3 Français sur 4 ne veulent plus de Macron, de sa clique prébendière et méprisante !

Publié le 23 novembre 2018 - par - 125 commentaires
Share

77 % des Français consultés ce jour approuvent les motivations des « Gilets jaunes »… [1]

L’action du « freluquet de l’Élysée » n’est satisfaisante que pour moins de 25 % des citoyens de notre pays… [2]

Des sondages sur les futures élections européennes donnent la liste « macronienne » à moins de 20 %… [3]

Certes, ce n’est qu’une photographie « instantanée » de l’opinion publique (et de ce que ressent le peuple de France dans son ensemble), mais la conjonction de ces résultats montre bien que le squatteur actuel du pouvoir n’attire personne au-delà de son score du premier tour de la présidentielle (24 % des exprimés)…

… et que sa politique – comme son penchant pour les « selfies » douteux et son mépris de ceux qui travaillent et qui tiennent à l’identité française – ne passent plus !

Aussi, aux abois, tente-t-il de rallier ses troupes prébendières et mafieuses, de multiplier les mensonges et les manipulations, les fausses promesses et les menaces, d’ouvrir la porte à toutes les raclures politiciennes restant dans les fonds de tiroir comme Ali Juppé, Raffarin, Moscovici… [4]

Tenez… L’occupant provisoire de Matignon, dont la virilité essaie de s’afficher sur le visage « embarbé » comme pour montrer qu’il en a, à défaut de compétences (les millions d’euros de dettes du Havre quand il y était maire [5] ?) et de droiture (et le scandale « Areva » [6] ?) multiplie les cadeaux à grands coups « d’usines à gaz » ridicules : ne veut-il pas aider « les contribuables » à changer de voiture ou de chaudière après les avoir grevés de taxes (sur l’essence, certes, mais aussi sur l’électricité…) comme si leur extorquer 50 euros pour leur en rendre 3 ou 4 allait changer quelque chose ?

… Et c’est la même bibine qu’il vient de servir aux maires en leur promettant que la TH (supprimée par la démagogie du freluquet élyséen) serait compensée (20 milliards d’euros quand même) par le budget de l’État ! En un moment où la dette atteint 100 % du PIB, où le budget général est déficitaire (maintenu artificiellement au dessous des 3 % européens compatibles…), on comprend qu’il a bien, derrière la tête, le projet d’ajouter des lignes supplémentaires aux 266 taxes et impôts qui nous écrasent !

Pendant ce temps, l’ex-joueur de poker « Zampa » compatible – on se demande par quelle aberration obscène il a été installé à Beauvau – menace les Français qui manifestent, s’active en sous-main pour agiter les supplétifs du ministère de l’Intérieur, l’extrême gauche fascisante, notamment, afin de provoquer les incidents et les drames qui lui permettraient de salir (et de réprimer) le mouvement général, spontané et inexpérimenté des « Gilets jaunes »… Gageons que ceux-ci vont s’apercevoir bien vite que tout est fait par le gouvernement minoritaire qui dirige indûment pour les dissuader, les déprécier, les empêcher d’agir… les écraser !

Le « chefaillon » hystérique qui donne la becquée à la valetaille des « godillots » qui forment sa « majorité parlementaire » n’est pas en reste dans l’enfumage et l’ineptie… « Il faut accompagner la transition énergétique »… Mort de rire !

Ce n’est pas en multipliant les taxes qu’on obligera chacun à ne pas se déplacer ! La France, c’est 0,9 % du CO2 mondial… Même si chacun réduit de moitié ses déplacements personnels (et cela est impossible), le résultat « carbone » sera insignifiant… D’ailleurs, les « zélites » de toutes sortes (politiques, économiques, sportives, artistiques, culturelles, médiatiques…) ne sont-elles pas à la pointe de la consommation « carbonée » qu’il faudrait prétendument diminuer en multipliant déplacements et séjours à l’étranger, en entassant bien immobiliers et véhicules de toutes sortes, en sillonnant la planète pour leur seul plaisir, en consommant « un max », en spéculant partout et en alimentant les « paradis fiscaux » ?

