3 voies pour la Russie de demain

[Article écrit en collaboration avec la rédaction de RusReinfo.ru – Boris Karpov]

L’opposition non parlementaire est de retour en Russie, après quelques mois d’accalmie, avec force manifestations. Le prétexte « officiel » est l’incarcération de Navalny, après sa prétendue tentative d’empoisonnement par Vladimir Poutine lui-même (selon Navalny). Navalny ne représente quasiment personne, crédité de 2 % d’opinions favorables en Russie. Mais, expert dans l’art de la manipulation, il fait descendre dans la rue quelques milliers de personnes, avec l’aide bienveillante des réseaux sociaux. Twitter, par exemple, hier jour de manifestation, qui envoyait à ses abonnés russes des avis de « Message important » venant des « comités Navalny » ! Le site de l’ambassade américaine en Russie, de son côté, indiquait avec complaisance les lieux de rendez-vous des manifestants. Traditionnelle ingérence des États étrangers (États-Unis en l’occurrence) et de leurs courroies de transmission (Twitter, Facebook, etc.) dans la politique intérieure de la Russie.

Mais, même si Navalny ne représente que lui-même et quelques milliers de personnes, la situation économique, sociale et politique en Russie fait qu’il existe d’autres mécontents, bien plus nombreux. Vladimir Poutine est crédité d’environ 60 % d’opinions favorables, il reste donc 40 % de Russes insatisfaits de sa politique. Et il est vrai que la situation n’est pas facile car de nombreux sujets de mécontentements sont justifiés.

Si, sur le plan de la politique internationale, Vladimir Poutine fait quasiment l’unanimité, le fait est que, depuis plusieurs années, Vladimir Poutine ne s’est quasiment pas intéressé aux affaires intérieures russes, laissant la direction du pays à une clique d’apparatchiks préférant s’aligner sur les politiques économiques occidentales communément appelées « mondialistes », plutôt que de chercher à développer la Russie dans une autre voie.

Et pourtant, il est facile de voir que les politiques économiques occidentales sont un échec : déficit budgétaire colossal aux États-Unis, moindre en Europe mais tout de même très élevé. Très fort taux de chômage et nombre de « sans abris ». Le « modèle occidental » bat de l’aile, mais c’est malgré tout ce modèle que certains ministres, appuyés par de puissants hommes d’affaires, tentent d’instaurer en Russie. Il est pourtant évident de comprendre que, les mêmes causes produisant les mêmes effets, si ce modèle était appliqué en Russie, les résultats dans le pays seraient très négatifs, tout comme ils le sont en Europe.

Vladimir Poutine semble tout de même avoir réagi début 2020 en se séparant du Premier ministre Medvedev, vu par beaucoup comme un partisan des « mondialistes », pour le remplacer par un technicien spécialiste des réformes « de choc ». Puis, alors que la paranoïa autour du coronavirus entraînait le pays dans une chute vertigineuse, le Président Poutine a clairement repris les commandes sur le plan intérieur. Par exemple, en ordonnant de lever quasiment toutes les restrictions en Russie alors-même qu’Europe et États-Unis sont en train d’enfermer leurs peuples et de couler leurs économies.

Alors, quel est l’avenir de la Russie ? Il y a 3 voies possibles :

Option 1- Reddition de la Russie

La Russie abandonne sa politique de souveraineté, ce sont les néo-conservateurs américains qui décident du successeur de Vladimir Poutine. Le pays est vendu aux hommes d’affaires étrangers, le peuple russe rejoint « le meilleur des mondes » du Nouvel Ordre Mondial, les gayprides envahissent nos rues donc leurs acteurs exigent et reçoivent des priorités comme en Europe et aux États-Unis, etc., etc.

Cette option demande de la préparation, et les manifestations actuelles en sont une partie. Quelques snipers pour fabriquer quelques martyres pourront alors provoquer un « coup d’État de palais » et Poutine subira le sort de Ceausescu ou Saddam Hussein. Ceci ne se fera assurément pas en quelques jours, mais si les Occidentaux poussent, cela réussira après de très nombreuses victimes. Cette option est défendue – dans sa version pacifique bien entendu, n’effrayons pas les gens ! – par, par exemple, Anatoly Chubais.

