Bobos antiracistes bien-pensants, lisez bien les propos d’Houria Bouteldja…

Publié le 17 mai 2010 - par - 1 965 vues
Traduire la page en :

Riposte Laïque continue de faire beaucoup causer : tant mieux, nous ne laissons pas indifférents… Ainsi, nous avons reçu une lettre d’une lectrice amie, Christine, que nous portons à votre connaissance. Elle est adressée au nommé Tewfik Allal, président d’une association, “Le Manifeste des Libertés”, qui se réclame des valeurs de progrès, et de la lutte contre l’intégrisme. (1)

Monsieur Tewfik Allal,

Fidèle à vos réunions depuis des années, je vous demande de retirer mon nom de vos listes. J’aurais dû le faire depuis longtemps mais le temps m’a manqué.
Cela dit, j’irai bien entendu demain devant l’ambassade d’Algérie (mon beau pays de naissance) protester contre le sort réservé aux femmes seules d’Hassi Messaoud.

J’explique ma dés-adhésion : le soir de l’intervention de Wassila Tamzali, j’ai entendu la femme chargée de la présentation (NDLR : il s’agit de Brigitte Allal, épouse de Tewfik Allal) sortir de son rôle de médiatrice et insulter gravement (en son absence) la féministe historique Anne Zelenski et le journal en ligne Riposte Laïque, les traitant éhontément de “racistes”…

Le silence de l’assistance – à l’exception de la protestation d’une femme et de moi-même – m’a semblé éloquent…

Riposte Laïque, qui a tout mon soutien et dont je connais quelques collaborateurs, des plus honorables – Anne, justement – , défend bec et ongles (dans un océan d’indifférence) la laïcité dans notre pays et les femmes partout où leurs droits sont niés.

Bien des gens de gauche sont “gênés” par le nombre grandissant de scandales dénoncés par l’équipe et qui impliquent des musulmans et l’islam. Mais qui est condamnable ? Ceux qui pointent les abus ou ceux qui les commettent ?

Je trouve, moi comme tant d’autres, que le déni, le silence contrit et la complaisance à l’oeuvre chez une certaine gauche sont non seulement suicidaires mais hautement condamnables. Cette gauche se fourvoie depuis longtemps et elle creuse elle-même le tombeau qui l’engloutit peu à peu. RL a justement été fondé par des gens venus de gauche et écoeurés…

La tête dans le sable l’autruche ne verra pas venir son prédateur mais elle sera inéluctablement dévorée… nous sommes de plus en plus nombreux-ses à refuser d’être les autruches de l’histoire.

Cordialement,

Christine Bouchara

Pourquoi rendre public ce fait, qui, en lui-même, n’a guère d’importance, vu le peu de notoriété de ces personnes ? Caroline Fourest, plus médiatique que le couple Allal, utilise les mêmes calomnies à notre encontre, en public ou en privé. Sifaoui s’y est aussi essayé sur son blog. “Raciste”, dans la bouche de ces gens-là, se veut une “botte de Nevers”, terrassant l’adversaire ! Nous insulter demeure leur dernière porte de sortie, pour mieux masquer leur complaisance avec “la religion d’amour, de tolérance et de paix”.

Il suffit de lire nos ouvrages, “Les desssous du voile” ou “La colère d’un Français”, d’aller sur notre site et d’écouter, sur nos vidéos, Pascal Hilout, Anne Zelensky, Pierre Cassen, Annie Sugier ou Christine Tasin : nous payons un restaurant au premier qui y trouve le moindre propos raciste !

Nos détracteurs relaient, stupidement ou consciemment, le discours des islamistes, qui amalgament la critique de l’islam, ce qu’ils appellent l’islamophobie, à du racisme. C’est le combat de l’OCI à l’Onu, de Tariq Ramadan, de l’UOIF, du Mrap, depuis des années : réintroduire le délit de blasphème, au seul bénéfice de l’islam. Dans ce contexte, Eric Raoult, qualifié ce vendredi de “planche pourrie de la laïcité” par Jeanne Bourdillon pour l’ensemble de son oeuvre, réclame une mission parlementaire sur l’islamophobie, pour le plus grand plaisir de l’Union des Associations Musulmanes du 93 (UAM) dont les voix sont précieuses à chaque élection !

Mais voilà que pour embrouiller les choses, le site Nations Presse Info (NPI) tenu par un ancien cadre du Front national, nous attaque d’une manière surprenante et plutôt grotesque. (2) Voilà Christine Tasin accusée d’incarner le côte le plus gauchiste de l’Education nationale, et Pierre Cassen qualifié de trotskiste islamophobe, ami de Marc Blondel ! RL est donc raciste pour certains gauchos, et gauchiste pour certains fachos.

Pour compliquer encore le dossier, dans un article consacré à Eric Zemmour, subtilement titré “La position du réactionnaire”, le journaliste de Libération Lilian Alemagna qualifie, ce matin, notre journal de “tendance gauche républicaine et ultralaïque”, tandis que dans le même journal, le chroniqueur Pierre Marcelle nous qualifie régulièrement de “pétainiste” ! Faudrait savoir !

Et si nous n’étions simplement que des esprits libres, à la recherche de la pensée juste ? Et si nous n’avions aucun problème à accepter des invitations aussi différentes que celles venues du Bnai Brith, de Radio Libertaire, de Radio Courtoisie, du Local ou d’associations laïques de terrain ? Nous poussons cette liberté de penser jusqu’à être capables de publier des articles de militants proches de Jacques Myard, d’André Gerin, de Nicolas Dupont-Aignan, de Jean-Luc Melenchon, et un article, par ailleurs remarquable, d’une lectrice, Catherine Ségurane, ne cachant pas sa proximité avec Marine Le Pen. Et cela ne nous empêche aucunement d’écrire pis que pendre de Jean-Marie Le Pen et de la vieille garde du Front national. Nous avons passé l’âge de nous laisser intimider par le politiquement correct. Cette culture du débat, sans tabou, de Riposte Laïque est-elle donc totalement inaccessible à des esprits totalement sclérosés par un formatage indépassable, qui se rassurent en nous insultant ?

Parlons-en, justement, de la réalité du racisme, en France, en 2010. Nous pointons souvent du doigt la montée d’un racisme anti-blanc et anti-français que le politiquement correct refuse de voir, quand il n’en nie pas la possible existence. Grâce à une autre fidèle lectrice de notre journal, nous avons pris connaissance d’une interview, publiée dans un journal à faible tirage, de notre grande “amie” Houria Bouteldja, celle qui parle des “sous-chiens”. Nous invitons nos lecteurs à prendre connaissance de ces propos de la porte-parole des “Indigènes de la République” , parus dans une revue animée par la sociologue Christine Delphy (autre Indigène de la République), “Nouvelles Questions Féministes” (3)

« Demain, la société toute entière devra assumer pleinement le racisme anti-Blanc. Et ce sera toi, ce seront tes enfants qui subiront çà. Celui qui n’aura rien à se reprocher devra quand même assumer toute son histoire depuis 1830. N’importe quel Blanc, le plus antiraciste des antiracistes, le moins paternaliste des paternalistes, le plus sympa des sympas, devra subir comme les autres. Parce que, lorsqu’il n’y a plus de politique, il n’y a plus de détail, il n’y a plus que la haine. Et qui paiera pour tous ? Ce sera n’importe lequel, n’importe laquelle d’entre vous. C’est pour cela que c’est grave et que c’est dangereux ; si vous voulez sauver vos peaux, c’est maintenant. Les Indigènes de la République, c’est un projet pour vous ; cette société que vous aimez tant, sauvez-là… maintenant ! Bientôt il sera trop tard : les Blancs ne pourront plus entrer dans un quartier comme c’est déjà le cas des organisations de gauche. Ils devront faire leurs preuves et seront toujours suspects de paternalisme. Aujourd’hui, il y a encore des gens comme nous qui vous parlons encore. Mais demain, il n’est pas dit que la génération qui suit acceptera la présence des Blancs ».

C’est tellement énorme que nous avons demandé à notre lectrice de nous faire parvenir la brochure, avant de publier cet extrait. Nous l’avons. Les phrases que nous reproduisons existent, elles concluent une interview de 13 pages. N’ayant pas voulu en rester à cette seule conclusion, Elisseievna, dans ce numéro, décode l’ensemble de cette interview. Ces propos de guerre civile, prononcés par Bouteldja en 2006, n’ont, à notre connaissance, jamais été qualifiés “d’incitation à la haine raciale” par ceux qui nous insultent lâchement, publiquement, en notre absence. Ce texte était distribué par des “Belphegor” dans un cinéma Utopia proche de Toulouse, en décembre 2009, comme nous en informe notre lecteur Georges Delpech.

Houria Bouteldja est fréquemment invitée sur les plateaux de télévision, notamment par Frédéric Taddéi. Olivier Besancenot, autre chouchou de la bien-pensance médiatique, a osé apporter son soutien au Parti des Indigènes de la République, poursuivi devant les tribunaux par l’Agrif, pour les propos de sa porte-parole sur les “sous-chiens”. Et, comme notre site l’avait révélé, elle est payée par l’Institut du Monde Arabe (IMA), lui-même financé par nos impôts. Nous sommes donc ravis de contribuer à payer le salaire de cette charmante personne, qui nous montre une conception du “vivre ensemble” prometteuse pour nos enfants et petits-enfants.

Aucun rapport entre ces propos et les agressions apparemment gratuites, de plus en plus nombreuses dont sont victimes nombre de citoyens de notre pays, sur la seule base de leur apparence physique ? Aucun rapport avec tous les faits effrayants que j’ai énuméré, dans un article intitulé “La France est en état de guerre civile, c’est un fait”. (4)

Nous sommes dans un pays où des organisations se disant anti-racistes poursuivent devant les tribunaux, et ruinent, Fanny Truchelut, coupable d’avoir demandé à une militante de retirer son voile dans les parties communes de son gite. C’est en France, en 2010, qu’Eric Zemmour va être, dans quelques jours, lui aussi traîné devant les tribunaux pour avoir osé dire un fait sociologiquement prouvé et indiscutable ! Comme s’interrogeait Jeanne Bourdillon, n’y a-t-il pas un nouveau racisme des années 2010 ? On invente du racisme là où il n’existe pas, et on détourne la tête devant un racisme quotidien qui crève les yeux !

Rien de tout cela ne nous surprend. Cela ne peut que renforcer notre détermination. Nous ne voulons pas de la société d’Houria Bouteldja, et pas davantage de celle de Tariq Ramadan. Donc, il faut continuer à réveiller les consciences, et s’organiser.

Nos autocollants sont enfin disponibles, nous vous conseillons de faire vite pour les commander, ils partent à toute vitesse.
(4 euros les 10, 20 euros les 100, 50 euros les 300, à envoyer à Riposte Laïque, BP 82035, 13201 Marseille Cedex 1).

Nous continuons nos conférences, souvent grâce à de fidèles lecteurs. La prochaine aura lieu, grâce notamment à Jean Pavée et Sorel Zissu, à Nancy, le 1er juin prochain. Pierre Cassen et Pascal Hilout y interviendront sur le thème du communautarisme, et de la réalité du combat laïque, en 2010.

Et cela est promis, la semaine prochaine, nous vous réservons une nouvelle surprise…

(1) http://www.manifeste.org/article.php3?id_article=307

(2) http://www.nationspresse.info/?p=101221

(3) http://elisseievna.blogspot.com/2010/04/houria-bouteldja-interviewee-par.html

(4) https://www.ripostelaique.com/La-France-est-en-etat-de-guerre.html

—————-

MIEUX CONNAITRE RIPOSTE LAIQUE

Christine Tasin défend l’école républicaine, dans un superbe montage de 19 minutes…

Feu sur le politiquement correct : une savoureuse vidéo de 18 minutes…


Riposte Laïque: entretien video avec Pierre Cassen
envoyé par prechi-precha. – L’info internationale vidéo.

