1

Bien comprendre ce que Schwab et la clique de Davos nous préparent

Il est difficile de développer un argumentaire associant le Forum de Davos, l’U.E, la Covid et le pass sanitaire sans être taxé immédiatement de complotiste ou de conspirationniste d’extrême droite.
Et je dois admettre pour une fois qu’ils ont entièrement raison. En effet il n’y a aucun complot ou aucune conspiration dans cette affaire pour la bonne raison que rien n’est tenu secret. Toutes les informations concernant ces projets sont disponibles pour peu qu’on ait connaissance de leur existence et l’envie de se plonger dedans. Nous sommes devenus tellement insignifiants à leurs yeux qu’ils ne se donnent même plus la peine d’une discrétion minimale.

Edgar Degas disait : « à partir de quarante ans, on a la gueule qu’on mérite ».
Si l’on applique cette maxime à Klaus Schwab, la sanction est terrible. Nous ne sombrerons pas dans la facilité en franchissant le point de Godwin, mais il faut bien avouer que la tentation est grande dans ce cas précis. Surtout quand il est de notoriété publique que Schwab a grandi au sein d’une famille dans laquelle, pour être poli, on n’était pas opposé à l’idéologie du Troisième Reich au-delà du raisonnable.
Klaus Schwab est un vieil allemand de 84 ans, qui arrive tout naturellement en fin de vie. Il est une sorte de caricature de riche retraité germanique, avec toute la morgue qui les caractérise, qui considère que le monde a commencé à sa naissance et se terminera sa mort.
Klaus Schwab n’est autre que le fondateur de Forum de Davos, cet événement international qui a lieu chaque année dans cette station de ski suisse éponyme.

Chaque année, pendant une semaine, l’hyper-classe mondiale (milliardaires, politiciens de haut rang, chefs d’états, représentants de l’U.E, CEO de banques et grands capitaines d’industrie) vient montrer les muscles et rappeler aux prolos qui tient le couteau dans le sens du manche.
Pendant une semaine, Davos est l’endroit où il faut être et surtout être vu. Sous les yeux d’employés tout contents d’avoir été sélectionnés pour assister à l’événement, les décideurs viennent se livrer à de la prospective économique et sociale.
Le forum de Davos est également à la prostitution ce que la période estivale est au vendeur de glace. Toutes les escorts du monde y accourent, trainant derrière elles un cortège de petits escrocs et de détrousseurs en tout genre.

Même si ce n’est pas l’objet de cet article, il convient de préciser que ce qui se dit au Forum de Davos est extrêmement intéressant car c’est là que se construisent les idéologies qui seront appliquées et détermineront notre avenir. Rappelons-nous que c’est dans les années soixante dix que les concepts de « mondialisation » et de « globalisation » furent initiés dans ce Forum de Davos, avec toutes les conséquences douloureuses que nous subissons aujourd’hui.

Depuis la pandémie de Covid 19, l’hyper-classe a pris conscience que le système qu’elle a mis en place, basé sur la dette et la mondialisation, court à sa perte. Mais bien loin de se remettre en question et de laisser la place à d’autres plus capables, ils nous expliquent sans sourciller qu’il est temps de passer à un nouveau paradigme (c’est comme cela que l’on dit « changer d’avis » dans les milieux autorisés).

Dans un livre d’une médiocrité inouïe, « La Grande réinitialisation », qui ressemble plus à une éructation de bout de comptoir au Narvalo qu’à un essai philosophico économique, Klaus Schwab se fait le porte-parole de cette hyper classe et nous décrit en détail le monde dystopique qu’il nous réserve.
Tout d’abord, M. Schwab propose d’enfermer tout le monde pendant trois années consécutives pour mettre fin à l’épidémie de Covid 19.

Ensuite il acte le fait que les dettes, publiques et privées, sont devenues insoutenables dans le monde occidental. Par conséquent il nous propose de supprimer les nations et de les remplacer par un Gouvernement Mondial dans lequel siègeraient bien entendu lui et ses amis de l’hyper-classe. Toute forme d’élection serait bien entendu supprimée. Il faut laisser les savants gérer la situation.

En ce qui nous concerne, Schwab et ses amis proposent ni plus ni moins que de supprimer la propriété privée ainsi que toute forme de liberté individuelle. Pour ce faire ils envisagent un contrôle social total via une numérisation complète de la société, jusqu’au moindre recoin de notre existence. Le slogan est d’ailleurs déjà prêt : « Vous ne posséderez plus rien, mais vous serez heureux ».

A ceux qui seraient tentés de considérer que ce ne sont que des élucubrations d’un vieillard égoïste et sénile, je me permettrais de conseiller de bien réfléchir à ce à quoi ressemble déjà notre réalité.
Pendant plusieurs années, nous avons vécu en Europe sous le joug d’un passe sanitaire. Tout individu refusant de s’y soumettre s’est vu ostracisé, exclus des transports, du système de santé et même parfois licencié.
Vous aurez tous remarqué que, bien que suspendu, ce passe vaccinal n’a cependant pas disparu. Il est même question de sa réactivation prochaine.

En réalité ce qui importe dans ce passe vaccinal, c’est plus sa technologie que son utilisation. Tous les passes vaccinaux, dans les différents pays de l’U.E, ont en effet été construits dans le sens d’une interopérabilité entre états.
Le développement de cette technologie s’inscrit dans la continuité d’une Directive Européenne qui décrète une digitalisation à marche forcée de tous les états européens, dans tous les domaines publics et privés. La création d’un porte-document numérique a donc été lancée.

D’ici 2024 il a été demandé à tous les pays de l’U.E de mettre en place une identité numérique (ce que la France s’est bien entendu empressée de faire). Il est précisé que, pour votre bien être et votre sécurité, pourront être ajoutés à ce porte document numérique toute forme de pièces relatives à son détenteur (dossier médical, permis de conduire, dossier fiscal, impôts, etc.).
Tout ceci n’est pas de la science-fiction, ni ne relève du complotisme. C’est écrit noir sur blanc dans le projet de Directive de la Commission Européenne. Et il faut se rappeler que de par les traités européens elle sera donc automatiquement transcrite en droit français. Il est impossible de s’y opposer.

Si cela en restait là, la situation serait déjà bien au-delà ce qui est supportable et constituerait une atteinte aux libertés individuelles d’une ampleur jamais observée dans notre pays. Mais c’est bien mal comprendre l’Hyper-classe et son excroissance l’U.E que de s’imaginer qu’ils allaient en rester là.
Une fois cette identité numérique complète mise en place, il vous resterait encore une liberté fondamentale : dépenser comme bon vous semble ce qu’il vous reste de revenu après impôts. Or Klaus Schwab vous l’a dit, c’est terminé la belle vie pour vous les gueux ! VOUS ne posséderez plus rien, mais vous serez heureux.

Vous ne le savez peut-être pas, mais depuis 2019, la BCE, à l’instar de presque toutes les autres banques centrales, s’est lancée dans le développement d’une Monnaie Numérique De Banque Centrale (MNBC) qui sera mise en circulation dans les plus brefs délais.
Que l’argent liquide soit appelé à disparaître, tout le monde a bien compris que cela arriverait. Mais pour quelle raison créer une monnaie numérique alors que nous avons des déjà des cartes de crédit et que l’argent déposé sur notre compte est déjà numérique dans les faits ?

Pour répondre à cette question il faut se pencher sur la nature exacte et les propriétés de cette MNBC. Un détail aurait dû alerter les observateurs avertis de ces technologies : il est prévu que le porte document d’identité numérique dont nous avons parlé précédemment puisse également être utilisé comme portefeuille numérique et moyen de payement !

Il semble que la BCE a simplement omis de préciser un petit détail qui à son importance quant à cette MNBC ; en effet, en plus d’être numérique, cette monnaie est aussi programmable.
C’est-à-dire que contrairement à une carte de crédit, l’utilisation de cette monnaie numérique pourra être conditionnée au profil du détenteur.

Vous êtes en retard sur le contrôle technique de votre véhicule ? Vous ne pourrez pas acheter de carburant à la station-service. Toutes les formes de restrictions administratives les plus vicieuses pourront vous être appliqués sous forme de restriction à la consommation, comme l’interdiction d’acheter une petite chopine pendant la période de Ramadan par exemple.

D’un point de vue économique c’est beaucoup plus grave. En réalité cette Monnaie numérique programmable ne peut plus être considérée comme une monnaie à part entière. Sans vous le dire, on aura ainsi converti vos euros en tickets de rationnement à la tête du client, suivant des critères qui vous échapperont totalement.
En réalité nous nous dirigeons tout droit vers une économie de rationnement qui ne dit pas son nom, où toutes les brimades et punitions possibles et imaginables pourront être appliquées à tout citoyen en un clic de souris.
Si vous pensez que tout ceci n’est que du complotisme ou du conspirationnisme, malheureusement la réalité va très bientôt dépasser la fiction. Le gouvernement commence déjà, tout doucement, à nous préparer un rationnement énergétique.

Quant à Klaus Schwab, il est très sensible à l’écologie et à la préservation de la Nature. Après avoir sillonné la planète en avion et dégusté les mets les plus délicats dans tous les palaces du monde pendant toute sa vie, il en a conclu que polluer ce n’est pas bien. Alors vous les crasseux, en attendant de déterminer comment seront recyclés les déchets humains que vous êtes, après vous avoir spolié de vos biens et de vos droits, on va commencer par vous empêcher de polluer davantage.

Il a donc annoncé cette semaine avoir conclu un accord avec Mastercard pour le développement d’une carte de crédit programmable qui tiendrait compte du bilan carbone du détenteur et pourrait ainsi l’empêcher d’acheter de la viande ou un billet d’avion en cas de dépassement du crédit alloué.

