A la manière dont ils cachent des vérités criantes, les journalistes sauraient-ils des choses que nous ignorons ?

Publié le 19 octobre 2009 - par

En observant les reportages, le comportements des journalistes, des politiques, je suis venu à me poser la question suivante :

Savent-ils quelque chose que nous ne savons pas ?

En effet, c’est la question que l’on peut légitimement se poser vis à vis de la plupart des hommes politiques et de beaucoup de journalistes … tant en France, que dans la plupart des pays d’Europe, aux Etats-Unis, au Canada…

En effet, l’on ne peut que se perdre en perplexité devant l’attitude des politiques :

« On » saccage et on brûle des quartiers, des crèches, des écoles … mais les responsables sont excusés pour mille raisons.

« On » saccage et brûle des églises, c’est à peine si l’on en parle.

Des jeunes filles sont violées, enfermées, défigurées, assassinées… quelques entrefilets dans la presse, les responsables bénéficient du soutien des gens du quartier et de messages d’apaisements de la part de tous les médias… de refus d’amalgame…

Des milliers de gens se réclamant d’une seule et même « croyance » manifestent ici et et là en Europe, réclamant la pure et simple suppression de la liberté d’expression, l’enfermement des femmes, hurlent comme des malades et menacent de mort sans aucune ambiguïté tous les hommes et femmes courageux osant émettre des critiques, et personne ne s’émeut outre mesure…

Des hommes politiques partout en Europe, offrent des terrains, des finances, pour implanter au plus vite et sans la moindre démarche critique ou de précaution, des lieux d’endoctrinement à cette croyance, dont pourtant ils peuvent voir les effets absolument néfastes la ou elle est implantée , néfastes dans tous les domaines de la vie…

Des pays entiers, de l’Indonésie au Maroc sont en plein absurdus délirium fanatisant, mais l’on se refuse d’y voir toute forme de cause à effet…

Et à contrario, que l’on émette une critique, qu’un adepte de cette croyance soit apostrophé ou critiqué, qu’un de leur lieu d’endoctrinement soit tagué, et c’est le branle bas de combat total, de l’ensemble des médias, ce n’est pas une affaire locale, mais d’envergure nationale, cela relève du communiqué de ministre , de l’indignation nationale… C’est à se demander à quel niveau de soumission l’on en est arrivé ( ou d’auto flagellation) et de signes de soumission qu’il est nécessaire de donner à de supposés « maîtres » …

Alors savent ils quelque chose que nous ne savons pas ? Essayons quelques hypothèses.

L’Occident est-il déjà totalement aux mains des adeptes de cette croyance, et les politiques n’ont plus de choix ; si ce n’est celui d’essayer de conserver un semblant de pouvoir, pour un temps limité, tout en ouvrant au maximum les « vannes » tout en essayant de ne pas éveiller les soupçons des populations de souche ?

Tous les politiques sont-ils, de manière occulte, sous menace de mort (à part quelques résistants, prêts encore à se battre, comme les Danois, les Australiens) menace si « normale » de la part de ces adeptes, que personne ne songe à les poursuivre, au contraire, il est préférable d’attaquer et discréditer de toutes les manières possibles ceux qui élèveraient une voix discordante.

La fin du monde est-elle pour 2012, alors à quoi bon se fatiguer ?

Toutes les courbes (démographiques, climatologiques, d’épuisement des ressources) démontrent qu’il n’y a plus rien à faire ? Alors à quoi bon se fatiguer ?

Sont-ils déjà tous à la solde directe ou indirecte de pétro-dollars irrésistibles ?

Sont ils tous endoctrinés, hypnotisés par un lavage de cerveau commun dans les pays occidentaux et basé sur le triptyque : culpabilisation/victimisation/antiracisme

Sont-ils adeptes d’une « internationale », d’une ligue secrète qui veut régenter le monde ?

