1

Justice : 6 ans après l’accident mortel, la SNCF enfin renvoyée en procès…

Le 14 novembre 2015, l’accident survenu à Eckwersheim avait causé onze morts et 42 blessés.

Les familles des victimes ont du attendre six longues années, après l’accident ferroviaire d’Eckwersheim en 2015, pour que les responsables de la SNCF comparaissent devant les juges, dans le cadre d’une justice à deux vitesses. Pour ceux qui ne tuent personne, même avec des mots, à l’image du site d’informations Riposte Laïque, les délais de convocation devant les juges sont extrêmement rapides dès qu’une plainte est déposée. Cherchez l’erreur !

Souvenons nous : c’était le 14 novembre 2015. Vitesse excessive, freinage tardif, manque de coordination et d’anticipation des risques. L’accident du TGV Est d’essai de la SNCF cause la mort de 11 voyageurs et fait 42 blessés. Le 2 août dernier, la sentence est finalement tombée pour la SNCF, deux de ses filiales et trois de ses salariés …  Les experts ferroviaires ont conclu qu’« une vitesse excessive » et un freinage tardif étaient en cause.

Deux juges d’instruction du pôle « accidents collectifs » du tribunal judiciaire de Paris ont effectivement ordonné le 3 août un procès contre la SNCF, ses filiales ainsi que contre un conducteur principal, un cadre et un pilote pour « blessures et homicides involontaires par maladresse, imprudence, négligence ou manquement à une obligation de sécurité ». A ce stade plusieurs questions :

  • Quels sont les faits exacts ? Pourquoi juger en 2022 quand l’affaire se passe en 2015 ?
  • Quel droit régente ce type d’accident et de quoi pourront être sanctionnés l’entreprise et ses salariés ?
  • Quelles sont les fautes à prouver pour obtenir réparation ?
  • La SNCF at-elle déjà fait l’objet de condamnation de ce type ? Comment a-t-elle été sanctionnée ? Cela est-ce suffisant ?
  • Etc.

Les faits : le 14 novembre 2015, 53 personnes, des salariés du monde ferroviaire et des membres de leur famille dont quatre enfants, avaient pris place à bord de la rame pour l’ultime test du tronçon de la nouvelle ligne à grande vitesse (LGV) entre Vaires-sur-Marne (Seine-et-Marne) et Vendenheim (Bas-Rhin). Au niveau d’Eckwersheim, à 20 km de Strasbourg, le train avait abordé une courbe à 265 km/h, très largement au-dessus des 176 km/h prévus. Il avait déraillé 200 mètres plus loin, avant de percuter un pont et de basculer dans le canal de la Marne au Rhin. Onze adultes étaient décédés et 42 personnes avaient été blessées, dont certaines grièvement, dans ce premier déraillement mortel de l’histoire du train à grande vitesse depuis sa mise en service en 1981. «Il y a des responsabilités partout, des défauts dans toutes les parties, SNCF, Systra, chez les pilotes…», a considéré Nicolas Heury, fils d’une victime décédée, pour qui «ils ont tous des comptes à rendre».

Les causes et responsabilités : selon un avocat des parties civiles, contacté par téléphone, « Le manque de communication au sein de l’équipage a également été pointé par le Bureau d’enquêtes sur les accidents de transport terrestre (BEA-TT) qui avait remis à la justice deux rapports en février 2016 et en mai 2017. Dans leur ordonnance de 231 pages, consultée par l’AFP, les juges d’instruction listent les manquements reprochés aux sociétés : «préparation insuffisante» des essais de la rame en survitesse, manque d’anticipation des risques de déraillement, «insuffisance de communication et de coordination» entre les équipes, «lacunes dans la formation du personnel» chargé des essais…. »

Par ailleurs, le choix du chef d’essais de Systra de pousser la rame à une vitesse maximale de 330 km/h était «dangereux, non nécessaire et contraire aux préconisations» et constitue «une faute d’imprudence», selon les magistrats. Les trois employés avaient été mis en examen en octobre 2016, puis la SNCF et Systra en décembre 2017 et SNCF Réseau en 2019. En outre, aucune charge n’est retenue contre trois personnes ayant participé à l’organisation et la réalisation des essais de ce TGV et placées sous le statut plus favorable de témoin assisté. «C’est une ordonnance sans surprise, un peu décevante. Les juges auraient pu laisser au tribunal le soin de juger les personnes physiques qui n’étaient pas dans le train et qui ont planifié les essais», a souligné Maître Gérard Chemla, avocat de plusieurs familles de victimes. Maître Gérard Chemla espère un procès «rapidement» qui détaillera «l’ensemble des fautes» qui ont été commises.

Selon le site Wikipedia, l’accident est survenu au PK 404,0 de la ligne, à proximité des viaducs du canal de la Marne au Rhin, dans une courbe praticable à 160 km/h permettant le raccordement avec les lignes classiques et la gare de Vendenheim. Selon le conducteur, le train circulait à 176 km/h, la vitesse assignée par le plan de route sur ce tronçon. L’enquête interne de la SNCF révèlera une entrée en courbe à une vitesse de 265 km/h, supérieure à la vitesse de renversement de la rame.

Sous l’effet centrifuge des forces d’inertie, la rame articulée de huit voitures duplex aurait basculé puis déraillé. La rame a ensuite dévalé le talus et traversé le canal. Les différentes voitures se sont dispersées dans l’espace entre les deux voies tandis que la motrice de queue s’est immobilisée dans le canal. L’arrière de la motrice de tête a également déraillé puis s’est disloqué en brisant le parapet en béton du pont. Le bogie arrière s’est encastré dans la poutre gauche du pont contre laquelle la motrice a ripé avant de finir sa course 150 m après le pont. L’huile du transformateur s’est dispersée et a pris feu.

Il aura donc fallu attendre six longues années pour obtenir le renvoi en procès de la SNCF, Systra et SNCF Réseau, ainsi que trois de leurs employés, pour « blessures et homicides involontaires par maladresse, imprudence, négligence ou manquement à une obligation de sécurité ». Dans ce dossier, la justice n’est pas allée à 265 K/H comme le TGV qui a déraillé dans une courbe le 14 novembre 2015.

 

Francis GRUZELLE
Journaliste et écrivain
Carte de Presse 55411




Les grandes échéances politiques et géo-politiques à suivre  d’ici la fin de l’année 2022

 

             6 échéances politiques et/ou géopolitiques devront être suivies de près au fil des quatre prochains mois.

1 – « La rentrée » en Europe et particulièrement en France dès le début de Septembre :

             Pour ce qui concerne la France, un exécutif de plus en plus «chahuté», a pris plusieurs mesures de précaution pour éviter tout embrasement social. Les chèques gouvernementaux sans provisions pleuvent sur les français pour acheter la paix sociale et gagner du temps (réduction provisoire des taxes carburant, hausse des retraites et de diverses prestations dès Septembre). On reste dans le «quoiqu’il en coûte» et donc dans l’ explosion de la dette. L’inflation, elle, est toujours là et augmente. La hausse inéluctable des coûts de l’électricité, du chauffage et des produits de première nécessité impacteront probablement les comportements de la population. Bardés de certitudes (de plus en plus chancelantes), les politiciens espèrent toujours qu’un miracle surviendra sur «le front ukrainien» qui pourrait valider, si peu que ce soit, leur politique des sanctions «boomerangs» appliquées à la Russie.

            Si ce miracle ne vient pas, ce qui est probable, l’exécutif français pourrait être tenté de se rabattre sur un nouvel «état d’urgence sanitaire», qui serait lié à la résurgence «opportune» d’un nouveau variant Covid. Surfer sur la peur semble être  une solution prisée par les exécutifs européens pour faciliter le contrôle des populations. Reste à savoir quelle sera l’attitude des parlementaires ….. et celle des populations.

2 – Le Sommet de l’OCS (Organisation de Coopération de Shangaï) les 15 et 16 Septembre 2022 à Samarkand.

             Ce sommet sera particulièrement important. L’Iran sera, pour la première fois, un membre à part entière ( le neuvième), lors des discussions. Une nouvelle extension de l’OCS sera à l’ordre du jour.

            La déclaration finale de ce sommet devra donc être scrutée à la loupe.

            Compte tenu des événements d’Ukraine et de Taïwan, les nouvelles candidatures retenues pour l’adhésion pleine et entière à l’organisation mais aussi au statut d’observateur ou de partenaires de discussions, devront être prises en compte par les géopoliticiens, car elles témoigneront du choix de  la multipolarité et s’inscriront donc en opposition très claire à l’hégémonie occidentale.

            L’extension plus que probable de l’OCS au cours de ce sommet, pourrait constituer une réponse du berger à la bergère face à l’extension de l’OTAN perçue désormais, à juste titre, comme une menace par de très nombreux pays. Il ne fait guère de doute qu’elle sera beaucoup plus massive et signifiante.

            Bien que l’OCS ne soit pas aussi «intégrée» que l’OTAN sur le plan militaire, elle se pose en obstacle majeur et très efficace aux politiques de sanctions et de guerre économique menées par les pays membres de l’OTAN, ainsi qu’elle le démontre aujourd’hui lors des événements que nous connaissons. L’OCS compte désormais, et pourrait compter bien davantage, les plus gros producteurs de pétrole et de gaz au monde et, qu’on le veuille ou non, l’avenir de l’occident global en dépend….

3 – Les élections présidentielles brésiliennes des 2 et 30 Octobre 2022.

            Il y a cinq candidats déclarés à cette élection très importante. A un mois du premier tour de scrutin, la moyenne des sondages donnent Lula en tête à 45 % au premier tour, avec 10 à 15 points d’avance sur Bolsonaro.

            Une élection de Lula serait très dommageable pour les USA, car le Brésil, déjà tourné vers la Russie, via les BRICS, s’y tournerait bien davantage.

            Après avoir perdu le soutien de la quasi totalité de ses vassaux sud-américains, y compris la Colombie, le 19 juin dernier, les USA qui ne font plus du tout recette en Amérique latine, ne peuvent  permettre sans réagir une élection de Lula. Une ingérence US dans le processus électoral brésilien est donc plus que probable.

            Elle se fera, comme d’habitude, via la «diaspora néoconservatrice et mondialiste» brésilienne, très puissante, qui contrôle, comme presque partout ailleurs dans la sphère d’influence occidentale, la Finance, les Médias, la Justice, la Police et l’Armée. Il serait surprenant que cette «diaspora» ne tente rien pour s’opposer au retour au pouvoir de Lula, comme elle avait su le faire en 2016 pour évincer Dilma Roussef et en 2018 pour assurer la victoire de Bolsonaro. L’ingérence US pourrait aller jusqu’à l’élimination physique du candidat Lula ou jusqu’au coup d’État militaire. Les USA sont coutumiers de ces pratiques en Amérique latine, mais pas que … (Maïdan en 2014).

4 – Le 20 ème Congrès du Parti Communiste Chinois du 16 Octobre 2022. Ce Congrès se tient tous les cinq ans. Il devrait voir, sans surprise, la ré-élection de Xi Jinping au poste de Secrétaire général du parti. Le bilan des réalisations sur les 5 dernières années  et les objectifs pour les 5 prochaines devraient y être présentés.

5 – Les élections de mi mandat aux USA le 8 novembre 2022.

            Dans cette joute électorale, le camp Biden, soutenu par la «diaspora néoconservatrice et mondialiste», semble en mauvaise posture. La côte de popularité de Biden est actuellement au plus bas, bien qu’en légère hausse grâce aux efforts constants du rouleau compresseur médiatique. Le résultat de l’élection sera particulièrement important pour l’avenir du mondialisme et surtout pour celui de la multipolarité, et donc pour la planète.

            Le résultat de l’élection sera certainement une conséquence directe du niveau de l’inflation et de l’évolution du pouvoir d’achat des ménages US en Septembre et Octobre 2022. L’équipe Biden sera évidemment tenté de multiplier les cadeaux fiscaux aux électeurs dans une politique du «quoiqu’il en coûte», pour «acheter» leurs votes. Le dollar et l’économie américaine n’en sortiront pas renforcés.

            A l’approche de ces élections, si la Russie parvient à obtenir des résultats militaires décisifs en Ukraine et/ou si elle parvient à provoquer sur les marchés, avec l’aide de ses alliés producteurs de gaz et de pétrole, une hausse très importante des prix de ces produits avant les élections US, les candidats démocrates paieront la facture au prix fort le jour des élections.

            L’État profond US est déjà à la manœuvre pour tenter de limiter la casse et pourquoi pas, d’inverser les tendances, aujourd’hui trumpiste (donc antimondialiste), de l’opinion publique US.   

6 – Le 17e sommet des chefs d’État du G20 des 15 et 16 novembre 2022 à Bali (Indonésie)

            Ce sommet ne changera probablement pas grand-chose. On y constatera, une fois encore, une division toujours plus profonde entre deux camps: un camp déclinant qui s’accommode encore du mondialisme et de l’hégémonie US ( G7+) et un camp de plus en plus sûr de sa force et de son avenir qui se regroupe autour des BRICS+  et qui défend la multipolarité.

            A noter que l’Indonésie, pays hôte du sommet du G20  2022 et l’Argentine ont déjà fait acte de candidature aux BRICS et que l’Arabie Saoudite a exprimé son souhait de le faire ainsi que la Turquie, pourtant membre de l’OTAN…..

            Dans un tel cadre, il paraît très peu probable qu’une quelconque motion anti-russe puisse être adoptée à ce sommet du G 20 de Bali, que Zélenski y paraisse ou non. Si le G7 suit unanimement son chef de meute US, le G20 qui représente le monde entier dans sa diversité saura, fort heureusement, se distancier de l’hégémon US.

            En conclusion, six événements politiques et géopolitiques majeurs vont se dérouler en cette fin d’année 2022, sans compter, bien sûr, les événements imprévus.

            Les deux plus importants et signifiants pourraient bien être le sommet de l’OCS en Septembre et  l’ élection présidentielle brésilienne en Octobre. La probable ingérence US dans cette dernière devra être suivie de près.

            Les résultats provisoires de l’opération spéciale russe en Ukraine et ceux du bras de fer économique et militaire entre la Russie et ses soutiens d’une part, les pays membres de l’OTAN et leurs soutiens de l’autre, impacteront probablement  tel ou tel de ces 6 événements et, à divers degrés, l’avenir du monde. 

Général Dominique Delawarde




On ne nous dit pas tout : excision, infibulation et repassage des seins

Ce dont les médias ne nous parlent jamais :
Excision, repassage des seins (si, si !), infibulation… Importation accélérée et sans frein des mutilations sexuelles féminines en France
Le repassage est une pratique traditionnelle répandue entre autres au Cameroun, au Togo et en Guinée pour freiner (enrayer, juguler, entraver) le développement des seins par une sorte de pétrissage réalisé avec des objets chauffés (pierre à écraser, pilon, spatule…) ou non (herbes, serre-seins…).
Grâce aux directives d’en haut, la pratique est très peu connue et encore moins médiatisée que l’excision, elle est cependant toute aussi traumatisante !

Je vous recommande la lecture du lien suivant :
Le repassage des seins: une pratique traditionnelle qui persiste — Humans for Women
Et si on évoquait la troisième méthode de torture ? L’infibulation, mutilation „traditionnelle“ chez certains peuples d’Afrique noire. Souvent effectuée en prime à l’excision.

Le supplice lui-même consiste en l’incision de la bordure des grandes lèvres, puis leur suture l’une à l’autre, couvrant le méat urinaire et l’entrée du vagin. Elle ne laisse qu’un minime pertuis postérieur pour le passage de l’urine et des règles.
La suture devra être sectionnée (désinfibulation) au moment du mariage. Encore une réjouissance supplémentaire pour la mariée, il faut bien que Momo prenne son plaisir.
La victime est fréquemment réinfibulée pendant ses grossesses pour être à nouveau désinfibulée avant chaque accouchement, de même lorsque Momo s’absente plus de 4 ou 5 jours.

Ce sont les exciseuses (souvent les grands-mères) qui effectuent l’infibulation puis qui réalisent, plus tard, la désinfibulation, généralement dans des conditions innommables (instruments rustiques, rouillés, non stérilisés, sans anesthésie, etc.), entraînant d‘horribles souffrances, ainsi que des risques d’hémorragie sévère et d’infection.
Bien entendu, l’infibulation est avant tout destinée à atténuer le plaisir sexuel féminin et à maintenir sa virginité avant le mariage.
Pour de plus amples informations :
Infibulation — Wikipédia (wikipedia.org)

J’ai beau me bourrer de Padamalgam, médicament efficace bien qu’acheté sans ordonnance, je ne peux m’empêcher de penser que tout ceci est barbare, bestial, atroce !
J’ai bien essayé Cépalislam par voie intraveineuse, sans résultat.
Quand je me fatigue à vous dire que c’est une croyance de malades ! Certaines malheureuses mutilées (amputées, dénaturées, massacrées) originaires d’Afrique ne trouvent rien de plus aberrant que de reproduire le schéma en France en forçant leurs filles (françaises) à l’excision.

Vous trouvez cela normal ? C’est vous qui me demandiez de ne plus répandre de telles informations par trop racistes ?

125.000. AUJOURD’HUI, c’est le nombre phénoménal de femmes excisées, infibulées ou cautérisées au niveau des parties génitales, vivant en France (estimation gouvernementale). Au début des années 2000, elles n’étaient «que» 60.000.

La statistique, passée du simple au double en une décennie, est aujourd’hui largement dépassée.

Mais c’est Zemmour qui est misogyne ? C’est Zemmour que les journaleux démolissent systématiquement, dissimulés derrière leur façade de bienpensance
Comme on doit se sentir pur, bon, noble, quand on démolit un adversaire sous prétexte de mansuétude.

À l’hôpital de la Conception, à Marseille, le docteur Cohen-Solal, gynécologue, soigne chaque semaine «cinq à dix nouvelles femmes mutilées sexuellement». «Une vague qui ne s’arrête jamais depuis déjà quatre à cinq ans» (Figaro).
(Pour faire simple, 7 par semaine de 5 jours, cela fait 35 par semaine et 140 par mois !
Mais c’est Zemmour que les médias assomment !

La docteur Sylvie Abraham, spécialisée dans la reconstruction intime (16e arrondissement de Paris): «Je vois de plus en plus de mutilées. Au départ, ces femmes ne consultent pas nécessairement pour ça, et ne savent même pas qu’elles ont été amputées…»

Je ne suis pas médecin. J’ai bien suivi quelques cours de secourisme, mais il y a longtemps. Pourtant, j’aurais une solution :
Ça tombe bien, avec ce qui se passe actuellement sur le plan sanitaire, avec la multiplication des mesures d’urgence tout droit sorties du jus de cerveau de nos puissants, la mise en place d’un pistage serré de tous les citoyens, on dispose d’un beau prototype…le pass vaccinal, relayé par le pass écologique. Pourquoi ne pas en créer un contre la torture ? Le pass de constitution intégrale ! (PCI)
Dans tous les aéroports, gares et terminus d’autobus Eurolines, présentation obligatoire d’une preuve d’intégralité des jeunes filles et petites filles de plus de 2 ans. Une preuve tangible. Un certificat établi par un médecin autorisé. Datant de moins de 3 jours.
Sans PCI, interdiction d’entrer. En cas de récurrence, emprisonnement immédiat et définitif. Où le détenu le souhaite, exception faite de la France. En France, on ne veut pas des bourreaux.

Car si on les croit niais, les coraniques sont futés dès qu’il s’agit d’humilier leurs « créatures ». Pour les vacances, maman les entraine à Ouagadougou ou à Chefchaouen où les attend la Yaya au couteau. Au retour, on se la joue ignorante, on ne pouvait pas savoir que charcuter Saida, 4 ans, c’était interdit. D’ailleurs, on ne comprend pas le français, malgré un séjour de plus de dix ans.
C’est pendant ce temps que jour par jour, les navets hebdomadaires s’extasient sur les jambes de Brichel. C’est sûr, les brisées, ça se vend moins bien.

Anne Schubert




Comment “isoler” la bande de branquignols au Pouvoir

Il n’y a pas un jour où l’on relève une énormité qui hésite elle-même entre la stupidité crasse et la cruauté maligne (l’intelligence étant bien sûr exclue à chaque fois malgré leurs “diplômes” style pochette surprise) : qu’il s’agisse de « victoire » finale made in Kiev (et ses offensives en cartoon comme l’indiquent les vrais spécialistes), de la 8 ème vague (en attendant la 9 ème et la 5 ème dose alors que nous avons des traitements de plus en plus validés) de la baisse des impôts du fait de la suppression de la redevance (alors  qu’il vaudrait mieux avoir un service public de qualité -voir ici cette notion haut de gamme) sans oublier cette charge indue contre le barbecue effectuée par des aigri(e)s s’accrochant aux racines des derniers pissenlits égalitaristes (au nom de la différence bien sûr) et le fait qu’une femme de 79 ans se défendant avec un Opinel contre un malfrat doit le”justifier”, toutes ces bêtises ( incluant les sirènes de police trop bruyantes “viriles”, voir barbecue/pastis plus haut)) dont certaines sont auréolées de légitimité lyssenkiste ne mériteraient même pas un haussement d’épaules s’ils n’étaient pas symptomatiques du fameux “degré zéro de l’écriture” qu’il serait judicieux de rappeler de temps à autre.

Pourquoi en sommes-nous arrivés là ? Sans phraser outre-mesure disons que les Japonais avaient inventé le Zéro, l’Occident a créé ces temps-ci le double 00, après avoir tenté d’aller jusqu’à 7 un moment (où le fameux 007 aujourd’hui quasi/queer, la nouvelle Hulk en avant-garde) mais la “fabrication du crétin” ayant aujourd’hui atteint des zones insoupçonnées (le terme abyssal ou infini restant trop imprécis) seul un triple 000 serait de mise (en remplacement du triple A) tant l’inflation de bêtise bat désormais tous les records. Nous y sommes.

La dernière en date serait ce naufrage -programmé, au dire du patron d’EDF, et façon Titanic, de la filière nucléaire, certes aujourd’hui vaguement colmaté, mais uniquement parce que l’éolien n’aurait pas été encore mis suffisamment en place au dire du diktat allemand alors  que son échec est patent,  y compris pour Berlin, refusant ou incapable de le reconnaître, surtout en situation d’embargo du gaz russe.

En U.K la facture grimpe à des centaines de livres mensuelles, en France bientôt, sans doute vers le 1er juillet 2023, en attendant les restrictions sont de mise alors que le Pouvoir oblige à la voiture électrique comme il conseillait le diesel il y a quelques décennies… Bienvenue en Absurdie. Un autre exemple ? La fuite ou la mise en maladie de milliers d’enseignants refusant d’aller au casse-pipe dans des classes garderies ou dortoirs (la vie dans le virtuel est épuisante) travaillant pourtant sur des textes à trous et de la propagande facile : racisme systémique de blancs avec barbecue (et pastis incestueux) propagande facile parce que tout a été déjà dit toutes les impasses ont déjà été prises, reste la soumission idéologique, la torture mentale et physique parfois jusqu’au suicide collectif que toute Secte en fin de cycle propose en solution finale.

Pour les “isoler” il faudrait déjà que les quelques “résistants” se réclamant tels boycottent tous les médias de grand chemin et leurs spécialistes lyssenkistes (tous ? Tous !) et acceptent d’aller uniquement sur les réseaux alternatifs… On verra alors qui pratique sérieusement le “jeu de la vérité”…

Ensuite, il faudrait que ces réseaux dits de la “réinformation” se réunissent et créent une sorte de Charte permettant de mettre en commun à terme un certain nombre de moyens sans oublier des diffusions simultanées lors de conférences dédiées. Vœux pieux ? Sans doute, mais les réseaux de résistance s’étaient bien réunis dans un C.N.R non ?… Le tri se fera alors de lui-même entre les “vrais” et les “faux” combattants (ami entends-tu...”).

Il s’agirait d’opérer une césure entre la société réelle et la société du trompe l’œil non pas dans une optique sécessionniste mais de Salut Public.

Lucien Samir Oulahbib




Bravo Elon Musk qui veut qu’on fasse des bébés pour perpétuer notre civilisation

Il n’est évidemment pas le seul à avoir conscience des enjeux, mais il est le seul des milliardaires et influenceurs à le dire. Cela change tout.

