A l’occasion du centenaire du 8 mars, une conférence, en Suède, contre l’islam politique, pour la laïcité

Publié le 27 février 2008 - par
Share

La rédaction de « Riposte Laïque » a été sollicitée par Azar Majedi, présidente de l’association pour la Libération des femmes en Iran, réfugiée à Londres, pour participer à une conférence internationale, à Goteborg, en Suède, le vendredi 7 mars, de 19 heures à 23 heures, à l’occasion du centenaire du 8 mars.

Le thème de cette conférence sera : « violences contres les femmes, crimes d’honneur, mariages forcés, obligation pour les fillettes de porter le voile ».

Azar a souhaité que la pétition lancée par Michèle Vianès, Anne Zelensky, Annie Sugier et Pierre Cassen (www.halteauvoile.fr), qui reprend le dernier thème, soit lue et expliquée aux participants.

Notre amie Annie Sugier, membre de la rédaction de Riposte Laïque, présidente de la Ligue du Droit international des Femmes, et présidente du comité Atlanta+, qui lutte pour la mixité dans toutes les délégations présentes au Jeux Olympiques, y interviendra. Elle sera probablement accompagnée de Linda Veil-Curiel.

Nul doute que le témoignage de ceux deux femmes, sur la pétition, et sur leur action pour la mixité aux Jeux Olympiques, que refuse encore aujourd’hui le noyau dur des pays islamistes, sera particulièrement écoutée (1).

Liste des intevenants :

Homa Arjomand

Coordinatrice de la campagne contre la Charia, Canada

Diba Ali Khani

Militante féministe et organisatrice des rassemblements du 8 mars à Sanandaj, Iran

Rasool Awla

Sociologue et psychologue, membre de l’Organisation des Hommes Contre la Violence Faite aux Femmes

Maria Hagberg

Assistante sociale et présidente d’un foyer pour jeunes filles menacées par les « violences d’honneur »

Iraj Janati Ataei

Poète, dramaturge et militant des droits humains

Azar Majedi

Présidente de l’Organisation pour la Libération des Femmes, Iran

Houzan Mahmoud

Porte-parole de l’Organisation pour la Liberté des Femmes, Irak

Parvin Kaboli

Rédactrice en chef de « Libération des Femmes », hebdomadaire de l’Organisation pour la Libération des Femmes

Et Maîtresse de Cérémonie de la conférence

Linda Weil-Curiel

Militante des droits humains, juge et membre de la Ligue Internationale du Droit des Femmes

Annie Sugier

Militante des droits humains, chimiste, membre de l’Institut Français pour la protection contre les émanations radiologiques et la Sécurité Nucléaire, présidente de la Ligue Internationale du Droit des Femmes, membre de la rédaction de Riposte Laïque.

Sara Mohammad

Présidente de N’Oubliez Jamais Pela et Fadme (victimes de crimes d’honneur)

Mitra

Choréographe et danseuse iranienne, qui présentera une choréographie intitulée Liberté

Nous avions rencontré Azar Majedi à plusieurs reprises, à Paris. La dernière fois, ce fut aux journées internationales laïques de Montreuil, les 9 et 10 février 2007. La première fois, elle était venue, lors de la campagne contre les signes religieux à l’école, amener son soutien, depuis la Grande-Bretagne, en février 2004, aux laïques et aux féministes de France.

Elle était revenue en septembre 2005, devant l’ambassade du Canada, soutenir l’initiative de Michèle Vianès, présidente de « Regards de Femmes » qui, soutenue par des dizaines d’associations et de personnalités, protestait contre la reconnaissance, en Ontario, de tribunaux islamistes, qui se seraient substitué aux tribunaux civils sur les affaires familiales, divorces ou héritages. Elle fit partie, avec Michèle, de la délégation qui fut reçue à l’ambassade, en compagnie notamment de Fadela Amara, à l’époque présidente de Ni Putes Ni Soumises.

A chaque fois, elle fait l’effort de parler en Français, et ses interventions contre les islamistes, mais aussi contre le gouvernement Bush, sont fort appréciées. Elle a accepté une interview de Riposte Laïque, il y a quelques semaines (2).

A l’occasion de la campagne contre les tribunaux religieux au Canada, nous avions fait la connaissance, en France, d’une militante extraordinaire, Homa Arjomand, qui sera également présente à Goteborg. Homa, militante d’origine iranienne exilée au Canada, avait su, à Paris, à Lyon et à Marseille, expliquer les enjeux de la bataille qu’elle menait dans son pays contre les islamistes, principaux bénéficiaires de la reconnaissance des tribunaux religieux. A cette occasion, nous avions également rencontré Mina Ahadi, qui, en Allemagne, s’est battu contre les crimes d’honneur, et qui, aujourd’hui, est menacée de mort pour avoir affirmé son athéisme, et son refus d’être considérée comme musulmane.

La bataille d’Homa avait été couronnée de succès, puisque, devant les protestations venues notamment de France, le gouvernement canadien, inquiet pour son image internationale, avait reculé, à la grande fureur des islamistes.

Nous tiendrons nos lecteurs informés du déroulement de cette journée, qui montre d’abord que les actions n’ont pas été inutiles, mais au contraire ont renforcé les contacts internationaux d’organisations féministes et laïques, pour mieux lutter contre l’islam politique partout où il veut imposer sa loi.

Pierre Cassen

(1) http://www.ripostelaique.com/2008-une-annee-en-or-pour-les.html

(2) www.ripostelaique.com/Azar-Majedi-presidente-de-l.html

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.