800 enfants prénommés Djihad : quelques suggestions pour mieux faire…

L’intégration, voire l’assimilation, suivant leur petit bonhomme de chemin en France avec les formidables résultats que l’on connait, il est temps, pour nos congénères et compatriotes de la Vraie Croyance, d’adapter les prénoms de leurs enfants à la terre qui sera par eux fécondée, et pas qu’un peu.

Djihad, voilà qui est fort joli, présentable dans la société pacifiée qui est la nôtre, emblématique d’une ferme volonté de normaliser l’existence des gens en leur assurant un avenir d’amour, de tolérance et de paix sans oublier les causeries au coin du feu, l’hiver, devant un bon verre de seven-up-vieille prune.

http://www.fdesouche.com/897873-800-nouveaux-nes-ont-ete-baptises-jihad-france#

Djihad. C’est donc charmant, porteur de grandes perspectives, mais un peu court.

Suggérons aux parents désireux de fondre leur progéniture dans la chaude matrice française d’adopter les prénoms composés qu’à cette heure ils semblent bouder pour Dieu sait trop quelle raison. Ici, place à l’imagination, dans un contexte de franche camaraderie entre autochtones et allocataires, pardon, allochtones. Un prénom de-là-bas et un prénom d’ici. Comme chez les Vallaut-Belkacem. C’est très tendance, un poil snob mais tellement inclusif.

Voici une première proposition que les lecteurs de ce site pourront à loisir se divertir à compléter. N’hésitons pas, la ligne est ouverte.

Pour les fanas des armes blanches et des parvis de gares marseillaises, voici Farid-Rasoir et Sofiane-Carotide avec sa variante « Oeilenmoins« , sans doute préférable à Tarik-Sodome juste buzzé par le frère Ramadan au sortir d’un coït pas très consenti par la dame. Et du genre douloureux. Un Hanna-Beauzob (le frère du Frère) sera donc l’idéal si l’on songe à l’équilibre sexuel du futur adulte.

Les mamans des enfants les plus beaux, les plus intelligents et les plus gentils de la planète Terre apprécieront la majesté d’un Mouloud-Raqqa, dont le pendant féminin Moufida-Mosoul sera apprécié chez les fabricants de cocktails-Molotov, de cages à fauves et de cordes-à-pendus. Associons à cette galerie très ‘city » un Mustapha-Calife signant par avance l’aristocrate en visite chez la mécréance agenouillée. Du beau linge, par avance.

Plus physique, voici Abdelkrim-Donneur, parfait pour le rejeton dont on sent, à la seconde même de sa naissance, qu’il ne plaisantera pas avec la coutume. Dans la même catégorie de futurs justiciers appliquant à la lettre la charia-demain-universelle, nous ne pouvons que conseiller un Kamel-Acide, avertissement sans frais aux soeurs désireuses de raccourcir la burqa voire d’en supprimer l’hygiaphone. Et pour celles-ci, comment ne pas penser à une Fatima-Soumise résumant à elle seule la position de la femme en milieu coranique. Un must.

Ainsi peut-on d’ores et déjà établir, en fonction d’une situation qui ne manquera pas d’évoluer favorablement dans les temps heureux qui viennent, un véritable calendrier intégrant des Zorah-Conquête et des Wassila-Têtenmoins, des Djibrill-Crandarrêt et des Ali-Carnasse, sans oublier un Djamel-Résiné, une Houria-Butane, quelques Amar-Çacraint et les incontournables Montassar-Étuverramontmartre pour les quartiers perdus de la capitale. On va manquer de jours dans l’année.

Avec, pour les happy-few destinés à la gauche du Père (la droite est déjà occupée) le fulgurant, aveuglant et définitif Mohamed-Tamère, qui tient tout et même le reste dans sa très divine incarnation.

Omar Mattué, alias Jean Sobieski.

image_pdfimage_print

45 Commentaires

  1. Que l’état civil tolère ce genre de déviance gravissime, anti citoyenne, puante,et assumée par les charognes muzz est la preuve ultime d’un état (létal) qui programme notre mort! Montrons à ces merdes fielleuses qu’une guerre peut durer moins de cent ans…

    • Et si on appeler nos gosses KuKluxklan ou Bougnedehors, ce serait accepté par l’état civil ?

      • Ne serait-ce que « Charles-Martel » : j’imagine les glapissements de la volaille islamo-gauchiotte.

  2. Ce n’est pas nouveau : il y a 10 ans, travaillant dans une grosse boîte, le correspondant d’un client s’appelait djihad. Eh oui ! C’est comme si nous appelions nos gosses Croisé ou Croisade. Mais là, ce serait raciste, n’est-ce pas ?

    • Et les fameux « néo-nazis » que les crétins de gôôôche voient tapis dans tous les coins de la France, ils prénomment leurs gamins Hitler ou Goebbels ? Non ? C’est pourtant l’équivalent de « djihad ».

  3. le père degaulle qui avait interdit aux bretons leurs prénoms et les remplacer par des prénoms « français » (comme si la Bretagne ne l’était pas!!!!le c…)doit se retourner dans sa tombe!!! il faut constater que l’intégration n’est pas pour demain : refuser non seulement les prénoms, comme les lois de la REPUBLIQUE celà vaudrait bien d’être renvoyer au bled ……

    • Dans les années 50 une famille de Bretons n’a pas perçu d »allocs familiales car leurs nombreux enfants portaient des prénoms Bretonnants comme Gwendal, Adraboran etc puis après plusieurs années ça s’est tassé …..Aucun de ces prénoms n’appelaient à la guerre « sainte » ….Mais en France on vit couché …..devant des totalitaires.

  4. Pauvres mômes. Leurs mères (surtout) sont aussi tarées et salopes que celle d’un certain loukoum qui va aller à son procès en hélicoptère. Rappel historique : il fut un temps où ce type de voyage s’appelait corvée de bois pour les « crevettes Bigeard ». Il faut tout simplement une Loi pour imposer le changement du prénom. Franchement, ils foutent quoi les maires et leur branleurs de l’état civil, et les procs ?

  5. De beaux français qui s’appellent « Djihad ». Nous en sommes très fiers !
    Gloire à notre administration !

  6. « Djihad – Djihad , c’est le petit petit nom charmant.
    Djihad – Djihad , que m’ont donné un jour mes parents
    … »
    Bourvil au secours !

  7. « Djihad – Djihad , c’est le petit petit nom charmant.
    Djihad – Djihad , que m’ont donné un jour mes parents
    Djihad, Djihad il est doux et me va comme un gant
    Djihad, Djihad il faut l’prononcer avec l’accent  »

    voilà 😉

  8. Vous avez raison , Monsieur Sobieski , mieux vaut en rire .
    Mais il ne faut jamais perdre de vue que , top souvent ,  » l’ humour est la politesse du désespoir  » .

  9. L’intégration fonctionne à merveille ;demandez à Juppé l’identitaire heureux ,il vous le confirmera .Les collabos sont pour Djihad ;les mahométans doivent pouvoir évoquer les fondements de leur terrible organisation politico-religieuse :le djihad guerrier .Ils sont en guerre ces salopards et nos ordures de politicards font semblant de l’ignorer …Ah l’islam,religion de paix,d’amour et de tolérance …Bande de cons!

  10. Le summum de l’apologie du terrorisme. Avec la complicité des élus, en plus.
    Va Rachid-Entakès.

  11. Une telle initiative de la part des parents constitue une insulte envers le peuple Français et doit tomber sous le coup de la loi,en effet. C’est dire à quel point l’intégration reste dans beaucoup de cas un vain mot,sauf sans doute pour la perception des « aides » dans le domaine du social.

  12. a toutes ces familles qui ont donner le prénom djihad a leurs mouflets….cessation versements de toutes CAF direct,et après ils se disent « Français » et vont se plaindre qui ne sont pas accepter,saloperie va.

  13. C’est un signe pour ceux qui veulent toujours séparer islam et islamisme ou radical et modéré ! Après les attaques du 11 septembre, j’étais au Maghreb ! Dans les semaines, les mois et les années qui ont suivi, le « doux prénom » Oussama a explosé dans les familles de « braves musulmans modérés » ! A méditer !

  14. Je souhaiterais qu’un érudit en Arabe me réponde.
    A mon avis, jihad vient du mot arabe  » echhad » qui veut dire jurer ( jurer que Allah est grand et que Mahomet est son prophète; c’est la phrase qui permet la conversion immédiate à l’Islam- quel malheur! -).
    Donc, jidah voudrait dire faire la guerre à tous ceux qui ne ne font pas le « echhad », à tous ceux qui ne se convertissent.
    Voilà l’Islam, Monsieur le Président Macron.

    • Le djihad guerrier est l’élément fondateur de l’islam ;c’est pourquoi il ne peut y avoir de musulmans modérés .

    • En fait, « jihad » veut dire « effort sur soi, abnégation ». Une qualité donc.
      Le traduire par « guerre sainte » est le fait de fanatiques imbéciles.
      Donner pour prénom un trait de caractère souhaité à l’enfant est de toutes les civilisations : Chez nous, Constance, Prudence voire Philippe ( « qui aime les chevaux »)…

      • Non , a l’issue du  » grand jihad  » ( effort sur soi ) 2 à 3 % des adeptes du culte musulman se radicalisent et partent pour le Jihad armé , sur le sentier de Dieu , sur le sentier de la guerre , comme le Prophète une fois l’an pour convertir , le butin , les femmes et les esclaves . N’oublions pas la sourate 193 , deuxième sourate Katilou(hum) ( katilou tuez)-(hum eux ), tuez -les ceux qui associent un fils à Dieu . Ils ne sont pas 20000 fichés S , mais bien 150 000 . Ce n’est pas si ils vont passer à l’action , mais quand ? C’est le problème exclusivement du Gouvernement .