Alain Falento

 




Pour l’ignorant Johnson, si Poutine était une femme, il n’y aurait pas eu de guerre

FEMMES-ET-ENFER.jpg
« Le Président russe Vladimir Poutine n’aurait pas déclenché la guerre en Ukraine s’il avait été une femme », a déclaré le Premier ministre britannique Boris Johnson, en jugeant souhaitable qu’il y ait plus de femmes au pouvoir.
« Si Poutine était une femme, ce qu’il n’est pas bien évidemment, vraiment je ne pense pas qu’il se serait embarqué dans cette guerre folle de macho » visant « à l’invasion » de l’Ukraine », a-t-il poursuivi mardi soir sur la chaîne de télévision allemande ZDF.
« Le déclenchement de cette guerre par la Russie est « un exemple parfait de toxicité masculine » », a-t-il encore ajouté.

Des déclarations qui prouvent que Boris Johnson n’est soit pas un homme, soit ne connaît strictement rien aux femmes ni à leur réel pouvoir destructeur quand elles le décident !

Il est bien naïf Boris Johnson. Bien naïf ou bien ignorant de l’Histoire. Aurait-il oublié Messaline pour qui seules trois choses comptaient : le pouvoir, le sexe et l’argent. Ou encore Catherine Deshayes dit La Voisin, qui fabriquait des poisons et organisait des messes noires pour Madame de Montespan. Messes noires au cours desquelles elle aurait avoué avoir tué près de 2 500 nouveau-nés. La reine Marie Tudor surnommée « Bloody Mary » du fait des centaines de protestants qu’elle fit massacrer durant son règne ; ou la Comtesse hongroise Elizabeth Bathory qui, tel Macron, considérait les gens du peuple comme des « gens peu évolués », et occupait son temps à martyriser son personnel avec – entre autres – au programme, des blessures infligées par la « Vierge de fer », un instrument de torture inventé pour lui plaire, des brûlures au fer rouge ou encore des servantes jetées nues dehors et aspergées d’eau glacée. Lors de son procès, l’avocat Benedict Deseo, avouera : « Cette femme est tellement cruelle qu’il est impossible de légitimer ses actes et ses cruautés. » N’oublions pas encore l’Impératrice de Chine Wu Zetian qui aurait assassiné trois de ses garçons prétendants au trône, démis le quatrième de ses fonctions d’empereur et dépecé quelques rivales au passage… Ou encore plus proche de nous Margaret Thatcher, bien nommée la « Dame de fer » par le journal russe l’Étoile Rouge, qui a tenu tête aux grévistes de la faim de l’IRA en 1981, partant du principe que « puisqu’ils voulent mourir… autant les laisser mourir », et qui a lancé la guerre des Malouines.

Boris Johnson devrait surtout lire Les furies de Hitler, un ouvrage édifiant signé Wendy Lower, où l’on peut découvrir ceci : « On s’attendait à ce que la masse des Allemands portant l’uniforme et le cheveu ras, soldats ou policiers, en vînt à tuer – mais les femmes ? Comment des femmes pouvaient-elles agir ainsi ? Qu’une figure apparemment maternelle et douce pût s’adonner aux tendres consolations et, l’instant d’après, faire du mal ou même tuer représentait et représente toujours l’un des aspects les plus problématiques du comportement des femmes dans cette période de l’histoire. »

Les exemples sont légion de femmes dont la cruauté surpasse très largement celle des hommes. Ce n’est pas parce que les femmes sont censées donner la vie qu’elles n’en sont pas moins sanglantes. Vouloir davantage « de femmes dans des positions de pouvoir » pour reprendre les propos de Boris Johnson c’est souvent lâcher des louves assoiffées de sang dans la bergerie. 

De part leur nature profonde, parce qu’elles ont bien souvent dû réussir à survivre malgré les guerres, les religions, les abus, les femmes sont bien plus rouées, plus dangereuses et guerrières que les hommes. Là où un homme hésitera ou aura pitié une femme agira. J ‘en veux pour preuve mon arrière, arrière grand-mère qui, en Franche-Comté durant la guerre de 1870, n’hésita pas à égorger un soldat allemand qui avait voulu la trousser contre son gré, avec le couteau qui lui servait à découper son jambon.

Rendons à Vladimir ce qui appartient à Poutine, lui qui fait tout ce qui est en son pouvoir pour limiter au mieux les pertes civiles en Ukraine. A sa place, étant une femme, j’aurais pris beaucoup moins de gants et j’aurais pilonné Kiev sous les bombes, exactement comme les Américains l’ont fait à Belgrade. Après tout, justement parce que je suis une femme, je fais toujours mes omelettes en cassant des œufs ! La guerre aurait duré six jours tout au plus et l’Ukraine ne serait plus qu’un champ de ruines qui ne me poserait plus aucun problème.

Si le Premier ministre britannique Boris Johnson considère « la cruauté et la barbarie » de Vladimir Poutine comme exclusivement masculines, que dira t-il s’il vient pour son malheur à me tomber entre les griffes…

Alors, à ceux qui aimeraient que les États soient dirigés par des femmes, priez pour que surtout, cela n’arrive jamais !

Valérie Bérenger




Vers la faillite de l’Occident et de la France macronienne !

« Notre industrie s’effondre, le commerce extérieur est catastrophique, l’insécurité est colossale, l’école est à la dérive. Et la première mesure proposée par LREM est d’inscrire le droit à l’IVG dans la constitution que personne ne conteste en France. Au-delà du pitoyable. Terrifiant. » Tel est le judicieux constat de Christian Saint-Étienne auquel il convient d’ajouter l’hallucinante invasion migratoire, le taux de natalité insuffisant des Français de souche, la décadence sociétale, le déficit public insoutenable, l’endettement stratosphérique, des prix exorbitants de l’énergie avec des rationnements en vue pour l’hiver, l’inflation, la récession, la stagflation, la faillite économique ainsi que l’explosion politique et sociale à venir !

Sur les marchés, les craintes de récession s’ajoutent à celles de l’inflation. En maintenant les taux artificiellement bas avec leur politique de rachats de titres obligataires tout en créant de la monnaie, les banques centrales ont créé des bulles qui sont en train d’exploser ; les actions et les obligations dévissent de concert. Depuis le début de l’année, le Nasdaq des valeurs technologiques a plongé à Wall Street de 27 %, l’indice très représentatif du Standard & Poor’s de 19%, l’EuroStoxx 50 de 19 % et le CAC 40 de de 15 %.
Agustin Carens, le directeur général de la BRI, la banque centrale des banques centrales, souligne la gravité de la situation : « La combinaison actuelle d’une forte inflation et de niveaux d’endettement historiquement élevés est sans précédent ». Et il ajoute : « Pendant trop longtemps, la politique budgétaire et monétaire a été la solution économique à privilégier, entraînant une croissance alimentée par la dette. Elles sont désormais à bout de souffle. »

Le regretté François Fillon avait déjà eu le courage de nous dire, il y a dix ans, qu’il était à la tête d’un État en faillite ! Aujourd’hui, même le mielleux et hypocrite Bruno Le Maire vient enfin de reconnaître que « la côte d’alerte pour l’endettement de la France est atteinte ». La dette française s’est accrue de 90 milliards d’euros au premier trimestre pour atteindre 2 900 milliards d’euros et bientôt plus de 3 000 milliards, suite à trente ans d’incurie des élites bien pensantes et d’hommes politiques insouciants, irresponsables. L’époque n’est toujours pas aux économies avec la surenchère démagogique électorale des politiques du pouvoir d’achat de LREM, RN et LFI, par opposition au parler vrai d’Eric Zemmour.

Tant que les taux d’intérêt augmenteront moins vite que l’inflation et la croissance, la charge de la dette sera soutenable, mais les taux d’intérêt français peuvent s’envoler si la BCE est incapable de les maîtriser, compte tenu de sa nouvelle politique monétaire. Agustin Carens, le directeur général de la BRI, craint aussi pour les taux de croissance : « Au fur et à mesure que la politique monétaire se resserre, des tensions avec la politique budgétaire vont apparaître. A mesure que la normalisation monétaire s’accélère, les taux de croissance seront plus proches des taux d’intérêt, voire inférieurs à ceux-ci. » L’inflation, dès septembre, sera au minimum de 7% en France.

La France connait déjà son plus grave krach sur les obligations depuis 1994 et se dirige à grands pas vers une situation à la grecque avec le technocrate irresponsable et manipulateur Macron à la barre. Il semble en fait que la France va connaître le scénario noir envisagé par la Banque de France avec les hypothèses probables de la prolongation de la guerre en Ukraine et d’un arrêt total des importations européennes de pétrole et de gaz, suite à l’effet conjugué de la politique suicidaire des sanctions et des représailles inévitables, méritées de Poutine. Il y a risque grave de crise financière avec un déficit commercial de 100 milliards d’euros, un déficit public de 6 % du PIB en 2022 et des taux d’intérêt qui remontent.

La zone euro se dirige tout droit vers la stagflation, une inflation de 8,1% et un basculement inévitable dans la récession en cas d’arrêt complet des livraisons de gaz russe. La BCE qui affirme vouloir mettre fin, avec son nouvel instrument anti-fragmentation, aux écarts de taux obligataires élevés par rapport à l’Allemagne des pays tels que l’Italie, l’Espagne, le Portugal et très bientôt la France, fait face à un dilemme impossible à résoudre : si la BCE achète de nouveau les titres de la dette des pays menacés pour faire baisser les taux, elle augmentera alors la masse monétaire ; donc l’inflation augmentera de nouveau tout comme la dévaluation de l’euro par rapport au dollar.

De plus, Christine Lagarde vient d’affirmer lors d’un colloque à Sintra (Portugal) que l’instrument anti-fragmentation reposera avant tout sur une politique budgétaire saine des États alors que dans la plupart des pays, les dépenses publiques ne font qu’augmenter avec les mesures de préservation du pouvoir d’achat. La BCE, selon Lagarde, ne peut plus être le seul acteur à agir dans la tempête : « Les gouvernements responsables de la politique budgétaire doivent jouer leur rôle dans la réduction des risques. » Le nouvel instrument ne pourra donc être mis en place que si les Etats prennent des mesures budgétaires draconiennes et donnent des garanties suffisantes à la BCE. Il se trouve que c’est un problème insurmontable à régler pour les gouvernements car la dette des États européens en voie de banqueroute est déjà trop élevée avec des déficits publics qui augmentent au lieu de diminuer ! Lagarde émet donc des vœux pieux irréalistes et n’obtiendra jamais ses garanties de remèdes de cheval, de réformes structurelles pourtant indispensables de la part de la France et de l’Italie !

De plus, elle affirme qu’empêcher les écarts entre les taux d’emprunts des États souverains est un préalable « à la remontée des taux autant que nécessaire » : cela signifie donc qu’en fait Christine Lagarde ne pourra pas remonter les taux à court terme et que même si elle pouvait les faire remonter, il ne faudrait pas que les taux augmentent trop, afin d’éviter une récession. L’inflation va donc continuer de plus belle ! Cela sent donc de plus en plus, non seulement l’inflation et la récession, mais l’explosion à terme de la zone euro et l’hyper-inflation, style Allemagne en 1923 !

La situation actuelle est un imbroglio d’autant plus complexe à comprendre qu’après avoir été laxistes pendant des années depuis 2008 avec le « QE quantitatif » créateur de monnaie et porteur d’inflation, les banques centrales se plaisent actuellement à jouer subitement au grand méchant loup avec l’inflation, mais elles changeront très vite leur fusil d’épaule aux premiers signes de krach ou de récession. Pour l’instant, on se dirige pour l’automne vers un taux de 2,25% pour la Fed et de 0,25% pour la BCE. Mais à terme, après avoir joué aussi longtemps avec le feu, la situation deviendra un jour incontrôlable pour les banques centrales ; la plaisanterie de toujours reporter les échéances sans jamais résoudre les problèmes ayant suffisamment duré depuis 2008, la catastrophe finira par arriver sans prévenir !

Le très grand fonds spéculatif américain Bridgewater de Ray Diallo prend des positions vendeuses à la baisse de 9 milliards d’euros en misant sur une récession à venir en Europe. S’il y a pénurie, rationnement et coupures, suite à l’arrêt des fournitures en énergie par la Russie, il y aura aussi une hausse importante des prix qui entraînera une récession. L’inflation est le « plus grand poison » de l’économie et le risque de récession augmente selon le PDG de la Deutsche Bank. Merci Macron et l’UE pour vouloir faire une guerre en Ukraine qui n’est pas la nôtre, mais celle de l’Amérique, une guerre contraire au bon sens et aux intérêts géopolitiques les plus élémentaires de la France, ce qu’avait très bien compris et anticipé le général De Gaulle !

Aux États-Unis, la Fed envisage la récession, même si elle parle officiellement d’un ralentissement nécessaire de l’économie pour vaincre l’inflation élevée de 8% qui a surpris aussi bien Jerome Powell , le Président de la Fed , que Janet Yellen, la secrétaire au Trésor. L’immobilier commence déjà à s’écrouler, suite à la montée des taux hypothécaires à 6%, comme en 2007/2008, au début de la crise des subprimes, car les acheteurs américains empruntent avec des taux variables. Les États-Unis jouent donc eux aussi avec le feu.

La bulle des actions et des obligations qui a mis 14 ans pour se former, avec 25 000 milliards d’achats d’obligations par la Fed, la Banque du Japon, la BCE et la Banque d’Angleterre, peut éclater violemment dans les mois qui viennent avec une dépression économique à la clé. La dette fédérale publique américaine, de l’ordre de 30 000 milliards de dollars, est passée de 35% du PIB en 1980 à plus de 129% aujourd’hui. Quant à la dette des entreprises non financières américaines dont 70% est classée juste au-dessus des obligations pourries (« junk bonds »), elle est passée de 9 000 milliards de dollars en 2006 à 18 000 milliards de dollars. Il se trouve également qu’en 1929, la dette fédérale publique des États-Unis était presque nulle. Autres cygnes noirs : Le géant des cosmétiques Revlon est en faillite tout comme le marché spéculatif des crypto-monnaies. Le monde pourrait assister à une succession de défauts de paiement, avec une inflation galopante que les taux d’intérêt insuffisants des banques centrales ne pourront pas contrôler. Il y a 40 ans, Paul Volcker avait dû laisser monter les taux d’intérêt jusqu’à 20% pour juguler l’inflation.

Quant à la Chine, elle connaît sa pire crise économique depuis 30 ans avec de très faibles taux de croissance. La dette nationale de l’Italie s’élève, elle, à 3200 milliards de dollars avec un ratio d’endettement de 156% du PIB et un taux obligataire de 4%, soit une élévation de 1,5% en un mois. Les paroles apaisantes de Lagarde et les outils politiquement irréalistes anti-fragmentation de la zone euro n’empêcheront pas l’explosion à venir de l’Italie. Draghi en personne va bientôt rendre son tablier. Et pour couronner le tout, l’exemplaire Japon, avec un niveau d’endettement astronomique de 260 % du PIB, se trouve pris au piège infernal de la dette, avec sa dette publique de 7 500 Milliards de dollars, des taux actuels de zéro % et la montée des taux à venir. Le yen est déjà en train de plonger, ce qui déstabilise toute l’Asie. La bombe mondiale prête à exploser, c’est la perte de valeur et l’écroulement, avec la montée des taux, d’un marché obligataire de plus de 250 000 milliards de dollars !

Toutes les grandes banques européennes et américaines sont exposées à cet effondrement à venir des obligations qu’elles ont à l’actif de leurs bilans, avec comme conséquence des pertes financières gigantesques et la disparition de leurs capitaux propres. Mais cette fois-ci, ce ne sera plus comme en 2008, car les banques centrales ne pourront plus intervenir pour les sauver ! Les oies n’ont sauvé le Capitole qu’une seule fois ! Le risque des banques est d’autant plus grand qu’il faut ajouter au risque de perte de valeur des obligations et des actions, comme l’a fait remarquer l’ancien Directeur de la Banque d’Angleterre Mark Caney, les pertes gigantesques à venir des produits dérivés hors bilan. C’est la raison pour laquelle William Engdahl estime dans une excellente étude publiée par le Saker francophone qu « ’un tsunami financier planifié à l’échelle mondiale vient de commencer ».

Dans un tel contexte explosif, il faut être complètement fou, être à la remorque des États-Unis et s’appeler Macron ou Van der Leyen, pour se lancer dans une politique suicidaire de sanctions économiques contre la Russie, alors que le conflit en Ukraine ne concerne directement la France en rien ! Les sanctions occidentales sont l’étincelle de trop qui pourrait mettre le feu aux poudres encore plus vite que prévu ! Poutine, lui, n’est pas fou, mais bien au contraire, un grand homme d’État courageux, le dos au mur, qui se bat pour sauver son pays agressé par les États-Unis et l’OTAN depuis la chute du mur de Berlin. Ce sont les seuls États-Unis qui sont à l’origine du conflit car ils recherchent l’hégémonie mondiale avec le bras armé d’un OTAN en expansion sans fin vers l’Est, y compris l’Ukraine !

Les sanctions avec la perte du marché russe pour de grandes entreprises françaises, l’augmentation exponentielle des prix de l’énergie, avec du gaz de schiste américain plus cher et véritable catastrophe écologique par rapport au gaz russe, les menaces de rationnements du gaz et de l’électricité prévus en hiver coûtent donc infiniment plus chers aux Français qu’à la Russie ! Les Américains peuvent fournir, en gaz de schiste par bateaux méthaniers, seulement 15 milliards de m3 à l’Europe, alors que Nordstream 1 et 2 pourraient fournir par gazoducs 110 milliard de m3 à l’Europe, soit 8 fois plus !!! Les prix du charbon en Asie atteignent un record et le Pakistan se trouve aujourd’hui dans le noir et sans électricité parce que l’Europe achète tout le gaz disponible afin de remplir ses cuves avant l’hiver. L’Allemagne et la France sont obligées de relancer les centrales à charbon qui polluent (1058 grammes de CO2 contre 6 grammes pour le nucléaire par kwh). Enfin, un nouveau Lehman Brothers pour couronner le tout, avec l’explosion du marché des produits dérivés du gaz, n’est pas à exclure !

Comme le remarque très justement Renaud Girard dans Le Figaro, les Européens se tirent une balle dans le pied ! Seul Viktor Orban est resté lucide avec ses paroles prophétiques : « Le monde est au bord d’une crise économique. La Hongrie doit rester en dehors de cette guerre en Ukraine et protéger la sécurité de ses familles. »

Suite à l’inconscience des élites politiques qui nous dirigent depuis le décès de Georges Pompidou, nous vivons en fait actuellement une période prérévolutionnaire sur le plan politique et nous sommes à la veille d’une gigantesque crise économique et financière qui, à elle seule, sera suffisante pour faire exploser la France ! Alors de grâce, prenons les premières mesures structurelles pour redresser économiquement la France et laissons seule l’Amérique pratiquer la politique des sanctions économiques, en arrêtant de fournir de armes lourdes aux Ukrainiens qui ne feront qu’augmenter le nombre de morts ! La Russie dans le Donbass a déjà réalisé « sa percée de Sedan » et virtuellement déjà gagné la guerre engagée contre elle par l’Amérique impérialiste et l’OTAN, depuis la chute du Mur de Berlin en 1989 !

Marc Rousset

Auteur de Comment sauver la France/Pour une Europe des nations avec la Russie.




Finances : LFI mérite cette commission prestigieuse

Eric Coquerel (@ericcoquerel) / Twitter

Je vais en choquer plus d’un, mais soyons cohérents.

Puisque les droites n’ont pas voulu d’alliance pour la présidentielle et encore moins pour les législatives, puisque Marine et Jacob ont snobé Zemmour, qui clamait que cette union des droites était la seule voie possible pour sauver la France du naufrage identitaire et économique, j’estime que Mélenchon, qui a réussi l’exploit de réunir les Insoumis, les Verts, le PS et le PC, n’a pas volé ses 131 sièges.

L’union a toujours fait la force de la gauche, la désunion a toujours creusé la tombe de la droite.

Et comme Mélenchon a doublé la mise en parvenant à créer un intergroupe, présentant un candidat unique pour la Nupes, il est en bonne position pour rafler non seulement la Commission des Finances, mais également quelques autres.

Les Français n’ont pas voulu écouter la voix de la sagesse ? Ils auront donc une union de la gauche qui va tout paralyser.

Marine a beau brailler que Eric Coquerel est « le plus islamo-gauchiste, anti-police et racialiste des députés de LFI », c’est pourtant lui le mieux placé. Et elle a tort de déclarer que le front républicain est mort.

Si elle a obtenu 89 députés, c’est uniquement parce que de nombreux candidats RN se sont retrouvés face à des candidats Nupes au deuxième tour. Il n’y a donc pas eu de front républicain, ni contre les uns ni contre les autres. Ce qui n’a rien d’un label de virginité ou de reconnaissance accordé au RN par le Système.

Si Marine avait accepté l’union avec Reconquête en présentant un candidat unique, la droite identitaire et patriote aurait mobilisé tous les abstentionnistes et aurait conquis 200 sièges.

Mais c’est Mélenchon qui a été le plus malin et le plus lucide. Rendons lui cette justice, quels que soient les défauts et les tares du personnage.

C’est demain que sera élu le président de la Commission des Finances, un vote à huis clos et à bulletin secret.

Et comme la droite a toujours dit depuis trente ans qu’elle préférait perdre les élections plutôt que perdre son âme en votant RN, c’est bien le candidat LFI Eric Coquerel qui a toutes ses chances.

Face à lui, le candidat RN Jean-Philippe Tanguy. Celui-ci, diplômé de l’Essec et de Sciences Po, n’a pas démérité. Mais quand les directions des partis de droite sont aux mains d’idiots indécrottables, qui se foutent de la survie de la France, il n’y a rien à espérer.

Cette Commission des Finances  est très convoitée car elle examine les budgets de l’Etat, peut réclamer des commissions d’enquêtes parlementaires et lever le secret fiscal des entreprises et des particuliers. Elle peut connaitre les revenus de chacun. Des pouvoirs qui pourraient être détournés à des fins politiques.

Les LR, divisés et indécis comme toujours, présentent leur propre candidate, Véronique Louwagie.

Et Larcher le bien-portant, vient de retourner sa veste de façon magistrale.

Il y a huit jours, il déclarait que la Commission des Finances devait revenir au RN, premier parti d’opposition.

https://www.europe1.fr/politique/larcher-veut-que-le-rn-obtienne-la-tete-de-la-commission-des-finances-a-lassemblee-4119112

Mais hier, il opérait un virage à 180° en déclarant sur LCI ne pas souhaiter que des députés de son camp soutiennent le RN.

Au Sénat, qui ne sert à rien, on ne le dira jamais assez, nos très chers sénateurs feraient mieux de se contenter de leurs menus gastronomiques à 16 euros et de leurs privilèges d’un autre temps, plutôt que de se mêler de politique. Ils occupent des emplois fictifs payés à prix d’or, puisqu’ils n’ont aucun pouvoir, autre que consultatif.

https://www.bfmtv.com/politique/elections/legislatives/commission-des-finances-eric-coquerel-sera-le-candidat-commun-de-la-nupes-pour-devenir-president_AD-202206280383.html

Par conséquent, la bataille fait rage entre la Nupes et le RN qui rêve d’un soutien de LR.

« Certains trouvent que le RN devrait décrocher la commission mais de là à voter pour Jean-Philippe Tanguy ? Pour l’écrasante majorité de LR, c’est une ligne rouge infranchissable. « Si quelqu’un fait ça je lui rentre dedans », menace un député. “Voter RN, ce serait signer notre arrêt de mort”, insiste un autre. Alors la droite veut tenter un coup de poker. »

La Nupes a 18 commissaires aux finances, le RN en a 11 et LR, 8. Mais la droite va essayer de séduire les députés non-inscrits et les 3 du groupe « Libertés, indépendance, Outre-mer et territoires ». « S’ils votent Louwagie, on est 12, donc plus que le RN », calcule un LR. »

Réponse demain. Mais si Coquerel rafle la mise, le RN et LR ne l’auront pas volé.

C’est avant les élections qu’il fallait concrétiser l’union des droites voulue par Zemmour.

Mais tout cette tambouille électorale ne m’empêchera pas de dormir.Tous ces leaders qui ont détruit le pays, de droite comme de gauche, me sortent par les yeux.

L’avenir s’annonce sinistre, à cause d’une droite qui a tout cédé à la gauche mondialiste depuis trente ans.

Je pense que Zemmour était notre unique et ultime chance de sauver la France. Le Système a tout fait pour l’éliminer et le peuple n’a pas compris que c’était son propre salut qui était en jeu. Mais aujourd’hui, les carottes sont cuites.

Jacques Guillemain




Ukraine, Donbass, Yemen, Pakistan : la compassion à géométrie variable de l’UE

STOP À VOS LEÇONS DE MORALE
L’ÉGALITÉ N’EST PAS DE CE MONDE ET NOTRE COMPASSION ÉMINEMMENT VARIABLE

Nous avions déjà constaté depuis longtemps que les enfants décharnés du Yémen[1][2] ne faisaient pas la une de nos médias, que les chrétiens assassinés de par le monde[3] ne méritaient sans doute pas la une de nos journaux télévisés, ni même un petit encart rapide. Et même que nos petits cancéreux de l’hôpital Robert-Debré devaient être chassés de ce bel hôpital pour faire de la place aux petits atteints de bronchiolites selon la direction. La vie des cancéreux ne valait sûrement rien. Nous répondions : « Nous n’allons pas nous jeter nos morts à la figure. »

Nous avions compris que les morts et blessés des régions séparatistes du Donbass depuis 2014 n’étaient pas dignes de pitié, d’aide comme d’ailleurs le respect des traités signés avec Gorbatchev, comme celui de Minsk de 2015. Un Ukrainien ne vaut pas un autre Ukrainien. Ça dépend…, nous dira-t-on.

Nous avons compris que, pour les bobos parisiens ou new-yorkais qui ne parlent que d’équité, d’égalité, de droits des victimes, etc., tous les morts ou blessés ne se valent pas et que l’école alsacienne n’est pas la même que l’école de la République des cités marseillaises dont les photos font honte à cette même République.

Nous avons compris que les droits de la femme qui revendique « mon corps est mon choix » n’est pas le même que celui du bébé éventuellement fille qu’elle porte et que sa mère a le droit monstrueux d’avorter à neuf mois selon sa détresse psychologique revendiquée, donc en d’autres termes de pratiquer légalement et en toute impunité un INFANTICIDE.[4]

Nous avons compris que nous pourrions écrire un gros livre consacré à ces différences de traitement en fonction de l’humeur, parfois de la religion, des modes du moment, des appartenances à des sociétés plus ou moins fermées, et surtout probablement le plus souvent des intérêts financiers, etc. On nous parle de cliniques d’avortement qui vont fermer dans les états américains qui refuseront l’avortement au-delà de trois mois… Cherchez l’argent plus que la couleur de peau ou la religion…

LA POLITIQUE ÉCOLOGIQUE

Dans ce domaine, il y aurait beaucoup à dire alors que des politiques, dont notre Président renouvelé, déclarent défendre la Terre contre le soi-disant réchauffement climatique[5] utilisé depuis des décennies pour promouvoir éoliennes, voitures électriques, photovoltaïque et réanimer le seul ascenseur social qui compte, celui des futurs nouveaux milliardaires.

Mais aujourd’hui « en même temps », les mines de charbon rouvrent en France, en Allemagne et d’autres pays européens qui ont voulu « punir » la Russie, et ont surtout puni les Européens qui les laissent agir en toute impunité et contre toute logique. Personne ne nie le dérèglement climatique (plutôt que le réchauffement), mais seulement les décisions politico-financières qui en découlent dans l’indifférence totale des petits Africains qui déterrent le lithium et autres fournitures rares.[6]

Et aujourd’hui le délire pseudo écologique qui a poussé à réduire la filière des centrales nucléaires, conjugué aux sanctions contre la Russie qui va priver de fait les Européens de moyens de chauffage au gaz naturel, conduit à des conséquences imprévues qui nous indifféreront probablement comme les misères du monde non choisies par les gouvernants de l’UE.

Attardons-nous quelques minutes sur l’excellent article du jour : Énergie : la politique de l’UE plonge le Pakistan dans l’obscurité[7] Marine Godelier La Tribune 27 juin 2022[8]

« La ruée du Vieux continent sur le gaz naturel liquéfié, affrété par des navires des quatre coins du monde afin de se détacher des hydrocarbures russes, bouleverse le marché international et fait bondir le prix des cargaisons.

Plusieurs pays dépendants du GNL pour produire leur électricité, parmi lesquels le Pakistan, n’arrivent plus à suivre, et enchaînent les coupures de courant. »

L’Union européenne se tourne vers le GNL des États-Unis et du Qatar pour remplacer le gaz russe, mais les capacités mondiales de production ne seront pas suffisantes pour répondre à une demande croissante avant plusieurs années. (Crédits : Stringer Egypt)

« Dans les rues d’Islamabad, la chaleur étouffante n’offre aucun répit aux habitants. Comme le reste du Pakistan, la capitale suffoque, depuis plusieurs semaines, sous des températures extrêmes. Et pourtant, ici et là, ni les ventilateurs ni la climatisation ne tournent dans les habitations.

Bien plus au sud, à Karachi — la plus grande ville du pays —, des manifestants s’attroupent. Quelques jours plus tôt, dans le nord de cette province aride du Sindh, un écolier de 12 ans, Saeed Ali, est mort. L’enfant s’est effondré en rentrant de sa journée de cours, passée dans une salle de classe sans ventilateur et baignant à plus de 40 °C. »

Les coupures de courant s’enchaînent, et durent parfois jusqu’à plus de 12 heures, rendant le quotidien impossible aux Pakistanais, qui vivent au rythme des délestages, mais subissent de plus une hausse des factures d’électricité.

Ce choc va en entraîner d’autres : la pénurie paralyse les usines, notamment dans le textile (60 % des exportations nationales) et la fabrication des engrais, nécessaires à l’agriculture. (…)

« Le Pakistan perd la guerre des enchères du gaz naturel liquéfié face à l’Europe », titrait l’un des journaux les plus lus du pays, Dawn.

« , il y a deux ans, le GNL était disponible sur le marché à un inférieur à 4 dollars, mais le gouvernement précédent a raté l’occasion et n’a pas conclu d’accord à long terme et maintenant il n’est même plus disponible à 40 dollars. Ainsi, la guerre de la Russie [avec l’Ukraine] a créé une véritable crise », a réagi le ministre d’État au Pétrole, Musadik Malik.[9]

Et le déconfinement progressif en Chine devrait encore accroître la pression sur les réserves mondiales.

Le charbon revient en force

Les pluies torrentielles à venir avec la mousson ne suffiront pas : pour tenter d’endiguer la crise du gaz naturel, l’exécutif pakistanais n’a d’autre choix que d’« organiser des suppléants ». Autrement dit, augmenter la production des importations de charbon et de fioul pour alimenter les centrales électriques, malgré leur impact délétère sur le climat.

« Alors qu’on leur a beaucoup vanté le gaz comme une énergie de transition, ils se retrouvent avec très peu d’alternatives [lorsque l’on se rue sur ce gaz]. Et finissent par se tourner à nouveau vers les combustibles les plus polluants de tous. […] C’est un paradoxe dans lequel s’enferment les Européens », regrette Phuc-Vinh Nguyen, chercheur au sein du Centre Énergie de l’Institut Jacques Delors.

Espérons que les discours emphatiques des COP 21 et 22 à 26 seront remis en ligne et en exergue, en espérant que les citoyens prendront enfin conscience des mensonges permanents.

La pénurie pourrait toucher l’Europe

L’Europe se tourne de nouveau vers le charbon, Allemagne, Autriche, France, où la centrale mosellane de Saint-Avold va devoir redémarrer pour passer l’hiver. Les dirigeants d’EDF, d’Engie et de TotalEnergies ont lancé dans une tribune publiée dans le JDD, un appel à un « effort collectif » de réduction des consommations. Tel ministre allemand dit prendre moins de douches.

Début juin, Emmanuel Macron a affirmé que la France ne faisait face à « aucun risque de coupure » d’électricité cet hiver, malgré le manque criant prévisible. Un discours « rassuriste », Législatives oblige.

L’Allemagne se prépare à une pénurie de gaz et relève ses niveaux d’alerte

Les sanctions contre la Russie paradoxalement l’enrichissent tandis qu’elles frappent de plein fouet les pays pauvres d’Asie et constituent une menace majeure contre les efforts de diminution de CO2.


Nicole Delépine

La compassion à géométrie variable de l’UE dont la France : le Pakistan étouffe par manque de gaz

  1. [1] Menace de famine et malnutrition — Yémen | CICR (icrc.org) []
  2. [2] https://www.unicef.fr/dossier/comprendre-la-guerre-au-yemen[]
  3. [3] Pentecôte : Au moins 50 chrétiens tués dans l’attaque de leur église au Nigeria (infochretienne.com). Dimanche de Pentecôte, l’église Saint-François d’Owo, dans l’État d’Ondo, au Nigeria, a été la cible d’une attaque sanglante. Au moins 50 fidèles rassemblés pour le culte ont été tués par les assaillants qui ont ouvert le feu et lancé des explosifs.[]
  4. [4] Après l’élimination des vieux dans les EHPAD, le massacre des innocents et la fabrication de « Frankenstein » | FranceSoir[]
  5. [5] Les douze mensonges du GIEC La religion écologiste 2 Tome 2 — broché — Christian Gerondeau — ebook | fnac « La COP 26 ne s’est pas achevée à Glasgow comme prévu. Son Président le Britannique Alok Sharma avait martelé qu’il fallait « ranger le charbon dans les livres d’histoire  », précisant : «  il faut cesser d’avoir recours au charbon, et par ailleurs cesser toute subvention aux énergies fossiles… ».  Tout paraissait réglé pour un vote sans histoire, lorsque le samedi 13 novembre, une heure avant la clôture de la conférence se produisit un évènement sans précédent. Le représentant de l’Inde, son ministre de l’environnement Bhupender Yadav, déclara que son pays n’acceptait pas la rédaction prévue et en proposait une autre ainsi énoncée  : « Il faut aller vers les technologies propres, y compris en intensifiant les efforts pour réduire progressivement l’énergie au charbon et éliminer progressivement les subventions inefficaces aux combustibles fossiles… ». Le Ministre Indien fit valoir dans la foulée que la Chine appuyait la suggestion de l’Inde. »[]
  6. [6] https://www.sikafinance.com/marches/le-mali-en-passe-de-devenir-un-important-producteur-de-lithium-en-afrique_32179a[]
  7. [7] Énergie : la politique de l’UE plonge le Pakistan dans l’obscurité (latribune.fr) []
  8. [8] https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/energie-la-politique-de-l-ue-plonge-le-pakistan-dans-l-obscurite-923367.html[]
  9. [9] https://www.geo.tv/latest/424148-musadik-malik-warns-of-impending-power-gas-crisis-in-country[]



Voilà ce qui nous attend avec la France de Macron-Mélenchon!

COMME UN PARFUM D’INVASISLAMISATION.

Images impressionnantes. A quoi ont fait face les Espagnols, et voilà la France que veulent nous imposer Macron-Mélenchon. Podémos du côté des envahisseurs. Un jour les forces de l’ordre n’auront pas d’autre choix que de tirer.

A genoux, la France ! http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/saint-brieuc/la-police-briochine-escorte-un-homme-a-roissy-pour-une-expulsion-puis-le-ramene-a-l-hotel-a-saint-brieuc-29-06-2022-13089899.php

Nangis : témoignage de l’islamisation d’une petite ville de 10.000 habitants, en Seine-et-Marne.  

A genoux, sale race de koufars !

Louis Boyard : un sale môme, petit con doté d’une authentique structure mentale néo-fasciste. http://www.cnews.fr/france/2022-06-29/assemblee-nationale-le-depute-nupes-louis-boyard-refuse-de-serrer-la-main-de-son

DANS LE BOCAL AUX REPTILES.

L’hiver très long qui nous attend selon L’ami Aldo.

Affaire des Thénardier, ça se complique, Aziz contre-attaque, popcorn ! Fausses accusations contre Garrido et Corbière : le journaliste du Point porte plainte contre Lagarde et le policier Noam Anouar – Le Parisien

L’embrouille des Garrido-Corbière et de la femme de ménage. Le passionnant feuilleton continue. C’est un coup de Lagarde, qui était opposé à Raquel. La combine : un flic islamique un peu véreux, viré de la police est embauché à la mairie de Drancy, dont le maire est l’épouse Lagarde. Pour couler Garrido, les Lagarde demandent donc à Noam Anouar de filer un dossier bien pourri contre les Thénardier, et utilisent pour cela « l’ami de 12 ans » de Noam, Aziz Zemouri, qui tombe dans le panneau ! Josiane F ? Paul L ?

https://www.fdesouche.com/2022/06/29/les-deux-deputes-de-lfi-raquel-garrido-et-alexis-corbiere-emploient-depuis-un-an-une-femme-de-menage-sans-titre-de-sejour-et-soumise-a-des-cadences-infernale/

https://www.jeanmarcmorandini.com/article-503861-le-journaliste-du-point-aziz-zemouri-auteur-de-l-article-sur-alexis-corbiere-et-raquel-garrido-depose-plainte-pour-abus-de-confiance-et-met-en-cause-l-ex-depute-udi-jean-christophe-lagarde.html

La CGT appelle à palestiniser le Tour de France, contre la présence d’Israéliens : halte à l’apartheid, qu’ils disent. https://www.facebook.com/story.php?story_fbid=1661750970865442&id=331488437225042

Chez Piolle, rééducation de masse des enfants, tous végétariens. La viande est possible, mais c’est une option (sans doute coûteuse). Fossoyeurs à la besogne et fin de civilisation.

 

ANIMATIONS ET CAROTIDES FRAGILES.

Allo petit Moussa contrit ? Saint-Denis (93) : 80 plaintes de supporters pour vols et violences en marge de la finale de la Ligue des Champions au Stade de France – Fdesouche

L’autre plaie, les amateurs de métaux : Villebon-sur-Yvette : les plaques funéraires pillées sur une soixantaine de tombes du cimetière – Le Parisien

Et : Mais qui a volé la statue du monument aux morts de Cercy-la-Tour ? (francetvinfo.fr)

Enrichissement maghrébin : Gard : les dealers blanchissaient leur argent en rachetant des tickets de Loto gagnants – Le Parisien

Révoltant et ubuesque : Villeurbanne (69) : la squatteuse qui occupe sa maison depuis 3 ans obtient une carte de séjour – Fdesouche

Dans un autre registre, ubuesque et révoltant : Saint-Brieuc (22) : « 1000km pour rien, notre job est discrédité ». Les policiers qui avaient escorté un Marocain à Roissy CDG sont contraints de le ramener en Bretagne où il est laissé libre car « H » a refusé de monter dans l’avion – Fdesouche

CORONAGUERRE

Etonnant, nan ?

 

La dernière vidéo du Pr Raoult.

Joli portrait au vitriol de Martin Hirsch dans Présent. Le Caligula de la santé, excellent titre. http://synthesenationale.hautetfort.com/media/01/01/509304041.pdf

Avec le retour du BA 6798 rectifié 4321, voici celui des humains de compagnie.

Les commensaux.

Attirés par le parfum des royalties, ils accourent au moindre signe de reviviscence de la maladie. 

fabricants de vaccins et leurs commerciaux-plateaux-TV diplômés de la Fac, 

politiciens en attente d’une prime à la construction de piscines dans les résidences secondaires,

journalistes encartés comme les précédents chez Pfizer,

crétins utiles bourdonnant, tels des collecteurs de pollen, autour des vrais bénéficiaires de l’opération,

ils sont venus, ils sont tous là.

Hosanna au plus haut des comptes bancaires !

Dr Martin Blachier : « Le virus ne nous a jamais quittés et ne nous quittera pas. » Comme celui de la grippe, Docteur ? D’accord, on se soignera, comme depuis quelques siècles.

AUTRES FRONTS.

Merveilleuse Europe : Le Parlement européen a financé une étude sur « l’extrémisme de droite » qui recommande « d’éliminer les groupes d’extrême droite » des réseaux sociaux, « de développer la résistance de la population à l’extrémisme de droite »… – Fdesouche

Bataclans…

http://edition.cnn.com/2022/06/19/asia/islamic-state-sikh-gurdwara-temple-attack-kabul-afghanistan-intl-hnk/index.html

La France vue d’ailleurs.

France: Muslims attack alleged homosexual man on public bus

L’Islam frappe en Inde.

Islamist apologists don’t want you to know a ‘Samuday Vishesh’ neighbour next door might behead you, hence appeals against the circulation of video

Cépasçalislam, qu’on vous dis ! Polémique dans plusieurs pays du monde arabe après des tweets jugés blasphématoires par des porte-paroles du gouvernement en Inde (Màj : Nouvelle attaque par « vengeance », deux islamistes décapitent un commerçant indou) – Fdesouche

 

Turquie : après avoir islamisé Sainte-Sophie ils la détruisent. Logique.

New damage to Hagia Sophia – Marble floor is broken

Définition indonésienne du blasphème.

Indonesia: Muslims accuse nightlife chain of blasphemy for offering free bottle of gin to men named Muhammad

« Les Sikhs ? Des mecs à turbans qui m’ignorent. Vous trouvez ça normal ?  » (Allah)

Danielle Moulins et Jean Sobieski




« Vaccination » anti-Covid : des pilotes de ligne font des AVC en plein vol!

***

Dans la matinale Ligne droite de Radio Courtoisie  de ce lundi 27 juin 2022, Me Diane Protat, avocate du collectif Navigants Libres et par ailleurs fondatrice et animatrice du site Bas les masques, alerte sur les effets secondaires post « vaccinaux » parfois graves qui, au cours d’un vol, peuvent affecter pilotes, hôtesses et stewards, et donc mettre en péril la vie des passagers.

***

***

Les personnels navigants – 24.000 personnes en France – forment une population sur-vaccinés (leurs destinations sont multiples et certaines maladies y sont endémiques…), par nature très suivie médicalement, qui accepte et encourage la vaccination de manière générale.

Les personnels membres du collectif Navigants libres sont néanmoins en désaccord total avec la gestion sanitaire de la « pandémie » de Covid-19 instaurée tant au niveau national qu’international. Ces personnels sont en effet témoins d’effets indésirables post « vaccinaux » très importants, en nombre et en gravité.

Le collectif s’est créé le 12 juillet 2021, lorsque le Président Macron a annoncé la mise en place d’un « passe sanitaire » – qui est devenu « passe vaccinal » en janvier 2022  – et qui était applicable à leur profession. Immédiatement, les Navigants libres se sont interrogés sur la nécessité de leur imposer ce passe pour exercer leurs fonctions. Ils se sont également interrogés sur les effets secondaires potentiels de la vaccination et leur compatibilité avec le « risque aérien tolérable », légalement évalué à un incident de vol pouvant affecter la sécurité de l’appareil, pour un milliard de vols.

***

Les navigants, statutairement, ne peuvent prendre certains types de médicaments avant un vol. Les antihistaminiques, par exemple, leur sont interdits car ils peuvent induire un état de somnolence incompatible avec une maîtrise rigoureuse de l’appareil.

Les navigants sont plutôt jeunes, en totalité en très bonne santé (ils font l’objet d’un suivi médical rigoureux).

La « vaccination » induit un certain nombre d’effets secondaires – il est maintenant difficile de le nier – qui étaient d’ailleurs prévisibles : les essais cliniques ont montré que la paralysie faciale de Bell, par exemple, touche une personne injectée sur 20.000.

Le nombre de patients souffrant d’effets secondaires suite à une « vaccination » anti-Covid est, en France, de 170.000 [N.d.A. : chiffre actualisé], selon l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Un nombre considérable, sachant qu’une personne sur 10 seulement déclare les effets dont elle souffre après une injection. 53,5 millions de Français sont « vaccinés » (80% de la population). Si on rapporte ce nombre aux 170.000 personnes ayant déclaré présenter des effets secondaires, on aboutit à 1 cas sur 315 : on est très largement au-delà du « risque aérien tolérable » (1 cas sur un milliard, rappelons-le).

Si un seul pilote, lors d’un vol, a un effet secondaire grave, qui met en jeu sa maîtrise de l’appareil, le risque est, quoi qu’il en soit, intolérable : personne ne souhaite être l’un des passagers de l’avion !

***

L’avocate rappelle que le collectif Navigants libres a été auditionné par le l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) (voir ici et ici) et que les témoignages de nombreux pilotes souffrants d’effets secondaires post « vaccinaux » ont été présentés devant le Conseil d’État.

Vers 4 : 40 de la vidéo, Me Diane Protat lit le témoignage d’un des nombreux pilotes souffrant d’effets secondaires graves. L’avocate relate également le cas de ce pilote qui a fait un AVC en plein vol… Sur la base de ces nombreux témoignages, le collectif insiste sur la nécessité de réévaluer la balance bénéfice-risque de la « vaccination », les concernant.

Les navigants ne souffrent d’aucune comorbidité qui les exposerait davantage au risque de contracter le Covid : ils ne font pas partie du « groupe cible ». Or ce que l’on voit actuellement de la « vaccination », c’est que les effets secondaires concernent de plus en plus des personnes jeunes et en bonne santé. D’autre part, il est désormais reconnu que la « vaccination » n’empêche pas la transmission du virus. L’argument de la « solidarité vaccinale » (on se fait vacciner pour protéger les autres) n’a plus de sens.

L’obligation vaccinale qui a été imposée pour les maladies infantiles n’a pas posé autant de problèmes. C’est aussi le cas du vaccin contre la grippe : des personnes jeunes peuvent se faire vacciner, non pas parce qu’elles risquent d’attraper la grippe, mais pour ne pas transmettre le virus à des personnes âgées ou immunodéprimées, pour lesquelles il pourrait être mortel.

***

Les navigants français sont soumis à l’autorité de  l’Agence européenne pour la sécurité aérienne (AESA). Celle-ci, normalement, doit tester les vaccins pour voir leur compatibilité concernant les personnels de bord, ce qui n’a jamais été fait dans le cas des « vaccins » anti-Covid ! Dans la réglementation européenne, nous avons toute une liste de médicaments qui interdisent au navigant d’embarquer. Alors que cette liste comprend des médicaments bien connus (les antihistaminiques par exemple), on ne se pose absolument aucune question pour les « vaccins » anti-Covid dont les effets délétères sont connus, et parfois graves. Par ailleurs, leurs effets dans le temps sont inconnus, puisque ces « vaccins » sont toujours en cours d’évaluation.

***

Dans un récent communiqué, le collectif Navigants libres écrit :

« La vaccination Covid 19 a débuté dans la population générale en décembre 2020. Eu égard aux usages, la pharmacovigilance mondiale ne dispose que d’une très courte période de recul pour analyser les effets indésirables de ces injections. Or nous constatons un grand nombre d’effets secondaires d’ores et déjà enregistrés dans les différents centres : ANSM (France), EudraVigilance (Europe), Yellow Card (?) (Royaume uni), VAERS (États-Unis). L’ANSM recense 170.000 cas en France, dont 45.000 classés graves [N.d.A : séquelles invalidantes, voire décès]. Après une année 2021 marquée par une obligation vaccinale de fait pour les navigants, notre collectif constate depuis quelques mois un nombre anormalement élevé de pathologies affectant curieusement notre population, d’ordinaire en bonne santé, alors que nous ne sommes que 24.000 en France : thromboses, troubles hormonaux, pertes de mémoire, fatigue profonde et durable, myocardites, troubles du rythme cardiaque, paralysies faciales, AVC, infarctus. A ce titre, nous recueillons de nombreux témoignages, signés et déposés auprès du Conseil d’État et rapportés auprès de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST). Notre constat est également partagé par de nombreux autres collectifs dans le monde, notamment : USA, Canada, Australie, Suisse, Allemagne, Royaume-Uni, Autriche, Pays-Bas. »

Même constat dressé par la Global Aviation Advocacy Coalition (GAvAdCoalition), une « coalition » internationale de navigants dont Navigants libres est membre. Le 5 juillet, une délégation européenne de la GAvAdCoalition sera reçue au Parlement européen. Elle demandera que la situation des navigants fasse l’objet d’une étude particulière par le Parlement et exigera la tenue dans les plus brefs délais d’une réunion de l’AESA sur la question.

***

« Où est l’AESA, l’Agence européenne de sécurité aérienne ?! (…) Il y a un principe de précaution : il est aujourd’hui largement dépassé », conclut l’avocate.

« Y a-t-il un pilote dans l’AESA ? » renchérit avec humour la journaliste Clémence Houdiakova

***

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni




Il faut rendre obligatoires l’IVG et la vaccination Covid dans la Constitution

C’est le grand débat de la semaine. Suite à la décision de la Cour suprême américaine de redonner aux Etats leur souveraineté sur le droit à l’avortement, Aurore Bergé, qui n’en rate jamais une, a demandé avec beaucoup de légèreté d’inscrire le droit à l’avortement dans la Constitution.

https://www.huffingtonpost.fr/entry/droit-a-lavortement-dans-la-constitution-la-majorite-rattrapee-par-ses-anciens-votes_fr_62b6d7d1e4b0cdccbe6bf276

Leur thèse : mon corps m’appartient quand c’est pour l’avortement, mais quand on rétorque que c’est la même chose pour le vaccin, là, ils ne sont plus d’accord du tout !

