Chez les people, il y a des résistants, comme Isabelle Adjani, et l’ineffable Jamel Debbouze…

Publié le 28 mai 2010 - par

Bonjour cher Cyrano, bonjour à RL,

Isabelle ADJANI s’était déjà illustrée par son courage lors de la remise de son César de la meilleure actrice pour Camille Claudel, au moment de l’affaire Salman Rushdie, en lisant un extrait (assez long d’ailleurs) de son livre “les versets sataniques” oeuvre qui a valu à son auteur une fatwa lancée par le putride Khomeni. Elle avait démontré, devant une assemblée conséquente, ainsi que devant des milliers de téléspectateurs, qu’elle était une femme belle et courageuse.

Elle s’est également illustrée en acceptant de tourner le film “la journée de la jupe”.

Et voila que ces derniers jours, la belle Isabelle tournait en Algérie, pays de son père, un film dont le sujet est “justement” l’histoire d’une femme qui après avoir porté le voile (obligée) a réussi à fuir l’Algérie. Je ne connais pas le détail de ce sujet mais, en revanche, ce qui est relayé dans la presse (à vérifier toujours) c’est que lors de son arrivée dans ce pays pour faire son travail d’actrice, elle aurait plus ou moins été gênée dans ses déplacements et pour finir on lui aurait signifié que si elle souhaitait sortir librement elle serait bien inspirée de porter un foulard.

Pour elle, il s’agissait de la goûte d’eau qui fait déborder le vase. Elle a donc demandé à stopper le tournage, en signifiant qu’elle était la citoyenne libre d’un pays démocratique et que si la condition à sa liberté de se déplacer en toute tranquillité était assujettie au port d’un voile, foulard ou autre elle préférait tourner dans un autre pays.

D’après l’article, le tournage du film aurait été transféré en Tunisie, la ou le port du voile serait (? interdit) …

Décidément il y a les “peoples” qui luttent et ceux qui collaborent…

Dans la série “people” lors d’une émission de Ruquier la chanteuse Juliette aurait taclé Diam’s en expliquant qu’elle ne comprenait pas pourquoi cette chanteuse ((talentueuse au demeurant) éprouvait le besoin d’afficher ses convictions religieuses en portant notoirement un foulard.
Elle a osé dire qu’elle respectait toutes les religions, mais qu’elles devaient toutes restées dans la sphère privée.
Elle a osé dire qu’en se comportant de cette manière Diam’s ne faisait rien de moins que du prosélytisme.
Elle a osé dire qu’elle voyait dans cet acte de la provocation ET du prosélytisme.

Voila pour les résistants !! Il est bien de le noter car les collabos sont encore hélas trop nombreux

Dans la série nouveaux collabos nous avons la pauvre Camilla Jordana qui nous a fait le coup de la comparaison string et niquab il y a quelques semaines à l’émission de Ruquier.

L’ineffable Jamel Debbouze qui ne comprend pas pourquoi on débat sur ce bout de tissu qui d’après lui ne représente qu’une dizaine de femmes en France ! Il pourrait faire un club avec Montebourg…

Comme dirait l’autre y’a encore du boulot !!

Cordialement et laïquement

Catherine Dumont

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi