Désormais, Al-Qaïda prône le massacre des chrétiens uniquement parce qu'ils sont chrétiens

Le massacre de dimanche dans une église de Bagdad est extrêmement grave.
Certes, les chrétiens sont persécutés peu ou prou quasiment partout en terre d’islam. Ca va de pogroms sanglants (Indonésie, Irak, Egypte, etc.) jusqu’à des formes plus atténuées (Algérie, Maroc) en passant par toute interdiction du culte (Arabie). Ce sont des différences de degrés, mais c’est une constante du monde musulman que les condamnations formelles de Dalil Boubakeur et du CFCM ne sauraient éluder.
Ce qui est nouveau dans cette affaire de Bagdad, et qui constitue certainement une nouvelle étape du jihad, c’est la revendication par Al-Qaïda. Auparavant, les tueurs d’Allah trouvaient toujours des prétextes pour leurs attentats comme une forme de défense : troupes américaines en Irak et en Afghanistan, lois sur le voile et le niqab en France, « sionisme », etc. Al-Qaïda ne revendiquait pas les actes anti-chrétiens pour lesquels ils ne trouvaient aucun prétexte.
Mais là, non seulement on tue des chrétiens parce qu’ils sont chrétiens (et ce n’est pas nouveau dans la religion musulmane), mais on revendique le droit de les tuer même si ce sont des chrétiens arabes et irakiens depuis la nuit des temps, et qui n’ont commis aucun acte d’hostilité – réel ou supposé – envers l’islam ou les musulmans.
D’ailleurs, selon Euronews, « Un groupe de la mouvance d’Al-Qaïda a revendiqué l’attaque et donné un ultimatum de 48 heures à l’Eglise copte d’Egypte pour libérer des musulmanes «emprisonnées dans des monastères » de ce pays. »
Evidemment, les Coptes n’enferment aucune musulmane dans leurs monastères ! Ce qui se cache derrière cette injonction mensongère, c’est la même logique que la revendication du massacre de Bagdad : les Coptes sont en Egypte depuis bien avant les musulmans, et on ne saurait leur imputer une quelconque « croisade » occidentale ou « islamophobie » qu’il faudrait arrêter. On veut donc les anéantir parce qu’ils sont chrétiens en terre d’islam, et uniquement pour cela, et les soi-disant « musulmanes emprisonnées dans des monastères » sont en fait des moniales chrétiennes égyptiennes qu’Al-Qaïda revendique comme étant leurs coreligionnaires.
Al-Qaïda ne fait qu’appliquer les dogmes coraniques qui demandent clairement de tuer les non-musulmans… à moins qu’ils se convertissent à la « religion de paix et de tolérance ».
De nombreux chrétiens arabes, qui savent de quoi ils parlent, nous ont pourtant avertis. Comme par exemple le père Boulad, prêtre égyptien :

http://www.youtube.com/watch?v=lziFltTZdrs
Al-Qaïda prône désormais le massacre des chrétiens sans aucune autre raison que leur foi, d’abord dans les pays musulmans, puis évidemment partout dans le monde puisque le totalitarisme musulman veut que la terre entière soit terre d’islam.
Alors quand des curés et des évêques nous bassinent avec leur « dialogue islamo-chrétien » et leur « vivre ensemble » qui n’ont jamais rien produit de positif, laissez-moi rire ! Il ne s’agit pas de faire une nouvelle guerre de religion, mais d’ouvrir les yeux et d’arrêter ce boboïsme compassionnel dans lequel certains dirigeants de l’Eglise sont aussi irresponsables que leurs complices gauchistes, UMP ou socialistes.
Roger Heurtebise

image_pdfimage_print