Benoit Hamon, Jean-François Copé, Alain Duhamel, Rachida Dati : vous êtes la lie de notre société

Publié le 13 décembre 2010 - par
Share

La colère m’étouffe ! J’ai entendu tout le week end les médias se répandrent sur les propos tenus par MLP sur les prières dans les rues, elle parle d’occupation, sans blindés, sans mitraillette… Elle a parfaitement raison.

J’ai naturellement entendu les « réactions » des divers partis à commencer par Benoît Hamon qui a osé évoquer les musulmans de France en expliquant qu’ils avaient participé à la libération de la France (!) qu’ils étaient les enfants des « pauvres » immigrés des années 60 et que c’était une honte de les empêcher de pratiquer leur culte (si si !), j’ai entendu Jean-François Copé expliquer que MLP était beaucoup plus dangereuse que son père, « ne vous y trompez pas, a-t-il beuglé « elle véhicule la haine (??) et pour finir j’ai entendu Alain Duhamel, qui déjà, s’était fait remettre en place lors de l’émission « à vous de juger » dire sur l’antenne de RTL ce matin : « Le discours est le même, l’extrême droite fait son lit sur la crise, le Front National disparaîtra en même temps que la crise » et toujours sur RTL Rachida Dati qui a osé dire : « les prières dans les rues ne sont pas normales, mais elles s’expliquent car il n’y a pas assez de mosquées. »

Que des poncifs, des lieux communs. Aucun ne s’indigne des prières dans les rues….

Maintenant je m’adresse à vous :

Benoît Hamon, Jean François Coppé, Alain Duhamel, Rachida Dati.

Vous êtes la lie de notre société. Au nom de vos intérêts personnels, vous niez la vérité, vous niez l’évidence, et vous livrer la France au communautarisme musulman.

Monsieur Hamon, votre sensiblerie est abjecte. Non les gens qui occupent les rues du XVIIIe arrondissement ne sont pas de pauvres immigrés qui n’ont pas d’endroit pour prier ce sont des gens qui viennent de tous horizons et parfois de loin pour provoquer la France sur son propre territoire et en ne réagissant pas vous êtes coupable de trahison envers votre patrie (vous et ceux qui raisonnent comme vous, Delanoë, Boutault, Cohn Bendit, Mamère …) le moment venu nous vous demanderons des compte. Nous ne vous pardonnerons pas.

Monsieur Copé, votre ambition personnelle, ne passera pas forcément en caressant dans le dos les musulmans de ce pays. Votre attitude de dhimmi vous fera tomber dans les poubelles de l’histoire. Si vous étiez un homme d’état ou plutôt (un Homme d’Etat) vous, vous seriez indignés non pas de propos de MLP mais plutôt de la réalité des prières ILLEGALES dans les rue de la capitale de la France. Rien. Pas un mot sur ce sujet. Rien que de la hargne, de la haine vociférante envers la seule personne présidentiable de ce pays qui ose enfin évoquer ce problème qui heurte profondément la sensibilité des Français qui souhaitent continuer à vivre dans le pays de leur culture profonde qui n’est pas l’islam étalé et provoquant que vous défendez. Honte à vous. Vous aussi on vous demandera des comptes le moment venu. Et c’est peut-être pour bientôt.

M. Duhamel, les citoyens comme moi qui vous entende commenter l’actualité, depuis bientôt 40 ans, savent de quel côté vous, vous situez, vous utilisez un ton pompeux pour nous donner des informations qui, après des années, et des vérifications s’avèrent idiotes ou mensongères. Hélas dans ce pays une grande partie des citoyens écoutent d’une oreille distraite et prennent ce que vous dites pour argent comptant. Mais une autre partie des citoyens s’informe avant de vous faire confiance. Lorsque vous affirmez que Marine Le Pen c’est le Front National de son père, cela signifie que vous n’avez jamais « écouté » ses propos, ou alors vous ne les avez pas compris (ce qui peut paraître grave pour un journaliste prétentieux comme vous) ou pire, vous ne voulez pas les comprendre parce qu’ils vous gênent. (il est toujours gênant d’entendre des vérités étalées au grand jour alors que tout est fait pour cacher la vérité aux Français) elle est belle la liberté de la presse !!

Quant à vous Mme Dati, je vous trouve là où je vous attendais. Au sommet du mensonge. Comment osez vous affirmer que les musulmans qui prient à quatre pattes dans les rues de Paris le font parce qu’il n’y a pas assez de mosquées ? Vous avez été ministre d’état, certes, lorsque l’ont est en haut de la pyramide on peut ne pas être informé des détails. Mais avec les moyens multi médias qui existent aujourd’hui, il vous suffit de vous connecter sur internet et de voir les vidéos de Maxime Lépante, filmées clandestinement, qui montrent bien que c’est DELIBEREMENT qu’ils viennent de tous les départements autour de Paris pour faire la foule. Ils ne manquent pas de mosquées, par ailleurs, nous connaissons des musulmans qui expliquent qu’il est tout à fait possible de prier sans mosquée. Tout simplement chez soi.

Vous aussi vous niez la réalité, parce qu’elle vous gêne, vous aussi vous niez la démonstration de force que représentent les prières illégales dans les rues.

Vous préférez prendre le chemin le plus facile, c’est à dire diaboliser MLP qui est la PREMIERE a dénoncer ces aberrations.

Vous aussi vous serez convoquée au Tribunal de l’Histoire ou au tribunal tout court.

Pour l’instant votre seule peur est de constater l’escalade dans les sondages de MLP, cela casse votre ronron politique UMPS ! ET M…. pensez vous, elle va mettre la pagaille dans nos petits arrangements entre amis….

Vos mensonges, Madame et Messieurs, n’ont plus d’impact sur la majorité des Français, car ils ont compris qu’ils n’ont rien à attendre de vous en matière d’immigration. Ils savent que maintenant on en est au stade où il va falloir sauver notre peau, notre liberté, notre culture.

Ce n’est pas la crise qui provoque la montée des mouvements « populistes » et non d’extrême droite comme il vous plaît de le penser en Europe. C’est la montée de l’islamisation en l’Europe et dans Monde.

Vous me faites penser au trois singes : l’un se bouche les yeux, l’autre les oreilles, et l’autre la bouche….

Une chose est certaine, nous lutterons jusqu’au bout. Et après lorsque nous aurons éradiqué le mal c’est à ce moment là que nous, nous tournerons vers vous…. Il faut vous préparer à cette alternative.

Catherine Dumont

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.