5 ans après Charlie, le pouvoir continue de se coucher devant les islamistes

Quatre ans après l'attentat de Charlie, l'artiste C215 a réalisé une nouvelle fresque en hommage aux
Cela fait tout juste cinq ans. Le 7 janvier 2015 à 11 heures, la rédaction de Charlie Hebdo est décimée, victime de la barbarie islamiste. Les frères Kouachi, venus venger Mahomet, après la publication des caricatures du prophète par l’hebdomadaire, massacrent 12 personnes au nom d’Allah. Un carnage qui émeut toute la planète et annonçe une longue série d’attentats dans notre pays.
Cabu, Charb, Honoré, Tignous, Wolinski, Elsa Cayat, Bernard Maris, Franck Brinsolaro, Mustapha Ourrad, Michel Renaud, Frédéric Boisseau, et le policier Ahmed Merabet… tombent sous les balles du fanatisme musulman.
Après une traque de 48 h, les deux jihadistes sont abattus par le GIGN.
L’émotion est à la hauteur de la tragédie et suscite un immense mouvement de soutien planétaire. Au nom de la liberté d’expression, des manifestations ont lieu partout à travers le monde, en clamant  « Je suis Charlie ». Plus de 50 chefs d’État viennent défiler à Paris.
C’est l’union sacrée face au terrorisme islamique. Mais les Français ne savent pas encore que le pire est devant eux. Car de ce bel élan national de 2015, il ne reste rien. Tout empire.
En effet, dès le lendemain, la folie meurtrière des fous d’Allah se déchaîne, encouragée par la propagande guerrière et vengeresse de l’État islamique. Les victimes tombent, toujours plus nombreuses.
Le 8 janvier 2015, une policière municipale est tuée par Amedy Coulibaly à Montrouge. Le 9 janvier 2015, le même Coulibaly prend des clients en otages à l’Hyper Casher porte de Vincennes. Il tue 4 personnes avant d’être abattu par le Raid.
Et ensuite, tout s’enchaîne.
130 morts dans la tuerie du Bataclan, 86 morts à Nice. Cibles malheureuses d’un jihad toujours plus sanglant, qui se répand dans tout le pays.
Les actions terroristes se multiplient et deviennent le lot quotidien du peuple français. Là, c’est un prêtre égorgé en pleine messe, ici, c’est un patron qui est décapité. Là encore, c’est un couple de policiers massacré devant son domicile. La liste des victimes ne cesse de s’allonger. À Trèbes, c’est le colonel Beltrame qui est tué en sauvant une otage.
Le journal Sud-Ouest Dimanche, vient de publier une intéressante étude sur les attentats qui ont ensanglanté la France depuis 40 ans.
De 1979 à 2019, ce sont 71 attentats qui ont fait 317 morts. Mais tout s’accélère.
De 2013 à 2019, on compte 42 attentats qui ont fait 272 victimes.
Saluons au passage le difficile travail de nos forces de police et de nos services de renseignement, qui nous ont évité des centaines de victimes supplémentaires, en déjouant des attentats planifiés par les tueurs d’Allah.
Le terrorisme islamique est devenu de plus en plus difficile à détecter, pouvant revêtir plusieurs formes, du massacre programmé de grande  ampleur à une simple attaque au couteau dans la rue, par un fou d’Allah. La menace est multiforme, omniprésente et imprévisible. Tout empire.
L’idéologie islamiste se répand si vite que les forces de sécurité peinent à s’adapter. Tous les secteurs de la société sont infiltrés par des  fanatiques ayant la haine des mécréants et de la France. Combien sont-ils à vouloir mener le jihad en solitaire ?
Selon les services de renseignement, on comptait 5 000 salafistes en 2004, ils seraient 50 000 en 2020 !! (source Figaro)

Quelques centaines de jihadistes hier, des milliers aujourd’hui. Et  20 000 fichés « S », dont 10 500 dans la mouvance islamiste.
À ce rythme, la France comptera bientôt davantage de salafistes que de policiers !
À ces chiffres, s’ajoutent les « revenants » de Syrie et d’Irak, les vétérans auréolés de leurs combats sous la bannière noire de l’EI. Ils sont des centaines, aguerris et entraînés. Ceux qui sont en prison seront bientôt libérés et pourront faire couler le sang des mécréants.

Face à ce désastre national, la première réflexion qui vient à l’esprit est « Comment a-t-on pu en arriver là » ? Comment a-t-on pu faire de la France paradisiaque des années 70, un pays islamisé, devenu dangereux et menacé de guerre civile ? Quels sont les responsables de cette destruction de la nation ?

La réponse est on ne peut plus simple : c’est l’immigration de masse de populations extra-européennes qui refusent de s’intégrer, qui est la cause essentielle du naufrage de la France.
L’islam est le terreau de l’islamisme. Si une poignée de musulmans pouvait s’intégrer au sein de la République, il n’en est pas de même des 8 ou 10 millions de musulmans qui entendent, pour beaucoup d’entre eux, imposer leur propre vision de la société.
Lâchetés des élus, compromissions, petits arrangements intéressés et renoncements permanents face aux communautarismes, ont fait de la France la première nation musulmane d’Europe. De droite comme de gauche, ils sont tous coupables.
Le mal est si profond que le pouvoir  a perdu le contrôle de la situation, se contentant de fermer les yeux sur l’inacceptable et laissant des pans entiers du territoire se transformer en mini-califats, hostiles à la République.
Par peur d’un embrasement des banlieues, le pouvoir se tait, recule et capitule systématiquement.

Son seul combat est de mener une traque sans merci contre les patriotes, taxés de racisme et d’islamophobie, pour avoir l’audace de défendre leur patrimoine culturel hérité de leurs ancêtres.
Quand Macron dénonce « ceux qui divisent », ce ne sont pas les immigrés qui refusent de s’intégrer qu’il a dans le collimateur, mais les patriotes qui défendent la nation !! Les lépreux populistes. Un total renversement des valeurs au nom du mondialisme.
Le 11 janvier 2015, le monde entier défilait à Paris pour la liberté d’expression. Mais 5 ans plus tard, c’est la non-liberté qui mène devant la 17e chambre… Le blasphème a bien été rétabli avec les lois liberticides.
L’autocensure des natifs donne des ailes aux communautarismes. Quand on marche contre l’islamophobie, on marche contre la liberté d’expression et contre la République, au seul profit d’une minorité. C’est une atteinte à la laïcité.
Jamais la France n’a ouvert ses frontières autant que sous Macron. Ce sont  400 000 immigrés légaux qui arrivent chaque année, auxquels il faut ajouter plus de 100 000 clandestins. Aucun ne repartira, car les pays d’origine refusent de reprendre leur ressortissants.
La France a le système social le plus généreux du monde, système auquel ont droit les clandestins , en éducation, soins, logement etc… Rappelons que des milliers de clandestins sont logés à l’hôtel chaque soir, aux frais du contribuable. (ministère de l’Intérieur)
Quand la part de social dans les revenus d’un natif  est de 4 %, celle-ci monte à 24 % pour un immigré africain. (Insee)
Proportionnellement, les immigrés sont les principaux bénéficiaires de nos 750 milliards de social. Même les jihadistes partis en Irak continuaient de percevoir leur RSA !
Et grâce à Macron, la dette publique vient de dépasser les 100 % du PIB. Un record depuis 1945 !!
Il faut donc se rendre à l’évidence. Gérard Collomb avait raison et le pire est devant nous. Tout autre discours n’est que salade de bonimenteur.
Mondialisme et multiculturalisme sont le tombeau de la France.
Jacques Guillemain

image_pdfimage_print

46 Commentaires

  1. * VOILA LA BONNE QUESTION A SE POSER
    Quels sont les responsables de cette destruction de la nation ?

    • Les traitres de « droiche » (ils font semblant de s’opposer pour nous mener en bateau depuis quarante ans)

      • Oui, en toute dernière analyse ; NOUS…et pas depuis hier, hélas.

    • Les Français , qui au nom de leur obsession de l’égalité , se moquent de la préservation de leur liberté .
      Ce pays est foutu , parce que ce peuple est foutu .

  2. * Pour éviter le TOMBEAU,
    on fait quoi ? on remet les socialopes au pouvoir ?

    • Oui, mais nous Français « souchiens » nous n’avons rien « à intégrer » !
      Une personne qui arrive dans notre pays DOIT S’INTÉGRER et ne compter QUE sur elle pour y parvenir !
      Nous avons eu les Asiatiques, les Italiens, les Espagnoles, etc….
      Tous ces gens n’ont pas posé de problème particulier.
      Pour quoi pour les Africains devraient-ils en être autrement ?
      Rien ne leur convient ?…. Ils repartent.
      Mais bien sûr, ils sont là car tout est gratuit ! (Pour eux…)

      • NON par de musulman oui, mais pas d’asiatiques non plus mais que les européen mais pas d’étranger extra européenne.

