Des rues barrées pendant 2 heures pour cause de prières musulmanes : c’est en plein Paris, tous les vendredis !

Publié le 12 octobre 2009 - par - 988 vues
Share

Riposte Laïque a d’excellents informateurs, c’est grâce à eux que nous avions soulevé, à Vigneux, l’existence d’un tournoi de basket féminin inter-mosquées, organisé dans un gymnase municipal dont l’entrée serait interdite aux hommes (1). L’affaire avait fait grand bruit, Le Parisien l’avait reprise en page une, le surlendemain, et le scandale fut tel que Bernard Laporte dut se déplacer en personne pour rappeler quelques principes de notre République.

L’événement que nous allons porter à votre connaissance n’est pas ce genre de scoop. Les faits sont connus depuis plusieurs années, puisque les habitants du quartier de la rue Myrha (voir carte) subissent, de manière grandissante, l’invasion de leur espace public par des musulmans qui imposent leurs prières à l’ensemble de la population. Mais, à notre connaissance, aucune équipe de télévision n’a encore osé montrer aux citoyens de notre pays une réalité permise par la trahison laïque du maire de Paris, Bertrand Delanoë, et des différents ministres de l’Intérieur qui se sont succédé au gouvernement depuis plusieurs années.

Les zones islamisées de Barbès : en rouge, les rues qui sont barrées, et interdites à la circulation et aux piétons par les prieurs musulmans ; en vert, les rues dont les trottoirs sont confisqués par les musulmans pour y prier, forçant les piétons à marcher sur la chaussée.

Imaginez l’impact qu’auraient, dans un journal de 20 heures, ces images.

Des islamistes se permettant d’utiliser des barrières pour fermer des rues parisiennes, s’appropriant ainsi chaussée et trottoir, pendant 2 heures ! Des habitants du quartier (lire le témoignage de Pascal Lespinasse) assistant, impuissants, à ce véritable viol de l’espace public. Des hommes et des femmes ne pouvant pas rentrer chez eux, ou sortir de leur appartement, pour ne pas troubler ce moment « sacré » ! Cela se passe en 2009 dans le Paris de Bertrand Delanoë, et dans la France de Nicolas Sarkozy.

Voir cette vidéo de quelques minutes, qui montre la mise en place de la prière :

http://www.youtube.com/watch?v=HYTuwqz9v6A

Quoi d’étonnant ? Le maire de Paris a d’abord donné le nom d’une place publique à Jean-Paul II. Il a ensuite financé des soirées pour célébrer le ramadan, et vient de déplacer un conseil municipal pour cause de Yom Kippour.

Nicolas Sarkozy a multiplié, depuis son élection, les gages en direction des Eglises. Il vient, devant l’assemblée des évêques européens, de redire à peu près la même chose qu’à Latran ! (2) Quant à Fillon, il vient d’aller baiser l’anneau du pape, avec femme (portant la mantille) et enfants, tout en réaffirmant le concept de laïcité positive et ouverte d’un Président de la République qui a osé renvoyer dos-à-dos antisémitisme et islamophobie.

Il faut savoir, d’autre part, que le député-maire de la circonscription, Daniel Vaillant, fut le ministre de l’Intérieur de Lionel Jospin. Il est surtout ce maire pathétique, qui, au lieu de s’indigner de cette véritable agression contre les citoyens, pleurniche sur les malheureux musulmans « contraints » de prier sur les trottoirs de la capitale, parce que la France est coupable de ne pas leur construire des mosquées (3) ! Comme caricature du discours repentant de la gauche, et comme encouragement aux musulmans à violer les principes laïques, on fait difficilement mieux !

Bertrand Delanoë, qui ignore sans doute qu’un musulman peut prier en famille, dans son appartement, a pourtant promis aux disciples de « la religion d’amour, de tolérance et de paix » de leur construire une nouvelle mosquée, non loin de ces deux rues. Avec l’alibi du culturel, elle sera financée à hauteur de 28 millions d’euros payés par les contribuables (3). Mais lorsqu’on peut avoir le beurre et l’argent du beurre, pourquoi les islamistes se gêneraient-ils, et feraient-ils cesser les prières en pleine rue, alors que personne ne l’exige, ni au gouvernement, ni à la mairie de Paris ?