Interview sur la symbolique du voile d’Annie Sugier et Pascal Hilout, par Jean Robin (10 minutes)

http://tatamis.blogspot.com/2010/03/liberte-voilee.html

Audition de Pascal Hilout, à la mission parlementaire sur le voile intégral, le 2 décembre 2009.

http://www.assemblee-nationale.fr/13/commissions/voile-integral/voile-integral-20091202-3.asp

Journée du 8 mars 2010 : Claude Reichman interviewe Pierre Cassen (30 minutes)

http://www.reichmantv.com/media/F38.wmv

Identité nationale, votation suisse, mission parlementaire sur le voile intégral, débouché politique : entretien de 1 heure avec Pierre Cassen par Radio La Luette.

http://luette.free.fr/spip/spip.php?article271

http://fr.sevenload.com/videos/Cr8ztj1-Pierre-Cassen

Interview donnée à Radio Libertaire par nos deux collaborateurs, Anne Zelensky et Pierre Cassen, qui expliquent fort bien la philosophie de notre journal (aller sur notre site, à droite, sous la présentation du livre “Les dessous du voile”.

Conférence Pierre Cassen à Saint-Leu


CONFERENCE 1ERE PARTIE VERSION COURTE
Uploaded by JFORUM-fr. – News videos from around the world.

2e partie

3e partie

Débat Pierre Cassen – Marc Blondel sur RFI : faut-il légiférer contre la burqa ?

https://www.ripostelaique.com/IMG/mp3/RFI_-_26_01_2010_a_18h14_-_18h31_TU_Debat_Cassen_Blondel.mp3

—————-

LES PROCHAINES CONFERENCES DE RIPOSTE LAIQUE

Mardi 1er juin

A Nancy, à 20 h 30

Réunion publique

Comment défendre la laïcité en 2010, face au communautarisme ?

avec Pascal Hilout et Pierre Cassen

au Palais des Congrés, rue Rabin Haguenauer, dans la salle Boffrand.

Mardi 8 Juin 2010

à 20 h

QU’EST-CE QUE LA LAÏCITE DANS LA FRANCE DE 2010 ?

Par Pierre CASSEN

Rédacteur en Chef de “RIPOSTE LAÏQUE”

A l”invitation de l’AMITIE JUDEO-CHRETIENNE DE FRANCE

Groupe de Boulogne

au CARRE BELLEFEUILLE, 60, Rue de la Belle Feuille à Boulogne (92100).

Salle 406

Métro: Marcel Sembat

Buffet convivial à partir de 19h30

P.A.F. 5 Є

—————-

LES CONFERENCES PROPOSEES PAR RIPOSTE LAIQUE

Comment défendre la laïcité en 2010 ?

La laïcité, un rempart contre le communautarisme

La laïcité et le féminisme, alliés naturels

Identité nationale, République laïque et Nation

Faut-il interdire le voile islamique en France ?

Pourquoi ont-ils cassé l’école de la République ?

La votation suisse est-elle raciste ?

L’islam est-il compatible avec la laïcité ?

La laïcité est-elle une spécificité française ?

Laïcité et athéisme

République et immigration

—————-

PETITION CONTRE LE VOILE ET LA BURQA

https://www.ripostelaique.com/Halte-a-la-burqa-et-au-voile.html

—————-

VIDEOS DE RIPOSTE LAIQUE

http://www.youtube.com/user/ciceropicas

—————-

GROUPE RIPOSTE LAIQUE SUR FACEBOOK

http://www.facebook.com/profile.php?id=100001133820395&ref=profile&v=info

—————-

PEUPLE DE FRANCE, UNE CHANSON QUI RESUME LE COMBAT DE RL

http://www.youtube.com/watch?v=x7VoTjOmsHA

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi