1

Macron prend acte de la sécession musulmane et de la partition de la France

 « Je vois la France comme un pays archipel. On ne peut pas comprendre notre pays, sa force et parfois ses traumatismes si on n’intègre pas ça. »

Confidences explosives, échec du modèle républicain, crise de l’islam, en 12 pages d’interview exclusive données au magasine VALEURS ACTUELLES, Macron au comble de la confusion et des contradictions de son « en même temps’’ consacre la sécession de la communauté musulmane, l’explosion du pacte républicain et la fin programmée de la Nation.

Totalement désemparé et confus, il nous révèle qu’il voit désormais la France comme l’archipel de communautés séparées décrit par Jérôme Fourquet dans son ouvrage référence : l’archipel français – naissance d’une nation multiple et divisée.

Son plan de vol pour la fin du quinquennat : laisser faire, gérer le point zéro, consacrer la disparition de la Nation et l’éclatement de la République, tout concéder aux musulmans radicaux pour tenter d’éviter le chaos et s’exonérer de toute responsabilité dans l’affrontement qui vient, réprimer les opposants et les résistants avec la violence la plus extrême.

 Macron ne fait que constater ce qui est désormais avéré et irréversible.

Nous le savions et nous le disions depuis longtemps, l’islam exclusivement soumis à la loi divine est incompatible avec la République, incompatible avec la modernité, incompatible avec le monde contemporain qui s’est affranchi de la loi de Dieu pour se placer sous celle des hommes.

Avec plus de 11 millions de musulmans sur le sol de France, leur communautarisation s’est définitivement coagulée en un bloc hostile tourné contre le reste du peuple de France et contre ses règles de vie.

Telle est la réalité désormais irréversible que nous avions annoncée depuis longtemps et que Macron, liquidateur de la France, se résout à constater.

Fin du pacte républicain, fin de la République. Retour du tragique.

L’idée de Nation multiple et divisée est radicalement incompatible avec la nature profonde du peuple de France, avec son histoire, avec sa tradition.

Or, l’acceptation de la communautarisation musulmane bouleverse toute la conception contemporaine de la société française fondée sur l’adhésion personnelle, contractuelle et indivisible au pacte républicain.

En actant la communautarisation musulmane, Macron consacre la partition sociale et religieuse du pays et donc, la fin du pacte républicain et celle de la République telle que nous la connaissons.

Or la France est le produit de siècles d’évolutions et de conflits tranchés à coups d’épée.

Comme nous l’avons prédit, la disparition du pacte républicain suite à l’invasion migratoire et à la communautarisation musulmane va rouvrir de manière inéluctable le cycle sanglant et tragique des guerres de religion et des guerres civiles.

Un bouleversement historique majeur, les progressistes privés d’argument.

Macron, et c’est un bien, vient de délivrer le pays de la chimère de l’intégration républicaine pour tous, et de celle du contrat social républicain ouvert à tous sans conditions ; sans parler de la laïcité républicaine qu’il vient de faire voler en éclat.

Après ces déclarations, plus personne ne pourra plus justifier l’immigration par la promesse de l’intégration républicaine. C’est terminé puisque désormais tout nouveau venu pourra directement rejoindre sa communauté dans l’archipel sans avoir à adhérer à la communauté nationale.

Après cette clarification majeure, il ne peut plus y avoir de déni et tout le discours intégrateur de nos adversaires est définitivement périmé. Aucun de leurs arguments ne tient plus.

Comme nous l’avions anticipé depuis longtemps, l’islam a fini par faire exploser la République et la Nation ; ce dont Macron prend acte, puisque de toute manière, à part précipiter le pays dans l’affrontement, il n’y a plus rien d’autre à faire.

La gauche s’étouffe.

En état de dissonance cognitive sous la violence du choc, la gauche s’étouffe. Elle regarde le doigt quand Macron montre la lune. Trop dur pour elle de voir son argumentaire d’intégration républicaine partir à l’eau.

macron-dans-valeurs-actuelles-la-gauche-setouffe-112308

Consécration du face-à-face. Simplification du débat politique.

Après Hollande et Collomb, le constat que fait Macron consacre le face-à-face de la communauté musulmane avec le reste du peuple de France.

Par conséquent, à partir de maintenant, l’opinion va devoir se déterminer par rapport à cette bipolarisation qui va écraser toute autre considération politique.

Au moins cette simplification devrait permettre une clarification des esprits et des prises de positions.

Les musulmans modérés livrés aux islamistes.

En actant la partition de la communauté musulmane de France, Macron vient de donner un blanc-seing aux radicaux et aux caïds. Les  musulmans modérés qui auraient encore voulu s’intégrer, s’assimiler, bref devenir français comme vous et moi, s’affranchir, vivre en dehors de la soumission stricte à la loi de Dieu, vivre selon la loi des hommes, selon le pacte républicain ; ces musulmans-là vont devoir se soumettre aux radicaux. Ceux qui auraient voulu échapper à leur déterminisme communautaire et religieux vont devoir se soumettre aux durs.

Macron vient de les leur livrer, ainsi que toute la communauté musulmane de France.

Aucun doute que le message sera reçu 5 sur 5 par les radicaux et par les caïds qui vont s’empresser d’exercer la prérogative qui vient de leur être donnée. Toute dissidence sera interdite et chaque musulman devra se soumettre à leur pouvoir.

Dans ces conditions, il faut s’attendre à une radicalisation, ou tout au moins à une solidification en bloc de toute la communauté musulmane derrière les radicaux et sous l’emprise des caïds. On parle de plus de 11 millions d’individus.

Macron ne fera rien pour endiguer l’expansion de l’islam radical.

Compte tenu de la très haute explosivité de la situation, il n’y a strictement aucun espoir que Macron, ni aucun de ses possibles successeurs élus, ne fasse quoi que ce soit pour freiner l’emprise des radicaux musulmans sur leur communauté et leur expansionnisme sur le reste du pays.

En effet, personne dans le personnel politique connu n’assumera d’avoir déclenché la confrontation ni d’avoir fait basculer le pays dans le chaos.

Par conséquent, quels qu’ils soient, les politiques vont continuer de gérer le point zéro à coup d’anesthésiques, de répression des opposants et de concessions honteuses aux musulmans.

La consécration de la sécession de fait est un premier pas absolument majeur et de là, tout le reste, absolument tout le reste, va suivre à très grande allure puisque tous les freins sont débloqués.

Répression ultraviolente promise aux opposants.

Il le dit lui-même dans l’interview, Macron qui se compare à Clemenceau en 1917, n’hésitera pas à réprimer de la manière la plus violente ceux qui voudraient entraver ses plans.

Changement de nature du combat.

Compte tenu de ce bouleversement, et des conditions nouvelles qui nous sont proposées, que veulent dire les mots : élection, élu, légalisme, justice, quand le sommet de l’État a pris acte de la disparition de fait de la République et de la Nation et qu’il annonce vouloir réprimer les opposants et les résistants par l’ultraviolence.

À quoi sert désormais de se livrer à une critique raisonnée de l’islam et de son incompatibilité avec nos mœurs, quand sa partition de fait est consacrée au plus haut sommet de l’État et quand toute latitude est donnée aux radicaux de conditionner leur communauté en vue de l’affrontement final.

En l’absence de solution électorale, les seules questions qui se posent désormais sont les suivantes :

  • Quelle action globale sur le pouvoir central pour, une fois en main des commandes de l’État et de la puissance régalienne, assumer la confrontation guerrière et faire le nécessaire pour reprendre le contrôle du pays et le rétablir dans sa souveraineté contre l’envahisseur ?
  • Quelles thèses d’action pour s’emparer du pouvoir quand dans le chaos final les élites déserteront les palais ?

Après l’éclatement du pacte républicain et celui de la nation, et après le blanc-seing donné à la communauté musulmane de faire sécession et de se préparer à l’affrontement, nous n’avons plus d’autre choix que nous préparer à assumer la confrontation qui va nous être imposée de manière inéluctable.




Si le voile n’est pas l’affaire du chef de l’État, qui va faire respecter la France ?

Une angoissante parce qu’urgentissime question se pose désormais, après la brillante sortie d’Emmanuel Pilate, se lavant les mains à propos du voile dans nos rues et bâtiments officiels, sous couvert d’accompagnement scolaire, quelques jours seulement après avoir engagé les citoyens à devenir vigilants vis-à-vis de l’islam !

Y a-t-il encore une autorité officielle en France ?

Le demander est déjà en soit une réponse… celle de la démonstration de totale incompétence fournie par Macron et ses ministres, bien trop occupés à frayer avec l’envahisseur, bien qu’il soit prouvé depuis longtemps que les fauteurs de troubles et crimes sur notre territoire, soient le plus souvent issu de sa communauté !

Et qu’on ne vienne pas me glapir « pas d’amalgame » quand justement ils sont tous vent debout contre le FN et ses sympathisants, parce que pour une fois, c’est un Français de souche, âgé et d’équilibre nerveux précaire, et qui y fut un temps encarté, qui a disjoncté en s’en prenant à une mosquée. C’est aussitôt tout un parti qui est pointé d’un doigt accusateur et demandant vengeance.

Aucune excuse pour cet octogénaire, ni voisins venant larmoyer que « c’est un brave gars et que jamais on l’aurait cru capable de cela »… bla-bla-bla… C’est tout juste si la corde n’est pas déjà prête pour le pendre.

Combien d’attentats, de morts, d’incendies ou dégradations d’églises et cimetières chrétiens, dus à des islamistes, quand ce pauvre homme n’a finalement fait que deux blessés ? Les Bisounours nationaux confirment ici qu’ils sont bien du clan des idiots utiles au système !

Bizarrement, ce malencontreux événement arrive fort à propos pour apporter du grain à moudre à la bien-pensance, volant systématiquement au secours de tous les bandits contre les braves gens, histoire de prouver leur grand cœur… Offrant à la communauté musulmane un énorme prétexte à se prétendre stigmatisée par l’islamophobie… pourtant tellement légitime, après les nombreux crimes liés à l’islam.

Et que je pétitionne, et que je manifeste… quand précisément ces mêmes pleurnicheurs et pleurnicheuses sont bien silencieux après un exploit meurtrier d’un des leurs !

Le pire étant que beaucoup, parmi nos élus, prennent fortement faits et causes pour eux, sans se soucier des intérêts de leur électorat… pensant plus utile pour leur carrière de caresser les islamistes dans le sens du poil, quand ceux-ci le moment venu se rallieront en un seul parti visant le pouvoir sans intention de le partager !

Y en a marre de tous ces gens, élus ou non, qui se croient autorisés à parler au nom de l’ensemble des Français, sans jamais leur demander leur avis officiellement, sur des sujets sensibles qui justement les passionnent parce que les touchant dans leur vie quotidienne !

Sous Macron, la France déjà sur un terrain glissant avant lui, est carrément devenue un grand foutoir, où c’est celui qui crie le plus fort qui a des chances d’être respecté et entendu… et à ce petit jeu-là, les islamistes sont fortiches.

Ce qui pose problème aujourd’hui et enflamme les esprits, devrait en toute logique déboucher sur un référendum, mais ceux qui ont confisqué le pouvoir au peuple n’en veulent pas, d’où des discussions, commissions, projets de lois, se baladant d’une Assemblée à une autre… avant d’être finalement adoptés à une courte majorité d’un scandaleux petit nombre de présents.

Il en est ainsi de la proposition de loi visant à proscrire le port des signes religieux, dont le voile, pour les parents accompagnateurs de sorties scolaires, qui malgré le gros Larcher, son président collabo, vient d’être adoptée par le Sénat.

À l’issue d’un débat passionné de près de cinq heures, le texte a été adopté par 163 voix contre 114 et 40 abstentions. Il a toutefois peu de chances d’être adopté par l’Assemblée nationale, dominée par la majorité présidentielle.

https://francais.rt.com/france/67395-senat-vote-interdiction-signes-religieux-parents-accompagnant-sorties-scolaires

Bien évidemment le Conseil français du culte musulman (CFCM) est monté au créneau et a immédiatement été reçu à l’Élysée par l’incapable qui nous sert de Président, puis s’est fendu ensuite d’un communiqué offensif, où dès la première phrase y est dénoncée « l’hystérie islamophobe agressive, voire criminelle qui s’est installée dans notre pays ».

Dépité, un théologien musulman a confié au Figaro : « C’est la tendance dure de l’UOIF qui l’a emporté sur toute la ligne ».

Pour l’instant nous n’en savons pas plus mais cela augure mal de l’avenir quand on sait qu’en plus de cette confidence, interrogé sur la teneur de ce document, le ministère de l’Intérieur indique que Christophe Castaner « a pris connaissance avec intérêt » de ces propositions qui « vont dans le bon sens » pour « la lutte commune contre la radicalisation ».

Bouffon, va !

Si Rantanplan est satisfait… c’est que nous pouvons nous faire du souci !

http://www.fdesouche.com/1286573-le-conseil-francais-du-culte-musulman-cfcm-defend-le-port-du-voile

Mais les tenants du voile ont vu un nouvel épisode se dérouler, toujours au Sénat, prétendument « hasard du calendrier » par son instigatrice (mais bien sûr !!!) : la sénatrice des Bouches-du-Rhône, Samia Ghali (ex-PS) a accueilli mardi au Sénat une trentaine de femmes et enfants des quartiers populaires de Marseille, dont certaines mères voilées, alors que les sénateurs examinaient une proposition de loi LR visant à interdire le port de signes religieux aux parents accompagnant des sorties scolaires.

Bien évidemment la pleureuse s’exprime sur le « ras-le-bol » de la communauté musulmane d’être stigmatisée… Une nouvelle fois, il n’est question que de la « souffrance » de ces pauvres gens (certaines vies sont mêmes « détruites » paraît-il !) occultant totalement celle des envahis…

https://twitter.com/publicsenat/status/1189230331754401800

Personnellement, j’assume d’être islamophobe et j’aimerais tellement que tous ces braves gens trouvent accueil et soutien en terre d’islam, loin de nous qui ne savons pas voir en eux les trésors d’humanité qu’ils sont.

http://www.fdesouche.com/1286335-polemique-sur-le-port-du-voile-des-meres-voilees-visitent-le-senat-a-linitiative-de-samia-ghali

Ces fouteurs de merde (je sais, c’est impoli, mais qu’est-ce que ça fait du bien de temps en temps, d’appeler un chat, un chat !) passent leur temps à nous provoquer et nous insulter sur notre propre sol… et c’est nous qui les stigmatisons !!!

Ils sont tellement certains d’avoir gain de cause et de voir bientôt leur total succès, qu’ils en oublient toute prudence, et commencent à montrer au grand jour l’étendue de leur grand projet de conquête de notre territoire… impatients sans doute d’en découdre par un affrontement qui sera indéniablement sanglant, et que bien armés, ils pensent gagner haut la main… ils sont parfaitement ignorants que le peuple de France n’est pas uniquement constitué de béni-oui-oui, de pleutres et de lèche-babouches, et qu’au contraire bien plus nombreux sont ceux qui sont prêts à se faire tuer, n’importe quelles armes à la main (comme en 1789) plutôt que vivre à genoux sous leur ignoble domination.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression




Macron : barbus radicalisés et patriotes RN, même péril !

 

Résultat de recherche d'images pour "photo islamisation de la france"

.

Dans l’Airbus militaire A330 qui le ramenait de la Réunion, Emmanuel Macron s’est confié à Valeurs Actuelles. Mais en prétendant durcir le ton sur l’immigration et l’islam politique, il a littéralement insulté des dizaines de millions de Français et notamment les 11 millions de patriotes qui ont voté Marine lors des présidentielles.

Car le « président de TOUS les Français » s’est permis de mettre dans le même sac « le communautarisme et le Rassemblement National, deux périls qu’il faut éviter » !!

C’est ainsi qu’il répond aux 61 % de Français qui jugent que l’islam est incompatible avec les valeurs de notre société : en mettant les patriotes qui défendent leur identité et leur héritage culturel dans le même sac que les barbus radicalisés qui haïssent la France ! Tous seraient des périls pour la République.

C’est tout simplement ignoble de la part de celui qui prétend rassembler, qui prétend ne pas stigmatiser les communautés. Il vient tout simplement de stigmatiser des millions de Français patriotes et de rejeter les électeurs RN, les désignant clairement comme des ennemis de la République !! Ahurissant.

On comprend mieux pourquoi il n’a cessé de rabaisser la France à l’étranger, de l’humilier, de la salir. On comprend mieux pourquoi il n’a cessé d’insulter les Français depuis trois ans. La France, non seulement il ne la connaît pas, que ce soit son histoire, sa géographie ou sa culture, mais il ne l’aime pas. Sa seule obsession, c’est le pouvoir et sa réélection en 2022. Il sera prêt à tout pour ça.

Il faut dire qu’avec 62 % des Français qui pensent que son élection a été une mauvaise chose pour la France, il commence à s’inquiéter. Sa capacité à réformer, plus personne n’y croit. Pas plus qu’à sa volonté de déradicaliser la France islamisée ou  de restaurer la sécurité. Les Français ont compris qu’il n’était qu’un bonimenteur.

Et 59 % des Français pensent qu’il ne sera pas réélu en 2022 !! C’est dire l’échec de sa politique aux yeux des électeurs. Il commence à paniquer et l’artillerie médiatique aux ordres élyséens a commencé son pilonnage de l’opinion. Macron est déjà en campagne.

Il ne se passe pas un seul jour sans qu’on nous bassine avec l’augmentation du pouvoir d’achat, historique depuis 2008, ou la baisse du chômage.

Mais les médias se gardent bien de nous dire que ce pouvoir d’achat a été financé par l’emprunt et que nos voisins font bien mieux que nous en matière de chômage et de gestion des finances publiques. Mensonge, comme toujours…

Il prétend combattre l’islam politique tout en déclarant que le voile n’est pas son affaire, alors que c’est l’affaire de 80 % des Français.

Il prétend combattre l’immigration sauvage, tout en disant aux Mahorais que Marine leur a menti et qu’on ne peut rien contre le tsunami migratoire.

En fait Macron sait très bien qu’en menant sa politique mondialiste, il est devenu l’otage des musulmans et qu’il n’a plus aucun moyen d’action pour désislamiser la France. D’autant plus qu’il courtise le vote musulman.

Refuser le voile, pour tout élu, c’est se priver du vote musulman. L’UOIF l’a suffisamment dit. En affirmant que le voile n’est pas son affaire, Macron ne fait que se soumettre aux tenants d’un islam radical.

Le CFCM vient d’ailleurs de lui signifier que « le voile était une prescription religieuse », alors que nulle part dans le Coran il n’y est fait référence. Pas plus que dans les hadiths. Mais le CFCM est passé sous la coupe des Frères musulmans et c’est leur vision de l’islam qui s’impose en France, un islam rigoriste incompatible avec la loi républicaine.

Il est irresponsable de prétendre que le port du voile n’est qu’une liberté individuelle ou un simple signe de piété. Il y avait des musulmans en France dans les années 80 et pas de voiles dans les rues. Or, le port du voile a explosé quand les islamistes ont compris qu’ils pouvaient s’appuyer sur la naïveté et les lâchetés d’un pouvoir républicain faible.

Le voile, c’est l’étendard de la conquête musulmane de l’Occident. C’est un marqueur de l’avancée de l’islam politique dans la société, prémices   à l’instauration future de la charia dans les quartiers islamisés.

Tout ce que peut dire Macron n’est que pipeau. Ce sont les Frères musulmans de l’UOIF, les Musulmans de France, qui font la loi et sont seuls habilités à dire ce qu’est l’islam de France.

Le CFCM  a totalement échappé au pouvoir. Ce sont les pays étrangers qui contrôlent nos musulmans via les mosquées toujours plus nombreuses.

Car plus un pays contrôle de mosquées et plus il a de sièges au CFCM. Merci Sarkozy pour cette belle trouvaille de répartition des sièges !!

En deux ans, Macron a tout aggravé. Il arrive 500 000 immigrés chaque année, qui ne repartent jamais. Tout explose : le nombre de visas, le nombre de demandeurs d’asile, le nombre de mineurs isolés, le nombre de clandestins.

En applaudissant à la politique de Merkel et en disant aux Français qu’on ne pouvait rien contre la démographie africaine, il a envoyé un signal à tous les migrants de la planète.

La France est l’Eldorado qui accueille à bras ouverts et n’expulse plus. Moyennant quoi les Français travaillent de plus en plus pour financer l’immigration, un gouffre qui représente l’essentiel de nos 2 500 milliards de dettes. Tout autre discours n’est que mensonge bien-pensant.

Cette immigration dévastatrice a ruiné l’État, les régions, les départements et les communes. Il n’y a plus d’argent pour les services publics, pour l’entretien des routes ou des lycées. Tout part dans l’accueil des migrants toujours plus nombreux. La France est le réceptacle de tous les déboutés du droit d’asile de toute l’Europe.

Pour conclure, puisque Macron a fait des électeurs RN des ennemis de la République, le grand péril qu’il faut combattre au même titre que l’islamisme, rappelons quelques évidences.

Ce ne sont pas les patriotes RN qui bloquent les rues pour la prière ou réclament des horaires décalés dans les piscines. Ce ne sont pas les patriotes qui montent des guet-apens contre policiers et pompiers.

Ce ne sont pas les électeurs RN qui vandalisent et saccagent trois églises par jour, ce dont personne ne parle, alors que l’affaire de Bayonne monopolise tous les médias nuit et jour, en diabolisant la sphère patriote et identitaire.

Ce ne sont pas les patriotes qui sont responsables des 262 morts et plus de 1 000 blessés tombés au cri de Allahu akbar. Ce ne sont pas les patriotes du RN qui occupent 70 % des places de prison.

Les électeurs RN veulent sauver la France, les islamistes veulent la détruire pour imposer la charia. En assimilant les patriotes aux ennemis de la France, Macron se fait le complice de l’islam radical. Ça s’appelle trahir le peuple français et c’est éminemment criminel.

Jacques Guillemain




Les musulmans ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît

 

Quelques citations récentes en vrac :

Yacine Bellatar : « Nous, les musulmans, ne sommes pas dans un projet d’assimilation. La France doit s’habituer au fait que nous restons. Si vous ne nous aimez pas, nous avons préparé nos enfants ».

https://www.valeursactuelles.com/societe/yassine-belattar-les-musulmans-ne-sont-pas-dans-un-projet-dassimilation-112249

Mustapha El Atrassi menace de mort Julien Odoul « Si tu reparles de nos femmes, on fera pleurer les douilles J’attends les larmes d’la mère d’Julien Odoul ».

https://resistancerepublicaine.com/2019/10/29/le-rappeur-mustapha-el-atrassi-menace-de-mort-julien-odoul-il-disent-quoi-les-pro-voile/

Dalil Boubakeur sur BFM TV : « L’islam ce n’est pas que le terrorisme ni le voile ».

Comme disait feu mon père quand il voulait me mortifier : « tu es con ou tu le fais exprès ? ». Aujourd’hui pour paraphraser Audiard, on peut dire la même chose : « les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît » et ça s’applique aux musulmans. Et je n’ai pas peur de l’affirmer.

Bellatar proclame que finalement, il ne va pas s’intégrer, ce qui est exactement ce qu’on leur reproche à tous  : chercher à créer un État dans l’État, une religion dominante en France, qui refuse de s’intégrer au moule français et qui veut nous ajouter aux trophées de l’islam, rejeter totalement nos valeurs au profit d’une idéologie qui est non seulement contraire à NOS valeurs multiséculaires mais en plus en totale opposition à notre style de vie.

Mustapha El Atrassi, lui, est dans la menace à peine voilée (sic) comme Bellatar. Il menace de mort un élu de la République qui a osé exprimer son avis en public contre le prosélytisme de l’islam, contre son envahissement de nos structures. Bellatar, d’ailleurs, il ose tout vous dis-je, a menacé de représailles s’il venait dans le 93 le ministre Blanquer de l’Éducation . Il menace ouvertement un ministre de la République. Ils se permettent tout, ils ont l’impunité.

https://www.lepoint.fr/societe/yassine-belattar-menace-jean-michel-blanquer-si-j-etais-lui-j-eviterais-de-mettre-les-pieds-dans-le-93–22-10-2019-2342817_23.php

Quant à Dalil Boubakeur, je suis totalement d’accord avec lui. L’islam ce n’est pas que le terrorisme et le voile, c’est aussi :

  • Le halal qui contrevient à plusieurs lois de la République (maltraitance aux animaux, mise en danger de la vie d’autrui – risque sanitaire – et vente forcée, forcer des gens à manger du halal sans le savoir, c’est bien de la vente forcée et en prime financement des imams avec des destinations pour l’argent que l’on ignore) Et le halal, ce ne sont pas que les terroristes, c’est tous les musulmans.
  • Imposer le retrait du porc à la cantine, non pas un aménagement des menus ou des menus séparés mais bel et bien empêcher, avec menaces à la clé, de consommer du porc pour tout le monde ; ce ne sont pas que les terroristes qui font ça mais bel et bien les musulmans.
  • Le refus de la mixité : refuser de serrer les mains des hommes – ou des femmes – refuser de se faire examiner par un médecin homme ou refuser de soigner un homme pour une infirmière de surcroît voilée, ce ne sont pas que les terroristes qui font ça mais bel et bien les musulmans.
  • Traiter les femmes comme de la merde en les voilant, en considérant que leur témoignage vaut que dalle, que pour un héritage elles touchent la moitié de ce que touche un homme, ce ne sont pas que les terroristes qui font ça, c’est bel et bien les musulmans.
  • Afficher un antisémitisme latent, que ce soit dans les cours de récréation, au boulot ou dans la vie publique, ce ne sont pas que les terroristes qui font ça, c’est bel et bien les musulmans.
  • Vouloir punir voire éliminer par tous les moyens ou traiter comme des anormaux les homosexuels, les transgenres et toutes les minorités sexuelles, ce ne sont pas que les terroristes qui font ça, c’est les musulmans.
  • Considérer que tout ce qui ne vient pas de l’islam est à détruire : chrétiens, juifs, athées. Et ce ne sont pas que les terroristes qui font ça, c’est les musulmans.
  • Contester en permanence notre histoire, les sciences (Darwin etc.) et remettre en cause tout notre système d’éducation pas assez asservi à leur goût à leur idéologie, ce ne sont pas que les terroristes qui font ça mais bel et bien les musulmans.
  • Quand ils parlent, ils disent tous « nous les musulmans ». On n’a jamais entendu en France quelqu’un parler en disant nous les chrétiens, nous les bouddhistes, nous les athées. Et ça c’est bien les musulmans qui font ça !

