1

57 godillots LREM, derrière Aurore Bergé, stigmatisent les non-vaccinés

Avec l’arrogance caractérisant les députés de LREM, cinquante-sept d’entre eux viennent de publier une tribune dans le JDD. Un régal! Il est à croire qu’ils sont sûrs d’être réélus et ne mesurent pas la portée de leurs déclarations. Devant croire aux sondages fallacieux et enquêtes d’opinions achetées, la vie d’après le mois de juin, ne semblent pas les effleurer… Les députés passent, leurs écrits demeurent…

C’est un fatras grotesque de mensonges et de banalités consternantes. L’on sait que dans la précipitation, Macron a recruté tout et n’importe qui…  et cela fait cinq ans que cela se vérifie. Ils sont d’une stupidité confondante. C’est toujours désopilant que d’écouter leurs interventions ineptes sur les plateaux: ils sont réjouissants de sottise!

Dans ce texte, ils assènent des chiffres sortis d’on ne sait où, probablement inventés… Ignorant ou feignant d’ignorer que CovidTracker vient de dénoncer le blocage des données officielles sur Omicron par Véran.

Ignares ou mythomanes?

 «  « ‘Pour que la vie continue, il ne faut pas qu’elle s’arrête’, a dit Olivier Véran », il est vrai que pour avancer, il faut marcher.

« Sans mesures de protection renforcées, le risque de désorganisation d’une partie de la société est réel, le ministre l’a souligné. », si ce pitre de BD l’a dit…

 » Si le vaccin n’avait aucune efficacité comme certains le prétendent, alors cette répartition 91% – 9% devrait être exactement la même dans les services hospitaliers qui soignent le Covid et notamment en service de soins critiques. Or, on observe à Paris par exemple, 30% de vaccinés et 70% de non vaccinés. Preuve est dans ces chiffres que les non vaccinés sont extrêmement vulnérables aux formes graves de Covid. » Haro sur les non-vaccinés, point sur l’état lamentable des hôpitaux, privés de lits et de soignants. »   

« S’agissant du variant Omicron ultra-contagieux du virus, nous devons être conscients qu’il profite de tout interstice pour se propager. Aujourd’hui les interstices sont les personnes non vaccinées ou peu vaccinées ou pas complètement vaccinées et celles qui ont une faiblesse de leur système immunitaire. Mais les interstices sont aussi ces moments où nous sommes très nombreux dans un lieu fermé, où le masque tombe, où l’euphorie d’une fête nous laisse aller à de longues embrassades, où la fraîcheur de l’hiver nous rend hésitants pour aérer nos pièces. »

« Ce projet de loi a pour objet de réduire le nombre d’interstices dans lesquels le virus peut se glisser, afin de s’adapter à ses nouvelles caractéristiques de propagation et de sévérité.’

« Mais pour les 9% non ou pas assez vaccinés, pour les quelques pourcents qui sont moins vigilants sur les gestes barrières, pour ceux qui contournent la loi et fabriquent de faux certificats de vaccination et pour ceux qui les utilisent, ce projet de loi et les mesures annoncées vont changer la donne : sans vaccination complète, des activités du quotidien leur seront interdites, les fraudeurs seront plus lourdement sanctionnés, les responsables de lieux recevant du public seront autorisés à vérifier la cohérence entre le passe vaccinal présenté et une pièce d’identité (il ne s’agit pas de contrôle d’identité mais de vérification de concordance documentaire, la nuance juridique est essentielle). « Excellente définition de la concordance documentaire, dont tout un chacun appréciera la subtilité et qu’il conviendra d’expliquer à certains jeunes gens de certaines banlieues…

« Changer la donne de quelques-uns pour assurer la continuité de la vie de tout le pays, telle est notre ambition, voilà ce que nous devons à tous nos personnels soignants admirables d’engagement, à tous les malades déprogrammés, en attente d’un traitement, à notre jeunesse qui a soif de rencontres, à nos élèves et étudiants qui ont soif d’apprendre, à nos commerçants, artisans, entrepreneurs, responsables d’entreprises qui veulent poursuivre leurs activités, à nos salariés et indépendants qui veulent pouvoir travailler, à nos artistes, acteurs, musiciens, professionnels du spectacle vivant qui ont à cœur de nous donner le meilleur d’eux-mêmes pour nous divertir, à nos policiers, gendarmes, militaires qui veulent pouvoir assurer notre sécurité et à toutes celles et tous ceux qui contribuent à l’activité, au dynamisme, à la richesse de notre nation. »

« Continuer à vivre : qui pour le refuser? », plus belle sera la chute!

Vous trouverez en fin d’article la liste de ces cinquante-sept esprits brillants, qu’il convient de ne pas oublier. Evidemment, Aurore Bergé est en seconde position. A croire qu’elle a rédigé cette tribune…

Certains reconnaitront peut-être  leur élu…

Mitrophane Crapoussin

Les signataires : 

  1. Anne GENETET
  2. Aurore BERGE
  3. Laetitia ROMEIRO DIAS
  4. Monique LIMON
  5. Sophie BAUDOUIN
  6. Catherine FABRE
  7. Catherine KAMOWSKI
  8. Denis MASSEGLIA
  9. Eric POUILLAT
  10. Jacques MARILOSSIAN
  11. Christine HENNION
  12. Bertrand SORRE
  13. Danièle HERIN
  14. Françoise BALLET-BLU
  15. Julien BOROWCZYK
  16. Damien ADAM
  17. Graziella MELCHIOR
  18. Christophe LEJEUNE
  19. Michèle PEYRON
  20. Charlotte PARMENTIER-LECOQ
  21. Bruno BONNEL
  22. Nicole TRISSE
  23. Didier BAICHERE
  24. Remy REBEYROTTE
  25. Danielle BRULEBOIS
  26. Pierre VENTEAU
  27. Anne-Laure CATTELOT
  28. Vincent LEDOUX
  29. Daniel LABARONNE
  30. Pascale BOYER
  31. Jacqueline DUBOIS
  32. François CORMIER-BOULIGEON
  33. Béatrice PIRON
  34. Alain PEREA
  35. Jean-Luc FUGIT
  36. Jean-Marc ZULESI
  37. Stéphane VOJETTA
  38. Marion LENNE
  39. Huguette TIEGNA
  40. Valérie GOMEZ-BASSAC
  41. Stéphane BUCHOU
  42. Isabelle RAUCH
  43. Raphael GERARD
  44. Amélia LAKRAFI
  45. Valérie THOMAS
  46. Damien PICHEREAU
  47. Liliana TANGUY
  48. Marie SILIN
  49. M’jid El GUERRAB
  50. Nathalie SARLES
  51. Sira SILLA
  52. Olivier DAMAISIN
  53. Jean-Michel MIS
  54. Christophe AREND
  55. Anthony CELLIER
  56. Françoise DUMAS
  57. Stéphane MAZART