2049, la Chine actrice du bonheur universel !

carte-chine.jpg
2049, ce sera l’anniversaire grandiose du centenaire de la République populaire de Chine. Et n’en doutez pas, gentils et doux lecteurs, après 300 000 ans d’existence, l’humanité sera enfin heureuse parce que l’harmonie régnera enfin sur la terre. Oui ! Croyez-moi, sera alors venu le temps du tianxia car les hommes auront enfin compris que nous sommes « tous sous un même ciel », dans la même barque diront les Gaulois plus pragmatiques. C’est notre bon ami Xi Jinping à qui on donnerait le bon Dieu sans confession qui le dit : « Nous devons porter haut la bannière de la paix, du développement, de la coopération et du gagnant-gagnant, poursuivre une politique étrangère indépendante de paix, adhérer à la voie du développement pacifique, promouvoir la construction d’un nouveau type de relations internationales, promouvoir la construction d’une communauté de destin pour l’humanité et promouvoir la construction conjointe de l’initiative « La Ceinture et la Route ». Un développement de haute qualité offrira de nouvelles opportunités pour le monde avec le nouveau développement de la Chine ». C‘est pas beau ça ? Il l’a dit l’année dernière. Il y a donc encore 27 ans pour y arriver ! Alors, y a-t-il quelqu’un qui douterait de ce bonheur universel à venir ? Pensons à nos enfants et nos petits-enfants et soutenons de toute notre belle âme le grand timonier ! Et puis, on peut lui faire confiance. En effet, un Chinois, ça réfléchit toujours, ça ne prend jamais une route sans avoir auparavant cherché à savoir si elle était carrossable. Et pour atteindre les cieux, Jinping a décidé d’emprunter deux voies :
1) Avoir la première armée du monde :
Les Chinois, eux, ils sont pas comme ces va-t-en-guerre d’Américains qui, depuis la création de leur pays, ont passé 91 % de leur temps à faire la guerre, ne se gardant qu’une petite période de 21 ans à vivre en paix. Dans la plupart des cas, ce sont eux qui les ont enclenchées, ces guerres. Et encore, je ne compte pas les multiples interventions secrètes de la CIA pour renverser un gouvernement allant soi-disant à l’encontre de leurs sales intérêts capitalistes. Au fait, ça ne serait pas eux par hasard (bien sûr) qui auraient poussé Vladimir dans son intervention policière en Ukraine ? Posez-vous la question : vous connaissez une guerre entreprise par les Chinois depuis 1945 ? Bon d’accord, ils ont bousculé un peu fort quelques chalutiers vietnamiens et philippins mais ils n’ont pas balancé sur le Laos autant de bombes qu’ils ont lancé pendant la Seconde Guerre mondiale comme l’ont fait les Amerloques. Alors ces Amerloques, en bonne logique et à l’observation, il faut les tenir en laisse ou plutôt leur imposer une muselière en acier. Et la meilleure façon, et bien c’est tout simplement de se constituer une armée qui soit mille fois plus importante que l’armée américaine. Et c’est ce qu’ils font. Par exemple, durant les 4 dernières années, ils ont augmenté leur flotte de guerre dans un volume correspondant à celui de la flotte de guerre française. C’est pas faire preuve d’une volonté de paix, ça ?
2) Développer tous azimuts la coopération économique internationale :
C’est le fameux « gagnant-gagnant ». Ce sont les routes de la soie, la BRI (Belt and Road Initiative). Quel coup de génie extraordinaire ! Il n’y a qu’un Chinois pour penser à cet acte de charité universelle ! La Chine croule sous des quantités énormes de réserves monétaires. Alors, pourquoi, par son intelligence, ses compétences techniques, ne pas en faire profiter les autres en leur accordant une foultitude de prêts (à des taux sympathiques… pour la Chine d’abord quand même !) pour développer entre autres leurs infrastructures ? Pourquoi ne pas se transformer en un immense ministère de la Coopération universelle ? Ah ! C’est pas aux Américains que serait venue cette idée, va ! eux qui voient le monde par leurs seuls dollars. Elle est là, la grande et belle ceinture (Belt) qui va tous nous réunir dans une merveilleuse fraternité d’amour. Merci à Confucius car Jinping il a des lettres, il a lu le grand sage chinois.
Bon sang ! Quand je pense qu’il faut attendre encore 27 ans ! Bref, je n’aurai pas le plaisir de vivre ce Grand Soir. Mais bon, j’ai des enfants et des petits-enfants : c’est une consolation.
Merde ! Il y a truc que j’ai oublié : et les muzz, ils seront toujours là à nous pomper l’air ? Mais je crois qu’il s’occupe de cette « vieillerie » comme il dit.
Philippe Arnon
image_pdfimage_print

9 Commentaires

  1. Ils ont quand même perdu une guerre (une vraie, pas la guerre « interne » contre le Tibet) contre le Vietnam dans les années 70.

    Il faut dire que côté Vietnamien il y avait Giap. C’est bien, maintenant on peut dire tout le bien qu’on veut du Vietnam communiste dans RL. C’est le Mondalenvers !

    • La guerre sino vietnamienne c’etait plutot un match nul. Les Chinois ont envahit le nord Vietnam au prix de lourdes pertes des 2 cotes puis sont repartis d’eux memes.

  2. Le communisme Chinois va s’écrouler un jour ou l’autre. L’avancée des chinois vers les connaissances occidentales est en constante progression. Cet état totalitaire a quand même permis de donner à manger à des centaines de millions de Noichis, souvenons nous des années 50/60..De même que le PCCUS soviétique a sorti le moujik de sa boue pour l’élever. Mais cette étape doit évoluer comme notre société française engluer dans la culture amerloque et musulmane..

    • Euh… Contrairement à la Oumma, les Chinois ont presque tout inventé, longtemps avant les Européens. Et depuis qu’ils se sont réveillés, ils ont déjà rattrapé le retard accumulé durant la fin de la période impériale et la période maoïste. Ils ont même pris la tête de la course aux ordinateurs quantiques. Par contre, si l’occident se fait bouffer par les nazislamistes, ce sera jouissif de voir les Chinois détruire ces déchets.

    • Avec Mao, il a été mis fin au pouvoir des grands propriétaires fonciers. De là à dire que si Tchang Kaï-chek avait eu le dessus on crèverait de faim en Chine aujourd’hui…

  3. Et le crédit social à la chinoise, c’est une fake news! Les chinois doivent être heureux de gré ou de force.

    • Non seulement ce n’est pas une fake news mais il y en a en Europe, au Canada, en Australie à qui ça donne des idées !

  4. Quel dommage, comme l’auteur, je n’assisterai probablement pas au traitement des déchets nazislamistes par les Chinois, sauf si je vis plus de 102 ans… Mais, c’est réjouissant rien que d’y penser ! Ce sera le grand-oeuvre du peuple Han.

    • Meme si ce regime est loin d’etre enthousiasmant, je ne vois que lui, avec les Russes (mais apres les vacheries immondes qu’on leur fait en ce moment, je ne les vois pas se bouger pour nous) pour sauver le monde du fleau de l’islam. Il faut en avoir dans le pantalon. Or, jusqu’a maintenant, je n’ai vu aucune fille en avoir.

Les commentaires sont fermés.