  3. A Marseille les barbus en djallaba sont légion ….vous ne pouvez plus faire deux cent metres en centre ville sans croiser ces regards emplis de haine

  4. le malaise n est pas qu’ en France mais sur l ensemble du continent , le cancer est partout et notre civilisation est en péril

  5. Guillemain, vous avez un siècle de retard.
    Vous CRAIGNEZ la guerre
    Vous devriez l’espérer et l’intensifier puisqu’elle est en cours.
    C’est trop tard de la craindre
    Si vous voulez la gagner
    Il faut la faire
    Et surtout l’attiser.
    Vous devriez armer les musulmans et leur désigner vos cibles : c’est comme ça qu’on faisait dans les colonies
    Ici, nos cibles prioritaires ce sont nos élus.
    Et la structure de répression : juges, journalistes, enseignants.
    N’ayez aucun souci : nous allons gagner.

    • François Desvignes, « enseignants »…
      Euh non, pas d’accord! On pourrait peut-être compter ceux qui sont ici?

      • La France commençait dans les familles et à l’école et c’est là que la République et ses rectorats ont donc commencé à la détruire.

  6. Ce que je vais vous écrire pourrait vous choquer :
    L’attentat contre C.H est le plus grand service que les musulmans ont rendu à la cause nationale depuis l’an 632.
    Aux musulmans qui nous liront : vous aurez toujours tout notre soutien si vous « clairsemez » les rangs de la gauchiasserie républicaine , ramassis de dégénérés ayant pour dieu le diable.
    Ce sont eux vos vrais ennemis : pas nous, leurs victimes.
    Comme vous !
    Tuez les tous, au nom d’Allah.
    Satan vous remerciera de lui avoir retourné ses fils.
    j’ai un petit reproche à vous faire : quand ils ont fait leur marche « jesuis Charlie »…c’était l’occasion de faire un carton !
    Le Bataclan, Nice, ça n’a aucun sens.
    Puisque c’est injuste.

    • Encore un déséquilibré qui s’exprime sur Riposte laïque ! Venant d’un admirateur du nazisme dégénéré comme vous François Desvignes ça ne choque pas. Hitler et le mufti de Jérusalem étaient copains comme cochons.

    • donc vous regrettez la mort de gens qui vont à un concert d’un groupe qui s’appelle les « Eagles of Death Metal »? Allons, soyez un vrai connard jusqu’au bout: c’est de la musique sataniste sans doute, ils ont mérité de mourir eux aussi pas vrai? Et dire qu’il y a un article qui chouine parce que certains ont dit du mal de la politique étrangère US. Et à coté, ce genre de message passe crème…

  7. De quoi,rire,5 ans,plus tard 1 par jour au couteau. Les bisounours,sur les rs,continuent,comme des veaux de dire je suis Charlie. Parlant,meme tous ces pauvres cons,de liberte,d,expression. Sans savoir que la 17eme chambre,jugent des Pierre Casen ou Christine Tasin et tant d,autres. Rien n,a changer en 5 ans,sauf,le,nombre de mort ,de viols, d,aggressions gratuite. Je n,ais,Jamais ete,Charlie. Si il y a a etre qq chose, c,est etre Zineb. Et surtout soutenir,les patriotes.

  8. un couteau fou par jour maintenant et les flics sont trop occupés à pister les giletjaunes ou les identitaires

  9. Analyse édifiante qui devrait être lue par des millions d’électeurs avant d’aller voter en mars prochain.

    • Combien de communes voteront patriotiquement parmi les quelque 35885( 35756 en France métropolitaine) communes?
      Si ça continue, le pays va courir à une partition irréversible.
      Si on veut éviter une guerre civile que les français de culture et de civilisation (par extension européenne) pourraient très bien perdre il faut un basculement massif vers un vote sur des listes municipales qui sont en accord avec un arrêt de cette invasion et de cette islamisation , et de la mondialisation(ce processus au moins commence à faiblir grâce au comportement des russes, des américains, des chinois et des indiens qui n’y croient pas sauf à faire des affaires, et encore).
      Le camp patriote doit surmonter ses divisions.

      • Mais , s’il n’y a plus d’issue…un Churchill politique devra bien laisser la place à un Churchill chef de guerre.
        Ce seront les ultimes années de votes, car il n’y aura plus que deux choix: le sursaut pu la soumission(Dantec).
        Une guerre est , hélas, toujours une forme de prolongement de la politique par d’autres moyens.
        Sauf a vouloir comme k’Ethiopie 90% chrétienne au début du XXème siècle se retrouver avec 45% de musulman aujourd’hui.
        Il est loin le royaume du prêtre Jean!