Option 2- Décomposition de la Russie

Le rêve de, entre autres, Gref, patron de « Sber » (ex-Sberbank). Tout reste quasiment tel qu’aujourd’hui : les oligarques et officiels continuent de battre des records pour la longueur de leurs yachts, pour la valeur de leurs clubs de football, pour les photos de leurs palais et domaines. Ils mangent du caviar, boivent du champagne français, leurs enfants peuplent la jeunesse dorée d’Instagram. Gref crée son camp de concentration numérique et transforme les gens en marchandise. La moitié du pays végète, la moitié du pays prospère, nous importons des migrants, le peuple russe s’éteint donc la civilisation s’éteint. On retrouve dans cette option le maire de Moscou, Sergey Sobyanin.

Option 3- Renaissance de la civilisation orthodoxe russe et de l’Empire russe

Nous annonçons la renaissance de la société chrétienne. Une nouvelle voie est déterminée, où l’homme est le frère et l’ami de l’homme et non un ennemi et un concurrent ; où c’est dommage d’avoir des milliards alors que vos compatriotes sont dans la pauvreté.

La Russie rompt les relations avec les pays occidentaux voyant la Russie comme une proie à prendre, sort de tous les projets mondiaux visant à détruire les États-nations – comme le projet Développement durable 2030 des Nations unies avec l’égalité des sexes pour 58 sexes -, sort des institutions internationales contrôlées par les néoconservateurs et autres structures mondiales.

La Russie arrête la circulation transfrontalière des capitaux et ferme aussi le marché financier et spéculatif, abandonne le dollar, relance l’enseignement classique, interdit à jamais les défilés de la « fierté » (?) gay et introduit des sanctions pénales contre la propagande LGBTxxx, interdit la construction de maisons de plus de 5 étages dans les villes, et les familles nombreuses reçoivent immeubles, terrains et infrastructures.

La Russie envoie le message suivant : « Allez dire à tout le monde dans les pays étrangers que la Russie est vivante. Laissez-les nous rendre visite sans crainte. Mais si quelqu’un entre chez nous avec une épée, il mourra par l’épée. »

Les deux premières options mènent à la mort, nous le voyons aujourd’hui en Ukraine, en Europe et aux États-Unis. Et pourtant, la Russie est aujourd’hui engagée dans l’option 2. Mais les déclarations de Vladimir Poutine à Davos, la semaine dernière, ont donné quelques indications optimistes. Son discours peut être vu comme une peur d’abandonner la deuxième option, mais aussi comme une volonté d’aller vers la troisième.

À Davos, le Président Poutine a clairement exposé ses revendications et ses lignes rouges aux globalistes sur le sujet de la Russie dans leur projet global, dans le même sens que ses déclarations de 2018 « nous irons au paradis mais eux mourront ! » et « qui a besoin d’un tel monde s’il n’y a pas de Russie dedans ?« . À Davos, il s’est tourné vers l’Europe. Non pas vers l’Union européenne qui fait partie du projet mondialiste, mais vers les anciennes élites européennes pour lesquelles il est important de préserver les États, les cultures et les traditions nationales, en développant les concepts suivants :

– Le but du développement est l’Homme et non le profit ;
– Importance de la démographie et préservation des personnes ;
– Préservation de la culture et des traditions.

Trois concepts allant aux antipodes des thèses mondialistes, rejetant donc les options « 1 » et « 2 » ci-dessus. Mais rien de concret ne permet de penser que Vladimir Poutine se dirige vers l’option « 3 ». Et pourtant, à l’heure où le monde sombre dans un puits sans fond suite aux politiques des options « 1 » et « 2 », ce serait la seule chance de survie pour la Russie et son peuple. Ceci exigerait, bien entendu, que Vladimir Poutine et son successeur entament une purge au niveau politique et remettent les hommes d’affaires à leur place. C’est, en fait, un peu ce qu’il avait réalisé en 1999 lorsqu’il a pris la suite de Boris Eltsine. Toutefois, à l’époque, la Russie avait été lancée dans la voie du capitalisme. Il convient aujourd’hui, avec les mêmes méthodes, de la diriger vers une autre voie.

Ceci ne se fera pas sans mal et verra donc l’opposition des Occidentaux et de leurs courroies de transmission russes. Mais la Russie a les moyens humains, financiers et militaires de tracer sa voie quelles que soient les réactions des globalistes. Utilisons donc tous les moyens à notre disposition pour tracer notre voie, une voie indépendante où l’économie est au service de l’Homme et non pas l’inverse.

La Rédaction de RusRéinfo
https://rusreinfo.ru

image_pdfimage_print

94 Commentaires

  1. Article très instructif merci Boris .
    Moi je suis pour l’option No3 .
    Vladimir a raison d’aller tranquillement vers cette option et c’est clair la Russie en a les moyens .
    Quel Président les Russes ont vraiment de la chance ❤️.