Comme le dit Frédéric Dard « Les cons ignorent qu’ils sont cons et s’imaginent que toute personne qui ne leur ressemble pas est conne. » et clairement tous ces gens-là, les Bellatar, Boubakeur, Mustapha El Atrassi  et bien sûr tous ceux – nombreux, trop nombreux – qui les soutiennent nous prennent vraiment pour des cons et comme le dit le titre, ils croient pouvoir tout se permettre.

Hélas pour vous, c’est terminé. La France est en train de se réveiller. La meilleure preuve que vous êtes cons et bête à manger du foin, c’est que toutes vos proclamations, provocations, menaces ont pour effet de réveiller les Français (et de montrer votre vrai visage : conquérant, insolent, prétentieux et surtout destructeur de notre pays). Vous avez réussi mieux que quiconque à révéler ce que sont vraiment les musulmans et maintenant le vent va tourner.

Assez chouiné, assez de victimisation et des larmes de crocodiles, assez de « pas d’amalgames ».

L’heure de la vérité a sonné.

Il est temps pour vous d’arrêter de vous croire tout permis et de commencer à vous convaincre qu’il va falloir nous respecter et que vous ne ferez pas la loi dans ce pays.

Pierre Bleven




Immigration, islam : Macron s’encanaille à Valeurs Actuelles…

LES ERREMENTS DE L’ÉLÈVE CHOUPINET

Immigration, Islam : Choupi se droitise dans Valeurs Actuelles. Il est urgent qu’il aille clamer le contraire chez Libé ! « En même temps… »

Sur le fond : il faudrait tout de même lui révéler que la crise de l’Islam dure depuis quatorze siècles, de la manière la plus sanglante qui soit, ce qui n’empêche pas cette force de progresser sans cesse, unie lorsqu’il s’agit de conquérir le domaine des mécréants.

Il faudrait qu’il comprenne cela, notre Choupi, qui veut apparemment réformer la foi d’un milliard et demi de formatés-régulés-décérébrés-manipulés avec son armée de Darmanin, de Denormandie, de Castaner, de Nunez et autres chamallows belloubetoïdes. Une gageure, non ?

C’est demander à une dame alligator de devenir végétar…hyène !

Mais il n’est pas sot, Choupi. Il sait parfaitement cela. Conclusion : en ne pointant du doigt qu’une partie, originelle, du problème, et en en truquant par omission sa réelle dangerosité contemporaine, il se fiche assez royalement du monde. Et de nous, ses sujets, tout particulièrement.

https://www.bvoltaire.fr/macron-parle-immigration-a-valeurs-actuelles-et-cela-fait-tousser/?

Et en plus, il accuse Fatima-la détruite. Culotté, ce garçon. Le foutage de gueule aérien prend de l’altitude.

https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/politique/communautarisme-cest-un-enorme-probleme-pour-nous-reconnait-emmanuel-macron-112307

GUERRE CIVILE VERSUS GUERRE MONDIALE

Ouf, on est cités. Y’en a marre qu’il n’y ait que Zemmour à être « délationné » . Il faut en laisser un peu aux autres.

https://resistancerepublicaine.com/2019/10/31/bayonne-liberation-accuse-resistance-republicaine-davoir-arme-le-bras-de-claude-sinke/

L’auteur du coup de couteau entre les omoplates, une nommée Pauline Moullot, des Cheknews de Libération.

https://www.liberation.fr/auteur/15875-pauline-moullot La voici, en majesté. http://www.slate.fr/source/46249/pauline-moullot Bon. On peut passer à autre chose.

Débat Zemmour contre un jeune çaosetout de droite centriste. Ces petits idiots prétentieux et vains, anxieux d’être aussi vite oubliés que sortis de leur couveuse, eussent fait le bonheur des agents du KGB, dans les années du Mur. D’autres agents ont pris le relai. Nous vivrons des révélations étonnantes.

https://www.youtube.com/watch?v=Xc9TzLn92ms

Le faux-cul est déjà difficilement supportable lorsqu’il se tait. Quand il vocifère, on touche à l’intolérable.

Allah en soit loué en compagnie des Dieux, Rokhaya nous rassure : l’islam et la République, c’est compatible. Merci beaucoup, Rokachou, tout est plus clair désormais.

Kotarac investi par le RN ! Il va lui falloir être courageux, il va être ciblé méchant. Ce garçon semble tout de même posséder les nerfs qui conviennent.

http://https://fr.news.yahoo.com/m%C3%A9tropole-lyon-rn-investit-ex-lfi-190725231.html

« Il y a deux sortes de Français…  » Oui, bon, d’accord. Et que fait-on maintenant ?

ENSAUVAGEMENTS

Les incendiaires de flics la jouent francs du collier, pas de fausses excuses et de faux regrets. Compatriotes policiers, comment pouvez-vous encore défendre une société qui vous laisse massacrer de cette manière-là ? Mettez-la donc une bonne fois devant ses responsabilités. Confiez-la quelque temps à ses assassins, avec juste ses digicodes, son gouvernement de paltoquets et ses alarmes-incendie. Et regardez-la tranquillement gémir sa misère de vieille cocotte dépouillée par les Apaches. Jouissif, non ? Ne me dites pas que l’envie ne chatouille pas votre très légitime colère.

http://www.fdesouche.com/1287131-proces-de-viry-chatillon-le-recit-poignant-des-policiers-et-lindifference-des-accuses

Appel à témoins à Raqqa Molenbeek. C’est un Scandinave !

Le même, maquillé en letton (mère polonaise).

Les prénoms des agresseurs, siouplaît Le Parisien.

http://www.leparisien.fr/oise-60/oise-tallia-10-ans-rouee-de-coups-au-college-30-10-2019-8183538.php


GUERRE MONDIALE IIIe

Les Français du Calife. Édifiant.

https://www.france.tv/france-5/le-monde-en-face/1087603-djihadistes-francais-la-part-du-monstre.html

Car il faut que la bête meure

L’Iranien voulait bien faire. Justice immanente chez Tante Angela, marraine des pousseurs-de-gens-sous-les-trains.

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/allemagne-un-iranien-pousse-sous-le-metro-alors-qu-il-tentait-de-sauver-une-personne-en-fauteuil-roulant-

« Je suis homo, si je retourne au pays, ils me tuent. « C’est bon, restez bien au chaud ici« .

https://www.corriere.it/video-articoli/2019/10/23/permessi-soggiorno-migranti-l-escamotage-dell-orientamento-sessuale/ece27a72-e52c-11e9-b924-6943fd13a6fb.shtml

Les Québécois sont sauvés. Ils ne recevront désormais que des démocrates confirmés.

http://https://www.ouest-france.fr/monde/canada/canada-le-quebec-va-imposer-un-test-de-valeurs-democratiques-aux-immigrants-6589386

Dentifrice halal. Tout est dans le sourire. Notons l’annonce quelque peu triomphante du Parisien. Pour le PQ, je suppose qu’il faut encore attendre un peu .

http://www.leparisien.fr/societe/et-maintenant-le-dentifrice-halal-09-11-2012-2306269.php

« Je confirme » (A. Leplugrand).

Danielle Moulins et Jean Sobieski 




Pour le collabo Perdriau, le problème, c’est Zemmour, pas l’islam

Le maire de Saint-Etienne vient de se poser en inacceptable donneur de leçon sur CNEWS en visant à la fois la chaîne et Eric Zemmour, coupable selon lui “Après la tragédie qui a frappé la communauté musulmane de Bayonne, mes pensées vont, tout d’abord, aux deux victimes, à leurs familles et à l’ensemble des personnes présentes dans cette mosquée. Ils étaient venus simplement dans un lieu de paix et ils ont rencontré l’horreur d’une barbarie portée par une idéologie de rejet et de haine…“.

