C'est dur d'être aimé par des cons, film de Daniel Leconte

Merci pour ce film.
Deux fois, oui j’ai vu deux fois ce film génial : « C’est dur d’être aimé par des cons », superbement mené par un Daniel Leconte, cordial, clair, courtois mais incisif quand il le faut. Les séquences des différents protagonistes sont bien gérées pas trop longues, vivantes, c’est un film vibrant !
Merci à vous, brillant Philippe Val qui répétez plusieurs fois, que ce n’est ni vous ni Charlie hebdo, mais la république et la liberté d’expression qui doivent gagner.

Merci à vous émouvante Elisabeth Badinter, qui rappelez que tous les hommes politiques en Europe se sont déjà tus, ont déjà peur, mais que vous, non, vous et Philippe nous ordonnez de ne pas avoir peur, merci pour ce message là.
Merci à vous les musulmans courageux qui venez, au péril de vos vies, témoigner pour la liberté d’expression, particulièrement à vous Mohamed Sifaoui, qui expliquez la difficulté qu’ éprouvent les musulmans à réformer cette religion, tant la pression de l’éducation et des intégristes ferment et aseptisent les esprits.
Merci aux subtils avocats qui ont défendu cette cause de manière brillante et drôle.
Merci à vous, Madame le procureur qui avez compris que ce procès devait servir la République et la Liberté.
Chantal Crabère

0
0