1

Gérard Larcher, la lettre des généraux vous est aussi destinée

Monsieur le Président,

Afin d’illustrer le « délitement de la patrie » qui inquiète nos militaires et, comme le confirme un récent sondage de l’ensemble des Français, je rappellerai quelques-unes des faiblesses inexcusables de la classe politique.
Puisque nous parlons de délitement, êtes-vous fier qu’après l’assassinat d’un couple de policiers à Magnanville dans votre département des Yvelines, après la décapitation de Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine toujours dans les Yvelines, ce soit à nouveau dans votre département, chez vous, à Rambouillet, qu’une policière ait été égorgée ?

Puisque nous parlons de délitement, êtes-vous fier que la presse se soit intéressée aux relations dangereuses de votre ami Pierre Bédier avec les milieux islamistes radicaux ? Êtes-vous fier d’avoir participé à sa réinstallation à la tête de votre département après sa condamnation à six années d’inéligibilité pour « corruption passive » et « recel d’abus de biens sociaux » ?
Puisque nous parlons de délitement, êtes-vous fier d’avoir répondu à celui qui vous informait il y a dix ans des trafics d’armes d’une ville voisine, Trappes pour ne pas la nommer, et vous prévenait des risques d’attentat, êtes-vous fier de lui avoir répondu : « Vous êtes pessimiste » ? Êtes-vous fier que certains intellectuels venus vous rencontrer soient allés jusqu’à vous dire : « Président, le problème des politiques, c’est leur lâcheté ».
Puisque nous parlons de délitement, êtes-vous fier, vous le prétendu gaulliste qui, pour être à la croisée de toutes les sensibilités, ne voulez surtout pas entendre parler de frontières, êtes-vous fier d’avoir, au lendemain des attentats de 2015, fait installer autour du Sénat, dans la plus grande discrétion, des grilles infranchissables ?

Puisque nous parlons de délitement, êtes-vous fier que votre prédécesseur, Christian Poncelet, ait refusé d’installer le drapeau français dans l’hémicycle au prétexte que la France allait prendre la présidence de l’Union européenne ? Êtes-vous fier, lorsque la même demande vous fut faite un peu plus tard d’avoir usé d’un stratagème pour que certains de vos collègues ne puissent vous imputer une initiative sans doute trop patriotique et pas assez européiste à leurs yeux ?

Puisque nous parlons de délitement, êtes-vous fier que le projet d’exposition sur les couleurs de notre drapeau, le seul au monde à avoir été représenté par les plus grands peintres de Delacroix à Picasso, êtes-vous fier que ce projet n’ait pu voir le jour et remplir d’étonnement et de fierté le cœur des Français ? Pensez-vous qu’on les rassemblera mieux autour de leur histoire en suspendant, pour le bicentenaire de la mort de Napoléon, sous le dôme des Invalides, au-dessus du tombeau de l’Empereur, le squelette en plastique de son cheval Marengo ?
Puisque nous parlons de délitement, êtes-vous fier d’avoir laissé une sénatrice socialiste déposer sur le bureau du Sénat une proposition de loi rédigée en écriture inclusive ? Êtes-vous fier d’avoir eu à la tête de la commission des affaires culturelles de la Haute Assemblée une collègue centriste qui, dans sa région, rédigeait des textes dans cette écriture illisible ?

Puisque nous parlons de délitement, êtes-vous fier que nos généraux soient obligés de vous rappeler que le rôle de nos armées, à l’instar de vos grilles infranchissables pour votre palais, sera demain, de par votre incurie, de protéger la France et les Français, si le malheur de ce qu’ils appellent pudiquement une « explosion » advenait ?
Puisque nous parlons de délitement, comment osez-vous déplorer, devant l’assassinat d’une policière dans votre ville, « l’atteinte au pilier de la loi et du respect de l’autorité de l’État », alors que vous-même n’avez pas utilisé, à l’encontre des représentants du CCIF et de l’ex-UOIF, le pouvoir de coercition qui était le vôtre ? Êtes-vous fier que le Sénat n’ait pas eu ce courage, que vous demandent d’avoir les militaires, d’appliquer la loi en poursuivant ces représentants en justice pour ne s’être pas présentés devant la commission d’enquête sur la radicalisation islamiste en juin dernier, quelques mois avant l’assassinat de Samuel Paty ?

Si la lettre des généraux fait tant de bruit, c’est qu’elle tient un discours de vérité que les politiques ne tiennent plus depuis longtemps tant ils se sont laissé gagner et paralyser par l’idéologie de la déconstruction. Si cette lettre fâche tant la classe politique qui se délecte dans le fantasme d’un putsch militaire pour surjouer une indignation dont elle n’est plus capable devant le délitement du pays, c’est que les militaires, approuvés par une large majorité de Français, pointent du doigt le somnambulisme de cette classe politique. Au gouvernement comme dans l’opposition, le déni de réalité est devenu le cynisme d’une stratégie de mauvaise foi pour se maintenir au pouvoir ou pour le conquérir.

« Moi, je ne peux m’habituer au terrorisme islamiste », avez-vous déclaré sur BFM TV au lendemain de l’attentat de Rambouillet. Vous rendez-vous compte de ce que vous dites ? Comme vos grilles infranchissables installées au lendemain des attentats de 2015, l’énormité de ce « moi, je » est la preuve de l’insupportable « nous d’abord » d’une classe politique qui n’a plus le souci de la France et des Français.

Jérôme Serri




Vu la réaction de Macron, les généraux ont tapé dans le mille !

Les réactions du gouvernement à la Lettre ouverte de 20 généraux sur le « délitement de la France* » prouvent que ceux-ci ont tapé dans le mille.
– près de 60 % des Français sont d’accord avec cette assertion.

J’ai été absolument choqué par la manière dont ont été traités ces militaires de haut rang qui n’ont fait que leur devoir en sonnant le tocsin afin d’inciter le gouvernement à mieux défendre notre pays et à faire appliquer ses lois. La mauvaise foi a été totale en feignant de croire qu’ils étaient en train d’organiser un putsch ! Le but d’une lettre ouverte étant moins d’obtenir une réponse de son destinataire que de propager ses opinions auprès d’un public averti. Ce public averti existe et les soutient (il y aurait plus de 20 000 signatures d’adhésion * et 58 % du peuple serait en accord avec le diagnostic proposé ! )
https://www.place-armes.fr/post/lettre-ouverte-a-nos-gouvernants

Je m’associe au deuil de ces « Brigandes » :

Les Brigandes l’heure de dire adieu mp4

https://www.youtube.com/watch?v=vMAooTB3Nyg

et ceci d’autant plus que je n’ai pas trouvé un seul Français lucide quant à l’origine du mal de cette invasion migratoire qui va nous déliter, à savoir : les résolutions de Strasbourg passées en 1975, l’acceptation de la stratégie de conquête de l’Europe, dite Eurabia, et le Pacte de Marrakech, dont l’adhésion n’a été soumise ni au Parlement et encore moins aux Français… Or, si l’on ignore l’origine du mal et que l’on refuse même de le qualifier, il n’y a aucune chance de guérir…

Les résolutions de Strasbourg
Le pacte euro-arabe d’islamisation de la France. La Résolution de Strasbourg de 1975 ouvre l’ère de l’islamisation de l’Europe à la demande de la Belgique, de la France et du Luxembourg au bénéfice des milliardaires et de leurs multinationales.

7 juin 1975 le jour où l’Europe a été vendue au monde arabe

https://www.youtube.com/watch?v=ifrFe3yns9k

Ce document (qui existe dans le fascicule n°2 d’Eurabia, publié à Paris) marque l’enregistrement de sa naissance, celui qui donne son fil conducteur et sa structure. En réalité il reproduit les Résolutions de l’Association parlementaire pour la coopération euro-arabe, l’APCEA, votées à l’unanimité à Strasbourg les 7-8 juin 1975.

Eurabia n’est pas une théorie conspirationniste mais une stratégie issue d’« une volonté politique conjointe » comme l’affirme l’éditorial du n°2 d’Eurabia

Le plan Eurabia
À la page ! » Le plan d’islamisation de l’Occident dévoilé par Jean-Frédéric Poisson !

https://www.youtube.com/watch?v=0IAoJHprgpg

Dans son ouvrage L’islam à la conquête de l’Occident Jean-Frédéric Poisson analyse en détail ce document stratégique, adopté par de nombreux États musulmans à l’automne 2000, qui vise « à installer à la place de la société occidentale déclinante une civilisation de substitution, l’islam, seule religion susceptible de rendre les hommes heureux ». Pour lui : « Il est nécessaire de marteler que l’islam ne se conçoit pas autrement que global. Sa revendication n’est ni seulement spirituelle, ni seulement juridique, ni seulement éthique, ni seulement politique : la revendication de l’islam est la charia tout entière, c’est-à-dire la mainmise sur tous ces éléments à la fois… Dans le cadre de cette charia, il est évidemment interdit de critiquer l’islam de quelque façon que ce soit, sauf à se retrouver, comme l’ont été d’innombrables intellectuels, journalistes, opposants politiques, clercs d’autres religions, emprisonnés ou exécutés… Et le seul fait de traiter la question du droit ou non de critiquer l’islam dans un pays occidental, où en principe la liberté de penser, de croire et de s’exprimer est garantie par la Constitution, constitue une reculade à l’égard de cet islam global. »

L’auteur affirme clairement que la question centrale de cette stratégie « est comment faire progresser la charia en Europe ? Et non pas comment aider les musulmans occidentaux à mieux vivre leur foi au quotidien. » Il précise, en se basant sur des documents, que « l’islam a [ainsi] le devoir de protéger ses enfants là où ils sont en fragilité, et, dans le même temps, de former ces mêmes enfants à user des faiblesses et bénéficier des services et des opportunités offerts par les civilisations adversaires pour renforcer leur présence et leur domination. En fait la présence et la domination de l’Oumma. »

Le plus inquiétant reste que « finalement, l’ambition de ce document n’est pas si cachée que ça. Il s’agit de profiter de la sécularisation des sociétés occidentales et de la faiblesse qui en découle pour implanter l’islam, le propager petit à petit, et le proposer à la fin du compte comme un nouveau modèle social. Les auteurs du document – en fait les États musulmans – considèrent que les communautés musulmanes occidentales doivent profiter intelligemment de la période difficile de transition que traverse l’Occident. Ou plutôt, puisque celui-ci semble sorti du christianisme sans avoir trouvé une colonne vertébrale de substitution, il est nécessaire d’en profiter pour faire de l’islam le nouvel horizon de l’Occident ».

La « Stratégie » d’actions indique clairement le chemin que suivent les communautés musulmanes installées en Europe : « Par réaction à la pression laïciste ressentie par les musulmans, il est nécessaire de renforcer l’attachement des jeunes aux principes de leur foi, à l’authenticité de la religion, et spécialement à la présence de cette expression dans l’espace public. C’est un devoir essentiel de sauvegarder l’identité culturelle islamique, pour lutter contre tout ce qui unit à la foi elle-même, et à l’attachement à l’islam.  » Comment mettre cela en pratique ? Deux sortes d’actions sont dévoilées : « la première est le renforcement des caractères culturels de la communauté musulmane et l’affirmation de l’attachement à l’identité islamique. La seconde est l’éducation des musulmans occidentaux. C’est un objectif stratégique de leur inculquer les principes et les fondements même de la culture islamique. »

Le pacte de Marrakech
Le Pacte mondial sur les migrations (PMM) ou Pacte de Marrakech, officiellement appelé Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, est un pacte mondial de l’Organisation des Nations unies visant à « couvrir toutes les dimensions de la migration internationale »*.

–  adopté le 19 décembre 2018 par l’Assemblée générale des Nations unies et ratifié par notre Président.
Selon la journaliste Elke Halefeldt de Heise  online, le pacte de Marrakech fait suite à un autre texte de l’ONU présentant différents scénarios démographiques pour l’Europe paru en mars 2000 et envisageant des « migrations de remplacement » intitulé « Migration de remplacement : une solution au déclin et au vieillissement des populations ?  »

Le texte indique qu’il faut « créer des conditions favorables qui permettent à tous les migrants d’enrichir nos sociétés grâce à leurs capacités humaines, économiques et sociales ». Il souligne le fait que les États doivent porter secours aux migrants empruntant des itinéraires dangereux ; tout signataire s’engageant à accepter de facto un large programme envers les migrants : éducation, droit au logement, regroupement familial.
.(Sources Wikipédia)

En réalité Emmanuel Macron s’en est servi, à titre personnel, comme le point d’orgue de sa politique mondialiste multiculturelle.
Certes son contenu n’est pas juridiquement contraignant et invoque la souveraineté nationale comme « principe directeur » 3. Des juridictions pourraient cependant s’en servir dans leurs décisions…
Le maire de Béziers ne s’y est point trompé quand il « twitte » : « Il faut dénoncer de toutes nos forces le Pacte mondial sur les migrations de Marrakech. Ce pacte est la fin des frontières, la fin des nations ; et la chasse à ceux qui contesteront l’immigration massive. ».

D’autres chroniqueurs lui ont emboité le pas :
Le Pacte mondial sur les migrations pourrait devenir contraignant
https://www.lefigaro.fr/vox/politique/2018/12/11/31001-20181211ARTFIG00181–le-pacte-mondial-sur-les-migrations-sera-contraignant-pour-les-etats.php
« Le Pacte de Marrakech est un appel à la censure des médias politiquement incorrects »
https://www.lefigaro.fr/vox/medias/2018/12/11/31008-20181211ARTFIG00274-le-pacte-de-marrakech-est-un-appel-a-la-censure-des-medias-politiquement-incorrects.php

Beaucoup comptent sur l’arrivée des élections pour stopper cette avancée de la destruction de la France par des mondialistes affairistes apatrides qui se croient des progressistes (alors qu’ils ne sont que le contraire : des régressifs pour l’immense majorité d’entre nous). Je n’y crois pas du tout car, nonobstant un système électoral qui ne permet pas au « politiquement incorrect » de percer, renforcé par des médias, dits « mainstream » concentrés et contrôlés, détenant les clés des campagnes de communication, qui contrôle l’authenticité des résultats (collation et remontées) des élections, au sein du ministère de l’Intérieur ? Personne hormis des fonctionnaires soumis ; quant aux votes par correspondance ou électroniques, dont on commence à nous rebattre les oreilles, cela rend encore plus possible la fraude !

Je suis donc un Cassandre endurci qui n’espère qu’une chose : c’est d’être démenti dans les faits mais qui, en attendant comprends parfaitement le chant de désespoir de ce groupe de jeunes gens lucides et de Joël Labruyère, vis à vis duquel je me projetterais volontiers…
Les Brigandes – C’est foutu la France

https://www.youtube.com/watch?v=cpGWNPjgIpM

https://www.youtube.com/watch?v=cpGWNPjgIpM

Patrick Verro




Pendant que la France s’effondre, Macron veut punir les militaires

Macron et le gouvernement des incapables ont rendu la France ingouvernable. Pendant que le pays s’effondre économiquement, politiquement et socialement, les militaires sont les seuls à même de réagir. Le gouvernement des incapables est paralysé et les institutions sont en déliquescence. Il en résulte que Macron, et tout particulièrement son gouvernement fantoche, avec son premier ministre qui parle dans le vide, sont responsables du chaos islamo-gauchiste et de la débâcle actuelle de la France. Ils devront tous être tenus pour responsables dès 2022. La France ingouvernable du fait du chaos islamo-gauchiste ne peut être sauvée à moins que des Généraux influents, collectivement et individuellement, décident de s’impliquer et de créer les conditions politiques, économiques et sociales, qui pourront faire remonter la France des profondeurs du chaos islamo-gauchiste créé par Macron avec sa doctrine gay-friendly : Benalla n’est pas mon amant !

Est-il possible de sauver la France ingouvernable tant que l’incapable Macron est à l’Élysée ? NON !

C’est pourquoi la plupart la majorité des Français n’en doutent plus : Macron doit partir !

Dans la tribune des militaires, ils ont proposé une doctrine afin de remettre le pays sur pied. Il est plus urgent que jamais de s’engager dans cette voie. La Droite Nationale ne vise pas un changement de régime, mais la création d’un système étatique patriote qui soit en capacité de reconstruire les institutions nationales et l’économie du pays. Elle permettra de rétablir la confiance dans un gouvernement National et rendra les hauts fonctionnaires patriotes aptes à rétablir la confiance dans une gouvernance Nationale retrouvée.

Un système judiciaire National et indépendant des activistes immigrationnistes mondialistes de Soros est essentiel pour assurer la transparence de la justice Nationale et renforcer la confiance des Français.

La politique de Macron gay-friendly et des activistes des loges maçonniques socialistes GOF-LGBT occultes au pouvoir a permis aux politiciens socialistes LGBT de poursuivre leur seul intérêt personnel pour la Genderification des enfants des écoles et la LGBTisation de la France aux dépens des mœurs du pays.

Des alliances ont été formées, entre les islamo-gauchistes de l’Anti-France et Macron gay-friendly !

Il s’agit de maximiser le contrôle des loges maçonniques socialistes GOF-LGBT et des activistes de Soros sur le gouvernement islamo-gauchiste de la France pour accroître la richesse de la gauche caviar !

Seules les forces armées sont capables de tenir bon face à la corruption de la France par la gauche caviar au pouvoir avec Macron. La propagande des islamo-gauchistes de l’Anti-France avec l’aval de Macron est bien connue et largement répandue avec cette corruption qui règne dans les milieux politiques de gauche.

Le mode de vie extravagant de l’élite politique de la gauche caviar illustre le chaos islamo-gauchiste créé par Macron avec sa doctrine gay-friendly : Benalla n’est pas mon amant ! Et le peuple français le sait !

Si on laisse ces conditions du contrôle des loges maçonniques socialistes GOF-LGBT sur la France et du contrôle des activistes de Soros sur le gouvernement islamo-gauchiste de la France perdurer, le pays court à la faillite morale et politique, ce qui permet aux groupes terroristes d’entretenir le chaos dans le pays.

En dépit de ses déclarations publiques Macron ne défend pas la souveraineté nationale !

Dans le cadre d’une alliance vieille de nombreuses décennies avec la gauche, les loges maçonniques socialistes GOF-LGBT ont utilisé toutes les ressources du pays pour faire plier les dirigeants et soumettre les Français. Les activistes islamo-gauchistes de Soros imposent leurs manœuvres politiques immigrationnistes qui ont conduit la France au bord du gouffre et cela, à dessein, avec la partition du pays en communautés et en fiefs islamistes séparés et toujours potentiellement en guerre de guérilla contre la France et les Français.

Malgré le consensus majoritaire de la population en faveur de la tribune des militaires pour protéger la souveraineté du pays, les dirigeants incapables actuels ont poursuivi leur inaction qui a détérioré la vie de la population. La paralysie politique actuelle et l’incapacité à gouverner de Macron poussent la France islamisée vers la désagrégation et l’effondrement. Les citoyens ont perdu le droit à la parole et seule la tribune des militaires leur redonne fierté et courage pour reconstruire le pays dégradé par l’Anti-France de Macron.

Les bourgeois de la gauche caviar ont leurs valets et leurs bouffons avec Macron et le gouvernement des incapables qui font la France ingouvernable pour leurs sur-profits. L’islamo-gauchisme radical et délétère est à la manœuvre avec les ravageurs écolo-gauchistes complètement allumés contre les sapins de Noël !

Et en même temps, la population ouvrière soumise aux petits bourgeois, les notables de province des loges maçonniques socialistes GOF-LGBT comme le frère Bertrand, représentant de la droite socialiste molle, est dominée par les invisibles des loges maçonniques qui dans l’ombre écrasent la France et les Français.

En plein confinement, alors que les amendes pleuvent sur les citoyens qui font le moindre écart, on découvre la vie luxueuse de ces gens des médias et de la gauche caviar dans des restaurants clandestins où se rencontrent les nantis pour des dîners somptueux hors de prix au mépris des règles sanitaires communes.

Après les paroles vides de Macron à la télé, le gouvernement des incapables a réussi l’exploit de créer une bérézina médiatique sur la question du respect des consignes sanitaires, mais pas pour tous !

Le problème est que la France et les Français sont tellement habitués aux scandales de Macron avec sa doctrine gay-friendly : Benalla n’est pas mon amant ! qu’ils jugent que les incapables qui nous gouvernent sont au-dessus des lois. C’est pourquoi la tribune des militaires est accueillie avec une grande bienveillance.

Cette tribune exceptionnelle met un coup de projecteur sur le déclin de la France avec toutes les connivences entre les membres de la gauche caviar bobo-médiatique et pédophile, Macron et les incapables qui nous gouvernent. On comprend la solidarité de classe entre Macron et tous les rentiers profiteurs de la république des Homards contre le peuple et surtout contre les classes populaires qui fument des clopes et qui roulent au diesel. Cette connivence entre les journalistes de gauche, Macron et les profiteurs politiques de la gauche caviar est connue de tous. Les associations, les cercles, les conseils, les comités bidon de gauche, tout le monde en profite grassement avec toutes les rentes de situation et les subventions de Macron !

Le Salon beige, Marion Maréchal : Les militaires sont des citoyens qui ont quelque chose à apporter au débat public. Marcos : Marion a beaucoup d’aisance, de compétence, ses analyses sont fines, elle est franchement de droite, nationaliste. Elle garde son sang-froid devant toutes les tentatives de déstabilisation.

Bref, elle est donc un excellent débateur à propos de l’immigration-invasion !

Le Salon beige : Attentat de Rambouillet : il ne s’agit pas d’un islamiste, mais d’un bon républicain !

Michel Janva : L’Islam en France : Finalement nous avons perdu un héros des valeurs républicaines : il a égorgé comme les grands ancêtres de la Révolution. Qu’il soit Tunisien, musulman et qu’il ait fait plusieurs références au jihad ne change rien à l’affaire. Cet homme n’était pas seulement un adepte de la religion de paix et d’amour, mais aussi de la religion progressiste de gauche des droits de l’Homme et du citoyen !

Le Salon beige : Chronique terroriste et islamiste : Et en même temps, l’islam n’a rien à voir avec les terroristes ! Pour la campagne de Macron, le chef d’état-major des armées déclare que Barkhane contribue à diminuer les risques populistes : « Nous sommes ici pour assurer notre sécurité pour les 30 ans qui viennent, car si nous laissons le chaos s’installer, les États sahéliens vont s’effondrer, laisser la place à l’État islamique, ce qui provoquera une pression migratoire sur l’Europe avec tous les risques populistes que cela entraînera.

Ne fait-il pas de la politique ? Chacun sait ce que signifient les risques populistes en France : il s’agit du risque de l’arrivée au pouvoir de partis comme le Rassemblement national en France. Le rôle des armées est-il de protéger les Français des terroristes de Daesh ou de protéger Macron du risque populiste ?

Le Salon beige : L’actualité vient confirmer l’alerte de la dizaine de milliers de militaires. Pendant que le gouvernement s’acharne à condamner les militaires qui ont publier une tribune décrivant la grave situation de notre pays, un policier s’est encore fait lyncher à Bagnolet. Dans un entretien au Parisien, le général François Lecointre, chef d’état-major des armées obéit à Macron qui veut des mesures sévères à l’encontre des signataires de la tribune publiée par Valeurs actuelles, au risque de faire croître le ressentiment au sein des Armées : Aujourd’hui, on dénombre 18 personnes en activité, dont quatre officiers, parmi les signataires, sur 210 000 militaires en activité. […] Je souhaite que leur mise à la retraite d’office soit décidée. Ces officiers généraux vont passer devant un conseil supérieur militaire. Ensuite, Macron signera le décret de radiation.

Et en même temps, lors de l’interpellation de dealers à Bagnolet (Seine-Saint-Denis), un policier s’est retrouvé isolé et a été passé à tabac par plusieurs individus qui voulaient le tuer : « Tuez-le, c’est un sale chien de flic, tuez-le« . Et en même temps : Quelles sanctions pour les soldats d’active ? Des sanctions disciplinaires militaires voulues par Macron : Mon intention est qu’elles soient plus fortes pour les plus gradés. Je considère que plus les responsabilités sont élevées, plus l’obligation de neutralité et d’exemplarité est forte.

Voilà pourquoi un sondage montre qu’une majorité de Français soutiennent la tribune des militaires contre Macron ! Ils savent que rien, dans cette tribune, n’appelle au coup d’État ni à la révolte, au contraire.

Le Salon beige : Macron, agent de corrosion nationale. On a vu son goût pour l’exhibitionnisme et un style oscillant entre l’enflure d’un discours hyperpersonnel et le vide de sens absolu. Avec ses « Je ne céderai rien » à répétition, aussi crédibles que des promesses d’ivrogne, on a vu toute sa capacité à l’imposture en politique, même quand il parle de séparatisme islamiste, même (ou surtout) quand il croit jouer au petit chef de guerre en pantoufles à la télé dans sa gestion calamiteuse de la crise sanitaire du Covid.

Le Salon beige : Faudra-t-il traduire le général Lecointre devant un conseil supérieur militaire ? Dans un ouvrage collectif, Le Soldat XXème-XXIème siècle, sous la direction de Lecointre, le Général Jean-René Bachelet évoquait le droit et le devoir de désobéir ! Lecointre est un général aux ordres de Macron, c’est-à-dire apte à retourner sa vareuse aussitôt que le vent tourne et lorsque son intérêt personnel est en cause.

Le Salon beige : Liberté d’expression des militaires : hypocrisie, obsolescence ou arbitraire politique ? Lecointre, chef d’état-major des armées aux ordres de Macron, s’exprime contre la tribune signée par plus de 15 000 militaires à la retraite, dont une trentaine de généraux (2S) quand 58% des Français approuvent cette tribune et que plus de 70% jugent qu’il existe réellement un délitement de la société française. On se souvient de la magnifique haie d’honneur dont avait bénéficié le général Pierre de Villiers viré par Macron.

En général, les militaires d’active n’aiment pas que Macron agresse injustement un des leurs !

Et encore moins, lorsque cela se fait sur ordre des politiques pour de basses raisons politiciennes… On a compris que les sorties médiatiques des ministres islamo-gauchistes à la botte de Macron ne servent qu’à donner des signaux à l’électorat de gauche pour 2022 pour un front républicain imaginaire anti-MLP.

Le Salon beige : Un général à la retraite n’a-t-il le droit de s’exprimer que s’il partage les opinions du Modem ou de LREM ? La Parly soumise au diktat de la gauche (de Libération) condamne la tribune signée par plus d’un millier de militaires à la retraite dénonçant à juste titre le délitement de la France et du pouvoir. Et elle insulte les 24 généraux qu’elle traite d’irresponsables et 77 colonels et 118 lieutenant-colonels !

Le Salon beige : Si la Grande muette est en sommeil durant les périodes de calme, elle sort de sa torpeur en période de tempête et resserre les rangs. Jean-Pierre Fabre-Bernadac, ancien militaire et capitaine de Gendarmerie, vient de publier un ouvrage pamphlétaire : « Les damnés de la France » une charge énergique contre les biens pensants. « La Lettre ouverte à nos gouvernants répond à nombre de militaires de tous grades qui me faisaient part de leur ras-le-bol devant les atermoiements de nos gouvernants. Les militaires ont une place de choix dans la société pour observer avec attention la désagrégation de la nation ». Macron semble plus occupé à parler de l’imposture sanitaire et du changement climatique, la véritable religion mondiale pour faire peur aux gens et les soumettre au grand Reset mondialiste, que par les vrais dangers sécuritaires.

Le Salon beige : Un gouvernement patriote devrait se réjouir d’une lettre de soldats manifestant leur angoisse sur les périls. Bernard Antony : « Alors qu’il n’est guère de jours où un ou plusieurs crimes ne soient perpétrés par des islamo-jihadistes et par des voyous de tous les trafics, alors que sans cesse, de jour et de nuit, dans un nombre toujours plus grand de villes des bandes de barbares s’adonnent à des tirs de mortiers à des fins de provocation, d’intimidation, de terrorisation des Français, alors que l’insécurité s’accroît partout, renvoyant notre pays à une réalité analogue à l’ensauvagement des temps barbares des grandes invasions, l’expansion conquérante de l’oumma islamique fait que, comme dans tous les pays d’islam, les populations chrétiennes ou juives ne vont avoir que le choix entre l’extermination du jihad ou la réduction en dhimmitude et les athées islamo-gauchistes progressistes n’auront d’autre choix que la conversion ou la mort ! »

Thierry Michaud-Nérard




Lettre aux Français : saisissez la perche des généraux, nom de Dieu !

 

Bonsoir à tous

Je me permets, du haut de mon tout petit pays qui n’est d’ailleurs plus le mien depuis les trahisons des fumiers qui le massacrent (pacte honteux de Marrakech pour n’en citer qu’une) de m’adresser à vous en ma qualité d’auteur de Riposte Laique et donc au courant de la plupart des horreurs qui « se déroulent » (Zineb) actuellement.

Le 13 avril, des héros vous ont tendu une perche. Une immense perche. Un tronc d’arbre ! Que dis-je, un pilastre, une cariatide, un baudrier de sauvetage…. Saisissez-le, nom de dieu ! Il est là ! Vous pouvez sauter en marche, le moteur tourne déjà !

 

Nous, auteurs de RL, tentons chaque jour de vous exposer les horreurs commises par les politiques qui se gobergent de vos sous sans rien foutre pour vous protéger, et de vous prévenir des dangers de votre somnolence.

Valeurs actuelles, Résistance républicaine, Vlaams Belang et bien d’autres, en commençant par JMLP, et surtout, surtout, Monsieur Zemmour doté lui, d’un paquet d’intelligence, se font trainer devant les tribunaux comme des malpropres.

Cela ne vous suffit pas, manifestement. Il vous faut plus pour vous ouvrir les yeux ? Encore un nouvel attentat majeur, un dix-millième égorgement, une centaine d’églises incendiées, pour vous réveiller enfin, vous sortir de votre torpeur ?

On ne dort pas quand le navire coule. On agit, on saisit les bouées, on grimpe dans les barques et on rame. On dormira plus tard !

Et ce mois-ci, par moins de 20 généraux ont eu le courage de monter au front pour vous. (Eux, qui sont vieux, retraités, hors service, au point de trainer les savates …) Ont risqué leur peau pour sauver celle de millions de léthargiques. Plus de 56.000 signatures ont déjà été récoltées.

Une bouée, une balise, un treuil…Vous êtes en train de vous noyer, et on vous lance des mètres de cordage ! Saisissez-le, par Jupiter ! (Non, pas le nabot, le vrai !)

Vous n’allez tout de même pas tomber dans le panneau construit par macron et ses suppôts ? Vous allez vous accrocher à ces hommes de grande valeur, ces hommes qui, loin d’être en charentaises, ont eu le courage de crier haut et fort ce que la plupart d’entre nous préfère taire par confort, par lâcheté. Il suffit de les soutenir…Imaginez donc, une France sans les violences quotidiennes, sans les tueries, les viols, les racailles qui nous pourrissent la vie ! (Personnellement, sans les torchons islamistes me comblerait pour commencer). Il vous suffit de les suivre, ils vous montrent le chemin.

C’est « une lettre empreinte de conviction et d’engagement pour demander au président de la République de « défendre le patriotisme ». Demander, pas menacer.

« En France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu et on persécute ceux qui sonnent le tocsin ». Nicolas de Chamfort

Si vous lâchez les militaires, vous n’êtes rien de plus que les ordures qui attaquent les pompiers, incendient les policiers, tirent sur les médecins d’urgence.

Quelle langue leur faut il parler pour que nous les comprenions ?

Chic, encore une autre pétition : Démission du président Macron ! Place aux généraux. (mesopinions.com). Signée et diffusée.

Anne Schubert




Peut-on encore ironiser sur les prétendues violées de Zemmour ?

Quand DSK pressentait que “Ils” allaient l’attaquer sur le fait qu’il soit juif, l’argent et les femmes, il n’imaginait certainement pas quel piège vicieux on lui tendait. Qui “Ils”? Qui a la capacité de monter une telle machination contre un citoyen français, de la notoriété de DSK, candidat à la Présidence, sur sol américain ?
Depuis DSK, « l’agression sexuelle” est devenue une arme imparable. Plus un jour ne passe sans son lot de « sexe-criminels ».

Monsieur Fillon a été éliminé par un autre piège.
Qu’y a-t-il de commun entre les deux procédés? On ne les a pas attaqués honnêtement, de front, en contestant leur capacité à gouverner la France. On les a attaqués de biais. On peut même dire qu’on les a descendus en leur tirant dans le dos. Ce qui, normalement aurait dû susciter l’indignation. Mais non, ça a fort bien marché.

DSK ou Fillon auraient-ils été de meilleurs Présidents que ceux dont souffre la France ces dernières décennies ? Mais ça c’est une autre histoire.
Que nous réserve 2022 ? Parmi les nombreuses personnes remarquables qui veulent, honnêtement, sauver la France, il n’y a pas de personnalité politique qui fasse l’unanimité. Mais il y a le curieux “outsider” Zemmour. Même si on ne l’aime pas, on est fasciné par son intelligence, sa culture et son patriotisme. Et voilà que des “Zemmour for président” s’élèvent de toute part. Pour “Eux”, Zemmour est dangereux. Un débat télévisé Zemmour/Macron ne fait pas de doute. “Ils” doivent abattre Zemmour encore avant qu’il n’ait annoncé une possible candidature. Et vlan, voilà Gaëlle qui ouvre les hostilités avec l’arme fatale de l’agression sexuelle… d’autant plus ridicule que le misogyne Zemmour n’a rien d’un charmeur.

C’est tellement ridicule qu’on ne peut que tourner cette manœuvre en dérision comme je le fais dans mon article.

De mon temps, quand un mec nous disait qu’on avait une jolie robe…

Je me demande ce que “Ils” vont bien pouvoir inventer pour enfoncer le clou. Alors j’imagine la suite de leurs élucubrations et j’ajoute un commentaire à mon article “C’est encore pire : il s’agit là d’un attentat terroriste d’un fanatique de droite (Zemmour) qui est allé, avec préméditation, agresser une promesse de la politique française. En réalité Gaëlle allait devenir la première femme président de la France et Zemmour lui a salopé sa carrière intentionnellement pour pouvoir prendre sa place l’an prochain.” (ceci est-il une boutade ou bien une possibilité réelle ?).

Parallèlement la fameuse lettre des généraux provoque l’adhésion d’un nombre croissant de militaires et de citoyens. Pour “Eux” ça devient de plus en plus dangereux. “Ils” vont devoir sabrer dans le tas. La ministre promet des sanctions. Mais que va-t-il arriver si le peuple se range aux côtés des militaires ? “Ils” vont devoir attaquer de tous les côtés et puisque “l’abus sexuel” est imparable, on peut s’y attendre.

Parallèlement le lieutenant-colonel Guillemain publie “Macron le pire fossoyeur de la France”.

La situation est en train de “Leur” échapper des mains, «Ils» vont devoir réagir, et vite et fort… J’en déduis qu’une légion de femmes va se lever et attaquer tous ces militaires en les accusant d’abus sexuels et donc que “Ils” vont dire que “Il est grand temps d’examiner les abus sexuels commis par le Lt-colonel Guillemain qui sans aucun doute aura, lui aussi, profité du prestige de l’uniforme pour molester d’innocentes victimes.” Et que “Tout ça c’est du vent. Ce qu’il faut c’est enquêter sur les abus sexuels commis par ces mâles qui profitent du prestige de l’uniforme pour molester des victimes innocentes. Le salut de la France en dépend.” (est-ce une boutade ou bien est-ce une possibilité réelle ?).

Mon Dieu! La réaction! Je reçois un message affolé de la rédaction de Riposte Laïque qui dénonce “les saloperies” signées de mon nom dans les commentaires, même de mon propre article pour défendre Zemmour. Et, puisque ceux qui connaissent mes 260 articles publiés dans RL, ne peuvent pas croire que j’aie écrit ces saloperies, il ne peut s’agir que d’une usurpation d’identité…

En temps normal, j’aurais répondu “M’enfin, vous ne savez donc plus ce que c’est que l’ironie ?” comme je l’ai souvent écrit quand un lecteur n’avait pas compris que mon texte était du second degré. L’enseignement du français n’est plus ce qu’il était. Mais là nous ne sommes plus « en temps normal ».
Quand on dit que quelqu’un fait de l’ironie, souvent on croit qu’il raconte un truc marrant pour faire rigoler. Mais l’ironie ce n’est pas ça du tout. L’ironie c’est dire le contraire de ce qu’on pense, de façon provocante, pour le rendre plus percutant. (cf. les vidéos de Pierre).
Au vu de mes 260 articles précédents, pourrait-on imaginer que j’insulte Zemmour, l’armée ou la France ? Bien sûr que non. Et pourtant on l’a cru.

Je remercie la rédaction de RL de m’avoir interpellée car la situation est grave et moi-même je ne m’en serais pas aperçu sans leur intervention. En effet, je vis dans une solitude tout à fait zen alors que d’autres sont déjà sur les barricades.

Quelques heures plus tard une connaissance m’envoie ceci : “Aurore Van Opstal, journaliste belge, confie que lors d’une rencontre dans un café avec Éric Zemmour près du Figaro, ce dernier lui aurait « caressé le genou avec sa main », sous la table et « serait remonté jusqu’à l’entrejambe » alors que le père de la journaliste se trouvait à côté d’eux. « J’étais tétanisée, sous le choc. Je ne comprenais pas ce qu’il se passait », (joli lapsus) ajoute-t-elle. »

La chasse au Zemmour est donc bien ouverte… On peut donc bien s’attendre à de nouvelles bordées de vraies “saloperies”.
Ce même après-midi, un ami, un monsieur très sérieux, septuagénaire, m’écrit qu’il s’est gravement blessé en tombant de son lit pendant qu’il rêvait qu’il était poursuivi par la police montée dans le bois de la Cambre près de Bruxelles…
Vous imaginez l’effet des charges de police à cheval sur le psychisme d’un vieux monsieur, tout à fait tranquille et équilibré, pour qu’il en fasse des cauchemars ?… Mais alors quel effet sur les personnes vulnérables, les jeunes et les enfants ?