        • Ce site explique très bien tout l’islam : http://www.exmusulman.org/
          Djihad vient du mot « jahada », qui signifie « s’efforcer ». Cela peut donc signifier beaucoup de choses. Dans le Coran comme dans les Hadith, le terme « Djihad » est utilisé dans 99 % des cas pour signifier un combat physique pour défendre ou étendre l’Islam. Mais dans le monde islamique, il est toujours utilisé comme synonyme de guerre. Dans nos sociétés occidentales, les musulmans ne peuvent naturellement parler ainsi. C’est pourquoi ils ont inventé et élaboré le concept du « Djihad spirituel ». La base de ce concept dans les textes sources de l’Islam existe mais est cependant très faible. Quant au fait que le Coran garantirait à chacun la liberté de religion, c’est une pure illusion. Sans quoi, les musulmans devraient…

          •  » Quant au fait que le Coran garantirait à chacun la liberté de religion  » . C’est la fameuse phrase qu’un homme politique français avance pour dire qu’il n’y a pas de problèmes avec l’Islam . » Pas de contrainte ( l’homme politique est à la tête d’un petit part ) en religion « .La phrase traduite de cette manière fait penser évidemment que l’Islam c’est la RATP , mais pour ceux qui parlent et écrivent l’arabe littéraire la phrase signifie  » pas de contrainte dans la religion musulmane , on ne peut pas obliger quelqu’un à avoir la Foi  » mais le retour en arrière ar – ridah ( apostasie terme chrétien ) est puni de mort .L’Islam méconnaît et combat la liberté de conscience ( Constitution de 1958 ) le plus beau de notre Civilisation .Pour le coup c’est nous qui faisons un bond en arrière .

            • http://www.lefigaro.fr/international/2012/10/17/01003-20121017ARTFIG00726-dans-le-monde-les-chretiens-sont-les-plus-discrimines.php 2012 : Un rapport international démontre que l’islam tolère mal la liberté religieuse.
              «Sur 131 pays de culture chrétienne, il n’y en a PAS UN SEUL où la législation sur la liberté religieuse laisse à désirer. Sur 49 pays de culture musulmane, 17 ne tolèrent aucune autre religion et contrôlent étroitement les croyants non musulmans, 19 reconnaissent théoriquement la liberté religieuse mais ne l’appliquent pas en pratique.» «Les chrétiens restent le groupe religieux le plus discriminé dans le monde: 75 % des cas d’atteintes à la liberté religieuse les concernent.» C’est juste la réalité. Tout ce qu’on dit dans nos sociétés occidentales n’est que de l’enfumage.

        • (suite 1) rejeter l’exemple de leur prophète Mahomet, qui fit déporter tous les non-musulmans de son territoire, du moins ceux qui ne s’étaient pas encore convertis ou n’avaient pas été exécutés.
          L’Islam dit clairement que toute personne non-musulmane est promise à l’enfer :
          3.85. Et quiconque désire une religion autre que l’Islam, ne sera point agrée, et il sera, dans l’au-delà, parmi les perdants.
          Les juifs et les chrétiens sont juste tolérés, s’ils sont subordonnés aux musulmans (9.29). Tous les fidèles d’autres religions doivent être exécutés (9.5).
          Le même sort est réservé aux musulmans apostats, qui quittent l’Islam. Certains musulmans y voient paradoxalement une forme de liberté, étant donné que l’on choisit volontairement soit de rester musulman,…

        • (suite 2), soit de quitter cette religion – et donc de mourir.

          Quant aux parents qui appellent leur enfant « Djihad », il faut distinguer les parents qui ont appelé leur enfant « Djihad » avant les attentats islamiques car ils savaient que les non musulmans ne connaissaient pas la signification de ce mot donc ils ne cherchaient pas à choquer (même si ce mot à un sens précis en islam, ce prénom n’est pas anodin en islam) et les parents qui veulent appeler aujourd’hui ou ont voulu appeler leur enfant « Djihad » après que la France ait connu depuis quelques années, des attentats islamiques, donc ils savent qu’ils choquent en donnant ce prénom à leur enfant…

      • « Faire l’ange », en quelque sorte.
        « Le malheur veut que qui veut faire l’ange fait la bête. »

  15. Ce devrait être une condition de la naturalisation et de ses suites pour les descendants ! « L »Appartenance », le Respect de la Nation d’accueil.

  16. Pour contrer, appelons nos enfants coeur de lion, Martel, Astérix, Jésus, Marie, France, Louis, Jeanne, et dans la série « rions un peu » : vaderetrosatanas, exitthecamel, porc en stock, rillettes…. Let s have some fun before the end if the world.

  17. Essayez d’appeler votre fille Reconquista …..Ca m’étonnerait que ça passe.

  18. Sortons les noms du capitaine Haddock :antropophage,moule à gaufres,babouin,bachi-bouzouk,cannibale,cyanure,ectoplasme …

  19. Et pourquoi pas le très imagé « Biko » en souvenir du militant sud africain !

Les commentaires sont fermés.