Tenez, le Hulot, qui vient bavasser sottement dans les médias « aux ordres », n’est-il pas le premier individu « pollueur » avec ses voyages en avion et en « hélico », ses 7 ou 8 véhicules thermiques, son bateau, ses maisons multiples… Et il voudrait, le bougre, nous réduire à la « portion congrue », nous, les manants obligés de nous déplacer pour aller travailler ou bénéficier de nos congés !

Quant à nous imposer les éoliennes pour favoriser la « transition énergétique », c’est à se tordre de rire, sauf que les industriels concernés se frottent les mains en s’enrichissant des aides et des chantiers dont ils vont bénéficier… [7] Éoliennes qui, par parenthèse, imposeront des centrales thermiques pollueuses, comme c’est le cas en Allemagne qui pollue 3 fois plus que la France !

Pour ce qui est de la « voiture électrique » présentée par le pouvoir en place comme « LA solution », il faut savoir que, globalement, par sa construction, son utilisation, sa destruction, elle nuit tout autant à l’environnement que la voiture actuelle, et qu’elle dépend, par sa batterie, de la mise en œuvre des « terres rares » dont l’extraction et l’affinage sont terriblement néfastes… et qui sont sous le contrôle de la Chine !

Ce Macron et sa clique de prébendiers inutiles et méprisants ne sont forts que de notre faiblesse… et de la léthargie, jusqu’à ce jour, du peuple de France.

Aujourd’hui, dans notre pays, la question posée est celle d’une vraie alternance politique… Et celle-ci ne peut nullement venir de l’ancienne « gôche » qui, européiste et mondialiste, à l’origine de tous les traités européens qui nous ont conduits dans « le mur actuel », a trahi les salariés, les couches moyennes, les artisans, commerçants et agriculteurs, les retraités, bref, toutes celles et tous ceux qui sont l’essence de notre peuple…

Et cette « gôche » finissante a trahi aussi parce qu’elle est devenue immigrationniste et islamophile, apportant ainsi à Macron et au CAC 40 qui le téléguide l’appui idéologique et sociétal leur permettant de tuer notre peuple à petit feu par l’invasion migratoire et l’islamisation rampante, et notre identité historique par le reniement de notre Histoire et de nos valeurs fondatrices. La France prétendument « Insoumise » de Méluche ne sert qu’à cela !

Dans cette voie, l’ancienne « gôche » (du moins, ce qu’il en reste, car une large part broute déjà dans la « mangeoire Macron ») est rejointe par sa filière « écolo » qui ajoute à toutes ces perversions celle de vouloir nous ramener au « tas de fumier moyenâgeux » sur lequel finissaient le serf et sa famille à force de disettes et d’épidémies.

Il faut espérer que ce mouvement, venant des entrailles de notre peuple et conduit par lui-même pour lui-même, amènera ses participants à comprendre que la seule finalité positive à viser est celle de la victoire d’un projet politique novateur et transformateur, en rupture avec 40 années de trahison du « Peuple », alliant la question centrale de l’immigration (à arrêter) à celle de notre identité historique et de la souveraineté nationale, et à celle de l’équité sociale basée sur la valorisation du travail et la juste récompense des efforts de chacun dans un espace social sécurisé.

La poutre maîtresse de ce combat à venir et à conduire à la victoire ne peut être que le Rassemblement national, autour duquel tous ceux qui veulent rompre avec 40 ans de récession politique, sociale, sociétale et identitaire doivent s’organiser… ou, tout au moins, avec lequel ils doivent s’allier.

