Dans le chameau, tout est beau

Publié le 26 juillet 2010 - par - 541 vues
Share

Les Cairotes n’ont pas été étonnés de voir paraître récemment dans le journal al-Akhbâr une publicité annonçant la disponibilité sur le marché, et livrable à domicile, d’urines et du lait frais de chamelle. Cette publicité vante les mérites thérapeutiques des urines de chamelle qui guérissent toutes les maladies connues et peut-être même futures. Certains se sont demandés ce que fait le ministère de la santé devant ce commerce sordide qui peut apporter des maladies et des possibilités de tricherie sur la marchandise ( utilisation d’autres excrétions animales ou même humaines), dans un siècle où on commence à traiter des maladies graves par la thérapie génique avec les cellules souches. Le téléspectateur égyptien pouvait même retrouver ces annonces sur les chaines al-Arabiyya et al-Jazira.

En Arabie Saoudite, haut-lieu de la recherche médicale mondiale, on annonce l’arrivée imminente de mise en capsules d’urines de chamelle pour traiter le cancer et d’autres maladies incurables. Elles seront pasteurisées et disponibles dans les supermarchés. Il faut faire confiance à la doctoresse Fâten Khorsheed qui précise que ses recherches feront l’objet d’un brevet dans les pays du Golf, aux USA, en Chine et en Europe (cf le journal saoudien Okaz).

Au Yémen, les urines de chamelle ont réussi à faire repousser les cheveux des femmes. Peut-être que leur usage externe en lotion capillaire pourrait avoir un effet répulsif sur le mari et donc un effet contraceptif indirect ?
D’autres se demandent à quand la sortie de capsules de mouches tant la matière première est en grande disponibilité dans ces contrées …
La nature n’a pas fini de nous combler de ses bienfaits.

Bernard Dick

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.