1

22 ans de taule pour Pascale Ferrier, une gauchiste qui a voulu tuer Trump !

Un verdict d’une sauvagerie incroyable ! Une malheureuse Française, Pascale Ferrier, vient d’être condamnée à 22 ans de prison ! Et pourquoi ? Pour avoir voulu assassiner le président Trump !

Empoissonnement : la française Pascale Ferrier condamnée à 22 ans de prison pour avoir envoyé de la ricine au président Trump

C’est là qu’on apprécie la justice française. Dans notre pays, la peine maximale, c’est 22 ans de prison !

https://www.caminteresse.fr/societe/quelle-est-la-peine-maximale-de-prison-en-france-1174792/

Dans notre pays, un mec qui essaierait de tuer Zemmour ou Marine n’irait pas en prison. Il aurait un comité de soutien, et serait traité en héros.

Dans notre pays, on peut ne prendre que 12 ans de prison si on écrase une jeune fille de 22 ans et qu’on la traîne pendant 800 mètres sous la voiture !

On peut, comme à Viry-Chatillon, mettre le feu à une voiture de police, bloquer les occupants à l’intérieur, et ne prendre que 6 à 18 ans de prison.

À Créteil, sur quatorze hommes coupables de viols collectifs, un seul peut être condamné à 1 an de prison, et les autres sont toujours dans la nature.

Pour prendre 22 ans, il faut avoir tué sa femme, et transporter le corps dans une valise.

https://lemediaen442.fr/empoissonnement-la-francaise-pascale-ferrier-condamnee-a-22-ans-de-prison-pour-avoir-envoye-de-la-ricine-au-president-trump/

Ou bien Lelandais, perpétuité, mais peine assortie de 22 ans de sûreté.

https://www.ouest-france.fr/faits-divers/nordahl-lelandais/nordahl-lelandais-condamne-a-la-prison-a-perpetuite-pour-le-meurtre-de-maelys-1e511598-9091-11ec-8643-d1f725129785

Oui, vraiment, les juges américains sont très méchants.




L’aveuglante complicité de Macron, de Mélenchon et des antifas

Il se passe des choses extraordinaires, dans notre pays la France. On a bien compris que ce mardi 31 janvier, c’est la mobilisation générale de toute la gauche, syndicats et Nupes en tête, contre le projet de réforme des retraites, défendu par Élisabeth Borne, et revendiqué par Macron lors des présidentielles et des législatives.

On a bien compris que ces syndicats, et tous les partis de gauche, ont appelé, malgré tout, à voter Macron, en toute connaissance de cause, aux présidentielles et aux législatives.

Cerise sur le gâteau, ce dimanche 29 janvier, les dirigeants de la Nupes appellent à voter LREM, pour barrer la route au RN lors d’une législative partielle dans la Marne. Juste renvoi d’ascenseur, dans le Nord, les dirigeants de LREM appellent à voter Nupes pour barrer la route au RN. Et toujours petits services entre amis, ce 31 janvier, les syndicats et les partis de gauche, pour le plus grand plaisir de Macron et de Borne, ont fait savoir qu’ils casseraient la gueule des militants du RN (même s’ils ont dit les choses autrement) s’il leur venait la fantaisie de venir manifester contre la réforme des retraites, que les députés RN combattent à l’Assemblée.

Dans le même temps, et toujours pour le plus grand bonheur de Macron, les guignols de Mélenchon, derrière le dealer Louis Boyard, lancent une commission parlementaire contre CNews, le seul journal pluraliste parmi les grands médias. Et bien évidemment, le confidentiel Politis, soutenu par la clique de Plenel et tous les islamo-gauchistes, insulte grossièrement, les qualifiant de racailles, cinq éditorialistes vedettes de la chaîne de Vincent Bolloré.

Un autre pantin de la Nupes, Thomas Portes, élu dans le 93, décide, lui, de lancer une commission parlementaire pour lutter contre les violences supposées de l’extrême droite. Par contre, pas un mot contre ses électeurs maghrébins et musulmans, responsables, selon un membre d’une association juive contre l’antisémitisme, de 100 % des agressions racistes subies par sa communauté.

Dans le même esprit, un obscur enseignant en université, l’Insoumis François Lafon, dans un cours, devant des élèves, appelle à abattre comme des bêtes les 2 millions d’électeurs qui ont voté Zemmour. Aucune réaction, à cette heure, du pouvoir macronien et du ministre de l’Enseignement supérieur.

Depuis l’abandon du projet Horizon de Callac, la gauche pleurniche, mais revancharde, glapit contre les supposées violences et menaces menées par les animateurs du combat victorieux. Les élus, sans jamais rien prouver, inventent de soi-disant menaces et intimidations, et on a droit, dans les médias, à des dizaines d’articles expliquant que la démocratie a perdu contre le fascisme, rien de moins. Bien évidemment, dans ce climat, les vœux de Callac ont été troublés par les antifas locaux, qui entendaient interdire à Danielle Le Men, présidente des « Amis de Callac et des environs », et Callacoise de toujours, d’être présente  aux vœux du maire. En toute impunité, ces nervis du régime ont donc voulu l’empêcher de rentrer, et une bousculade a eu lieu, avec intervention des gendarmes locaux. Bilan : un blessé chez les forces de l’ordre, une voiture de gendarmerie taguée, et deux arrestations.

La semaine précédente, à Lyon, ces mêmes antifas avaient décidé, là encore en toute impunité, que l’association « Les Masques Blancs », qui dénoncent la politique sanitaire menée depuis près de trois ans, et ses conséquences graves pour les citoyens, n’avait pas le droit de défendre ses idées : militantes agressées, et destruction du matériel militant. Pour le plus grand bonheur de Macron et de ses amis les grands laboratoires pharmaceutiques.

Cerise sur la gâteau, pour le plus grand plaisir de toute la  gauche politique et associative, le régime met en place, demain, une grande messe antiraciste, à l’Institut du Monde Arabe, pour préparer un grand plan national de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations liées à l’origine, applicable de 2023 à 2026. Ceux qui savent lire entre les lignes auront compris ce que cela veut dire : une nouvelle loi Avia, encore plus liberticide, empêchant de s’exprimer ceux qui refusent, à Callac, Saint-Brevin et partout ailleurs, l’africanisation des villages et la transition démographique voulue par Macron, et l’islamisation de leur pays. Et bien sûr, outre les lois encore plus restrictives, toujours plus de subventions pour les parasites de l’antiracisme et les LGBT.

https://www.ecologie.gouv.fr/presentation-du-plan-national-lutte-contre-racisme-lantisemitisme-et-discriminations-liees-lorigine

C’est dans  ce contexte que se prépare, après la bataille de Callac, le combat de Saint-Brevin, contre l’implantation, dans une école, d’un centre d’accueil de demandeurs d’asile (Cada) de 120 migrants. La complicité entre le régime de Macron et la gauche politique et syndicale, sur ce dossier comme sur d’autres, est aveuglante, et ne trompera que ceux qui ne veulent pas voir. Les patriotes, qui devront rester unis, auront contre eux toute la mafia mondialiste et immigrationniste, la bande à Macron et du maire Morez, la clique immigrationniste politique, associative, syndicale, et les miliciens antifas, chargés des basses besognes.

Comme à Callac…




Mourir pour Kiev et l’Amérique ? Vers la guerre totale et nucléaire 

Le 14 janvier 2023 est une date qui représente un tournant dans la guerre en Ukraine, les forces Wagner s’étant emparée de la ville de Soledar, ce qui pourrait entraîner une vaste offensive vers l’Ouest. Depuis lors, les Russes ont enregistré victoire sur victoire tout au long de la ligne de front. La Russie s’attaque maintenant d’une façon concomitante à douze points sensibles dont Vougledar, ville de 15 000 habitants à proximité de Donetz ; Moscou cherche à disperser les forces ukrainiennes afin de créer les conditions d’une offensive décisive. Face à l’échec de plus en plus visible de l’OTAN, les Européens atlantistes se déchaînent et n’ont trouvé rien de mieux que de fournir des chars lourds et des avions américains F16 à l’Ukraine, la course aux armements prenant un rythme effréné !

Sur le terrain, la situation de l’armée ukrainienne est catastrophique. L’Ukraine a commencé la guerre en février 2022 avec une « ligne Maginot » locale, soit quatre lignes défensives construites depuis le coup d’État de Maïdan en 2014, dans le cadre de la guerre civile du Donbass avec ses 14 000 morts, et pour préparer la guerre programmée par l’Amérique avec la Russie. La première ligne Lysychansk, Zolote, Popasna a déjà été prise au cours de l’été 2022 par les Russes. Les combats actuels ont lieu sur la deuxième ligne défensive Marinka, Piski, Avdiivka, et sur la Troisième ligne Siversk, Bakhmut, Toretsk, New-York au nord de la deuxième ligne.

Bakhmut représente une position stratégique clé que l’artillerie russe a transformée en « hachoir à viande de Verdun », car les Ukrainiens sont obligés de sacrifier un nombre exorbitant d’hommes pour tenir le plus longtemps possible. La Russie contrôle désormais les hauteurs au nord et au sud de Bakhmut. L’artillerie russe bénéficie d’un avantage de puissance de feu d’environ 9 contre 1. Si les lignes 2 et 3, déjà très fortement éprouvées et saignées, tombent, ce sera le tour ensuite de la quatrième et dernière ligne défensive Kramatorsk, Slavyansk.

Les Russes ont déjà en fait détruit deux armées ukrainiennes ; ils sont en train de détruire la troisième armée otano-kievienne à Bakhmut et ils s’apprêtent à faire face à une quatrième armée otano-kievienne équipée cette fois-ci de blindés modernes et de chasseurs américains F16. Dans les premiers mois qui ont suivi le début du conflit en février 2022, les Russes ont détruit l’essentiel des armes lourdes de l’Ukraine et tué un très grand nombre de militaires professionnels. Puis ils ont fait face à une deuxième armée avec plus de mobilisés et moins de professionnels, équipée de matériel lourd soviétique provenant des stocks des anciens membres du Pacte de Varsovie (Pologne, Bulgarie, République tchèque) ; fin juin 2022, cette armée a été aussi pulvérisée. L’OTAN a alors commencé à constituer une troisième armée otano-kievienne, cette fois-ci avec du matériel occidental tel que le Caesar français et les obusiers américains M777. C’est cette troisième armée que la Russie est en train de finir de détruire à Bakhmut.

D’où la rencontre à Ramstein en Allemagne tout récemment pour constituer la quatrième armée otano-kievienne avec mobilisation forcée en Ukraine, 200 tubes d’artillerie, des chars modernes ainsi que des avions F16 américains. Le Danemark et l’Estonie viennent de faire don à l’Ukraine de la totalité de leur stock d’obusiers, ce qui dénote le dénuement le plus total de la pauvre Ukraine défaite militairement pour la troisième fois. Les patriotes français qui ne veulent pas du protectorat de l’Amérique sur l’Europe doivent espérer que cette quatrième armée sera la dernière avec la victoire complète de la Russie car la cinquième, ce ne sera plus une nouvelle armée otano-kievienne avec des mercenaires et des soldats occidentaux, souvent polonais, qui se font passer pour des Ukrainiens, mais tout simplement la guerre nucléaire Russie/ États-Unis-Otan !

L’Armée russe va donc avancer dans l’immédiat vers l’ouest, mais se mettra probablement en position défensive lors de l’attaque des blindés livrés à Kiev par l’Occident d’ici 3 mois, afin de mieux les détruire avec son artillerie hyper-puissante. Ces blindés très lourds (74 tonnes) seront difficilement acheminés en Ukraine par rail et auront toutes les difficultés du monde pour passer les rivières car les ponts en Ukraine sont encore moins solides qu’en Pologne ! Nous allons vivre certainement sur le plan stratégique une deuxième bataille de Koursk (1943) qui a été la plus grande bataille de chars dans l’histoire mondiale, et qui a s’est traduite par la plus grande défaite allemande après Stalingrad. Après la bataille de Koursk, plus rien ne pouvait arrêter les Russes jusqu’à l’Atlantique et c’est la seule raison pour laquelle les Américains ont débarqué en juin 1944.

L’OTAN aura toutes les difficultés du monde pour fournir les munitions et assurer la maintenance de ces chars, s’ils arrivent à destination par voie ferrée. L’OTAN n’a pas de stocks suffisants de munitions, d’armement et les capacités de production sont très limitées. La guerre en Ukraine sera donc tout simplement prolongée de trois mois, le temps de détruire ces derniers chars occidentaux. De plus les F16 ne sont même pas le type d’avions dont ont besoin les Ukrainiens ; ce dont ils ont besoin, ce sont des avions d’attaque au sol. Les F16 n’ont aucune chance et seront détruits par les avions et surtout les batteries anti aériennes russes ! Ce sera ensuite la continuation de l’effondrement de l’armée ukrainienne ! On peut estimer les pertes ukrainiennes actuelles au minimum à 150 000 morts, 200 000 blessés et les pertes russes au minimum à 30 000 morts et 50 000 blessés.

L’Allemagne a donné son accord aux pays européens tels que la Pologne et la Finlande qui souhaitent envoyer des chars Leopard. Elle même enverra 14 blindés Leopard, l’un des plus récents modèles. La Pologne est prête aussi à livrer aussi 14 chars. Les Européens devraient réussir à faire parvenir, nonobstant la livraison de chars Leclerc par la France, d’ici 6 mois, en incluant les 14 challenger britanniques et les 31 chars Abrams américains livrables fin 2023, environ 150 chars modernes, avec des tankistes opérationnels, une logistique et une maintenance suffisante. Ces chars représentent environ 75 % ceux que possèdent respectivement la France ou l’Angleterre ! Les chars Leopard allemands rappellent aux Russes les combats de chars avec la Wehrmacht de la deuxième guerre mondiale, ce qui a pour effet de développer leur sentiment patriotique et de faire corps avec Poutine en se plaçant derrière lui !

Selon l’ambassadeur de France en Ukraine, 321 chars lourds ont même été promis à l’Ukraine car la Pologne par exemple va fournir 60 vieux chars PT-91 de fabrication polonaise en plus des 14 Léopard. Zelensky estime avoir besoin d’entre 300 et 500 chars. Poutine est d’ores et déjà en droit de considérer les Européens et les États-Unis comme des nations cobelligérantes ! On est donc en présence d’un engrenage, d’une véritable escalade guerrière irresponsable. Les généraux réalistes et bien informés que l’on ne voit pas sur BFM/TV savent que la guerre est déjà perdue d’une façon irréversible pour l’Ukraine, d’où la fuite en avant désespérée et irréfléchie des Occidentaux conduisant par paliers successifs à un affrontement direct OTAN et États-Unis/Russie qui lui ne peut être que nucléaire avec l’emploi des dernières armes russes imparables, terrifiantes et invincibles dont ne disposent pas les États-Unis!

Comme le dit très bien sur twitter le député européen Thierry Mariani :
« Il fallait des moyens financiers, on les a donnés
Il fallait des armes antichars et des canons, on les a livrés
Il fallait des blindés, on va les livrer
Désormais il faut des missiles longue portée et des avions, on va aussi les livrer
Puis, il faudra nos soldats… et on les enverra ? »

Le député AfD allemand Petr Bystron a tapé du poing sur la table, le 19 janvier 2023, lors d’un discours enflammé et argumenté devant le Bundestag, en soulignant le rôle de valet de l’Allemagne aux ordres de l’Amérique, que cette folie allemande conduit à la guerre avec la Russie et que la deuxième guerre mondiale s’est terminée avec dizaines de millions de morts et les chars russes à Berlin ! Il estime que « la Russie dispose de 10 000 chars, peut mobiliser 2 millions d’hommes et que cette guerre folle ne peut donc pas être gagnée par les Occidentaux » ! Il a enfin reproché au chancelier Scholz « d’avoir jeté par-dessus bord les fondements de la politique étrangère allemande de l’après-guerre ». Il serait souhaitable pour l’Europe que l’AfD, parti de Droite nationale, prenne un jour le pouvoir en Allemagne. 43 % des Allemands, en nombre croissant, sont hostiles aux livraisons de chars à l’Ukraine.

Les Atlantistes font l’impasse sur la défaite possible d’une puissance nucléaire dans une guerre conventionnelle, susceptible de provoquer une guerre nucléaire. On voit mal également comment tout ce matériel lourd, complexe et sophistiqué pourrait être pleinement opérationnel en 2023, sans une participation physique directe de militaires de l’OTAN.

Poutine a raison d’affirmer que l’envoi de ces chars représente une nouvelle « provocation flagrante » pour la Russie, mais il se trouve que ses Armées disposent, d’au minimum 3 000 chars, surtout des T-72 et aussi des T-90 en service depuis 1992 qui sont nettement supérieurs au char Léopard car assez banal, conçu dans les années 1970, ayant montré ses limites en Syrie lors de l’utilisation par les Turcs ! De plus la Russie dispose de ressources illimitées en matériel hérité de l’ère soviétique (cf les 10 000 chars de Pietr Bystron).

Le porte-parole de de la présidence russe Dmitri Peskov estime « que ces tanks occidentaux vont brûler comme tous les autres »  et il ajoute : « Les livraisons de chars de bataille ne changeront rien en ce qui concerne la progression de la partie russe vers l’accomplissement de ses objectifs ». De plus l’Ukraine va se trouver avec un trop grand nombre de types de types de chars différents, et faudra-t-il encore que les Ukrainiens sachent bien s’en servir avec des munitions suffisantes et différentes, une logistique satisfaisante et une maintenance efficace !

La Vérité bonne à dire vient même parfois de la Corée du nord ! Selon Kim Yo Jong, la sœur du dictateur coréen, numéro deux du régime, « derrière cela se cache la sinistre intention des États-Unis de réaliser leur objectif hégémonique en étendant encore la guerre par procuration pour détruire la Russie. Le monde serait plus sûr, plus brillant et plus calme aujourd’hui, s’il n’y avait pas les États-Unis ». « Là où il y a l’Amérique, il y a la guerre » vient également de déclarer l’ambassadeur de Chine en France.

Personne ne voulait la guerre en 14/18 et pourtant elle a eu lieu ! L’évidence saute aux yeux ! La Russie est en guerre avec l’OTAN, pas avec l’Ukraine car sinon la guerre serait déjà finie depuis l’été 2022 ! Le problème, c’est que les escalades peuvent mal finir et se transformer, de nos jours, en guerre nucléaire, ce que ne souhaitent pas les peuples européens !

L’appétit naissant en mangeant, Zelensky le corrompu, cité nommément dans les Pandora papers, avec son administration tout aussi corrompue qui n’a pas un sou ni d’aéroports opérationnels, demande maintenant, après les chars sophistiqués, des avions F16 et des missiles à longue portée! Ben voyons ! Pourquoi pas la lune et la victoire en déclenchant, pour les beaux yeux de l’Amérique et d’une Ukraine corrompue, une guerre nucléaire avec la Russie, afin de la rayer de la carte du monde ? Monsieur Zelensky n’aurait pas dû écouter les paroles anglo-saxonnes fielleuses de Boris Johnson et de l’Amérique, lorsqu’il voulait négocier en mars 2022 avec la Russie ! Trump a critiqué et résumé ainsi d’une façon sibylline la livraison de chars à l’Ukraine : « D’abord les chars, puis les armes nucléaires ». Il serait temps que les médias occidentaux et les Gamelin inconscients de BFM TV commencent aussi à changer leur petite musique !

Mais le plus incroyable avec ces hypocrites d’Américains mercantilistes, c’est que l’envoi d’avions est pratiquement déjà décidé, ce qui est un pas inadmissible vers la guerre et doit amener les Français dans la rue pour dire : Non à l’Amérique non à l’OTAN et à l’UE va-t-en guerre, et arrêtez la fourniture d’armes à l’Ukraine ! À quand une manifestation de Reconquête conduite par Éric Zemmour pour s’opposer à la livraison d’armes à l’Ukraine, afin, comme le souhaite Trump, de mettre fin à l’escalade et d’arrêter la course vers le conflit nucléaire ? Le constructeur américain Lockheed Martin propose déjà d’augmenter la production d’avions F16 pour les pays de l’OTAN qui enverront des avions de chasse à l’Ukraine : « Nous allons augmenter la production de F16 à Greenville en Caroline du Sud pour fournir les pays qui choisiront de faire des transferts pour aider l’Ukraine », a annoncé au Financial Times Frank St John, directeur d’exploitation de Lockheed Martin. Tout est bon pour l’Amérique : vendre du gaz de schiste, des armes et des avions aux Européens imbéciles qui s’entretuent avec les Russes, au lieu de constituer ensemble la première puissance mondiale de l’Atlantique au Pacifique !

Quant à Rheinmetall, le fabricant des chars Leopard, son action s’envole en bourse ! La firme allemande rêve maintenant de fabriquer pour l’Ukraine et les pays européens, en investissant et en augmentant ses capacités de production, des munitions, des nouveaux chars et même des lance-roquettes Himars américains, sous licence de Lockheed Martin, ce qui lui permettra de verser de plus gros dividendes aux actionnaires ! Faire mourir les peuples, afin que les conglomérats industriels américains de la guerre et les marchands de canon européens puissent faire de super-bénéfices !

Selon des rumeurs, 70 appareils Mig-29s et SU-25s ont été déjà fournis par la Pologne, la Slovaquie et la Bulgarie. Et le bouquet, c’est que tout comme l’Amérique a préparé cette guerre dès 2014 , après le coup d’État de Maïdan par la CIA , pour préparer la guerre par procuration avec la Russie, Uyri Ignat, porte-parole des forces armées aériennes ukrainiennes a déjà fait des révélations au site « Army Inform : « Nos pilotes militaires sont déjà allés aux États-Unis et des fonds ont été alloués à leur formation. Le sujet de l’aviation n’a jamais quitté l’ordre du jour. Le type d’avion susceptible de nous être fourni et les conditions de formation ont déjà été déterminées ». L’Amérique et l’OTAN préparent donc la guerre dans le dos des peuples européens !

À Ramstein, le sujet a été abordé et les Pays-Bas ont déjà annoncé qu’ils étaient prêts à fournir des F16 à Kiev. Le rêve des Américains, c’est de vendre aussi des F-35 aux Européens au lieu des Rafale français, pour qu’ils donnent leurs F16 aux Ukrainiens, jusqu’au jour où Poutine va lancer en guise d’avertissement une arme nucléaire tactique sur l’île aux Serpents !

Il semble qu’à Ramstein la fourniture des fusées à longue portée n’ait pas été encore envisagée sérieusement, mais Zelensky souhaite maintenant convaincre les États-Unis de lui fournir des missiles de longue portée pour détruire les dépôts de munitions russes ; il affirme même que « les négociations se déroulent à un rythme accéléré ». Poutine ne laissera jamais l‘Ukraine tirer des missiles à longue portée sur la Russie où il détruira pour chaque missile tiré par l’Ukraine, soit une ville ukrainienne, soit une ville du pays belligérant qui aura livré les missiles de longue portée à l’Ukraine ! Livrer des missiles à longue portée, c’est comme si les Russes avaient mis des missiles à Cuba en 1962 ! L’Ukraine ne fait pas partie de l’OTAN, mais tout se passe scandaleusement, par la seule volonté de l’Amérique, comme si elle en faisait partie ! Poutine a eu donc 100 % raison d’intervenir en Ukraine qui est entrée de facto dans l’OTAN en 2014 après le coup d’État de Maïdan. Joe Biden, le sénile, est un inconscient, contrairement à Trump ! Le perdant Zelensky nous conduira à la guerre nucléaire si les peuples européens se laissent faire ! Poutine ne restera pas sans réagir, quitte à utiliser des armes nucléaires tactiques en Ukraine ou à déclarer la guerre aux pays fournisseurs s’il y a fourniture de fusées à longue portée ! Il ne laissera pas passer cette folie ! Aux Français de descendre dès maintenant dans la rue, vu la tournure que prennent les événements !

Et pour parachever le tout, cerise sur le gâteau, l’amiral néerlandais Rob Bauer vient de déclarer que les États membres de l’OTAN devaient passer à une économie de guerre pour répondre aux besoins de l’Ukraine car les stocks des arsenaux sont vides en Europe ! La preuve est donc faite que nous sommes bien en guerre malgré nous, suite à la volonté de l’OTAN, alors que c’est au seul peuple français de décider s’il veut faire la guerre à la Russie ou non, et même problème pour les autres peuples européens ! De Gaulle avait encore une fois 100 % raison lorsqu’il disait que l’OTAN amènerait les pays membres à faire les guerres pour le compte de l’Amérique, dans l’intérêt de la seule Amérique dans le monde entier ! Aujourd’hui l’Ukraine… et demain nous allons déclarer la guerre à la Chine pour défendre Taiwan (un Amiral français otanisé a déjà fait une déclaration en ce sens), voilà ce que souhaite l’Amérique et voilà pourquoi nous devons quitter l’OTAN ! La faute en grande partie à cet incapable et inculte Sarkozy qui a non seulement vendu de l’or de la Banque de France à un cours dérisoire, bombardé stupidement la Libye sur ordre d’Obama, mais qui a, de plus, éprouvé le besoin de nous faire rentrer dans l’OTAN , pour soi-disant mettre en place une défense européenne à l’intérieur de l’OTAN ! On attend toujours : ce n’est pas en fait l’OTAN qui s’européanise, c’est la France qui s’américanise et s’otanise !

Tous les patriotes doivent donc signer la pétition d’Arno Klarsfeld sur Change.org qui s’oppose à une troisième guerre mondiale sans le consentement des peuples, sans que le Parlement ni le peuple, comme le remarque également Nicolas Dupont-Aignan, ait été consulté. La définition de la co-belligérance, « c’est le fait d’être belligérant, d’être en guerre contre un ennemi commun, en coopération avec un ou plusieurs alliés avec lesquels on n’a pas cependant de traité formel d’alliance ». L’infantile Macron est seul à prendre des décisions stupides et suicidaires, contraires aux intérêts de la France qui devrait au contraire adopter la même attitude que pour la guerre en Irak, avec le brillant discours de Xavier de Villepin à l’ONU ! Macron, Scholz, von der Leyen et Cie sont des traîtres et des poulets sans tête ! Les peuples européens ne veulent pas la guerre car 50 % des Allemands sont déjà contre la livraison des chars à l’Ukraine !

Sur le plan économique, contrairement aux prédictions gratuites de Bruno Le Maire, la Russie ne s’est pas effondrée. Poutine vend son pétrole et son gaz, avec un fort rabais en yuans et en roupies, à l’Inde et à la Chine qui les revendent sous forme de produits raffinés à l’UE. Les réserves en devises sont suffisantes et le rouble qui devait s’écrouler en déclenchant une inflation monstrueuse, afin de renverser Poutine, n’a jamais été aussi fort !

La conclusion s’impose : la Russie ne peut que vaincre avec les armes conventionnelles en Ukraine, d’autant plus que Poutine peut mobiliser encore d’avantage d’hommes si nécessaire. Si l’OTAN, l’Amérique et l’Ukraine ne veulent pas reconnaître leur défaite militaire avec des armes conventionnelles, ce sera alors la guerre nucléaire. Dans une telle situation, Poutine menacé pour son pouvoir et pour sa vie, la Russie menacée par l’éclatement déjà annoncé dans Le grand Échiquier par Zbignew Brzezinski, Moscou n’hésitera pas à utiliser l’arme nucléaire ainsi que ses armes les plus sophistiquées capables de couler n’importe quel porte-avions américain à la surface du globe, de déclencher un raz de marée pouvant détruire l’Angleterre ou la Californie !

De plus il apparaît clairement que l’Europe de l’UE, inféodée et vendue à l’Amérique, ce n’est pas la paix, mais la guerre ! Le fait que Merkel, comme elle l’a reconnu publiquement, Hollande et Macron n’aient rien fait pour appliquer les accords de Minsk, afin de laisser du temps pour renforcer l’armée ukrainienne, prouve que les progressistes droit-de-l’hommistes acceptent de faire la guerre par procuration pour le compte de la seule Amérique ! La guerre en Ukraine a en fait commencé en 2014 avec la guerre civile dans le Donbass et ses 14 000 morts !
Les Français doivent donc descendre dans la rue pour demander la fin de la fourniture d’armes occidentales à l’Ukraine car cette guerre n’est pas la leur ! Mais de plus, en cas de victoire de l’Amérique et de l’OTAN, ce sera en fait la défaite de la France gaulliste, et donc de la France tout court ! Notre pays deviendra alors, d’une façon irréversible, un protectorat définitif de l’OTAN ; tous nos enfants pourront cesser immédiatement de parler français afin de parler la langue de l’OTAN et de Wall Street ! Quant aux rêves gaulliens d’une Europe puissante, libre, européenne, alliée avec la Russie, d’une Europe de l’Atlantique à l’Oural, d’un Axe Paris-Berlin-Moscou capable de se faire respecter par le monde entier, et si nécessaire de le faire trembler, ils auront été détruits à jamais, suite à la bêtise et à la traîtrise de Macron, mais aussi de tous ceux que, déjà, le général De Gaulle maudissait !

Marc Rousset

Auteur de « Comment sauver la France/Pour une Europe des nations avec la Russie »

 

 




Libération, une machine de guerre contre la liberté de la presse

Deux journalistes de Libération, Caurentin Courtois et Thomas Legrand, viennent de poster une vidéo ce 28 janvier au titre inquiétant pour la liberté d’expression et de la presse : Derrière l’interdiction de Russia Today, le bannissement d’une arme de guerre. (Derrière l’interdiction de Russia Today, le bannissement d’une arme de guerre – Libération (liberation.fr)

Thomas Legrand y développe deux arguments, celui d’une chaîne d’État au service d’un régime, dit-il, totalitaire, et celui de la pratique journalistique où Libération et les autres médias respecteraient les faits et la vérité. La ligne éditoriale fixée par le Kremlin empêcherait, dit-il encore, de défendre les faits et la vérité.

Tout cela appelle quelques commentaires. 

Un média arme de guerre, un vrai fait scientifique ?

Le premier consiste à traiter un média d’arme de guerre. Est-ce un fait ou un point de vue personnel monsieur Legrand ? Jamais ces médias n’ont tué personne ou inciter directement à tuer. Ce ne sont pas des armes de guerre. Si vous usez d’une métaphore, la figure de style elle-même n’est pas factuelle. Vous êtes donc dans la manipulation idéologique ; ni dans les faits, ni dans la vérité, peut-être la vôtre, mais pas la nôtre. Si un média est d’État, cela suffit-il à le dénoncer ? La BBC ou l’ORTF et maintenant France Télévison ou Radio France sont des médias d’État. Sont-ce des armes de guerre (idéologique) dans les mains de l’État ? Je vous laisse juge de traiter vos collègues de la sorte. Quoiqu’une étude statistique des invités et des sujets traités démontrerait allègrement une fâcheuse orientation idéologique, qui peut s’apparenter à un usage de guerre culturelle dans la société ? Tout cela se discute.

À cet égard, avez-vous lu les derniers ouvrages de Chomsky qui vous dénoncent tous comme appareils au service du capitalisme, serviles, obéissants, incapables d’esprit critique, soumis à des consignes sur tant de sujets : Ukraine, Covid, etc. D’ailleurs, cela fait combien de temps que Libération n’a pas accordé sa place à celui qui reste l’un des plus grand linguiste du 20e siècle et un des plus brillants analystes de la vie des médias en Occident ? Les faits seraient-ils sélectionnés ou censurés à Libération ?

