50 % des Français veulent être enterrés par Macron et Mélenchon

Enterrement

Il y a des images qui tuent. L’image qui s’est affichée dimanche 10 avril, à 20 heures, sur les écrans des télévisions françaises, est de celles-ci. Elle restera dans les annales.

Elle a tranché net la tête à des espérances de renouveau pour un peuple méprisé, de délivrance pour un pays envahi et dévasté, de redressement pour une nation égarée, de réhabilitation et de purification pour une histoire et une culture souillées.

Elle a tué l’espoir d’une reconquête tant désirée et tant souhaitée. Tant désirée pour que nos parents et grands-parents la vivent pleinement avant de se séparer de ce monde. Tant souhaitée pour l’avenir de nos enfants et nos petits-enfants.

Elle a réduit à néant les initiatives pour le sauvetage de la France naufragée.

Elle marque le début de la fin de la France.

Deux visages sur l’écran. Macron et Marine. Et c’est la fin d’un rêve. Un rêve brusquement interrompu et condamné à disparaître.

Puis vient la tronche d’un fossoyeur de la République, un croque-mort de la France. Une pourriture. Mélenchon. Pour tourner le couteau dans la plaie.

C’est le trio qui va achever la France sur ordonnance des Français.

Ils ont été désignés pour cette tâche suivant les vœux exprimés par le peuple français lors du scrutin du 10 avril.

Le peuple français est généreux et reconnaissant. Il avait option de choisir entre la déchéance et le renouveau, entre la décadence et le redressement, entre la vie et la mort.

Il a choisi la mort. C’est moins fatigant que le renouveau et le redressement. La mort avec Macron et Mélenchon. Il a rejeté la vie. En tirant à bout pourtant sur Zemmour avec 7 balles dans la tête.

Le pauvre Zemmour, patriote parmi les patriotes, n’osera certainement plus jamais s’aventurer sur ce terrain où ceux à qui il veut redonner la vie veulent sa mort.

On lui a bien fait comprendre que le terrain doit être laissé à ceux qui veulent enterrer la France et son histoire. Parce que la France a été condamnée à mort, sans possibilité de faire appel.

Condamnée parce qu’elle se retrouve sur le chemin de l’islam, qui ne tolère nulle autre loi que celles d’Allah, et sur le chemin de la globalisation qui sous-tend l’immigration massive et l’abandon de la souveraineté.

Allah et la globalisation sont aujourd’hui des intimes qui se tiennent bras dessus, bras dessous.

Les images qui défilaient à l’écran montraient des scènes joyeuses. Des hommes et femmes qui s’amusent, chantent et dansent. On ne tarde pas à se rendre compte qu’il s’agit, en fait, d’un horrible enterrement. L’enterrement d’un être vivant. L’Espoir. L’espoir incarné par un petit homme d’à peine 1.67 m. Éric Zemmour.

Le peuple français avait décidé, ce 10 avril, que l’Espoir ne lui convenait pas.

C’est une décision irrémédiable.

On peut obliger un peuple à se soumettre, mais pas à espérer.

L’espoir, on l’a ou on ne l’a pas. Le peuple Français ne l’a pas. Il préfère la soumission.

C’est son droit le plus absolu.

On imagine Macron ricaner en lisant ces lignes.

Il est extraordinaire de constater que les deux acteurs de la vie politique française qui veulent enterrer la France obtiennent à eux deux près de 50% des suffrages, soit la moitié des électeurs, alors que celui qui veut la sauver, Zemmour, n’obtient que 7%.

Le verdict est clair : 50% des Français veulent être enterrés.

Les deux « acteurs » qui veulent la mort de la France, ce sont Macron (27,8) et Mélenchon (22). Deux noms qui commencent par « M », comme la mort.

Les deux hommes poursuivent des objectifs différents mais qui se rejoignent.

Ce sont les banques pour Macron, le laquais des Rothschild. Les mosquées pour Mélenchon, l’homme le plus dégoûtant de toute la classe politique française.

Tous les deux sont adoubés par ceux qui veulent s’emparer de la France après sa mise à mort.

Ils ont terrassé la bête immonde qui se dressait sur leur chemin.

Zemmour n’est plus. Le chemin est libre.

Les banques et les mosquées se tiennent bras dessus, bras dessous.

Elles dansent la java.

Elles sont heureuses.

La France est morte et les Français sont soumis.

La soirée du 10 avril fut réellement une soirée d’enterrement.

Un enterrement prémédité.

L’enterrement d’une histoire et d’un espoir.

Messin’Issa

 

 

 

 

 

 

 

image_pdfimage_print
20

21 Commentaires

  1. Excellent, c’est la vérité.
    L’espoir pour la France est assassiné.

    • C’est foutu ! Macron n’avait pas vocation à être au 2eme tour ! Il y est, avec son marche pied préféré, MLP : donc, barrage, et re 5 ans de souffrances, restrictions et tout le barnum…..
      Bravo les bœufs !

  2. Que dire de plus, hélas !..
    Les meilleurs mourront les armes à la main, et puis ce peuple de veaux aura le sort qu’il mérite.

  3. aucun doute ?
    aucune triche ?
    Les bureaux locaux envoient directement à la centralisation sans respecter la loi

  4. Plutôt que se faire enterrer par MACRON ou MELENCHON, ce sera maintenant plus rapide avec les islamistes, pas besoin de caisse avec eux !

  5. Voir des français s’embrigader (police-gendarmerie-armée) pour protéger le système me donne l’envie de gerber ! Devenir un milicien c’est trahir le peuple comme en 1940 !

  6. Un si joli pays peuplé de tant de crétins ignorants. Quelle tristesse.
    Tant pis pour les bons fromages, je tente de me barrer ailleurs car pas envie de finir ma vie dans ce cloaque.

