Caroline Fourest a vraiment un problème avec tous ceux qui osent ne pas penser comme elle !

Publié le 31 janvier 2011 - par - 243 vues
Share

Je suis fort honorée de l’attention(1) que me porte la miss Laïcité des medias, celle qui explique avec son air appliqué de petit fille savante que oui la burka c’est un problème mais qu’il ne faut pas de loi, celle qui explique que oui le voile c’est un marquage des femmes mais qu’il ne faut pas le dire pour ne pas « stigmatiser »… mais j’ai du mal à voir l’intérêt et le sens de son article. Comme toujours, le Fourest nouveau est obscurci par les méandres de sa pensée, les circonvolutions de langage et le désir, prégnant, d’étaler sa science et justifier ainsi les royalties de ceux qui sont ravis de pouvoir consulter la Sibylle française, celle qui connaît la vérité, toute la vérité sur les Suisses, ces affreux xénophobes qui ont osé dire non aux minarets et sur les Français qui disent majoritairement non à l’islam dans les sondages parce qu’ils sont incultes…

Que nous vaut l’honneur de l’attention de la diva ? Un prix de la Liberté d’expression… oui, mais pas n’importe lequel. Il fallait que Caroline Fourest montrât son dédain pour la cérémonie (jalouse de ne pas avoir été nominée, peut-être ?) « pas officielle » (ah bon ?) reléguée dans les méandres « d’Internet », au moyen d’un « sondage croupion » pour désigner le « tiercé » gagnant. Tout cela sent son peuple. Un prix que la Pravda française n’a ni organisé ni chapeauté ? Ah fi, vous dis-je ! Avec un jury qui n’a pas été constitué de gens qui se tiennent bien à table, qui sont bien entre eux ? Ah fi, vous dis-je ! Avec des nominés qui n’appartiennent pas au sérail, ceux que l’on voit chez Taddeï, Drucker ou aux Grandes Gueules de RMC ? Ah fi, vous dis-je ! Et sans cérémonie avec le Tout-Paris se gavant de petits-fours en se racontant la dernière soirée à la mode ? Ah fi, vous dis-je !

Il est vrai qu’Enquête et Débat est un site qui ne vit que de ses souscripteurs, vous, moi, le quidam qui a envie d’une information de qualité autre que la bouillie pré-mâchée distillée dans les medias officiels, bref, un site très peuple, et Caroline Fourest n’aime pas le peuple, malgré (ou à cause de ? ) son étiquette « de gôche » (il faut entendre tout le mépris qui se cache dans le mot « tiercé ») ! Alors oui, le vendredi 21 janvier, le peuple a commis un délit de lèse-Fourest : ce sont les lecteurs du site qui ont fait, en toute liberté, la liste de ceux qui leur semblaient être les défenseurs de la liberté d’expression, loin des fourches caudines des maîtres à penser. Il est vrai que ce sont, encore, les lecteurs du site qui ont choisi, en toute liberté, ceux qui leur paraissaient avoir été les meilleurs défenseurs de cette liberté d’expression !

On comprend que Caroline Fourest ait mis une pince sur son nez, comme toute cette gauche qui éructe jusqu’à plus soif quand le peuple ose la contredire, que ce soit pour le referendum sur le TCE de 2005, celui des Irlandais sur le même sujet, le vote des Suisses sur les minarets ou l’expulsion des délinquants étrangers… Le peuple est sot. Le peuple ne sait pas. Le peuple est raciste. Seule Caroline Fourest et ses pairs ont le droit de décider du juste et de l’injuste en ce bas-monde.

C’est qu’elle se la joue très donneuse de leçons, la demoiselle qui n’hésite pas à user et abuser de l’impératif pour enfoncer le clou : Zemmour, Dieudonné et Christine Tasin sont des racistes. La preuve ? Ce sont tous des anti-quelque chose et Fantasia Fourest vole au secours de celui qui n’y verrait que du feu pour décrypter à l’envi les scandaleuses personnalités présentes : « entendez »… »entendez »… « entendez »…

Il faut dire que la donneuse de leçons défend remarquablement, elle, la liberté d’expression, en minimisant jusqu’au ridicule les actions des trois gagnants et les retombées négatives qu’ils en ont. Selon la diva des medias, chacun de nous, à sa façon, mérite qui d’être viré, qui de se faire casser la figure, qui d’être menacé. De quoi se plaint-on ? On l’a bien cherché : Eric Zemmour en disant des choses que, parfois « la droite de la droite  » dit aussi (la question de savoir s’il dit vrai semble plus que subsidiaire, anecdotique) ; Dieudonné en invitant Faurisson à son spectacle (qu’il soit poursuivi en justice est une chose, que l’on trouve normal qu’il soit agressé physiquement en est une autre) ; et votre servante en dénonçant, quelle dérision, l’halalisation de la société (ce qui mérite, à coup sûr, la mort !).