La somme de ces éléments prouve que les esprits sont à cran. On ne pense plus normalement. Un an de confinement, masques, violences verbales, policières, gouvernementales… Tout le monde est à cran… Il est désormais impossible de faire de l’humour, de l’ironie, de dire ce qu’on pense car la moindre parole peut déclencher des réactions incontrôlables. Il va falloir peser chaque mot.

Attention, Gérard Boyadjian ! Avant-hier, moi aussi j’ai pensé écrire un article dans lequel j’aurais raconté que, moi aussi, Zemmour m’a violée. Depuis hier je n’oserais plus car le risque qu’un tel article soit versé comme pièce à conviction au dossier contre Zemmour est réel. Un juge peut vous dire : «M’enfin, vous écrivez noir sur blanc que Zemmour vous a violé(e) et maintenant vous vous rétractez ? Vous invoquez des sornettes comme l’humour ? Mais on ne fait pas d’humour avec des accusations aussi graves ! Combien vous a-t-on payée, que vous a-t-on promis, vous a-t-on menacé(e) pour que vous vous rétractiez ? Qui ?

L’extrême droite bien sûr ! Allez : grosse amende et au trou pour parjure.» Vous répondez quoi ? N’est-ce pas ce genre de mésaventure qui est arrivée à Marine Le Pen et à Christine Tasin ?
Un dessin sur Facebook montre une cocotte minute au bord de l’explosion avec le commentaire “la Belgique fait un drôle de bruit”… Il n’y a pas que la Belgique.

Anne Lauwaert




Déconstruisons l’Histoire avec Macron: Vercingétorix était un truand !

Dans notre série de grands entretiens avec le président de la République, nous abordons ce jour 
un héros français sujet lui aussi à controverse : Vercingétorix.
Riposte Laïque : Monsieur le Président, Vercingétorix représente pour vous le précurseur
cauchemardesque d’une Jeanne d’Arc surévaluée. Pouvez-vous nous en dire plus ?
Emmanuel Macron : Bien sûr. Benjamin Stora, que j’ai chargé de travailler sur le personnage, est formel :
le Gaulois puant l’aligot est un fantasme de l’extrême-droite, très pratique pour dissimuler le projet
de me faire quitter l’Élysée en 2022. Stora, c’est du très lourd, un con tournable…
RL : Vous voulez dire incontournable.
EM : Voilà. Stora est à l’honnêteté intellectuelle ce que le nuoc mam est au kouign amann.
RL : Eh bien, nous sommes toute ouïe, affamés et nasaux frémissants.
EM : En fait, le moustachu est un fils de famille qui fait le désespoir de son père, lequel est accordeur de cornemuse auvergnate à Clermont-Ferrand dans les années 40.
RL : De l’Occupation ?
EM : Non, de la Guerre des Pôles.
RL : Vous voulez dire des Gaules ?
EM : Oui. Des gnôles. Bref, il résume à lui seul les tares de la race qui sera ensuite française :
bambocheur et pochetron, tricheur aux cartes, querelleur et bouffeur de tripoux. L’horreur absolue.
J’en ai encore des remontées d’estomac.
RL : Ça ne pouvait donc pas durer.
EM : Si signore. Son père le fout à la porte et le voilà qui court la campagne à la recherche de gens à gruger. En chemin il s’acoquine avec un Slave gallisé, graveur sur pierre de dessins pornographiques, un certain Goscinnix. Les deux hommes écument les tribus gauloises et se font une réputation de sac et de corde, comme on dit chez Albert Musca.
RL : Vous voulez dire chez Alexandre Dumas ?
EM : Oui, c’est ça, comme dans les romans de Gustave Blazac. Je connais mes classiques.
RL : Ça va loin, des choses pareilles. La suite peut logiquement se deviner. Le soi-disant chef de guerre est en vérité un truand de bas étage, un spadassin sans foi ni loi, et lâche bien évidemment.
EM : Natürlich, mein herr. Un vrai héros français. Des plaintes, parmi lesquelles celle de la famille
Vercingétorix, sont déposées contre la bande de malfrats qui se fait un pognon
de dingue en truquant les élections un peu partout, pire que Joe Biden et la CGT réunis, c’est dire.
RL : Énorme. D’où Alésia, comme une fatalité et même, selon vous, comme une justice historique.
EM : Yes, old chap. Là, ils tombent sur des soldats romains en cure à Châtel-Guyon. Des durs à cuire
cirrhotiques qui s’empressent de les détrousser et de les envoyer à Rome, histoire de distraire le peuple.
RL : Et Vercingétorix finit donc assassiné dans sa prison, sur ordre de César ?
EM : Pas du tout. Stora nous éclaire : on lui laisse le choix entre gladiateur et pâté pour fauves. Animé par ce vieux sens arverne de la désertion qui fait l’admiration d’Éric Zemmour, il décide de se lancer dans l’arène et se fait hacher menu par un batave de Maastricht amant de César, lequel était comme chacun sait, « le mari de toutes les femmes et la femme de tous les maris ».
RL : On en apprend tous les jours. La décadence, déjà, façon Pierre Bergé. Et comment s’appelait ce rétiaire batave perceur de Gaulois ?
EM : Uderzoï.
RL : J’en étais sûr ! Merci, Monsieur le Président. Bientôt, nous entrerons à votre suite délicatement parfumée dans votre Panthéon intime et même personnel, avec pour compagnon de visite un grand Français dont la statue domine la Place Jmaa-El-Fna à Marrakech.
EM : Et celle du Parlement du Kamchatka. Da ! Jack Lang est cette fulgurance dont les toiles cirées
se disputent depuis toujours les soupirs. Je l’aime. D’amour. Il est pour toujours mon André Despentes.
RL : Vous voulez dire Malraux ?
EM : Virginie Mirabeau, oui, c’est ça. Ah, culture française, quand tu nous tiens….
Jean Sobieski



Affaire Halimi : le laxisme de la politique pénale française vu d’Israël

Kobili « Fofana » Traoré, le meurtrier de Sarah Halimi

Dans une lettre datée du 28 avril, le Président israélien Reuven Rivlin invite Emmanuel Macron à envoyer un message claircontre l’antisémitisme abject” qu’il constate dans notre pays, tout en se gardant bien d’en préciser la cause et les auteurs…

Cette lettre concerne bien évidemment la décision de la Cour de cassation en date du 14 avril dernier, qui confirme l’irresponsabilité pénale du meurtrier de Sarah Halimi.

***

Texte de la lettre du Président Rivlin :

A son Excellence

Emmanuel Macron

Président de la République Française

Cher Emmanuel (ces deux mots, écrits de la main du Président Rivlin)

Monsieur le Président de la République,

C’est avec regret que j’ai pris connaissance de la décision de la Cour de cassation qui a confirmé les décisions des instances précédentes établissant l’irresponsabilité pénale de l’auteur du crime antisémite, brutal et horrible de Sarah Halimi.

Je souhaite vous apporter mon soutien à la position morale et juridique que vous avez exprimée pour demander de corriger le droit pénal sur ce point.

Votre réaction claire et rapide a transmis un message à la famille de la victime et à la France toute entière qu’il y avait une grave lacune juridique qui a empêché le misérable assassin de comparaître devant les juges et d’être sanctionné.

Il n’y a pas de débat sur les faits selon lesquels le Dr Sarah Halimi a été lâchement assassinée parce que juive. C’est pourquoi il convient de tout mettre en œuvre pour faire passer un message qu’il n’y aura aucune tolérance face à l’antisémitisme abjecte et face aux attaques contre les juifs parce que juifs.

Je souhaite enfin vous dire à nouveau, Monsieur le Président, mon estime personnelle pour votre engagement et votre attachement pour ce combat juste et essentiel.

Je vous prie de croire, Monsieur le Président de la République, à l’assurance de ma très haute considération.

With blessing from Jerusalem (« Avec [ma ?] bénédiction depuis Jérusalem » : mots rajoutés à la main par le Président Rivlin)

Reuven (Ruvi) Rivlin

***

Fac-similé de la lettre :

***

A l’heure où une immigration de masse fait exploser la délinquance et la criminalité partout dans notre pays,  le Président Rivlin appelle – à l’occasion de l’affaire Halimi – le Président Macron à inviter son Garde des Sceaux à passer un sérieux coup de Karcher sur l’institution judiciaire française, gangrénée, comme l’ensemble des institutions de la République, par l’islamo-gauchisme.

Pas sûr que Dupont-Moretti, l’idole des racailles – et par ailleurs ex-avocat d’Abdelkader Merah – soitthe right man at the right place”

Henri Dubost

 

 




Hommage à Jeanne


En des temps comme aujourd’hui, d’invasion, de trahison, et de désespérance, Jeanne, une adolescente inconnue, ignorante, illettrée, sortie du peuple, étend les mains sur un cadavre de Nation, et celle-ci se relève, prête à la suivre.

Au printemps 1429, les trompettes de la Pucelle sonnent le glas des ambitions anglaises en France. Elle mènera l’ost de France de victoire en victoire, inversera seule le cours de la guerre de Cent Ans, et portera un coup mortel à l’omnipotence anglaise sur la France.

Lors de son envol, le pays n’est qu’une province anglaise. Quand il s’achève treize mois plus tard, ce pays est devenu la France, jusqu’à nos jours. Elle est la Libératrice, blessée trois fois, chargeant l’ennemi à la tête des armées de France.

Son ascendant naturel s’impose aux puissants, Charles VII d’abord, les princes de sang, les barons de guerre et les plus valeureux capitaines du pays ensuite, tous rabattent leur arrogance et la suivent. Depuis que l’Histoire nous est contée, Jeanne d’Arc reste l’unique personne, de l’un et l’autre sexe, à avoir commandé les forces armées d’une nation à l’âge de dix-sept ans, l’unique personnalité immaculée,
parfaitement désintéressée.

À son actif, six exploits prodigieux : l’allégeance du roi et des barons, la libération d’Orléans, l’immense victoire de Patay, la réconciliation avec Richemont et la Bretagne, la marche triomphale en pays ennemi, le sacre de Reims.

Lors du sacre du roi, à Reims, elle est debout près de lui dans son armure blanche, et son étendard seul est déployé dans la cathédrale. Il a été à la peine, dira-t-elle, c’est bien raison qu’il fût à l’honneur.

Lors du dernier assaut pour tenter de prendre Paris, Jeanne, grièvement blessée, est entraînée contre son gré hors du champ de bataille. Peu d’années après la mort de Jeanne, en 1435, le terrible Bedford, oncle du roi d’Angleterre, est contraint d’abandonner Paris, et le puissant Philippe, duc de Bourgogne, obéit enfin aux injonctions de la petite paysanne qu’il avait vendue aux Anglais, et fait sa soumission à Charles VII.

Par sa dimension cosmique, féminine, nationale, Jeanne est unique dans l’histoire du monde. Tous les grands génies ont mûri dans un environnement propice. Or la grandeur de Jeanne s’est manifestée totale et d’emblée, sans le moindre enseignement, sans la moindre expérience, sans la moindre formation. Une énigme absolue, insoluble.

« Le caractère de Jeanne échappe à toutes les règles, à toutes les époques. Quels que soient les critères choisis, il demeure sans tâche, il reste parfait, occupe la place la plus haute à laquelle un être humain puisse aspirer, la plus élevée jamais atteinte par un autre mortel ». (J-F Halden)

Pour l’américain Mark Twain, Jeanne incarne la pureté absolue. « Une fragile jeune fille, dans sa prime jeunesse, la main serrant l’épée qui tranchera les liens retenant son pays sous le joug de la servitude, détient seule le droit de symboliser, jusqu’à la fin des temps, la Patrie, l’amour de la Patrie, la Nation France ».
« Souviens-toi toujours, Français, que la patrie est née du cœur d’une femme » dira Michelet.

Les minutes de sa première audition à Poitiers, à seize ans, celles de ses deux procès, condamnation et réhabilitation, démontrent ses qualités morales et intellectuelles, sa sagesse profonde et innée. Sa personnalité est belle, simple, aimable.

Quand elle est menacée pour désobéissance à l’Église, elle répond « Je prends mes ordres de Dieu, pas de l’Église ». Mais l’Église a tué Jeanne deux fois.
Une première fois lorsque des dizaines de prélats catholiques français, esclaves mitrés de l’Angleterre, se saisissent de la noble enfant, la plus innocente, la plus belle, la plus adorable que les âges aient jamais conçue, pour la brûler vive à dix-neuf ans sur un bûcher.

Une seconde fois en la canonisant, en s’accaparant cette figure nationale, humaine et féminine, pour la réduire à un emblème religieux. On aurait bien besoin de cette plus juste représentation aujourd’hui.

Louis Lefant