6 avril : la France osera-t-elle violer la souveraineté suisse en condamnant Alain ?

Publié le 3 avril 2016 - par - 16 commentaires - 2 600 vues
Share

FabienneSiredey-Garnier

La présidente de la 17e Chambre, Fabienne Siredey-Garnier, nommée par le pouvoir socialiste, a infligé à notre rédactrice Caroline Alamachère, le 8 mars dernier, une amende et des dommages et intérêts de 9.500 euros. Somme exorbitante… Osera-t-elle, à présent, condamner un ressortissant suisse, président d’un site helvétique, pour avoir publié le texte d’un Tunisien, qui n’a pas plu à la Licra, ni au substitut du Procureur Solène Gouverneyre ?

Nous saurons donc ce mercredi 6 avril, à 13 heures 30, si la France, par sa 17e Chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris, va s’auto-proclamer police de la pensée du monde entier, en mondialisant ses lois dites antiracistes.

C’est en effet ce jour-là que nous aurons le résultat du procès intenté au citoyen suisse Alain Jean-Mairet, ancien directeur de publication de RL, par le Parquet de Paris, représenté le 10 février dernier par Solène Gouverneyre, suite à un « signalement » de la Licra. Cette officine s’est portée partie civile contre le directeur du journal Riposte Laïque, édité sous la responsabilité de l’association Riposte Laïque Suisse depuis le 20 octobre 2012.

Rappelons que la justice française, par la décision du Tribunal de Grande Instance de Versailles, le 14 mars, 2013, a acté ce fait, déboutant un machiniste musulman de la RATP, Nasser Adjal, qui avait déposé plainte contre l’association française Riposte Laïque, qui édite des livres, et pas contre l’association Riposte Laïque Suisse, responsable du site.

RLSTribunal1


RLSTribunal2

 

Le professeur Sami Aldeeb, cité comme témoin, avait ce jour expliqué aux magistrats la réalité de l’islam, et confirmé l’ensemble des propos de Salem Ben Ammar, sur violences musulmanes, y compris sexuelles, autorisées par les textes coraniques. Il avait même, à la grande stupéfaction de la présidente, expliqué à cette femme que si elle vivait dans un pays régi par le droit musulman, et que son juge adjoint pratiquait cette religion, il aurait le droit de la vendre comme esclave sur un marché aux bestiaux. Cet exemple avait quelque peu troublé les magistrats. Le procureur Gouverneyre et l’avocate de la Licra, Sabrina Goldman, n’avaient pas jugé bon de poser des questions à ce témoin bien trop iconoclaste pour elles.

Remarquons par ailleurs qu’aucune association musulmane n’a déposé plainte contre le texte de Salem Ben Ammar. La Licra fait donc le sale boulot au service des disciples de l’islam, oubliant sans doute le sort des juifs dans les pays coraniques.

N’oublions pas non plus les menaces proférées, à ce procès par le procureur Solène Gouverneyre, qui a appris au Tribunal qu’une enquête avait été diligentée par le Parquet, accusant notre site d’avoir organisé ce qu’elle appelle notre « insolvabilité judiciaire ».

http://ripostelaique.com/le-procureur.html

Dans cette vidéo, avec son humour habituel, le professeur Sami Aldeeb  explique ce qu’il a compris de la justice française, de son fonctionnement, de la Licra, qu’il n’épargne pas, et surtout de la dérive de notre pays, pour lequel il s’inquiète beaucoup.

https://www.youtube.com/watch?v=elxS9ntsZ9c

Dans cette autre vidéo, interrogés par notre reporter Guy Sauvage, Maître Haddad et notre fondateur, Pierre Cassen, présent à l’audience, expliquaient clairement les enjeux capitaux du procès qui venait de se tenir, et l’importance du jugement du 6 avril.

https://www.youtube.com/watch?v=1vVs8CeMK-4

La question est donc fort simple : La France va-t-elle oser condamner Alain, un Suisse coupable d’avoir publié le texte critique du Tunisien Salem sur l’islam ?

Sur le site Boulevard Voltaire, Maître Stéphane Haddad, avocat de Riposte Laïque Suisse, expliquait fort bien les enjeux de ce grotesque procès, dans lequel il a défendu l’irrecevabilité de la plainte de la Licra, et l’incompétence de la 17e Chambre pour juger une affaire. Seule la justice suisse est habilitée, sur des débats d’idée, à décider qu’un ressortissant helvétique doit s’expliquer devant un tribunal.

http://www.bvoltaire.fr/stephanehaddad/licra-sautoproclame-police-monde,247865

Il a développé, dans ce texte pertinent, ce que seraient les conséquences d’un tel verdict, d’abord pour les Suisses. Fi de leur souveraineté, à laquelle ils tiennent comme à la prunelle de leurs yeux.

Si aujourd’hui, Alain Jean-Mairet était condamné, qui empêcherait, demain, la Licra ou d’autres prétendus antiracistes, ou des associations musulmanes évoluant en France, de déposer plainte contre Oskar Freysinger, Sami Aldeeb ou Uli Windisch, directeur de publication du site suisse « Les Observateurs » ?

http://lesobservateurs.ch/

En effet, l’argument du Parquet, complice de la Licra dans ce dossier, est d’affirmer que tout texte accessible en France est assujetti aux lois françaises. Or, Internet étant disponible dans le monde entier, quand les principes démocratiques s’y appliquent, cela signifierait que n’importe quel citoyen du monde pourrait se retrouver devant la Justice française… Mais aussi que n’importe quel Suisse, ou n’importe quel Français, pourrait se retrouver devant des juges du monde entier, y compris ceux des théocraties musulmanes !

Ce serait la mise en place d’une police mondiale de la pensée, une justice sans frontières, où la nationalité des accusés n’entrerait plus en compte, puisque leurs textes seraient disponibles dans le pays plaignant, grâce à Internet ! Imaginez un Français traîné devant un tribunal qatari pour avoir publié sur son site le texte d’un Polonais islamophobe, c’est exactement ce qui vient d’arriver à Alain, notre ancien président suisse !

Peut-on être optimiste, et penser que la sagesse va l’emporter ? Si nous étions dans un pays normal, un tel signalement de la Licra aurait fini à la poubelle. Mais nous sommes dans la France des socialistes. Un pays où notre amie Caroline Alamachère vient d’être condamnée à payer la somme exorbitante de 9.500 euros d’amende et de dommages et intérêts, par cette même 17e Chambre, présidée par Fabienne Siredey-Garnier, pour avoir signalé que dans une école catholique, on obligeait des élèves à apprendre par coeur une phrase du coran.

http://ripostelaique.com/scandale-caroline-alamachere-condamnee-a-acquitter-somme-de-9-500-euros.html

Nous sommes dans un pays où trois magistrats de la 17e chambre, Claude Civarelo, Marie Mongin, Alain Bourla, ont osé condamner Pascal Hilout, apostat de l’islam, et notre fondateur Pierre Cassen, à 11.200 euros d’amende et de dommages et intérêts, suite à la plainte de six associations dites antiracistes, ou musulmanes.

Nous sommes dans un pays où le procureur Chauvelot a requis, lors de ce procès en sorcellerie, outre de lourdes amendes, de la prison avec sursis contre nos deux amis. Ce même tribunal a relaxé, à la demande de ce même procureur, Nicolas Bedos, qui avait qualifié Marine Le Pen de « salope fascisante ».

SophiePortier

Sophie Portier, présidente de la Cour d’Appel de Paris, a infligé 9.000 euros supplémentaires de frais judiciaires, versés aux associations antiracistes, déjà gavées de subventions, pour leurs frais de justice.

Nous sommes dans un pays où trois juges de la Cour d’Appel, Sophie Portier, François Reygrobellet, Sophie-Hélène Château ont alourdi de 9.000 euros ce premier verdict, infligeant donc 9.000 euros supplémentaires à nos deux amis. Cette même Cour d’Appel, cette même présidente, qui relaxe Houria Bouteldja et ses insultes à nos compatriotes et à notre pays.

http://ripostelaique.com/sophie-portier-nique-la-france-mais-pas-touche-a-lislam.html

Nous sommes dans un pays où, outre nos amis, Brigitte Bardot, Eric Zemmour, Renaud Camus, Ivan Rioufol, le Général Piquemal, les Identitaires de Poitiers, ceux de Calais, et bien d’autres, ont été traînés au tribunal, comme des malfrats, et parfois lourdement condamnés, quand les islamo-racailles bénéficient d’une clémence scandaleuse des magistrats « Murs des Cons ».

Nous sommes dans un pays où les socialistes répriment davantage ceux qui résistent à l’islamisation de notre pays, et à la guerre que les musulmans les plus radicaux infligent à nos compatriotes, que les associations musulmanes qui radicalisent leurs soldats.

Resistants-collabos-une-lutte-a-mortNous sommes dans un pays qui persécute les descendants de Jean Moulin, et protège les héritiers de Laval.

http://ripostelaique.com/malentendu-a-la-17e-chambre-deux-heros-francais-fustiges.html

Alors, même si nous espérons toujours une bonne surprise, pour le 6 avril, nous préférons d’ores et déjà envisager le pire et nous projeter dans l’avenir. Nous assurons nos lecteurs que, sur cette affaire, avec Maître Haddad, nous irons jusqu’au bout, et que nous ne laisserons pas condamner notre président suisse, ni l’Etat français devenir la police du monde de l’islamiquement correct.

Nous attendons donc avec intérêt le jugement du 6 avril, et en informerons immédiatement nos lecteurs, par un flash spécial, à la hauteur des enjeux.

PS : Nous portons à la connaissance de nos lecteurs passionnés de droit les deux articles relatant la plaidoirie de notre avocat, Maître Haddad, le 10 février.

http://ripostelaique.com/maitre-haddad-la-plainte-de-la-licra-contre-un-citoyen-suisse-est-irrecevable.html

http://ripostelaique.com/la-defense-de-riposte-laique-face-a-la-licra-2e-partie-arguments-de-fond.html

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Clamp

Et il n’y a pas que la 17ème chambre qui soit atteinte. Toute l’institution judiciaire est gangrénée. J’ai visionné la dernière émission de Gilbert Collard sur TVlibertés ( livre libre ) où il présentait un récit autobiographique intitulé « Le racisme anti-blanc », histoire d’un homme qui a été victime d’un mariage gris. Il s’agit d’unions qui sont en fait des arnaques, car pratiquées à seules fins d’acquérir la nationalité française, par des étrangers qui dupent leur époux.