Bien évidemment, en déesse outragée, Caroline Fourest finit par nous livrer le fond de sa pensée : seuls ceux, qui, comme elle, luttent pour que des lois anti-blasphème ne voient pas le jour méritent le prix de la liberté d’expression… Cela ne manque pas de sel, quand on se rappelle l’épisode plus que glauque de Durban II(2). Au moment où il était question de mettre la diffamation des religions dans les actes de racisme et de mettre le seul Israël à l’index, Caroline Fourest défendait(3) l’idée que la France devrait participer à cette conférence pour assister (et participer à ?) à la mise à mort de la liberté d’expression…

Bien évidemment la douce Caroline ne risque pas grand-chose des islamistes et elle peut donner des leçons à ceux qui ne sont pas (encore ?) des martyrs de la cause républicaine. Il est facile de citer Taslima Nasreen ou le gouverneur du Penjab et… d’oublier délibérément un Redeker et un Theo Van Gogh, eux ont sans doute mérité leurs condamnations et la mort du dernier… et vive la liberté d’expression à la Fourest ! Par ailleurs cette dernière ne risque rien, absolument rien, car elle manie extrêmement bien la langue de bois et fait très attention de ne gêner personne et de ne rien dénoncer, se contentant, en bonne intellectuelle qui vit tranquille dans les beaux quartiers de répéter aux Français que ce n’est pas bien de critiquer le voile, le halal et les prières dans la rue, parce que, même si ce n’est pas normal… il ne faut pas le dire, de peur de « stigmatiser ». Bref, quel que soit le sujet, vous pouvez résumer les interventions de la dame en deux expressions phares : « il est urgent de ne rien faire » parce que « c’est compliqué ».

Quel pragmatisme ! Quel charisme ! Quel souci d’efficacité !

La haine de Caroline Fourest contre Riposte Laïque, et contre moi, s’explique assez facilement. Avant l’arrivée de notre journal, les rôles étaient parfaitement distribués, et la cheftaine de Prochoix avait celui de la vaillante féministe laïque qui luttait contre le méchant homophobe Tariq Ramadan. Et puis notre journal a fait tomber le masque, et montré qui était réellement Caroline Fourest : une carriériste prétentieuse, qui a utilisé Tariq Ramadan pour lancer sa carrière, et qui, depuis, n’a de cesse de donner des gages aux islamistes et de défendre un islam des Lumières qui n’existe que dans ses fantasmes. Peut-être aimerait-elle avoir le courage de tenir les propos que tient Riposte Laïque (et parfois moi, quand j’ose m’affirmer islamophobe), mais en admettant que cette audace l’effleure un jour, il y a le beefsteak à sauver : Le Monde, France Culture, Sciences Po, Anna Lindh, cela vaut bien de faire le sale boulot, et de cracher sur ceux qui, comme Riposte Laïque, sont sa mauvaise conscience. Pour la petite histoire, et histoire de rire encore plus de la donzelle, il faut l’écouter parler de Riposte laïque qui serait, selon elle, une simple et seule bande de 4 personnes(4). Les 15 rédacteurs permanents et les centaines de rédacteurs occasionnels sont la preuve du sérieux des assertions fourestiennes…

Cerise sur le gâteau, Caroline Fourest a manifesté avec Houria Bouteldja, le 18 décembre dernier, avec tous ceux qui voulaient interdire les assises de Charenton. Comme elle doit haïr un site comme « Enquête et Débats », et plus largement « Internet » qui lui contestent le monopole du discours laïque qu’elle entend servir au bon peuple. Comme c’était bien, avant Internet, quand le bon peuple n’avait le choix que d’écouter ou lire les Fourest d’alors, ou bien d’éteindre sa télévision.

Que Caroline Fourest se rassure, la liberté d’expression va de pair avec le respect de l’autre et la courtoisie. La liberté d’expression ce n’est pas faire des procès d’intention pour essayer, avec des tentatives grotesques et staliniennes, de jeter l’opprobre sur ses adversaires par les sous-entendus, les épithètes et les anathèmes, c’est accepter de débattre avec eux. C’est pour cette raison que j’ai accepté un débat Dieudonné, qui sera filmé et diffusé la semaine prochaine.

Je vais essayer de ne pas faire comme elle qui avait réussi le tour de force de faire l’apologie de l’islam dans un débat avec Tariq Ramadan, servant divinement bien la soupe au quidam… (5)

Post-scriptum : je dénie à Caroline Fourest le droit de dévoyer un mot qui appartient à Jacques Brel pour l’éternité, « éructer » ; elle n’en a compris ni la lettre ni l’esprit et si le grand Jacques vivait encore, nul doute qu’il ferait du petit bois de ses grands airs, hilare comme il savait l’être devant la sottise humaine…

Christine Tasin

[http://resistancerepublicaine.info/->http://resistancerepublicaine.info/]

(1) [http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/01/28/de-la-liberte-d-eructer_1471919_3232.html->http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/01/28/de-la-liberte-d-eructer_1471919_3232.html

(2) http://christinetasin.over-blog.fr/article-28922164.html

[http://christinetasin.over-blog.fr/article-28657311.html->http://christinetasin.over-blog.fr/article-28657311.html

[http://www.bivouac-id.com/billets/durban-ii-litalie-se-retire-de-la-conference-de-lonu-sur-le-racisme-detournee-par-les-musulmans/->http://www.bivouac-id.com/billets/durban-ii-litalie-se-retire-de-la-conference-de-lonu-sur-le-racisme-detournee-par-les-musulmans/]

(3) [http://www.ripostelaique.com/Article-stupefiant-de-Caroline.html->http://www.ripostelaique.com/Article-stupefiant-de-Caroline.html

[http://www.ripostelaique.com/Durban-2-quel-deal-politicien.html->http://www.ripostelaique.com/Durban-2-quel-deal-politicien.html ]

(4) [http://www.dailymotion.com/video/xgs147_caroline-fourest-islam-fn-laicite_people->http://www.dailymotion.com/video/xgs147_caroline-fourest-islam-fn-laicite_people]

(5) [http://www.ripostelaique.com/Debat-Fourest-Ramadan-qui-a-le.html->http://www.ripostelaique.com/Debat-Fourest-Ramadan-qui-a-le.html

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.