300.000 soignants non vaccinés : Macron a perdu la guerre de la contrainte

Ce n’est pas la fin. Ce n’est même pas le commencement de la fin. Mais, c’est peut-être la fin du commencement.” Churchill à propos de la bataille de Stalingrad

Trois mille soignants sont suspendus en ce 16 septembre, dans un système de santé déjà exsangue depuis deux décennies au moins. Peu importe, puisque certains hôpitaux ou services n’hésitent pas à renvoyer des malades en chimiothérapie ou des parturientes pour absence de passe sanitaire, dont chacun a compris qu’il n’avait de sanitaire que le nom.  Et la suppression continue des lits depuis 2020 a démontré pour les plus naïfs que le but du pouvoir n’était pas de soigner (interdiction des traitements précoces efficaces, euthanasie déguisée au Rivotril dans les EHPAD etc..) mais bien de soumettre le peuple au contrôle numérique via la mise en condition par la vaccination et le pass de moins en moins sanitaire et de plus en plus totalitaire.

LE STALINGRAD DU POUVOIR

La médecine d’Hippocrate agonise, et la question est de savoir quand on va la mettre en réanimation et lui donner les traitements précoces efficaces … Mais est-ce une victoire du pouvoir ou bien un Stalingrad de Emmanuel Macron quand on sait qu’environ 300 000 soignants ont résisté au harcèlement, aux menaces, aux intimidations de leur hiérarchie, des ARS et de la sécurité sociale, et pire peut-être aux pleurs de leur famille, inquiète des conséquences en particulier financières d’un licenciement sans indemnité de chômage, ni aides sociales ni rien… « On va se retrouver à la rue ».

Comme l’explique clairement le Dr Eric Menat dans une interview coup de gueule du soir de cette Bérézina du pouvoir, un étranger qui arrive en France reçoit rapidement entre 1500 et 2000 euros, et il ne le remet pas en cause le moins du monde mais souhaiterait que l’aide-soignante qui gagne à tout casser 1500 euros par mois et n’a donc pas d’avance sur ses comptes, ne se retrouve pas SDF faute de salaire mais aussi interdiction d’autre travail et absence d’indemnité y compris de logement.

Comment accepter cette discrimination sordide entre citoyens ?

Eric Verhaeghe comme souvent nous remonte le moral dans sa tribune du 15 Septembre 2021 dans le courrier des Stratèges : « c’est démangeant d’établir une corrélation entre ce coup de pouce aux profits et les immenses besoins de financement de la campagne électorale qui s’ouvre, même si aujourd’hui aucun élément factuel sérieux ne permet d’étayer ce soupçon. Les communiqués officiels sur l’issue de cette bataille sont évidemment triomphalistes sous la plume du gouvernement. En réalité, Macron a perdu la première manche, et il le sait ».

« Cette campagne, portée par de très puissants intérêts industriels trouvent dans la Commission Européenne une écoute très attentive. Ces intérêts sont à la fois ceux des laboratoires pharmaceutiques, mais aussi ceux de l’industrie numérique et en particulier  sa branche spécialisée dans la surveillance numérique des populations, la reconnaissance faciale, la recherche des citoyens (tracking), l’identité numérique dont le passe dit sanitaire est le modèle »

Pour Eric Verhaeghe l’idée de la bulle du pouvoir renfermée sur elle-même, à cent lieues de la vraie vie des villes et des campagnes, est qu’elle a déjà gagnée.

A contrario les combattants pour la liberté du samedi sont convaincus qu’ils ont déjà perdu !  Ces analyses sont aussi fausses l’une que l’autre et nous partageons cet avis.

Comme nous avait averti Emmanuel Macron en mars 2020, il s’agit d’une guerre dont les racines sont déjà anciennes, (voir les nombreuses vidéos des défenseurs de l’eugénisme et de la société du tout numérique de Attali à Bill Gates en passant par Laurent Alexandre, par exemple).

L’actualité doit nous rassurer sur l’avenir

« Il n’y aura par conséquent aucune victoire-éclair, ni d’un côté ni de l’autre. Il y aura un long combat. Il faut s’y préparer. »

Les médias complices des adorateurs du Great reset ont réussi à réduire le débat (qui n’a jamais lieu) sur l’opportunité de la vaccination et du pass et à le réduire à une bataille rangée entre provax et les citoyens prudents qualifiés d’antivax.

 « Dans la durée, l’enjeu mondialisé du passe sanitaire est bien la projection de l’Occident dans une logique de crédit social à la chinoise, et dans une numérisation de l’identité couplée au contact tracking et à la surveillance généralisée. L’Etat veut désormais tout savoir de vous, de vos amis, de vos lieux préférés, de votre emploi du temps, sans que vous n’en preniez ombrage. Votre servitude doit devenir un motif de fierté » nous explique Eric Verhaeghe.

Finalement les générations jeunes ou encore jeunes, nés après 1968, qui ont vécu en bisounours, dans la pensée unique sans grande conscience de ses dangers découvrent un monde inimaginable. Parfois les parents et grands-parents avaient évoqué la seconde guerre mondiale, et l’extermination des Juifs dont certains étaient restés en Allemagne lors de la montée du nazisme car ils ne pouvaient croire aux horreurs que d’autres, plus clairvoyants, pressentaient.

Ils découvrent comme le dit joliment Eric Verhaeghe.

« que la démocratie peut finir brutalement et se transformer en dystopie, lorsque sa conduite est abandonnée à une caste de petits marquis soudoyés par quelques grands possédants. La démocratie est comme une orchidée : elle est fragile, au fond, et demande une attention de tous les instants, quand on croyait qu’elle était immortelle. »

LA FORCE INTERIEURE INSOUPCONNEE EN NOUS 

Et là il nous explique la force intérieure que beaucoup auront découvert dans les nuits d’angoisse et d’hésitations et finalement « ont laissé leur volonté de liberté s’affirmer malgré la pression collective. Ils assument d’être mis au ban de la société pour rester eux-mêmes.

Cette force-là, ce n’est pas en temps de paix, en temps de bonheur, qu’on la découvre en soi. Et il faut ici remercier Macron d’avoir permis à des millions de Français de découvrir qu’ils pouvaient aller loin, très loin, dans les ressources intérieures, dans la souffrance, pour affirmer leur volonté et pour résister ». 

L’électrochoc du 12 juillet a produit un formidable réveil de la volonté et la volonté est ce qui a toujours sauvé et sauvera à nouveau l’Occident. Organiser la sécession pour se protéger de la Caste en commençant par une sécession psychique. »

 LA TRAGEDIE ACTUELLE COUPLEE A LA RESISTANCE

La limite du supportable a-t-elle été atteinte ? Comme pour mon père, entré en résistance et le maquis lorsque les mesures de l’occupant avaient dépassé le supportable.

Partout, des soignants ont démissionné, parfois par centaines (on parle de 300 démissions au CHU de Strasbourg), avant d’être suspendus. 450 soignants seraient suspendus à Nice.

Les arrêts-maladie ont explosé partout avec de nombreuses fermetures de service, des urgences, itératives, intermittentes.

Partout, l’obligation vaccinale a clivé et traumatisé des équipes déjà fortement secouées par des mois de COVID et surtout de faux covid et d’interdiction de soigner, de prendre en charge des malades non-covid devant des lits obstinément vides.

Les soignants ont ensuite vu arriver les malades du vaccin, AVC, infarctus, embolies pulmonaires, thromboses etc. avec interdiction d’en parler à l’extérieur sous peine de sanction.  Ils ont été aux premières loges pour évaluer les conséquences morbides de ces faux vaccins qu’on leur impose, d’où les refus, les dépressions, les démissions, les suicides etc…

Quant aux résidences pour personnes âgées, qui vivent un vrai désastre, les familles ne tarderont pas à voir les effets ? Où est passé le respect de la personne humaine dans ces lieux qui n’étaient pas des prisons mais sont devenus des lieux d’enfermement pire que les prisons. Rappelons-nous à quel point les résidents sont contraints à l’injection dangereuse car refus signifie isolement dans la chambre, interdiction de visites et de vie commune etc.… les capos se révèlent vite dans ces périodes de guerre, comme les héros à l’opposé.  Dans les prisons, le refus est accepté car les détenus ne sont pas des cobayes le ministre de la justice l’a dit… Mais les vieux, pas de problème ?

Et chaque jour, le pouvoir en rajoute comme aujourd’hui ces mesures propres à la Nouvelle Calédonie

« Épouvante de l’obligation vaccinale covid en Nouvelle-Calédonie : les trisomiques, les obèses ou les personnes souffrant d’un cancer auront une amende de 175 000 francs (1470 euros) si non vaccinés ! Affreux et scabreux ! Notre combat n’est pas que politique, il est humain ! »[2]

 Mais la résistance continue

Des centaines de personnes rassemblés devant l’ARS de #Montpellier, contre l’obligation vaccinale pour le personnel soignant. Ils avaient jusqu’à aujourd’hui pour avoir au moins une première dose du vaccin. Autrement, leur contrat de travail sera suspendu.

https://twitter.com/i/status/1438089713747955714 

Et devant l’hôpital de Besançon.

https://twitter.com/i/status/1438148297059966979

Devant l’ARS DU VAUCLUSE à Avignon

https://twitter.com/i/status/1438139287892074497

 Chaîne humaine autour du ministère de la Santé en soutien aux soignants soumis à l’obligation vaccinale.

Une action parmi les centaines d’actions en #France pour défendre la #Liberté de soins & #prescription et dénoncer la Dictature Sanitaire.

Aucun rationnel médical.

Poursuivons, le Droit, l’Humain sont de notre côté, les consciences se réveillent.

Nicole Delépine

[1] https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/09/15/pourquoi-macron-a-dores-et-deja-perdu-la-bataille-de-lobligation-vaccinale-pour-les-soignants/?

[2] Tweet de Florian Philippot

image_pdf
0
0

60 Commentaires

  1. on peut faire mieux; 10 soignants non vaccinés, macron a perdu la guerre de la contrainte

    • C’est une Dictature et pas autre chose ! Même en maladie avec une main cassée et absent pour 3 mois, je dois me faire piquer quand même alors que je ne peux revenir que le 13 Décembre !!!!

    • C’est scandaleux de voir ça. Ca n’est pas NOTRE argent, l’argent de NOS impôts qui payent les hôpitaux ? Hôpitaux dont aujourd’hui Macron / Attali / Véran en ferment les portes aux français. Il y a là une nouvelle forme de MISE EN DANGER volontaire d’autrui en refoulant les malades, article du code pénal 223-1, en leur interdisant l’entrée dans l’hôpital.

  2. Pour continuer à exercer, tous les professionnels de santé ont l’obligation de recevoir au moins une injection de vaccin contre le coronavirus avant ce mercredi 15 septembre. Au 15 octobre, chaque soignant devra justifier d’un schéma vaccinal complet de deux doses.
    Donc Mme Delépine, attendez le 15 octobre avant de conclure que  » Macron a perdu la guerre de la contrainte « 

  3. C’est rigolo, cette rangée de patates avenue Duquesne devant le ministère.
    On dirait qu’ils poussent.

  4. « les capos se révèlent vite dans ces périodes de guerre, comme les héros à l’opposé »

    « en Nouvelle-Calédonie : les trisomiques, les obèses ou les personnes souffrant d’un cancer auront une amende de 175 000 francs (1470 euros) si non vaccinés ! »

    Jusque la, la comparaison était la juste avec le communisme et son idéologie inversant la réalité (jusqu’à effondrement sous les contradictions), mais maintenant, c’est celle avec les excès du nazisme que c’est frappant.

  5. Bonjour , supprimer les salaires du personnel médical , c’est une honte , micron tout comme varan préfère payez des gens venus d’ailleurs , plutôt que de s’occuper de nos Français qui eux travaillent dure , je me demande ce qu’est devenu mon pays ( des laisser pour compte ? parce que c’est nous les Français que micron abandonne au profit de personnes d’assistés ) aider d’accord , mais pas à vie comme il le fait . Donner 100 Euros pour aider qui ? des personnes dans le besoin ? quel besoin , la plus part d’entres eux , gagne davantage que les travailleurs qui eux se lèvent le matin pour aller bosser et non pas rester au lit en attendant que cela tombe tout seul .N’oubliez pas que la France n’est pas un puit sans fond , la France en ce moment est en train de couler

  6. il y a une pénurie énorme d’infirmers et infirmières et macron se mettrait à licencier, impensable, c’est un énorme mensonge.
    Trouver un infirmier en ville, même à Paris relève de la gageure, effectivement quand on est payé même pas 10 € avec déplacement pour une piqûre d’insuline, ça fait réfléchir.
    Alors NON, il n’y a pas de licenciements c’est une quasi certitude !
    De toutes façons, comment croire cette bande de trouillards incapables !

  7. On parle du déclin du pays ? Depuis trop de temps c’est le club qui gouverne notre France ! Le fond est touché mais pas coulé ! Si le petit dictateur reste, alors non seulement le fond sera touché et les murs aussi ! Facho ? Ça va pas non ! 😇

  8. Pendant que Macron/ Attali / Véran sous un immonde chantage à la vaccination font interdire toutes prestations financiers à ces gens, il faut savoir que la fraude aux prestations sociales est de 50 MILLIARDS d’euros / an sous Macron. Qu’il y a 5 MILLIONS de fraudeurs dont on pourrait FACILEMENT arrêter les fraudes si Macron et sa clique le voulaient !!! Deux couples de roumains ont réussis à empocher 1 MILLION 200 000 euros d’allocs en déclarant 1 200 grossesses. Qu’il y a 3 personnes qui ont plus de 128 ans et pas loin de 300 qui ont plus de 120 ans et qui touchent leur retraite. Regardez la vidéo de Charles Prats, il vient de publier un livre  » Le cartel des fraudes  » Voilà ce qui se passe en France pendant QUE Macron et toute sa clique ne sont que REPRESAILLES sur le peuple gaulois !!!

    • J’ai fait une erreur ça n’est 1 200 MAIS 12 000 déclarations de grossesses, plus c’est gros plus ça passe !!!

    • J’ai été trop vite à rectifier cela à rapporté aux deux couples, 1 million 700 000 euros d’allocs en tout genres pour 1 200 déclarations de grossesses.

    • Et les criminels qui nous dirigent le savent parfaitement, n’en ignorent aucun aspect.
      Ce sont des criminels car tout cela est délibéré de toute évidence.

  9. heu 3000 ? vraiment ?

    véran affirme donc que cela ne gênera pas mais c’est bizarre je lis partout qu’ils sont 300 000 à ne pas s’être fait injecter le poison mortel de pfizer !

    rien que dans un chu de NICE 450 personnes ont été mises à pied

    https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/09/15/obligation-vaccinale-des-soignants-premieres-suspensions-de-contrat-en-france_6094798_3244.html

    macron divise par 30 le nombre de manifestants
    et véran par 100 le nombre potentiel de mises à pied !

    je crois que c’est rocco sifrédi qui a dit : plus c’est gros mieux ça passe !

    • Bernard et le pire c’est qu’ils nous annonces les journaleux que le Macron est en téte dans les sondages pour un deuxiéme mandat,mensonge.

    • bernard
      Citation dans votre source :
       » Au centre hospitalo-universitaire (CHU) de Nice, la suspension des contrats de 450 membres du personnel a été annoncée, mercredi, selon Nice-Matin. L’établissement compte plus de 7 000 salariés – dont 95 % sont entièrement vaccinés. « Il est en effet de notre responsabilité d’employeur de protéger nos professionnels et de notre devoir d’établissement de santé de protéger l’ensemble de nos patients », a déclaré la direction de l’hôpital Pasteur au journal, mardi. « 

  10. Il faut savoir aussi qu’un room qui prend la N. F. peut recevoir jusqu’à 40 000 euros car il reçoit le montant des allocations calculées depuis le jour de sa demande !!! Les mêmes par un moment touchaient jusqu’à 10 000 euros / personne pour retourner en Roumanie. Inutile de dire qu’ils revenaient 6 mois plus tard avec toute la famille. En 2019, 300 d’entre eux sont arrivés à Strasbourg pour faire une demande d’allocs, les fonctionnaires ont sortis des chaises sur le trottoir et les ont aidés où plutôt ils ont remplis toute la paperasse à leur place pour qu’ils puissent toucher les allocs. Pour les autres c’est exactement pareil, sauf pour le français qui lui doit se débrouiller tout seul, voir refaire toutes les photocopies de son dossier 2 ou 3 fois avec un refus pour tt réponse !

  11. Cas de suspension non-indemnisés :

    La mise à pied, disciplinaire ou conservatoire (article L. 1332-1 et suivants du Code du travail) ;
    Le congé pour création ou reprise d’entreprise (article D. 3142-41 du Code du travail) ;
    Le congé sans solde en étant subordonné à l’acceptation de l’employeur ;
    Le congé sabbatique avec projet professionnel, pour une durée allant de 6 à 11 mois en étant subordonné à l’acceptation de l’employeur (article L. 3142-91 et suivants du Code du travail) ;
    Le congé pour enfant malade (article L. 1225-61 du Code du travail) ;
    Le congé intempéries ou catastrophe naturelle
    DONC=
    Les suspensions de contrat sans salaire pour cause de refus de vaccination , pour cause de santé sont illégales !! Les « suspendus » devraient le savoir !!!

      • je crois que c’est sur le site de maitre Brusa qu’il est conseillé de porter plainte aux prud’hommes dés la mise à pied car cela oblige l’employeur à payer le salaire jusqu’au rendu du jugement (souvent plusieurs mois d’attente et plus encore si il y’a des milliers de plaintes)

  12. Le ciel pour les pauvres d’esprit !! Jupiter perd dans tous les domaines …alors il se raccroche aux branches …et tout est bon pour se faire voir …même devant l’arc de Triomphe ..soutien aux manifestants ,contre les vaccins répétitifs et ce pass honteux …..liberté …liberté pour les soignants aussi .

  13. Effectif total (DGOS) 1 882400 donc % de non vaccinés = 16%, il y a trop de cobayes soumis ou contraints

  14. quid des personnes ayant eu le Covid et ayant un taux d’anticorps élevé ? Vaccination obligatoire ?

    • Soit disant micron ne s’est pas fait vacciné à cause de ça ,mais les gueux ce n’est pas grave ,on ne leur demande même pas .

  15. Ce matin ma radio locale évoque moins de 1% de non vaccinés, sans difficulté pour remplacer les agents démissionnaires…
    Ce sont des scores soviétiques de contrainte, c’est frappant.

    • Cette dame avoue qu’elle s’est très peu renseigné avant de se faire vacciner, elle a fait confiance à son médecin
      Un médecin a de grandes connaissances dans le domaine médical, mais il n’est pas Dieu, il peut se tromper, ou se laisser influencer comme n’importe qui par son environnement, le professeur machin qui passe à la télé peut exercer sur lui aussi une grande influence
      En tout cas le manque de recherches personnelles se retrouve chez la plupart des vaccinés, et on s’aperçoit que l’inquiétude monte chez eux depuis, pour gagner du temps ou par fainéantise il ont joué avec leur vie, c’est dommage pour eux

  16. « Finalement les générations jeunes ou encore jeunes, nés après 1968, qui ont vécu en bisounours, »
    A un moment donné il faudrait peut être arrêter de dire des conneries , que je sache vous n’avez pas fait la première guerre mondiale alors Nicole ….silence ‘pour être poli »
    Si vous voulez jouer au Rambo ma question est :
    Possédez vous une arme ?
    J’ai toujours considéré les médecins comme des merdes avides de fric et égocentriques incapables de soigner ,mais là vous me donner raison…

  17. Encore un samedi de mobilisation contre le pass-sanitaire. Alors que le Royaume-Uni a renoncé au passeport vaccinal, des motifs d’espoir demeurent pour les opposants aux mesures sécuritaires du gouvernement.
    Dans le cadre du Pass Sanitaire , il est utile je crois de faire un Rappel à la Loi. En effet lorsque l’on vous demande votre Pass Sanitaire, cela va à l’encontre de la Loi sur la discrimination. Si vous y êtes confronté, voici ce qu’il faut faire :
    • 1°/ imprimez la première page de ce présent document et remettez le à la personne qui vous demande votre Pass ou qui vous refuse l’entrée dans un lieu ou la vente d’un produit.
    • 2°/ conformez vous aux indications qui vous sont données dans INFORMATIONS et dans CONSIGNES D’UTILISATION

  18. Je reste partisan de la liberté des vaccinations. Que chacun fasse ce qu’il croit utile pour sa santé. Aucune obligation. S’agissant du Coronavirus qui se soigne avec succès (mais oui!) les ARNm et ADNv ne sont qu’à l’essai. Reste le choix du produit qui n’a pas à être imposé. De toute façon, tout cela n’est que discussion oiseuse, cette opération nom de code COVID n’a aucun but sanitaire médicale de santé publique. Les hôpitaux vont mal de longue date et la médecine administrative est à la médecine ce qu’est la vouvouzéla à la musique.

  19. Moi, je suis solidaire avec eux quand à Macron et sa clique ils n’ont rien compris

  20. Honte d etre francaise de vivre dans un tel pays délabré a tous les niveaux ces politiques completement fous nous n avons plus que le droit de mourir la hidalgo dehors et tous ces timbrés remarque… il devient de plus en plus rare d entendre des journalistes avec des noms francais et je dirais que tous les cretins qui n ont encore rien compris il se retrouverons dans leurs chambres d invites d a voir un jour imposé un migrant le nazisme nous sommes en plein dedans

  21. Il est illégal de supprimer le salaire en cas de suspension de contrat. Dans la liste des cas de suspension non indemnisée , aucun ne correspond à un refus de vaccination….ni même pour raison de santé !!

  22. 300 000 dans le titre, et 3000 suspensions en réalité. Un problème d’ordre de grandeur sans doute.

  23. C est la fin d une civilisation et pourtant , la majorité ne voit rien. Jamais nous n aurions imaginé qu une telle horreur puisse nous tomber dessus avec plus aucun recul possible. Comment a t-on pu laisser faire? Des millions de gens ne peuvent rien contre une poignée. Ils sont tous sous hypnose.

  24. Ce « vacciner » est une erreur monumentale du seul fait que les effets délétères sont retardés! Les effets secondaires sont énormes et occultés par le système qui fait tout son possible pour minimiser, occulter et forcer les citoyens à subir de force ce dit « vaccin » Tu te fais piqouser pour « garder » ton emploi bien souvent avec salaire de misère et tu te retrouves quelques mois ou années après « mort vivant » handicapé par AVC, avec la gueule de travers en guise de quoi, tu perds de toutes façons ton boulot! Avec la santé en moins = Cocu deux fois!!! Tu acceptes la piqouse pour payer tes traites, et tu peux tout à fait te retrouver demain à te baver dessus jusque la fin de tes jours avant d’être fini au Rivotril par un nè..e à lunettes affublé d’un stétoskope dans un hôpital désafecté…

  25. macron se voit déja réelu en 2022 lui et les minables journaleux,MAIS déja le mouvement gilets jaune avait bien égratigné macron,aprés les épisodes « la France ,n’a pas de culture »,les « gaulois réfractaires » etc….plus approche 2022 plus macron s’enfonce dans la mouise qu’il a crée lui méme,et avec ce pass sanitaire et l’éviction de tout ces soignants non vaccinés finira de clouer son cerceuil….,il faut attendre encore quelques mois pour l’ejecter du poste dont il n’a pas la carrure.

    • Un semblant de bonheur contre la piqûre afin de pavaner en public et faire semblant d’avoir une existence sociale épanouie. Je ne comprends toujours pas cette pathologie égoïste ou alors c’est dans les gênes des gens en France, en tout cas grâce a ce test l’État à pu enclencher l’étape « mort social » si on n’est pas vaccinée à outrance. Pour cela il faut dire merci à ces connards et connasses d’avoir fait en sorte que cela arrive, sans doute qu’en 1940 les mêmes n’auraient pas hésité à prendre la carte du parti nazi pour les mêmes privilèges.

    • Tant que toutes les manifs monstres aux 4 coins de la France ne seront pas à Paris pour se transformer en marée humaine qui marche sur l’Élysée : Comme en 1789, nos valeureux ancêtres ont marchés sur la Bastille; en clair :
      Tant que le criminel macron et sa clique d’assassins ne seront pas jetés par la peau du cul hors de l’Élysée par le Peuple de France POUR DES ÉLECTIONS ANTICIPÉES : TOUT restera en l’état actuel des choses et nous continuerons à nous faire massacrer par la privation de nos libertés ! Il ne sert donc A RIEN « de pleurer » bêtement sur nos acquis de plus en plus perdus; sur la privation du salaire des soignants et de tous les anti-FAUX vaccins anticovid:
      Si nous ne réagissons pas VIGOUREUSEMENT contre la poignée d’ordures qui nous font chanter !

  26. Grâce aux vaccins, le nombre de morts diminue, sauf dans les îles,… Et ceux qui entrent à l’hôpital ne sont pas vaccinés,… Mais bon,…

    • D’apres les chiffres officiels 10.000 médecins ont reçu l’injonction de vaccination soit 4,4% des médecins. Pour les soignants il n’y pas encore de chiffres en raison de milliers de personnels en congés maladie. Pour l’instant 3000 suspensions et enfin de mois probablement si tout reste en l’état plus de 30.000.

Les commentaires sont fermés.