J’ai fait connaissance d’une mamie maghrébine française extraordinaire

Publié le 19 février 2011 - par - 745 vues

Cher Cyrano,

La route sera longue. Mais elle commence à s’éclaircir. Nos idées cheminent, un peu trop lentement, mais elles cheminent. La lutte contre l’islamisation de la France et de l’Europe obtient de plus en plus de soutien de la population. Certes il faut encore débattre et convaincre. C’est le plus difficile, du moins en ce qui me concerne et je suis toujours ébahie de constater l’ignorance profonde qui règne encore dans mon entourage (amis, famille) au sujet de la doctrine fasciste et totalitaire qu’est l’islam. Je me dois d’avouer qu’il n’y a pas si longtemps, je pensais, moi aussi que cette “intégrisme” était lié à quelques personnes un peu “dérangées” qui déviaient leur religion pour en faire une arme de terrorisme, de mort et d’obscurantisme. Et puis j’ai rencontré Riposte Laïque. J’ai pris le temps de lire tous vos articles, par ailleurs je me suis documentée sur l’islam, sérieusement, cela prend du temps de se documenter sur des sites divers de façon à respecter l’objectivité et sans se faire enfermer par des préjugés qui peuvent, effectivement, conduire au racisme primaire. Vous m’avez éclairée, à RL.

Lorsque j’ai été convaincue, facile de l’être en constatant chaque jour les exactions commises par les “chances pour la France”.  J’ai commencé, timidement, à exprimer autour de moi le caractère de ma lutte, avec vous, contre l’islam. Là il y avait deux camps : – Les méfiants qui me regardaient de travers et qui me soupçonnaient de racisme pensant que je m’étais laissé séduire par un site d’extrême droite, là aussi il m’a fallu expliquer ce que vous étiez et surtout ce que vous n’étiez pas.

Parmi cette première catégorie, figurait ma fille de 20 ans, qui ne mâchait pas ses mots, qui m’affirmait que j’avais basculé dans une sorte de fascisme, qui, dans sa colère d’ailleurs, ne m’en laissait pas “placer une” comme on dit vulgairement. Ah ! la jeunesse enthousiaste, éprise de justice, qui ne se rend pas compte que les crocodiles grouillent autour d’elle (la jeunesse) avec de sourires pour mieux la “bouffer”…. le 2e camp qui enfin ouvrait sa bouche pour me dire qu’il y a longtemps qu’ils pensaient comme moi mais qu’ils n’osaient pas le dire parce qu’ils avaient peur qu’on les traite de racistes et qui maintenant vont régulièrement consulter RL et RR. Et puis curieusement, il y a quelques temps, ma fille a changé totalement d’avis.

Elle a décroché un petit job en plus de ses études, elle livre des pizzas chez un patron maghrébin, et de temps en temps elle livre des pizzas à la vieille maman de son patron, qui est adorable, et qui, lorsqu’elle s’ennuie lui demande de rester un peu avec elle pour bavarder. Il se trouve qu’elle adore les personnes agées. Mais la mamie l’a éclairé sur pleins de choses. En la félicitant de faire des études difficiles, elle insistait sur le fait qu’elle ne devait jamais dépendre d’un homme. Et… elle lui a raconté sa vie. Cette charmante dame a quitté l’Algérie avec son mari, parce qu’elle était enceinte avant de s’être mariée, et son (futur mari) lui a dit, “partons ici nous n’avons aucune chance, il va forcément nous arriver malheur”. Ils sont donc partis pour la France. C’était au début des années 60.

Ils ont trouvé du boulot, ce sont TOTALEMENT intégrés. Son mari travaillait, elle aussi, ils ont vécu comme tout le monde en France. Une très bonne vie en somme, offerte par la France (comme elle dit). Ils ont eu 5 garçons, qui ont grandi gentiment aussi. Et puis quelques malheurs sont arrivés. Un de ses garçons est mort de leucémie, relativement jeune, et quelques années après un autre de ses fils s’est tué dans un accident de voiture. Quelques années plus tard, son mari est décédé d’une crise cardiaque brutalement. Donc elle est restée seule avec ses trois derniers fils, dont deux étaient commerçants et athées (comme elle et son mari). Et puis elle a raconté à ma fille que le 3e fils, après la mort de ses deux frères aînés, s’est refermé sur lui et s’est mis à fréquenter une mosquée. Maintenant il se promène en kami et il a épousé une femme a qui il demande de porter le voile. Il a eu deux petites filles, qui sont encore jeunes, et…. qui portent le voile. Et notre charmante mamie ne supporte ABSOLUMENT PAS l’intégrisme de son fils (ses frères non plus d’ailleurs).

Elle lui a interdit l’accès de son appartement tant que sa femme et ses filles seront voilées et que lui portera le kami. Elle a expliqué à ma fille, qu’elle a vu ses compatriotes changer autour d’elle, des gens qui n’étaient pas plus “musulmans” qu’elle avant, sont devenus au fil du temps “islamisés”. Elle ne le supporte pas. Elle est très coquette, sort faire ses courses, se maquille. Et bien elle expliquait que depuis une dizaine d’années, elle a des réflexions dans le quartier. On lui dit qu’elle ne devrait pas sortir sans être accompagnée par un de ses fils, qu’elle devrait porter le voile, qu’elle n’est pas une bonne musulmane, qu’elle devrait manger hallal (alors qu’elle s’en f…. royalement), qu’elle devrait faire le ramadan (elle ne l’a jamais fait).

Bref, cette petite mamie subit une pression qu’elle n’avait jamais remarquée auparavant. Comme elle a DU caractère, elle ne se laisse pas faire et répond vertement à ceux qui lui font ces remarques de s’occuper de leurs oignons, mais elle sent une sorte d’étau se refermer autour d’elle. Elle en a parlé avec ses fils (sauf l’islamiste car elle refuse de lui parler) et elle envisage de changer de quartier.

Bref cette charmante mamie, que ma fille aimerait que je rencontre, en plus j’adorerais ça… a ouvert les yeux de ma fille sur l’islam comme je n’aurais peut être pas pu le faire. Ma fille lui a donc expliqué mon action militante, et cette dame (qu’il me tarde d’embrasser) lui a dit.: “Ta maman a raison, il faut s’unir face à ces gens, ils sont dangereux, il ne faut pas que la France un si beau pays, ou j’ai toujours été heureuse, qui est adoré du monde entier tombe dans les pattes de ces fous dangereux” et elle a ajouté : “ma fille, la France c’est le plus beau pays du monde, je suis tellement fière d’être Française”

Je suis bien certaine, que beaucoup de maghrébins sont dans cet état d’esprit. Mais il est vrai, qu’elle, est arrivée en France dans les années 60 pour sauver sa vie et la gagner avec son mari. Ce n’était pas une immigrée profiteuse de la sécu et autres avantages. Elle et son mari voulaient “TRAVAILLER”. Je vais me débrouiller pour lui rendre visite et lui faire un bisou à cette merveilleuse Française.

Catherine Dumont

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi