Assises sur l'islamisation : gros succès, 600.000 visiteurs en 2 jours, rendez-vous début 2011

Une organisation exceptionnelle, un lieu sécurisé par un service d’ordre efficace. 1.053 entrées payantes, des vidéos vues en direct, puis en différé, par plus de 500.000 personnes durant tout le week-end, cela progresse d’heure en heure… et un silence médiatique assourdissant, à de rares exceptions près, comme Ivan Rioufol.
http://fr.justin.tv/assisesislamisation
Les journalistes, pourtant présents à plus de 100 lors de l’intervention d’ Oskar Freysinger, ont préféré mettre en valeur la contre-manifestation de NPA-Parti de Gauche-SOS Racisme-Indigènes de la République, renforcés par Caroline Fourest, à qui ils ont attribué 200 présents, chiffre donné par l’AFP, qu’ils reprennent tous… Curieux, nos amis n’en ont compté que 50, et les photos le confirment !
Pourquoi cette bouderie ? Tout simplement parce que nos intervenants, et le public, se sont mal conduits. Aucun spectateur n’a levé le bras, et crié « Heil Hitler ! ». Aucun intervenant n’a fait scander au public : « Les arabes à la mer ! », et pas davantage « Les Juifs au four ! ». Inintéressant, donc, nos professionnels de la désinformation n’ont pas trouvé ce qu’ils étaient venus chercher. Ils ont donc préféré opposer au formidable succès de ces assises leur silence méprisant, et, les rares fois où ils daignent en parler, leurs calomnies habituelles, nous amalgamant à des racistes d’extrême droite. Finalement, les chaînes de télévision musulmanes comme Al Jazeera, présentes ce samedi, ont davantage parlé de cet événement que les chaînes françaises !
http://www.youtube.com/watch?v=EtqQMFqeZC0
Seul problème pour eux, Internet existe, à présent, et les citoyens de ce pays ont bien l’intention de s’en servir. D’où le succès extraordinaire des assises retransmises en direct (pardon pour les quelques problèmes de son), et surtout des vidéos mises en ligne par nos amis de Bivouac, puis dans la foulée par d’autres sites.
Grâce à cela, des centaines de milliers d’internautes ont pu entendre l’intégralité des discours de Pascal Hilout, Jacques Philarchein, Halim Akli (lu par Christine Tasin), Carl Pincemin, Marie-José Letailleur, Jean-Paul Gourevitch, Aldo Mungo, Anders Gravers, Timo Vermeulen, Tom Trento, Michèle Vianès, Arezki Bakri, Elena Tchoudinova, René Marchand, Elisabeth Wolff, René Stadtkewitz, Oskar Freysinger, Arnaud Gouillon, Anne-Marie Delcambre (invitée surprise), Anne Zelensky, Renaud Camus, Fabrice Robert, Christine Tasin, la conclusion de Pierre Cassen, et la lecture du Manifeste de Paris du 18 décembre.