    • C’est bien plus qu un président: c est un CHEF D ÉTAT !!! Vladimir Vladimirovitch le Grand.

      • La Russie est certainement notre avenir prochain et il est probable qu’elle va rayonner maintenant sur le monde, car son tour est venu de porter le flambeau de la lumière. Cette lumière brillera prochainement sur notre humanité libérant les peuples des ténèbres de la décadence occidentale…

        • Allume un cierge et prie Si ça peut t’aider. Ma fille croit au père Noël. Pourquoi pas un cierge? Ça fera le bonheur des fabricants.

  2. Les neo conservateurs (donc des républicains ?) sont des adversaires de la Russie ? Je croyais que c’était les démocrates. Mais ne vous inquiétez pas. Si l’on suit Zemmour, les démocrates veulent détruire notre modèle français pour imposer leur répugnant modèle multiculturaliste, en déversant du pognon dans nos banlieues. D’ailleurs je me demande comment nos banlieues peuvent réclamer toujours plus de pognon. Elles sont aussi arrosées par les pays du golfe. Il serait temps qu’on les taxe à mort au contraire.

    • Aux Etats-Unis, le sentiment russophobe est assez bien partagé et ne dépend pas des étiquettes « républicain » ou « démocrate » (héritage de la guerre froide, voire même au-delà).
      Les néo-cons ont voulu profiter de la chute de l’URSS pour achever la Russie en l’isolant et en la marginalisant. Les démocrates ont suivi le mouvement.

      • @Stentor : … » Les néo-cons …..achever la Russie » … Où avez-vous pêché ça ? Après l ‘ explosion de l ‘ URSS , la Russie avait besoin d ‘ AIDE . Eltsine demanda au FMI — suppôt de l ‘ impérialisme américain (sic) — quelques milliards de dollars afin de relancer l ‘ économie de son pays . Le directeur du FMI — Michel Camdessus — les lui accorda , et négocia le remboursement qui se fera avec la vente de pétrole et de gaz ! Oui mais , l ‘ industrie pétrolière était en piteux état ; qu ‘ à celà ne tienne , les compagnies occidentales ont foré de nouveaux puits et tiré des milliers de KM de pipe-line , faisant de ce secteur la « poule aux œufs d ‘ or » de la Russie !! MERCI QUI ????
        Revoyez vos archives camarade !!

    • Republicains et democrates c’est exactement la meme chose. Comme en france avec votre pseudo droite, et gauche.

  3. Comment se passent les relations de la Russie avec la Chine ?
    Apparemment POUTINE ne va pas si mal, il y a quelques jours des infos filtraient qu’il était souffrant !?
    Avez-vous des indications sur ces deux points ?
    Merci par avance !

    • Les relations entre la Russie et la Chine sont essentiellement réglés par les accords de Shangaï et ça se passe plutôt bien. Il y a aussi des manoeuvres militaires communes entre les deux pays.
      Mais c’est surtout la Russie qui était demandeuse et c’est un peu un cadeau que lui a fait la Chine. Si celle-ci continue à se renforcer tandis que la Russie continue à stagner, qu’adviendra-t-il à terme ?

  4. BRAVO pour l’illustration : elle est super !!
    Elle sent la liberté, çà fait du bien…

  5. « La Russie abandonne le dollar » ?

    Les transactions en Russie ne se font pas en roubles, et les transactions internationales se font systématiquement en dollars ? (Notamment avec la Chine et les autres BRICS) Je n’ai pas très bien compris, là, si vous voulez bien détailler.

    Merci.

    • la suprématie du dollar touche à sa fin. La Russie achète de l’or, la Chine aussi. Ces deux pays font tout pour mettre un terme à la dictature économique américaine et pour cela adossent de plus en plus leur monnaie à l’or seul actif qui ne connait pas de passif et qu’on ne peut imprimer ! Souhaitons que l’option 3 soit le but de Poutine pour offrir au Monde une vraie planche de salut. Bonne chance à la Russie chrétienne avec ses valeurs qui devraient être aussi les nôtres pour un avenir meilleur et non le chaos.

    • De plus en plus, la Chine et la Russie essayent de ne plus payer en dollars quand c’est possible, ceci afin de juguler la suprématie du dollar grâce à laquelle ces enculés du « deep state » font ce qu’ils veulent aux quatre coins de la planète. Ils ont bien raison !

    • En tant que « monnaie de reserve » et en tant que « monnaie de transactions ». Deja beaucoup de transactions (petrole et gaz) avec de nombreux pays se font en roubles.

      • Eh oui parce qu’il sera compliqué de spéculer sur le rouble. …et sur la dette russe inexistante. Ça prendra plus de temps pour rééquilibrer les comptes mais la Russie en sortira gagnante. Et les requins de la finance devront changer de territoire. Loin, très loin de la Russie.

      • C’est bien ce qu’il me semblait.

        La Russie n’a donc plus besoin « d’abandonner le dollar », puisque c’est déjà quasiment fait.

        A moins qu’elle n’ait une réserve en dollars ?

  6. Article passionnant ! La survie de la civilisation chrétienne est dans les mains des Russes. Leur chance est de n’avoir pas subi la dégénérescence soixante-huitarde qui a contaminé notre intelligence, notre lucidité, notre éthique, notre courage !
    Poutine n’est pas châtré et nul comme les tyranniques, pedophiles lavettes mondialistes. Je suis prêt à parier que Poutine réussira la reprise en main de son pays et choisira la voie 3, souhaitée par son peuples et tous les peuples occidentaux martyrisés par le mondialisme apatride. Que Dieu inspire et accompagne Vladimir Poutine et l’aide à sauver notre civilisation.

  7. Je sais que Vladimir Vladimirovitch est croyant. La meilleure option serait qu’il demande au Seigneur de l’Univers la meilleure option pour son beau pays. Il sera sûr alors de ne pas faire fausse route.

    • OUI tout a fait, On hallucine que vous puissiez croire tant de betises!! D’abord cette propriete appartient a un oligarque bien connu, Arkady Rotenberg, il l’a lui-meme reconnu. Ensuite toute la video est un montage en 3D, En realite tout est en travaux comme le montre ce reportage (voir la video)
      https://www.vesti.ru/video/2263841

      • Quand bien même cette propriété serait celle de Poutine on ne voit pas où est le malaise. (sauf peut-être celui de l’entretien d’un tel bâtiment) . Cette homme a été le Président de la 2nde ou 1ère puissance mondiale durant plus d’une décennie et a su élever le niveau de vie de ses concitoyens. Il a apporté la stabilité à son pays avec un niveau de chômage faible. Personnellement cela ne me dérange pas que certains soient riches car il n’on pas démérité. Grand bien leur fasse!

    • Navalny a ete condamne ce soir a 3.5 annees de zone, il ira coudre des chaussetes dans le Grand Nord. Il a de plus encore deux dossiers en instruction, il va etre au frais pas mal de temps. Excellent.

  8. option 3 à l’évidence…les russes aiment leur pays et ne vont le saborder comme les pays européens.ou de plus en plus la soit disante « démocratie » qui est en fait remplacée par les dictatures des minorités envahissantes qui veulent nous détruire et nous remplacer ..

  9. l option 3 ! sans hesiter. Merci pour cet article. La Russie est l espoir des hommes. Quand on voit ce qu ils ont fait de la france, on peut que souhaiter a M Poutine succes et reussite dans son entreprise digne et respectable et son combat contre la mafia omo compatible franc maconne…Heureusement que la Russie est la pour rappeler a certains un ordre naturel immuable. En france c est trop tard depuis bien longtemps, et ils ne s en sortiront plus sans aide exterieure certes, mais cest 1autre sujet !

    • Non il n est pas trop tard. Si besoin est Poutine nous aidera. Soyez en sûr.

  10. 4ème voie : nous envahir et nous coloniser pour traquer enfin les terroristes jusque dans les toilettes

    • Pas nous envahir et nous coloniser. Nous aider comme vous dites à les traquer et à les dégommer. ….jusque dans les chiottes avait il dit. Bientôt une grande Alliance Fraternelle Franco Russe. Les Russes sont nos alliés et nos amis.

  11. La Russie a deux problèmes immédiats : son développement économique et sa démographie.
    Sa démographie remonte, mais encore trop lentement.
    Son économie dépend encore beaucoup trop de ses exportations de matières premières ; il faut absolument que la Russie se ré-industrialise et produise, puis exporte, des produits manufacturés de toutes sortes. Actuellement, l’économie russe est une économie de tiers-monde, reposant sur des exportations de pétrole, gaz, matières premières, mais quasiment pas de produits transformés à forte valeur ajoutée. C’est ce qui explique qu’il y ait des oligarques très riches à côté de la grande masse du peuple qui vit chichement.

    Dans l’avenir, le problème de la Russie, ce sera la préservation de sa bonne relation avec la Chine.

    • Votre réflexion est juste, mieux excellente. C’est ce qu’a fait la Chine. Il faut que la Russie soit un pays industriel et novateur. Son armée prouve qu’elle est capable d’innovation. Il faut juste que cela se traduise dans le civil.

