6 juin 1944 : quelques rappels d’une Histoire oubliée

Publié le 6 juin 2021 - par - 15 commentaires - 1 044 vues
Traduire la page en :

Il n’est pas question de minimiser le courage, la bravoure, l’abnégation des soldats de toutes les nationalités qui ont participé à la libération du territoire national et des dizaines de milliers qui sont tombés face à l’ennemi. 

Il ne faut pas non plus passer sous silence que ce D-Day du 6 juin 1944 aurait sans doute connu une réussite bien plus difficile si dès 1943 certaines actions ne s’étaient pas produites comme le débarquement en Sicile en juillet et en septembre de cette même année le front russe à l’est qui occupait une grande partie de l’armée allemande à partir de Stalingrad.

Sans oublier non plus et également en septembre 1943 la campagne d’Italie.

Enfin, que l’avance des troupes alliées aurait été moins rapide sans le débarquement en Provence des Corps francs de l’armée d’Afrique le 15 août 1944.

Tous ces discours qui célèbrent la victoire des alliés me procurent une sensation pénible, la même que lors de l’enterrement d’un personnage détesté qui soudain est couvert de louanges et à qui l’on découvre toutes les qualités qui lui faisaient défaut de son vivant.

Examinons les évènements avec un brin d’objectivité :

Rendons donc le vibrant et sincère hommage qui s’impose et qui est dû à tous ces soldats qui se sont battus et sont tombés pour libérer la France.

Mais soyons conscients qu’ils ignoraient totalement les objectifs supérieurs de ces politiciens stratèges qui les gouvernaient.

L’Angleterre notre amie de toujours ! Quelle hypocrisie !

Je ne vais pas rappeler tout ce qui nous a opposé à cette nation depuis le Moyen-Age mais tout de même faut-il oublier qu’au début de cette seconde guerre mondiale Churchill a laissé 80 divisions françaises s’opposer pratiquement seules à l’armée allemande (il n’y avait que dix divisions anglaises sur le front et la presque totalité de ses régiments restaient cantonnés outre-Manche) dans le seul objectif qui était de préserver son Ile d’une probable invasion.

Souvenons-nous de Dunkerque !

Faut-il oublier aussi que les Américains ont laissé notre armée disparaitre sous la poussée allemande sans intervenir et qu’il faudra attendre jusqu’en décembre 1941 (après l’agression japonaise de Pearl Harbor) pour voir apparaitre les yankees ! Avec une arrière-pensée financière et commerciale : celle de s’approprier l’Europe (Rappelons-nous de la conférence de Casablanca en janvier 1943 et les propositions de Roosevelt et Churchill à De Gaulle et Giraud concernant l’AMGOT : il s’agissait d’un organisme constitué par les USA pour former des administrateurs qui devaient diriger les pays européens dès leur libération et avant l’élection démocratique d’un gouverneur. La libération de l’Europe était programmée dans cet objectif et seul Churchill était au courant.)

Et, enfin, que les Russes sont restés les complices de l’Allemagne nazie jusqu’à l’automne 1941 où la folie des grandeurs d’Hitler l’a poussé à envahir l’URSS.

Pour ces trois raisons, entre bien d’autres, l’armée française a été abandonnée et anéantie, ce qui a motivé la signature de l’armistice par Pétain.

Quant à De Gaulle, dont il a été souvent fait référence au cours de cette célébration, il n’a pu avoir qu’une participation psychologique à cette libération, derrière son micro londonien, car il a été considéré comme quantité négligeable par l’ensemble des alliés qui ne l’avaient même pas prévenu ni de la date ni du lieu de ce débarquement et il n’était même pas présent à Yalta.

Il a cependant eu une participation très active lors de ces affrontements, et cela est reconnu par ce dialogue avec Pompidou, en mai 1968 : « Mais, Pompidou, j’ai passé ma vie à faire tirer sur des Français »

Et cela est bien vrai, souvenons-nous de Mers-el-Kebir, Dakar, la Syrie et, quelques années plus tard, l’Indochine puis l’Algérie…mais ça l’Histoire doit l’oublier !