Finalement, c’est Yves Cochet, l’ancien ministre écolo, qui a raison : il faut que les pays occidentaux développés arrêtent de faire des enfants, pour mieux accueillir les migrants.

L’ancien ministre écolo Cochet milite ouvertement pour le génocide des Français

https://www.breizh-info.com/2019/01/04/109144/limiter-nos-naissances-pour-mieux-accueillir-les-migrants-lincroyable-derapage-dyves-cochet/

Et une fois qu’il a dit cela, ce crétin attend la fin du monde dans sa luxueuse maison, où il n’a toujours pas accueilli de migrants par ailleurs !

Et pour qu’il y ait moins d’enfants blancs, quoi de mieux que de rendre l’IVG et la vaccination obligatoires, et d’inscrire cette obligation dans la prochaine Constitution ?

Ainsi, les vœux de Cochet se réaliseraient : les Blancs qui survivraient à l’IVG devraient, de manière obligatoire, servir de cobayes pour Pfizer, ce qui accélérerait leur disparition.

Mais attention, principalement les Blancs !

Certains le disent autrement…

Vendettactu Express 32 : Le 1 % trouve que les 99 % sont de trop




Macron, Darmanin et le Yéti ne sont pas capables de protéger les Français

MacrondarmaninYeti.jpg

– A l’attention de messieurs les ministres de la Justice – Garde des Sceaux et de l’Intérieur, quelques « faits-divers » pour débuter ce mois de juin 2022 dans notre « Douce France » où, selon eux, l’insécurité ne serait qu’un sentiment !

Semaine 26 – du 23 au 29 juin : 

Une fillette de 11 ans a été piégée sur les réseaux sociaux par un prédateur sexuel, un individu âgé de 26 ans, qui prétendait n’avoir que 14 ans et correspondait avec elle. La fillette a été violée dans un hôtel. Après avoir été interpellé, ce violeur a été remis en liberté. Le juge des libertés et de la détention a décidé de placer l’individu sous contrôle judiciaire. Le parquet a fait appel de cette décision.

Paris (75) : 7 Algériens, âgés de 35 à 45 ans, organisaient les razzias commises par des « migrants mineurs isolés (vols avec violence, vols à l’arraché, etc.) qui depuis plusieurs semaines traumatisaient les touristes et les parisiens au « Trocadéro ». Ces mineurs, près de deux douzaines, étaient maltraités et drogués. Les Algériens ont été mis en examen « pour traite humaine ».

Selon un sondage de l’Institut CSA pour CNEWS, dévoilé ce jeudi 23 juin, 65 % des Français estiment qu’il y a trop d’immigration dans l’Hexagone. 

 23/06 – Laroque-d’Olmes (09) : Sous surveillance électronique pour une condamnation de tentative de meurtre, dix années plus tôt, cet individu a poignardé dans le dos un jeune de 16 ans au cours d’une rixe et son pronostic vital est engagé. L’agresseur a été mis en examen.

Montbéliard (25) : A proximité de la rue Charles-Nodier, un père de famille a été tué par coups de couteau et son fils laissé dans un état grave. La veille, au même endroit, un jeune homme de 22 ans avait été également agressé. Il pourrait s’agir d’une affaire liée au trafic de stupéfiants. L’auteur des faits est en fuite.

Lyon (69) : Affrontement entre plusieurs individus sur la place Bellecour, même scénario place des Cordeliers puis rue des Templiers et, enfin, place de la République. Le pronostic vital de l’un de ces jeunes voyous est engagé et les forces de police insultées.

Hem (59) : Lors d’un refus d’obtempérer, un de plus, un policier a été blessé rue Joliot-Curie. Ses coéquipiers ont ouvert le feu et l’individu a été arrêté dans la soirée.

Villers-Bocage (14) : Expulsé une première fois du territoire français (pour violences conjugales) un migrant algérien, en situation irrégulière et bien connu des tribunaux, a poignardé son bienfaiteur dans un bar. Il a été condamné à six mois de prison ferme. Peut-être sera-t-il expulsé une seconde fois…avant de revenir !

Rodez (12) : Un individu, âgé de 33 ans et armé de plusieurs couteaux, poignarde à la gorge un commerçant qui tentait de le raisonner alors qu’il voulait pénétrer de force dans un commissariat. Nous ignorons son identité et ses origines mais il a été placé en garde à vue.

Bondy (93) : Deuxième fusillade sur des lieux de deal en deux jours. Dix coups de feu ont été tirés mais pas de blessés.

Nice (06) : Un migrant, d’origine somalienne et demandeur d’asile (qui lui avait été refusé mais lui avait permis de rester en France), vole un camion et il parcourt quelques centaines de mètres sur le trottoir du Quai des États-Unis avant de renverser un homme de 76 ans, assis sur un banc, devant la plage des Ponchettes, qui a été transporté vers l’hôpital Pasteur avec une jambe arrachée. Son pronostic vital engagé.

Pantin (93) : A proximité du commissariat de police une jeune femme de 18 ans a été agressée et dépouillée par un migrant en situation irrégulière et déjà connu des services de police. Il a été appréhendé après avoir mordu l’un des policiers.

24/06 – Bagnols (30) : Déjà condamné pour viol à 10 ans de prison en 2011, un individu d’origine malgache, âgé de 36 ans, est de nouveau condamné à 7 ans et six mois de prison après une nouvelle et violente agression sexuelle. La victime a dû se défenestrer pour lui échapper : « Il voulait me tuer. » Que fait encore ce malgache chez nous ?

Malesherbes (45) : Une femme de 48 ans a été retrouvée étranglée. Le meurtrier serait son employé, un individu de 22 ans connu sous plusieurs identités par les services de police. Nous ignorons son identité et ses origines.

Nîmes (30) : Un serveur, originaire de Colombie, avait été violemment agressé (nez cassé) en pleine rue et dépouillé sous la menace de couteaux par deux voyous de 19 et 20 ans, Selim et Mohamed. Filmés par les caméras de la ville, ils viennent d’être condamnés.

Aurillac : Cette ville agréable est devenue une plaque tournante de la drogue et des rodéos sauvages. Les habitants sont sidérés et éprouvent un grand sentiment d’insécurité. Le maire, Pierre Mathonier, se demande : « Que fait l’État ? »

25/06 – Paris (75) : Dans le 8e arrondissement, rue Pierre Charon, près des Champs-Élysées, un individu a ouvert le feu et blessé deux hommes à hauteur des jambes. Trois suspects ont été interpellés dans un établissement un peu plus loin, et un quatrième au volant d’une voiture.

Rennes (35) : Dans le quartier de Maurepas un tireur en scooter a ciblé trois policiers en VTT à l’aide d’un pistolet-mitrailleur et cela au milieu de passants et d’enfants. Par chance personne n’a été touché. Une patrouille a tenté de les appréhender mais elle a également essuyé une rafale et « n’a pas osé faire usage de ses armes ». Le conducteur du scooter et le tireur sont activement recherchés.

Toulouse (31) : Dans le quartier de la Reynerie, un homme de 27 ans a été abattu à bout portant près d’un point de deal. Il était connu des services de police. Le tireur, un motard coiffé d’une cagoule, a finalement été interpellé.

Antibes (06) : Un policier municipal, qui se trouvait au centre commercial Carrefour en compagnie de ses trois filles de 5,10 et 12 ans, a été agressé par un individu « qu’il avait interpellé en 2015 » alors qu’il était en service à Vallauris.

26/06 – Vernouillet (78) : Accompagnée de sa fille, Naïma monte dans sa voiture, sur le parking du centre commercial, lorsqu’elle est violemment agressée par un « homme noir d’une trentaine d’années : J’ai compris que cet homme était en train de me planter. Il n’arrêtait pas, il s’acharnait sur moi, j’ai hurlé. Il y avait du sang partout dans la voiture », raconte-t-elle. Elle a démarré en trombe et foncé vers l’hôpital de Dreux afin d’être prise en charge pour deux plaies à l’avant-bras et trois à la jambe. 

Argenteuil (95) : Rue Antonin-Georges-Belin, un agent municipal de 52 ans a été poignardé sauvagement au thorax et se trouve dans un état grave. Le coupable, 53 ans et connu des services de police, était resté sur place, le couteau ensanglanté à la main. Il a déclaré « avoir confondu la victime avec un autre policier ». 

Bordeaux (Gironde) : Au cours de la Fête de la musique, deux adolescentes de 15 ans, Laura et Marie, ont été agressées sexuellement par un migrant clandestin algérien âgé de 20 ans. M’Barek Gueceb, arrivé à Bordeaux depuis peu, a été condamné à dix-huit mois de prison, dont huit ferme, une interdiction du territoire pendant cinq ans et maintenu en détention.

27/06 – Joué-lès-Tours (37) : Un militant pro-migrant et homosexuel, âgé de 56 ans, a été tué de 28 coups de couteau par un jeune, arrivé en France en 2017, qu’il hébergeait. Il aurait tenté d’abuser sexuellement de lui. « Il avait déjà fait l’objet d’un signalement pour des gestes à caractères sexuels sur mineur non accompagné. »

Montpellier (34) : En pleine rue, une jeune femme a été agressée sexuellement par un individu, dont nous ignorons l’identité et les origines, qui a été interpellé très rapidement par un équipage de la police municipale.

Fréjus (83) : Au rond-point Rhin-Danube, un SDF a été tué par une voiture poursuivie par un équipage de la police municipale. Le chauffard, un délinquant connu des services de police, a pris la fuite avant d’être appréhendé par la BAC à Saint-Raphaël.

Nantes (Loire Atlantique) : Dans le quartier Malakoff, une petite fille qui jouait a été renversée par un « quad », de couleur bleu, dont l’auteur, surnommé « Zizou », ne s’est pas arrêté. Il est activement recherché.

