1

6e rapport du Giec, la grande arnaque continue

Zen et écologie COP21

Le Giec, dont les travaux sont contestés par les plus éminents scientifiques, vient de nous livrer son 6e rapport, aux conclusions toujours plus apocalyptiques. Une ambiance de fin du monde à mettre essentiellement sur le dos des émissions de CO2 d’origine humaine, évidemment.

Mais il n’existe aucun consensus sur le sujet. Le Giec fait le forcing et veut discréditer les climato-sceptiques, qui ne nient pas le réchauffement climatique actuel mais refusent d’en rendre l’homme responsable.

https://www.geo.fr/environnement/qui-sont-les-climato-sceptiques-et-sur-quelles-theories-se-basent-ils-193907

Avec le Giec, exit l’activité solaire et les mouvements de la Terre autour du Soleil, exit l’influence des courants marins, exit les différentes périodes de réchauffement et de refroidissement antérieures à l’ère industrielle. Seule notre soif d’énergies fossiles pour alimenter nos gros 4×4 gloutons est responsable du désastre.

Plus c’est gros, plus ça passe ! Et les photos catastrophe, ça aide !

Les 15 conséquences du réchauffement climatique | LesAffaires.com

« N’est pas exclue l’éventualité que la mer monte de 15 mètres d’ici 2300 » !

Voilà qui devrait engloutir une partie de la planète ! Il vaudra mieux habiter dans les Alpes !

Le Giec ose tout et nous rejoue le film « Waterworld », avec un Kevin Costner qui affronte les pirates dans un monde sans terres.

Mais pour cela, il faudrait que les 2/3 des 30 millions de kilomètres cube de glaces continentales fondent ! C’est du délire.

Nous sommes incapables de prédire une météo fiable au delà de 3 jours, mais les génies du Giec annoncent le climat dans 300 ans !

Comme si l’homme pouvait réchauffer la planète en 100 ans, alors  que la nature met 10 000 ans pour obtenir un même résultat !

La dernière grande déglaciation a duré 10 000 ans et a conduit à un réchauffement de 5°.

https://www.science-et-vie.com/archives/il-y-a-20-000-ans-la-terre-se-rechauffait-le-film-reconstitue-28501

En 1980, les climatologues annonçaient un refroidissement d’ici l’an 2000. Puis ce fut un virage à 180° avec les « experts » du Giec. 

A les écouter, si rien n’est fait, nous verrons sans doute des lions et des éléphants sur le Champ de Mars dans le futur.

Tout cela n’est que farce grotesque, une monumentale escroquerie savamment orchestrée par l’ONU et les lobbies des énergies renouvelables.

La sombre histoire derrière le « réchauffement climatique » du GIEC.

Depuis sa création, en 1988, le Giec a dit tout et son contraire, falsifiant ses courbes et truquant ses chiffres à qui mieux mieux. Si plusieurs experts de renom ont claqué la porte, ce n’est pas un hasard.

Personne ne peut prédire le climat qu’il fera dans 30 ans. Et s’il y a un réchauffement, ce n’est certainement pas à cause des émissions de CO2 dues à l’homme, un misérable fétu de paille au milieu des forces titanesques qui animent l’Univers.

L’homme pollue son environnement, certes, mais n’a aucune action sur le climat.

Les paramètres de Milankovic expliquent les forces gigantesques qui font le climat. Le reste n’est que salade de bonimenteur. Regardez cette courte vidéo.

https://www.youtube.com/watch?v=FTzmqjDNMmM&t=66s

La masse atmosphérique en kilos est d’environ 5 x 10 puissance 18  = 5 000 000 000 000 000 000 kg.

Sur ce total, le CO2 dans l’atmosphère représente 0,04%, soit  2 000 000 000 000 000 kg.

Comment les émissions dues à l’activité humaine pourraient-elles avoir un impact sur des chiffres aussi colossaux ?

Même si nos émissions représentent 40 milliards de tonnes de CO2, c’est infime en comparaison de la masse atmosphérique..

40 000 000 000 000 Kg / 5 000 000 000 000 000 000 = 8 /1000 000 = 0,000 008 = 0,0008%

Pas de quoi déclencher l’Apocalypse sur Terre !

Les Verts délirent en applaudissant aux courbes truquées du Giec.

Toute cette escroquerie intellectuelle qui met le monde en émoi n’est qu’une gigantesque tromperie. Car les sommes en jeu sont colossales.

Le mensonge est du même ordre que le fameux trou dans la couche d’ozone causé par nos aérosols. Ce trou s’est rebouché et la planète n’a pas grillé. Aucune explication de la part de nos savants qui annonçaient l’Enfer.

On a eu aussi droit aux pluies acides qui allaient détruire toutes les forêts d’Europe. Photos truquées à l’appui, comme celle de l’ours famélique crevant de faim sur la banquise. Une fakenews infox de plus.

Au Canada, la population des ours blancs a largement augmenté et ils sont en meilleure santé, preuve que la nourriture est abondante.

Tout n’est que mensonges. Armes de destruction massive en Irak, élections non truquées aux Etats-Unis malgré des preuves accablantes que les juges ont refusé d’examiner, inefficacité de la chloroquine et des traitement précoces contre le Covid…

Toute la politique mondiale, dont les guerres, tourne autour des lobbies de l’armement, du pétrole, des énergies renouvelables, de la santé, de l’immigration.

Ce sont eux qui font la pluie et le beau temps, et certainement pas nos 4×4 et nos cigarettes.

Dans un excellent article de Médiapart, on peut mesurer à leur juste valeur les annonces effrayantes du Giec, dont la rigueur scientifique et intellectuelle a toujours été mise en défaut.

https://blogs.mediapart.fr/antoine-calandra/blog/100116/le-rechauffement-climatique-anthropique-un-mensonge-qui-arrange

Mais ce sont les grandes multinationales qui font la loi. Les politiques ne font que passer. Des milliers de milliards d’investissements sont en jeu.

La mécanique totalitaire médiatique est là pour laver le cerveau du peuple et l’asservir à la pensée unique, tout contrevenant étant aussitôt cloué au pilori et banni du système.

Les climatosceptiques sont interdits de plateaux télévisés et ne seraient que des négationnistes du réchauffement climatique, donc des types dangereux.

Dans le monde ancien, les élites avaient besoin du peuple pour risquer sa peau et gagner les guerres. Mais avec 75 ans de paix, le peuple n’est plus qu’un consommateur universel dans le grand marché mondial. On lui demande de consommer et de se taire ! Il faut donc le manipuler à outrance.

Tous ces mensonges véhiculés par les médias aux ordres, ne font qu’alimenter la machine à cash des milliardaires. Les politiques ne sont que des pantins.

Trump voulait renverser la table, les mondialistes l’ont écarté avec la plus vaste fraude électorale de tous les temps.

Jamais les multinationales n’ont autant gagné qu’avec la crise du Covid. Les grosses fortunes sont encore plus riches qu’en 2019.

Par conséquent, le climat nous échappe totalement. L’Europe a connu un climat tropical par le passé ou des périodes de grand froid. Rien de bien nouveau.

Le cycle de réchauffement que nous vivons actuellement reste une inconnue. Il peut s’inverser demain sans que personne ne puisse l’expliquer.

Ni le Giec ni quiconque ne peut savoir où en sera la banquise dans 10 ans.

Par conséquent, toute prédiction sur le climat n’est qu’une fable.

L’Onu et ses satellites demeurent des virtuoses de la manipulation des masses.

La façon dont on a créé puis exploité le phénomène Greta en est la meilleure preuve.

Jacques Guillemain