Quelques grands moments de vérité de Serge July, fondateur de Libération 

À sa fondation, parrainé par Jean-Paul Sartre, l’homme qui niait les crimes maoïstes, encore un qui respectait les faits connus de tous ! (CQFD), vos prédécesseurs : Jean-Claude Vernier, Serge July et Philippe Gavi créaient Libération en affirmant une presse émancipée de la publicité et des banques ; pour être libre. C’est eux qui le disent. À propos de fait, pouvez-vous nous rappeler qui est votre actionnaire aujourd’hui ? Un banquier, non ? Les faits… Mais prenons quelques exemples des vérités selon Saint Serge July. J’emprunte à (40 ans de Libération : des maos aux bobos | Ojim.fr) quelques extraits croustillants de vérité :

« Dans l’émission de France Culture, « Concordances des temps », datant du 25 novembre 2006, Jean-Claude Vernier, l’un des fondateurs de Libé, et Laurent Martin, spécialiste de l’histoire des médias, nous offrent un éclairage passionnant sur la naissance du quotidien. Celle-ci a donc lieu, comme nous le raconte ce dernier, dans « un climat extrêmement tendu, puisque depuis 68, ceux qui ont espéré le Grand Soir et qui ne l’ont pas vu se réaliser, essaient de prolonger cette espèce de tension et de passion révolutionnaire (…). Donc, un certain nombre de gens qui n’ont pas abandonné leur rêve de 68 fondent des journaux, fondent des groupuscules, en particulier le groupe (…) de la Gauche prolétarienne, qui est un de ces groupes gauchistes nés non pas pendant mai 68, mais dans le sillage de mai 68. » Serge July appartient alors à ce groupuscule clandestin (car interdit par le ministre de l’intérieur de l’époque, Raymond Marcellin), où il agit sous pseudonyme, et se trouve donc clairement dans un cadre d’activisme révolutionnaire.« 

Voilà bien une presse soucieuse des faits et de la vérité qui va agir avec une clairvoyance exceptionnelle pour nous enseigner les faits et la vérité. Que disait Saint Serge July au moment de la triste affaire de Bruay-en-Artois ? Accrochez-vous, car la vérité peut parfois surprendre. Je cite de nouveau ici (40 ans de Libération : des maos aux bobos | Ojim.fr) :

« Là, il prend parti avec son groupe dans l’affaire de Bruay-en-Artois : « c’est une affaire finalement assez sordide, une fillette qui est violée et assassinée dans le coron et évidemment les gens de ce groupe maoïste pensent que le coupable est tout désigné, il s’agit d’un notaire… » Serge July écrit alors dans La Cause du peuple, que le notaire, M. Leroy, est forcément coupable puisque le soir du meurtre, il mangeait huit cents grammes de viande… Dans un réflexe essentialiste et par une argumentation tautologique aussi simpliste que ceux qui poussaient les intellectuels antisémites à désigner Dreyfus coupable parce que juif, Leroy est coupable parce que bourgeois, et l’instinct épurateur qui en découle est également assez effrayant.« 

Et puis, il y a les affaires qui fâchent, pour lesquelles vous vous débattez depuis des décennies, parce que Libération a été une presse criminelle au service de la perversion des mœurs, dans le pur esprit libertaire et soixante-huitard de ses fondateurs. Seulement cela fait un peu désordre. Je cite une dernière fois ce brillant travail d’histoire des médias (40 ans de Libération : des maos aux bobos | Ojim.fr)  :

« Déjà, toutefois, la lutte se déplace sur le terrain des mœurs : le féminisme, l’homosexualité et… la pédophilie (qui a – littéralement – « bonne presse » dans les années 70) deviennent des dossiers importants pour la rédaction. Quitte à créer une rupture avec le lectorat ouvrier, comme en témoigne encore Laurent Martin : « Ils (certains rédacteurs de Libération) se heurtent effectivement à cette autre fraction de la rédaction qui sont les maos et qui, eux, voient d’un assez mauvais œil, finalement, cette émancipation par le corps en particulier, considérant qu’il y a là un danger d’effrayer les masses ouvrières, qui n’ont pas cet affranchissement par rapport aux normes morales… » Affranchissement tel, à l’époque, que les célèbres « petites annonces » de Libé, rédigées dans un langage très cru, peuvent être ouvertement pédophiles, tandis que certains articles sont gaiement titrés : « Câlins enfantins ». 

On peut continuer en consultant les archives de Libération : les faits et la vérité historique de vos publications. Ce sera édifiant de conformité avec le principe : les faits et la vérité que vous brandissez comme l’arme du jugement dernier. S’il se dégage une réalité, c’est que Libération a été de nombreux combats idéologiques, votre vérité, et que l’histoire vous a déjugé, voire condamné. 

Les faits et la vérité, la doctrine de la Pravda-Libération

Le troisième porte justement sur l’expression : les faits et la vérité. Faut-il rire ? Faut-il vous provoquer en duel ? Faut-il se pincer ? On ne sait pas. Libération respectueux des faits et de la vérité ? De quels faits parlez-vous ? De tout ceux dont vous refusez de parler au nom de votre ligne éditoriale ? Des faits qui ne sont plus que des narratifs idéologiques soumis à la Doxa. La Pravda (Vérité) avait la même prétention que vous ; étonnant non ? Je ne suis pas sûr que nous ayons la même lecture des lois qui organisent les médias et la profession de journaliste. La liberté de la presse est posée par l’article 11 de la  Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (nouvelle fenêtre) du 26 août 1789 ; par l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme (nouvelle fenêtre) du 10 décembre 1948 et par l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’Homme (nouvelle fenêtre) du 4 novembre 1950. Avec la loi du 29 juillet 1881 (nouvelle fenêtre), la liberté de la presse en France fait l’objet d’une consécration particulière, au-delà de la reconnaissance générale de la liberté d’expression. L’article 11 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen dispose que tout citoyen peut parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.

Il n’y a donc pas « les faits et la vérité » pour juger, évaluer, punir ou interdire des médias et des journalistes. Votre inversion des principes du droit sont une insulte aux faits juridiques de la France qui n’a jamais consacré l’idée qu’un journaliste devait dire la vérité; d’ailleurs laquelle ? En affirmant cela, vous falsifiez la réalité du corpus juridique qui encadre l’exercice des métiers de la presse dans nos sociétés démocratiques. Vous trahissez vous-même le principe que vous posez : les faits et la vérité.

Enfin, sur cette question, au nom de quoi pensez-vous détenir LA vérité ? Au nom de quoi, vous, ou une quelconque institution serait en droit de dire : cela est la vérité ? C’est une escroquerie intellectuelle. En matière scientifique, je vous invite, si vous ne l’avez jamais fait, à relire Popper, Kuhn ou Feyerabend. Ces grands historiens des sciences ou épistémologues vous apprendraient, vous homme de gauche, que la vérité scientifique est tout de même une grande chimère. Les théories sont vacillantes, temporaires, falsifiables. Bref. Les recherches scientifiques nous apprennent des choses, mais la vérité ?  Avez-vous entendu parlé de la crise des fondements de l’arithmétique, de celle de la théorie de la démonstration ou de l’axiomatique ? Comment Libération serait à ce point réactionnaire en prétendant qu’il y a la vérité, comme l’aurait dit Torquemada, le grand inquisiteur ? De même en médecine ? On plombait les dents (pratique d’un temps) puis on découvre que le plomb est nocif, même dans les dents ; alors on change les matériaux (autre pratique d’un autre temps). Le bon vieux Bachelard disait : la science va d’erreur corrigée en erreur corrigée ; trop libéral pour Libération sans doute. On me disait il y a encore quelques année : couchez vous si vous avez une sciatique. Maintenant on me dit, il faut un peu marcher chaque jour. Vous avez la vérité, vous ? 

En conclusion, vous apportez plutôt la preuve que vous êtes en guerre, d’ailleurs vous utilisez un terme guerrier pour nommer un organe de presse ; est-ce un hasard ? Vous êtes en guerre contre la liberté, vous êtes en guerre idéologique permanente contre tous ceux qui ne vous suivent pas. Vous êtes les Torquemada des temps modernes, parce que votre progressisme ne souffre pas la critique. Vous avez la certitude d’être les détenteurs de la vérité, et vous le dites. Vous n’êtes donc pas pour la liberté, vous n’êtes pas pour le respect d’autrui. Et vous pratiquez la bonne vieille technique maoïste de votre Grand Commandeur de patron historique : Serge July. C’est en dénommant la chose que je fais la révolution. Russia Today est une arme de guerre et Thomas Legrand, le justicier de Libération. En fait et en vérité, vous êtes les singes de l’inquisition. Vive les libertés !  

Pierre-Antoine Pontoizeau

 

 




Tôt ou tard, l’islam deviendra maître de l’Occident

menace-islamique.png

L’Occident a préparé son suicide collectif. Croyant mettre au pas la religion de paix et d’amour, il est contraint par ses propres lois conçues au nom des droits de l’homme de subir une invasion hagarène (saracène), et devant le mur de la réalité, il est incapable de la stopper. Il a fabriqué les armes juridiques pour se faire envahir, dans la plus grande transparence démocratique. Même un simple d’esprit (l’idiot du village) n’aurait jamais réalisé une telle colonisation en temps de paix et en un temps record. Et cela porte le nom pompeux de l’ingénierie de la démolition afin de rendre les minorités visibles, allant à l’encontre de l’anthropologie qui a façonné l’espèce humaine depuis des millénaires. Il fallait y penser et être vraiment débile, car on ne mélange pas le feu et l’eau.

La haine de soi est tellement évidente que le commun des mortels doit s’incliner devant une telle prouesse démocratique. Chapeau bas, les artistes !
Mais le réel revient en fracassant le rêve de l’oligarchie mondialiste progressiste (la nouvelle noblesse) qui nage à contre-courant de l’histoire et qui pense régenter le monde comme elle l’a imaginé, c’est-à-dire l’effacement total du passé.
La mise sous terre de ce passé encombrant, dans le but d’enfanter le nouveau monde, est le carburant du projet fou de l’oligarchie.

L’islam, ennemi héréditaire du christianisme depuis le IX siècle, n’attend que son heure pour prendre sa revanche sur l’Occident avachi par ses propres turpitudes.
Avec son arrogance et son esprit de ne percevoir le monde qu’à travers le sas du capitalisme ravageur, en croyant être le centre et le décideur (du en même temps), il a préparé sa colonisation par l’islam et il ne s’en cache pas.
L’Occident est mal armé pour affronter le djihad sur son propre territoire où il l’a invité en toute connaissance.

Dans quelques décennies, quand les cloches s’arrêteront de sonner et quand le chant du muezzin montera au ciel, cinq fois par jour dans le monde occidental, ce jour-là, et il n’est pas si éloigné que cela, les élites responsables de cette soumission, abasourdies, diront en chœur : on le ne savait pas.
Une certitude plus que probable demeure, c’est que les Sarrasins hériteront de l’Occident notamment des belles terres de France, conformément aux paroles prémonitoires qu’Allah leur a prescrites dans le coran, si aucune action n’est pas entreprise pour dire stop à cette machine infernale de la vassalité.
« Et Il (Allah) vous a fait hériter de leur terre, leurs demeures, leurs biens, et aussi une terre que vous n’aviez point foulée. Et Allah est Omnipotent » (sourate 33, verset 27).
Il ne faut pas être devin, encore moins prophète, pour se rendre compte du changement de civilisation qui est en train de s’opérer, dans beaucoup de pays occidentaux. Les aléas de l’histoire reviennent au moment où on ne les attend pas.

Et pour celui qui doute encore du remplacement civilisationnel, surtout en France, il n’a qu’à faire une visite touristique sans guide, en Seine-Saint-Denis. Il ne sera nullement déçu de cette escapade dans cet émirat islamique en pleine gestation où il sera confronté de visu au Grand remplacement.
Les frères et les idiots utiles ont bien bossé… Ils seront amplement récompensés par Allah, le jour du jugement Dernier, pour le travail accompli.

En ces temps de grève contre la réforme des retraites, les éditorialistes des plateaux de télévision s’étonnent que les habitants des quartiers sous tutelle de l’islam ne participent pas aux marches que les syndicats organisent pour contrer le projet de la macronie. Eh bien, ces éditorialistes n’ont rien compris. Ils sont des passéistes. Ils ne vivent pas dans le réel d’aujourd’hui, car eux-mêmes ont participé activement à la grande loterie de l’islamisation de la France où désormais deux civilisations antagonistes s’affrontent.
Pourquoi, alors, se questionnent-ils sur cette absence des mahométans dans les marches de la CGT ?
Pour la simple raison, qu’ils n’ont rien appris de l’idéologie islamique.
La culture chrétienne n’est pas la culture musulmane, au contraire, elle est son ennemi depuis des siècles.
La première, c’est le pardon et l’acceptation de l’autre.
La deuxième, ce sont la soumission et l’esclavage de gré ou de force.

Combien de fois le mot djihad, est-il mentionné dans le coran ?
Que ces éditorialistes posent la question à leurs copains islamiques savants de la chose mahométane.
Ils seront abasourdis d’entendre la bonne réponse, à condition qu’elle ne soit pas noyée dans les marécages de la taqiya.
Les élites occidentales, adeptes du multiculturalisme et du progressisme, croient dur comme fer qu’elles peuvent domestiquer l’islam.
C’est une erreur fatale, car l’islam est comme un volcan qui peut se réveiller à tout moment et emporter tout édifice quelle que soit sa solidité.
Que ces élites questionnent les chrétiens d’Orient, car eux, ils ont eu l’amère expérience du joug islamique.
Avec son progressisme et sa dénatalité prônés à Davos par les gourous du mondialisme et du multiculturalisme, l’islam héritera de l’Occident tôt ou tard, conformément aux recommandations d’Allah.

L’histoire démontre que chaque fois qu’un empire, aussi puissant fût-il, se laisse contaminer par les orgies de l’humanitarisme, il finit par être dévoré de l’intérieur.
L’Occident, et notamment la vieille Europe, par manque de natalité – encouragée par ses élites – sera englouti dans le magma islamique. Ce n’est qu’une question de temps.
Le manque de bébés en Occident est un pain béni pour le boukharisme, l’islam du Khorassen, c’est-à-dire l’islam actuel qui sera le grand vainqueur de demain, grâce à l’aide fournie par la bien-pensance occidentale, animée par la haine de soi, qui lui a préparé le grand boulevard de la soumission, en organisant le Grand remplacement.

Pour les incrédules qui ne croient pas encore à cette éventuelle soumission, ils n’ont qu’à lire le coran, Ibn Hicham, Tabari, Al-Boukhari, Ibn Taymiyya afin de s’apercevoir que l’islam est pire que le nazisme et le communisme réunis. Dans ces écrits, Daesh y est omniprésent… Et la liste des oulémas, qui prônent l’asservissement des mécréants afin de les réduire en esclavage, est longue et même très longue. Il suffit d’être persévérant pour la retrouver, car elle existe, elle n’est pas secrète.

Hamdane Ammar




Dette : la France au niveau de la Grèce de 2010, alors en faillite

Regardez ces mines réjouies. Ils ruinent le pays et sont contents de leur bilan.

La barre des 3 000 milliards de dette publique a été franchie et va augmenter en 2023, comme chaque année depuis 20 ans. Les fossoyeurs de la France accélèrent le naufrage de la nation.

Ce sont donc 3 000 000 000 000 d’euros que devront supporter les générations futures. Ce qui signifie que chaque citoyen, bébés compris, est endetté de 45 000 euros, soit 180 000 euros pour une famille de quatre. Un bel apport personnel pour faire construire sa maison !

En clair, faute d’une croissance suffisante, la France a financé son niveau de vie par l’emprunt depuis des décennies, en se donnant l’illusion que les Trente Glorieuses étaient toujours là. Tous les gouvernements, de droite comme de gauche, ont trompé le peuple en lui donnant du pouvoir d’achat qu’il n’avait pas produit par son propre travail. C’est une arnaque gigantesque.

Notre économie n’est plus qu’un château de cartes prêt à s’effondrer. Nous sommes le cancre de l’Europe. Nous avons laminé notre industrie et sommes en train de saborder notre agriculture. Tout passe dans une économie de services, financiarisée à outrance, en produisant de moins en moins. Mais nous ne sommes ni la Suisse, ni le Luxembourg. Sans industrie, ni agriculture, nous disparaîtrons.

La France est un pays qui sait tout faire mais délocalise et ne fabrique plus rien. Il est tellement plus simple d’importer. Moyennant quoi, grâce au binôme Macron-Le Maire, notre balance commerciale a pulvérisé tous les records de déficit. 160 milliards en 2022. Il n’y a pas pires gestionnaires que ces deux incapables, contents de leurs exploits, qui plus est. Bref tout va bien, car il paraît que c’est pire ailleurs. Ils ne sont pas à un mensonge près.

Petite parenthèse : si Le Maire a échoué à détruire l’économie russe, malgré son PIB inférieur au nôtre, c’est parce que la Russie possède non seulement 20 % des richesses minières de la planète, mais aussi parce qu’elle a une très puissante industrie et une agriculture exportatrice. Elle est autonome et pourrait vivre en autarcie durant trois ans ! Bref, la Russie résiste aux sanctions parce qu’elle produit, alors que la France aurait tenu quinze jours au maximum seule contre tous, avant de s’effondrer, tant elle est tributaire de ses importations et de ses créanciers et surtout, tant son économie est financiarisée et repose sur du vent.

Nous travaillons moins que nos voisins (35 h avec retraite à 62 ans), nos entreprises sont les moins compétitives d’Europe car écrasées de taxes et d’impôts, pour satisfaire à des normes réglementaires suicidaires et pour financer un modèle social à bout de souffle, car partagé avec toute la planète.

Quand un pays accorde une retraite de 960 euros (1 500 euros pour un couple) à tout étranger de 65 ans n’ayant jamais travaillé ni cotisé en France, il ne faut pas s’étonner que les caisses soient dans le rouge.

Quand ce même pays continue de payer des retraites à des centenaires étrangers disparus depuis des lustres, sans la moindre preuve de vie exigée par nos consulats à l’étranger, il ne peut que rouler vers la faillite.

Quand les sans-papiers, donc hors-la-loi, sont soignés et couverts à 100 %, alors que cinq millions de Français n’ont pas de mutuelle, il ne faut pas s’étonner que les comptes sécu s’enfoncent.

Et que dire des squatteurs qui ont davantage de droits que les propriétaires, devenant inexpulsables, au point que le propriétaire qui réintègre son logement de force est coupable de violation de domicile et finit en prison. Voler un logement fait du squatteur un propriétaire sans débourser un sou. Dans aucun pays au monde vous ne verrez une telle injustice. D’ailleurs, chaque fois que j’ai exposé ce scandale à l’étranger, personne ne m’a cru, tant cette négation de la propriété privée est difficile à admettre. La nouvelle loi, ne change rien. Aucun squatteur n’ira en prison et aucun ne paiera d’amende. Tous sont insolvables. Comme toutes les lois de Macron, c’est de la poudre aux yeux, juste histoire de cocher la case « squat » dans son bilan.

Après tout, la France appartient à tout le monde, donc les logements aussi. C’est le paradis de tous les miséreux de la planète. D’ailleurs, Macron régularise trois fois plus de clandestins qu’il n’en expulse.

J’attends que les domiciles privés de nos ministres soient squattés pour juger de leurs réactions ! Macron et sa clique se foutent éperdument du peuple et font tout pour détruire la France, afin qu’elle se dilue dans le grand village mondial de demain, concocté par les illuminés de Davos. Il faut faire table rase de nos 2 000 ans d’histoire et de nos 1 500 ans de chrétienté.

Et ce ne sont que quelques exemples parmi les abus intolérables qui nous ont conduits à la ruine et détruisent le mythe de l’égalité républicaine.

Rappelons que Bruno Le Maire, le rigolo qui prétendait détruire l’économie russe alors que celle-ci se porte au mieux après un an de guerre, rappelons qu’il a alourdi la dette de 700 milliards, la portant à 113 % de notre PIB de 2 650 mds.

Et c’est le même bon à rien qui nous promet de s’attaquer aux dépenses. Quand un ministre se propose de réparer les dégâts qu’il a commis, cela promet.

« Nous passerons au peigne fin toutes les dépenses », ose déclarer cette lumière, qui ne savait même pas quelle est la surface d’un hectare quand il était ministre de l’Agriculture. Et c’est un ministre fâché avec les maths qui gère les centaines de milliards de l’État.

Bien entendu, ce virtuose de la finance nous promet un retour du déficit public à 3 % en 2027. Je parie que d’ici là, la France sera endettée entre 3 500 et 4 000 milliards d’euros. Tout ce que promettent Macron et son équipe de bras cassés n’est que poudre aux yeux. Tout va empirer. 

Faire porter le chapeau à la crise Covid ou à la guerre en Ukraine ne change rien. Nos voisins ont subi les mêmes épreuves mais font toujours mieux que nous.

Et notre boussole, celle sur laquelle tous les leaders français aimeraient se caler, je veux dire l’Allemagne, l’a encore prouvé.

Alors que la dette française est passée entre 2006 et 2021 de 66 % du PIB à 111 %, celle de l’Allemagne est restée stable à 68 %.

Ce sont donc 1 200 milliards de fardeau supplémentaire pour la France, alors que les Allemands ont su gérer efficacement de façon responsable.

Il y a un an, nous empruntions à 0 %. Mais au lieu de profiter de cette facilité pour rembourser notre dette, nous avons augmenté nos dépenses de façon démentielle.

En 2023, nous allons emprunter 270 milliards au taux de 3 % environ.

La charge de la dette a été de 42 milliards en 2022. Elle sera sans doute de 50 milliards en 2023 puisque la BCE est bien décidée à augmenter les taux d’intérêt pour ramener l’inflation à 2 %.

Ce qui veut dire que le remboursement des seuls intérêts est largement supérieur au taux de  croissance. Appauvrissement assuré en dépensant plus qu’on ne produit.

Il faut donc emprunter toujours plus pour rembourser nos emprunts passés. Cela s’appelle une pyramide de Ponzi, laquelle va s’effondrer dès que nos créanciers perdront patience et confiance.

Avec Macron et Le Maire, tout ce qu’il fallait faire a été écarté et tout ce qu’il ne fallait pas faire a été fait.

C’est la politique du chèque sans provisions qui prévaut, pour acheter la paix sociale ou quémander des suffrages à chaque occasion. Après moi le déluge… Le patriotisme, l’intérêt national, l’avenir des générations, autant de sujets majeurs que Macron méprise.

Les dépenses publiques approchent les 60 % du PIB, record mondial et les prélèvements obligatoires atteignent 46 %, juste derrière la Danemark.

Sur 1 000 euros de dépenses publiques en 2022 ( source Figaro ) :

262 vont aux retraites

205 à la santé

97 à l’éducation

40 à la charge de la dette, soit 4 % 

Ce qui signifie que la charge de la dette est supérieure au budget Défense, au budget Famille, au budget Sécurité, au budget Justice, etc.

Nous sommes bien les cancres de l’Europe.

De Gaulle et les barons du gaullisme doivent se retourner dans leur tombe, eux qui ont légué au peuple français la deuxième puissance économique au monde, derrière les États-Unis, mais devant le Japon et l’Allemagne, qui n’étaient pas encore tout à fait relevés de la guerre.

Ce pays n’est plus gouverné depuis des décennies et roule vers l’abîme, avec l’assentiment de tous les partis politiques, hormis Reconquête. Car le RN n’est plus crédible à force de pratiquer la danse du ventre.