Dhimmitude totale

La France ne peut continuer de la sorte. Cette spirale de la violence finira par briser la cohésion de notre République. Il est temps, que les responsables politiques affichent, sans aucune ambiguïté, leur union et leur soutien vis à vis de la communauté musulmane, partie intégrante de la Nation. Pour ma part, j’entends continuer, avec détermination, ce combat, aux côtés de tous les républicains au-delà de toutes les opinions et croyances, en faveur des valeurs découlant de notre devise républicaine et de la laïcité. Cette dernière, définie par les lois de 1905 et 2004, reste la seule garante de l’unité nationale“ : https://42info.fr/gael-perdriau-sur-lattaque-de-la-mosquee-de-bayonne-cette-spirale-de-la-violence-finira-par-briser-la-cohesion-de-notre-republique/

Et en vidéo, ça donne ça :

 

https://twitter.com/i/status/1189295306258747392

C’est l’histoire d’un mec au départ plutôt sympa qui voulait devenir maire de Saint-Etienne. Et qui le devint en 2014

Les Stéphanois l’avait choisi en désespoir de cause pour mettre un terme définitif au mandat du socialiste Maurice Vincent, le pire maire de l’histoire de la ville.

Président de l’Université Jean-Monnet, ce gauchiste et sa palanquée municipale de planqués étaient d’une rare suffisance avec le bas peuple qui les avaient élus et d’une rare incompétence à gérer l’économie de la ville. Le cocon universitaire n’étant pas le critérium de la pratique.

Il faut savoir cela pour comprendre la victoire de son successeur, mais les Stéphanois ne savaient pas encore qu’en boudant l’intègre candidat FN, Gabriel de Peyrecave et son programme, ils donnaient carte blanche à celui qui allait fortement accélérer l’islamisation de la ville, comme en témoigne une série d’articles parus ici (1).

Aujourd’hui, celui qui déclamait la main sur le coeur que seul l’intérêt sécuritaire et économique de Saint-Etienne et des Stéphanois était son crédo, et que jamais, jamais, il ne briguerait un autre mandat, ne fait plus du tout illusion. Les Stéphanois authentiques, dont votre serviteur, ont vu leur ville devenir sale, se paupériser, avoir ses quartiers dits sensibles – dont le centre-ville – où les trafics, de drogue notamment pullulent, comme en atteste régulièrement la rubrique faits divers du quotidien Le Progrès. Les mosquées et lieux de prière islamiques se multiplient, le commerce de ville est sacrifié aux grandes enseignes, les parkings payants s’accroissent et augmentent leur tarifs.

Ajoutons, la valse des directeurs de service sous l’impitoyable chape du cabinet du maire, la construction de milliers de mètres carrés de bureau dans le quartier dit d’affaires de Châteaucreux (à proximité du siège de Casino à l’avenir incertain) et la gabegie de l’immense centre commercial, le STEEL en périphérie (2).

Les crédules pourront objecter qu’un maire n’est pas responsable des dérives de l’Etat. Ce qui est faux en l’espèce puisque le jeune loup provincial, Gaël Perdriau a fourbi ses premières armes à l’UMP avant d’épouser Les Républicains, puis d’essayer vainement de se sortir du bourbier François Fillon, via Bruno Le Maire.

Prêt secrètement à rejoindre la cour d’Emmanuel Macron après son élection, il a vite compris qu’il ne fera pas parti du staff : c’est la fameuse affaire du diner de cons rappelée infra.

Ainsi, le Perdriau qui n’est plus le perdreau de l’année, ne peut exonérer sa responsabilité de la dramatique situation pré insurrectionnelle de la France.

Sa duplicité qui consiste à accueillir favorablement les exigences communautaires musulmanes dans un but de clientélisme électoral, déteint avec la confiance que lui avait naïvement accordée les Stéphanois en 2014.

Sa duplicité consiste également à ouvrir très grand parapluie en invoquant les prérogatives régaliennes de l’Etat en matière de sûreté. Commode quand ça sent le roussi dans la ville et hors la ville puisque le maire Perdriau est aussi le président de la Communauté Urbaine Saint-Etienne Métropole, sachant qu’outre les quartiers à problèmes de la cité stéphanoise, les commune de Firminy, La Ricamarie, Le Chambon-Feugerolles, Saint-Chamond etc font partie de S.E.M et sont autant de lieux de villégiature à éviter.

Alors Perdriau a beau jeu de vouloir vainement des caméras-piétons pour la police, d’implanter des caméras de « vidéo protection » et de se taire quand elles sont incendiées, beau jeu de se voir refuser par la CNIL les micros d’écoute dans le quartier de Beaubrun-Tarentaize-Couriot (3) etc. Et l’édile de s’aplatir à chaque fois.

Bien entendu, il est aux premières loges des fleurs et couronnes, bougies et poèmes d’après chaque attentat islamique. Il pleure aux amalgames et au vivre ensemble.

Autour de lui devant la mairie, lors de la grand’messe laïque après celui de Charlie Hebdo, on a même entendu étouffer rapidement une timide Marseillaise ,dès la première phrase du chant.

Parce qu’il est candidat à la peine à un second mandat, Perdriau courtise le vote musulman en accusant Eric Zemmour

Témoin ce parti pris sur CNEWS :

https://twitter.com/i/status/1189295306258747392

Le théoricien du terrorisme jambon-beurre-beaujolais 

Pour mémoire, cette incroyable déclaration.

Le 7 décembre 2015, en fin de Conseil municipal, le maire (LR) de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, a dénoncé le « terrorisme jambon-beurre-beaujolais » en ces termes : « Peut-être que le terrorisme jambon-beurre-beaujolais est moins répréhensible à vos yeux que celui de l’islamisme radical, eh bien pour moi, c’est le même ! »

Difficile de faire plus abject, difficile d’avouer plus clairement la haine anti-française la plus pathologique !

L’idiot utile à la tête de la mairie n’a visiblement jamais lu le Coran et ses commandements assassins (4).

ttps://youtu.be/OZjDhMzmfqY

https://youtu.be/OZjDhMzmfqY

Et dire que le socialiste battu, Maurice Vincent, s’inquiétait pour l’avenir du vivre ensemble à Saint-Etienne!

https://youtu.be/V2-6ngQE-Y8

L’affaire du diner de cons ou la commande de Paris pour dégommer Perdriau

L’ordre est venu de la capitale. Du ministre de l’Intérieur Castaner, paraît-il. En langage de maffieux, on dit un contrat : celui d’exécuter Perdriau. Politiquement s’entend.

Alors l’appareil Macron, a investi un vieux footeux stéphanois, politicard rompu et figure de proue de son ancienne nouvelle politique innovante avec laquelle il a su si bien duper les crétins en 2017.

La commande politique vient de dégringoler de Paris : la République de Macron via Castaner veut une liste En Marche pour les prochaines élections municipales à Saint-Étienne. En toile de fond, un règlement de comptes : l’affaire du dîner de cons que j’avais relatée ici :

« Gaël Perdriau, le con du dîner de cons, tel qu’il s’est défini lui-même en revenant du banquet offert aux maires par Macron pour son début de quinquennat, sera l’invité… Une grande figure de traîtrise du monde ouvrier stéphanois enfonce Perdriau. L’ex-député socialiste Jean-Louis Gagnaire, accouru au râtelier de LA REM en 2017 et nommé référent Macron pour la Loire, règle ses comptes avec Perdriau… : https://ripostelaique.com/macron-sera-impitoyable-avec-perdriau-et-son-diner-de-cons.html

Alors tout se portant quand même candidat à sa succession, qu’il sait râpée, Gaël Perdriau était devant un choix cornélien : retourner bosser à ex ERDF-GRDF où l’on n’a pas grandement besoin de ses services, ou bien continuer d’exister un peu en politique et montrer sa tête à la tête de LR. Marché conclu, Jacob a bien voulu de lui parmi ses six vice-présidents.

Gaël Perdriau : «Je suis candidat à la mairie de Saint-Étienne»

https://www.leprogres.fr/loire-42/2019/10/19/gael-perdriau-je-suis-candidat-a-la-mairie-de-saint-etienne

Le maire de Saint-Etienne Gaël Perdriau devient vice-président des Républicains

https://www.leprogres.fr/loire-42/2019/10/23/saint-etienne-gael-perdriau-devient-vice-president-des-republicains

Entre une direction LR et une direction RN compatibles avec la miscibilité de la République dans l’islam, pas sûr que les Français soient d’accord. Surtout quand au delà de leur  tragique vécu quotidien, ils trouvent un écho dans les propos d’Eric Zemmour https://ripostelaique.com/on-peut-defendre-la-liberte-dexpression-et-les-propos-deric-zemmour.html

  1. https://ripostelaique.com/stephanois-paieront-80-000-euros-depolluer-labattoir-halal-de-perdriau.html

https://ripostelaique.com/mosquee-de-plus-a-saint-etienne-merci-perdriau.html

https://ripostelaique.com/saint-etienne-racaille-vandalise-ville-nettoie-contribuable-paie.html

htpps://ripostelaique.com/deux-plus-grands-espaces-evenementiels-de-saint-etienne-reserves-a-promotion-de-lislam-week-end.html

https://ripostelaique.com/le-maire-de-saint-etienne-denonce-le-terrorisme-jambon-beurre-beaujolais.html

https://ripostelaique.com/abattoir-halal-perdriau-a-saint-etienne-les-dr-thillier-et-de-peretti-sont-intervenus-a-luniversite-jean-monnet.html

https://ripostelaique.com/le-scandale-de-labattoir-halal-perdriau-a-saint-etienne.html

https://ripostelaique.com/saint-etienne-perdriau-artigues-se-prosternent-devant-lislam-a-la-mosquee.html

  et d’autres articles encore : https://ripostelaique.com/author/jacques-chassaing 

(2) Steel Saint-Etienne – Chantier Juillet 2019 Apsys https://youtu.be/pqkvTp8Ie0o

