C’est grâce à des gens comme vous que notre Mur de Berlin tombera un jour

Publié le 21 juin 2010 - par
Share

Bonjour,

Je vous félicite pour votre combat et votre fermeté face à la dictature du bien pensant. C’est grâce à des gens comme vous que nous arriverons à faire tomber notre « mur de Berlin ».

Mille bravo, et dîtes vous bien que, par delà les calomnies et les insultes, je crois qu’une partie de plus en plus importante de français soutient votre combat. S’il vous plaît, ne faites pas comme d’autres, ne faiblissez pas, ne laissez pas tomber, ne vous laissez pas impressionner par toute cette meute beuglante qui noyaute, malheureusement, une bonne partie des média français.

Je sais que chacun, à son niveau, doit lutter, que nous pouvons faire évoluer les choses, mais il faut une façade publique qui serve de point de ralliement, de fer de lance à l’action de milliers de gens qui en ont raz le bol de constater la réalité quotidienne de l’échec sociétal français, alors que leurs « élites » ne cessent de leur rabâcher que ce n’est pas vrai et que tout va bien (hormi les retraites, les déficits, la baisse du pouvoir d’achat que nous devons quand même assumer, malgré notre « mauvaise volonté »…)

Et l’un des points les plus marquant de notre perte de nos valeurs fondatrices, c’est cet abandon de l’autorité publique manifeste consistant à laisser des gens s’approprier la voie publique au nom de leur religion. C’est proprement inadmissible dans une société qui se veut laïque. Hors, cela arrive aujourd’hui, en France, un jour ici, demain ailleurs. Puisque l’état ne réagit pas, pourquoi cela ne s’étendrait il pas ? Nos homme politiques sont ils assez naïfs pour penser que l’islam va se discipliner alors que jusqu’ici, cette religion n’a fait qu’empiéter, de jour en jour, un peu plus sur l’espace publique.

Non, il ne s’agit pas de l’islam. En fait, il s’agit d’une religion dont les fondements sont on ne peut plus loin des valeurs démocratiques et républicaines, dont le modèle social n’inclut pas l’égalité des sexes, qui n’a jamais envisagé la séparation du politique et du religieux. Il s’agit d’une religion qui intervient de plus en plus souvent et de façon de plus en plus pressante dans le domaine publique, piscine, cantine, burqa, prière dans les rues, nourriture halal, et tout cela, avec la complicité de nos élus.

Et donc, puisque ces mêmes élus sont incapables de faire respecter la loi laïque et républicaine, c’est au peuple français de prendre les choses en mais et de forcer ces mêmes élus à assumer leurs rôles et leurs mandats. Cela fait partie des droits, et même des devoirs du citoyens de demander des comptes aux élus et de les forcer à appliquer la loi, la même loi pour tous et en tous lieux. C’est un devoir civique et non pas juste une opinion. Nous pouvons tous avoir des opinions différentes, mais certaines choses doivent demeurer inaltérables. Et la laïcité fait partie de ces choses qui, malgré nos différences, permettent l’établissement d’un contrat social par lequel nous pouvons maintenir une société juste, libre, égale et fraternelle

Encore une fois, je vous félicite et j’espère que cette action n’est qu’un début et que cette fois ci, tous ensemble, les vrais laïcs, les vrais républicains, quelque soient nos opinions, quelle que soit notre religion ou notre non religion, arriveront à faire exploser se carcan idéologique qui nous conduit directement à une régression sociale jamais vue.

Pierre-Henri Loiseau

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.