’elle regarde… Il y avait d’autres hommes debout qui regardaient, hilares. »

Elle n’avait pas le choix de rompre.  « Ils ont le contrôle total sur vous grâce à votre portable. Ils connaissent tout de vous. Si vous leur dites « non » : ils le font quand même et ils vont vous donner une punition pour avoir dit non… La punition est toujours pire par rapport à ce qu’ils vous demandaient de faire. »

La menace de représailles envers la famille est une arme psychologique : « Si vous ne voulez pas, ils viendront chez vous violer votre mère en votre présence… Ils ont suivi ma mère. Ils savaient exactement où elle allait faire ses courses et à quelle heure. S’il veulent nuire à quelqu’un que j’aime, ils vont le faire de toute façon. Ils me l’ont bien fait comprendre. »

Un jour, les parents de Chloé ont découvert sa vie cachée en subtilisant son portable. L’éloignement dans une autre région a été la seule solution qu’ils ont trouvée pour que Chloé échappe à cet esclavage sexuel.

Des parcs, des usines désaffectées, des appartements au-dessus de commerces de restauration à emporter ou encore « dans une voiture au milieu de nulle part » sont les endroits privilégiés pour le sexe à bon marché avec des mineures.

La violence et le sadisme atteignent ici des niveaux indescriptibles, façon Orange Mécanique, dans la crasse, le sang et le vomi. Attention, âmes sensibles s’abstenir. Barbara raconte :

« J’étais déjà saoule, j’étais toujours saoule… Il y avait un verrou à la porte. Ils l’ont fermé. Ils rigolaient parce que je vomissais à côté du lit… Il y avait un gars avec une lame de rasoir qui s’est approché de moi en disant « je vais te couper, allonge-toi »… Je pleurais parce que je vomissais et je déteste ça. Le gars avec la lame de rasoir me tenait à la gorge en disant qu’il allait me trancher la gorge. Il riait… Un gars a tiré mon pantalon et me violait tandis que le gars à la lame de rasoir l’a mise sous ma gorge. Un autre qui regardait debout a dit au gars à la lame de rasoir : « tiens-la » et il a mis son pénis dans ma bouche… J’ai alors pensé qu’il allait me trancher la gorge. »

L’enquêtrice Maggie Oliver qui a participé à l’opération « SPAN » nous parle de ce qu’elle a découvert : « C’étaient des viols organisés et systématiques. Ils ne prenaient pas juste une enfant parmi d’autres. Des groupes d’enfants avaient été ciblés. C’était comme une ligne de production ; vous en connaissiez une, puis une autre… »

Les hommes viennent aussi rôder autour des foyers d’accueil car ces filles en rupture avec leur famille ou en manque affectif sont des proies faciles. « Ces filles étaient quelquefois enlevées des foyers d’accueil le vendredi, étaient violées au cours du week-end par des centaines d’hommes et retournaient au foyer d’accueil le lundi matin avec des saignements au niveau génital et elles ne réagissaient pas du tout. »

Les conséquence de ces maltraitances sont évidemment nombreuses : des tendances suicidaires, des questions de santé mentale, d’addiction aux drogues et à l’alcool. Emma témoigne lors du procès à Newcastle : « Je me sens paranoïaque tout le temps. Je ne me sens pas en sécurité dans mon propre appartement. Je commence à perdre mes cheveux… Je dors avec un couteau à côté du lit… »

Un victime : Sammy Woodhouse, la trentaine, a pu sortir la tête de l’eau. Elle est médiatisée et s’occupe à présent de la défense des victimes. En février 2018, elle déclare  au journaliste du Mirror : « Les abus sexuels sur enfants peuvent arriver à n’importe qui, peu importe qui vous êtes, d’où vous venez et quel que soit votre contexte familial. »

La police, les services sociaux, les élus locaux et enfin l’État ont préféré fermer les yeux sur l’exploitation sexuelle des enfants et ont participé à « la conspiration du silence » par peur d’être traités de racistes. Ainsi, des centaines de milliers de fillettes, d’adolescentes sont sacrifiées sur l’autel de l’antiracisme et du politiquement correct.

Cécile de Bussches

Voir également :




Comment faire avec certains nationalistes antisémites et attardés ?

Il y a des jours où il est lassant de se battre pour défendre notre pays et alerter les Français contre le danger de l’islam et son installation dans nos régions.

Nous avons reçu un courrier à Riposte Laïque d’un pseudo nationaliste dont je tairai le nom ! C’est l’un de ceux qui ne semblent pas comprendre que nous sommes en 2018 et que le danger n’est plus sur la ligne bleue des Vosges depuis que nous sommes chez nous à Strasbourg, grâce aux chars de Leclerc.

Il semble ne pas réaliser que nous sommes dans un combat bien plus d’actualité et dans une lutte pour empêcher que cette ville d’Alsace ne soit totalement occupée par d’autres envahisseurs qui, eux, n’ont pas de bottes mais des babouches aux pieds et ce, avec la complicité d’une mairie socialiste ne se préoccupant que de sa réélection plutôt que de l’intérêt général.

Voici un extrait : Vous faites de l’œil aux milieux nationalistes ultra radicaux pour gagner du soutien car vous n’en trouvez pas ailleurs, mais ça ne marche pas, nous sommes guère dupes. Votre présence a Synthèse Nationale était une aberration, Pierre Cassen ne fit pas le poids face aux fabuleux Alain Escada qui sait nommer l’ennemi, celui qui porte le sabre plutôt que le sabre lui-même, comme vous le faites.

Faire de l’œil aux milieux nationalistes ? Nous n’en avons nul besoin ! Nous avons répondu à une invitation de Synthèse Nationale et avons fait un discours défendant notre position de lutte contre l’islamisation de notre société lors de cette réunion. En aucun cas, ce ne fut un débat. C’était moi, Gérard Brazon, et non pas Pierre Cassen, qui représentais RL ce jour-là. J’étais d’ailleurs en bonne compagnie avec Richard Roudier de la Ligue du Midi.

Je fus mal à l’aise avec le discours du représentant de Civitas, mais pas du tout avec celui de Carl Lang et celui de Jean-Marie Le Pen. Ce fut simple, courtois et civilisé.  Certains stands, pourtant, m’ont un peu gêné aux entournures !

Dans mon esprit, ce n’était pas pour draguer les milieux nationalistes radicaux, grands dieux, mais plutôt, comme l’idée de base de « Synthèse Nationale » le suppose, pour trouver a minima des raisons d’échanger et de garder le contact !

Riposte Laïque n’est pas un parti politique mais, en son sein, nous avons des opinions parfois différentes, nous ne sommes pas toujours d’accord mais en aucun cas nos opinions ne sont diamétralement opposées voire totalement divergentes. Nous restons libres de nos écrits et de nos opinions. Nous sommes respectueux de l’autre ! Ce qui n’est pas le cas de bien des sites et encore moins de certains journaux dits « sérieux » !

Par exemple, je suis pro-israélien et donc contre ceux qui diffusent l’antisémitisme sous le couvert de l’antisionisme. Je dénonce certains « milieux nationalistes » qui sont heureusement ultra-minoritaires d’ailleurs, au même titre que celui des gauchistes pro-Palestiniens, des associations « droits-de-l’hommistes » comme le MRAP, SOS Racisme, la LdH ou des syndicalistes qui laissent dans leurs manifestations hurler des antisémites qui crient « mort aux juifs » sans qu’ils ne disent rien et sans que la police n’intervienne ou que la justice ne sanctionne qui que ce soit !

Je n’ai aucune sympathie pour ces gauchistes qui sèment le désordre et la violence dans les rues et qui sont, de fait, les alliés antisémites de certains nationalistes d’une extrême droite radicale.

Pour ma part, je ne pardonne pas votre allégeance à Israël, votre compte rendu de votre voyage rédigé en plein orgasme, vos articles guimauves sur les juifs, pauvres victimes, éternels martyrs, ou sur les comparaisons constantes/consternantes entre le nazisme/fascisme et l’islam […]

Il est consternant de réaliser que vous refusez de voir les liens qu’il y a entre l’islam et les nazis. Mein Kampf est un best-seller dans les pays d’islam et le grand mufti de Jérusalem, en son temps, n’a pas cessé de faire l’éloge d’Hitler. Certains pensent même qu’il n’est pas pour rien dans l’idée de l’extermination des juifs. Cette fameuse Shoah que vous semblez refuser d’admettre.

Je finirais ce mail par condamner vos articles dithyrambiques, sur l’avorteuse Simone Veil, sur le nègre débile « patriote » Patrice Quarteron, (sur) vos articles anti Iran, sur vos articles élogieux sur le fabuleux Assad, non-sens total hypocrite quand on voit votre ligne idéologique.

Et bien, après cette charge, il est évident pour moi qu’à chaque fois que vous lisez notre journal Riposte Laïque, vous devez avoir des aigreurs, une digestion difficile et que la seule explication doit se trouver dans votre masochisme !

Le seul moyen d’éviter vos difficultés de digestion serait de cesser de nous lire.

En effet, je/nous soutenons le dictateur Bachar el-Assad, qui reste le seul représentant arabe respectueux de la pluralité religieuse. Nous savons que dans ces pays à majorité musulmane, les citoyens ont besoin d’un pouvoir fort et que les chrétiens d’Orient ont besoin de la protection d’un nationaliste arabe qui promeut, d’une main de fer, la liberté religieuse de chacun dans une mer islamique ! Les femmes syriennes ne s’en plaignent pas, elles qui peuvent vivre sans être sous le joug des religieux !

Certes, il n’est pas notre tasse de thé, mais il vaut largement les islamistes armés qui décapitent, assassinent, vitriolent, violent, font des femmes des esclaves sexuelles et qui sont, malheureusement, soutenus par l’Arabie Saoudite, le Qatar, les USA, l’Angleterre et, hélas, la France de Sarkozy à Macron en passant par Hollande ! Ces derniers pays ont des intérêts gaziers et pétroliers qui se moquent bien de la vie d’un peuple et de la démocratie en général d’ailleurs !

Je/nous regrettons bien sûr aussi le soutien de l’Iran islamiste mais nous savons toutefois que la Russie de Vladimir Poutine est largement décideur ! De plus, Israël n’est pas bien loin et ses dirigeants ne sont pas des idiots comme certains basiques antisémites français !

Et oui, j’ai de la sympathie pour Patrice Quarteron, une grande gueule, un provocateur hors pair qui dérange surtout les rappeurs et autres tarés des cités. Il est un boxeur noir qui montre l’exemple, défend sa patrie, sa France et démontre partout où il va son amour pour celle-ci ! Ce qui est loin d’être le cas pour vous !

Je trouve finalement votre réflexion désastreuse et je suis très triste de savoir qu’en luttant contre l’islamisation de mon pays, je lutte aussi pour des minoritaires qui se disent nationalistes et qui, au fond, salissent notre combat patriote !

Gérard Brazon (Libre Expression)

 

 




Macron s’en prend encore aux vieux : qu’en pense Brigitte ?

C’est incompréhensible !

Alors que le fringuant Macron affiche avec insolence son mariage avec une femme de l’âge d’être sa mère, ce qui aurait pu laisser supposer qu’il vouait un immense respect à ses aînés… voilà qu’au contraire il multiplie les sales coups bas envers les retraités.

Leur imposer une augmentation de la CSG n’a pas suffit à la saloperie du bonhomme, dans le même temps où il cumulait sans pudeur la commande d’une somptueuse nouvelle vaisselle pour Élysée puis une piscine absolument indispensable (même s’il lui préfère, paraît-il, la mer) pour le séjour de ses proches au Fort de Brégançon…

Quant à la « Première couguar de France », elle se régale de balades en jet-ski ou sur VTT de luxe (certainement pas aux frais du couple indigne n’en finissant plus de se gaver à nos frais… n’en déplaise aux naïfs croyant encore dur comme fer à leur honnêteté)… véritable affront à tous ceux qui bossent sans pouvoir offrir de vraies vacances à leurs gosses. 

Mettant sans pudeur en lumière la « réussite » de ce mariage, faisant suite à un « détournement de mineur » qui, logiquement, aurait dû mener la corruptrice devant la justice (à l’époque pas encore vérolée au même degré que de nos jours), les deux imposteurs, forts de médias tenus en laisse, même s’ils prétendent le contraire, imposent à tous ceux qu’ils plument un niveau de vie insolent, puisque dû à la sueur du Peuple qu’ils méprisent tant et à qui ils devront un jour, coûte que coûte, rendre des comptes… au centime près.

Mais en attendant ce jour béni, il faut néanmoins que Macron, via son gouvernement, rajoute encore à l’infamie en prévoyant de désindexer les pensions de l’inflation en 2019 et 2020 pour limiter leur augmentation annuelle à 0,3 % ; afin de donner un nouveau coup de pouce aux actifs, via la «désocialisation» des heures supplémentaires !

Alors que l’OCDE table sur une inflation de 1,5 % en France en 2019, ce sera donc inévitablement une perte sèche pour les intéressés !

Pour mémoire : 0,3 % sur une retraite mensuelle de 500 € représentera non pas une augmentation mais une vexatoire aumône de 1,5 € par mois !

À comparer avec les mirobolantes rémunérations et retraites en or massif que ces pourritures se votent pour leur gueule !

Désolée pour les puristes ayant horreur des « gros mots » mais appeler un chat, un chat permet d’atténuer mes régulières séances d’étouffement de rage !

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/08/26/20002-20180826ARTFIG00126-les-retraites-a-nouveau-mis-a-contribution-pour-boucler-le-budget.php

C’est donc user ainsi de l’habituel « déshabiller Pierre pour habiller Paul », cher à tous les profiteurs, notamment gauchistes, qui se sont succédé au pouvoir ; en se livrant à de véritables tours de passe-passe entre les divers citoyens, insistant sur des avantages déjà minces pour certains, mais qui seront de courte durée et bien vite devenus caducs par d’autres hausses… le tout bien évidemment supporté par d’autres catégories de citoyens… dont ne font jamais partie les gens de pouvoir, bien trop occupés par ailleurs à travailler pour leur maintien aux juteux postes qu’ils occupent pour se soucier des intérêts de leurs électeurs !