Les autres, au contraire, essaient de vous dissuader de faire des enfants en vous faisant peur avec le prétendu réchauffement climatique, en vous invitant à ne pas procréer pour mieux réserver notre pays aux migrants, quand des tarés refusent de faire des enfants pour « préserver la planète ». Authentique.

https://www.lepoint.fr/societe/climat-39-des-jeunes-de-16-25-ans-ont-peur-d-avoir-des-enfants-14-09-2021-2443118_23.php

https://resistancerepublicaine.com/2019/04/05/helene-de-vestele-ne-veut-pas-denfants-ils-emettraient-du-co2/

Alors l’appel de Musk tombe comme un cheveu sur la soupe dans le monde triomphant de Davos. Et soyons sûrs qu’il ne sera pas relayé sur les medias-Pravda.  Bien sûr, il ne suffit pas de dire aux gens de faire des enfants, il faut les y encourager, comme le fait Orban en Hongrie.

https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/union-europeenne/video-hongrie-comment-la-politique-nataliste-du-gouvernement-de-viktor-orban-encourage-le-pays-a-faire-des-bebes-a-tout-prix_5124211.html

Hélas Orban est bien seul en Europe…

L’appel de Musk ne prendra tout son sens que s’il oeuvre, avec un Trump, un Zemmour… pour que les Résistants reprennent le pouvoir dans ce pays de dingues. Mais, en attendant, il a le mérite d’exister et, surtout, de dire haut et fort que notre civilisation est grandiose et qu’il ne faut en aucun cas la laisser mourir.

.

Lors d’une conférence en Norvège, le milliardaire a estimé «important de perpétuer la civilisation» et «d’explorer davantage» d’hydrocarbures dans le pays.

[…]

«Croyez-moi: la crise des bébés est un gros problème», a déclaré l’entrepreneur de 51 ans à des journalistes à Stavanger, dans le sud-ouest de la Norvège, où il devait participer à une conférence sur l’énergie.

 

«Oui, faites plus de bébés»

Interrogé sur les plus grands défis auxquels le monde fait face, le fondateur du constructeur américain de voitures électriques Tesla a certes cité la transition vers les énergies renouvelables mais il a immédiatement enchaîné sur le taux de natalité, «une de (ses) préoccupations de prédilection, peut-être moins connue».

Dans les sociétés occidentales comme dans des pays extrêmement peuplés comme la Chine, la natalité baisse, du fait notamment du vieillissement de la population. «C’est important que les gens aient suffisamment de bébés pour perpétuer la civilisation», a-t-il dit. «On dit que la civilisation pourrait disparaître par un boum ou dans un gémissement. Si nous n’avons pas assez d’enfants, nous mourrons dans un gémissement (en portant) des couches pour adultes. Ce sera déprimant», a-t-il ajouté. «Oui, faites plus de bébés», a-t-il conclu. «Au moins, faites assez de bébés pour maintenir la population. On ne veut pas que la population tombe si bas qu’on finit par disparaître».

[…]

 

Le Figaro

Taux de natalité brut pour 1000 personnes en 2020 :

– Afrique sub-saharienne : 34
– Monde arabe : 24
– Asie du Sud : 19
– Amérique latine, Caraïbes : 16
– Asie de l’Est, Pacifique : 11
– Amérique du Nord : 11
– Union européenne : 9

Banque Mondiale

[…]

« Croyez-moi, la crise des bébés est un gros problème » : Lors d’une conférence en Norvège, le milliardaire Elon Musk a estimé « important de perpétuer la civilisation »

Christine Tasin

https://resistancerepublicaine.com/2022/08/31/coup-de-chapeau-a-elon-musk-qui-veut-quon-fasse-des-bebes-pour-perpetuer-notre-civilisation/




Violences et insécurité : les bobards de l’Élysée

MacronDarmanin.jpg

Macron élu en 2017, pour beaucoup, une espérance gâchée. Le quinquennat de Macron est né dans le mensonge, et il s’est déroulé et s’est achevé sous le signe du mensonge. Durant des mois, les Français ont été trompés, déchirés, puis ont été comme résignés et désespérés face à une formidable duperie collective.

Aucun de ceux qui étaient en âge de comprendre ce drame de l’ensauvagement, de la violence et de l’insécurité de la Macronie vulgaire ne peut se prévaloir, cinq ans après, d’en être sorti indemne. Pas même les islamo-gauchistes et les écolo-communistes, les tristes vainqueurs de la déconstruction du nucléaire.

Les LFI islamo-gauchistes auxiliaires de l’ensauvagement et de la violence rêvent d’une République populaire quand les islamistes sont en lutte ouverte pour imposer une République islamique en France.

Après une épuration atroce par les terroristes du climat, l’écologie de la Terreur est devenue ce qu’elle promettait d’être : une dictature féroce contre ses opposants, ouverte et bienveillante au terrorisme climatique international. Depuis la fermeture de la centrale de Fessenheim, chaque moment de l’histoire de la Macronie vulgaire est ponctué par des mensonges. Incompétent en politique dès son origine, Macron a cru pouvoir recourir à des mensonges d’apaisement. Macron le petit est trop faible pour supporter l’idée même du réel, c’est pourquoi il en nie l’existence. Comme pour le conjurer, il refuse de prononcer les mots de guerre intérieure avec l’ensauvagement, la violence et l’insécurité que la Macronie vulgaire ne veut pas traiter.

Macron planqué à l’Élysée ne fera rien quand les nécessités du maintien de l’ordre s’accroîtront, mois après mois, absorbant peu à peu les énergies des forces de police et de gendarmerie, bloquant toutes les institutions, sans que personne n’ose prendre à bras-le-corps ce problème de la violence et de l’insécurité.

Ionesco met en scène dans une pièce célèbre un cadavre grandissant et envahissant qui chasse peu à peu les personnages de leur appartement. Dans le déni de l’invasion migratoire, ils refusent de considérer le cadavre de la nation et de l’idée nationale qui les chasse peu à peu de leur patrie et de leur quartier.

Pour les islamo-gauchistes de l’anti-France, c’est comment se débarrasser des Français blancs.

Dieu merci, Mélenchon se pose en sauveur. Le télé-évangéliste islamo-gauchiste se prend, lui, pour la solution. Il se pose comme l’homme providentiel qui se morfondait depuis des années dans la posture et les discours de l’opposition. Il plane en néo-révolutionnaire sur des ailes d’ange improbable. Il n’a pas d’opinion sur la question de la violence et de l’insécurité. Il rêve d’une puissance révolutionnaire tactique irrésistible. Il croit à une majorité de Français qui accueilleraient dans l’allégresse la prédication du sauveur Mélenchon.

Mieux que les longs discours de Castro, Chaves et Maduro, Mélenchon croit pouvoir parler au cœur de l’homme. Pour exprimer toutes ses aspirations politiques, il cautionne tous les engagements de Maduro.

C’est pourquoi Mélenchon attaque l’ambassadeur de France au Venezuela (Le Figaro avec AFP).

Le candidat déchu de La France insoumise à la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon, a estimé que l’ambassadeur de France au Venezuela, Romain Nadal, faisait honte à la France, après un tweet de ce dernier s’affichant, sur un dessin de presse, avec un drapeau vénézuélien anti-Chavez.

« L’ambassadeur de France à Caracas fait honte à la France avec cette image de lui déguisé en anti-chaviste et faux drapeau du Venezuela« , a affirmé Jean-Luc Mélenchon. « L’ambassade de France n’a pas à être un local de l’extrême droite« , poursuit l’Insoumis sur Twitter. Jean-Luc Mélenchon vise Romain Nadal défendant la liberté de la presse et le dessin de presse, avec une caricature le représentant arborant un drapeau vénézuélien aux couleurs jaune bleu rouge, mais qui ne comporte que 7 étoiles, contre 8 sur le drapeau actuel du Venezuela du président socialiste Nicolas Maduro. Ce drapeau à huit étoiles a été instauré en 2006 par Hugo Chavez, ancien président du Venezuela et prédécesseur de Nicolas Maduro, symbolisant la participation de la province de Guyane à l’indépendance du Venezuela, comme les 7 autres provinces.

L’art oratoire de Jean-Luc Mélenchon : « Une partie de l’opposition, la branche d’extrême droite ayant organisé des coups d’État à répétition et soutenant les sanctions contre son propre pays, avec à sa tête Juan Guaido, refuse ce drapeau et continue d’arborer l’ancien drapeau à 7 étoiles. Au Venezuela, s’afficher avec 7 étoiles, c’est se montrer ostensiblement partisan de l’opposition« . (La France insoumise auprès de l’AFP.)

Jean-Luc Mélenchon, qui soutient Nicolas Maduro, dénonce l’ambassadeur qui affiche son soutien à l’opposition d’extrême droite. Mélenchon est l’allié objectif de la Macronie vulgaire : « Dans le respect de la souveraineté du Venezuela, un ambassadeur n’a pas à afficher son soutien pour un quelconque parti de la vie politique du pays« . Moralité 1 : La CPI va enquêter sur d’éventuelles violations des droits au Venezuela !

Moralité 2 : Macron-Mélenchon, il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre le problème de la violence et de l’insécurité. D’ailleurs, le problème de la violence et de l’insécurité, c’est quand même une sorte de guerre intérieure, une sale guerre et même une guerre sale, avec des morts et des égorgés !

Les massacres et les tortures des islamistes, c’est une guerre intérieure et la guerre des islamistes avec le soutien militant des islamo-gauchistes et de la Macronie n’est-elle déjà pas gagnée sur le terrain ?

Pour l’emporter, ils se sont coalisés. Pour eux, ce combat est le bon contre la France.

Avec Éric Zemmour : Nous devons reprendre le contrôle de notre pays !

Thierry Michaud-Nérard




Tout démontre qu’Éric Zemmour avait raison sur toute la ligne

Cannes le 22 Janvier 2022. Meeting d’Éric Zemmour

Voilà, nous y sommes. L’été est pratiquement fini, les vacances aussi, c’est la rentrée, et elle promet d’être chaude. En ce qui me concerne, cela s’annonce assez chargé. Dès dimanche je serai à la Ligue du Midi, près de Nîmes, invité par mon ami Richard Roudier, puis le week-end suivant je serai aux universités d’été, avec mon ami Éric Zemmour. Enfin, un autre ami, Pierre Cassen et sa charmante épouse Christine Tasin m’ont gentiment invité le 15 octobre à une réunion de Résistants dans le Morbihan. J’aurai peut-être une autre réunion la semaine suivante, à Lyon. J’essaie dans la mesure de mes possibilités de répondre favorablement à TOUTES les réunions patriotes acquises à la cause. Ce n’est pas toujours facile, mais généralement je ne me débrouille pas trop mal.

Je dois également peaufiner mon second livre, et enfin j’ai gardé le meilleur pour la fin : la création d’une association afin, cette fois, non plus d’attaquer les djihadistes qui ont commis les attentats de Paris (mon avocat n’ayant eu de cesse de me répéter durant cette mascarade que ce n’était pas le procès des politiques mais celui des djihadistes), mais d’attaquer les politiques en responsabilités à cette époque et que je considère comme responsables, pour ne pas dire complices, de ces attentats : Hollande, Valls, Cazeneuve, Le Drian, le général Bruno Leray et le préfet Cadot (liste non limitative).

Vous voyez, c’est une rentrée plutôt compliquée et prenante, mais à la fois très palpitante et pleine de combats qu’il me faudra mener. Ce n’est pas grave, j’aime être dans le combat et rendre coup pour coup, et là, inutile de vous dire que des coups, j’en ai à rendre, ma fille me manquant chaque jour !

Mais mon cas personnel n’intéresse que peu de monde. Ce qui à mon avis risque de compter, ce sont les universités d’été de Reconquête. En effet, TOUS les membres sont en attente de cet évènement et de la véritable rentrée d’Éric. Ils se sont tellement fait vilipender par cette classe bobo-gaucho et médiatique depuis ces – il faut bien avouer – très mauvais résultats électoraux qu’il est plus que temps de remettre l’église au milieu du village !

Non, les résultats électoraux n’ont pas été aussi mauvais que les merdias veulent bien nous le dire, mais je pense sincèrement que c’est nous qui nous sommes peut-être vu trop beaux à cause des journaleux qui nous annonçaient 19 % avant la guerre d’Ukraine ; 7 % aux présidentielles ce n’est pas si mauvais pour une première fois. J’ai connu un FN à 1,5 % à ses débuts ; aux législatives, certes nous n’avons pas de députés mais, sans la bêtise de Marine, non seulement nous aurions eu des députés, mais la coalition Reconquête/RN aurait eu non pas 89 députés mais 150. Marine et son ego en ont décidé autrement. J’espère pour elle qu’elle n’aura pas à le regretter, ce qui m’étonnerait, car nombre des sympathisants RN critiquaient cette position débile ! Personnellement, avec mes 4,8 %, j’échoue à la porte du remboursement de mes frais de campagne. Pas très grave, peine d’argent n’est pas mortelle !

Il était grand temps que Reconquête et Éric reprennent la main sur le devant de la scène. Il va en décevoir plus d’un qui pensaient à tort que Reconquête était comme son président, fini. Au moins, là les choses sont bien claires : Reconquête est fait pour durer, Éric ne lâchera RIEN et nous allons nous préparer à mener d’autres combats. Le temps qui nous sépare des autres échéances électorales nous permettra de nous structurer et de nous organiser encore mieux. Tout cela va dans le bon sens, car depuis les dernières élections, force est de constater qu’Éric avait raison sur TOUTE LA LIGNE.  Apparemment les médias annoncent qu’il devrait faire un tour de France. Sache cher Éric que tu as tout mon soutien et j’essaierai, comme lors de la campagne, de te suivre un maximum, si tu le désires !

J’ai encore en mémoire ce débat entre le Bulot Le Maire et Éric où le bulot, complètement débordé, essayait par tous les moyens de couper la parole à son opposant, afin que celui-ci ne puisse pas expliquer au public qu’à cause de l’Europe et l’ARENE nous allons payer notre kWh d’électricité 1000 € au lieu de 85 € ! Ça c’est l’économie selon le bulot Le Maire.

Durant ces vacances, je dirais comme chaque année, les violences ont succédé aux violences. Enfin miracle, nous apprenons que le Conseil d’État a donné son feu vert pour expulser le copain avec lequel notre ministre de l’Intérieur Darmanin mangeait régulièrement, l’imam Iquioussen. Évidemment, désormais Darmanin ne reconnaît plus ce salopard comme ami, mais annonce à qui veut l’entendre « que c’est une grande victoire pour la République » ! Ne vous réjouissez pas trop vite car avant que cet imam pourri monte dans l’avion, le combat judiciaire continue : l’affaire retourne devant le Tribunal administratif et Iquioussen envisage même de retourner devant la CEDH, ce qui fait qu’il restera encore chez nous pour au moins 6 bons mois !

Enfin, à la fin de l’été, nous apprenons que grâce à Macron nous allons manquer de gaz. La Russie, et c’est tout à fait normal, ayant décidé de fermer les robinets de gaz, nous allons manquer d’électricité, car grâce à Macron et aux écolos bobos, Fessenheim a été fermé et la moitié de nos centrales sont soit en panne soit en maintenance. Quant à l’essence, la remontée des prix, inexorable juste après les vacances, et après les élections, nous empêchera de rouler. Moi je pense qu’il serait grand temps de rouvrir, comme les Allemands, nos mines de charbon et d’équiper nos véhicules de gazogènes, comme lors de la Seconde Guerre mondiale Il faut bien se rendre à l’évidence : nous sommes dirigés par des crétins, des baltringues sans compétence et il devient urgent de s’en débarrasser le plus rapidement possible et par tous les moyens, car notre beau pays, la France, est en train de dégringoler dans l’échelle mondiale. Ce n’est pas avec le bordel qui règne au sein de l’enseignement où l’on va former des professeurs en 4 jours (le même temps que pour former un employé chez MacDo) pour pallier la fuite des enseignants, sans arrêt menacés dans leur cours et qui vont faire cours la peur au ventre, que cela va changer !

Patrick Jardin




Il a neigé dans le Sahara, c’est la faute du réchauffement climatique !

« On ne voit ça qu’une fois par siècle » disaient-ils en 2016. Mais quand la neige est retombée plus drue, et sur de plus vastes territoires en 2018 et 2021, ils ont préféré parler d’autre chose. De Waterworld par exemple.