  12. Oui. L option 3. Absolument. Après des décennies d un régime communiste qui s est effondré dans les années 90., Vladimir Vladimirovitch Poutine à fait sortir la Russie de l état de glace pour l amener vers l état de grâce. …doucement mais sûrement. Ce ne sera pas le monde parfait. Mais l option 3 est la meilleure pour le grand peuple Russe et nous devons aller dans le sens de l instauration d une grande Alliance Fraternelle Franco Russe. Merci pour cet article Boris. Brillant comme toujours.

    • L’option 3 est la meilleure et la plus désirée, mais la moins réaliste, à moins que la Russie n’accepte de se séparer de nombreuses parties de son territoire, sept de ses républiques sont majoritairement musulmanes et je ne crois pas que ses gens soient disposés à se convertir au christianisme ou se soumettre, sans parler qu’au total plus de 20% des russes sont musulmans et que les chrétiens ne sont que 47%.

  13. Il paraît qu’ après plusieurs mandats Poutine quitterai la présidence et céderait la place à son nouveau 1er ministre Mickaël Michoustine….celui ci un peu plus jeune a déjà une longue carrière politique derrière lui ….mais il paraît aussi que Poutine resterait en coulisse en observateur conseiller….on verra bien ….du cote USA les demoncrates vont échouer mais il y aura une grave crise risquant même une nouvelle guerre de sécession Deja le Texas revendique son indépendance ( c’ est l’ Etat le plus riche)
    Le destin de la Russie est aussi lié à celui du leader occidental : l’ Amerique

  14. En vous lisant, on croirait facilement que la Russie est un pays parfait pour envoyer ses gosses en colonies de vacances. Mais en réalité l’option 2 est le reflet du chemin que suit la Russie depuis la chute de l’URSS. L’économie est au main de quelques milliardaires. Les infrastructures se dégradent par manque de financement, de nombreuses personnes qualifiées ont quitté le pays pour un meilleur salaire à l’étranger. Et la mafia a encore une influence prépondérante sur les activités économiques locales, sans que personnes n’y trouve à redire en haut lieu. Sinon j’ai une question relative à l’humanisme prévu dans les réformes… Kadyrov va recevoir des cours sur le respect des droits de l’homme ?

    • Les quoi? Les « droits de l’homme »? Ce concept qui aura finalement détruit les nations, qui met l’individu au centre et nie le bien commun, l’intérêt général. Vous n’avez donc rien compris.

      • Le bien commun d’une certaine minorité qii envoie les autres au casse pipe, au goulagn ou à la mort. Belle mentalité

      • ((((Les droits de l’homme))))….. L’enculade jacobine à l’adresse des veaux issus de l’éducation nationale!

    • JC les droits de l’homme c’était notre soft power. Tout le monde les a récupérés en Occident, notamment les américains pour en faire une arme géopolitique, lancer des guerres, … Nos droits de l’homme nous les avons nous mêmes dévoyés en participant à cela ou en laissant faire. Par ailleurs, c’est une vision ethno centrée. Tout le monde ne raisonne pas en ces termes. L’Occident quel que soit son champion n’est ni « le défenseur du monde libre » ni le phare du monde. Chacun défend ses intérêts nationaux a minima ceux de ses élites. D’ailleurs vous avez aussi les droits de l’homme islamiques. Pourquoi les nôtres plutôt que les leurs ? Chacun voit en définitive midi à sa porte. Un peu de lucidité svp.

      • Non les américains ont déclaré des guerres contre le terrorisme et ont ajouté qu’ils allaient amener les droits de l’homme (version déclaration universelle de 1948) aux pays libérés. Le résultat on a vu n’est pas brillant, mais passons. Le problème, c’est que selon l’auteur, la Russie a des leçons à donner à la France, que ce soit dans le domaine sanitaire ou économique. Ça passe bien pour desbgens n’y aillant jamais mis les pieds. La réalité est toute différente.

        • Ça je suis d’accord. La Russie pays modèle ? Il faut être aveugle pour y croire. Même l’article évoque la corruption endémique qui règne dans ce pays de crève la dalle. La Russie reste un pays du tiers monde dirigé par un autocrate qui, toujours selon Karpov, ne s’intéresse pas à son peuple. Par contre, vous vous fourvoyez sur les américains. Ils n’ont jamais amené la démocratie ou les droits de l’homme nulle part car cela ne peut s’imposer que par les peuples et pas par un agent étranger. Leur interventionnisme n’a été justifié que par leurs intérêts bien compris, comme toutes les nations à vrai dire. Quant au terrorisme, ils l’ont eux même régulièrement armé puis ont cherché à le manipuler.