Le coup des prières musulmanes pour imposer un rapport de forces aux autorités de ce pays, et montrer la visibilité de l’islam n’est pas une première. A Paris, les manifestants islamistes avaient imposé leurs prières, lors des manifestations contre les bombardements de Gaza, en janvier 2009, sans que cela n’émeuve outre-mesure les Besancenot, Mélenchon et tous ceux que cette proximité ne dérangeait pas.

A Torcy, à Strasbourg et à Montpellier, d’autres coups de force de ce genre avaient eu lieu, pour faire pression sur les autorités (4). Naturellement, Boubakeur, le recteur liberticide de la Mosquée de Paris, n’a rien dit. Évidemment, Moussaoui et le Conseil Français du Culte Musulman ne condamnent absolument pas. A notre connaissance, aucune plainte n’a été déposée contre les prieurs et les meneurs, aucune poursuite judiciaire n’a été diligentée (5).

A Rome, le même type d’opération fut récemment mené (6).

A une époque où la mission parlementaire présidée par André Gérin s’interroge sur le voile intégral, et surtout sur ses dessous, nous conseillons amicalement aux membres de cette mission de prendre, un vendredi, quelques heures pour aller observer la réalité de la France de 2009, en plein Paris. Nous trouverions bien qu’ils auditionnent les habitants du quartier Myrha, en préservant leur anonymat, car ils ont peur des représailles. Cela vaudrait tous les discours du monde, et montrerait surtout l’imposture de tous ceux qui, en niant ou en minimisant la gravité de la situation, pratiquent le déni de réalité.

Ces images montrent, crûment, la réalité du rêve islamiste : conquérir l’espace public par le voile, les niqabs, les mosquées, et les prières. Nos élus ne peuvent pas ne pas le savoir. Est-ce l’image de cette France soumise à la dictature religieuse de l’islam qu’ils sont prêts à accepter, par lâcheté ou par calcul politicien ?

Nous ne voulons pas que nos enfants et petits-enfants subissent cela. Nous ne voulons pas qu’on enterre notre modèle laïque et républicain, en capitulant devant l’islam, fer de lance de la conquête religieuse de notre pays. Il est minuit moins cinq, nous sommes à la croisée des chemins. Nous espérons que les travaux de la mission Gérin seront l’électrochoc permettant de réveiller les consciences, et nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour y contribuer.

Si vous pensez que nous exagérons, allez faire un tour, ce vendredi, rue Myrha…

(1) http://comite1905.over-blog.com/article-20642613.html

(2) http://www.libre-penseur-adlpf.com/article-communique-de-l-observatoire-international-de-la-laicite-contre-les-derives-communautaires-37233586.html

http://www.lefigaro.fr/politique/2009/10/12/01002-20091012ARTFIG00297-la-lecon-romaine-de-francois-fillon-.php

(3) http://www.ripostelaique.com/Vaillant-et-Delanoe-augmentent-les.html

(4) http://www.ripostelaique.com/Apres-Torcy-Strasbourg-Les.html

(5) http://www.ripostelaique.com/Y-aura-t-il-impunite-pour-les.html

(6) http://www.ripostelaique.com/Les-prieres-publiques-musulmanes.html

SIGNER LA PETITION CONTRE LE VOILE ET LA BURQA

http://www.ripostelaique.com/Halte-a-la-burqa-et-au-voile.html

LES PROCHAINES CONFERENCES RIPOSTE LAIQUE

Anne Zelensky et Annie Sugier seront à Saint-Genis (01), le samedi 17 octobre, de 16 h 30 à 18 h 30, Salle municipale de l’Allandon, à l’invitation du cercle républicain Edgar-Quinet Aristide-Briand.

Pierre Cassen sera à Saint-Leu-la-Forêt (95), le samedi 17 octobre, à 20h30, au 2, rue Jules Verne, invité par le CENTRE COMMUNAUTAIRE d’ERMONT EAUBONNE et ENVIRONS, et La Loge Kinereth du BBR Enghien.

COMMANDER LES AUTOCOLLANTS

http://www.ripostelaique.com/Tous-a-vos-autocollants-voile-et.html

COMMANDER LES DESSOUS DU VOILE

http://sitamnesty.wordpress.com/2009/03/11/livre-les-dessous-du-voile/

MIEUX CONNAITRE RIPOSTE LAIQUE

Nous vous recommandons, pour cela, sur notre site, l’interview donnée à Radio Libertaire par nos deux collaborateurs, Anne Zelensky et Pierre Cassen, qui expliquent fort bien la philosophie de notre journal.

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.