  10. HS
    ce matin Bardella interrogé par la meute de journalopes s’est défendu comme un lion quand  » Matzneff aurait été l’ami de JMLP » …..réponde de Bardella  » vous invitez tous les jours sur les plateaux TV cohn bendit qui s’est flatté de se laisser tripoter la braguette par des enfants de 5ans » …..les journalopes ont enchainé en vitesse sur un autre sujet !!!

    • JMLP est déjà diabolisé, les journalopes n’en n’ont pas assez ? mdr quand la France sera islamique ils continueront encore et toujours !

    • Excellent, les journalistes veulent faire du journalisme que dans un sens mais d’est qu il s’agit d’un sujet délicat ils passent tout de suite a autre chose

    • Pris à leur propre piège… Je ne voudrai pas dire, mais connaissant le milieu, je peux vous affirmer que ceux là sont loin d’être propre sur eux.
      Notamment dnas le milieu bobo parigot des « journalistes »… On aurait beaucoup à raconter !!!

  11. Ils sont partout …..
    https://www.leprogres.fr/edition-loire-nord/2020/01/07/il-crie-allah-akbar-et-menace-d-egorger-des-roannais?utm_source=kwanko&utm_medium=contextual%20targeting&
    utm_campaign=GENERIQUE&utm_content=462219
    L’individu a été placé en garde à vue puis interné d’office en psychiatrie pendant trois jours, avant d’être relâché. Sa responsabilité pénale doit être évaluée par un expert. « Et s’il est déclaré responsable de ses actes, il sera jugé devant le tribunal », annonce le procureur de la République de Roanne, Abdelkrim Grini

  12. En FRANCE, a quoi ont servi tous ces morts ?
    A RIEN !
    Les dirigeants successifs n’ont pris aucune mesure visant à protéger notre peuple contre ces actions barbares.
    Oui, « on » a renforcé le « plan machin », » le plan truc »….
    Mais concrètement, aucune mesure de fond.
    Depuis 40 ans, nous sommes dirigés par « des carpettes »
    Il va y avoir encore beaucoup de morts, beaucoup….

  13. Que voulez vous la flicaille ne peut pas être en train de traquer les patriotes, éborgner ou massacrer les Gilets Jaunes ou bien encore étrangler jusqu’à briser la gorge d’un livreur de pizza.
    En 40, ils ont bien choisi de collaborer avec les boches.
    Ces crevards sont toujours du coté de la gamelle!.

  14. « Je suis Charlie » : belle enfumade ! Depuis, la liberté d’expression n’a cessé de régresser.

  15. Le  » Je suis Charlie » a perdu de toute sa crédibilité et de son âme depuis 5 ans, les Français qui ont votés Macron ont l’air de s’en foutre et ne pense qu’à leurs petits quotidiens égoïstes, n’est ce pas les gauchos islamo collabos. Hé bien moi je suis toujours Charlie….

  16. « Charlie ? Point » !
    La suite a montré que, 5 ans après, la Rue était avec eux avec le défilé contre l’islamophobie, aux cris de Allah Akbar ! Car autorisée !
    Guignolade de Hollande, reculade de Macron le Fourbe !

  17. 5 ans après Charlie on a régeessé dans tous les domaineq de la liberté, on a mis des extras-humanoïdes dans toutes le places de la société pourrie par nos soins et après ? rien !

  18. Donc, si je comprends bien, il y a toujours des c***harlie 4 ans après l’attentat ? Ils sont Charlie parce qu’ils ont vu d’autres c*** s’émouvoir et s’indigner sur commande. On leur a dit que buter The Charlie c’était pô bien et ils ont gémi en chœur. Bravo les mecs ! Avec des « flèches » comme vous, on est pas près de voir se (re)dresser celle de Notre-Dame. Donc, pour vous, quand toute la clique politique se joint aux hommages pour un évènement précis, ça ne vous percute même pas ? Ah bon ! Ben continuez, hein ! Tiens, un exercice pour vous mettre sur la voie. Lorsque Monsieur Le Pen (pas sa chienne) tirera sa révérence (le plus tard possible, mon Dieu bien aimé) vous n’aurez qu’à observer si toute la racaille politique marche derrière la dépouille. Pourtant, à mon sens entre Le Pen et c*

Les commentaires sont fermés.