21 voitures incendiées : moins grave que du jambon devant une mosquée !

Des personnes ont incendié volontairement vingt-et-une voitures, dans la nuit du mercredi 18 au jeudi 19 octobre 2017, sur quatre communes d’Eure-et-Loir, nous apprend l’Echo Républicain – http://www.lechorepublicain.fr/maintenon/faits-divers/2017/10/19/21-voitures-incendiees-dans-la-nuit-en-eure-et-loir_12597256.html

Disons tout de suite, que bien faibles furent les échos donnés à cet Echo-là. Entendit-on les pleureuses de la moindre tranche de jambon déposée comme une farce devant une mosquée venir s’apitoyer sur le sort des victimes ? S’enquirent-ils  de l’inquiétude et du mal-dormir à venir des habitants de ces communes ? Il était peut-être quelque urgence dans la possession de ces véhicules, des enfants, des dames enceintes, que sais-je.

Mais cette vie quotidienne là n’intéresse pas les médias boboïdes, hormis Jean-Pierre Pernaut. Et justement, comment ne pas rapprocher ces faits-divers, ces crimes mêmes, de l’excellent intervention de Marine Le Pen hier soir sur France 2.

Là où Gérard Darmanin vantait la politique de la ville – disons plutôt « tournée vers les quartiers difficiles » à coup de milliards déversés comme dans le tonneau des danaïdes, Marine répondit hier dans l’Emission Politique par l’exigence du juste équilibre envers la France des Provinces, la France des campagnes et des monts, la France simple, loin de la capitale de « Notre-Drame de Paris », la France oubliée des sociologues de la banlieue et des associations subventionnées par… les impôts des provinciaux !

Voit-on en effet l’Etat engager quelque mesure de sécurité envers ces derniers ? Les effectifs de la Gendarmerie s’accroître ? Les moyens dont disposent les communes rurales augmenter ? Au contraire, Hollande puis Macron, ses ralliés et ses équipes, ont pris double mesure contraire à ces nécessités : La baisse des dotations générales de fonctionnement des communes (sous Hollande) et la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des habitants. Quant aux dotations de l’Armée, il n’est que de se souvenir du coup de scie – à ce niveau ce n’est plus du rabot – donné au budget de la Défense en juillet dernier pour comprendre que ce n’est pas demain que l’on « craindra le Gendarme en France ». Une anecdote à ce sujet, un ami officier me racontait cet été qu’ils se voyaient dotés de Kangoo au châssis non renforcé –  contrairement à autrefois, ce qui les empêchaient de partir avec l’équipement utile à leurs fonction ! Pitoyable…

Deux autres remarques :

Un peu plus tard sur la même chaîne, Madame Aurore Bergé venait expliquer benoîtement que « En Marche » et son gouvernement se donnaient pour principe de changer la politique, d’agir autrement quand quelque chose ne fonctionne pas. Eh bien, nous suggérons à ce gouvernement de se préoccuper de la Justice ! Car le Droit français considère toujours – depuis la création du code civil – un incendie comme étant un acte criminel, relevant des Assises. On attend en vain que les incendiaires du midi de la France ou des banlieues comme des campagnes y comparaissent ! Oui, le dysfonctionnement de la Justice, l’inapplication des lois et des peines, les erreurs de procédures plus suspectes les unes que les autres… tout cela relève bien de « quelque chose qui ne marche pas » !

Par ailleurs, il est plus que temps de s’intéresser au coût social de ces incendies de voitures. Le ministère de l’Intérieur en comptabilise environ 20.000 par an ; sachant qu’il ne compte que les départs de feu et non les feux par contagion aux véhicules voisins. Aussi nous pouvons multiplier ce nombre par deux ou trois, soit 50000 véhicules cramés par an. Soit 250 millions d’Euros remboursés par les Assurances – avec un prix moyen de 5.000 par véhicules. Une somme, non ? Une somme répartie sur le coût de nos assurances en l’espèce.  Sur 20.000 petites communes c’est 12.500 Euros qui seraient les bienvenus pour quelque équipement en caméras de surveillance dans les villages où l’on en a le moyen.

Qu’ils y songent, ceux qui veulent changer ce qui ne marche pas en France !

Bertrand du Boullay

image_pdfimage_print

21 Commentaires

  1. notre FRANCE est foutu et MACRON va tout faire pour que cela aille encore plus vite ,Macron n aime pas les Français de souche et n aime pas la France il veut nous remplacer par tout ces étrangers et fait rentrer tout ces migrants se n est pas pour rien et les connards de Français qui sont dans toute ces association comme secours catholique ,populaire,croix rouge et autre défendent que ces migrants mais pour aider un français qui n arrive pas à s acheter un frigo là il y a plus personne ,j ai jamais vu les catholiques aider les musulmans eux qui veulent nous égorger on marche sur la tete ,et MACRON UNE ORDURE A VOMIR ET A ABATTRE IL NOUS MÉPRISE NOUS LES PAUVRES CE MERDEUX QUI N A JAMAIS RIEN FAIT DE CES DOIGTS SEULEMENT VOLER LES GENS DANS SA BANQUE .Français réveillez vous putain

    • socialodemerde,
      les politiques sont tous pourris : il suffit de gratter un peu et ils méritent la prison. Avec 70% de muz en tole, ça leur permettrait de réfléchir.
      Cordialement.

  2. un peu hs avec votre excellent article bien que …
    Grenoble : cinq blessés dans un choc entre une ambulance et une voiture de livraison DU DAUPHINE LIBERE

    Les quatre personnels hospitaliers présents dans l’ambulance ONT ETE GRAVEMENT BLESSES dans le choc. Pris en charge par les sapeurs-pompiers et leurs collègues du Samu 38, ils ont été conduits à l’hôpital voisin. Tout comme le conducteur de la voiture qui a été plus légèrement blessé. http://www.ledauphine.com/isere-sud/2017/10/21/grenoble-cinq-blesses-dans-un-choc-entre-une-ambulance-et-une-voiture-de-livraison SUITE

    est-ce le fruit d’une racaille embauché au journal du D.L grâce à la discrimination positive imposée par l’horrible et suffisant Sarkozy

  3. prison pour des identitaires qui défendent notre culture, notre pays , et certainement un simple rappel a la loi pour ces salopards qui brûlent les voitures de gens qui bossent pour payer leurs allocs !

  4. Des caméras de surveillance ? Un tollé immédiat pour dénoncer le coût de l’investissement, une atteinte à la liberté etc. Il vaut mieux que ces « djeunes » qu’ils soient d’extrême gauche ou musulmans s’expriment et se défoulent sur les véhicules des autochtones.

  5. La France a les hommes politiques qu’ elle mérite, c’ est le role des élections !!!!

  6. il me semble avoir entendu que de brûler des voitures au 31 décembre a Strasbourg est une tradition maintenant et ce sont des feux festifs .
    youpi c’est la fête .!!!!

  7. Pourquoi tant d’émoi pour un petit phénomène de combustion spontanée ? Mouahhhh !!!! 😀

    • Oui @Andrea, J’ai lu un article qui va dans ce sens et explique que ces pauvres chéris s’amusent ainsi
      Monsieur Darmanin dont la prestation à été plutôt minable et qui devrait prendre des cours d’élocution, devrait aussi essayer de chiffrer ce que nous coûtent ces gens en dehors des milliards déversés sur les banlieues:
      Coût de la police, coût des dégradations en tout genre, coût des surveillances aux entrées des lieux publics , coût de la saleté qui se généralise …..
      Tout ce qu’on pourrait faire avec cet argent qui part à fond perdu !!!

      • Wika,
        Vous avez voté , (à droite ou à gauche, ou ailleurs, )? Vous ètes complice!
        Cordialement.

  8. Quelle est loin cette France oú on pouvait circuler librement n’importe où, partir de chez soi sans fermer á clé, garer son véhicule n’importe où….nous étions au paradis mais on ne le savait pas.

    • De Gaulle leur a donné l’indépendance, mitterrand tous les avantages, giscard et suivants le rapprochement familial , hollande et macreux les CLEFS du pays !

    • Oui totalement de votre avis. c’est le laxisme le plus complet des gouvernements depuis des années…

  9. Bertrand,
    La police et la justice ne font pas leur boulot convenablement : la police (découragée) de voir les délinquants sortir de la séance avec ou sans sanction, libres et la justice( le mur des cons) fonfaronne de manière idéologique, surtout grace à la nouvelle génération (« socialiste »).
    Vive la nouvelle « démocratie ».
    Cordialement.

  10. L’insécurité et la peur qu’elle génère sont d’excellents éléments de contrôle social. Notre nomenklatura est trop contente d’avoir nervis et tontons macoutes qui se chargent des basses oeuvres.

  11. La Justice n’existe pas en France. Elle a cessé d’exister en 1980, donc ça fait un bail…

    Et AUCUN gouvernement ne l’a restaurée depuis.

    Les sanctions prononcées par les juges (tout comme celles proposées par les procureurs) ne sont JAMAIS celles inscrites dans les codes mais des sanctions évaluées par chaque juge indépendamment et selon ses convictions politiques personnelles ainsi que selon son humeur du jour! C’est à dire l’antithèse même de la justice.

    Et ce autant au Civil qu’au Pénal ou qu’à l’Administratif.

    La Justice en France? Un cirque! Une pantalonnade! Un théâtre! Et costumé à la Molière! Autant j’ai un grand respect pour l’uniforme militaire ou policier, autant j’ai un immense mépris pour les accoutrements d’avocats et de magistrats! Je leur crache à la gueule!

  12. C’est inconcevable de mettre en parallèle ce genre de faits. Car il est bien évident que nos assurances toutes vont encore subir l’impact de ses exactions qui plus est ne seront jamais punies.On commence à en avoir plus que marre de tout cela. Les abrutis qui s’amusent ponctuellement à commettre ces méfaits et qui ne sont jamais jugés m’exaspèrent au plus au point. Il serait grand temps que la police et surtout la justice mettent en application les mesures sévères pour réprimer comme il se doit ces voyous qui souvent sont connus voir récidivistes.Je ne serais pas étonné outre mesure que certains citoyens prennent les choses en main et se fassent justice eux-même celle-ci n’existant plus depuis fort longtemps…

Les commentaires sont fermés.