30.000 médecins sans conflit d’intérêt réclament le retour à la normale

Faut-il croire des collectifs de médecins unifiés en un grand groupe de 30.000 docteurs ou bien la dizaine d’abonnés aux grandes chaînes comme Lacombe, Marty, Blachier et quelques autres, Axel Kahn responsable de la ligue du cancer (dont les 500 morts par jour n’ont pas le même intérêt, semble-t-il), médecins ou biologistes, épidémiologistes, médecins de santé publique ou « scientifiques » (définition à revoir) passant tous pour des « docteurs » sans voir de près de vrais patients pour la plupart d’entre eux ? Qui les a élus ? Personne ! Quelle légitimité ? Il faut que cette imposture de pseudo-« sachants » cesse et que les patients ou citoyens inquiets puissent se tourner pour s’informer ou se traiter vers les médecins fidèles au serment d’Hippocrate. Il en reste, beaucoup, c’est la formule d’espoir du jour.

À cette occasion, demandons-nous quelle est la légitimité de ces gens-là présents matin et soir sur les plateaux de télé pour donner des consignes, nourrir les peurs et la panique en rapportant de faux chiffres choisis par le gouvernement où l’on mêle sans aucune pudeur malades du covid de plus en plus rares (mais mélangés avec les infections pulmonaires bactériennes secondaires au masque), malades hospitalisés pour appendicite ou infarctus avec un test PCR positif (faux comme vous le savez déjà tous, des asymptomatiques à test positif dont même l’OMS maintenant reconnaît l’absence de significations).

Les chiffres de patients sont faux, tant pour les hospitalisés que pour les décédés, que pour les testés positifs. All is fake !

Sur mon site www.docteurnicoledelepine j’ai partagé un beau bilan d’Alain Tortosa sur les chiffres faux et leur interprétation encore plus perverse.

Une épidémie, des asymptomatiques, des hospitalisations, des réanimations, des maths, de la physique et de la malhonnêteté intellectuelle assumée.

« En tant que mathématicien, je pourrais vous dire que le risque de décéder du Covid pour une personne en bonne santé de moins de 30 ans est donc de UN sur 3,1 millions.
Mais il y a 1,7 fois plus de décès par an en France de personnes jeunes tuées par la foudre, que de
décès chez les moins de 30 ans en bonne santé (5) !
Ils ont ainsi plus de risque de mourir de la foudre que du Covid !
Je voudrais aussi rajouter qu‘il y a 10 fois plus de jeunes qui décèdent par an en s’étouffant lors d’un
repas que de morts du Covid ».

OU directement sur le lien

https://7milliards.fr/tortosa20210131-asymptomatiques-perversion-chiffres.pdf

Ainsi, réjouissons-nous, les vrais médecins se réunissent enfin, quasiment dans la clandestinité, mais nous partagent leurs réunions via vidéos, y compris en direct, et nous donnent les conclusions de leurs cogitations sous forme d’un tableau sur Twitter des préconisations de traitements précoces pour les symptomatiques. Suivez-les et pourrez assister en direct à la prochaine réunion.

Visitez les sites Laissons les médecins prescrire (stopcovid19.today), imprimez le résumé COVID-19 – EN 10 POINTS INDISCUTABLES

https://stopcovid19.today/

Étude clinique et thérapeutique du collectif « COVID-19 Laissons les médecins prescrire » Rapport en français : https://stopcovid19.today/wpcontent/uploads/2020/04/COVID_19_RAPPORT_ETUDE_RETROSPECTIVE_CLINIQUE_ET_THERAPEUTIQUE_200430.pdf

Publication internationale :

https://www.journalajmah.com/index.php/AJMAH/article/view/30224

Et donnez-le à vos généralistes s’ils ne le connaissent pas, affichez-le dans les cabinets paramédicaux et distribuez à vos amis et connaissances qui entrouvrent les oreilles. Imprimez des tracts pour les boîtes aux lettres et la sortie du métro, à l’ancienne, pour toucher enfin les intoxiqués de BFM TV.

« Le collectif de médecins #COVID19-LaissonsLesMédecinsPrescrire, après avoir réclamé en mars 2020 la liberté d’auto-prescription de l’hydroxychloroquine associée à l’azithromycine, sous stricte surveillance médicale, dans le but de réaliser une étude observationnelle rigoureuse portant sur plusieurs milliers de médecins français volontaires infectés par le Covid-19, veille à ce que la médecine ne soit pas utilisée aujourd’hui comme alibi pour maltraiter les populations.

https://stopcovid19.today/

Combien de morts inutiles pour refus de soins sous ordre gouvernemental et aggravés par les euthanasies par Rivotril qui se poursuivent et aujourd’hui par l’inoculation de vaccins peu et mal testés à des vieillards de 110 ; 105 ou 107 ans qui ont l’impolitesse de mourir dans les quelques jours suivants.

Résistants au monde des deux guerres mondiales, ils n’ont pas plié sous le covid, mais sous le vaccin. Quelle honte, comment les familles supportent-elles cela, à moins qu’ils soient trop vieux pour en avoir encore…

Vous pouvez aussi suivre ces médecins résistants de plus en plus nombreux à résister ouvertement (après, pour beaucoup, avoir soigné discrètement leurs patients par antibiothérapie ou médicament antigaleux dans le silence sur Reinfocovid).

Abonnez-vous à Reinfocovid Le Collectif Réinfo Covid – Un éclairage différent et nécessaire qui publie de nouvelles vidéos chaque semaine et de nombreuses mises au point.

Et, heureusement, de nombreux sites partagent maintenant l’existence de ce collectif comme ici, avec ce coq symbolique !

« 30.000 médecins français s’organisent, réclamant le retour à la normale

Chères lectrices, chers lecteurs,

Enfin, la résistance du coq gaulois s’organise contre la dictature sanitaire assassine. 30’000 médecins (1/3 des médecins du pays) sans conflit d’intérêts se sont organisés le 09.01.21 dans le collectif de coordination Santé Libre. Ecoutez le 2ème débat de leur comité, réuni le 31.01.21 (1 h 26′) :

 

Cela vaut la peine, de voir ces hommes et femmes qui ont l’audace de se présenter sans masques !

Avec mes compliments, Gerhard ULRICH

Pour constater s’il y a oui ou non une pandémie, il suffit de vérifier les statistiques globales des décès. L’année passée, j’ai trouvé aisément ces informations sur le site de l’OMS. Aujourd’hui, je ne réussis plus à accéder à ces données. Au lieu de statistiques sur le total des décès dans le monde en 2020, on tombe sur une multitude d’informations, renseignant sur les causes des morts, etc.
Est-ce que quelqu’un peut me répondre, combien de décès sont survenus dans le monde entier en 2020 ?

Et sachez aussi que de multiples collectifs internationaux existent et se renforcent chaque jour. Médecins biologistes, avocats juristes se réunissent chaque semaine par vidéo conférence et échangent quotidiennement sur l’avancée des connaissances, mais aussi des plaintes en cours et de leurs résultats qui avancent bien même si ce n’est jamais assez vite.

Procédures internationales en cours sur le TEST PCR contre fabricants et politiques

VOICI LE TABLEAU PARTAGÉ DE LAISSONS-LES PRESCRIRE ET DU COLLECTIF DES 30000. Qu’on ne vous dise plus qu’il n’existe pas de traitement !

Nicole Delépine

image_pdfimage_print