On peut se perdre en conjectures… Mais la chose est certaine : 90% (au moins) de la classe politique occidentale et des médias démontrent leur absolue et totale adhésion a cette croyance dans la mesure où ils vont au devant des désiratas de ses disciples, et refusent d’entendre la moindre voix discordante au point de les diaboliser (des Ayaan Hirsi Ali, des Wafa Sultan, etc.) à se demander si ceux-ci ont la moindre idée (qui crève pourtant les yeux) de ce qui se passe dans les quartiers, les villes, les pays où les adeptes de cette croyance sont majoritaires…

Ou s’agit-il d’une méga-surdité, d’un aveuglement volontaire absolu ?

S’agit-il d’une volonté directe de substitution à l’échelle d’un continent de population, la nouvelle ayant un avantage indéniable : la soumission totale au religieux dès la naissance (grâce au lavage de cerveau des centre d’endoctrinement qui poussent comme des champignons avec l’aide absolue des politiques, partout), et donc malléable à volonté, comme on peut le voir, dans les foules adeptes de cette religion …capables de se mobiliser, hurler, saccager, haïr, tuer, ou encore se suicider sur simple demande, et sans la moindre pensée critique ou personnelle. Nous pourrions appeler cela la « zombification » car le terme adéquat est interdit par la bien pensance et les gardiens de la nouvelle doctrine (journalistes, hommes politiques, bien pensants, dogmatiques, alter quelquechose, gauche …) qui est ainsi imposée : mais il ressemble à ceci : isl…. sation.

Posez vous la question… Demandez vous pourquoi une telle « indulgence » face a la pire attaque de l’époque moderne contre toutes les libertés (avec a circonstance aggravante, que les objectifs et résultats sont clairement annoncés et appliqués là où cette croyance a le moindre pouvoir… ce qui exclut toute forme d’excuse du type : « nous ne savions pas… » ), pourquoi un tel désir d’implanter partout cette croyance, de la part des maires, des conseils généraux, des ministres…

Bien sûr, il en y en qui ne sont pas au courant, qui ne savent pas ce que les autres savent… visblement, qui n’ont pas l’air d’être dans la combine, des de Villiers, Wilders, Gérin… et bien sur le peuple… qui lui, croyait que ses dirigeants voulaient les protéger, les mener vers plus de conscience, de liberté, de progrès, de raison…

Et peuple prends garde à toi si tu touches un seul cheveu, pardon, voile ou barbe des protégés des journalistes et politiques, vous croyiez que la justice vous protégerait, que la raison et la liberté l’emporteraient, eh bien vous aviez tort, pratiquement comme là bas, vous serez comdamné, trainé dans la boue – bien sûr c’est dans un seul sens, ne vous avisez jamais d’attaquer en justice même dans votre bon droit, l’un de ces adeptes, vous seriez vite embastillé, condamné… Une certaine Fanny l’a expérimentée

Pensez, pensez, et agissez, ne faites plus confiance à vos journaux, ils ne vous informent pas, ou vous distraient, avec de l’information sans consistance , juste la pour vous occuper l’esprit (Clearstream, Polanski ou Mitterrand, le foot) vous éloigner des points essentiels, ne faites plus confiance à vos hommes politiques, ils vous trahissent… purement et simplement.

Si vous habitez (encore) certains quartiers… voyez, la police religieuse est dejà là, l’oppression des prières oblgatoires, du voilage, de l’enfermement des filles par toutes formes de menaces, de la ségrégation, de l’intolérance, de la menace, du contrôle de la nourriture, de l’obligation de l’hypocrisie, pour simplement survivre – adhérez ou mourez – C’est la base de cette croyance. Et même si vous n’y habitez pas, n’ayez crainte, vous le voyez déjà vous-mêmes : la peste s’étend d’autant plus qu’elle a la bénédiction de nos chers politiques.

Pensez, n’oubliez pas de penser avec critique – cette croyance est prête à tuer (et trouve toujours un de ses membres pour le faire) toute personne ayant une pensée critique, et elle le déclare sans la moindre ambiguité ni crainte d’être poursuivie au contraire, par exemple d’autres sectes, comme la scientologie, qui subit l’opprobe, alors qu’elle en fait 10 000 fois moins que cette croyance, et agissez, c’est peut être la seule chose qui vous sauvera, nous sauvera de l’isl…. sation et de l’immense régression, la perte de toutes vos libertés et la nuit totale de l’esprit et de la raison que cela signifie.

Jack Lucent

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi