40 ans après, on reparle de l’affaire Gregory…

Publié le 27 janvier 2021 - par - 19 commentaires - 1 650 vues
Traduire la page en :

On va changer un peu du covid… Les palinodies de théâtre de Boulevard, de la macronie, commencent à lasser.

Je vais évoquer un fait divers qui a marqué les esprits et qui continue, l’affaire Gregory.

Elle revient sur le devant de la scène, c’est un mouvement perpétuel. Il va être procédé à de nouvelles expertises ADN, la technologie ayant évolué, c’est encore un espoir de connaître la vérité, encore que certains la subodorent, n’anticipons pas…

Nous avons eu droit il y a 2 ou 3 ans aux auditions de la Murielle qui devaient faire avancer le dossier, sauf que la procédure a été annulée, donc poubelle…

Maintenant, on va voir… perso, j’y crois moyen…

Revenons au point de départ, nous sommes en présence d’un crime sordide, un gamin enlevé et assassiné dans, ce qu’il faut le dire, un conflit familial.

Ce n’est pas un crime de rôdeur, un enlèvement par un pervers, personne n’a d’ailleurs évoqué ces possibilités.

Normalement, cela aurait dû être résolu rapidement, conflit familial, lettres et appels téléphoniques d’un corbeau. Sauf qu’il y a eu une conjonction d’événements pour que tout parte en vrille.

Déjà, un juge totalement inexpérimenté, à ce stade c’est normal, c’était son premier poste et, dans les Vosges, ce genre de crime est exceptionnel, surtout à l’époque. Logiquement, sa hiérarchie aurait dû l’épauler, l’aider, non, ils l’ont laissé se dépatouiller. Un peu comme Burgaud à Outreau.

Ensuite sont intervenues médiatisation et politisation, c’est-à-dire toutes les conditions pour que ça foire…

D’un côté, le clan Laroche marqué à gauche avec un avocat socialo Welzer (qui défendra la voilée Horia Domiati contre Fanny Truchelut) et de l’autre les Villemin avec un avocat de droite Garaud.

La médiatisation dans son abomination tout le monde l’a connue, en plus à l’époque il n’y avait pas les chaînes de désinfos. Là, ça été un festival, c’est parti dans tous les sens.

Bref, d’une affaire simple, oui c’est pas le crime de l’Orient-Express, c’est devenu une foirade. Le juge, ça lui est monté à la tête, il était content, il passait à la télé et c’est devenu incontrôlable.

Les gendarmes ont fait un bon boulot, avec les moyens de l’époque, sauf que le Lambert était tellement mauvais qu’il y a eu des fautes de procédure qui ont abouti à l’annulation de pièces importantes, notamment celles d’un graphologue parce que Lambert avait omis de signer la réquisition…

Pour la petite histoire, honnêtement, je ne peux vous dire si ce sont ses expertises qui ont été annulées, un des graphologues qui est intervenu est le Colonel Argoud… Oui c’était son métier.

Tout le monde connaît la suite, Laroche incarcéré puis libéré puis flingué par Villemin et la mère de Gregory inculpée par le juge Lambert.

Elle sera ensuite complètement blanchie de l’accusation.

Alors, nous arrivons au point final, presque final. Certains espèrent que les coupables ou leurs proches parlent. Ils ne l’ont pas fait depuis presque 40 ans, j’y crois moyen au trip d’un film de série B où le coupable se dénonce sur son lit de mort.

Maintenant je vais vous donner mon analyse, plutôt vous poser une question.

Ce n’est pas un crime d’un pervers de passage, d’un voisin, choses totalement écartées.

C’est un conflit familial, totalement pitoyable, de la jalousie de basse-cour, les Villemin ont subi des appels téléphoniques, des courriers d’un corbeau, un harcèlement, ce sont des faits.

On sait que le ou les coupables sont dans cet environnement.

A ce stade, il reste deux possibilités, soit c’est la mère Christine, soit un clan familial ennemi.

A partir du moment où la mère a été absoute par la justice, il reste quoi ou qui ?

J’attends vos réponses.

Paul Le Poulpe

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
bruno

quand on pense aux milliers de parents ayant perdu des enfants jamais retrouvés depuis 40 ans, et dont personne ne parle … c’est lamentable et étrange cette obsession uniquement sur ce drame ….

zéphyrin

l’idéal ce serait la réponse définitive avant le décès des suspects…
la réalité devient plus haletante avec plus de suspense que les films du genre..

Jill

C’est un crime collectif dont Laroche fut le premier maillon. Le témoignage initial de
Muriel Bolle était sûrement le bon ;quel intérêt aurait elle eu d’accuser son beau-frère ?

Laure

Depuis, le juge s’est tué.

Jmarz

Tout était clair dés le lendemain aprés la déposition de Muriel au gendarme Sensemat.
Sensemat expédié en Afrique, témoignage de Muriel rejeté car le juge était parti en w-e, tabassage de Muriel par ses proches.
Récit complet dans le journal Minute le lendemain du crime.
Le marécage qui a suivi, c’est la gauche mitterandienne.

Saveriu

Laroche dit ‘POPOV’ à la CGT (la So de la cgt fera d’ailleurs le So de son enterrement), qui n’a dû son avancement qu’à son appartenance syndicale par lâcheté patronale, a kidnappé le gamin, par haine, rancune et jalousie sociale. Le PC et même le PS ont instrumentalisé les medias à l’époque à l’avantage de Laroche.

Mimi

Voilà une réponse pleine de bon sens que je rejoins et que j’applaudis mais comme vous dites : jalousies, un poste important pour le papa de Grugory et c’est pire dans les campagnes + la politique et les syndicats, les parents en ont beaucoup bavé….

Fomalo

Je repense au commentaire de Marguerite Duras à l’époque…
Cela dit, si c’est Villemin qui a tué Laroche, c’est bien elle qui lui a apporté le fusil pour ce faire, non?
Et puis un magazine bien connu de détection des coupables fait ses numéros spéciaux là-dessus, disons tous les six/sept ans?

Paskal

Certains ont évoqué l’hypothèse d’un accident que, craignant d’être accusés de négligence, les parents auraient maquillé en assassinat (c’est en général le contraire).

Paoli

Trop c’est trop !!!!

Lisa

Pourquoi n’y a t il pas eu d’autopsie?

pinpon

IL y a eu autopsie, mais comme une grande partie de l’enquête, mal faite.
Je m’explique : l’autopsie a montré que le pauvre Grégory est mort noyé. Mais aucune analyse n’a été faite de l’eau retrouvée dans les poumons. Alors mort dans la Vologne ou dans une baignoire ?
L’enquête : dès le départ les constatations ont été mal faites par un service qui n’avait pas l’habitude de ce genre d’affaire. Tout bon enquêteur vous dira que si les ” constat” sont foirées, l’enquête est mal partie. Ensuite, c’est l’enchainement qu’on connait avec des erreurs monumentales (expertises diverses…) et l’arrivée des journalistes qui savent tout . Comme toujours.
Paix à l’enfant.

LAURENT

Avocats, Magistrat, Médecins etc ! Toutes ces professions régies par un code de déontologie devrait être interdit de faire de la politique !!!! Ca fait 14 ans que j’ai à faire avec ce genre d’oiseaux ; c’est une honte !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Eric

Laroche a kidnappé l’enfant (deux témoins formels) et l’a donné à d’autres personnes pour tuer l’enfant. Les époux Jacob sont les principaux suspects. Murielle était avec Laroche et le fils de ce dernier avec le petit Gregory a t elle participé à la piqure d’insuline… sinon à quoi servait elle pour l’équipe?

angora

surtout que l’insuline, on pouvait savoir avec l’autopsie de quel lot ça venait et à qui elle avait été prescrite.
la fille bolle en prenait.
et elle toujours avait accusé son beau-frère laroche avant de se rétracter, suite à une rouste maison qu’elle s’était prise……………

La dame blanche

Et s’ il y avait un reseau pedo criminel derriere tout ca ?…..mettant en cause des ” zelus” franc macons ou quelque chose de ce genre ……

LeroyJC

Peut être, mais c’est davantage en ville…
Pas dans ce trou paumé à l’époque.
Et puis les K-sos français sont suffisament c0ns pour se jalouser et se faire du mal dans de sordides histoires de familles, peut être même de Q, allez savoir…

Skippy

Combien a été dépensé pour cette affaire ? Cette somme n’aurait elle pas été plus utile ailleurs ? De plus 40 ans après… Il y a un délai de prescription de 20 ans considéré comme un “droit à l’oubli”. Même s’il est regrettable que le coupable s’en soit tiré… Ou se soit fait flinguer sans avouer… La justice française aime bien faire son spectacle. Son cirque.

grougnach

N’empêche que j’aimerais bien savoir, comme beaucoup,la solution de cette énigme ! Quid de cette piqûre d’insuline ?

Lire Aussi