Ce que j’ai ressenti, place de la Bourse, ce 4 septembre 2010

Publié le 6 septembre 2010 - par
Share

Quelques réflexions au lendemain du rassemblement du 4 septembre 2010 place de la Bourse à Paris. Tout d’abord, la satisfaction de pouvoir dire: « le 18 juin 2010, place de l’Étoile , j’y étais – le 4 septembre 2010, place de la Bourse, j’y étais aussi ».

Ensuite, le plaisir d’avoir pu saluer et remercier Pierre Cassen, de rencontrer et de faire connaissance avec Christine Tasin, de discuter simplement et en confiance avec Pascal Hilout, de retrouver dans l’assemblée des visages familiers présents lors du précédent rassemblement. À tous, je veux dire merci de votre engagement, de votre détermination, de votre courage et de votre persévérance.

Et du courage, il en faut, face à la désinformation dont se rendent coupables les médias (BFM en particulier) qui, en sélectionnant les images et certains participants , voudraient nous faire passer par des fachos, des intolérants, enfin des gens peu recommendables. J’espère que des prises de son et vidéo de vos discours respectifs ont été faites afin de rétablir la vérité sur les intentions véritables des organisateurs de ce rassemblement républicain. Une mention spéciale à la page d’accueil d’Orange.net, qui parle en section Info Locale « d’apéro anti-islam », anti-charia me semble le mot juste. Un droit de réponse s’impose.

Ce qui m’amène à la réflexion suivante: dans mon esprit, Mr Boutault (maire d’arrondissement de Paris – Verts) n’est pas loin de se rendre coupable de la mise en danger de la vie d’autrui en qualifiant par avance, notre rassemblement de (je cite de mémoire) : « raciste, xénophobe, odieux » et j’en passe. Les gens peu ou mal informés auront beau jeu de nous jeter la première pierre s’ils se contentent de son jugement déformé et partial.

J’ai pu aussi m’entretenir quelques instants pour lui manifester mon soutien à ce jeune Élu de la République, Charles Astangul (?) convoqué au tribunal de Créteil le 14 septembre 2010 pour « incitation à la haine raciale »
suite à ses critiques sur la politique communautarisme de la chaîne Quick. Ce jeune homme est bien courageux et craint pour la suite de son engagement en politique si une condamnation tombe. N’y a t-il aucun homme politique digne de ce nom, même s’il ne partage pas ses idées, pour défendre la liberté d’expression et soutenir ce jeune homme, digne, mesuré dans ses propos mais bien seul face à la machine judiciaire ?

Voilà en quelques mots le ressenti aprés ce deuxième rassemblement républicain. Bien sûr, nous aurions pu être plus nombreux et je le déplore. Mais pas de place pour le découragement. L’heure est au bilan que ne manqueront pas de tirer les organisateurs et à imaginer les prochaines actions et les formes qu’elles prendront.

Merci encore à Pierre, Christine, Pascal et tous les autres.

Avec mon salut fraternel, républicain et laïque.

Philippe Bescond Garrec

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.