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
dissident

merci mr Gomez pour cette mise au point salutaire sur de gaulle ce “grand homme” qui a rendu la France petite en 1962 par sa politique algerienne de capitulation face au fln

PHIPHI

on ressasse en permanence Allemagne nazie.
Si elle avait été bolchevique, ça ne posait pas de problème., 50 millions de morts officiellement en Russie.
Et la bête immonde, l’islam dit politique ?
Pas de problème ?

tauceti

et les combattants bresiliens et mexicains et les autres??? pour le debarquement idiotie humaine aurait du etre de nuit projecteurs vers les troupes allemandes et par petits groupes tres disperses idiots ces humains

grougnach

En effet l’islam est la nouvelle bête immonde, qui nous en débarrassera ….Sinon nous même !!!

VORONINE

A YALTA ie croyais que de GAULLE ne figurait pas sur la photo parceque c’es lui qui tenait l’appareil….Non ?

Garde Suisse

Hommage au caporal Émile Bouetard caporal français, engagé dans les SAS et parachuté en Bretagne, la nuit du 05 au 06 juin 1944, capturé par un groupe d’ukrainiens, soldats de la Wehrmacht, et sommairement exécuté dans un bois. Il est le premier mort de l’opération Overlord.

Robert Jordan

Manu Gomez, la vérité n’est pas toujours bonne à dire surtout avec le personnage De Gaulle.
Quand aux anglais et américains qui n’ont eu de cesse de nous soumettre et de s’allier pour nous réduire. Le débarquement de Normandie ne fut qu’un lieu où l’Amérique posait le pied pour gagner l’Europe. Si cela avait été plus pratique et plus stratégique de débarquer en Suède, ils n’auraient pas réfléchi plus longtemps.

de Constance

Pfff…. Tellement facile et mesquin aussi et surtout, de faire ce genre “d’analyses” après coup … Bien sûr, vous avez le Droit sacré de la Liberté d’opinion, mais aussi le Devoir impérieux de vous remettre dans le contexte de l’époque ! Cela a l’avantage d’être humble …Pour ma part, ayant la double-nationalité, né bien après la Deuxième Guerre mondiale, je n’ai de cesse de rendre hommage aux membres de ma famille qui ont combattu, la plupart n’avaient pas 20 ans sur le sol européen, sous la bannière étoilée, pour chasser les Nazis et leurs multiples collabos .

ARthur68

Mers-el-Kebir : ce sont les Anglais qui ont lâchement tiré sur des navires français au mouillage et dans l’incapacité de se défendre. De Gaulle a très très vivement protesté.

Gaulois92

Petite mais nécessaire mise au point ! Ma haine des gaullistes, traîtres à la Nation, est toujours présente. de Gaulle, a vendu l’Europe aux Yankees, via Monnet, notamment….(lire le formidable livre de Philippe de Villiers). de Gaulle était en réalité un pleutre, agissant uniquement par intérêt personnel.

LIONEL

Son père lui même le disait .

Hagdik

Le livre de Philippe de Villiers dont vous parlez fait froid dans le dos ! Depuis des années nous baignons dans cette ignominie sans nous en rendre compte et nous courons vers le gouffre.
Il faut vraiment lire ce livre !

Stentor

Des alliés ne sont pas forcément des amis. Il n’y a encore qu’en France qu’on trouve des gens incapables de faire la différence.

Robert Le Priellec

Ce n’est pas à l’automne 1941, mais le 22 juin 1941 que les Allemands ont commencé à envahir l’URSS (Opération Barbarossa).

Theodote

Votre date du 22 juin 41 est exacte pour l envahissement des troupes, mais vous oubliez de dire que bien avant c est le 31 juillet 1940, qu Hitler ordonne au commandement suprême de la Wehrmacht (OKW : Oberkommando der Wehrmacht) de commencer la planification de l’invasion de l’Union Soviétique. Nom de code de l’opération : « Barbarossa »…

Pour moi la planification est plus importante que le jour de l attaque… surtout contre les russes et au meme moment que l envahissement de la France

Lire Aussi