    • Comme je vous envie. Pas d’argent pour partir. Condamné à subir à cause des 50% de collabos…
      Par contre, vers quel pays ?? Autant nous, nous accueillons toute la misère, qui nous accepterait ? Et sans vax ?

  7. Mélenchon est sans doute le pire des 2, cet individu névropathe arrogant, hystérique se rêve Calife à la place du calife. Cet individu est prêt à détruire 2000 ans d’histoire de la « construction » douloureuse de notre nation. Il est même enclin à renier ses convictions, en demandant à voter pour Macron qu’il n’a cessé de critiquer et de honnir. Macron lui est un opportuniste qui s’est retrouvé à une fonction pour laquelle il n’avait pas forcément les compétences et la carrure, vu le contexte social et sanitaire, il n’a sans doute pas été pire que n’importe quel autre supposé président. Marine le Pen a sans doute plus d’expérience, mais si elle était élue, elle devrait faire face à l’animosité et la fourberie de toute la classe politique opposée, des médias en majorité à gauche, de la masse endoctrinée par l’idéologie gauchiste alliée aux pro communautaristes et aux illuminés mondialistes.

  8. M. Messin’Issa, ne tombez pas dans le camp des suicidaires, svp.
    C’est justement là que tout commence !
    Laissons les fatalistes, les vieux soixante-huitards et les attardés se suicider dans leur coin, ça fera d’ailleurs la joie de toute la « clique ».
    Enfin va revenir la notion de « héros », c’est précisément quand tout le monde baisse les bras qu’on voit qui sont les durs.
    « When the going gets tough, the tough gets going ».

  9. Que les collabos crèvent,malheureusement les patriotes en seront aussi victimes.

  10. Zemmour ne mesure pas 1m67 mais 1m73, comme Micron 1er.
    !!! J’ai 60 ans, je suis prof en retraite anticipée à cause des musulmans, ex-membre de l’UMP et des LR que j’ai quittés il y a quelques années, et membre pionnier de Reconquête. Dimanche 10 avril au soir, avec mes amis de Reconquête, après des semaines de tractages sur les marchés, nous étions bien sûr bien tristes et déçus, mais nous ne baissons pas les bras, nous allons voter pour M.Le Pen comme le Z nous l’a demandé. Eric Zemmour aura plus de liberté dans l’opposition qu’à l’Elysée, Macron, s’il est hélas réélu, peut compter sur nous pour l’emmerder. L’aventure de Reconquête ne fait que commencer. Ne renonçons jamais !

    • Bravo Lisianthus! Oui, vous avez raison! Nous allons pouvoir l’emmerder! Nous ne renoncerons jamais jusqu’a la victoire, jusqu’a la Reconquete!

  11. Tres beau texte, Messin’ Issa! Oui Nous sommes morts le 10 avril au soir, la France et le peuple francais eternels sont morts ce soir la , et le visage emouvant M,Eric Zemmour portait la douloureuse expression de notre deuil. Mais, nous avons survevu a notre propre mort et deja notre resurrection a eu lieu.Monsieur Zemmour sait qu’il ne faut pas s’abanadonner a ce qui parait etre la fatalite. Peuple de France, France, votre resurrection a deja eu lieu, vous etes vivants et la victoire vous attend.
    Vive M.Eric Zemmour, vive la Republique Francaise , et surtout, surtout : Vive la France!

  12. Macron plus Mélenchon c’est le pacte islamo-mondialiste qui va détruire la France. Ca ressemble à 1939, l’alliance des deux totalitarismes contre la vie, la paix, la prospérité, et pour la mort, la guerre et la ruine. Pour la victoire du pouvoir idéologique sur la raison libre.
    C’est le choix des français. Je voterai MLP, mais comment pourrait-elle dépasser la somme des votes des gauchistes, de l’extrême-centre, et de la droite collabo?
    Ca va se terminer à 45-55% pour Macron et un petit 30% pour MLP au mieux.
    Et avant 5 ans on aura un parti musulman qui voudra le Frankistan avec la Charia, puis la guerre………Merci à la majorité de décérébrés qui peuplent ce pays.

  13. Très beau texte que je vais copier pour tenter d’en donner à 2 ou 3 personnes (venant d’un étranger, cela devrait porter plus).
    Les Français, ce qu’il en reste, doivent pleurer pour comprendre, s’ils arrivent à comprendre le système. Et je viens de tomber sur cette phrase de R Camus du 07 juin 2019 twitter  » Les indigènes français sont le fameux chien que veut noyer son maître. Et la pauvre bête n’arrive pas à le croire. Elle se dit que ça ressemble beaucoup à cela mais que ça ne peut pasêtre cela. Et pourtant si.  »

    ître

  14. Et vous, quand est-ce que vous changez de prénom, quand est-ce que vous renoncez à votre binationalité ?

  15. J’avais envisagé de ne pas voter le 24 avril, écœuré par le vote de 50% de « français » (28 + 22) !
    J’ai changé d’avis.
    Comme l’a dit Eric Zemmour, il ne faut pas se tromper d’ennemi : l’ennemi c’est Macron, le fossoyeur de la France et le plus calamiteux et le plus pourri des présidents que la France ait connu depuis 1945 !
    Il faut donc absolument voter contre lui s’il existe la chance de l’éliminer, la plus infime soit-elle.

    Et si malgré tout, il est élu, il faudra reprendre le combat contre Macron par tous moyens.

1 Rétrolien / Ping

  1. 50 % des Français veulent être enterrés par Macron et Mélenchon – PAGE GAULLISTE DE RéINFORMATION . Les médias nous manipulent et nous mentent, sachons trier le bon grain de l ivraie

Les commentaires sont fermés.