Dans la gare des Mureaux (78), deux jeunes migrants clandestins, algérien et marocain en situation irrégulière, ont agressé un couple « sourd et muet ». La femme, âgé de 57 ans, s’est fait arracher son collier et a été prise d’un malaise. Les deux voyous ont été interpellés peu après.

Arles (13) : Dans un quartier sensible, connu pour le trafic de stupéfiants, un jeune homme de 15 ans a été abattu par un fusil d’assaut. Plusieurs appartements ont été atteints par des balles perdues.

Comme nous l’avons lu plus haut, dans la ville de Rennes (35) la tension est à son comble « On n’a jamais vu ça ici », explique le procureur. Depuis deux semaines se succèdent des scènes d’une extrême violence : des passants poignardés, des agressions au couteau, des appartements criblés de balles, des policiers ciblés par des tirs à l’arme automatique, « cette flambée de violence vient relancer la question de la sécurité en ville ».

28/06 – Femme de ménage dans un supermarché, elle tombe amoureuse d’un migrant en situation irrégulière de 23 ans son cadet. Ce sans-papiers lui fait vivre un véritable calvaire, un enfer quotidien. Elle ignorait que sous le coup d’une OQTF il supposait pouvoir obtenir des papiers grâce à cette relation. Cela se termine au tribunal.

Marseille (13) : Une centaine de personnes ont manifesté devant le commissariat de police du 12e arrondissement. « Ils ne savent plus vers qui se tourner pour que cela cesse : La situation s’est “tellement dégradée” entre Montolivet, Bois-Luzy, Saint-Barnabé et la Fourragère qu’ils ne peuvent plus se taire ». Cambriolages, vols, agressions violentes même sur des enfants, ils craquent : « Faudra-t-il s’armer ? » demande un père de famille, dont le fils de 14 ans a été agressé pour la troisième fois ?

Villefranche-sur-Saône (69) : Un jeune homme de 25 ans a été agressé, aspergé d’essence et transformé en torche humaine. Son pronostic vital n’est pas engagé. L’agresseur a été interpellé quelques heures plus tard.

Grenoble (Isère) : Pour lui voler son portable il a résisté et reçu deux coups de couteau, un au bras l’autre à l’abdomen. Transporté à l’hôpital, il est hors de danger.

29/06 – Déols (36) : Il promenait son chien à proximité de la mairie lorsque Claude, 82 ans, a été agressé en pleine rue par un individu qui l’a attrapé par le cou et lui a arraché son collier « trois émeraudes, une croix et la bague de mariée de sa défunte épouse, à laquelle il tenait énormément ». L’une de ses voisines avait également été agressée il y a quelques jours dans des circonstances similaires, sur le parking Diderot de Chateauroux.

Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) : Un migrant clandestin, âgé de 31 ans et d’origine soudanaise déambulait dans les rues avec une hachette à la main. Rue de la République il tentait d’attaquer un policier en lançant la hachette sur lui. Il a pu être interpellé et placé en garde à vue.

Caen (Calvados) : Un migrant afghan, Mohammad, âgé de 24 ans, a été condamné à deux ans de prison ferme « pour agression sexuelle » et interdiction du territoire français pour dix ans. Il pénétrait chez ses victimes en pleine nuit, notamment rue Caponière, où deux jeunes femmes se sont retrouvées avec cet inconnu dans leur lit.

Il y a des morts qui valent plus que d’autres : Ainsi, par exemple, 18 morts dans le bombardement d’un centre commercial en Ukraine, c’est un génocide pour Zélansky, « abominable » pour Emmanuel Macron, « terrifiant » pour Biden, en revanche 46 morts découverts dans un camion, « rôtis » par la chaleur et sans une goutte d’eau (femmes et enfants compris) à quelques kilomètres de San Antonio, l’une des plus belles villes du sud des États-Unis, ce n’est pas si « abominable » ni « terrifiant », notamment pour Joe Biden. 22 morts noyés en Méditerranée, femmes et enfants, qui viennent s’ajouter à des milliers d’autres, ce n’est ni « abominable », ni « terrifiant ». Des centaines de morts en Afrique subsaharienne, ce n’est ni « abominable », ni « terrifiant ». Oui, il y a des morts qui valent plus que d’autres ! 

Espagne – Dans un centre commercial de l’île Grande Canarie, une touriste danoise, totalement ivre, avait été violée le 25 décembre 2016 par quatre migrants marocains. Ils ont été condamnés à 8 ans et six mois de prison par la Haute Cour de Las Palmas.

Toujours en Espagne à Mélilla (enclave espagnole au nord du Maroc) plus de 2 000 migrants ont tenté de pénétrer de force en Espagne, pour rejoindre l’Europe. 140 policiers ont été blessés, dont 5 gravement, au cours des affrontements et 23 migrants sont morts dans la bousculade et en chutant de la barrière.

Le Maroc accuse l’Algérie d’avoir assoupli les contrôles migratoires à sa frontière afin de faire pression sur l’Espagne. C’est la raison pour laquelle des milliers de migrants clandestins ont été détournés vers le Maroc alors qu’auparavant ils traversaient l’Égypte, la Libye et la Tunisie

Encore en Espagne mais à Valence : Deux individus ont obligé un touriste irlandais, avec lequel ils avaient lié connaissance, à leur pratiquer une fellation puis à le violer par voie anale. Selon la victime « il s’agirait d’individus d’origine arabe parlant mal l’anglais avec un accent français ». Ils ont pris la fuite et n’ont pas été encore appréhendés.

Canada – Plusieurs fusillades au cours de ces derniers jours à Laval (Québec) ciblant des jeunes, dont le dernier âgé de 15 ans. Les policiers connaissent les auteurs, qui appartiennent à des gangs bien organisés, mais ils n’interviennent pas de crainte d’être accusés « de profilage racial ».

Manuel Gomez




Bobard Corbière-Garrido : le couple Lagarde, Zemouri et Anouar se renvoient la balle…

corbieres-garrido-300x200.jpg

Tiens pour commencer j’en ai une bonne, elle est courte !

Début de la blague : Le RN est le premier parti d’opposition !

Fin de la blague : Le RN retire son candidat pour permettre l’élection de la gourdasse Yael à la présidence du Palais Bourbon,  le Médrano des escrocs.

Les aventures de ces guignols ont peu d’intérêt, franchement, y a mieux et ça peut nous faire l’été, c’est le Dallas revisité 9.3, le Garridogate à Ourzazate, le rififi dans le couscoussier !

On pensait que c’était fini, non y a du rebondissement, du suspens…

Les Garrido De Thénard, ces élus très raffinés, ont fait l’objet d’un article diffamatoire du Pif Gadget de la désinfo, Le Point. Comme on le sait le journal a présenté ses excuses et retiré l’article litigieux.

Ensuite le Directeur de la rédaction, Gernelle, a juré que c’était pas de sa faute, qu’ils ont tous été trompés par devers eux et à l’insu de leur plein gré, par Aziz le sournois.

Pourtant la rédaction avait toute confiance, y compris Gécassine Woessner, en ce multirécidiviste de la XVIIe. Pour y voir plus clair, le dirlo a promis une enquête interne pour connaître la vérité vraie, alors que dès le début il suffisait de savoir où est scolarisée la gamine pour foutre le projet d’article au panier, il y avait juste ça à vérifier…

Travail visiblement au-delà des capacités des « cartes de presse» !

On pensait que ça terminerait tranquille, non ça dérape grave. Les Garrido De Thénard semble-t-il ne se sont pas satisfaits des excuses et envisagent de porter plainte, notamment pour faux et usage de faux.

De son côté, Aziz, le mystificateur en chef du Point, est devenu trop voyant, il a fait la Zemouri de trop et va visiter les locaux de Paul Emploi.

Résultat, maintenant c’est lui qui est pas content et qui dépose plainte, parce-qu’en fait la victime c’est lui ! Il a été enduit d’erreur sciemment par Jean-Christophe Lagarde et un qu’on attendait pas, l’invité surprise, l’ex flic syndicaliste, l’islamo-gauchiste Noam Anouar, un mec que beaucoup parmi les natios trouvaient bien, c’est dire la lucidité !

Aziz, il le dit, sulkoran c’est moi la victime ! A 100% et le coupable c’est mon ami Noam, qu’il aille enculer sa mère…

https://www.jeanmarcmorandini.com/article-503861-le-journaliste-du-point-aziz-zemouri-auteur-de-l-article-sur-alexis-corbiere-et-raquel-garrido-depose-plainte-pour-abus-de-confiance-et-met-en-cause-l-ex-depute-udi-jean-christophe-lagarde.html

Bien entendu, il y a une conséquence, le rebondissement dans le rebondissement. Noam il est pas d’accord d’être impliqué dans une affaire qu’elle le concerne pas, « Suldijhad j’y suis pour rien !», un peu quand même si on écoute son plaidoyer un peu confus.

Il arrive quand même à suggérer que cette affaire est un coup monté par des flics fafs, le faf c’est toujours bon dans une saga estivale !

Là t’arrives plus à suivre, le Noam à la base est un islamo-gauchiste proche de la bande à Rachid, mais il a fait une petite entorse en étant candidat de l’UDI de Lagarde et en étant embauché dans la commune de la femme à ce dernier, le mec est un vrai navigateur barbaresque…

Je rappelle pour la compréhension que Lagarde était l’adversaire de la Garrido De Thénard aux Législatives .

https://www.fdesouche.com/2022/06/29/les-deux-deputes-de-lfi-raquel-garrido-et-alexis-corbiere-emploient-depuis-un-an-une-femme-de-menage-sans-titre-de-sejour-et-soumise-a-des-cadences-infernale/

Donc tout ce petit monde était plus ou moins copain, c’est quasi un conflit familial ! Allah retrouvera-t-il les siens sans cette smala ?

On en est à se demander qui va niquer l’autre !

S’ils doivent le faire, je leur déconseille la Coupe du monde au Qatar, les pratiques sodomites ils préviennent, ils n’en veulent pas !

https://twitter.com/Geronimuslll/status/1541711260366131200

Feuilleton à suivre !

https://youtu.be/2PTEqZURh4o

Paul Le Poulpe