Puisque le covid fait moins peur, et que la trouille est l’outil idéal de manipulation des foules, retour aux prévisions d’Henri Sannier star du JT qui annonçait il y a 31 ans déjà, la submersion de la plupart des côtes et îles basses avant l’an 2000.

Aujourd’hui c’est BFM TV qui remet ça. Le Groenland fond et va tous vous noyer !

Alors que les glaciers du Groenland ont grossi en 2017, une info que les médias main stream ont préféré minimiser ou ignorer.

Réseau International, un des rares sites où des climatologues s’expriment librement, mesures et courbes à l’appui, évoque : « Le phénomène actuel d’augmentation de l’épaisseur et de la surface des glaciers du Groenland, curieusement ignoré par les fauteurs de bruit médiatique au service de la psychose caniculaire ».

Les variations climatiques dépendent à 99 % du soleil

Les éruptions solaires et les éjections de masse coronale (CME) émettent des rayonnements qui couvrent tout le spectre des ondes électromagnétiques (EM), des ondes radio aux rayons gamma.

Pendant le minimum de Maunder (1645-1715) observé et décrit par les astronomes, le Soleil était 0,25 % moins brillant que pendant le mini-minimum de 1996 qui a marqué une stase dans le « terrifiant » réchauffement cataclysmique.

Idem lors de celui de 2017-2018 annonçant un prochain refroidissement cyclique avec l’extension de la banquise arctique.

Il a suffi que l’irradiation solaire soit 0,24 % inférieure à celle d’aujourd’hui pour réduire la température globale de 0,2°C .

Dis Greta, c’est quoi les isotopes ?

Les taches solaires sont cycliques sur des échelles de temps variables de 11 ans à des millénaires. Lesquelles correspondent, comme par hasard, aux cycles et ères climatiques de notre planète.

Si on creuse un peu, on observe que lorsque une forte éruption solaire augmente la TSI (total irradiance) de 0,1 %, elle amplifie notablement les émissions de longueurs d’onde UV, radio et rayons X. Et cela a pour effet la production d’isotopes cosmogéniques 14C (carbone 14) et 10Be (béryllium 10) dans l’atmosphère terrestre.

Ces isotopes d’origine galactique et solaire se forment dans la haute atmosphère à partir des fluctuations du flux de rayons cosmiques causés par le vent solaire.

L’incidence des 14C est relativement faible car la Terre est protégée des rayons cosmiques par son champ magnétique. Néanmoins, une augmentation soudaine de la concentration des 14C provoque un climat plus froid et/ou plus humide.

Lorsque se croisent et interfèrent 14C et 10Be (conséquence des réactions nucléaires induites par les rayons cosmiques dans la stratosphère et la troposphère) on observe des corrélations avec les courbes de la paléoclimatologie.

Les carottes extraites des glaciers montrent que, dans les phases chaudes, comme celle commençant il y a 11 500 ans, accompagnant le saut néolithique, on trouve de faibles valeurs en 10Be.

Alors qu’à l’inverse, il y a 30 000 ans lors de la dernière avancée de la glaciation de Würm IV, quand des glaciers de 2 km d’épaisseur descendaient jusqu’en latitude de Nantes, on avait un pic de concentration en 10Be.

Quand le soleil a froid, la terre a chaud. Et inversement.

Avant l’ère spatiale, les scientifiques croyaient que l’irradiation solaire totale était constante. À partir de 1978, on a pu la mesurer par les satellites. Leurs données combinées ont prouvé que la TSI (total solar irradiance) varie d’environ 0,1 % du minimum au maximum du cycle solaire. Ça paraît peu. En astronomie c’est énorme.

L’intensité de la radiation de notre étoile varie en fonction des taches solaires qui sont plus sombres et plus froides que la surface du Soleil.

Mais ces taches s’accompagnent de points lumineux qui augmentent l’intensité des radiations solaires qui régulent nos climats. Dès lors une période avec peu de taches n’annonce pas un réchauffement mais un refroidissement !

Ainsi, le petit âge glaciaire entre 1550-1860 a correspondu à un très faible nombre de taches solaires. Et même à une disparition complète de celles-ci entre 1665 et 1700.

Aujourd’hui alors que l’Europe subirait une canicule « jamais vue » selon les médias-menteurs, moindre toutefois que celle dévastatrice de 1911, l’Institut météorologique danois affirme que « L’Arctique connaît son été le plus froid depuis 64 ans. »

Milankovitch avait vu juste !

Sa théorie née dans les années 1930 liait les variations cycliques des climats à l’activité solaire corrélée à l’excentricité de l’ellipse terrestre autour du soleil, l’obliquité de la Terre qui correspond à ses variations d’inclinaison, et la précession des équinoxes due au fait que notre planète tourne comme une toupie sur elle même.

Cette approche a été documentée par la science expérimentale dans les années 1970 et maintes fois confirmée depuis grâce à 3 disciplines majeures :

L’analyse des isotopes de l’oxygène retenus dans les glaciers, la cyclostratigraphie qui a relevé dans des cycles sédimentaires des dépôts carbonés stratifiés lors des changements climatiques passés, et la dendrochronologie sur des périodes plus courtes de l’ordre de 10 000 ans qui trouve dans les cernes des arbres, y compris fossilisés, des preuves que la succession des période chaudes, froides, sèches, humides et leur durée, liées aux variations astronomiques.

Aujourd’hui on fait des mesures pointues grâce à Lucifer

Cet acronyme désigne le Large Binocular Telescope Near-infrared Spectroscopic Utility with Camera and Integral Field Unit for Extragalactic Research. En français : « Grand télescope binoculaire spectroscopique proche de l’infrarouge avec caméra et unité de terrain intégrée pour la recherche extragalactique. »

Cet outil d’étude du cosmos fonctionne à l’Observatoire du Mont Graham dans le sud-est de l’Arizona. Il n’a pas encore réussi à trouver des extraterrestres, mais il a permis de démontrer que les ondes électromagnétiques globales des phénomènes d’éruptions solaires et d’éjections de la masse coronale ont un impact déterminant sur les changements climatiques.

Au départ une étude circonstanciée sur la période 1860-1990

1860 correspond à la fin du petit âge glaciaire. Après ce minimum, la température moyenne de la Terre va terriblement augmenter de 1,2° C en 130 ans.

Parce qu’il faut absolument désigner un coupable, et qu’on n’a pas encore inventé le thermostat permettant de réguler le soleil, le CO2 va être accusé. L’époque s’y prête, elle correspond à la deuxième révolution industrielle avec la mécanisation, le développement des sources d’énergie et les progrès technologiques.

Or le dioxyde de carbone n’est pas un poison. Il est indispensable à la vie.

Il représente 0,04 % de l’air, niveau stable depuis 50 ans. Tandis que sa part d’origine anthropique représente 4 % du total soit 0,0016 % de l’air ! C’est l’aliment de base des plantes. Avec l’eau et les rayonnements solaires. Sans CO2 il n’y aurait pas de plantes et une grande partie de l’atmosphère que nous respirons ne se renouvellerait plus.

Perdre la moitié de la concentration actuelle, de l’ordre de 400 ppm conduirait inexorablement à l’extinction d’une grande partie de la végétation et donc des animaux qui s’en nourrissent. Avec à l’horizon la famine pour la plupart des humains. Les végans ne trouveraient même plus pour la manger l’herbe qu’ils fument.

Le principal gaz à effet de serre est la vapeur d’eau.

H2O représente 2 % de l’atmosphère soit 50 fois plus que le CO2 et possède des bandes d’absorption qui recouvrent en intensité et fréquences celles du CO2 avec un ratio de 50 pour 1.

C’est la vapeur d’eau qui absorbe par saturation la quasi-totalité de la chaleur, soit 90 % des infrarouges, le reste étant imputable à d’autres gaz comme l’ozone ou le méthane. Mais la chaleur ne s’accumule pas par additions successives !

En outre, les « savants » du GIEC oublient l’effet du gradient thermique vertical : l’air chaud monte et perd 2°C/1000 pieds. Quand il fait 25°C au sol, il ne fait plus que 12°C à 2000 m.

Enfin le GIEC ne tient pas compte de l’accélération du cycle de l’eau qui se traduit avec la chaleur par un épaississement des couches nuageuses, avec pour effet d’accroître l’albédo de la terre et donc de renvoyer davantage de rayons solaires vers l’espace, diminuant ainsi l’effet de serre et le réchauffement tant redouté.

Mais les réchauffards se croient encore au siècle de Dickens et de Zola. Et ils ne voient pas l’incompatibilité entre leurs lubies anticapitalistes de décroissance et leur adhésion au GIEC, officine de l’ultra-capitalisme mondialisé.

Quand les piliers institutionnels du NWO, gouvernements et banksters font des milliards de dollars avec « du vent » i.e la vente et l’échange de crédits carbone virtuels, constituant une des escroqueries les plus abouties de notre époque !

On peut ajouter à leur panurgisme une pratique du déni qui s’apparente à de la dissonance cognitive. Ainsi, selon l’Institut australien des sciences de la mer, la grande barrière de corail dont la disparition était annoncée à cause du réchauffement a atteint en 2021 des niveaux de couverture inégalés depuis 36 ans. Bonne nouvelle pour les zékolos ? Que nenni ! Entre chantages et copinages, ils ont exigé que les magazines et émissions axées sur l’environnement n’en parlent surtout pas !

Les vrais dangers contre lesquels peu de parades sont efficaces

Les éruptions solaires à haute énergie perturbent nos réseaux électriques, nos communications, le signal du système de positionnement GPS et couvrent la haute atmosphère de rayonnements dangereux qui endommagent les satellites de télécoms.

Les particules énergétiques du Soleil créent aussi des oxydes d’azote qui, émis en masse durant les pics d’activité, réduisent notre taux d’ozone.

Mais ce ne sont pas les spray CFC & autres qui creusent les « trous » (qui se rebouchent tout seuls) contrairement aux âneries rabâchées mécaniquement par les perruches lustrées et les perroquets calamistrés des merdias.

Christian Navis

Interdit de séjour sur YouTube, Twitter et Facebook. Les peuples doivent rester dans l’ignorance !

Climats sous influence (climatorealist.blogspot.com) 




Après l’avoir réduit à un simple « Juif berbère algérien », Boutry fait du Zemmour

Dans sa « Minute de Ricardo », Boutry fait du Zemmour, après l’avoir salement déboulonné…

 

À Riposte Laïque comme ailleurs, nous avons adoré l’émergence des courtes vidéos de Richard Boutry, qui en plein épisode du terrifiant covid-19 prenait la parole dans sa journalière « Minute de Ricardo », sans les fards mensongers dont les médias « officiels » maquillent la vérité, chaque minute du jour, dans d’infernales manipulations allant de la simple omission à la totale contre-vérité…

Ne perdez pas courage, surtout si vous avez les bons réflexes pour vous informer aux bonnes sources, c’est-à-dire en proscrivant les lavages de cerveaux officiels, tel BFM TV (un des leader incontestés) débitant à longueur de journée les mantras du méprisable freluquet, bien décidé à nous mater… lui qui a peur de son ombre, pour peu qu’elle soit de couleur jaune !

Beaucoup consultent déjà régulièrement les lanceurs d’alertes, dont RL et RR peuvent se vanter d’être parmi les pionniers, ainsi que FDesouche, Bd Voltaire, Valeurs ActuellesRadio Courtoisie, pour ne citer que les principaux…

Côté télévision, nous avons déjà la précieuse TV Libertés, et super bonne nouvelle, notamment pour ceux qui connaissent déjà la désormais célèbre « Minute de Ricardo » :

Tous les jours Richard Boutry, ancien présentateur sur France TV et TV5 Monde, vous propose une chronique d‘une minute sur des faits d‘actualité ou des sujets plus intemporels, qu‘il traite avec une patte à la fois journalistique et personnelle.

https://ripostelaique.com/grace-a-richard-boutry-la-une-tv-pour-une-reinformation-sanitaire.html

Nous avons donc suivi avec bonheur chacune de ses interventions, allant manifestement dans le même sens que notre défense de nos libertés individuelles, face au rouleau compresseur des désinformateurs gouvernementaux, vils VRP des tenants du Nouvel Ordre Mondial, auto-proclamés « maîtres du monde »… notamment dans l’épisode sans fin de la vaccination anti-covid obligatoire, mais sans même avoir le courage de le dire officiellement, et pour cause !

https://ripostelaique.com/bordeaux-15-000-sous-la-pluie-boutry-acclame.html

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/qui-est-richard-boutry-nouvelle-figure-de-proue-des-anti-passe-sanitaire_2155422.html

Dans sa dernière prestation où sous le titre « la nouvelle France » il énumère ce qu’est devenue la France de Macron… dont il n’est pas excessif de prétendre qu’il a hélas « peaufiné » le travail de sape déjà bien commencé (plus discrètement) par ses prédécesseurs depuis quelques décennies.

Cette nouvelle mouture ne pouvait que nous complaire à RL, d’autant plus qu’elle ressemble à s’y méprendre à l’identique constat émis par le champion d’une majorité de ses rédacteurs ; Éric Zemmour, d’abord dans ses interventions médiatiques (du moins celles où il n’était pas « persona non grata »… comme à France Info, radio publique payée avec nos impôts !), puis dans ses discours de candidat à la présidence de cette République si méprisée par ceux qui se gargarisent pourtant de son nom, à longueur de discours bidons.

En une rapide énumération sans concession, Boutry souligne ce qu’est aujourd’hui la France, sous Macron et ses pairs, s’acharnant à démanteler tout ce qui faisait autrefois sa grandeur, et où les touristes du monde entier venaient s’émerveiller…

La France c’est désormais :

  • Notre-Dame de Paris, partie en fumée, et où il a suffi de quelques minutes pour prétendre qu’il ne s’agissait pas d’un attentat islamiste…
  • Le Stade de France, où s’est joué un des scandales d’État que l’on ne compte plus tant ils se multiplient… une nouvelle fois sans que les responsables, notamment le principal, ne soient         « inquiétés » par une justice devenue à multiples vitesses, selon la position de l’inculpé… ou pas !
  • Les rodéos des racailles de tous âges, jamais punies, et pourrissant régulièrement la vie de citoyens dont le repos bien mérité est perturbé quasiment chaque nuit, en plus des dangers qu’ils présentent aussi le jour.
  • Les balades en jet-ski du Président savourant ses vacances après avoir seriné à maintes reprises que demain sera « la fin de l’abondance »… dont on se demande bien pour qui exactement !
  • L’escroquerie permanente d’une vraie mafia au pouvoir !
  • Des tribunaux qui criminalisent des victimes et remettent en liberté de vrais criminels ; des lois inverses à la justice la plus élémentaire…

J’arrête là le survol de ces douloureuses énumérations ; douloureuses parce que dramatiquement réelles, contrairement à ce que la mafia au pouvoir tente chaque jour de nous cacher via ses médias   « achetés » comme les vils collabos qu’ils sont… et je vous invite à écouter la suite directement sur la vidéo du lien suivant.

https://www.laminutedericardo.com/LMDR/urgent-la-nouvelle-france/

Or ce qui est dérangeant dans ce discours, c’est que comme je l’annonçais au début, il a tout l’air d’être sorti des exaltants meetings de campagne (pour ne parler que d’eux) où aux quatre coins du pays, Zemmour a su enflammer des milliers de citoyens… et ce même si à cause des nombreux abstentionnistes, ajoutés aux naïfs incurables ayant voté pour le monstrueux psychopathe de l’Élysée, son faible score a été sans commune mesure avec la valeur de ses propos, son courage et sa ténacité dans le combat titanesque.

Et ce qui choque dans le discours zemmourien de Bouty aujourd’hui, c’est que précisément, ce dernier s’est brusquement grillé dans l’esprit de bien des patriotes, quand dans une vidéo d’octobre 2021, il s’est mis brutalement à attaquer Zemmour, le réduisant, comme l’a précisé Pierre Cassen dans sa vidéo du jour, à un « simple Juif berbère algérien »…

Vidéo hallucinante de Richard Boutry, qui, à la veille des manifestations contre le passe sanitaire, attaque gratuitement Éric Zemmour, faisant le jeu de la caste politicienne qu’il prétend combattre.

Plusieurs angles scandaleux dans cette vidéo. D’abord la victimisation des musulmans, et le fait qu’il parle de la dignité des voilées, accusant Éric Zemmour, qui défend la France et son mode de vie, d’être l’agresseur qui les menace.

Mais surtout la haine des Juifs, et une obsession à leur encontre digne de la ligne d’Égalité et Réconciliation. Il ose qualifier Zemmour de « Juif berbère algérien », lui niant ainsi, de manière raciste, toute appartenance à la Nation française.

On en a connu qui ont fini devant la 17e chambre pour moins que cela. Mais eux n’attaquaient pas Éric Zemmour, contre qui tous les coups paraissent permis par le régime, et sa fausse opposition.

https://ripostelaique.com/selon-richard-boutry-eric-zemmour-nest-quun-juif-berbere-algerien.html

Même constat chez Quentin Journeaux qui écrivait :

Décidément on aura tout eu dans l’anti-Zemmour ! Puisque même Richard Boutry s’y met. Le même Ricardo qui nous parlait d’union et de rassemblement.

J’ignore ce qui est le plus affligeant entre la vidéo et les commentaires.

On retrouve le même genre de discours à E&R. Zemmour est un méchant juif sioniste payé par Rotschild pour faire élire Macron.

Sa Minute anti-Zemmour n’a pas totalement l’effet escompté puisque les désabonnements commencent à se faire.

Il s’agit du même Ricardo qui, je l’ignorais, a craché sur Florian Phillipot.

https://ripostelaique.com/meme-boutry-ricardo-sy-met-video-putassiere-contre-le-juif-zemmour.html

Il n’y a que les imbéciles qui ne changent jamais d’avis, nous dit un dicton populaire, que j’approuve totalement… mais dans ce cas, il faut des arguments imparables pour expliciter un changement de position, non des accusations gratuites sans fondements démontrés.

D’autant plus qu’en juin 2021, dans la vidéo qui suit, il bataillait contre les pressions « du métier » pour évincer Zemmour de CNews, sans particulière acrimonie contre le journaliste qu’il qualifiait alors de « bon »…

https://www.youtube.com/watch?v=J8yBfWK7–c

Ici on a plutôt l’impression d’être face à une simple girouette, modifiant son opinion au gré des vents, ce qui n’est guère glorieux, venant d’un homme qui s’est montré souvent si clairvoyant dans ses vidéos totalement conformes à l’esprit « Gaulois réfractaires »… d’où notre ébahissement devant ce qui pourrait être un nouveau revirement… ou finalement une totale confusion d’esprit…

Pourtant dans un esprit de rassemblement, « ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain », en bannissant Boutry pour des propos anti-Zemmour, mais continuons à lui ouvrir nos colonnes, quand il revient à des discours plus conformes à nos vues… et ce bien sûr, au nom de la liberté d’expression.

Josiane Filio




Le nazi repenti Yann Moix : le barbecue, c’est le début de l’inceste et de la pédophilie

Yann-Moix.jpg

Qui a dit que Sandy était seule, elle a des soutiens, la ligue de combat contre l’entrecôte sexiste commence à s’étoffer. Le barbecue est clairement un symbole de la société patriarcale fasciste, il va falloir l’interdire, il faut une loi !

En fait c’est le rassemblement de ceux qui ont de la viande hachée en guise de cerveau.

Y a Rockaya, qui après avoir dénoncé DSQ Coquerel, s’attaque aux viandards genrés oppresseurs des pauvres femmes sans défense et victimes de féminicides..

https://youtu.be/Sn7RHdOwCZs

Mais le plus fort, c’est Yann Moix, l’écrivain moisi, le nazi repenti. C’est le parcours normal, si t’es pas nazi à 20 ans, t’as pas de coke à 50.

Lui va plus loin, le barbecue c’est le début de l’inceste et de la pédophilie. Je vous le dis, Gilles de Rais a commencé comme ça, il bouffait de la viande au feu de bois, et sans pastis ! On a vu la suite…

https://lemediaen442.fr/pour-yann-moix-le-barbecue-cest-un-truc-de-machiste-en-short-imbibe-de-pastis-qui-viole-une-gamine-dans-un-camping/

Et naturellement, Bécassine ne pouvait pas ne pas être de ce glorieux combat. Je crains que la phrase de la Autain ne déclenche des commentaires sexistes et grivois sur la toile, donc je passe à autre chose.

Y a un truc qui me chiffonne et il va falloir que Sandy y pense : si la viande est halal, c’est bon ou pas ? Ça absout ou ça aggrave ? Hé oui, un dérapage nauséabond est si vite arrivé !

Bon, on va quitter le rayon boucherie pour rejoindre celui des vestiaires de foot, halal en l’occurrence…

En ce moment se déroule un drame dans la famille Pogba, pour ceux qui l’ignorent champion du monde, musulman comme il se doit, ça fait partie des critères de sélection.

Cette histoire reflète bien la racaillisation et la blédardisation de ce sport, c’est là où on observe le mieux l’apport inestimable de la diversité enrichissante.

Donc, l’international a déposé plainte contre plusieurs membres de sa famille, de sa tribu, dont son frère Matthias. Il les accuse de l’avoir racketté, avec des menaces physiques. Faut dire qu’il voulait tout garder pour lui, alors qu’un bon musulman doit partager avec ses frères.

Frère justement qui commence à balancer.

Et on se trouve avec un grand débat théologique, est-il licite de faire appel à un marabout ? En plus, il a voulu marabouter Mbappé, Kylian comme la bière, l’idole des blaireaux en voie de grand remplacement. Le Graet, le président dhimmi de la FFF, ne sait plus comment gérer, il n’a pas envie d’avoir une fatwa de la grande mosquée.

Ensuite, Pogba a-t-il demandé au marabout de lui faire les douahs, pour l’instant on ne sait pas.

Pour démêler cet imbroglio, je pense qu’à ce stade, il faut demander l’avis de la grande sommité, du savant de l’islam, Iquioussen, faut en profiter tant qu’il est là.

Son frère réfute les accusations, il dit que Paul, un prénom de croisé, parle comme un chien d’infidèle. C’est qu’en islam mentir c’est autorisé, mais pas entre frères en religion, c’est grave, très grave !

– Matthias Pogba : « tu voulais vraiment me faire taire quitte à mentir et m’envoyer en prison, je m’en doutais maintenant, c’est avéré, ma version des faits arrive et contrairement à toi, j’ai de quoi prouvé mes dires et tes mensonges. Je te le redis : frère, manipuler les gens, c’est pas bien ! Il n’est pas question d’argent : Tu m’as impliqué malgré moi, j’ai failli mourir par ta faute, tu m’as laissé dans le trou en fuyant et tu veux faire l’innocent, quand tout sera dit les gens verront qu’il n’y a pas plus lâche, plus traître et plus hypocrite que toi sur cette Terre.»

« Kylian, à présent tu comprends? Je n’ai rien de négatif contre toi, mes dires sont pour ton bien, tout est vrai et avéré, le marabout est connu ! Désolé de ce frère, un soi-disant musulman à fond dans la sorcellerie, il n’est jamais bon d’avoir un hypocrite et un traître près de soi ! »

Nous en sommes là ! Attendons la suite des événements ! En tout cas, il y a de la répudiation dans l’air.

Va savoir, Sandy a peut-être un avis sur cette discorde islamo-familiale, elle va quand même pas dire que c’est l’influence du tajine…

Alors que dans cette équipe de France, il y a par contraste une vraie personne pieuse, qui respecte le Prophète, c’est l’exemplaire Karim Ben Eczéma.

Lui s’est attaqué à un roumi, un mécréant, un semeur de désordre, le pornocrate Valbuena. Attention, l’islam n’interdit pas la pornographie, elle est seulement autorisée aux martyrs qui auront accès au paradis des 72 vierges.

Pour ce geste, il a été condamné, un message divin d’Allah, à de la prison avec sursis et c’est un grand honneur, bismillah ! En plus, ça ne nuit pas à sa carrière, dans le foot comme en politique un casier judiciaire non vierge est fortement recommandé.

En attendant, qu’ils règlent leurs affaires, je retourne à mes grillades viriles.

https://youtu.be/ZNWL3lDNCNQ

Paul Le Poulpe