600 euros d’amende pour la restauratrice qui a refusé une voilée

Le message est clair. C’est à chaque fois la même histoire et nombre de restaurateurs y ont gagné menaces, tags, dépression, obligation de vendre leur commerce…

On a encore le droit, sur RR, de dire qu’on n’aime pas le voile, qu’on n’aime pas l’islam, mais on commence à être condamnés quand on dit « islam assassin » au motif que quand on dit « islam » on penserait « musulmans ».

Mais les pauvres restaurateurs n’ont pas vraiment le choix. Obligés d’accueillir sans rien dire les bâchées… ils perdent, forcément, une partie de leur clientèle. Moi la première, si j’entre dans un restaurant où il y a une voilée, je fais demi-tour, car si je vais au restaurant c’est aussi pour une ambiance, le plaisir de discuter, plaisanter… avec les serveurs, le patron entre 2 bons plats et 2 bons verres de vin. Et s’il y a des prosélytes de l’islam, je ne suis pas bien, pas détendue, le repas est gâché.

Evidemment, si une voilée entre alors que j’ai déjà commencé mon repas, je ne peux que faire contre mauvaise fortune bon coeur et me contenter d’abréger mon repas. Je ne peux tenir rigueur au restaurateur d’appliquer la loi et de préserver son commerce d’une publicité et d’une condamnation  néfastes… Triste monde !

Tous ces gens qui n’ont que le mot « liberté » à la bouche nous l’interdisent, à nous, cette liberté. La liberté de côtoyer qui on veut, d’accepter dans nos restaurants qui on veut.. C’est aussi ça le Djihad.

Bayonne: La restauratrice qui a refusé l’entrée à une islamiste intégralement voilée devant la justice pour « discrimination fondée sur la religion »

En mai 2022, une restauratrice d’Hendaye avait refusé l’accès à son restaurant à une islamiste portant un voile qui lui couvrait le visage.

Les faits remontent au 29 mai 2022. En ce jour de la fête des mères, Nabil Allaoui, originaire de Pau, activiste d’une France islamique (avec l’aide de la Nation, des médias, des politiques, du président, et des institutions), invite sa mère au restaurant à Hendaye. Le déjeuner ne se déroule pas comme prévu (à moins qu’il se déroule exactement comme prévu ?) : la restauratrice leur refuse l’entrée, au motif que la mère de Nabil est voilée. Ce dernier sort alors son téléphone, la filme, et poste la vidéo sur les réseaux sociaux. « Si vous avez le droit à ça, interroge Nabil en pointant du doigt la croix que la propriétaire porte autour du cou, pourquoi elle n’a pas le droit à ça ? », en faisant une équivalence immorale. La propriétaire du restaurant explique alors qu’elle refuse les clients « habillés comme dans la préhistoire ».

 

 

 

 

Une plainte est déposée au parquet de Pau, évidemment, l’occasion est trop belle. La justice se jette sur l’affaire parce que les Français insoumis ne sont pas tolérés, la restauratrice est placée en garde à vue et déférée devant le parquet de Bayonne. Un traitement dont les racailles sont épargnées. Poursuivie pour discrimination fondée sur la religion supposée, elle comparaissait ce mardi devant le tribunal correctionnel de Bayonne.

« Ce genre d’acte ne devrait pas avoir lieu dans notre pays, dénonce Nabil El Allaoui, rencontré par les équipes de France 3 Euskal Herri devant le tribunal. Il faut savoir faire la part des choses : c’était humiliant et méchant de discriminer ainsi publiquement une mère de famille le jour de la fête des mères ».

« J’avais prévu une surprise pour ma mère une semaine avant, j’avais rappelé le restaurant deux jours avant pour confirmer. Je voulais lui faire une belle surprise, Finalement cette surprise s’est transformée en cauchemar. 

On a vécu quelque chose qu’on ne voyait qu’à la télé et à laquelle on ne croyait pas nous même. Mais c’est bien réel. »

Nabil El Allaoui, partie civile

La restauratrice nie toute intention raciste

« Je n’ai pas fait de mal, se défend la restauratrice. Moi, j’ai juste envie de voir les visages. Je ne pouvais pas le voir, et c’est pour cela que je lui ai demandé de l’enlever. Elle l’a fait, et c’est son fils qui a dit qu’il fallait partir », poursuit-elle, se défendant de toute intention raciste ou islamophobe. 

« Venez à mon restaurant avec qui vous voulez : des Noirs ou des Indiens, et vous verrez bien comment je suis. »

Le parquet a requis 600 euros contre la restauratrice.  La décision a été mise en délibéré au 29 novembre. La justice n’est plus du côté des Français ethniques, mais de l’immigration.

https://www.europe-israel.org/2022/11/bayonne-la-restauratrice-qui-a-refuse-lentree-a-une-islamiste-integralement-voilee-devant-la-justice-pour-discrimination-fondee-sur-la-religion/

Christine Tasin

https://resistancerepublicaine.com/2022/11/18/600-euros-damende-pour-la-restauratrice-qui-a-refuse-une-voilee/

image_pdfimage_print
19

41 Commentaires

  1. Pourquoi ne pas les faire dîner à l’office? Notons que remisées dans un coin discret elles attirent les mouches vertes qui n’importunent pas la clientèle honnête. .

  2. Que dire de MMe SCHIAPPA qui s’est vu refuser l’accès à un café car réservé aux hommes! Elle est repartie sans rien faire ou dire…Deux poids deux mesures!

  3. La France s’est auto condamnée à subir le joug de l’islamisation forcée et du multiculturalisme le plus archaîque, au nom de la bien-pensance gauchiste inepte et suicidaire, de la culpabilité post historique, du droit donné par nos gouvernants et par l’Europe pro-communautariste, aux peuples de cultures non occidentales de nous imposer toutes leurs habitudes, moeurs et comportements même les plus aberrants. Dans quelques temps les restaurants devront servir du hallal, supprimer certains aliments pour ne pas « choquer » les musulmans rigoristes. Et dans 40 ans tout ce qui représentera la religion chrétienne sera interdit, pour satisfaire l’expansion religieuse musulmane, qui sera de plus en plus radicale. Le peuple français est donc devenu bête et endoctriné au point de ne rien voir venir.

  4. Pour étre tranquille pour ne mettez que des plats à base de porc, et vous étes débarrasser de cette pourriture musulmane en toute légalité.

  5. JE SUIS RENTRE DANS UN MAGASIN DE BRICOLAGE ET LA CAISSIERE ETAIT UN SAC POUBELLE, DEMI TOUR IMMEDIAT ET BOYCOTT DE CET BOUTIQUE.

  6. 600 ? pff, 3000 e d’amendes et 2 perquisitions dans un de mes bouclars où on avait foutu dans le rayon bijou-fantaisie q q feuilles métalliques de cannabos ainsi que des rouleaux imprimés à fumer pensant qu’en europe il n’y avait plus de lois nationales sur des points de détail pareils, tout ça pendant que ça trainait à dealer juste 10 m + loin = en france, toutes les accusations suivies de sanctions judiciaires NE SONT QUE DES SANCTIONS D’ODRE POLITIQUE et de RACKET anti SOUCHIENS.

    • pourquoi je vais vous le dire ; sur ma première citation à comparaitre était signifié : « pour ivresse sur la voie publique ».

  7. Le voile est un cache visage , c’est dommage , il est tellement plus agréable de parler avec quelqu’un qui a le visage découvert et de toute façon nous sommes en France

  8. Christine ! il faudrait donner un peu de précisions si vous les avez car si cette dame était intégralement bâchée la restauratrice pouvait appeler la police pour désordre public sinon personne ne serait venu ; A défaut elle pouvait aussi dire que ce jour là il n’y avait plus rien à part des côtes de porc ou du filet mignon qu’elle recommandait avec un large sourire …..A takya , takya et demie ….

  9. qu’elle aille au resto en Iran la voilée : la justice en france devra payer un jour pour « trahison de la patrie »

  10. Les juges ne doivent pas connaître l’article 1 de la Loi du 11 octobre 2010 qui dispose que « Nul ne peut, dans l’espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage »
    L’espace public est constitué des voies publiques ainsi que des lieux ouverts au public, tels que restaurants et magasins. et les services publics.
    Cette interdiction non respectée par les envahisseuses expose à un stage de citoyenneté pour toute sanction. Mais la plupart des PV sont classés. Il ne faut pas discriminer.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_interdisant_la_dissimulation_du_visage_dans_l%27espace_public

    • Pour l’humour, des policiers ont verbalisé pour justement le fait que vous n’étiez pas masqué…. Des voilées en ont profité et en profite encore pour sortir voilées et masquées. C’est beau la macronie.

  11. Sous la dictature Macron ça n’est plus que sanctions et rackets. Ce matin sur RTL, des restaurateurs encourent le risque d’amandes 1 000 à 1 500 € et la suppression de leur terrasse parce qu’ils y mettent le chauffage. S’ils ne le font pas ils perdent un gros manque à gagner, les clients allant ailleurs. Macron et sa clique font tt pour fermer les restos bien français pour ne laisser en place que la mal bouffe musulmane des kébabs et autres !

    • Supprimer les brasero en terrasse me met très en colère car il y va de notre mode de vie ,on nous supprime tout ce qui faisait le charme de la France et la, j’ai la haine. Même si on ne passe pas ses journées à la terrasse des cafés ,savoir que c’est devenu impossible me met dans une rage folle.

  12. Personnellement :
    1- je suis pour la liberté des commerçants et artisans d’accepter ou non de travailler et d’accueillir dans leur commerce les gens qu’ils souhaitent. Si un client n’est pas content, il va voir ailleurs
    2- je n’aime pas l’islam, mais je ne refuserai pas de parler à une femme simplement voilée ; par contre, je refuse de parler à une femme intégralement voilée, parce que je veux voir le visage des gens à qui je parle. C’est aussi pour cela que je n’ai pas aimé qu’on nous impose le masque partout.
    Si la cliente en question n’était pas voilée intégralement, je l’aurais acceptée dans mon restaurant, personnellement. Cela dit on devrait se plier aux conditions des commerçants, donc il n’est pas normal qu’elle ait été condamnée. De toute façon, la loi en France est toujours faite contre les propriétaires, comme si nous appartenions à l’État.

  13. ça, c’est un coup d’épée dans l’eau; ça fait penser à l’affaire Fabienne Truchelut.
    ça ne sert à rien qu’à perdre de l’argent en amendes, dommages et interets.
    allez voir dans les restaurants de la Cote d’Azur ou des restaurants chics de Paris et là les gens comme cette dame sont complètement à coté de la plaque.

  14. Dans ma jeunesse, je travaillais dans un restaurant italien très chic et cher qui avait pour devise l’excellence de sa cuisine, de son service et de son accueil ; en contrepartie le patron n’en attendait pas moins de sa clientèle et alors que nous étions en basse saison avec très peu de couverts, je l’ai vu refusé l’entrée de clients… parce qu’ils n’avaient pas de cravate. Une autre époque !

    • ça n’a rien à voir.Si la personne était arrivée en tongs ou pieds nus par exemple, elle n’aurait pas eu d’amende pour l’avoir refusée.

  15. C’est aussi sans compter que sous toutes ces bâches on ne sait pas s’il n’y a pas une ceinture d’explosifs !! Je croyais que c’était interdit puisqu’à une époque c’était passible d’une amende. D’ailleurs une bâchée avait été soutenue par un homme qui a payé l’amende à sa place. Je ne sais plus qui mais ça avait fait toute une histoire.

  16. pauvre FRANCE!
    Soutien total à cette restauratrice et honte à la justice française!

  17. Envoyez moi ces fientes en Afghanistan, elles auront tout loisir de le porter, sinon…

  18. Plus de terrasse, restau fermé avec sonnette à l’entrée..et pancarte : « lieu privé, le restaurant se réserve le droit d’admission. »

    • Juan hui. Vous avez la mémoire courte. N’était ce pas le cas lors des restrictions avec passe sanitaire !

  19. Il faudrait repérer un bistrot ou une petite brasserie où des militants laicards ont leurs petites habitudes… et y débarquer avec curé en soutane en tête, bannière de procession fièrement arborée, et un sonore « Dieu vous bénisse ! » en entrant à l’intérieur !

    Je suis sûr que ça mettrait de l’ambiance…

    • on ne peut pas refuser le curé en soutane mais on peut le faire taire.
      dans le cas qui nous occupe, la cliente ne récitait pas les versets du coran non plus.
      Quand on est commerçant on doit servir tout le monde.Dans l’isoloir vous votez comme bon vous semble.

      • Angora,
        Il y a de ça pas mal d’années, avant l’invasion des bâchées, en faisant un pèlerinage avec des amis et un prêtre portant col romain, nous nous sommes vus refuser l’entrée d’un troquet ! Poliment, mais fermement !

        J’espère que le patron du rade a eu l’occasion de se repentir…

        • Ça c’est inadmissible et si vous l aviez fait constater le bistrots aurait été condamné.
          Se repentir,dites-vous?Pas sûr ! Ces gens qui « crachent « sur la religion Catholique et leurs adeptes ont toujours été très tolérants avec les exotiques.
          Voyez mélangeons…..mais pas que..

      • Angora. Vous en voyez beaucoup des curés en soutane ?et qui fréquentent ces lieux?Un curé est un religieux . Réfléchissez si vous pouvez.

        • Non ,on n en voit pratiquement plus en soutane,mais peu importe : si vous suiviez la discussion vous verriez que je répondais à quelqu’un qui imaginait cette situation.
          Encore que,à Marseille j ai vu un groupe de prêtres coptes qui faisaient du tourisme sur un bateaux de promenade.
          Et une fois dans un avion Nice Beyrouth alors que les Coptes sont d Égypte.

          • j’ajoute qu’un restaurant n’est pas une boite de nuit ou un cabaret.
            donc oui on peut rencontrer des religieux, ils ne restent pas enfermés dans leurs cloitres ou leur presbytère.Fort heureusement.

  20. Et une bonne sœur voilée, ou un moine trappiste, elle les aurait refusés aussi ? Je ne pense pas.

    • À part au Vatican, vous en voyez beaucoup, des bonnes sœurs voilées ?
      Allez patron, remettez-lui ça, il nous amuse !

      • on en voit de moins en moins mais quand bien meme on en verrait, le catholicisme fait partie de notre culture, n’en déplaise aux fana- laicards.

    • mais elle n’a pas le droit de refuser! sur quels critères? Je porte une petite croix autour du cou(3cm) il ferait bon voir qu’on m’interdise l’acces quelque part.
      les provocs et demandes incessantes de hallal dans les cantines et tout ça, y’en a marre; mais les laics integristes y’en a marre aussi.

      • Oui, ils sont tellement aveuglés par leur obsession anticatho qu’ils sont incapables de comprendre qu’ils font le jeu des islamo-fascistes ! Navrant…

    • Bonnes sœurs et trappistes et moines comme vous dites,ce sont des professionnels,des religieux Aucun rapport avec ce que vous dites. Réfléchissez si vous pouvez.

    • Amon Ra.Les bonnes sœurs et les moines comme vous dites sont des religieux. Port d’une tenue professionnelle. En plus ce genre de personne ne fréquente pas ces lieux mais des lieux de prière. Réfléchissez si vous pouvez. 😁

      • Oh la ils n y sont pas tout le temps enfermés et ont le droit d aller dans un restaurant. Ceci dit je pense que l’a plupart changent de tenue.

Les commentaires sont fermés.