Ils ont entendu les discours de soutien de l’écrivain Bat Ye’Or et du député européen Mauro Borghezio. Ils ont vu l’extraordinaire ovation qui a accueilli l’arrivée d’ Oskar Freysinger. Ils ont été témoin de l’enthousiasme suscité par la conclusion du député allemand René Stadtkewitz, et la liesse d’un public qui a scandé « Liberté » plusieurs minutes durant pour saluer la chute de ce discours. Ils ont entendu des témoignages venus de Belgique, du Danemark, de Hollande, d’Autriche, d’Allemagne, d’Algérie, de Suisse, des Etats-Unis, sans oublier le soutien des Kabyles de France. Parfois, les discours étaient plutôt connotés à gauche, parfois à droite. Tous les témoignages étaient fort riches, sur des thèmes aussi différents que le féminisme, le syndicalisme, l’immigration, l’identité, la laïcité, la République. Tous étaient réunis par l’amour de nos principes civilisationnels, et le refus de voir nos pays perdre leurs conquêtes démocratiques sous les coups de boutoir d’une islamisation de plus en plus menaçante.
Bien sûr, Oskar Freysinger fut la cerise sur le gâteau. Nul n’oubliera de sitôt l’ovation spontanée qui accueillit l’annonce de son arrivée. Les spectateurs et internautes n’oublieront pas non plus cette riche intervention d’une demi-heure dont il nous gratifia, mêlant humour et analyse politique avec une grande liberté de ton. Comment ne pas éclater de rire quand le maire-adjont du 12e arrondissement, l’obscur disciple de Mélenchon Alexis Corbières, lors de la contre-manifestation de masse qu’il organisa (50 personnes) se permettra de dire devant une caméra (qui relaiera avec complaisance ses propos) : « Quel est cet espèce de hippie sorti de Woodstock qui est un véritable fasciste » ?.
Quelle différence entre l’aspect d’Oskar, homme bourré de dynamisme, à l’allure sportive, plein d’humour, spontané dans l’expression, aimant la vie, le rire, la bonne blague, défenseur intransigeant de la liberté, et un Corbière embourgeoisé, déjà vieux avant l’âge, haineux, n’hésitant pas à recourir aux plus basses calomnies, commissaire politique stalinien, ancien révolutionnaire aujourd’hui bien nourri dans les palais de la République, et n’ayant comme seul argument que « fasciste » pour essayer de faire taire ses adversaires. Le vrai rebelle, c’est Oskar Freysinger, le vrai défenseur de l’ordre établi, c’est Corbière et toute cette gauche qui livre la France à l’islam. L’esprit révolutionnaire du peuple de France, était, ce 18 décembre, à l’espace Charenton, et certainement pas avec les apparatchiks de gôche qui insultent l’esprit de Voltaire.

Que dire de notre grande « amie » Caroline Fourest qui a bravé le grand froid du matin, pour tenir compagnie aux islamogauchistes de NPA et de Parti de gauche, aux « anti-racistes » du Mrap, de la LDH et de Sos Racisme, et aux Indigènes de la République, Houria Bouteldja en tête. Fidèle à ses habitudes, elle s’est jeté sur le premier micro qui se présentait, afin de prononcer ces paroles inoubliables : « Quand des gens se battent contre l’islamisation, ce ne sont pas des laïques, ce sont des racistes. La laïcité ce n’est pas de se battre contre l’islam, contre l’islamisation. » Traduction fourestienne : être laïque, c’est laisser l’islam tuer la laïcité pour ne pas passer pour un intolérant raciste ! C’est Tariq Ramadan qui doit être content de voir son ennemie préférée proférer de telles stupidités ! Rappelons à notre Caroline nationale qu’elle a manifesté ce samedi, sous une banderole « Unis contre l’islamophobie », alors qu’il y a quelques années, une jeune et prometteuse journaliste pourfendait, dans ses livres, le mot « islamophobie », expliquant qu’il était une invention des islamistes.
Le Mrap, égal à lui-même, annonce « qu’il examine la possibilité de déposer plainte », car, selon nos vaillants limiers de l’anti-racisme, 3 orateurs mériteraient d’être traduits devant les tribunaux, rien de moins ! Certes, on peut optimiser en disant que 21 intervenants éviteront les mines de sel promises par le commissaire Aounit ! La semaine passée, c’était la LDH qui annonçait qu’elle déposait plainte contre Riposte Laïque, coupable de ne pas avoir participé au lynchage obligatoire des propos de Marine Le Pen, et, pire, d’avoir écrit que les prières musulmanes de la rue Myrha étaient une conquête et une occupation ! Jusqu’à quand, dans la France de Sarkozy, l’argent des contribuables va-t-il servir à alimenter ces petits juges de la pensée déguisés en anti-racisme ?
le-mrap-avait-raison-de-demander-leur-interdiction-et-etudiera-des-poursuites-penales-contre-certains-propos
Pierre Cassen, lors de ces assises, soulignait la dramatique absence des responsables du PS ou de l’UMP, dont certains avaient été approchés. Seule, encore une fois, Marine Le Pen a soutenu cette initiative, lors du grand Jury RTL de ce dimanche. A Etienne Mougeotte, qui classaient les organisateurs, Bloc Identitaire et Riposte Laïque, à l’extrême droite, elle a même répondu que notre journal était d’extrême gauche ! Décidément, c’est difficile de situer RL, entre les islamogauchises et trop de journalistes qui nous classent systématiquement à l’extrême droite (de manière crapuleuse), et Marine Le Pen qui nous classe à l’extrême gauche, tandis que d’autres courants d’extrême droite nous situe dans le camp des judéo-maçonniques !

Les choses sont en train de changer. Quelque chose est né, ce samedi 18 décembre. Nous n’avons pas la prétention d’être les premiers à organiser quelque chose en Europe, nous respectons le travail des militants qui ont mis sur pied d’autres initiatives. Mais c’est la première fois, dans une capitale européenne, qu’une initiative prend une telle ampleur, avec des intervenants aussi divers, mais complémentaires, comme le fera remarquer, dans son discours, Fabrice Robert, président du « Bloc Identitaire ».
Que cela ait eu lieu à Paris, symbole de nombreuses batailles populaires pour gagner des libertés, ne laisse pas indifférents les patriotes que nous sommes, amoureux de notre France. Nous savons que les intervenants étrangers, enthousiasmés par l’ambiance de l’espace Charenton, ce samedi, rêvent de faire la même chose dans leurs pays. Nous ne doutons pas que de nombreux militants, montés de province, auront à coeur, en 2011, de monter, dans leurs villes, des assises sur l’islamisation de nos pays, et d’organiser, localement, la Résistance qui se met en place.
Donnons raison à ceux qui parlent du 18 décembre 2010 comme d’un jour historique, et sachons dire que plus rien ne sera comme avant.
Riposte Laïque est très fier de vous offrir, outre les interventions complètes de ces assises, les textes complets des 24 intervenants, et des messages de soutien qui ont été lus. Nous allons faire d’une pierre deux coups : comme il y a beaucoup de lecture, et que les fêtes approchent, nous allons nous accorder des vacances de Noël et du Nouvel An, pour reprendre un peu de forces.
Nous vous souhaitons donc, à tous, de joyeuses fêtes de Noël et du Nouvel An. Faites nous confiance pour nous retrouver, plus déterminés que jamais, début 2011, pour continuer le combat, et donner à ces assises la suite qu’elles méritent.
————————————
COMMENT AIDER RIPOSTE LAIQUE
Nous avons dû puiser dans notre trésor de guerre pour que ces assises puissent se dérouler. Si vous souhaitez nous aider à continuer, plusieurs solutions :
– Chèque de soutien à envoyer à l’ordre de Riposte Laïque, à Riposte Laïque, BP 82035, 13201 Marseille Cedex 1.
– Commander « Les dessous du voile », « La colère d’un Français » : chèque de 19 euros (frais de port compris) à l’ordre de Riposte Laïque
– Commander « Résistance Républicaine » : chèque de 20 euros (frais de port compris) à l’ordre de Riposte Laïque.
————————————

LES BANQUETS REPUBLICAINS DE RR SE METTENT EN PLACE

Jeudi 13 janvier, à Nantes, avec Pierre Cassen et Christine Tasin
Vendredi 14 janvier, à Rennes, avec Pierre Cassen et Christine Tasin
—————-
Contact avec Résistance Républicaine :
http://resistancerepublicaine.wordpress.com/

Commander le livre « Résistance Républicaine » : Envoyer un chèque de 20 euros (16 euros et 4 euros de frais de port) à l’ordre de Riposte Laïque, BP 82035, 13201 Marseille Cedex 1.
Commander le livre sur Amazon :
http://www.amazon.fr/Résistance-Républicaine-Cyrano-équipe-RL/dp/2953604219/ref=sr_1_3?ie=UTF8&s=books&qid=1275659145&sr=1-3

image_pdf
0
0