Dieudonné, bouffon ou fou d’Allah ?

Publié le 30 mars 2009 - par - 247 vues
Share

Le ridicule ne tue pas, la sottise crasse non plus, pas plus que la haine de l’autre.

Comment ce triste sire, Dieudonné, ose-t-il annoncer (1) qu’il sera candidat « anti-sioniste » aux élections européennes ? Comment ce sinistre personnage peut-il s’identifier à Domota (2), le dangereux leader nationaliste guadeloupéen qui use régulièrement de déclarations xénophobes contre les Blancs, les métropolitains, les Békés…? Comment ce sale individu peut-il appeler à la constitution d’une liste d' »infréquentables », forcément des gens qui puent la haine de l’autre, comme lui ? Comment peut-on accepter que les élections européennes, qui devraient montrer l’attachement des peuples à leurs pays et à la souveraineté nationale face au totalitarisme bruxellois soient dévoyées au profit de revendications ethniques, religieuses et de causes extérieures à la France ???

Comment en est-on arrivé là ? Comment se fait-il que personne ne se soit ému d’entendre, en France, une telle hérésie? Le sionisme est lié à Israël. Au nom de quoi peut-on parler d’une lutte anti-sioniste en France ??? Au nom de quoi peut-on prétendre importer une lutte anti-sioniste en France ?

Que faut-il comprendre ? Que les manifestations pro-Gaza de janvier qui se sont transformées en manifestations anti-Israël lui sont montées à la tête ? Qu’il a cru voir dans ces hordes pro-Palestiniens défilant avec des roquettes de futurs combattants pour sa cause ?

Sa prose est renversante : » Il faut se battre contre le système béké. On l’appelle comme ça en Guadeloupe. En France c’est le système sioniste, c’est exactement la même chose. Ce sont les esclavagistes et on est des esclaves. Il faut qu’on se libère. » Ou encore : « Le sionisme gangrène la France, c’est un danger ». « Il faut se battre contre ce repli communautaire. Il faut que la République retrouve son sens et que nous chassions toutes les organisations mafieuses du type le Crif, de la République »

Autrement dit les Français de souche seraient des impérialistes esclavagistes au service des juifs, peut-être même tous juifs sans le savoir, forcément, et les Arabes, Africains, noirs, métis, sans doute musulmans, eux… (rayez les mentions inutiles, le concept Dieudonné est un peu vague… forcément, quand on s’attache à convaincre des forces brutales, les stéréotypes et le manichéisme, c’est tentant) les opprimés d’ici et les esclaves de ces sionistes d’un nouveau genre.

Autrement dit Dieudonné appelle à une guerre civile.

Autrement dit Dieudonné appelle à une révolution.

Autrement dit Dieudonné, sans le dire, en jouant sur les mots, réveille les vieux démons de l’antisémitisme déguisé en sionisme.

Autrement dit Dieudonné appelle ses semblables, ces fameux infréquentables, à revendiquer une République interdite à ceux qui ne partageraient ni ses idées, ni sa couleur, ni son anti-sionisme, ni sa religion…

Autrement dit Dieudonné est un inculte qui ne connaît pas le sens du mot République : la chose publique.

Autrement dit Dieudonné est un bouffon qui ne sait pas que la République a pour objectif le bien commun refuse tous les communautarismes et ne peut remplacer un communautarisme imaginaire par un autre, fait de haine.

Autrement dit Dieudonné est sur la bonne voie pour accompagner les extrémistes du Hamas et devenir un fou d’Allah.

Quels irresponsables iront-ils lier leur sort au sien ?

Quels irresponsables iront-ils voter pour lui et ses semblables ?

Christine Tasin

(1) http://fr.news.yahoo.com/2/20090321/tpl-dieudonne-se-declare-candidat-anti-s-ee974b3.html

(2) http://www.ripostelaique.com/Guadeloupe-derriere-le-conflit.html

(3) http://www.ripostelaique.com/Guadeloupe-derriere-le-conflit.html

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.