3e référendum : les propos de Lecornu annoncent une trahison macronienne

Alors que les deux premiers ont donné une nette majorité aux partisans du maintien de la Nouvelle-Calédonie dans la France, voici qu’un troisième référendum est organisé en Nouvelle-Calédonie pour le 12 décembre prochain.

Ce dimanche 14 novembre le ministre des Outre-mer, le bien-nommé Lecornu,  a proféré ceci : « Au sens des Nations-Unies, la Nouvelle-Calédonie fait partie des territoires qui sont encore à décoloniser. On ne peut pas y échapper, c’est une parole qui a été donnée à l’ensemble des parties par les présidents de la République successifs ». C’est évidemment là une double énormité. Car il y a encore dans le monde des pays abominablement colonisés comme le Tibet par la Chine rouge et il n’y a aucune nécessité à ce que la France se soumette à un ukase onusiaque.

Si la manœuvre consistant à larguer la Nouvelle-Calédonie au mépris de la plus grande partie de ses habitants (certains odieusement interdits de scrutin) aboutissait, ce serait, en effet, le feu vert pour une inéluctable colonisation économique et politique par la Chine rouge ou l’Australie.

Pour nos compatriotes de ces terres françaises des antipodes, cela signifierait l’acceptation d’une soumission à une ou plusieurs mainmises internationales et celle de la fin de leur identité française. Pour la France, ce serait l’abandon de sa souveraineté sur une immense superficie maritime avec toutes les richesses qu’elle recouvre.

Or, manifestement, le petit Micro-Néron veut imiter le grand décolonisateur Charles de Gaulle. Or, on ne cesse pourtant de mesurer ce qu’a coûté en dizaines de milliers de vies humaines l’abandon par ce dernier de l’Algérie, dans les conditions atroces que l’on sait et qui auraient pu être évitées pour des dizaines de milliers de Français musulmans, juifs ou chrétiens : et sans que cela ait permis à la France de ne pas subir depuis la déferlante sans fin de « l’islamigration » algérienne conquérante.

Ce ne sont certes pas quelques milliers à peine de Mélanésiens indépendantistes – car, tant s’en faut, les Kanaks ne le sont pas tous – qui pourraient se livrer à de pareilles abominations.

Il n’en est pas moins criminel de vouloir perpétuer, à toutes forces, la trahison de l’abandon de la Nouvelle-Calédonie. Car, il faut le dire, la grande majorité des habitants ne veulent pas d’une autre souveraineté que celle de la France et dont la France a besoin pour continuer à exister avec un espace maritime de grande puissance.

Bernard Antony

Le troisième référendum en Nouvelle-Calédonie : Les propos de Lecornu annoncent une nouvelle trahison macronienne

image_pdf
14
0

24 Commentaires

  1. J’ai passé toute mon enfance et adolescence en Nouvelle Calédonie. Nous passions, mes soeurs et moi, nos vacances à Hienghène chez nos 2 oncles (commune qui de trouve à 400km au nord de Nouméa). Dans les années 1980 beaucoup de terres sur lesquelles il y avait de nombreux caféiers avaient été redistribuées aux tribus du coin. Résultats? Caféiers laissés à l’abandon! C’est un exemple parmi tant d’autres, voilà les efforts du parti indépendantiste! Une bonne majorité des kanaks ne veut pas de l’indépendance!! L’Australie (malgré le coup de poignard concernant les sous-marins) et la Nouvelle Zélande ont changé leur politique à cause de la pression chinoise dans le Pacifique Nord. Maintenant, ces 2 pays ont tendance à soutenir la présence française et beaucoup moins le parti indépendantiste Kanak. Je pense que la France à récemment compris l’enjeu et par conséquent, refuse de reporter le référendum pour satisfaire les indépendantiste!

  2. déjà qu’ils sont en train de finir de vendre la france, pourquoi ils se gêneraient pour le reste, il y a tellement de fric à gagner à vendre ce qui ne vous appartient pas, on le voit avec les vaccins, les gauchos ne peuvent pas blairer les humains, ne les assimilant qu’à des outils, utiles ou encombrants.(les durs de droite eux au moins ils le disent franchement).

  3. « En même temps » être pour l’indépendance du Saskatchewan et contre l’indépendance de la Nouvelle Calédonie, est-ce très cohérent ?

    • (rire) c’est l’esprit français responsable unique de la lumière des peuples…

    • Enormément, croyez-moi! J’ai vécu là-bas. Beaucoup de ressources: Nickel en grandes quantités, terres très fertiles, un lagon de rêve qui n’a rien à envier à la Polynésie française ( développement du tourisme) et de riches ressources sous-marines! Quel autre territoire ou département d’outre-mer propose ce genre de richesse????? Une population très majoritairement attachée à la France aussi.

  4. Kanaky existe depuis 1988 avec la priorite a l’emploi local des kanaks avant les Néo-calédoniens non kanals, même sur les postes de fonctionnaires d’état du haussariat
    En tant que Néo-calédoniens de naissance , seul français compétent pour un poste d’état français au haut commissariat, j’ai du le céder à un kanak incompétent. Sans droit de travailler sur le territoire, j’ai dû aller ailleurs et perdre mon droit de vote territorial, objet de la manœuvre.
    Alors vous imaginez, dans les emplois territoriaux puis provinciaux ensuite !

  5. Macronéron nous spolie de nos terres et littoral y attenant par un référendum qui sera vraisemblablement truqué par le système Dominion. Que lui a promis l’état profond en échange de cette immense forfaiture ?
    Riposte Laïque serait bien avisé de ne pas laisser passer ce scandale. Tous les Français, qui ne sont pas informés ou qui ne pensent qu’au « Black Friday » et à la 3ème dose se réveillent.

    • Tout à fait vrai!! La Nouvelle Calédonie, elle, a de quoi beaucoup apporter à la France de par ses nombreuses ressources! Mayotte? Que des emmerdes et encore plus d’islam!! Il faut aussi dire que l’Islam a une très mauvaise image en Nouvelle Calédonie: l’Islam y est très minoritaire! J’ai vécu en NC, donc je sais ce que je dis!

  6. la nouvelle calédonie aurait due être indépendante dans les années 60!
    l’australie l’a été un siècle plus tot, comme la nouvelle zélande, être dirigé par un préfet qui est nommé par un président qui est à 10.000kms est une aberration !

    • Et pourtant le Congrès et le gouvernement sont dirigés par des indépendantistes !

    • Les caldoches auraient pu diriger le territoire indépendant mais ils sont trop puérils pour être responsables et ont préféré sacrifier les leurs pour sauver quelques années de plus leur peau!

  7. Macro regnante, la Nouvelle Calédonie finira comme l’Algérie, je prend les paris…

    • on peut s’attendre en tout cas à des partitions politico religieuses, financières et médiatiques sur le territoire métropolitain…
      C’est une question de temps et de patience. Le temps joue contre nous avec notre natalité mièvre , et nos gentils collabos qui veulent de temps en temps régulariser en masse des étrangers qui le resteront jusque dans leur âme.
      Lorsque nous serons une minorité comme les autres, espérons que les descendants des « réfugiés » soient aussi sympa avec nous, que nous l’avons été avec eux contre la volonté populaire

    • Si on avait conservé l’algerie on serait algérien apparemment c’est ce que vous voudriez. Personne ne vous retient courez chez vos amis algériens.

  8. Lé référendum jusqu’à que le camp kanak gagne. Je plains les blancs qui vont devoir faire comme les pieds noirs pour éviter les violences à venir.
    Le problème, s’ils vont en France, c’est qu’ils ne seront même pas chez eux, là aussi.

    • vous ne croyez pas à la diversité heureuse ? C’est un sacré défi à relever, espérons que des deux côtés on sera plus intelligents que les algériens et pieds noirs des années 60.
      j’ai la faiblesse de croire que ce n’est pas gagné d’avance.

  9. Lecornu traître = pléonasme.
    Et pas que pour la Nouvelle Calédonie. Je sais de quoi je parle, j’ai connu le gus…

Les commentaires sont fermés.