250 ans de Napoléon : l’oubli qui fait honte à la France

Publié le 17 août 2019 - par - 54 commentaires - 1 465 vues
Share

« Le cœur d’un homme d’État doit être dans la tête », disait celui que la Ve République – devenue esclave des émotions cosmopolites et sans vraie tête, justement ! – s’ingénie à effacer de sa mémoire apatride.
Ainsi, Napoléon – que je n’aime pas particulièrement mais qui a tout de même imprimé durablement sa marque sur la France et le monde – ne fait plus recette ; lui dont le nom suffisait, jadis, à exciter les enthousiasmes des uns et des autres. Aujourd’hui, on préfère célébrer nos ennemis, comme le démontra Laurent Fabius – alors ministre des Affaires étrangères – en rendant hommage au général Giap, à la mort de ce dernier en octobre 2013. Giap, vainqueur de Diên Biên Phu – une défaite pour la France ! – et… admirateur de Napoléon, au passage.

Aussi, tandis que, le 15 août 2019, on fêtait le 250e anniversaire de la naissance de Napoléon, Emmanuel Macron le Petit a fait preuve, à cet égard, d’un silence infamant. Le service minimum a juste été assuré par le président du Sénat, Gérard Larcher, présent aux commémorations à Ajaccio, lieu de naissance de Napoléon.

Quelle ironie, cependant, quand on se targue d’être un Président lettré, d’étouffer la mémoire d’un homme dont l’ombre plane sur quelques-uns de nos plus grands chefs-d’œuvre littéraires. Citons : La Chartreuse de Parme  (Stendhal) ; Les Misérables (Victor Hugo), Le Colonel Chabert (Balzac) ; Mémoires d’outre-tombe (Chateaubriand). Sans parler des écrivains étrangers qui, de Léon Tolstoï à Arturo Pérez-Reverte, ont puisé dans cette intarissable source d’inspiration.

Napoléon, personnalité la plus représentée dans Paris – entre les noms de rues, avenues, boulevards, et les monuments – serait-il donc condamné à disparaître des radars mémoriels parce que, sans doute, pas assez branché diversité et LGBT ?!

RIEN : en 2004 (bicentenaire de son sacre) ; 2005 (bicentenaire d’une bataille citée en exemple dans toutes les académies militaires, à savoir Austerlitz). Par contre, en 2015, on a célébré comme il se doit Waterloo… une autre défaite française. Qui sait, un de ces jours on aura une place de la Wehrmacht à Paris !

Interrogé à l’époque par le site Atlantico, l’écrivain Dimitri Casali – qu’on ne saurait qualifier de « fachosphérique » eu égard à son parcours ! – déplorait ceci : « Le scandale des nouveaux programmes d’histoire montre bien qu’il existe des buts idéologiques : vouloir rayer l’histoire doublement millénaire de la France, ses racines, son héritage, lesquels passent par sa culture et son histoire. C’est peut-être un scoop que je vous livre, mais Napoléon est totalement supprimé des programmes du primaire, il disparaît en CM2. On voit bien qu’il y a une volonté d’éradiquer tous les grands personnages qui ont fait la gloire de notre pays, ces personnages un peu trop conquérants, l’histoire militaire étant totalement oubliée à l’avantage de l’histoire économique et sociale. Tout cela au nom d’une vision uniquement marxisante de l’histoire. Les tenants des nouveaux programmes, à l’instar de Nicolas Offenstadt ou de Laurence Decock, ont une vision marxiste de l’histoire de France, ils font de la politique, et non pas de l’histoire. Cela rejoint les hommes politiques qui ont laissé faire cette déconstruction nationale. »

https://www.atlantico.fr/decryptage/2199909/comment-la-france-en-est-arrivee-a-preferer-la-defaite-de-waterloo-a-la-celebration-de-la-victoire-de-napoleon-a-austerlitz-dimitri-casali

Et, comme pour signifier aux Français de quel côté doit pencher la mémoire historique, Macron le Minuscule, lors de la cérémonie du 75e anniversaire du débarquement de Provence, nous a balancé ceci : « Je lance aujourd’hui un appel aux maires de France pour qu’ils fassent vivre, par le nom de nos rues et de nos places, par nos monuments et nos cérémonies, la mémoire de ces hommes qui rendent fiers toute l’Afrique et disent de la France ce qu’elle est profondément : un engagement, un attachement à la liberté et à la grandeur, un esprit de résistance qui unit dans le courage. »

Excellente idée ! Débaptisions sur-le-champ – du déshonneur ! – l’avenue de La Grande Armée, le quai d’Austerlitz, les boulevards des Maréchaux, etc., à Paris, et offrons-nous des patronymes bien exotiques. Dans la foulée, je proposerais volontiers de faire à la tombe de l’Empereur – sous le dôme des Invalides – le même sort qu’à celles des rois de France à Saint-Denis, saccagées autrefois par des amoureux de la liberté qui embrochèrent à l’occasion des enfants et des femmes enceintes pendant les guerres de Vendée, une autre histoire qu’on glisse sous le tapis…
Le plus risible, dans cette entreprise d’extermination de l’identité française, c’est que le monde vient chez nous non pas pour contempler la diversité artificieuse, mais bel et bien notre culture pluriséculaire. Dans cette culture, Napoléon occupe une place gargantuesque, n’en déplaise à l’incurie idéologique des crétins progressistes !
« La vraie sagesse des nations est l’expérience », disait l’intéressé. Souvenons-nous donc qu’il ne saurait y avoir d’expérience sans mémoire.

Charles Demassieux

(Photos : Charles Demassieux)

Je dédie cet article à Gérard Brazon, rencontré pour la première fois aux Invalides

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Le Mécano (Mécanicien !)

« Excellente idée ! Débaptisions sur-le-champ – du déshonneur ! – l’avenue de La Grande Armée, le quai d’Austerlitz, les boulevards des Maréchaux, etc., à Paris, et offrons-nous des patronymes bien exotiques. »

Ou des énièmes avenue Jean Jaurès et compagnie. Ne rigolons pas, ces connards sont capable de le faire. Déjà que les rues/places/avenue en l’honneur de l’Empereur manquent cruellement en Métropole (hors corse)…

Et que dites vous de renommer le quai et la Gare d’Austerlitz en quai et Gare Waterloo ? Qu’en dites-vous ?

Le Mécano (Mécanicien !)

Ce connard de chirac qui envoyait le Charles de Gaulle commémorer…waterloo, on en parle ou pas ? Je pense que c’est le premier président à cracher ouvertement sur notre histoire et l’Illustre Empereur.

Le Mécano (Mécanicien !)

A tous les glands qui crachent sur Napoleon et ne veulent pas reconnaitre sa Grandeur:

comment expliquez vous que:

-Sa Majesté la Reine Victoria d’Angleterre (qui s’est rendue au tombeau de l’Empereur !)
-Sir Winston Leonard Spencer Churchill,

véneraient Napoleon ? Deux personnalités EMINENTES de l’Histoire Britannique.

Si si, renseignez-vous bien

Le Mécano (Mécanicien !)

Un Homme Immense. un chef d’Etat, un vrai. Un des plus grands aux côtés de Cesar, Alexandre et Charlemagne.

Phil

Célébrer les 250 ans de Napoléon? Pour ne pas oublier les massacres qu’il a causé sans doute ! Ne pas célébrer , ne veut pas dire oublier.

Le Mécano (Mécanicien !)

Certains faits passeraient aujourd’hui comme des crimes de guerre certes, on peut en convenir.

Mais il n’a jamais lorsqu’il réprimait une insurrection en Espagne, en Italie ou en Egypte, fait ça par plaisir, mais pour indiquer qu’il était dangereux de jouer à ce jeu là. En dehors il a toujours respecté les peuples autochtones, n’a jamais essayé de détruire les cultures, d’imposer une religion.

On est très loin des nazis hein…

wika

Le code Napoléon a été adopté dans plusieurs pays.
A part ça, il faut embrasser « l’apport culturel » des Africains.
Pauvres de nous, avec un Macron le Petit à la tête de notre pays.

POLYEUCTE

Les Français seraient-ils tous atteint d’Alzheimer ?
Napoléon fut le Créateur d’un Etat moderne. Trop long à réciter ses créations, dont bcp sont encore d’actualité.
L’oublier, dans la Mémoire, et dans nos Ecoles est dans l’air du temps !
Certes, ce fut le temps des Guerres et des Empires…
La Corse (lieu de naissance) est en déshérence…
Ste Hélène (au large de l’Afrique), Afrique, célébrée, le même jour ,par Macron
Tout fout le camp !

vivelarépublique

Franchement, même si son destin fut extraordinaire, il est difficile de célébrer Napoléon.

Bien sûr, il a ramené l’ordre en France en mettant un terme aux désordres révolutionnaires; et il a fait briller son pays au firmament de l’Histoire (même l’empire colonial ne fut pas comparable).
Mais il a fossoyé la République.
Il était déjà premier consul à vie début 1804. Tout ce qu’on lui demandait, c’était de laisser au peuple le droit d’élire son « dictateur » au moins. Mais, non, il a fallu en plus qu’il établisse un Empire HEREDITAIRE. Il a craché sur tous les valeureux combattants de la Liberté, qui demandaient simplement que les dignités ne soient plus acquises de naissance.

C’est ce qui a jeté le discrédit sur la République pendant 70 ans. A la Prairie de la Rencontre, je l’aurai tué.

Patapon

La mesquinerie des petits esprits qui se permettent de juger un homme d’une valeur inégalée…Tout ce qui rappelle la grandeur de la France doit être effacé de nos mémoires .Napoleon est un géant,et le voila juge par des nains.Il est vrai que la comparaison n’est pas à leur avantage.

Le Mécano (Mécanicien !)

bah un ripoublicain bien formaté, probablement plus ou moins de gauche (macron est clairement un mec de gauche).

Kassos

Va plutôt « tuer » les fumiers révolutionnaires qui ont sabordé la France de muzzo-sémitiques de ton espèce.

Le Mécano (Mécanicien !)

Dugland, il a modernisé la France et l’Europe (pas envie de détailler, il existe des ouvrages de référence pour cela), fait du pays ce que l’on appelerait aujourd’hui une superpuissance.

Robespierre lui massacrait les chouants les royalistes et modérés. la gauche républicaine et sa grande tolérance déjà…

Garde Suisse

Certes Napoléon est une immense figure de l’histoire de France. Toutefois ses deux principaux mérites sont tout de même son arrivisme et son sens de la communication et de la propagande. Deux « qualites » à la mode aujourd’hui. C’est pourquoi je trouve également anormal qu’il n’est pas été célébré. Saint Napoléon devrait être le saint patron de tous les politicards !!!!

Jill

Sauf que Napoléon fût le plus grand général de tous les temps, et un administrateur qui laissa des
institutions sous lesquelles nous vivons encore aujourd’hui. Aujourd’hui nos politicards sont tout juste bon à voter une loi contre la fessée et prochainement en faveur de la PMA.

Garde Suisse

Oui, un beau général républicain comme on les aime, qui abandonna deux fois ses armées face à l’ennemi : en Égypte, puis en Russie !

Le Mécano (Mécanicien !)

La campagne de Russie fut une erreur magistrale, bien que s’il avait compris la stratégie du Tsar Alxandre, elle aurait pu tourner tout autrement. Pour son retour précipité d’Egypte, la situation politique (bordélique) en France lui donnait l’occasion d’intervenir pour prendre le pouvoir. Sans les anglais qui depuis le désastre d’Aboukir controlaient la médit’, il aurait pu et aurait probablement ramené son armée en France. il avait bien acté l’échec de la campagne d’Egypte.

Paskal

Si l’Allemagne célébrait en grande pompe l’anniversaire de la naissance d’Hitler, il y aurait certainement des réactions négatives.

Jill

Vous n’allez tout de même pas comparer Napoléon à Hitler…

Patapon

Je l’attendais,celle la! Comment peut on être aussi stupide?Je vous rappelle que les cendres de l’Empereur sont au Panthéon,et que ça ne doit rien au hasard.

Victoire de Tourtour

Où est le rapport ?

Marjolaine

Paskal Et voilà! Il y en a qui ont toujours le don de dire n’importe quoi en comparant n’importe qui…Napoléon, il faut le replacer dans son époque pour comprendre sa personnalité et ses ambitions.Il a fait de très bonnes choses, et de beaucoup moins bonnes, et s’est même rendu coupable d’actions honteuses, comme l’abandon des blessés de son armée en Egypte. Mais on ne peut nier que c’est un des grands hommes de l’Histoire de France. Et croyez vous qu’il est été moins estimable que l’orgueilleux Louis XIV, si misogyne lui aussi, si méprisant pour l’homme du peuple, et si amoureux de la guerre lui aussi? Pour ne citer qu’un exemple…
Hitler était « incomparable » dans l’horreur, laissez le où il est.

Le Mécano (Mécanicien !)

« Les cons ça ose tout ». Audiard. A méditer.

Avant de parler, faudrait peut être s’instruire et lire des ouvrages/biographies sérieux sur l’homme et son action. Et ne pas que retenir la propagande gauchiasse de nos merdias et nos politicards vendus.

Jill

Si on devait commémorer tout ce qui se rapporte à Napoléon, on n’en sortirait pas. L’homme le plus admiré, le plus étudié, et sur lequel on a le plus écrit domine l’histoire de tout son génie.

Joël

Pour faire bonne mesure, après fabius-Giap, ne pas oublier en 2018 : L’hommage du socialiste Édouard Philippe à Ho Chi Minh.
https://www.huffingtonpost.fr/2018/11/03/lhommage-dedouard-philippe-a-ho-chi-minh-ne-passe-pas_a_23579782/

Rastacrockett

C’est le monde des socialopes boiteuses, celui de Macron !
Ses discours sont des chiures de mouche à merde sur l’histoire de France !
Aucune comparaison possible avec Napoléon, peut être avec Hitler !
Ce minable président se rêve empereur d’une Europe fédérée alors qu’il n’est qu’une star du porno !
Macron c’est avant tout la poupée à Benalla !

Yohann le débattant

En matière de Napoléon, ils préfèrent sans doute les pièces d’or. Chacun ses « valeurs »!

Résistance Templierere

En ces temps ultra cosmopolite, les Napoléon et Jeanne D’arc n’ont plus du tout la cote !!!
Il vaut mieux des blacks M et Mister Gism , de merde !!!

Jill

L’histoire de Jeanne d’arc et de Napoléon est gravée dans le bronze.

moi meme

napoleon Jeanne un peu vieux

Rastacrockett

Tu as loupé quelques marches et tu n’es plus toi même !

Jill

Napoléon est l’homme le plus admiré de tous les temps et dans le monde entier;c’est déjà pas mal.

vikinglenormang

Jill vous avez raison et ne pas oublier les 52 victoires de guerre de Napoléon le 2eme est à 19 victoires.

hector poupon

Comme vous, je ne suis pas un fan de Napoléon, son Ego qui l’a mené aux Cents Jours pour le malheur de la France. Mais il avait au moins des ambitions européennes intéressantes et quoi qu’on dise, il a mis fin au génocide vendéen, il a réconcilié les français dans une époque particulièrement troublée, il a modernisé l’Etat ( et pas avec les lois à la con du genre « anti-fessées »), c’est déjà pas mal, si l’on compare à la période actuelle où le but du régime est au contraire de diviser les français. Vous avez raison, il fait partie de l’histoire de France, et pas la pire ! La Restauration mériterait aussi un jugement plus équitable, car elle a aussi fait son boulot, et pas si mal, n »en déplaise aux historiens du « camp du bien » !

Victoire de Tourtour

Il a restauré les finances de la France, que la Révolution avait mises dans un sale état. Et le Code Civil et …

Le Mécano (Mécanicien !)

« Comme vous, je ne suis pas un fan de Napoléon, son Ego qui l’a mené aux Cents Jours pour le malheur de la France. »

Le retour était clairement de trop, il aurait du comprendre que jamais les anglais ne le laisseraient au pouvoir de nouveau, mais son égo l’en a empeché.

Mais comment ne pas avoir un égo démensuré quand on connait ses succès militaires et son oeuvre magistrale sur le plan intérieur, qui a même débordé en Europe même après la défaite finale.

Torpillator
Gaulois réfractaire

Largement inspiré des Bourbons.

Torpillator

Oui.
Vive la France et la Navarre !!!

Morgane

Bonjour Torpillator,
Je ne suis pas fan de Napoléon non plus, grand ennemi de la monarchie !!!
Bon dimanche Cher Torpillator 🤗
Vive la France et la Navarre, Vive le Roy!!!!!!!!! 😀👸

Torpillator

Mariage de Louis XVI et Marie-Antoinette à Versailles – 16 mai 1770

https://auria.fr/wp-content/uploads/2018/04/marie-antoinette-louis-XVI-en-habits-de-noces.png

Bon dimanche à vous Chère Morgane !
Vive le Roy et la Reyne de France et de Navarre !!!

Morgane

Torpillator,
++++100000000000!!!!!!!!!!!!!!😀 👸👍

John

Ennemi de la monarchie ?
Pourtant, il tenta, en vain …et contre TOUS d’en instituer une ….

Le Mécano (Mécanicien !)

L’Empire était clairement une monarchie teintée de libéralisme républicain. Monarchie avec la succession héréditaire du trône, républicaine avec l’égalité entre les hommes repris de la révolution et la prime au mérite des meilleurs.

Le Mécano (Mécanicien !)

Magnifique !

Clément

Vive l’empereur!

Le king

L’empereur grand admirateur, avec Hitler, de l’islam…

Raoulpierre

Totalement faux. Ragots d’ignare

Paskal

Quoique…
« (les gens) abandonneront les idoles, ou les rituels qui supportent le polythéisme, et ils reconnaîtront qu’il n’y a qu’Un Dieu. Et par conséquent, j’espère que le moment ne tardera pas où l’Islam prédominera dans le monde. »
https://www.fdesouche.com/318825-les-confessions-de-napoleon-bonaparte-sur-lislam

Résistance Templierere

Le king des singes ! Ferme ta G , petit con !

Le king

Ne pas oublier comment s’est terminé l’aventure napoléonienne : traité de Paris de 1815 et fin politique de la France désormais vassal de Londres puis de Berlin !

Jill

Le Congrès de Vienne avec le fin Talleyrand remit
les choses dans le bon sens.La France fonctionne toujours dans le cadre des institutions mises en place par Napoléon.

Le Mécano (Mécanicien !)

Talleyrand ? L’homme qui a TRAHI l’Empereur ?

Le Mécano (Mécanicien !)

L’Epopée s’est mal terminée certes. Et alors ? Les Empire d’Alexangre et de Charlemagne n’ont guère tenus également après leur mort.