(3) Capteurs sonores: après l’avertissement de la Cnil, la Ville de Saint-Etienne renonce

https://www.leprogres.fr/actualite/2019/10/29/capteurs-sonores-la-cnil-avertit-la-ville-de-saint-etienne

(4) https://ripostelaique.com/author/hamdane-ammar

https://ripostelaique.com/author/sami-aldeeb

https://ripostelaique.com/author/pascal-hilout

Jacques CHASSAING




Un apostat de l’islam ne prêche pas « le pas d’amalgame »

Quand on est apostat de l’islam et qu’on le proclame sans cesse dans ses vidéos à qui veut bien l’entendre, on ne se fait pas l’avocat du diable musulman et on ne défend pas la thèse de l’islam défiguré par l’islamisme.

Pour une question de clarté et de cohérence, on ne doit laisser subsister aucune ambiguïté sur sa rupture totale avec cette idéologie mortifère. Comme si quelque part il avait la nostalgie de l’islam qui était le sien à une certaine époque de sa vie et qui lui était supportable et qu’il ne l’aurait pas apostasié s’il n’était pas devenu une arme de conquête de pouvoir.

Cet apostat semble ignorer que l’islam lui-même ne distingue pas le temporel de l’intemporel et qu’il est foi et loi, religion, État et monde.

Quant à l’islamisme dans lequel il ne se reconnaît pas, il n’est rien d’autre que cet islam essentialiste que Mahomet a fixé comme feuille de route aux musulmans.

Les islamistes ne défigurent pas l’islam, ils œuvrent à restaurer le Califat musulman, garant de l’unité des musulmans et de la régénérescence de l’islam.

Un retour à l’islam des sources avec une stricte application des préceptes coraniques et de la Sunna mahométane n’est justement pas attentatoire aux dogmes musulmans et encore moins une violation de sa loi censée régir tous les domaines de la vie des musulmans. Tout est strictement codifié, ne laissant absolument aucune liberté de manœuvre aux croyants dans l’accomplissement des simples actes de la vie, y compris les besoins naturels et les relations sexuelles.

On ne peut pas être musulman et vivre dans le refus de l’islamisme. Autant  abjurer l’islam.

Tout musulman revendiqué est un islamiste qui s’ignore.

Alléguer que l’islamisme n’est pas l’islam, c’est comme si l’on cherche à séparer les deux faces d’un même miroir. Il se nourrit de l’islam. Sans l’islam il n’y a pas d’islamisme et sans l’islamisme, l’islam n’est plus l’islam. Et le message mahométan aurait perdu son sens et sa substance.

L’islamisme est le moteur même de l’islam et son carburant.

Mahomet n’a pas créé une croyance, il a créé une idéologie politique où tout s’emmêle et se confond où plutôt que de s’engager sur des promesses terrestres irréalistes et irréalisables, il s’est engagé dans la voie des promesses qui exaltent les bas instincts du bédouin arabe.

Qu’ils soient  islamistes, musulmans voire chiites, ils ne sont des kouffars de l’islam. Leurs divergences ne sont pas si profondes entre eux quand bien même ils sont les premiers à se tuer entre eux. Mais il n’y a pas d’islam sans l’odeur du sang. Le prophète du carnage – comme il s’est défini lui-même – ne saurait laisser en héritage aux siens que l’amour du sang humain. Tous ces compagnons ont tous connu une fin tragique.

Les tueries et les divisions sont inscrites dans l’ADN musulman.

Il n’y a qu’un seul islam pour tous les musulmans de toutes les obédiences. Ils respectent les mêmes articles de foi, vénèrent le même prophète,  et ce sont les mêmes qui sortent dans la rue pour crier leur haine du non musulman ou leur colère contre les caricatures de Mahomet.

Ils s’amalgament parfaitement entre eux pour la défense de l’islam. Ils n’ont pas besoin d’un avocat pour plaider leur cause et appeler à ce que l’on fasse preuve de discernement entre eux.

Les islamistes ont le mérite de ne pas louvoyer avec leurs dogmes et ne trichent pas dans leurs rapports à l’islam, à la différence de ceux affublés du masque de la modération et qui avancent à visage masqué.

Car ces mêmes musulmans sont toujours les premiers à voter pour leurs frères islamistes en Tunisie et au Maroc et autrefois en Algérie.

Ces pseudo-musulmans modérés sont surtout des tartuffes nés. Ils sont aussi dangereux que les islamistes. Après tout, ils professent leur haine des non musulmans pendant leurs prières quotidiennes.

En cherchant à faire passer les musulmans pour un modèle de non-violence, les idiots utiles de l’islam, dont certains ex-musulmans, font preuve d’une imprudence coupable si ce n’est de complicité objective.

À se demander s’ils ne sont pas, eux-mêmes, la troisième branche de la trilogie islam, islamisme et faux apostats.

Quand on a été soi-même un ex-musulman déclaré, on doit savoir mieux que quiconque que l’islam ne se décline pas à toutes les couleurs et n’est pas modulable en fonction des besoins de chacun, spirituels et politiques.

L’islam n’est pas foi et l’islamisme n’est pas loi. Il est tout à la fois.

C’est pourquoi toute tentative de définition de l’islamisme en tant qu’utopie politique détournant l’islam de son champ cultuel et spirituel est une vue de l’esprit, une mauvaise foi manifeste, une ineptie sémantique et une tromperie sur la marchandise.

Mahomet était lui-même chef de guerre, chef religieux et chef d’État et quand on se réclame de lui, on ne peut faire le tri entre les trois sphères.

Tout musulman qui se prétend dans la voie de l’islam ne peut restreindre ses rapports à un seul champ. Il doit rester fidèle à son engagement mahométan dans son intégralité et appliquer scrupuleusement les préceptes coraniques.

L’islam n’est pas une simple croyance que l’on se borne à pratiquer dans un espace privé sans débordement sur le lieu public.

Il est de mode aujourd’hui de seriner que l’islam et l’islamisme sont deux entités indépendantes l’une de l’autre et que les musulmans sont blancs comme neige et les islamistes sont des méchants loups.

Il est certes vrai que tous les musulmans ne sont pas tous des islamistes mais seulement en apparence.

En effet, en vérité ils le sont tous, d’une part ils sont soumis aux mêmes dogmes et gouvernés par les mêmes lois, avec les mêmes interdits et des buts communs, propager l’islam, le martyr sur le sentier d’Allah et le combat des non-musulmans, et d’autre part tous les musulmans, quels qu’ils soient, feront toujours passer Allah et Mahomet au-dessus de leur conjoncture terrestre.

Ils n’ont que faire de leur patrie ; ils doivent tous œuvrer pour la construction de leur funeste oumma.

Le musulman inoffensif d’aujourd’hui est une bombe à retardement demain si les circonstances l’obligent.

Nourris tous à la même culture du mépris de leur propre vie et celle de l’autre.

Guidés par les mêmes principes destructeurs, il ne peut y avoir un musulman mu par la paix et un autre mu par la guerre.

Dès le lendemain de la mort du fondateur de cette idéologie totalitaire, expansionniste et ultraviolente, les musulmans ont toujours fait le choix de la passion mortifère pour régler leurs différends plutôt que celle de la raison.

Le schisme et les divisions sont consubstantiels à l’islam. Chiites, sunnites modérés ou radicaux sont les enfants de l’islam. Islamistes et musulmans ne sont que des frères siamois reliés au même organe vital qui est l’islam.

Pour combattre l’islamisme, il faut combattre l’islam. Et ceux des musulmans qui mènent la guerre à leurs frères en Syrie et en Irak ne manqueront pas un jour de retourner les armes contre les mécréants qui les soutiennent.

Si l’islam ne pose pas lui-même des frontières entre le sacré et le profane, il est absolument ubuesque d’établir un distinguo entre le musulman qui vit sa foi et l’islam qui l’affiche comme un trophée de guerre et qui s’active à l’imposer par la force de sa foi en la loi de l’islam.

Salem Benammar




Djihadiste : une « maman » ? Je vous interdis d’utiliser ce mot !