Jean des Entamures

[1] https://www.valeursactuelles.com/politique/le-mouvement-des-gilets-jaunes-gagne-en-soutien-101066
[2] https://www.ouest-france.fr/politique/emmanuel-macron/sondage-la-cote-de-popularite-d-emmanuel-macron-et-edouard-philippe-en-chute-libre-6075922
[3] https://www.linternaute.com/actualite/politique/1447387-elections-europeennes-2019-date-sondages-candidats-tout-savoir/
[4] http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2018/11/21/25001-20181121ARTFIG00163-europeennes-macron-a-secretement-dine-avec-juppe-raffarin-et-moscovici.php
[5] https://www.capital.fr/economie-politique/la-gestion-tres-depensiere-d-edouard-philippe-a-la-mairie-du-havre-1228811
[6] http://www.observatoire-du-nucleaire.org/spip.php?article330
[7] http://www.bvoltaire.fr/les-taxes-sur-lessence-financent-les-mega-profits-des-consortiums-eoliens/

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Fifi

Pour savoir ce qu’il s’est passé :
Le témoignage des #GiletsJaunes présents à Paris
https://twitter.com/CNEWS/status/1066644302464458752

Fifi

@Pedro de la Mancha
De plus, les GJ représentent le peuple donc ce sont des hommes, femmes, jeunes, âges moyens, retraités… Et ce ne sont pas des petites natures !

Fifi

@Pedro de la Mancha
Tiens, vous êtes un amoureux de Macron. Ils sont tellement rares…

Fifi

Plus sérieusement, le premier passage pour accéder aux Champs-Elysées a été probablement plus facile à passer pour les Gilets jaunes que le second, plus près de l’Elysée parce moins bloqué probablement. Mais il est particulier que le gouvernement ait interdit aux GJ, de manifester aux Champs-Elysées et qu’il les ait autorisés au Champ-de-Mars, comme s’il n’avait pas compris que le mouvement des Gilets jaunes, c’est une révolte du peuple. Quant aux médias à sa botte, ils font mine forcément également de ne pas le comprendre. Dans les médias, ils parlent des manifestations des GJ comme s’il s’agissait de manifestations quelconques,… lire la suite

UltaLucide

« la « voiture électrique » présentée par le pouvoir en place comme « LA solution »(..) globalement, par sa construction, son utilisation, sa destruction, (.) nuit tout autant à l’environnement que la voiture actuelle, (..) elle dépend, par sa batterie, de la mise en œuvre des « terres rares » »
Oui, et les batteries demandent aussi du Lithium, principal producteur, la Bolivie, pays pauvre à qui on fait miroiter le pactole, et qui est en train d’assécher ses réserves en eau en faisant crever ses rares paysans.
https://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/bolivie-le-lithium-ou-l-or-blanc-du-desert_3012849.html
(source France-Désinfo, en plus……..)

Fifi

Oui, et si tous les Français étaient au véhicule électrique, le gouvernement voudrait faire des taxes sur l’électricité pour faire rentrer de l’argent dans les caisses de l’Etat, dans le budget général, car il dirait que l’électricité engendre de la pollution (centrale nucléaire etc). Il ferait une propagande culpabilisante par les médias de masse, en faisant inviter des associations anti-nucléaire qui viendraient nous expliquer que le nucléaire est polluant, puis le gouvernement viendrait nous expliquer que faire une taxe « écolo » sur l’électricité, alors que la majorité des Français n’ont aucun autre moyen de locomotion que leur voiture (ils paieraient juste… lire la suite

Fifi

Bien que faire de la propagande anti-nucléaire serait se tirer une balle dans le pied pour l’Etat français, donc la propagande pour donner une raison à une taxe sur l’électricité, serait déviée sur d’autres idées qui n’auraient rien à voir avec le nucléaire.

Fifi

C’est juste pour dire que tous ces politiciens au pouvoir trouvent n’importe quoi pour donner des raisons de faire rentrer de l’argent dans les caisses de l’Etat et les médias de masse sont leur écho. Peu de Français n’ont pas compris leur manipulation car la majorité ne sont pas des idiots, mais il y a toujours quelques idiots qui ne réfléchissent pas, d’autant plus quand ils ne se sentent pas vraiment concernés pour certaines taxes car ont des revenus confortables mais aussi quand ils vivent dans une grand ville (Paris) où il y a énormément de transports en commun.

Fifi

Et dans cette révolte populaire, il y a aussi une question identitaire, tout est lié/tout se rejoint au fait que nous avons eu des mondialistes au pouvoir depuis des décennies (immigration massive etc…).