Burqa : Chevènement préfère les recommandations du CFCM à la loi républaine !

LAICITE : UN PEU PLUS DE LUCIDITE, DE COURAGE ET D’ENGAGEMENT, M. CHEVENEMENT !
Jean Pierre Chevènement vient de donner au « Figaro.fr » une interview sur les brûlantes questions actuelles qui mettent en cause la laïcité dans notre pays (1)…
On se pince brutalement en croyant rêver !!!
C’est du Fillon dans le texte (2), de l’Hortefeux copie-conforme (3) !
Même lâcheté intellectuelle devant l’offensive anti-laïque de l’islam, même pusillanimité devant les revendications communautaristes de cette religion voulant conquérir l’espace public, même tonalité larmoyante dans un discours commun à tous ces politiques de « haut vol » aptes à dissimuler les problèmes derrière des mots creux, à nier une réalité qu’ils veulent effacer, à s’esquiver devant les solutions nécessaires, à se laver les mains en passant « la patate chaude » aux autres …
Oh, certes, notre « homme de gauche » n’évoque pas ( encore…) « l’islamophobie », cette tarte à la crème de la bien-pensance qui se croit cultivée et qui ne fait que répéter comme une perruche d’oisellerie un vocable inventé par le grand « démocrate », ayatollah de surcroît, Khomeiny, pour imposer le non critique de l’islam et faire passer pour un délit ce qui n’est qu’une opinion, justifiable aujourd’hui quand on observe ce qui se passe dans notre pays…
Mais il en appelle à la prise de position des autorités musulmanes pour respecter le principe républicain d’égalité homme-femme, lui qui a cédé lamentablement à ces mêmes autorités, quand il était ministre, devant leur refus de reconnaître l’apostasie, oubliant ainsi que la loi de 1905 impose en France « la liberté de conscience », c’est-à-dire le droit de croire, de ne pas croire, de ne plus croire, et même de changer de croyance…Qu’espère-t-il de ces gens-là ?

Mais il ferme les yeux sur la « communautarisation » des lieux publics par l’imposition de ce symbole aliénant qu’est la burqa ( d’accord, ce n’est pas bien, mais une loi ? non, non: il faut dialoguer …et puis, c’est marginal…Chevènement copyright Moussaoui !)…
par l’édification des mosquées, souvent gigantesques, avec leurs minarets-symboles de la domination de la religion dans l’espace public, toujours flanquées d’écoles coraniques ou de lieu de culture (sic !) – tiens, sur cette question, il est muet, comme il se tait sur leur financement : « sa » mosquée de Belfort serait-elle en infraction avec la loi de 1905, article2 ? En appeler à l’argent public pour un lieu de culte déguisé en lieu de culture ne le gênerait-il pas ?…
par la demande incessante de l’application des particularismes religieux et coutumiers par-delà la loi générale qui s’impose, en France, dans l’espace sociétal laïque et démocratique (A ce propos, signalons-lui les témoignages recueillis par la « mission Gérin » au cours de ses auditions -4 ). Serait-il naïf au point de croire que « les accommodements raisonnables » à la mode canadienne tariront les revendications toujours renouvelées de adeptes de la tradition religieuse et du détricotage de la loi républicaine par la loi religieuse ?
Mais il fait mine de croire que les questions liées à la définition même de notre identité n’ont rien à voir avec l’islam, et avec les flux migratoires massifs qui ont apporté cette religion dans leur sillage….feignant de ne percevoir les méfaits de la mondialisation qu’à travers les délocalisations des biens et des capitaux (et non de la main d’œuvre… ellipse révélatrice !), et oubliant de relever que si le traité de Lisbonne est « un mécanisme d’impuissance » porteur de chômage et d’inégalités, il est aussi un facteur de délitement de la Nation et de déstructuration de notre espace public laïque par la création envisagée de mosaïques communautaires, religieuses notamment, islamiques surtout ! Mais c’est vrai que JP Chevènement a fait campagne pour la très européiste et antinationale Ségolène Royal…Les voies de la politique sont vraiment impénétrables…
Complaisant, accommodant, compréhensif, moite de « dhimmitude », Jean Pierre Chevènement vient de manquer l’occasion de se taire et de s’en tenir au confort « sur mesures » de son fauteuil de sénateur…
Ce ne serait malgré tout que demi-mal : on pourrait tout autant penser qu’il est venu donner un coup de main à l’islamophilie suante de complaisance dont font preuve toutes les « élites » politiques, économiques, idéologiques, afin de faire passer la pilule amère de la destruction de la Nation et de l’espace unique laïque et démocratique de la République…
A l’énoncé des résultats de « la votation suisse » comme à la lecture des sondages qui ont suivi en France, on voit bien que cela n’est pas gagné…
Mais les citoyens et les citoyennes de notre pays savent aujourd’hui qu’ils n’ont rien à attendre d’un « Che » édenté, ronronnant, anesthésié…
Empédoclatès
« du bon usage de la raison »
1 –http://www.lefigaro.fr/politique/2009/12/04/01002-20091204ARTFIG00620-sur-la-laicite-un-peu-de-douceur-m-le-president-.php
2 – voir l’article de Roger Heurtebise dans ce numéro
3 –http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/12/06/01011-20091206FILWWW00124-la-france-doit-proteger-les-cultes-gouv.php
4 –http://www.assemblee-nationale.fr/13/commissions/voile-integral/index.asp
Jeudi 3 décembre 2009
Auditions ouvertes à la presse
– Elus locaux

image_pdfimage_print