1

278.500 euros de subventions pour l'Union des Familles Musulmanes des Bouches du Rhône en 2011

Quand nos politiques vont-ils enfin se pencher sur la gabegie des subventions aux différentes associations ? A l’heure où l’on demande aux travailleurs de se lever encore plus tôt et de travailler encore plus longtemps pour gagner moins, il devient urgent de remettre à plat ces dépenses inconsidérées et scandaleuses.
Depuis SOS racisme qui est une véritable pompe à fric public : 579000 euros en 2009, 230000 euros pour le seul concert du 14 juillet de cette année, pour seulement 18669 euros de recettes liées aux adhésions  jusqu’au financement de l‘Union des Familles Musulmanes des Bouches du Rhône qui vient de rendre public ses comptes, on ne peut que se révolter de l’usage qui est fait de notre argent. Et on ne parle pas du manque à gagner, considérable, des déductions fiscales de l’argent versé à ces associations par les adhérents ou donateurs…  Il en est de même d’ailleurs pour ceux qui versent de l’argent pour les constructions de lieux de culte. Les mosquées qui se multiplient vitesse grand V sur notre territoire sont donc elles aussi en partie payées par un manque à gagner pour notre pays en terme d’impôts. On ne s’étonnera pas, au demeurant, de voir l’Union des Associations Musulmanes du 93 publier et distribuer gratuitement des livres faisant du prosélytisme islamique. 200000 exemplaires pour Mohamed le magnifique en 2009… avec nos sous, forcément ! Elle est pas belle la vie ?  Continuez, bonnes gens, de vous crever la paillasse pour que sortent des livres à la gloire d’un chamelier inculte, assassin, barbare, polygame et pédophile.
Quant à juger de l’utilité et de l’efficacité des associations recevant ces sommes folles, il y aurait beaucoup à dire, quand on sait que SOS racisme joue plus un rôle de défenseur de l’indéfendable en pourchassant en justice ceux qui se plaignent des dégâts, entre autres, de l’immigration. Et que l’on puisse, en France, subventionner des associations qui défendent une vision communautaire et donc discriminatoire comme l’Union des Familles Musulmanes, le Conseil Représentatif des Associations Noires (CRAN) est absolument ahurissant.
Que dirait-on si Résistance républicaine fondait une Union des Familles Athées, un Conseil Représentatif des Associations blanches et une Association de Défense des Mangeurs de Saucisson ? Non seulement nous ne serions pas acceptés comme « d’intérêt général » ouvrant droit à déductions fiscales, mais nous serions traînés dans la boue (voire devant les tribunaux) pour racisme et discrimination…
Et que l’on ne me parle pas des emplois générés par ces associations ! 4 CDI en 2011 pour l’Association des Familles Musulmanes des Bouches du Rhône, (qui reçoit par ailleurs un avantage en nature pour loyer de 26000 euros par la ville de Marseille et a donc fort peu de frais !). J’ose affirmer qu’avec près de 300000 euros de revenus par an j’aurais créé une dizaine d’emplois…
Bref, une alternance politique et une remise à plat de tout notre système s’impose, d’urgence. Les Français sont révoltés devant les efforts qu’on leur demande et le gaspillage qui est fait par nos élites de gauche comme de droite.
Christine Tasin
Résistance républicaine