Je viens d’écouter les nouvelles en Belgique et ai entendu l’avocat d’Hafsa, Maitre Cohen, déclarer qu’une « maman » allait être rapatriée avec ses enfants. De plus en plus souvent, mon estomac se soulève au son de cette appellation si douce, si évocatrice, si significative, utilisée pour des monstres.
Je vous interdis d’utiliser ce mot, vous m’entendez ? Je vous l’interdis !
Je vous défends de le galvauder, de l’abaisser, de le corrompre, le dégrader, le déprécier, le flétrir, le souiller.

Cette femme le mérite autant qu’une couenne de porc celui de rosée printanière, qu’une cuvette de toilettes celui d’œuvre d’art, qu’une fiente de pigeon celui de fragrance. Un peu comme quand on donne aux horribles raps le nom de musique.

Un exemple ?
Je rentre dans des crèches, je tue des bébés blancs, attrapez-les vite et pendez leurs parents,
Écartelez-les pour passer le temps.
Divertir les enfants noirs, de tous âges, petits et grands,
Fouettez les fort, faites le franchement
Que ça pue la mort que ça pisse le sang
(Nick Conrad, « musicien »)

Maman, dans le langage de l’enfant et celui de l’adulte est le mot qui désigne la mère de famille.
Ah! maman! ma chère maman! » s’écria-t-il, sans pouvoir retenir ce cri parti du plus profond de son cœur (Verne, Enf. cap. Grant).

Mais elle, ta mère, ta maman, c’était elle qui vous faisait vivre tous, du matin au soir sans qu’il y eût pensée en elle autre que vous (Claudel, Tobie et Sara):
Figurez-vous toutes les choses qui pleurent autour de vous. Sachez alors que toutes les mamans du monde, les mamans des enfants et les mamans des animaux, pleurent de la même manière quand on leur a pris leur petit, puisque l’on a fait du mal à la vie que nous respirons, puisque c’est tout qui souffre du même coup, c’est la maison et c’est la rue! (Frapié, Maternelle).

La première prétendue « maman » qui m’a révulsée est le corbeau noir de Bourgogne-Franche-Comté qui, à mon avis, doit avoir été rappelée par Allah depuis belle, sa vie ayant été détruite. Et je pense que le monde entier est au courant.
La seconde est une ex-belge, ex-mère, ex-maman, ex-tout-ce-qui-est-beau-et-bon, tout juste une génitrice, une reproductrice du mal de la honte, de l’infâmie.

L’information a été confirmée par son avocat, Nicolas Cohen. Hafsa Sliti, 23 ans, séjourne dans le camp Al-Roj avec ses enfants. Le camp, actuellement aux mains de la milice kurde FDS, se situe dans une zone syrienne convoitée par la Turquie. Le père de la « maman » est un ancien membre d’Al-Qaida entré au sein de l’Etat islamique en Syrie. Hafsa, l’a rejoint depuis la Belgique. L’an dernier, elle a confié à un journaliste qu’elle regrettait son choix et qu’elle « souhaitait » purger sa peine en Belgique. Je rêve ? Depuis quand un monstre peut-il souhaiter quoi que ce soit ?

« L’avenir d’un enfant est l’œuvre de sa mère » (Napoléon Bonaparte). Il avait raison, l’empereur. Qu’avez-vous fait de leur avenir, Hafsa ? Vous le leur avez gâché, définitivement détruit.
Vous êtes pire que Madame Lepic, qui raillait et humiliait poil de carotte son petit garçon. Pire que Folcoche, sournoise, calculatrice, sadique, cruelle qui faisait fouetter ses fils par l’abbé. Car vos enfants n’ont pas d’avenir du tout. Plus un soupçon d’avenir, plus un seul atome de destin, ils n’ont plus que la violence, la peur, la faim, la soif, la douleur. Vous êtes contente ?

Elle demande donc, via une procédure en urgence, que les autorités belges lui octroient des documents de voyage pour elle et ses enfants, en passant par une ONG. Cette organisation pourrait alors intervenir auprès des gardes kurdes du camp et la remettre avec ses deux enfants – ses deux malheureuses victimes – à des instances belges, ce qui permettrait ensuite leur rapatriement.

D’autres avocats braillent également pour exiger le rapatriement d’autres douces créatures appelées « les veuves de Daech » : les enfants sont gravement sous-alimentés et souffrent de diarrhée chronique. “Ils font face à toute une série de carences. Nous avons des obligations internationales vis-à-vis des mineurs en situation d’urgence, nous devons les protéger. Le gouvernement belge manque de courage politique”. “Sur place, ces mineurs d’âge ne peuvent compter que sur leur mère.” Manque de pot, leur mère est un monstre.

Les baveux exigent que leurs clientes soient ramenées en sûreté le plus rapidement possible, en Belgique ou ailleurs. “Nous ne réclamons pas de pont aérien ou l’envoi de militaires sur place, mais bien que tous les moyens diplomatiques soient mobilisés pour qu’ils puissent être soignés”. En l’absence de réaction de l’Etat belge, les conseils réclament une astreinte de 7.500 euros par jour et par personne (rien que ça !), avec un plafond de 1,5 million par demandeur.
Les deux défenseurs aux noms évocateurs (Lahlali et Ozdemir) fustigent l’attitude du gouvernement belge, qui tentait de s’opposer au rapatriement.

Petite anecdote encourageante (je ne sais pas vous, mais un rien m’encourage, en ce moment), ce mardi, lors du débat sur la proposition de loi visant à interdire le port du séquestre aux bâchées voulant enlaidir les sorties scolaires, qui a été votée au Sénat, Jean-Louis Masson, un sénateur de Moselle bourré d’esprit, s’est fait remarquer lors de sa prise de parole. « On va sortir des sorcières d’Halloween pour accompagner les enfants lors des voyages scolaires”. Ajoutant judicieusement : “s’ils ne sont pas contents, ils ont qu’à retourner d’où ils viennent”. Bravo, Monsieur Masson !
Cette comparaison des femmes voilées aux “sorcières de Halloween” a bien entendu fait réagir sur les réseaux sociaux, devenus de véritables colonies de muzz.

A propos, tant que nous sommes en Belgique, si vous projetez de commettre une attaque au couteau à Brussels Airport ou à bord d’un avion de ligne au départ de Bruxelles, il vous suffit de commander un steak dans un des restaurants situés après le contrôle frontière, dans le Terminal A (Rapport d’un voyageur anonyme à la DH). Quand je pense que, par mesure de précaution, j’ai dû abandonner mon Rive Gauche adoré à une fonctionnaire début septembre !

Anne Schubert




Ces associations et ONG financées par les oligarques

L’oligarchie a créé de nombreux groupes qui permettent le recrutement et la transmission des ordres à l’élite qui les sert.

Il est important de connaître ces groupes et surtout les personnes en faisant partie.

FRANCE

La French American Foundation

https://www.voltairenet.org/article146888.html

La liste des « Young Leaders » de la French American Foundation est disponible sur le site américain :

https://frenchamerican.org/young-leaders/earlier-classes/

Une courte vidéo qui explique ce cercle :

https://youtu.be/scvyTEZycsc

Le club Le Siècle

https://youtu.be/QgNAu2d-wFg

https://youtu.be/Wt2Nau-9K8c

Une courte vidéo :

https://youtu.be/wSW9Of-7Ge0

Emmanuel Ratier (aujourd’hui décédé) avait écrit un livre donnant une liste des personnalités en faisant partie. « Au cœur du pouvoir »

L’Institut français des relations internationales (IFRI)

http://www.syti.net/Organisations/IFRI.html

L’Institut Aspen France

https://youtu.be/Wt2Nau-9K8c

La liste des « leaders d’avenir » est sur le site.

INTERNATIONAL

Le club Bilderberg

http://www.syti.net/Organisations/Bilderberg.html

Une courte vidéo :

https://youtu.be/WlWpsJrT3A8

À lire, le livre « la véritable histoire des Bilderberger » de Daniel Estulin.

Une petite partie des participants aux dernières réunions est disponible sur leur site :

https://www.bilderbergmeetings.org/meetings/meeting-2019/participants-2019

https://youtu.be/HTasfnZT7dg

La Commission trilatérale

https://www.monde-diplomatique.fr/2003/11/BOIRAL/10677

Une petite partie des participants est sur leur site :

http://trilateral.org/meeting.viewall

Le Club de Rome

C’est de là que vient l’imposition de la théorie du réchauffement climatique.

https://youtu.be/pZdm-w6FmHo

https://youtu.be/pZdm-w6FmHo

Le Council on Foreign Relations (CFR)

C’est la plus grande organisation des États-Unis. Créée à l’image du RIIA.

https://www.voltairenet.org/article14344.html

https://www.cfr.org/

Le Royal Institut of International Affairs (RIIA) (Chatham house)

https://www.chathamhouse.org/

Les fondations « philanthopiques » des oligarques ont également une grande importance dans leurs opérations. Elles financent universités et ONG.

