Après le discours anti-laïque de Sarkozy, nous sommes tous au pied du mur

Publié le 2 janvier 2008 - par
Share

Je l’avoue, je n’ai pas terminé l’année 2007 en respectant la « laïcité positive » que notre président entend nous faire avaler en 2008. Je vous raconte. Ce 31 décembre, je faisais mes dernières courses, et allais chercher un succulent gâteau aux trois chocolats. La boulangère était seule dans la boutique, et j’étais l’unique client. Elle va dans l’arrière-boutique chercher ma commande, et je découvre, près de la caisse, une centaine de prospectus faisant la promotion de la paroisse de ma commune, avec un texte sur l’épiphanie. J’ai craqué, et n’ai pas su résister à la tentation. En deux temps trois mouvements, les prospectus se sont retrouvés au fond de mon sac. La boulangère est revenue, j’ai payé, suis parti, et, une fois chez moi, j’ai mis mon larcin à la poubelle. Suis-je un intégriste laïque, un ultra-laïciste ? Je n’en sais rien, mais quand je vais chercher mon pain, je n’ai pas envie de subir la propagande de l’Eglise !

Au-delà de cette anecdote, la situation est grave pour la laïcité. Vous lirez dans ce journal que les réactions sont très vives pour qualifier les dires de l’Hôte de l’Elysée. Jamais un président de la République n’a été aussi loin que Nicolas Sarkozy dans la remise en cause des principes laïques et la volonté de replacer les Eglises au cœur de la société française. Après les propos tenus à Rome le 20 décembre 2007, toutes les organisations laïques sont au pied du mur.

Il est indispensable qu’elles dépassent leurs divergences et leurs rivalités, et se montrent capables de proposer un front uni, et des perspectives. Sinon, Sarkozy, en douceur, va en finir avec nos principes laïques et avec l’article 2 de la loi de 1905 interdisant toute reconnaissance et tout financement des cultes.

Premier signe encourageant, le 15 janvier prochain, sur le thème : « la laïcité et les enfants d’abord », la Licra, Ni Putes Ni Soumises, SOS Racisme, Le Grand Orient de France, le Comité Laïcité République, la Confédération Etudiante, Elle migrations et cultures de Turquie, Histoires de Mémoire, Laïcité Ecologie Association, Le MAPP, Regards de Femmes, le SIEN-UNSA Education, le SNPDEN-UNSA Education et l’Union des Familles Laïques, avec le soutien des « Entretiens Laïques du 20e » organisent une réunion commune à Paris.

Le thème est de s’opposer, dans les sorties scolaires, aux accompagnatrices voilées, qui, soutenues par la Halde et les communautaristes, veulent, dans un projet pédagogique, imposer leur tenue discriminatoire à l’ensemble du monde enseignant et aux jeunes élèves.

Mais l’actualité est déjà riche, on ne sait déjà plus où donner de la tête, en ce début d’année.

Outre les horreurs proférées par Sarkozy, l’assassinat de Benazir Bhutto, après bien d’autres attentats terroristes, montre qu’hélas, ce 21e siècle n’en a pas fini avec la barbarie fasciste et la culture de la mort des fous d’Allah.

Et puis, il y a le nouveau texte adopté à Lisbonne, et que les députés se préparent à adopter, en contournant le suffrage universel. La Commission des Evêques européens (Comece) a usé de ses influences pour que, au-delà des racines chrétiennes de l’Europe, ce texte impose aux politiques un dialogue avec les ministres des cultes et en fassent des interlocuteurs incontournables. Ils savent que s’ils demandaient aux Français, et à d’autres électeurs européens, de voter, la réponse serait un « non cinglant ».

Nous espérons voir se réaliser, le 8 mars 2008, journée internationale du droit des femmes, dans certaines ville, l’idée de notre collaboratrice Rosa Valentini : voiler des hommes, qui marchent, tout de noir vêtus, avec une pancarte « Le voile c’est mon choix, c’est ma liberté » derrière des femmes superbes, hautes en couleurs et rayonnantes.

Bien sûr, pour nous, 2008 sera également marqué par le procès en appel de Fanny Truchelut. Nous savons que cette affaire a divisé profondément le monde laïque et féministe. Parfois certains « amis » ont utilisé des qualificatifs peu sympathiques à notre égard, nous reprochant le soutien inconditionnel que nous avons apporté à la propriétaire du Gîte des Vosges. Malgré tout, « Riposte Laïque » appelle à l’unité la plus large de tous les laïques, au « Tous ensemble » et fera tout pour populariser des initiatives qui, comme celle du 15 janvier prochain, vont dans le sens du rassemblement pour agir.

Notre journal n’a pas pour vocation de devenir une nouvelle organisation laïque. Pour autant, nous considérons que le développement de « Riposte Laïque » fera du bien, dans la bataille qui s’engage, à tout le camp laïque. Nous savons que les idées que nous véhiculons sont partagées par la majorité de nos concitoyens, qui ne supportent plus les concessions faites à la religion musulmane, sous l’influence des islamistes. Pour autant, ces citoyens n’ont pas davantage envie de revoir l’Eglise catholique, les églises protestantes, les intégristes juifs ou les sectes envahir l’espace public.

Que faire pour que notre journal soit plus connu, et davantage lu ?

– Nous soutenir financièrement, ce qu’un certain nombre d’entre vous, que nous remercions, ont déjà fait en 2007 (voir sur notre site www.ripostelaique.com, le lien « Nous soutenir ».

– Faire suivre « Riposte Laïque » à vos amis, ou mieux, nous envoyer des listes de personnes que vous savez de notre côté, même si elles ne militent pas, pour que nous les abonnions.

– Organiser une réunion publique, sur un des thèmes proposés par notre journal, dans votre ville (voir sur notre site, le lien « qui sommes-nous ? »).

– Nous informer d’une situation qui vous paraît mériter un article de notre revue, voire une mobilisation laïque, comme ce fut le cas à Champ-sur-Marne, où la population s’est opposée à la présence illégale d’une mosquée salafiste.

– Nous proposer un article, ou une réaction, que nous passons dans le courrier des lecteurs, ou dans nos rubriques. Nous rappelons que nous ne publions que des textes exclusifs de la rédaction, ou de nos lecteurs. Ainsi, en 20 numéros, en 2007, plus de deux cents contributeurs ont écrit dans Riposte Laïque, courrier des lecteurs compris.

– Nous faire connaître un événement pour le promouvoir, dans notre rubrique « agenda ».

– Faire un lien avec Riposte Laïque. Vous l’avez vu, si vous allez sur notre site, nous avons fait des liens avec de nombreuses associations laïques, athées, féministes, républicaines. Nous l’avons fait sans exigence de réciprocité, parce que telle est notre conception, nous refusons les petites mesquineries et le sectarisme. Mais si ces associations font elles aussi un lien avec nous, votre journal sera encore davantage lu.

Nous commençons cette année 2008 avec cette volonté : être davantage connus. Nous n’allons pas avancer de chiffres, mais en quatre mois, nous avons déjà 20.000 abonnés, et nous savons d’autre part que nous sommes lus dans de nombreux pays du monde. Mais nous voulons faire beaucoup mieux encore.

Nous souhaitons agrémenter certains de nos articles de dessins ou photos. S’ils sont drôles, tant mieux, le rire est une arme redoutable contre les intégristes et les fascistes. Si vous en avez, nous sommes preneurs.

A vous de nous aider, en cette année décisive, à contribuer au développement de Riposte Laïque pour mieux défendre la laïcité.

A vous de jouer, et bonne année 2008 à tous.

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.