22 militants identitaires arrêtés pour… une banderole chez SOS Méditerranée

Publié le 6 octobre 2018 - par - 7 commentaires - 2 485 vues
Share

Une nouvelle opération de communication a été menée le 05/10/2018 par les activistes du mouvement Génération Identitaire, qui se sont introduits au siège de l’ONG SOS Méditerranée affrétant le navire controversé Aquarius (dont le pavillon a été retiré) pour déployer à la fenêtre une banderole portant l’inscription « SOS Méditerranée complice du trafic d’êtres humains ». L’action, qui fut brève et sans violence, a pourtant donné lieu à l’interpellation de 22 militants qui ont aussitôt été placés sous le régime de la garde à vue pour… violences et séquestration en réunion, deux infractions qui n’ont clairement pas été commises. Ces mesures de privation de liberté ont soulevé une vague d’indignation sur les réseaux sociaux.

Les militants de Génération Identitaire au siège de SOS Méditerranée à Marseille

Le député du Nord Sébastien Chenu (RN) a ainsi réagi sur son compte Twitter en s’interrogeant sur le motif de la garde à vue des jeunes militants :

Par ailleurs, l’action a été saluée par plusieurs personnalités politiques, tels le sénateur des Bouches-du-Rhône Stéphane Ravier (RN) ou encore l’ancien ministre Thierry Mariani (LR) :

Parallèlement, une pétition en ligne demandant la saisie de l’Aquarius a été lancée sur le site France Pétitions, recueillant pour l’heure plus de 1 800 signatures.

De son côté, l’ONG SOS Méditerranée a lancé un appel à manifester pour continuer son action, se positionnant en victime d’une « attaque violente », obtenant le soutien d’élus de gauche, notamment de la France Insoumise, mais aussi d’élus socialistes suisses proposant d’octroyer à l’Aquarius un « pavillon humanitaire » (sans préciser si c’était pour accueillir les migrants convoyés par le navire sur leur propre territoire…).

À l’heure où nous publions cet article, les 22 militants de Génération Identitaire sont toujours privés de liberté pour avoir osé déployer une banderole et attirer ainsi l’attention sur un véritable sujet d’actualité, pour des motifs fallacieux, sur instruction du parquet de Marseille qui a manifestement choisi de judiciariser une affaire éminemment politique, de telle sorte qu’une fois de plus le contraste entre le traitement judiciaire d’actes bien plus graves perpétrés par des militants d’extrême-gauche et cette affaire est on ne peut plus saisissant :

Précisons que l’occupation temporaire des locaux de l’ONG SOS Méditerranée a été filmée et permet d’infirmer l’existence de l’une des infractions visées pour motiver la garde à vue des jeunes militants de Génération Identitaire, à qui nous réitérons notre soutien total :

Ces mesures de privation de liberté s’apparentent clairement à un cas de détention arbitraire, un délit qui, pour mémoire, est passible de 7 ans d’emprisonnement et de 100 000 euros d’amende… Encore une occasion de rappeler cette citation de Montesquieu : « Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice ».

Pourtant, les mesures de garde à vue des 22 militants ont été prolongées de 24h00, probablement en vue de leur présentation au parquet de Marseille…

Sébastien Jallamion

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Jill

La justice à deux vitesses… doucereuse pour
les muzzs multi multi récidivistes;impitoyable pour ceux qui n’adhèrent pas à cette immigration
calamiteuse.

Pr Sheldon Cooper

C’est drôle comme un même évènement est perçu différemment : L’association SOS Méditerranée a porté plainte et a décrit une «attaque violente», rapportant que des militants avaient «molesté» certains membres du personnel et «empêché plusieurs autres par la force» de quitter les lieux avant l’arrivée de la police.

Emile ROUX

chez votre copain Brejnev il y avait aussi ce genre de vision sélective
Comme quand la tarlouze de maire parisien accusait la MPT d’avoir abimé son gazon sans voir le mobilier démoli par les antifas

Pr Sheldon Cooper

Votre copain Franco avait le même genre de vision sélective.

Dobermann

Une bonne guerre civile pour NETTOYER…..

Dobermann

ILS NE DISENT QUE DES VERITES….C EST FINI LE BORDEL D ETAT ???????????

Emile ROUX

Parce qu’une majorité de flics et de magistrats sont des traitres islamo-marxistes anti-France