Eh bien cet homme a révélé que nous sommes dans un pays où toutes les victimes de ces mariages gris perdent le procès de leur divorce systématiquement, précisément à cause de toutes les manœuvres pratiquées par les coupables pour leur causer du tort, et ce sur les conseils d’associations immigrationnistes. J’avais l’impression d’avoir tout vu et entendu, j’ai quand même réussi à en rester baba.

Maurice

9 000 € de frais de justice ?
Mazette, il ne se mouche pas du pied le baveux et pas avec des tire-jus jetables.
Ils n’ont pu sabrer en France alors ils essaient de le faire dans un autre pays, la justice de celui-ci cédera-t-elle ?

Marc

il faut noter précieusement pour l’Histoire future les noms de ceux (plaignants et juges ) qui osent faire condamner les « résistants de la 1ère heure » que sont les contributeurs de Riposte Laïque !….il ne faudra pas en effet pas avoir la mémoire courte !….J’espère bien que les responsables de Riposte Laïque compilent déjà depuis quelques décennies toutes les inepties « déblatérées » par tous ces islamophiles voire islamo-collabos car il faudra un nouveau tribunal de Nuremberg qui ne soit pas tendre vis à vis de tous ces traîtres à la civilisation occidentale !

angora

sur ce site il faut aussi recadrer ceux qui seraient prets à faire alliance avec les repentis « pour faire nombre » car « tout le monde a le droit de s’etre trompé » etc …etc…
non il ne faut pas s’allier avec les gauchiasses qui nous ont pourri la vie et celle de nos enfants, voire ruinés!
j’avais exprimé mon point de vue sur un commentaire faisant suite à l’article sur E.Badinter et la mode islamique.
bien sur qu’ils se rallieront quand le vent tournera comme tous les traitres et collabos.

belphegor

Ce sont le NKVD, le KGB, la STASI, la SOMO, la SS réunis dans ce tribunal. Que des femelles. Que cherchent-elles ? Veulent-elles se faire remarquer, se démarquer, se montrer en tant que juges ? Elles desservent non seulement leurs professions de juges mais aussi l’image de la gent féminine française dans les tribunaux. Font-elles partie du Syndicat de la Magistrature autrement du « mur des cons » ? Cela ne serait pas une surprise au vu de leur comportement extrême gauchisant. Ce sont des kapos nouvelle génération.

JACOU

On vient lire Riposte Laïque ou bien d’autres sites et on y contribue avec des post si on en a envie. Si non on passe notre chemin et on n’y revient plus. C’est cela la LIBERTÉ !

Au secours, Robespierre est de retour

F.L.

Alain Jean-Mairet devrait dénoncer ses complices français…
Je pense entre autres aux FAI ! ;)

Sniper83

A mon avis la Suisse n’en à rien à foutre de l’avis de cette pétasse gauchiste…. son jugement elle peut se le carrer dans ….. !!!

costa

Les cons çà ose tout ! C’est à çà qu’on les reconnaît.

Gérard

Pas seulement cons …. Vous pouvez ajouter Salauds

Torpillator

« salauds » … c’est encore insuffisant ! … Moi perso je dirais plutôt TRAITRES à neutraliser.

Antechrist

La France et sa justice sont elles devenues folles??? OUI, folles de rages contre les patriotes… En tout cas, assourdissant silence et absence de soutien du FN quel que soit ses cadres… Etonnant non?

Vincent

Je pense que le titre aurait pu être : 6 avril : la France osera-t-elle se faire ridiculiser en condamnant un citoyen suisse qui en retour portera plainte dans son pays contre cette juge pour tentative d’extorsion de fonds ?

divine

en France nous avons une justice de pourri ou ils défendent plus le terroriste que celui qui est ho-nette et dit des vérités ,si Caroline est condamné là on sera sur de cette justice pourri voulu par hollande et sa clique et j espère que les Français vont comprendre par qu elle saloperie de gens nous sommes gouvernés .FRANÇAIS RÉVEILLEZ VOUS VOTRE PAYS EST FOUTU ET NOUS AVEC SI PERSONNE NE FAIT RIEN .gouvernement qui ne pense qu à nous imposer l islam de m,,,, ,qui pense qu au changement de peuple et éradiquer la RACE BLANCHE POUR LA REMPLACER PAR LES GENS DE COULEURS Y EN A MARRE DE CES CONNERIES D HOLLANDE .virons et vite en 2017 ces partis UMPS-LRPS tous des traîtres qui veulent qu une chose la PLACE ET LE FRIC NOUS ILS EN ONT RIEN A FOUTRE ON PEU CREVER .il faut un parti pour le peuple et qui défende notre PATRIE FRANCE