Dans Contrepoints, Thierry Benne s’exprimait déjà en mai 2017 sur les visées du nouveau président :

« En clair, il n’échappera pas aux retraités qu’ils sont invités à financer sans broncher les cadeaux électoraux généreusement faits aux actifs sur leur dos ! Pire, issue de la volonté du prince, cette discrimination-transfert n’a donné lieu de sa part à aucune justification, ni à la moindre tentative d’explication, les quelques allusions avancées ici ou là se bornant à sous-entendre que de toute manière les retraités visés ont bien assez d’argent. Nul doute qu’ils apprécieront ! »

https://www.contrepoints.org/2017/05/11/289095-macron-declare-guerre-aux-retraites

À cette nouvelle ponction, il sera rétorqué aux retraités lépreux (*) qu’ils bénéficieront de la suppression de la taxe d’habitation… laquelle sera dégressive sur trois ans et non pas supprimée immédiatement comme les nouvelles ponctions dont ils sont victimes.

Sachant bien que, d’une part, 80 % de citoyens (incluant des non-retraités) en bénéficieront et que, d’autre part, les 20 % restants (parmi lesquels nos « princes gouvernants ») en seront à leur tour exonérés par la suite, l’argumentation ne vaut donc rien pour les retraités.

https://droit-finances.commentcamarche.com/faq/61983-macron-et-taxe-d-habitation-qui-va-la-payer

Il faut alors être atteinte d’une totale irresponsabilité, ce qui est extrêmement grave pour une élue, telle l’insipide Aurore Bergé, députée LREM des Yvelines, pour prétendre : « Les Français sont schizophréniques dans leurs demandes » !

Osant ajouter : « On ne peut pas nous dire que réduire la dette, c’est essentiel, et dans le même temps ne pas assumer de faire des efforts. »

D’où, d’après elle, la légitimité de demander aux retraités de faire des efforts !

Facile pour elle, qui n’a pas encore réalisé que c’est toujours aux mêmes que l’État demande des efforts et qui, à son âge, n’a certainement pas vécu les longues années de privations imposées aux  actifs d’hier (retraités d’aujourd’hui), cotisant pour les retraités d’alors, à qui l’on demandait en plus de payer une vignette pour les vieux (dont les vieux d’alors n’ont jamais vu la couleur !) au nom d’une solidarité générationnelle et à qui aujourd’hui on voudrait demander d’aider les jeunes !

Qu’elle mûrisse un peu, la Bergé, ensuite elle pourra peut-être venir la ramener pour juger l’ensemble des citoyens français à l’aune d’autre chose que des boniments de ses copains politiques qu’elle choisit bien mal !

https://www.valeursactuelles.com/economie/aurore-berge-peut-demander-aux-retraites-de-faire-un-effort-98480

Avec de tels soutiens, aussi félons (et/ou stupides) que lui, Macron aura bien du mal, malgré ses soutiens (Finance et Grand Patronat), à tenir le cap jusqu’en 2022, surtout s’il persiste de la plus vile manière à ruiner les Français les plus modestes pour mieux nourrir les migrants illégaux… sans oublier ses protecteurs, déjà riches mais toujours insuffisamment à leurs yeux !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

(*) Une « légende », que je prétends totalement fausse, semble se répandre chez certains citoyens, et notamment certains lecteurs de RL, selon laquelle une grande majorité de retraités auraient voté Macron ! Cela, c’est ce que l’on veut faire croire, oubliant juste de préciser que lesdits retraités étaient ceux que les « marcheurs », au service du candidat Macron, sont allés baratiner dans les maisons de retraite, ciblant surtout ceux qui n’avaient plus tout leur entendement et à qui il était plus facile de faire croire à un « ange sauveur »… omettant son désastreux passage aux Finances dans le gouvernement Hollande !

Demeurant dans une résidence habitée exclusivement par des retraités, auxquels s’ajoutent les témoignages d’amis, d’amis de mes amis et de connaissances diverses, j’affirme donc le contraire à tous ceux qui se répandent actuellement dans des commentaires totalement venimeux envers les retraités qui « récolteraient ce qu’ils ont semé » : la majorité des retraités, bien au fait des manigances politicardes, ont soit voté MLP soit voté blanc, mais ont fait usage de leur droit de vote, ce qui n’est pas le cas de certains donneurs de leçons s’étant abstenus !