Aux innocents qui croient que le gouvernement veut sauver des vies

Publié le 22 août 2018 - par - 26 commentaires - 1 925 vues
Share

Il y a quelques années encore, certains véhicules étaient munis de bavettes à l’arrière des passages de roue. Il en subsiste encore sur des 205 ou quelques 4×4 (sans oublier les poids lourds).

Par temps de pluie ou sur route mouillée, cela évitait les projections abondantes d’eau qui peuvent beaucoup nuire à la visibilité pour les conducteurs des voitures qui suivent. De plus, les passages de roue étaient suffisamment larges pour ne pas, en plus, projeter des nuages de bruine lors des dépassements.

Cela, maintenant, fait « beauf ». Les constructeurs ont cédé à la mode ; plus de bavettes et des pneus larges qui débordent allégrement des passages de roue. Que les véhicules derrière n’y voient pas grand-chose, ce n’est pas important. Ils n’ont qu’à se tenir à bonne distance et tant pis s’ils sont gênés lors des dépassements. L’État n’est pas intervenu.

Par souci de visibilité des voitures sur la route, dans les années 70, une mode venue des USA a permis l’arrivée de peintures fluo sur les carrosseries. Jaune, vert, rose… en particulier pour les « coccinelles ». Cela se voyait bien mieux, sur les routes au revêtement très sombre, que l’immense majorité des autres voitures qui sont toutes « gris-quelque chose ». Qu’importe la visibilité, elles se vendaient moins bien et cette « mode sécuritaire » fut vite abandonnée. Là encore, l’État n’est pas intervenu.

Le seul domaine où l’État a fait respecter depuis longtemps une directive par les constructeurs d’automobiles, c’est pour celle obligeant à fixer les réservoirs de carburant avec des sangles inoxydables, imputrescibles, et non biodégradables bien sûr. Elles ne se voient pas, donc pas d’effet de mode.

Nous ne pouvons pas en dire autant pour l’obligation de construire des optiques avec remplacement facile des ampoules. Cela nécessite souvent le démontage d’une partie de la calandre !

Une voiture avec le feu de croisement gauche éteint, c’est beaucoup plus dangereux pour ceux d’en face qu’une plaque d’immatriculation peu visible (pour les radars). Les verbalisations sont plus fréquentes pour les plaques que pour le défaut d’ampoule. La pénurie voulue de policiers et de gendarmes se manifeste surtout la nuit, alors difficile de verbaliser. Et demander à une femme, fût-elle Marlène S., de changer une ampoule la nuit, aucun gendarme n’ose, d’autant qu’il n’y parviendrait pas non plus. Et pourtant, le code de la route oblige à disposer d’un jeu complet d’ampoules (et de fusibles) de rechange. Les constructeurs automobiles ont eu le dessus et notre sécurité passe après.

Les lobbies se manifestent dans de nombreux domaines, hélas. Ainsi, ceux du sucre ont eu facilement raison des décisions de façade des gouvernements successifs. Moins de sucre dans nos aliments et boissons, cela signifierait beaucoup moins de diabètes de type II et, par suite, moins de frais médicaux et moins de morts prématurées. S’ajoute à cela le lobby des laboratoires pharmaceutiques, qui font fortune avec les médicaments luttant contre le diabète. Avec au moins deux lobbies contre lui, qui le caressent peut-être dans le sens du poil, difficile pour un gouvernement d’arriver à prendre les bonnes décisions pour sauver de très nombreuses vies (bien plus que sur la route). C’est aussi bien dommage pour la Sécurité sociale qui réduirait ses dépenses… Moins de sel, aussi, sauverait des vies (encore un lobby), etc.

Max Leroy

Print Friendly, PDF & Email
Share

26 réponses à “Aux innocents qui croient que le gouvernement veut sauver des vies”

  1. Hagdik dit :

    J’ai entendu aujourd’hui aux infaux une nouvelle réjouissante : le nombre de destructions de radars augmente considérablement dans certains départements.
    Ca va du coup de peinture à l’incendie …
    Je rappelle aux techniciens GDV qu’il doit bien y avoir de 2 à 3 kg de cuivre dans un radar. (si on peut rendre service).

  2. barbot dit :

    Perrichon, l’affreuse mégère !!

  3. Hagdik dit :

    Ajoutons que MICHELIN a développé sur les pneus poids lourds (avant du tracteur) un profil nommé « ANTI SPLASH » qui repousse à l’horizontale le flux d’eau rejeté par la sculpture du pneu. Ce dispositif est extraordinaire et évite le « mur d’eau » soulevé par les poids lourd sur route mouillée.
    Cette entreprise pourrait peut-être se pencher sur un dispositif « anti connerie perrichon » qui soulagerait tous les automobilistes contribuables !

    • Boudry dit :

      Hagdik
      A question simple,réponse simple…Que « La  » Périchon passe sous le pneu Anti splash,et on verra de quelle façon elle sera projetée…
      L’intérêt dans ce cas particulier,c’est que si cela ne fonctionne pas bien ,on sera débarrassée de cette » casse pieds « !!!!

  4. DUFAITREZ dit :

    Quand changer une ampoule coûte une fortune, on ne fait rien… On attend.
    Quand les ampoulés de l’Etat coûtent une fortune, on ne fait rien… On attend.
    Pourtant, il se sucre ! (diabète ?) sur notre dos. On attend.
    « L’Attente est à la Décision ce que le Renoncement est à l’Action ». Confucius ?

  5. Marc dit :

    Le sel ? Il n’y a qu’à le répandre sur les routes enneigées.

  6. wika dit :

    Avoir un jeu d’ampoules dans sa voiture ne sert plus à grand chose, puisque dans les voitures actuelles, il est devenu bien difficile de changer les ampoules soi-même

  7. hathoriti dit :

    Le sucre tue, (on vire confiseries et pâtisseries) le sel tue (on vire les charcuteries) l’alcool tue ( on supprime les vins, les bières, le wisky, le pastis, etc…) le tabac tue (on met les paquets de 20 clopes à 10 voire 15 euros), la route tue (on vire les autos écoles et on détruit les bagnoles…ah ! ça, c’est cours de cramage…) les terroristes mahométans tuent (on vire les mahométans !!) et puis…? que fait le gouvernement ? Rien ? alors…on vire le gouvernement !

  8. Yoann Lassalle dit :

    Ben faut interdire les lobbies dans ce cas. Ils sont clairement contre les intérêts du peuple. Pourquoi les consulter ? Ils vont choisir leurs propres intérêts évidemment !

  9. emile dit :

    deux choses sont infinies : l’univers et la connerie humaine ; mais en ce qui concerne l’univers je n’ai pas acquis la certitude absolue…..disait Einstein.
    Il pensait probablement à des tordues du genre Perrichon…

  10. Dupond dit :

    Nos « chers » RADARS………Une longue histoire d’amour qui date du temps de « super menteur » et de « tartarin » ( ce vieux crincrin qui joue les papy moralisateurs en se goinfrant au sénat
    http://www.hoaxbuster.com/forum/les-radars-prives-et-le-frere-de-gilles-de-robien

  11. Saintpol dit :

    Et aussi moins d’immigration , moins de crimes ! ! ! !

  12. Mad MAX dit :

    Bravo à Max Leroy.
    Très vrai cet article qui devrait être développé d’avantage.
    Vu la situation de notre pays ça ne serait plus un article mais tout un journal ….

  13. Desvignes dit :

    Le plus simple, les repeindre avec une bombe de peinture, sans se faire pincer

  14. Drake dit :

    Effectivement, il faut être le dernier des crétins pour croire que ce gouvernement attache une quelconque importance à nos vies… Parce que si c’était le cas, il expulserait immédiatement tous les fichés S… Mais apparemment, ce gouvernement considère qu’un automobiliste qui roule à 90 sur une départementale est plus dangereux qu’un fiché S qui prépare un attentat ou qu’un « déséquilibré » qui égorge le premier venu…

  15. Francois Desvignes dit :

    Le panneau d’interdiction étant une condition légale de l’amende, le fait de le démonter rend la poursuite impossible et si engagée, nulle.

    Tout bon conducteur a une clé anglaise dans son coffre.

    Soit : que faire du panneau ?

    Entrainez-vous au fusil de chasse dessus, on vous fournira des autocollants de Macron

  16. kabout dit :

    j’ai lu que les destructions,attaques sur les radars avaient été multipliés par 4 du au 80 kmh,bien,trés bien ca fait montrer quelque part que certains francais commencent a en avoir mare de leurs delires a la con !

    • gégé dit :

      Réponse à François DESVIGNES . si vous avez une info sur l’obligation d’un panneau  » 80  » pour que soit justifié le PV de dépassement de la vitesse autorisée…..ce serait bien de nous le communiquer dans une prochaine lettre…..après …..pour faire suter le PV…..c’est autre chose….mais ça vaut le coup d’essayer Merci

      • Joël dit :

        Il faut savoir que si les panneaux « 90 » doivent êtres enlevés, ils ne doivent pas nécessairement être remplacés par ceux à « 80 », rappelle Maître Rémy Josseaume, avocat en droit routier et permis de conduire. « Lorsqu’il existe une règle générale et absolue, l’administration n’a pas l’obligation de mettre des panneaux à chaque endroit, explique-t-il.
        Article du Parisien 21/06/18.

    • Fradth dit :

      D’ordinaire je suis contre le vandalisme. J’adorerais être un type légaliste…mais dans un pays qui marche droit. En l’occurence, je n’ai rien à y redire qu’on détruise ces radars qui ne servent qu’a racketter le citoyen Français solvable, et non à le protéger.

      • Boudry dit :

        Fradth
        Détruire un radar,je n’appellerai pas cela du vandalisme,mais plutôt une légitime défense !!!

    • Alsace 67 dit :

      80 km au compteur , il y a plus de risques d’accidents à surveiller ce dernier pour ne pas dépasser la vitesse imposée ! Où est la logique ! les illégaux forcent les frontières , priés de dégager ils sont toujours présents ! Des PV pour les uns à régler rubis sur l’ongle , des aides et des soins pour les autres et éventuellement un logement pour ceux qui ont des enfants !
      On marche sur la tête !