          • Les américains ont essayé de faire de la pub sur le sujet, mais à part renverser le régime en Irak et en Afghanistan, ils n’ont pas du tout amélioré la situation locale. Il ne faut pas oublier que les américains ont financé les Talibans et les wahabites par peur de voir le communisme se répendre au moyen Orient. Le résultat on le connait.

  15. le problème de la Russie, c’est son futur choix d’aller ou non ,vers la Chine face à la décrépitude de l’Occident et au refus de l’Europe de l’intégrer dans un vaste ensemble des Nations de l’Atlantique à l’Oural.

  16. Tôt ou tard il y aura un conflit majeur entre les belliqueux yankees islamo-progressistes et la sainte Russie.
    J’avais lu il y a quelques années que Vladimir avait pointé des missiles nucléaires sur Londres, Paris et Berlin. Peut-etre aussi sur quelques villes yankees comme New-York et Los Angeles.
    Ce qui signifie qu’il vaut mieux ne pas le titiller !….
    Tiens au fait, si toute la planete explosait, ça en serait fini du pseudo covid, non ?
    Ca ne serait pas mieux que des vaccins malsains ?

  17. Une grande majorité de Français aimerait avoir un Poutine plutôt qu’un Macron. Poutine respecte son pays, son peuple et fait tout pour que les requins occidentaux cessent de tourner autour.
    Ce qui se passe aujourd’hui est la suite de ce qui s’est passé en Serbie, en Ukraine et dans tous ces pays « aux révolutions » de couleurs. Une entreprise de démolition de l’ordre établi par les pays durant les siècles passés.
    Quand on regarde ce qui se passe en France, on espère que d’autres peuples sauront le comprendre et éviter notre terrible sort.
    Nous populistes Français, nous regardons la Russie et pensons que le soleil se lève bien à l’Est. Même si tout n’est pas parfait, j’aimerai retrouver comme les Russes, la fierté d’être Français. Ce bien qui m’a été volé.

    • Bravo et entièrement d’accord avec vous …j’aime ce pays ..et ses traditions …les russes ont de la chance …leur président est un grand …

    • Notre seul espoir de voir se réveiller les français avant qu’il ne soit trop tard, et heureusement c’est bien parti, sera de voir la Belgique 58e pays musulman !
      ça y’est : à Bruxelles il y’a plus de muz que de belges !

  18. je valide la troisième option:
    « Renaissance de la civilisation orthodoxe russe et de l’Empire russe » contre décadence.
    le mondialisme,l’islam, la franc-maçonnerie sont des fléaux à combattre !

  19. L’option 3 c’est de science-fiction, renaissance chrétienne alors que tout comme la France la Russie est gangrénée par l’islam et que le point de non-retour a été atteint. On a cru un moment que Poutine pourrait écarter le virus islamique après avoir maté le fanatisme Tchétchène et réagi sans états d’âme au Théâtre de Moscou et à Beslan, mais la seule chose qu’il a réussi à faire c’est d’ouvrir plus de portes à ces intolérants et a accélérer l’infection, qui continue bon train, la Russie est condamnée à continuer telle quelle, elle nous a habitué à des grands chamboulements par le passé, on sait qu’un un bon nombre de régions n’attendent que ça pour se séparer et émietter le territoire, alors les russes mieux vaut ne rien changer.

    • la seule différence avec la RAnce est que l’islamisation du pays ne se fera pas en douceur ! les russes c’est pas les français grandes gueules avec rien dans le froc!
      les français parlent , parlent, parlent et font des lois, des lois ,des lois jamais appliquées ce qui entrainent des réunions où l’on parle, parle , parle et qui entrainent d’autres lois, lois, lois qui ne seront pas plus appliquées qui entraineront des créations de comités où l’on parle parle , parle.
      en Russie on parle peu : on agit !
      d’ailleurs les muz ne la ramènent pas dans ce pays et obéissent aux lois!
      Bref , finalement le problème n’est pas l’islam mais le gouvernement !
      on ne supprimera jamais l’islam mais on peut changer de gouvernement (certainement pas par le vote qui est truqué mais par une bonne révolution)

    • Vous avez tort. Meme si les musulmans sont nombreux, ils ne sont pas a des postes importants. L’eglise chretienne tient les renes du cote de la religion, et a ses entrees TRES puissantes au gouvernement. Pas l’islam. On parle de Kadyrov, lui c’est le dictateur utile. Le jour ou il ne sera plus utile, il sera degage vite fait. Vous ne savez pas comment les Services (ceux qui ONT le Pouvoir) le considerent… et attendent le bon moment. Donc l’option 3 EST possible.

  20. L’option 2 est visible aujourd’hui : les méga-yachts des oligarques sont de plus en plus grands, la vie des milliardaires russes sur la côte d’Azur est bruyante et insultante pour le commun des mortels.
    Alors le Président Vladimir Poutine n’a plus que l’option 3 et il a intérêt d’être ferme.
    J’espère qu’il réussira. Que la chute du Président Trump lui serve de leçon.

  21. On parle trop souvent de la Russie victime de la politique mondialiste, mais son voisin chinois manipule tout le monde y compris les américains, donc sachant qu’ils tentent depuis la nuit des temps de grignoter le terrain de la Russie, on peut y voir aussi l’influence du PCC, tout aussi mondialiste, par l’intermédiaire de ses populations asiatiques.

  22. Il faut dans votre troisième hypothèse ajouter cet élément essentiel : la Russie doit être terre d’accueil pour tous les patriotes, opposants au mondialisme et persécutés pour cela. La menace se précise sérieusement en France avec la tentative actuelle de dissolution de Génération Identitaire. Mais évidemment, il faut que l’économie intérieure de la Russie soit en meilleure santé.
    La Russie doit se constituer comme l’alternative à la tentative actuelle de créer l’Etat mondial unique.

    • Franchement, voir l’etat de soumission des francais (par exemple) a leurs dictateurs fait hesiter a leur accorder un accueil preferentiel…

      • Mais vous-même, n’êtes vous pas soumis à votre président ?
        En outre, j’ai parlé des patriotes persécutés, donc pas des soumis au mondialisme.
        L’union fait la force et la Russie ne peut se permettre de faire la fine bouche, sinon, ne risque-t-elle pas la prise en tenaille entre la Chine d’un côté, l’Europe et les USA de l’autre ?
        Vous avez besoin désespérément de sang neuf.
        Mais si vous voulez de vigoureux étalons, alors en effet, mieux vaut vous tourner vers l’Afrique qui vous fournira gratuitement.

    • Merci. Je l ai évoqué il y a quelques jours. Ça me conforte encore plus dans mes positions. Je suis Français Patriote et Pro Russe. C est la meilleure alliance possible pour l avenir.

  23. Option 4. La Russie détient de très grandes richesses en son sol qui sont très bien exploitées. Le problème de la Russie c’est son industrie vieillissante, ses oligarques miliardaires et sa mafia. Il lui faut se reindustialiser dans les nouvelles technologies de pointe surtout car elle a de grands atouts pour. Éviter la fuite des cerveaux qui partent en Occident , se rapprocher de l’Ouest (Europe, États-Unis) et prendre du recul vis à vis de la Chine. Elle peut s’en tirer bien mais elle a du travail à accomplir.
    La Russie n’est pas encore idyllique Kastratrov’ mais elle pourrait bien le devenir. On lui souhaite vivement.

    • D’accord, mais une remarque au sujet du rapprochement avec l’Ouest : elle l’a tenté, dès les années 90 et depuis, mais à chaque fois sans aucun succès. On (Washington et Bruxelles) lui a littéralement fermé la porte au nez.
      Et c’est ce qui explique son rapprochement avec la Chine : la Russie n’a pas eu le choix, et ce n’est pas de sa faute !

      • @Stentor : là vous déformez l ‘ Histoire , c ‘ est l ‘ inverse qui s ‘ est produit !! C ‘ est l ‘ Occident qui a sorti ce pays de la merde : le FMI a prêté des milliards de dollars pour redresser l ‘ économie de la Russie , ce sont les compagnie pétrolières occidentales qui ont modernisé l ‘ industrie pétro-gazière , devenue la poule aux œufs d ‘ or de Poutine , des dizaines de milliers d ‘ entreprises occidentales et asiatiques ont investit en Russie , le G7 a été élargit à G8 , la Russie a rejoint le G20 , de nombreux accords ont été conclus : commerciaux , scientifiques , artistiques , et même militaires …. Puis il y a eu 2014 !!

  24. La Russie devient progressivement vassale de la Chine. Bref, son avenir est plus que limite ! Et puis en intervenant au tout dernier moment dans la guerre entre L’Azerbaidjan et l’Armenie, votre Poutine cher Karpov, s’est comporte comme une vrai saloperie tout cela parce que ses copains a Erevan avaient ete evinces. Mais il s’est egalement comporte comme un fieffe imbecile ne comprenant meme pas qu’il faisait le jeu d’Erdogan et d’Alyev c’est a dire de leur volonte d’aneantir le dar al harb dans le coin. En Tchetchenie il se fait avoir jusqu’au fond par Kadyrov qui a instaure un veritable regime islamiste. Fini pour moi le modele Poutine qui n’est avec ses copains qu’une maffia qui a usurpe comme ses predecesseurs bolcheviques, le pouvoir. On est nul en France mais la Russie de Poutine …

    • Heureusement que depuis votre divan vous etes si bien informe que vous pouvez nous faire beneficier de vos analyses )))))))))))

      • Moi je ne suis pas un inconditionnel baveux. Je regarde de mon divan la realite et la realite concernant l’Armenie est que Poutine a ete une vraie saloperie lui. Si vous avez un minimum d’honnetete intellectuelle, reconnaissez cette verite.

    • En fait, Poutine que les merdias occidentaux présentent comme un dictateur et une sombre brute, n’est pas un foudre de guerre.
      Poutine n’avait déjà pas réagi pour aider la Serbie, il est resté l’arme au pied quand ça chauffait en Ukraine et son intervention en Arménie n’a permis que de sauver les meubles. Et le règlement du conflit tchétchène n’a peut-être été lui aussi qu’une demi-mesure.
      Mais pour autant, Poutine qui doit dissiper l’image de pays soviétique et dictatorial qui colle encore à la Russie, et qui est sans arrêt sous le feu des merdias, pouvait-il se permettre de frapper plus fort ?

      • @Stentor : Ukraine : il aurait dû annexer purement et simplement ce pays ?? La Tchétchénie jouit d ‘ une autonomie certaine , mais fait toujours partie de la Fédération de Russie ; l ‘ apparence est sauvée !!

  25. Désormais, plus aucun pays se définissant comme « démocratique » ne peut se prévaloir d’être un modèle du genre. Même la France avec sa célèbre devise « Liberté » contestée dans sa face de l’expression, « Égalité », battue en brèche par le maintien des classes sociales, riches, moyennes, avec en outre, distinction des moyennes hautes, intermédiaires ou basses, « Fraternité », par la persistance de l’individualisme, chacun pour soi.

    Occasion pour rappeler que la Révolution française de 1789 a été essentiellement une révolution de classe, la bourgeoisie, voulant prendre la place de la noblesse, et balayer l’Ancien régime qui s’était pourtant bien préoccupé du « bon peuple » selon les mesures en vigueur à son époque.

  26. pays les plus riches et paisibles en europe norvege finlande danemark liechtenstein 25 ANNEES DE PROVISIONS D AVANCE POUR LE BUDGET ZERO DETTE IMITER LA PRINCIPAUTE et pour les chretiens faux les massacres entre chretiens et autres historiques de plus religion inventee par un juif philon d alexandrie jesus marie personnages de fiction bbet pour l empire russe a oublier pays de paysans aucune technologie la technologie futuriste sera et est offerte par systeme trappist voir char invisible polonais bientot armement tirs magnetiques au plasma sinon voir blob spores de champignon bioluminescent carnivore repandu dans l atmosphere tue toute vie biensur programme pour un court laps de temps progression fulgurante externe interne ultra resistant

      • Y’a parfois d’authentiques dingues sur nos réseaux, incapables d’aligner deux paroles cohérentes. Mais bon, au moins chez les Gauchistes, plus ils sont fous plus ils sont promus.

      • Boris, je te rassure, je suis français et je ne comprends pas plus que toi le charabia ci-dessus !!

    • Tauceti
      Il faut vite retourner au CP et en CM1 pour apprendre à s’exprimer correctement.. Boris Karpov, étranger ne comprend rien a ce charabia
      gloubi goulba… Qu’il se rassure, moi-même Français de souche suis dans le même cas. Grammaire ..Au secours..

    • Et, en français, ça veut dire quoi ?

      Dîtes-le en anglais, enfin si vous maîtrisez bien mieux cette langue-là !!!

      Parce que, là, ça fait « traduction gogol » et en pire en plus !!!

  27. La Russie avance dans la bonne direction
    la réforme de la constitution (qui l’a lue?), a été validée lors d’un vote par le peuple russe à une large majorité !
    Poutine sait ce qu’il fait…………….

  28. Quand on a vu dans les immenses escaliers roulants du métro de Moscou les voyageurs chanter en choeur « Katioucha » pour l’anniversaire de la victoire (le 9 mai en Russie), on augure bien de l’avenir du pays ! Bon vent à la Russie, всего доброго !

Les commentaires sont fermés.