Et une mosquée pour Maubeuge !

Publié le 30 mars 2009 - par - 223 vues
Share

Tout d’abord, merci d’exister !

Je vous adresse ci-joint un article de la Voix du Nord suite à une manifestation qui a eu lieu ce 13 mars.

Cela concerne la pose d’une première pierre d’un « centre cultuel et culturel ». Vous apprécierez l’hypocrisie de l’appellation qui veut en vérité dire : une mosquée. Le journaliste a d’ailleurs bien rédigé son article en relevant le fait.

On constate que cette 1ère pierre est posée alors que le permis de construire n’est pas encore accordé. Est-il même instruit ? Dirigeant d’une entreprise, j’ai les pires soucis avec un permis de construire qui concerne un agrandissement et qui s’enlise. J’apprécie donc à sa juste valeur cette discrimination positive. J’oublie de vous préciser que mon permis de construire permet la création de 20 emplois. C’est peut-être un critère bien faible face à l’intérêt cultuel (sic).

On constate aussi que ce lieu de culte n’est pas financé. Apparemment, puisqu’il est précisé par ailleurs que des fonds privés allaient le financer. Lesquels ? Secret ! Mais beaucoup plus grave, on apprend que la mairie de Louvroil – représentée par son maire Mme Mattighello (PC) – avait participé au financement. Et apparemment c’est le seul financement débloqué ! Des deniers publics !!! Pour combien ? Secret là aussi.

De même que le terrain cédé par la ville de Maubeuge mais pour combien ? Dans une région sinistrée comme la notre, cela a son importance. Je précise que Hautmont – ville totalement sinistrée même avant la tornade – est limitrophe de Maubeuge et Louvroi. Les sinistrés ne parviennent pas à être dédommagés.

On constate de plus, que cet établissement est loin d’être anodin (3 750 places). Que les droits de la femme ne sont pas là de s’améliorer : elles sont mises à l’écart. Il y aura des salles de soutien scolaire : l’école républicaine n’est peut-être pas de qualité suffisante. Il y aura aussi apprentissage des langues (je doute qu’on y enseigne le suédois). Cela ressemble beaucoup à une école coranique qui cache son nom. Il y a même un centre de remise en forme mais il n’est pas précisé si les femmes y auront accès et avec quelle tenue.

La bien pensance de la gauche du secteur est bien connue mais là il me semble que l’on dépasse le stade de la simple dérive. Je pense qu’un nouveau couteau vient d’être planté dans le dos de la laïcité au nom de la bien-pensance.

Bonne journée.

Jol

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.