Fondation Canergie / Rockefeller, Fondation Rothschild, Fondation Ford, Fondation open society (Soros), fondation Bill et Melinda Gates, fondation Annenberg, fondation Bertelsman

Ces fondations sont non seulement financées par les oligarques, mais aussi par des fonds publics comme la CIA, le National Endowment for Democracy (NED), United State Agency for Internatinal Development (USAID), Commission européenne, Conseil de l’Europe, Banque mondiale…

La fondation Ford (pratiquement une annexe de la CIA) :

https://ratical.org/ratville/CAH/FordFandCIA.html

Les fondations Soros

https://youtu.be/q0tk2Yeanjo

https://www.breizh-info.com/2016/08/16/48051/sorosleaks-milliers-de-fichiers-de-fondation-open-society-soros-devoiles

Pratiquement toutes les grandes ONG sont financées par ces fondations, de grandes multinationales, ou des organismes gouvernementaux. Quelques exemples d’ONG financées :

Amnesty international (fondation Ford)

Human Right Watch (fondation Rockefeller)

Médecins Sans Frontières (une quantité de multinationales, grandes banques)

Reporter Sans Frontières (NED, USAID, Open Society, Fondation Bill Gates…)

Transparency International (fondation Rockefeller, open society)

Ligue des droits de l’homme (open society)

Femen (Open Society)

Black Lives Matter (Fondation Ford, Open Society)

No Borders (Commission européenne, Fondation Rothschild…)

Extinction Rebelion (Fondation Ford, Open society)

À noter que les activités de certaines comme fondation Ford, Open society… sont maintenant cachées derrière d’autres fondations, car elles commencent à être connues.

https://youtu.be/OGpzsRq72Lc

« Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime, il est complice »

Georges Orwell

Beaucoup de ces ONG sont animées par des militants de gauche et d’extrême gauche et elles donnent du travail à des bons à rien qui, sans elles, pointeraient au chômage. Une nouvelle preuve de la collusion de l’extrême gauche sans-frontiériste avec l’oligarchie mondialiste.

Martine Chapouton

 




Symphonie municipale hongroise : nul n’est maître absolu en son pays

Gergely Karácsony, le nouveau bourgmestre de Budapest
Viktor Orban accepte la défaite en sa capitale qui est loin d’être défaite capitale

En hongrois, « Karácsony » signifie Noël. Les Budapestois ont vécu une nativité bien précoce lors des municipales du 13 octobre 2019 : le Fidesz de Viktor Orban perd la capitale et une partie de ses districts, de même que certaines grandes villes comme Pécs ou Miskolc.

Politologue universitaire, Gergely Karácsony remporte la capitale, pas tant par les vertus de sa propre personnalité que par la coalition d’opposition s’étant largement mobilisée en sa faveur selon le principe du vote sanction. Il bat ainsi Istvan Tarlos qui briguait un troisième mandat Fidesz.

Karácsony est également coprésident du PM ou Parti du Dialogue pour la Hongrie, de tendance écolo-centre-gauche. Ses objectifs sont de « remettre la Hongrie sur orbite européenne » et de promouvoir l’écologie.

Homard m’a tuer ? La patate aussi

Fidesz a commis une grosse bourde de marketing électoral en offrant 20 kilos de pommes de terre pour 1,20 € à tout Budapestois en échange d’une « promesse de vote Fidesz ». Vous ne rêvez pas, nous sommes bien au sein de l’UE en 2019… Les containers à patates sont arrivés, tout le stock s’est écoulé et Fidesz a perdu.

Les Budapestois n’ont visiblement pas apprécié cette forme de charité à peine voilée, ils veulent de la pêche politique, pas de la patate gastronomique. L’auteur de cette plaisanterie à coups de TIR, Zsolt Wintermantel du Fidesz, a d’ailleurs été battu dans son district par un pro-européen du parti Momentum.

Pour les fins palais, la pomme de terre entre dans la composition du fameux « rakott krumpli ».

Rakott krumpli ou gratin hongrois de pommes de terre
N’a pas fait recette en électorat, recette culinaire en addendum

Scandales à gogo-girls

La Hongrie connaît son lot de scandales impliquant aussi la nomenklatura Fidesz. Zsolt Borkai est un gymnaste de très haut niveau, médaillé d’or aux JO Séoul 1988. Bourgmestre de Györ (ville connue pour sa gigantesque usine Audi) depuis 2006, il a fait scandale en se faisant flasher en compagnie de filles de joie, et ce compris scènes explicites, alcool et autres joyeusetés fumantes à tous les étages du yacht du bon copain de famille.

Le hic, c’est que les Hongrois n’ont pas trop apprécié toutes ces frivolités puisque le programme Fidesz est plein de boniments au sujet des valeurs traditionnelles : famille, Église, bref tout le menu conservateur. Zsolt Borkai a tout de même été réélu à Györ le 13 octobre, ici la gloire de cet ancien sportif méga-talentueux aura certainement fait le reste. Il a toutefois quitté Fidesz après ce gigantesque cancan.

Zsolt Borkai : la grande forme érotique après la grande forme olympique

Les raisons de la colère

Le moteur de la croissance hongroise, ce sont deux facteurs essentiels : les investissements étrangers et les colossaux fonds européens. Actuellement, la Hongrie est confrontée à un double défi démographique : un taux de fécondité faible et une émigration bien trop élevée pour cette petite nation.

En 2016, Fidesz a même lancé un programme de rapatriement des expatriés, offrant 3 000 euros par personne à titre d’aide au retour, mais sans succès probant. Le patronat hongrois se plaint amèrement d’une pénurie de main-d’œuvre qualifiée qui effectivement fait les beaux jours du patronat allemand.

Viktor Orban est notre allié in-dis-cu-table face aux réalités identitaires européennes, ce qui amena la glorification du personnage politique. Notez que sa tâche ne fut aussi complexe que celle des patriotes français dans un pays où l’islam est généralement condamné indépendamment de toute orientation politique.

Au rayon des qualités, ajoutons également le bel exercice diplomatique d’équilibriste entre Merkel et Poutine, là où la diplomatie polonaise a échoué lamentablement, la cerise sur le gâteau étant les excellents rapports diplomatiques entre Budapest et Tel-Aviv, tout cela du made in Orban ! Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement : tout qui soutient Israël est notre allié inconditionnel.

La perfection n’est pas de ce monde et le revers de la médaille, c’est la mainmise croissante de Fidesz sur tous les secteurs de l’activité, et ce compris les médias et le monde judiciaire. Tout ceci inquiète non seulement la Commission européenne – puisque l’adhésion à l’UE implique le respect de l’État de droit – mais aussi une quantité non négligeable de citadins hongrois et c’est ainsi qu’il faut interpréter les Municipales 2019. En termes relatifs, Orban est certainement le Premier ministre le plus puissant d’Europe U27.

L’orbanisme reste maître du jeu

La coalition Fidesz-KDNP a remporté les municipales 2019 au niveau national. Mieux ou pire, c’est selon le point de vue de chaque Hongrois, Fidesz reste majoritaire au sein des 19 comitats (19 départements hongrois) et, disposant également de la majorité parlementaire, il peut donc serrer les boulons à tout moment et rendre la vie impossible aux bourgmestres de l’opposition comme Karácsony, par exemple en réduisant les budgets alloués.

Le champ d’action Fidesz est très très large, à faire pâlir d’envie certains « ultras » RL et RR. Et comme il reste plus de deux ans avant les prochaines parlementaires hongroises, le succès de l’opposition n’est peut-être que symbolique. Je ne serais pas surpris de voir tout ce beau monde libéral (libérâle ?) jeter l’éponge avant l’heure. Mais quelle serait alors la réaction populaire ?

Europe, terre de tous les paradoxes

À l’Est, au vu de son incroyable potentiel intellectuel et manufacturier, un Groupe de Višegrad – aux peuples largement pro-européens – totalement mûr pour des régimes libéraux de centre-droite et qui pourtant vit sous tutelle « illibérale », ce qui s’explique partiellement par une histoire contemporaine des plus agitées. Quarante années d’occupation soviétique laissent encore toujours des traces en matière de méthodologie politique.

À l’Ouest, des régimes nécessitant certainement des méthodes musclées visant à éradiquer au minimum l’islam politique mais le maximum est ici nettement plus souhaitable. Je suis républicain à 110 % mais je constate qu’il faut parfois perdre la raison républicaine pour ensuite retrouver sa version originale et j’ai bien l’honneur de citer notre France chérie.

Richard Mil

Traitement hongrois de l’islam : prends ton Coran et direction le cosmos !!!
Au fait, n’est-ce pas ainsi que le prophète sans propulsion quitta Jérusalem ?

Reset cuisine hongroise : recette rakkot krumpli
https://www.750g.com/plat-hongrois-ou-rakott-krumpli-r1817.htm
http://pique.assiette.over-blog.com/article-rakott-krumpli-ou-gratin-de-p-de-terre-hongrois-121910052.html