Jacques Guillemain




Ceci n’est pas un journaliste, c’est un agent de propagande du pouvoir

Claude-Askolovitch.jpg

MACRON ET SES FAUX-PIFS

La grande famiglia. « Ils sont venus, ils sont tous là, même ceux du sud de la gabegie…« 

L’INVASION DES PROFANATEURS DE SÉPULTURES  

Habituellement, on les floute, sans doute pour préserver leur intimité.

C’est qu’ils sont sensibles, n’est-ce pas, un rien les excite.

Pour un peu, ils se laisseraient aller à des gestes équivoques et qui sait, l’hormone étant ce qu’elle est, à des comportements susceptibles de faire rougir Clémentine, Edwy, Aurélien, Houria, Lechypre, Ruth, Léa, Quotidien, et tant et tant d’autres qui ne croiront pas ces choses-là possibles avant d’en avoir été eux-mêmes témoins, ou victimes.

Ah oui, tiens, victimes, histoire de se raconter et de faire enfin un peu de journalisme honnête.

L’invasion des profanateurs de sépultures (Bande annonce)

Monstrueux, pour les trois ans à venir, les priorités du gouvernement : imposer l’invasion migratoire, et pondre de nouvelles lois pour criminaliser les opposants à l’immigration, avec la complicité des antiracistes, qui vont passer à la caisse. Et cela va se passer à l’IMA, comme si les islamiques étaient les principales victimes du racisme en France. https://www.ecologie.gouv.fr/presentation-du-plan-national-lutte-contre-racisme-lantisemitisme-et-discriminations-liees-lorigine

Les milices macronoïdes en action. Les antifas foutent le boxon aux vœux du maire, à Callac. Un gendarme blessé, une voiture taguée. L’objectif était d’interdire l’entrée aux « fachos », dont principalement la présidente de l’association hostile au projet Horizon, Danielle Le Men.  https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/callac/callac-deux-interpellations-et-une-voiture-de-gendarmerie-taguee-en-marge-des-voeux-du-maire-28-01-2023-13267982.php

Saint-Brevin : un CADA dans une école, l’inquiétude des parents monte, le rassemblement du 25 février se met en place. S’il arrive quelque chose à un de nos gosses, les responsables seront traînés au tribunal.

Herrou intimide la préfecture des Alpes-Maritimes et qualifie le contrôle des migrants de « chasse aux Noirs ». Cédric, tu devrais régler définitivement ton problème de vision rapprochée.

DAESH ET SES FAUX-NEZ

Le prof Insoumis qui appelle au meurtre contre les électeurs de Zemmour est toujours protégé par l’Université. Le de cujus est maire d’un petit village de 15 habitants, Lercoul, dans l’Ariège, mais les autres élus, suite à ses propos, exigent sa démission.

Colons israéliens et colons du 9-3. Comparaison audacieuse de Goldnadel. On en connaît qui se sont retrouvés devant la 17e pour incitation à la haine pour moins que cela.  Mais la vérité passe, c’est l’essentiel.

SURINAGES ET FLINGUERIES

Ambiance brousse : « Les suspects – Ayoub B., Adam I., Daouda G., Malamine Y., de nationalité française et Makiese S., de nationalité congolaise -, sont tous connus des services de police, nous indique une source proche du dossier. » Mulhouse : cinq individus s’acharnent sur un homme puis tentent de le brûler vif (lefigaro.fr)

Surinés du jour Saint-Herblain. Un homme agressé au couteau en pleine rue : pronostic vital engagé (ouest-france.fr)

Montpellier : pris à partie par trois individus en pleine rue, un homme reçoit un coup à la gorge par arme blanche – Fdesouche

Mix surin/flingue, c’est plus sûr Suresnes (92) : bagarre de rue, deux blessés par balles (MàJ: vidéo) – Fdesouche

Même pas un petit « stage de citoyenneté » ? Sens (89) : une quinzaine de jeunes tirent des mortiers d’artifice sur l’école de police, trois suspects de 16, 18 et 19 ans interpellés mais aussitôt relâchés – Fdesouche

Surtout ne pas incarcérer le très chaud du kiki Khaled, il pourrait tripoter son codétenu... Antibes (06) : Khaled M., déjà condamné 4 fois, agresse sexuellement sa voisine handicapée ; il écope de 2 mois avec sursis – Fdesouche

Auto-peine de mort à la Santé. En voilà qui ne nous coûtera pas trop cher... Paris : L’homme écroué pour avoir tué son ex-compagne par empoisonnement s’est suicidé en prison (actu17.fr)

ÉCHOS DU CHAOS
 
Diversion macronienne, après le covid, l’écologie punitive : « La France doit «doubler» son «taux d’effort» pour réduire ses émissions de carbone si elle veut atteindre ses objectifs en 2030, a admis samedi le président Emmanuel Macron, en traçant un calendrier – de février à juin – des échéances à respecter par secteur d’activité (transports, agriculture…). »  Climat: Emmanuel Macron promet «d’intensifier» les efforts de la France pour atteindre les objectifs fixés (lefigaro.fr) Candide pense avoir trouvé les solutions : tous à pied ou à vélo, manger des insectes crus que l’on aura attrapé nous-mêmes, boire de l’eau de pluie et faire caca dans de la litière à chat. Pendant ce temps Chinois et Ricains se marrent…

Florian Philippot  La blague du jour dans le JDD : « Bruno Le Maire lance la chasse aux dépenses » !

Rappelons-lui :
– 1 milliard donné à l’Afrique du Sud
– 300 millions par mois à Zelensky
– 300 milliards pour dédommager les confinements
– 1 milliard/mois pour des tests PCR covid
On continue ?!
 
NDA dénonce un scandale d’État : « Contrairement à ce qui est répété par le gouvernement, d’autres économies sont possibles.
Il a de ce fait, dénoncé le Scandale d’État des obligations du Trésor indexées sur l’inflation. Dans une période d’inflation annoncée, la France a emprunté à taux variable et non à taux fixe. Or, le bon sens de chaque Français est d’emprunter à taux fixe.
Entre 2014 et 2022, l’encours de ces titres est passé de 187 à 252 milliards soit 61 milliards supplémentaires. En 2022, le coût de cette faute, qui pourrait s’apparenter à de la haute trahison, est de 15,9 milliards. En 2023 il est estimé par le rapport du Sénat à 13 milliards. Et ce sera bien plus. Quand un pouvoir politique ne sert plus l’intérêt général, mais une poignée d’intérêts particuliers, il devient une oligarchie. » Le Scandale d’État des obligations du Trésor indexées sur l’inflation ! – Debout La France (debout-la-france.fr)
 

DÉMOCRATIE FRANÇAISE

Le RN toujours interdit de séjour dans les manifs pour la défense des retraites.  
https://francais.rt.com/france/103946-scandaleux-chenu-critique-fait-que-elus-rn-soient-pas-bienvenus-manifestations

Et Clémentine Autain renia son grand-père « Algérie française » et ami de Le Pen…. https://fr.wikipedia.org/wiki/André_Laffin

CORONAJUSTICE
Et, Pierre Chaillot chez Bercoff

Soignants et pompiers suspendus : 240 témoignages d’exclus de la société française. Cela devra se payer. Cher.
https://lemediaen442.fr/15-septembre-2022-depuis-un-an-ils-sont-suspendus-sans-salaire-sans-chomage-voici-240-temoignages-dexclus-de-la-societe/

Choisir ses avocats. Pfizer fixe la règle du jeu. https://business.lesechos.fr/directions-juridiques/avocats-et-conseils/choisir-son-avocat/0203327429400-le-chiffre-61315.php

Pfizer… https://by-jipp.blogspot.com/2023/01/des-reportages-etonnants-de-james.html

FRANCE MANGE-MERDE

À propos des poudres de blattes, nourriture d’élite pour citoyens de cloaque. Pour quand le non-étiquetage ? https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/modifications-temporaires-de-composition-des-produits-et-derogations-detiquetage?fbclid=IwAR1qHuaB4UeVo6NqEp0yqcDekTAw2f5Xt5Bd29eHAbfs2VijYDGwTmPY0U8

Les buts et les moyens. Coercition générale https://vigilantcitizen.com/vigilantreport/the-elite-is-deseperately-trying-to-convince-you-to-eat-bugs-heres-why/

Voir également en français sur le site de ces dingues du Forum économique mondial. https://fr.weforum.org/agenda/2020/10/les-insectes-arrivent-dans-nos-assiettes-568d5a584a/

https://fr.weforum.org/agenda/2019/07/pourquoi-manger-des-insectes-est-bon-pour-nous-et-pour-la-planete/

Éléments de compréhension https://vigilantcitizen.com/vigilantreport/the-economists-the-world-in-2019-is-full-of-cryptic-messages/

L’AUTRE GUERRE

Ceux qui nous aiment d’amour

Soros, l’humaniste au Soleil vert https://www.aubedigitale.com/dans-un-article-sur-le-nouvel-ordre-mondial-george-soros-preconise-lutilisation-de-soldats-deurope-de-lest-afin-de-reduire-le-risque-de-sacs-mortuaires-pour-les-pays-de-lotan/?utm_source=pocket_saves

AUTRES FRONTS

Allemagne. Dans le sang, les cas isolés commencent à coaguler. (Traduction de la vidéo ci-dessous par Pascal Hilout)
La tragédie continue : l’Espagne et la France n’y sont pas seules ces derniers temps. Outre-Rhin, un « cas isolé » vient de frapper des innocents, à coups de couteau. Ibrahim A. est un de ces cas qui se multiplient. Malgré de nombreuses condamnations antérieures, il était toujours en Allemagne le 25 janvier 2023. Flanqué d’un lourd casier judiciaire, notamment pour agressions sexuelles et des délits avec violence, il venait de sortir d’une garde à vue. Douze actes au total. En tant que demandeur d’asile, Ibrahim  jouissait donc d’une tolérance sans frontières, depuis 2014. Il a brutalement tué deux personnes dans un train régional avec un couteau, il en a blessé d’autres, certains grièvement. Ce qui est particulièrement frappant, si l’on peut dire, c’est qu’il était en détention jusqu’à il y a une semaine. Il n’a pas été expulsé mais plutôt relâché dans la nature. Il s’est lâché sur les citoyens allemands, ceux-la mêmes qui le prenaient en charge. Fallait-il qu’ils payent un prix plus exorbitant, de leur sang ? Cette affaire montre à quel point la politique migratoire, initiée par Merkel et poursuivie par l’actuelle coalition tricolore, est intensément fatale.
 Quiconque croyait en ce début d’année, qu’après les évènements survenus à Illerkirchberg, à Ludwigshafen et dans d’autres lieux synonymes de meurtre de citoyens innocents, que le gouvernement fédéral allait enfin initier un changement de politique aura reçu une leçon tout à fait différente. Et encore cette fois-ci, la mort de deux personnes innocentes et les meurtrissures à vie des autres victimes n’aura aucune conséquence. Nul doute qu’il s’agit encore une fois d’un « jihad d’atmosphère » comme Gilles Kepel a baptisé ce genre d’action. Vous voyez l’ambiance qui s’est installée en Europe !
Pour Madame Nancy Faeser, Ministre fédérale allemande de l’Intérieur et de la Patrie (ne rigolez pas c’est le nom officiel de sa charge), après une courte expression de condoléances, la question est déjà réglée. Après tout, pour cette dame du parti social-démocrate (SPD), comme pour notre gouvernement français,  la lutte contre l’estrêême droite est prioritaire (9) « Einzelfälle » noch und nöcher: Warum nur die AfD eine Umkehr bewirkt! – Alice Weidel – AfD – YouTube

Préoccupant, comme on dit chez les diplomates : « Les pays d’Amérique latine sont des endroits privilégiés ou opèrent les agents iraniens, en particulier pour les opérations qui ciblent les États-Unis. Un reportage de CNN de 2017 révélait déjà :« Un document confidentiel des services de renseignement obtenu par CNN établit un lien entre le nouveau vice-président vénézuélien Tareck El Aissami et 173 passeports et cartes d’identité vénézuéliens délivrés à des personnes du Moyen-Orient, notamment des personnes liées au groupe terroriste Hezbollah. » Ces passeports pourraient être utilisés pour voyager en Amérique du Nord ou en Europe. Nathan Sales, ancien coordinateur de la lutte antiterrorisme au Département d’État américain, a déclaré : « Nous sommes très préoccupés que Maduro accorde l’asile à un certain nombre de groupes terroristes, (…) y compris des partisans et sympathisants du Hezbollah ». »  L’Iran Renforce sa Présence en Amérique latine :: Gatestone Institute

Misère explosive : « Le quotidien new-yorkais « The New York Times » titre la descente aux enfers des Britanniques « Dans la crise du coût de la vie au Royaume-Uni, certains travailleurs ont du mal à nourrir les enfants ». En ces temps de crise économique, de nombreux travailleurs britanniques se retrouvent dans l’incapacité de nourrir leurs enfants. À Londres, le Hackney Food Bank a fourni des repas à 647 enfants en décembre, contre 330 un an plus tôt. » En Grande-Bretagne c’est l’enfer : « Des ambulanciers, enseignants, infirmières se rendent à la banque alimentaire. » (lemediaen442.fr)

« Il est bien, Soros. Un bon petit soldat mais en mauvaise santé. Je vais peut-être bien le rappeler à moi » (Allah)

Danielle Moulins et Jean Sobieski

 




200 000 mariages forcés en France : Allô les bouffonnes féministes ?

De bien jolies mariées, heureuses et consentantes…

Hélas, au numéro des proclamées féministes, « y a l’téléfon qui son mais y a jamais person qui y répond »

Les bouffonnes qui se prétendent de nos jours féministes, ne sont que des frustrées, déjantées… et pour une fois, j’aurais bien envie d’employer une expression qui habituellement me hérisse, surtout employée par des hommes, résumant toujours la complexité féminine par ce simple qualificatif… « mal b….ées » !

C’est pourtant ce qui semblerait résumer le mieux les stupides élucubrations sorties des cerveaux enfiévrés de ces dames, inventant de faux combats dans le même temps où elles ignorent avec superbe ceux que beaucoup pensaient « aux oubliettes »… avant l’arrivée des barbares arriérés et machistes, regroupés sous l’appellation « islamistes » !

Je suis bien consciente que des associations bien-pensantes, prétendues féministes ou humanistes (l’imposture est la même !) gavées de subventions de l’État avec nos sous, pourraient me traîner en justice pour une prétendue « incitation à la haine »… mais les excellents avocats de Riposte Laïque, régulièrement sur le pont pour d’indignes persécutions voulant nous bâillonner, auraient tôt fait, à l’aide de vrais arguments, de prouver qu’il ne s’agit en réalité qu’une « incitation à la vigilance » !

À leurs combats imaginaires, elles proposent des « solutions » à la même aune de stupidité, laissant les vraies femmes, épanouies mais conscientes des dangers nouveaux, bouillantes de rage !

Lesquelles aimeraient bien un jour pouvoir dire quelques mots en privé aux tarées telles que les Autain, De Haas, Fourest, Rousseau… dont les sentences dégoulinantes de « bons sentiments » ne sont que dangereuses fadaises, pouvant hélas influencer les plus fragiles dans le mauvais sens.

Ainsi, l’extraordinaire proposition de Caroline de Haas en 2017… « d’élargir les trottoirs pour diminuer les agressions de femmes dans la rue »… Rien de moins !

Dans les temps anciens, où tout « dérangement » était forcément l’œuvre du « Malin », on vous traînait une femme au bûcher pour moins que cela ; il suffisait de l’affubler du mot « sorcière » et le tour était joué !

Ferait bien de se méfier la Caroline, car avec l’arrivée en masse des mâles islamiques, persuadés que toute femme, forcément inférieure à eux (sic), doit leur être soumise, depuis qu’Allah leur a fait savoir « que l’homme peut « labourer son champ » selon son bon plaisir »… peu leur chaut qu’elle soit une de ses épouses ou non… 

Ce n’est donc pas la largeur d’un trottoir qui va la garantir des assauts d’un « chaud du kiki », comme aime le dire Danielle M., dédramatisant illico une info scandaleuse en me faisant rire aux larmes.

Dans un autre registre, nous avons l’ineffable Sandrine Rousseau qui célèbre, à qui veut l’entendre, l’homme « déconstruit »… lequel ne peut être que blanc bien entendu, puisque l’inconsciente péronnelle n’oserait jamais tenter de s’attaquer à un représentant de la communauté protégée en haut lieu… lequel aurait tôt fait de la mettre au pas, même si la concernant, en matière de déconstruction, il n’aurait pas grand-chose à ajouter !

Si j’ai bien compris la philosophie islamique dans son rapport aux femmes, il me semble que la Sandrine aurait plutôt rapidement droit à un bijou que d’aucun rêvent sans doute d’introduire en France…

Quand la barbarie des sous-hommes est soutenue et aidée par la veulerie de sous-femmes !

Car pendant que les bécasses européennes, et particulièrement françaises, pérorent sur des niaiseries, il semblerait que de par le monde, principalement en pays machistes, les femmes soient divisées en deux grands courants :

  • D’une part celles qui n’acceptent pas d’être traitées en inférieures et de subir la loi des mâles toujours à leur unique avantage… qui ne peut donc que tenter les trop nombreux machos. Cf les combattantes Iraniennes.
  • D’autre part celles qui, trop couardes pour se révolter… mais jalouses de l’audace des premières, n’hésitent pas à aider les mâles dominants à imposer leur sens de la famille et du mariage ! Sans doute beaucoup de beurettes prétendant, en France, porter le voile… par choix !

Mais bien sûr !!!

Les tenants de l’islam (qu’il soit modéré ou non, c’est finalement toujours du pareil au même !) parvenant de plus en plus à imposer leurs mœurs primitives partout dans le monde civilisé sont donc bien accueillis par les gros machos, mais pas que ; ils peuvent aussi être bien acceptés par les collabos de tous poils, (politiques, médias, assos…) pensant pouvoir les utiliser mais allant vers de grosses déconvenues (bien fait !), ainsi que par de basses « femelles » prétendant combattre le mâle dominant… sans jamais s’attaquer à la vraie racine du mal !

À propos de mâles dominants, si on abordait les mariages forcés, mesdames ?

Vous qui semblez pourtant ne jamais assimiler les adeptes forcenés de l’islam, surtout dans le domaine du sexe, à toutes les humiliations, persécutions, brimades, supplices… réservés aux femmes, ainsi que d’autres joyeusetés, tombées dans l’oubli depuis des siècles, mais se repointant en ce 21ème siècle dans les pays jadis civilisés… livrés aux envahisseurs vulgaires et violents (supposés être supérieurs aux femmes !) que nos fourbes dirigeants invitent à nous remplacer !

Témoignage sur le JDD.

Comme beaucoup de femmes mariées de force, Nour (prénom changé) est restée de nombreuses années sous les radars des organismes de protection d’État. Alors qu’on estime à 200 000 le nombre de Françaises victimes de mariage forcé, seuls 14 à 15 dossiers sont instruits chaque année.

Nour vient d’avoir 18 ans quand ses parents lui annoncent qu’elle va devoir épouser son cousin, âgé de dix ans de plus qu’elle. La jeune femme, née en France de parents d’origine marocaine, passe alors ses vacances dans leur village natal. Nour a déjà entendu parler des mariages forcés. Sa propre mère en a été victime. Mais elle est à des lieux d’imaginer que ce qu’elle qualifie de « pratique de barbare » lui serait un jour imposée.

[…] « Le jour suivant mon père m’a emmenée dans un autre endroit. Je ne saurais même pas dire si c’était un tribunal ou une mairie. Mon frère était là aussi. C’est là que j’ai compris que c’était sérieux. Je leur ai supplié de ne pas m’imposer ça. Mon père m’a menacée en me disant “si tu parles ou que tu protestes je te tue”. Le connaissant, je savais que les menaces étaient sérieuses. Depuis que je suis toute petite il est violent avec moi. Au moindre faux pas, je recevais des coups. Il me frappait parfois avec une ceinture et m’administrait des décharges électriques. Il était tellement violent que je me suis parfois demandée si j’étais vraiment sa fille. »…

La suite ici : https://www.fdesouche.com/2023/01/28/200-000-mariages-forces-en-france-mon-pere-ma-dit-que-si-je-protestais-ou-que-je-parlais-il-me-tuerait/

De quoi méditer sur du sérieux, mesdames les donneuses de leçons, ça vous changera de vos radotages habituels.

Et les excisions, on en parle, les filles… 

Parce que vu votre épais silence sur ce sujet, on peut se demander si pour vos esprits dérangés… ce ne seraient que des dommages collatéraux ?

Témoignage de Rokia (prénom changé) – dont le mari vient d’être jugé ce mercredi pour des violences commises dans la nuit du 2 au 3 septembre 2020 à Cheptainville – qui a raconté son calvaire, devant la cour d’assises de l’Essonne :

« Il m’a jetée sur le lit et a fermé à clé la porte de la chambre. Il a coupé mes vêtements, a retiré mes habits de force et m’a frappée violemment jusqu’à ce que je sois épuisée. Quand il a senti que je ne pouvais plus me défendre, il est passé à l’acte. Et, révèle-t-elle, je ne l’avais pas dit aux gendarmes pour ne pas l’enfoncer. Il a ouvert la fenêtre et m’a dit de me défenestrer plusieurs fois. J’ai eu très, très peur. C’est ce que j’ai vécu de pire. La première, c’était l’excision, et la deuxième, cette nuit-là. Ces deux choses me hantent. »

https://www.fdesouche.com/2023/01/28/dans-la-religion-musulmane-on-ne-divorce-pas-il-ny-a-pas-de-viol-lhomme-a-acces-a-la-femme-quand-il-veut-elle-temoigne-et-raconte-son-calvaire-devant-la-cour-d/

Aujourd’hui dans le monde, trois millions de filles sont excisées chaque année, et trente millions subissent des mutilations génitales.

Parmi les témoignages bouleversants, celui de cette femme excisée à l’âge de 6 ans en même temps que ses cousines. « Les images me reviennent quand je vous parle. J’ai senti que j’allais mourir. Mes tantes me tenaient les bras et les jambes, le sang giclait sur mon visage mais je ne savais pas bien ce qui se passait. »

Une maman originaire du Soudan raconte comment elle a quitté son pays pour sauver sa fille. « L’excision est pratiquée pour protéger la virginité. Je souhaite au contraire transmettre à ma fille des valeurs universelles pour qu’elle devienne une jeune femme libre et responsable. »

Ces rencontres ont permis également d’évoquer les séquelles physiques et psychologiques engendrées par l’excision qui, en France, est un crime passible de la cour d’assises.

« L’évolution des mentalités passe par la prévention, l’information, la prise de conscience que cette tradition peut être nuisible », souligne le docteur Pierre Renou.

https://www.lanouvellerepublique.fr/blois/elles-livrent-leur-temoignage-sur-l-excision

Vous avez saisi, les bouffonnes ? Ce ne sera jamais avec vos singeries et simagrées que vous réussirez à sauver de nombreuses petites filles et femmes, du sort funeste qui les attend… si toutefois leur sort vous importe réellement… ce dont nous sommes en droit de fortement douter !

Quand par exemple le talentueux Pierre Perret chante « quand une femme est grillagée, toutes les femmes sont outragées », il fait bien plus de féminisme productif que toutes les chimères des féministes déjantées actuelles !

Pauvres de nous : il semblerait qu’il n’y ait plus d’abonnée au numéro des proclamées « féministes »… surtout pour les vrais combats !

Reste le message écrit :

Plutôt qu’encombrer micros et écrans avec vos cuistreries, affublez-vous donc du voile intégral et partez vivre en « Soumission » (vous avez le choix)… ou alors, restez, mais par pitié « fermez-la » ! Définitivement.

 Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

 

https://www.youtube.com/watch?v=IIoyykqWtCU




Les antifas agressent Danielle Le Men, présidente des « amis de Callac et ses environs »

Danielle Le Men au micro, le 17 septembre 2022, devant la mairie de Callac

Samedi matin, 28 janvier 2023, à Callac, avaient lieu les vœux du maire Jean-Yves Rolland.

Entre 20 et 30 antifas avaient fait le déplacement venant des quatre coins de la Bretagne. La raison de leur présence ne fait aucun doute : agresser ceux qui ont fait échouer le projet Horizon.

Danielle Le Men, Présidente de l’Association « Les amis de Callac et ses environs » a mené la bataille à Callac avec son association pour empêcher la venue de 70 familles immigrés, venant d’Afrique, dans le cadre du projet Horizon de la fondation Merci de Mme Cohen.

Samedi matin, 28 janvier, lorsque Danielle Le Men a voulu entrer dans la Mairie, 3 antifas lui ont barré la route, en lui refusant l’accès.
Ne se laissant nullement impressionner (alors qu’elle mesure 1m60 pour 43 kg) Danielle Le Men a voulu forcer ce barrage.
Une bousculade a eu lieu amenant à l’intervention d’un gendarme pour protéger Danielle Le Men.
Cela déclencha un affrontement entre les antifas et les gendarmes présents. Des renforts furent appelés.

Un affrontement eut lieu devant la mairie entre les gendarmes et les antifas, avec grenades lacrymogènes, échanges de coups, … etc.

Bilan :
un gendarme blessé
un véhicule de gendarmerie tagué et endommagé
deux interpellations d’antifas
une manifestation de 15 antifas devant la gendarmerie de Callac pour que leurs « camarades » soient libérés.

Danielle Le Men n’est pas blessée, ni aucun membre des amis de Callac.

Le Maire s’est entretenu avec Danielle Le Men et lui a dit qu’il regrettait ces violences mais que lui-même subissait des menaces.
Danielle Le Men lui a répondu : « Vous savez très bien que nous ne sommes pour rien dans les menaces que vous dites avoir reçues. Nous menons nos actions à visage découvert ».

Réponse du maire : « Je sais que vous n’êtes pour rien dans ces menaces ! »

Fabuleuse réponse … !
Le maire reconnaît publiquement que « Je sais que vous n’êtes pour rien dans ces menaces».

C’est pourtant les « amis de Callac » (dont moi) qui sont convoqués depuis plusieurs jours à la gendarmerie pour répondre à 12 plaintes déposées contre nous par l’équipe municipale de Callac.

De ces évènements, il me semble utile de tirer quelques enseignements.

Une campagne nationale a lieu actuellement contre les « violences d’extrême droite ».
En vérité, est qualifiée de violence d’extrême droite, toute action, protestation ou remise en cause d’un projet des bien pensants, notamment contre l’arrivée massive d’immigrés dans notre pays et leur répartition dans les campagnes.

Les vraies violences, bien réelles celles-là, sont chaque fois l’œuvre des antifas. Elles ne sont jamais dénoncées par la presse bien pensante ni par les élus immigrationnistes.

Ces élus immigrationnistes sont les véritables responsables des violences et du climat délétère qui existe dans notre pays. Eux et eux seuls !
Ils n’acceptent pas de reconnaître que le peuple ne veut pas de leurs projets immigrationnistes.
Pour masquer ce refus de la population, ils inventent des soi-disant menaces, violences ou agressions imaginaires.
Ce qui provoque invariablement une considérable montée des tensions.
Par ailleurs, ils n’hésitent pas à exciter les antifas, comme ils l’ont fait à deux reprises les 17 septembre et 5 novembre 2022 à Callac.
On retrouve partout ces comportements.

Par ailleurs, il nous semble essentiel de souligner qu’à trois reprises (17 septembre, 5 novembre et 28 janvier 2023) la violence des antifas s’est exprimée ouvertement à Callac.
Mais, jamais les élus de la mairie de Callac n’ont jugé opportun de dénoncer ces violences des antifas, visibles par tous.

A l’inverse, ils ne manquent pas une occasion de se présenter comme des victimes de violences, sans apporter la moindre preuve de ces prétendues violences.
Combien de temps pensent-ils tromper les citoyens avec ces accusations délirantes, relayées complaisamment par la presse « bien pensante » et « progressiste » ?
Combien de temps pensent-ils pouvoir accuser de manière imaginaire leurs opposants et dans le même temps couvrir les violences des antifas qui elles sont bien réelles ?

A Callac, les citoyens ont bien compris tout cela et le conseil municipal est de plus en plus isolé au sein de la population de cette bourgade.

De plus, d’une manière générale, il n’est pas possible que les élus continuent à agir dans le dos des gens, en cachant leurs projets et ensuite cherchent à les imposer de force aux populations. Tout en accusant ceux qui les combattent, de violences afin de se poser en victimes alors qu’ils sont les responsables.

En agissant ainsi, ils ne peuvent que provoquer la colère de la population.
Et ce n’est pas en créant un climat délétère par des accusations mensongères qu’ils parviendront à leurs fins, … ni à échapper à la légitime colère de la population.

Un dernier point.
Le Télégramme de Brest, indique dans un article paru ce jour, dimanche 29 janvier 2023, la suite qui a été donnée à l’arrestation de deux antifas, à l’occasion des violences commises devant la mairie samedi 28 janvier au matin.

Ce journal écrit :
« Inconnus de la police et de la justice, les jeunes interpellés ont été placés en garde à vue pendant 24 heures et sont sortis ce dimanche 29 janvier. Ils ont été déférés à la permanence du parquet de Saint-Brieuc et ils seront jugés, le 9 mai, pour actes de vandalisme. « Le parquet requiert un placement sous contrôle judiciaire et une interdiction de paraître dans le département des Côtes-d’Armor », indique le procureur de la république de Saint-Brieuc. »

Donc, attaquer des gendarmes dépositaires de la force publique, blesser l’un des gendarmes et dégrader un véhicule de la gendarmerie, cela se traduit pour le procureur de St-Brieuc par une simple procédure pour « vandalisme » devant le tribunal.
Rien n’est donc retenu pour les violences contre les forces de l’ordre ?
Le gendarme blessé, cela ne compte pas ?
Comment une telle mansuétude est-elle possible ?

On tremble à l’avance pour ces deux antifas qui se verront certainement condamnés à un « rappel à la Loi » éventuellement assorti de 10 ou 20H00 de travail « d’intérêt général ».
Terrible sanction … !

En fait, n’est-ce pas tout simplement un encouragement à « casser du flic » puisque les auteurs ne risquent rien ?

Pour notre part, nous sommes scandalisés et dénonçons ce laxisme du procureur qui ne peut qu’encourager les auteurs de ces exactions et leurs semblables à continuer de plus belle à agresser ceux qui ne partagent pas leurs opinions ainsi que les forces de l’ordre qui agissent sous les ordres du préfet, pour faire respecter la Loi, notamment celles qui garantissent le droit de manifester pacifiquement comme nous l’avons fait et le ferons chaque fois que ce sera nécessaire.

Bernard GERMAIN
Porte-Parole du Comité d’Organisation de Callac




Je veux être invité chez les muzz avec Borne pour combattre le racisme

Voilà la priorité de ce régime, dans une France submergée par l’immigration et ses conséquences en termes d’ensauvagement du pays, d’agressions, de meurtres, de viols, de coups de couteau et de cambriolages. Imposer, pendant trois ans, de nouvelles lois liberticides, avec la complicité des associations collabos antiracistes, pour faire taire ceux qui, comme à Callac et ailleurs, s’opposent à ces projets mortifères pour la France.

Et cela se tiendra lundi, dans les locaux de l’Institut du Monde arabe, présidé par l’ineffable Jack Lang. Comme si les musulmans étaient les principales victimes du racisme en France, alors qu’ils en sont, pour trop d’entre eux, les principaux responsables ! Voici les élucubrations auxquelles on va avoir droit. Je veux être invité, je veux apporter ma pierre à l’édifice du combat antiraciste !

La lutte contre le racisme, l’antisémitisme et contre les discriminations liées à l’origine est une priorité du Gouvernement : le principe d’égalité des droits et des chances constitue un des fondements de notre pacte républicain.

Dans la continuité du plan contre le racisme et l’antisémitisme, présenté par M. Édouard PHILIPPE en mars 2018, Mme Elisabeth BORNE, Première ministre, accompagnée de Mme Isabelle ROME, ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, présentera le Plan national de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations liées à l’origine 2023-2026, à l’Institut du monde arabe (Paris), lundi 30 janvier.

Puis, Mme Isabelle ROME ouvrira les prises de paroles des ministres et des présidents d’associations et lieux de mémoire présents, afin qu’ils présentent les principales mesures du plan. 

Elaboré de manière interministérielle, en concertation avec les acteurs de la société civile (associations, fondations et lieux de mémoire et d’histoire) et les institutions indépendantes (Commission nationale consultative des droits de l’Homme, Défenseur des droits, Autorité de régulation de la communication et du numérique), ce plan contient des mesures fortes qui permettront notamment de mieux éduquer et former le public face aux faits et discriminations racistes ou antisémites, de mieux sanctionner les auteurs, et de mieux accompagner les victimes.

Auparavant, en présence de Mme Isabelle ROME, ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, et de Mme Sophie ELIZEON, déléguée interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH), la Première ministre aura échangé avec des jeunes et des responsables d’associations autour de leurs parcours et expériences.  

Et voici donc l’ensemble du programme, des ministres et des antiracistes partout… !

https://www.ecologie.gouv.fr/presentation-du-plan-national-lutte-contre-racisme-lantisemitisme-et-discriminations-liees-lorigine